Ce que signifie le traitement du «cas» Ahmed Ouyahia par la Cour suprême

Ouyahia Cour suprême
Ahmed Ouyahia à sa sortie du tribunal d'Alger ce mardi. PPAgency

Par R. Mahmoudi – La Cour suprême a désigné un de ses magistrats pour entamer les procédures d’inculpation de l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia. Par cette procédure, le dossier du secrétaire général contesté du RND devrait être immédiatement transféré à cette instance judiciaire après la comparution, ce mardi, du prévenu devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed. De nombreux observateurs s’étaient hâtés d’en conclure qu’Ahmed Ouyahia avait été entendu comme témoin dans des affaires de corruption qui, du reste, n’étaient pas officiellement précisées. Chose qui a, sur le coup, donné lieu à des supputations.

Le processus d’inculpation du très impopulaire ex-Premier ministre sera très vite mis en marche pour permettre l’ouverture, dans les tout prochains jours, d’un procès, le premier du genre depuis l’avènement de Bouteflika au pouvoir en 1999.

Ce brusque sursaut de la Cour suprême semble s’expliquer par le rappel insistant du chef d’état-major de l’ANP, le général Ahmed Gaïd-Salah, lequel, le même jour, enjoignait presque à la justice de «passer outre» les lenteurs et autres complexités procédurales pour accélérer le jugement des personnes – responsables ou hommes d’affaires – impliquées et citées dans des affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics.

Il faut alors s’attendre à ce que la Cour suprême soit aussi saisie dans les jours à venir pour permettre le jugement d’autres hauts responsables gouvernementaux – anciens ou en exercice – qui traînaient de lourds soupçons de corruption et sur lesquels des dossiers explosifs étaient déjà établis depuis des années. Le plus cité d’entre eux est l’ex-ministre de l’Energie Chakib Khelil, qui a, lui aussi, été convoqué par la justice.

R. M.

Comment (14)

    SaidZ
    2 mai 2019 - 23 h 21 min

    et gaid, qui va le convoquer? il arrivera t-il avec un luxueux 4×4 comme hmed? y-aurait-il elhemartv et quelques énergumènes payés pour crier ?

    Anonyme
    2 mai 2019 - 9 h 32 min

    L’article ne répond pas à la question posée. En effet, n’étant plus premier ministre, Ouyahia devient un justiciable comme les autres et son dossier ne devait pas être transféré à la cours suprême ! C’est en tout cas l’avis de nombreux juristes.

    1
    1
    Hchicha Talba M'iicha حشيشة طالبة معيشة
    2 mai 2019 - 7 h 10 min

    Ces audiences aux tribunal devraient, à mon humble avis, être télé-diffusées. Quant aux autres responsables accuses de « chapardage » et autres larcins, il faudrait les denouncer et permettre au commun des mortels de connaitre les sommes faramineuses qui ont été volées ou …. utilisées à des fins frauduleuses.
    Le peuple devrait aussi penser à se retrousser les manches….

    A bonne entendeur,,,

    8
    1
    Anonyme
    1 mai 2019 - 21 h 10 min

    QUE QUELQU’UN M EXPLIQUE PARCE QUE JE NE COMPREND PAS POURQUOI ACCUSER DE CORRUPTION ROULE EN VÉHICULE DIPLOMATIQUE SALUER PAR UN POLICIER ET PEUT ÊTRE AVEC GARDE CORPS ET IMMUNITÉ JE NE COMPREND RIEN A CETTE JUSTICE DU MOINS PAS CELLE QUE JE CONNAIS MAIS PEUT ÊTRE QUE IL Y A UNE SPECIAL POUR EX ESCROCS DIPLOMATIQUES

    10
    3
    MELLO
    1 mai 2019 - 11 h 33 min

    Le plus grand crime commis par ces gouvernants, et tous sans exception, , c’est la paupérisation morale de la société, du peuple. La deculturation , la depolitisation , la dépravation à outrance et la débauche , en quelque sorte la déliquescence de la société sont les pires oeuvres de ce pouvoir depuis plus de 50 ans.
    Pour tous ces crimes abominables, tous les membres ayant gouverné cette Algérie sont passibles de crimes contre l’humanité.

    65
    5
    icialG
    1 mai 2019 - 11 h 02 min

    Pour être juste je réclame un jour de prison par prévenu pour chaque algérien ,,(sans le coupable) ça nous fait exactement 39 999 999 (plus ou moins un zéro linéaire) jours par individu «  » pour briser la monotonie » »

    22
    1
    karimdz
    1 mai 2019 - 8 h 58 min

    La cour supreme s impose pour les plus hauts responsables de l ancien système et dont ould yahia en faisait partie.

    32
    4
    Zaatar
    1 mai 2019 - 8 h 13 min

    Pour ma part je ne me fie pas encore à cette justice soudainement devenue indépendante alors que H’mida est toujours en jeu et bien placé fi 3nayet Gaid Salah. On m’a même rapporté que Ouyahia a été entendu au tribunal autour d’un déjeuner servi en son honneur. Même si ça a l’air tiré par les cheveux, l’évolution du discours du général plaide en ces données. Plus rien ne m’étonne concernant H’mida, il a même sorti la carte du MAK soit disant que ferhat, même si je ne le pifre pas, a ordonné aux kabyles de prendre les armes. Ne vous avais je pas dit que H’mida ira jusqu’à la terre brûlée s’il le fallait? Et l’état de siège sussure par said a nezzar en est la preuve toute faite.

    34
    12
      Abou Stroff
      1 mai 2019 - 10 h 14 min

      Zaatar, je te salue!
      j’espère que la justice me traitera comme elle l’a fait avec h’mimed.
      en effet, m’étant approprié une villa qui servait d’ambassade à un pays aujourd’hui disparu, j’ai peur que l’on me demande de restituer la villa qui fait certainement partie du patrimoine de l’Etat. or, il s’avère que je ne suis guère le seul prédateur à avoir mis la main sur des biens imobiliers appartenant à l’Etat. conclusion: je m’attends à ce que la justice soit magnanime et ferme les yeux sur des dépassements indépendants de ma volonté.

      20
      4
    SI KOUIDER BOUNETEF
    1 mai 2019 - 8 h 00 min

    Il est nécessaire d’arrêter cette dérive et mettre le pays à l’abri de tous les prédateurs, il y a qui vont la sentir amère, ils passeront des lambris dorés aux murs crasseux de la prison, du festin des fauves à celui des pauvres, leur estomac sera mis à rude épreuve, vont-il supporter se régime que la classe malléable et inerte comme ils disent et qui est sien depuis qu’ils lui ont fait croire qu’elle a eu son indépendance.

    23
    1
    صالح/ الجزائر
    1 mai 2019 - 7 h 50 min

    Comme le temps passe vite !.
    Plus de 23 ans , depuis le 31 décembre 1995 , sont passés , au service des maitres et non de la patrie , comme s’il ne s’agissait que d’un seul jour . Il ne resterait , à présent , que des séquences de remords et de mauvais souvenirs , si la conscience redeviendrait vivante .. , et peut être des séquelle même pathologiques aigues .
    C’est dommage que le bourreau de travail (16 heures/jour ?) ait arrivé à cette fin tragique non honorable .

    23
    SI KADDOUR
    1 mai 2019 - 6 h 57 min

    Dieu tout puissant épargne moi la vie à assisté aux jugements et la condamnation des Bouteflika;Ouyahia;Sellal;Louh,Ghoul;Chakib;Tliba,Ould abbès,Ould Kaddour,Ould khelifa;Bouchouareb;Bouchareb;Bouhadja,Bensalah,Djemai;Zoukh;et les autres traitres corrompus,es-que nos Chahid sont mort pour rien;es-que notre peuple à souffert pour mériter cette situation,Cent Trente Deux Ans,plus les Dix années noirs de lutte et de souffrance pour des traitres ingrats Marocains nous trainent dans la m….

    67
    6
      Patriote
      1 mai 2019 - 10 h 55 min

      Permettez-moi de rajouter à votre liste, au moins, les noms suivants:
      – Saïd Bouteflika
      – Haddad
      – Kouninef
      – Sidi Said
      – autres

      32
        Anonyme
        1 mai 2019 - 19 h 39 min

        Ne crains pas de rajouter sur la liste le chef d’orchestre qui n’est autre que Abdelaziz Bouteflika.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.