Le chef d’état-major de l’ANP appelle les citoyens à «s’armer de prudence»

intifadha
Le 22 février à Alger. PPAgency

Le chef d’état-major de l’ANP a appelé à «adopter le principe de dialogue qui doit aboutir à des mécanismes raisonnables de sortie de crise», estimant que «l’intérêt de la nation doit être le dénominateur commun entre toutes les parties».

«Notre insistance, à maintes reprises, quant à la pertinence de l’adoption de cette voie sage (le dialogue, ndlr) par toutes les franges de notre vaillant peuple, loin des intérêts personnels étroits, en faisant prévaloir les intérêts suprêmes de la nation, est la preuve manifeste que nous veillons à la sécurité et la stabilité du pays et à son unité territoriale et populaire, notamment dans un contexte régional tendu», a encore affirmé le général Gaïd-Salah à partir de Constantine.

Le vice-ministre de la Défense nationale a, en outre, dénoncé «certaines parties» sans les nommer, qu’il accuse de «rejeter toutes les initiatives proposées» et d’«œuvrer à semer les graines de la discorde en conformité avec leurs intérêts étroits et ceux de leurs commanditaires». «Les intentions malveillantes de ces parties ont été démasquées», a-t-il indiqué, ajoutant que les «différentes franges du peuple ont fait preuve d’une conscience nationale exceptionnelle et authentique, dans la mesure où elles ont rejeté leurs thèses visant à porter atteinte à la crédibilité et aux efforts des institutions de l’Etat à dégager et trouver des sorties de crise pacifiques».

«En conséquence, il y a lieu de s’armer de prudence pour ne pas tomber dans le piège visant à perturber les manifestations pacifiques et les dévier de leur objectif par des agissements hostiles à la patrie, à son intégrité territoriale ainsi qu’à exploiter ces manifestations afin de porter atteinte à la sécurité nationale du pays et mettre en danger son unité nationale», a mis en garde le chef d’état-major de l’ANP.

L. S.

Comment (67)

    El Hawess
    2 mai 2019 - 10 h 23 min

    Mr Gaid Salah c’est l’occasion où jamais de gravé votre nom à jamais dans l’histoire d’une Algérie libre et démocratique, essayez de ne pas la rater sa serait vraiment dommage surtout à votre âge, personne n’importer fortune et prévileges avec lui dans sa tombe et n’est’ les enfants, n’est là FLN qui vont vous portez secours

    10
    2
    Garde à vous!
    2 mai 2019 - 10 h 10 min

    Oui Tovaritch Maréchal-Président Gaïd Salah, pendant ce temps-là, les troupes, vos troupes (Police et Gendarmerie) s’armeront de gourdins, de grenades lacrymogènes, de canons à eau puissants et de canons sonores et de barrages qui ne connaissent ni personnes âgées, ni enfants, ni femmes ni handicapés. En attendant vraisemblablement mieux.

    6
    5
    Farida
    2 mai 2019 - 8 h 26 min

    D’abord a quand la retraite quand on a atteind 80 ans ? C’est deja une violation des lois de la republique. Ensuite quel est le role d’un MD ? Fait il de la politique et des discours tous les 2 jours ?

    8
    4
    Zaatar
    2 mai 2019 - 8 h 19 min

    A l’époque dans les années 70, j’étais lycéen, à El Idrissi, on faisait le moyen et le secondaire au lycée de la sixième à la terminale, et donc les bandes de copains se formaient comme il se doit. Il y en avait une formée de 3 bonhommes très rigolos les trois. Juste après le repas de midi (à l’époque c’était encore correct le lycée) avant ce qui s’appelle la permanence ou l’étude, entre 12h30 et 13h15, on avait quartier libre pour jouer au football, aux échecs…etc. La bande des trois rigolos en question se mettait toujours à l’écart en dessous des arbres dans un petit coin et radotait. Un jour, avec un ami lycéen, on s’est rapproché pour entendre ce qui se disait entre les trois rigolos et voici ce que l’on a entendu: Une chanson « Chouf chouf chouf dhak etmesskhir, djadja takra l’avenir, djadja takra l’avenir koul ennass darret lemhaba. Rouh chouf 3amek el far ki ihazem yerkeb les chars, kal enrouh echa3al ennar l’indouchine tehir fiya. Rouh chouf 3amek el gourille fi redjlih dar legresil, kal battite la brasil l’urss haret fiya…. » j’ai l’impression de vivre les mêmes moments…

    6
    3
    Zaatar
    1 mai 2019 - 22 h 24 min

    Normalement tout le monde maintenant sait que Gaid la force se fout de la gueule du peuple et prend les algériens pour des imbéciles. En toute logique, et au prochain vendredi, tout le monde scandera dans les manifestations « Gaid Dégage  » a l’unisson et il ne devrait y avoir que ça. Faute de quoi, et si ça ne sera pas le cas, faudra que tout le monde se fasse avec H’mida en continuité et en bonne continuation.

    14
    9
      Vroum Vroum 😤..
      2 mai 2019 - 8 h 34 min

      Y’a Zaatar .., maintenant si Gaid Sallah est un blocage psychologique pour sa longévité avec le Régime passé , rejeté par le Peuple , il serait judicieux pour débloquer la situation d’envoyer un signal fort au Peuple en faisant un remaniement à la Tête de l’Etat Major , c’est un scénario à envisager , car ce qui prime c’est le retour à la normale , maintenant c’est le Peuple qui décide de ces représentants , si le Peuple scande untel « Roh’h » « Part » , alors untel doit partir . .Si le Peuple continue à sortir c’est qu’il reste encore des conditions insatisfaites , et si celà est du à une ou plusieurs Personnalités , il faudra que la Personnalité ou Personalites prennent leurs responsabilités à écouter le Peuple ..Le but est le retour à la normale , la solution .

      7
      6
        Zaatar
        3 mai 2019 - 7 h 41 min

        Ami vroum vroum, aucune solution n’est possible avec Gaid Salah ni avec ses généraux de son état-major. La solution, si solution il y a, viendra des colonels de l’armée. Jeunes, instruits, cultivés et diplômés d’écoles de renommées ayant des effectifs remarquables sous leurs ordres qui sont tous des fils du peuple. Si ces colonels ne bougent pas, la solution pour le pays est pour dans deux siècles.

          Vroum Vroum 🙂..
          3 mai 2019 - 11 h 52 min

          Y’a Zaatar..la probabilité est que tu ai raison , et que l’on soit devant des Patriaches à l’Algerienne , et le code qui va avec …c’est une suggestion entre autres . .Bien à toi Zaatar , cordialement.

    Nord-Africain
    1 mai 2019 - 21 h 12 min

    @anonyme,je suis nord-africain,le site est nord-africain,j y ai par conséquent droit.Je vous vois fébriles,délirant parfois et j ai peur que vous fassiez un malheur!En tant que nord-africain je ne veux pas que ma région se déchire.Ma conscience n est pas tranquille en vous voyant ainsi.Vous avez dormi longtemps et lorsque vous vous êtes réveillés vous voulez ébranler toute la région!Non,ce n est pas comme ça que les choses s arrangent.Les coups de pocker,la loi de tout ou rien c est risqué!L occident a désarmé les gouvernants par ses fameux droits-de-l Homme et donne à leurs peuples turbulents l occasion de s insurger contre eux et leur sauter à la gorge!Nos gouvernants ont sucé nos pays plus que ne l a fait la France!Vous en prenez à la France,vous en prenez aux dirigeants,à Israel,à L Amérique…qu est ce qui vous prend,de grâce dites-moi?Calmez-vous,mon Général vous a dit qu il va régler les choses,un temps de répit s il vous plait

    3
    2
    Khorrotov
    1 mai 2019 - 20 h 18 min

    Oui mon général, c’est ça, de la patience, encore de la patience et toujours de la patience, le temps de faire passer le gros suppo au peuple et de permettre aux membres du clan de ce système mafieux de reprendre du poil de la bête en se réorganisant pour nous ramener encore une fois à la case « Départ ». La patience est amère, mais son fruit est doux, mais seulement lorsque règne la confiance entre le peuple et ses dirigeants. Existe t-il une feuille de route qui a l’assentiment du peuple? On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. Cela dure ainsi depuis 1962, soit 57 ans, soit toute une vie. Assez!

    6
    3
    Ammimourad
    1 mai 2019 - 19 h 42 min

    Mr Gaid, Les Algériens ont bien compris que vous voulez mener la transition dans le sens des intérêts de vos amis, et à travers cela vos intérêts à vous, Sortez du lot…Mettez l’intérêt de l’Algerie par dessus tout, Entrez dans l’histoire, n’en sortez pas par la petite porte, car ce mouvement ni ni monnayable ni ne fera de marche arrière, arrêtez de manœuvrer, je vous en conjure par Allah, Il n’ya Que lui qui accorde la victoire,

    A 82 ans qu’espérez Vous ?? A part une retraite apaisée,

    Faites l’Annonce d’un report des élections pour la fin de l’année, et cela avant le Ramadan…Ne faites pas rentrer le Le Pays dans le chaos….Le peuple n’a que trop payé cher depuis 30 ans…

    5
    2
    dubongou
    1 mai 2019 - 19 h 29 min

    GAÏD SALAH COMMENCE A PRENDRE GOUT A L IVRESSE DU POUVOIR ,,,,,,,,,IL NE LÂCHERA PAS

    5
    3
    toutlaverité
    1 mai 2019 - 19 h 15 min

    GAID EST ENTRAIN DE GAGNER DU TEMPS DANS L ESPOIR DE REMETTRE LE POUVOIR EN PLACE IL JOUE LE JUSTICIER JE VOUS PASSE LES DÉTAILS,,,, ALGÉRIENS NE VOUS LAISSER PAS ABUSER IL OCCUPE CES FONCTIONS PAR LA FORCE CE QUI FAIT DE LUI UN INTOUCHABLE ?MÊME S IL SE JOUE OUVERTEMENT DU PEUPLE TOUT CEUX QUI LE CONTRARIENT SON PLAN C EST DES PROVOCATEURS ? IL EST ENTRAIN DE NOUS ENFONCER DANS LA DICTATURE IL DIT UNE CHOSE ET FAIT UN AUTRE IL FAIT TRAÎNER L ACTION DE JUSTICE POUR PERMETTRE AUX MEMBRES DU CLAN D EFFACER LES TRACES DE LEURS CULPABILITÉ ,,,,,, MÉFIEZ VOUS MÉFIEZ VOUS

    6
    1
    Antisioniste
    1 mai 2019 - 18 h 58 min

    Le chef d’état-major de l’ANP doit comprendre que nous sommes conscient des risques potentiels avérer, et que nous voulant une sortie de cette crise aussi, mais il faut aussi qu’il fasse preuve d’initiative concrète. Par exemple, pourquoi Le chef d’état-major de l’ANP ne fait pas un appel au citoyens pour qu’ils fassent émerger des représentants de toutes les wilayas afin de palier à ce genre de menaces, car s’ils ne l’ont pas encore fait, c’est qu’ils cherchent des garanties, donner les leurs officiellement et vous verrez le résultat.

    2
    3
    karimdz
    1 mai 2019 - 18 h 56 min

    Prudence et patience sont les deux maitres mots de la seconde révolution algérienne. L’impatience, l aveuglement, voir la violence, ne pourront que mener à l échec de ce combat.

    Un système de 60 ans ne se supprime pas d’un revers de la main, et demeure toujours un menace, faisons confiance à notre ANP qui accompagne le peuple dans sa volonté de changement.

    16
    8
    Kenza
    1 mai 2019 - 18 h 26 min

    La prudence, nous en sommes suffisamment armés. Car, pendant que la clan mafieux et le représentant de l’armée se font leur petite guéguerre où chacun de son côté tente de s’en sortir au mieux tout en sauvant le système, Mr Gaïd Salah devrait appeler le peuple à s’armer de patience. Seulement, depuis 62 que le peuple tente de se libérer de leur système pourri et corrompu, sa patience a atteint ses limites….

    30
    15
    Bouzorane
    1 mai 2019 - 18 h 08 min

    Gaid Salah n’est pas du tout l’homme de la situation
    Il ferait mieux de se retirer.
    Il a encore la possibilité de se retirer la tete haute en aidant à la mise en place d’une présidence collégiale qui assurera la transition et dont la première mesure sera de l’écarter, lui. Comme ça, l’histoire retiendra qu’il a participé à la sortie de crise, bien qu’il n’ait pour cela aucune compétence particulière, aucune prédisposition !

    30
    15
    CHAAB
    1 mai 2019 - 18 h 06 min

    YA gaid le peuple n’a aucun intérêt personnel. Les intérêts c’est la issaba et ses clans qui règlent leurs comptes et veulent sauver leur peau. Ce langage tient le aux généraux voleurs et à said et toufik.
    Les 40 millions d’algeriens sont tous d’accord pour passer à une 2eme République et te voient comme le seul obstacle à leur rêve. Qu’est ce qui t’empêche d’afficher ton accord pour une transition et demander au hirak de s’organiser et vous donne même un droit de veto sur certaines personnes si vous avez des preuves de leur trahison.
    Ya gaid si il y a une partie ou des personnes dont vous avez peur, donner nous leurs noms le peuple peut les neutraliser. On se fait pas pas d’illusion vous êtes le protecteur du système hier comme aujourd’hui. A vous de nous prouver le contraire et rentrer dans l’histoire. Ton fakhamatouhou est dans la poubelle de l’histoire ne fait pas comme lui, sans oublier que tu es à un doigt de la tombe et tu rendra très bientôt des comptes à ALLAH.

    26
    11
    Bouzorane
    1 mai 2019 - 17 h 54 min

    «adopter le principe de dialogue qui doit aboutir à des mécanismes raisonnables de sortie de crise»…
    Et ce sont ces mêmes voyous irresponsables qui ont tenté de nous imposer un mort vivant comme président, et qui parlent aujourd’hui de «mécanismes raisonnables»!!
    Vraiment, aucune honte, aucune dignité!!!
    DÉGAGE!

    30
    13
    Anonyme
    1 mai 2019 - 17 h 52 min

    Ce que Gaid Salah veut dire au peuple Algérien c’est que vous mangerez des merles faute de grives.Le peuple Algérien est désormais au antipodes de son catéchisme récurrents ou il nous ressort
    avec son aplomb de vieux centurion romain , avec la même constance toujours les mêmes couleuvres à savoir les manipulations sournoise et invisible.On sait par anticipation ce qu’il va dire ,qu’il ne faut rien en attendre dans la mesure ou il est tout autant corrompu lui et ses rejetons et que sa servilité au clan Boutef est juste un retour d’ascenseur . Quand les maux sont portés à un tel excès c’est tout l’édifice qui s’écroule et Gaid Salah n’y échappera certainement pas .

    69
    24
    Zaim
    1 mai 2019 - 17 h 47 min

    Aux yeux du monde, nous sommes en train de passer pour le plus joyeux sur terre. Nous avons la fête chaque semaine. Chaque vendredi, nous tambourinons, chantons et dansons. Nous attendons le mardi pour voir le grand marabout procéder à son fantasia avec, s’il vous plaît, des balles réelles et nous rappeler de ne pas oublier de chanter et de danser le vendredi qui va suivre. C’est une situation appelée à durer longtemps. Elle aura au moins l’avantage de casser la routine du ramadan qui arrive.

    16
    14
      Anonyme
      1 mai 2019 - 18 h 02 min

      La joie, la bonne humeur, l’aspect pacifique des manifestations sont des armes redoutables, ne t’en déplaise, elles permettent la poursuite des manifestations avec des pancartes acerbes contre le régime, et le monde apprend à nous connaitre. Il vaut mieux réclamer ses droits et faire entendre sa voix dans le pacifisme et la bonne humeur que de la faire entendre par la violence qui risque de mener le pays dans le scénario syrien. Le peuple algérien ne montre pas au monde qu’il est heureux et joyeux, il montre au monde entier qu’il est civilisé, qu’il n’est pas un peuple violent, une étiquette que les algériens ont porté malgré eux à cause des terroristes islamistes qui ont ensanglanté le peuple. Le comportement du peuple lors des manifestations consistent avant tout à faire échec aux ennemis de l’Algérie qui voudrait nous voir glisser dans la guerre civile.

      25
      7
        Zaim
        1 mai 2019 - 18 h 33 min

        Est ce un changement dans la nature et dans les comportements ou plutôt la crainte de la colère du grand marabout qui risque de nous faire retomber dans une autre décennie noire. Attention, chassez le naturel, il revient au galop. D’où la grande recommandation du grand marabout à la prudence

        6
        11
    kadour ibn flen
    1 mai 2019 - 17 h 36 min

    il est gentil le général c est bien qu il conseille la prudence moi je vous conseille la méfiance et la patience et comme vous le savez la force de la manif réside dans la passivité ,,,écartez et dénoncez les provocateurs évitez ceux qui essaye de convoiter la manif

    12
    7
    Vroum Vroum 😤..
    1 mai 2019 - 17 h 24 min

    A mon avis , Mr Gaid Sallah Chef d’État Major est le représentant d’une institution , l’Armée Algérienne , le porte parole de l’Etat Major tout simplement , un Consensus de Généraux …il (Gaid Sallah ) rapporte que l’institution Militaire à pris acte des dossiers lourds de Corruption remis à la justice et rapporte la volonté de l’institution Militaire à ce que les poursuites judiciaires contre les Corrompus quels qui soient suivies jusqu’à leurs termes (Condamnations ) … Donc Mr Gaid Sallah Chef d’État Major n’est que le rapporteur de l’institution Militaire à sa Tête l’Etat Major . .Il est impossible que Mr Gaid Sallah prenne des décisions seul , toutes les décisions sortent de l’Etat Major . Sinon à quoi il sert, surtout concernant l’Algérie ou l’ANP est la Colonne Vertébrale , l’ALN et ANP ont créé l’Etat Algérien , cela pour souligner l’importance vitale ANP , …maintenant pour le « Dialogue  » d’entente , on sait que Bedoui , Clan Cinquième Mandat bidon , Ould Abbas , les 3 B sont finis et ne représentent rien , le Seul garant du Dialogue est L’ANP , encore faudrait-il que des interlocuteurs Compétents sorte du Peuple et soient désignés par le Peuple , ,où sont-ils ? Un dialogue ce fait à deux , ou sont les « Interlocuteurs la  » désigné par le Peuple ? Il est temps que le Peuple dise voila nos Représentants et voila notre plan de route , élection Présidentielle , nos Candidats… il ne faut pas se cacher derrière Gaid Sallah , comme le decideur maudit , le problème , Il n’est qu’ rapporteur de ce que propose l’Etat Major / l’ANP , L’Etat Major appelle à résoudre la situation actuelle par un Dialogue , mais où sont les Représentants du Peuple ?.. Voila ou ce situe le problème … L’ANP à bien dit qu’elle protégera le Peuple et l’accompagnera .

    70
    52
      Anonyme
      1 mai 2019 - 18 h 37 min

      « A votre humble avis faudrait dire » parce que vous dites tout et son contraire .Cela n’engage que vous et comme vos salmigondis sont d’une absurdité totale du fait de vos palinodie que je vous met en exergue ayez la clarté de m’expliquer votre charabia .L’ANP ce n’est pas Gaid Salah et encore moins les grabataires de son état major qui lui on reproché lors de sa première déclaration que l’armée était au coté du peuple .L’ANP c’est le peuple! pas une entité abstraite que nous aurions découvert sous l’aspect de Gaid Salah .Le peuple Algérien est excédé de ces manœuvres dilatoire ,ils veulent que toute cette chienlit dégage avec lui et soit traduit avec la plus extrême fermeté devant la haute cour de justice Algérienne.Qu’attend t’il pour ordonner d’allé alpaguer Boutef et ses frères d’ailleurs ?puisqu’il a tout les instruments et l’autorité à sa disposition pour les mettre au arrêt,c’est une question rhétorique !

      46
      29
        Vroum Vroum 😤..
        3 mai 2019 - 0 h 33 min

        @Anonyme 18h37….Je vais te prouver que tes « Salnigondis  » et « Palinodie » ton charabia scientifique , que l’ANP n’est pas le Peuple mais une Institution sortie du Peuple après la Libération du Colonialisme , Une institution militaire est un ensemble de forces Armées au service d’un État qui lui est au service du Peuple , représente le Peuple . .Cette Institution Militaire est composé de personnels issue du Peuple et non le Peuple qui lui est régie par des lois qu’il doit respecter . . .L’état est composé d’institutions dont l’ANP ..et actuellement en Algérie après le mouvement Populaire , la « chose Politique  » , « Gouvernement  » « Regime » « Partis Politiques  » on totalement perdus la Confiance du Peuple , ne reste plus que l’institution Militaire dite ANP qui elle est au service de l’Etat , grâce à l’institution Militaire que l’Etat Algérien est encore debout . . Si on dissocie l’ANP (institution ) de l’Etat Algérien pour la diluer dans le Peuple , alors y’a plus d’État… C’est pour ça que le Chef d’État Major /Etat Major /ANP se disent garant du Dialogue et appellent le Peuple a désigner ces Interlocuteurs qui eux au nom du Peuple poseront les conditions du Dialogue et feuille de route que l’ANP accompagnera..L’ANP est devenue l’Etat car aux yeux du Peuple la « Chose Politique  » Gouvernement  » Partis politiques  » n’ont plus aucune signification . . L’ANP est une Institution au service de L’état, Du Pays , Frontière à l’intérieur duquel est le Peuple . . Voila cher @Annonyme , si tu as le sens de l’Etat , tu comprendras facilement , mais ne dis pas ce qui te depasse. .Amicalement et Cordialement .

        1
        2
      Le rôle de l' A N P...
      1 mai 2019 - 18 h 43 min

      …C’est de surveiller les frontières, sécuriser tout le territoire et non pas de faire de la politique et de faire pression sur la justice. L’Algérie a subi 57 ans d’archaïsme. Barakat ! Laisser souffler un peu le peuple.

      2
      1
      Anonyme
      1 mai 2019 - 21 h 50 min

      Tiens donc le thuriféraire de Gaid Salah qui viens nous pondre son verbiage abscons que seul lui peut comprendre .Toujours dans le panégyrique le bon Gaid Salah bon général débonnaire qui doit consulter d’abord son état major de fossile pour exercer sa jurisprudence .C’est vraiment nous prendre pour des triples buses !j’ai essayé de comprendre votre intervention,je vous avoue que je n’y suis pas arrivé et comme le dit à juste titre l’anonyme précédent c’est du charabia .Je me demande comment 50 QI d’huitre ont pu approuvé une logorrhée pareille !vous pouvez m’expliquer cela à moins que vous êtes tout simplement un relais de Gaid Salah ou de ces officines .

      11
      5
    Med
    1 mai 2019 - 17 h 20 min

    Ya si Gaid, l’Algerie n’est pas l’Egypt et tu ne sera pas Sissi. Le peuple est unit et demande le depart du regime sans exception. Le peuple marcheras chaque Vendredi pendant 10 ans si il le faut. Vous parlez d’une solution constitutionnelle ??? Ou étiez vous quand la mafia volait le peuple?? Ou sont votre discours quand les jeunes HARAGAS traversaient les oceans pour vivre libre et digne?? Ou étiez vous quand Said dirigeait le pays pend 6 ans?? Ou étiez vous quand Tayeb louh emprisonnait les journalistes et pauvres algériens?? Vous dites que l’armée a des dossiers lourd sur la corruption. J’espère qu’ils inclus le dossier de TLIBA???

    19
    12
    Anonyme
    1 mai 2019 - 17 h 16 min

    Gaid tient à la constitution soit qu’il applique donc les articles 7 et 28 pour répondre aux exigences légitimes du peuple, qu’il ne s’en tienne pas seulement à l’article 102, c’est inacceptable. En appliquant l’article 7 de la constitution ce serait tout à fait légitime et donc favoriser une sortie de crise engendré par le régime et l’entêtement de Gaid. Agissez vite avant que la situation s’aggrave en appliquant l’article 7 de la constitution.

    9
    6
    Nord-Africain
    1 mai 2019 - 17 h 16 min

    D aucuns nous disent que Gaid Salh fait partie de la clique et qu il doit partir!Oui,il faisait partie de la clique mais est-ce qu il pouvait être autrement?Est qu il pouvait dire par exemple en 2005 ce qu il dit aujourd hui?Non,il ne pouvait pas dire ça,il devait,même s il avait de bonnes intentions,se montrer du même avis que les autres et travailler dur jusqu à ce qu il se détache du peloton.Tout le monde se rappelle qu au début des manifestations,il n a pas été tout à fait solidaire avec le peuple,il attendait peut-être à ce que celui-ci se soulève bien tout en lui relâchant la bride.Une fois le mouvement généralisé,le Général trouvait le terrain favorable pour y cultiver ce qu il aurait espéré faire il y a un certain temps.Le repentir peut gagner n importe quelle personnes mais chers algériens.L Apriorisme et le scepticisme sont parfois trompeurs.Il faudra apprendre à se patienter et à faire confiance sinon on perd l espoir ciment de tout compromis

    9
    10
      Anonyme
      1 mai 2019 - 18 h 35 min

      Ne te mêle pas des affaires algéro algériennes toi le défenseur des dictatures comme celle de El Sissi et d’autres dictatures arabes qui arrangent bien les affaires de ton état terroriste Israël. Je dirai comme les manifestants algériens le font depuis le 22 février DÉGAGE de notre site.

      13
      8
    Clovis
    1 mai 2019 - 17 h 05 min

    Mr Gaid Salah allez vous nous decevoir ? Nous avons cru, apres vos declarations initiales et repetees, que vous soutiendrez les revendications du peuple. Vous avez debute par l’application de l’article 102, ce qui pouvait etre un bon debut avec respect de la constitution. Il a abouti au depart de Bouteflika avec votre aide. Vous avez declare qu’il’fallait etre patient et que la suite irait dans le bon sens. Vous avez encourage la justice a lancer les procedures de lutte contre la corruption. On vous en sait gre. Mais vous persistez a vouloir rester dans les rails de la constitution et ne pas aller avec determination vers les souhaits du peuple. On peut comprendre votre soucis d’eviter au paysun vide institutionnel. Mais la il faut un signal fort de votre engagement avec le peuple : inculpation de Said Bouteflika, renvoi des 2 B restants. Formation d’un gouvernement technocratique de transition ou remplacement des ministres par leur SG pour regler les affaires courantes. Ce serait une bonne suite au bon debut. Ensuite il faudra une nouvelle assemblee, constituante, et l’election presidentielle dans un ordre a definir par les experts constitutionnalistes, en accord avec les exigences de democratie et de transparence. Et a des dates a definir aussi permettant le respect de ces exigences. Je suis d’accord avec vous pour que ces elections se fassent rapidement pour eviter des manipulations par des parties que le peuple ne veut pas (les anciens trop compromis avec le systeme, les pseudo islamistes, les comploteurs et opportunistes de tout bord, etc). Le 4 juillet si possible mais cela semble difficile, beaucoup pensent que le delai serait trop court. Mais il serait souhaitable que le report eventuel ne devrait pas depasser 3 mois. On attend beaucoup de votre implication au cote du peuple, on n’oublie pas que notre armee a defendu le peuple pendant la decennie noire et on lui rend hommage pour cela. Elle doit continuer a proteger la nation. C’etait la une modeste contribution a un scenario possible. D’autres voies sont certainement possibles. Pourvu seulement qu’elles suivent les souhaits populaires. Le peuple, comme vous le souhaitez, a montre qu’il ne s’est jamais departi d’une grande prudence mais aussi d’une grande vigilance. Agissez mon general.

    17
    11
    Anonyme
    1 mai 2019 - 17 h 00 min

    Attention! il devient flagrant que les réseaux de Gaid Salah du moins son porte flingue qu’il a nommé récemment à la tête du DRS sont en activité sur tout les forums d’expression libre ,regarder le nombre ahurissant de pouce à l’envers pour tout commentaire hostile .

    50
    25
    Soldat Schweik
    1 mai 2019 - 15 h 57 min

    C’est l’hôpital qui se moque de la charité !
    Vous osez parler de prudence a un peuple qui vous a supporté depuis 57 ans, et qui manifeste pacifiquement, dans la joie et la bonne humeur faisant l’admiration de la planete entiere, depuis 11 semaines.
    Vous violez la constitution, que vous avez elaboré tout seul sans participation du peuple, chaque minute que Dieu fait depuis sa promulgation et vous demandez au peuple de s’en tenir qu’a la solution constitutionnelle. Ceci est une parfaite illustration de  » faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais »
    Berka ma t’djib bina el wakt ya si el gaid
    C’est clair que les manifestatios pacifiques du vendredi ne suffisent plus a vous degager tous, il est grand temps de passer a d’autres formes de luttes durant toute la semaine, meme s’il faut aller jusqu’à mettre a l’arret complet du pays, par exemple par des operations villes et pays mort. on se cloitre tous chez nous et personne ne sort pour quelque raison que ce soit. exemple durant ce mois de ramadhan ne sortir qu’apres le ftour, la journée on est chez soi et que chacun fasse ce qu’il veut.

    27
    25
    Anonyme
    1 mai 2019 - 15 h 53 min

    Gaïd Salah se cache derrière la constitution pour imposer le maintien du régime auquel il appartient, alors que le peuple ne veut plus en entendre parler. C’est une guerre de volonté et de mots qui s’affrontent entre le peuple et Gaïd Salah protecteur du clan présidentiel durant plus de 15 longues années. Gaïd Salah ne peut pas détourner la volonté populaire avec sa prétendue lutte à la corruption. En effet les principaux responsables politiques de cette corruption sont toujours en liberté, Ouyahia et le ministre des finances soit disant convoqués par le tribunal en sont sortis libres. Gaïd Salah veut tromper qui, il est temps qu’il s’en aille, il est trop vieux trop impliqué avec le système corrompu mafieux dirigés par les Boutelflika pour se maintenir en poste. Gaïd Salah Dégage le peuple ne veut plus t’entendre, tu es dépassé et trop corrompu pour donner des conseils ou menacer à ce même peuple qu’il a méprisé en soutenant inconditionnellement le clan Bouteflika qui se préparait à un 5e mandat avec la caution de Gaïd Salah. Si ce dernier a précipité le départ de son ami Bouteflika, c’était pour sauver sa peau, Gaïd Salah a 80 ans, au lieu de prendre sa retraite, il s’accroche au pouvoir et à son poste de vice président de la défense. Pour les plus grandes menaces viennent de lui, parce qu’il refuse d’écouter le peuple, il se cache derrière une chimère fabriquée sur mesure par Bouteflika pour imposer son diktat au peuple, la voix du peuple qui n’a jamais cautionné cette constitution est beaucoup plus puissante que la constitution illégitime de Bouteflika.

    25
    19
    Moua, comme dirait...
    1 mai 2019 - 15 h 51 min

    …l’autre, je ne comprends plus rien !
    Un coup on accuse la main de l’étranger ; un autre, le DRS et j’en passe…
    Pour la main de l’étranger c’est quand même le système qui a préféré
    « LE VAL DE GRACE » à « AIN NADJA » !
    Quant-au DRS, avant hier, passe encore ; mais aujourd’hui, il est sous la coupe de l’armée !
    Et puis d’ailleurs, on vient de voir avec les événements qui se précipitent que Gaïd et Toufik sont les deux jambes qui ont soutenu et soutiennent encore le système bouteflika (c-à-d 4/4 de président). Donc, les épisodes de pseudo-clans que vous nous jouiez tous,
    avouez-le ! C’est juste histoire d’amuser la galerie. Mais, maintenant Nass Fakoo !
    Comment, aujourd’hui, venir avec de grands sabots nous jouer encore un coup de « Ray Ray »
    de Bab djdid ! pour nous promettre de faire ce que vous n’avez pas fait en 57 ans, et le comble ! de s’attaquer à la corruption qui a été l’alpha et l’oméga du système ! c’est simplement hallucinant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Un peu de décence ! arrêtez le délire !
    Il faut que cette mascarade s’arrête qui infantilise le peuple, qui est loin d’être le même (à ne pas l’oublier) qu’en 1830 !

    17
    10
    ZORO
    1 mai 2019 - 15 h 41 min

    Hram 3lik ya si Salah ,vous voulez imposer les 3 B a tout un peuple qui les vomit ,soyez humain, ramadhan approche, laisser nous jeûner en toute sérénité prenez une gomme et d un trait effacer les . Saisissez cette occasion C est pour vous le gros lot. Croyez moi ya si salah vous obtiendrez des millions et des millions de hassanates qui effaceront vos millions de sayiates et votre mizane vous emmennera par cette unique action ,tout droit au paradis.
    SigneZORO. ..Z…..

    21
    14
      Npn
      1 mai 2019 - 17 h 37 min

      T Déconnecté ya si zoro .

      2
      6
        ZORO
        1 mai 2019 - 18 h 17 min

        ZORO déconnecté ou le transistor NPN des annes 40??.
        SigneZORO. ..Z….

        4
        3
    Abou Stroff
    1 mai 2019 - 15 h 34 min

    je pense qu’ayant trop parlé ces derniers temps, gaïd s’est décrédibilisé et ses discours n’ont plus aucun effet sur les algériens lambda.
    en outre, la platitude des discours qu’il produit chaque mardi (en supervisant des exercices de combat à balles réelles! pour impressionner ses adversaires?) indique que gaïd n’a, dans les faits, rien à proposer de concret aux algériens lambda. alors que ces derniers, ayant été nourri au biberon de la rente et donc incapables de s' »auto-gérer », attendent de leur « leader de fait », des décisions concrètes qui leur signalent que leurs aspirations sont effectivement prises en charge (ce qui ne leur semble guère le cas au moment présent).
    enfin, si nous acceptons l’hypothèse que nous vivons, au moment présent, une lutte à mort entre un monde ancien qui ne veut pas mourir et un monde nouveau qui ne parvient pas encore à naitre, alors, il nous faut nous interroger sur le monde auquel appartient gaïd.
    moralité de l’histoire: je pense que gaïd fonctionne avec des logiciels périmés et qu’il devrait penser à prendre sa retraite avant qu’on lui impose de la prendre.

    25
    14
    Raison
    1 mai 2019 - 15 h 22 min

    Gaid salah a bien raison ya des manipulateurs qui veulent mettre l’Algérie a feu et à sang. Soyons tous derrière lui .du coup la démocratie Européens n’est pas bonne pour nos valeurs, de nos jours ont peut même pas marcher ds nos rues sans voir l’Aarr .on est pas un peuple pr la démocratie si on respecte pas nos valeurs.

    16
    40
    Anonymis
    1 mai 2019 - 15 h 04 min

    On sent qu’à travers tous ses discours, même quand il sont menaçants que ce monsieur a peur pour lui-même,car il sait pertinemment que s’il y a changement ça va être sa chute inévitablement et c’est pour ça qu’il protège les 2B,donc le maintient du système. Avec une transition vers une démocratie comme demander par le peuple ,le ministère de la défense reviendra surement à un civil et cela il ne peut l’accepter.

    30
    19
    Barkana Tbelâit
    1 mai 2019 - 14 h 57 min

    On ne sait pas qui vous remonte les exigences populaires de chaque semaine, ya Si Gaid… mais vos réponses sont justes à l’opposé de ce que désire ce peuple ! Pourtant c’est simple ya hbibi ! On vous dit texto aux FLN, RND, Ministres, Députés, Sénateurs et à toute l’engeance qui a ruiné l’Algérie  » DEGAGEZ ! ».
    On a dé-fi-ni-ti-ve-ment divorcé de cette bande de voyous qui a dépecé le pays, et que vous continuez vaille que vaille à tenir à bout de bras, malgré votre age canonique !
    On répète tous les jours : Laissez la place aux jeunes ! Oui. Laissez le peuple sain s’occuper des affaires de l’Algérie, réécrire une constitution sur laquelle vous vez marché.
    Pour une fois nous désignerons librement nos représentants sans que l’armée n’y mette ses doigts ! On en a marre de vos contorsions chaque mardi ! Ou vous décidez une fois pour toute de vous assumez et partager le destin de notre peuple… ou de grâce taisez-vous yarhem babak ! A 57 ans d’existence, on est mature ya âamou !

    24
    15
    Anonyme
    1 mai 2019 - 14 h 08 min

    Gaid Salah a perdu toute crédibilité aux yeux du peuple, dommage pour lui il a raté la chance de sa vie, si il avait écouté le peuple au lieu de tenter de maintenir le régime Bouteflika par tous les moyens, en effet, il aurait eu l’appui du peuple contre tous ses ennemis. Le peuple lui aurait même pardonné ses errements, son soutien sans faille aux Bouteflika contre les intérêts supreme du pays. Gaïd Salah doit se taire, on a marre de l’entendre, il fait le contraire de ce que le peuple demande depuis le 22 février le départ pur et simple du régime Bouteflika c’est aussi simple que cela. Il ne convainc plus malgré ses menaces qui traduisent en réalité sa volonté de maintenir ce régime contre vents et marrées sur les demandes du peuple départ des 3 B qui ne doivent surtout pas organiser les élections. Gaïd Salah a peur du peuple et son choix de voter pour un président hors système. Gaïd Salah si il continue à nous bassiner avec sa constitution, il sera dégagé par le peuple, n’oublions pas que l’institution militaire n’appartient pas à un individu ou quelques individus à sa tête, elle appartient au peuple qui a donné ses enfants à cette institution.

    37
    28
    Chaoui Erguez
    1 mai 2019 - 13 h 55 min

    Gaid Salah est Moudjahid de ALN est seulement l’ALN. Il fait pas pari du Doubat Franca. Donc moustahil yiouajah slah contre ses propres co-citoyens

    33
    24
      Il fait parti de Doubat...
      1 mai 2019 - 19 h 15 min

      …Des Emiratis et de Poutine.
      Chacun fait son trou ou bon lui semble sur le dos de l’Algérie. Le système malfaisant leur assure à tous une forme de démocratie de la meute. Croyez-vous qu’un jour ils accepteront de faire leur déclarations de patrimoines en toute transparence ? J’en doute ! Demandez-leur !

      1
      1
    NON ET NON
    1 mai 2019 - 13 h 37 min

    Il veut que chaque vendredi nous dansons , chantons et rentrons dans nos taudis ila youm eddine
    ça ne marchera plus comme ça dorénavant

    33
    28
      Algerien Pur Et Dur
      1 mai 2019 - 14 h 00 min

      C’est preferable a la violence. Ne donnons pas cette satisfaction a nos ennemis (fafa et golfe) qui clament a tue tete que nous ne sommes que des sauvages digne a civiliser.

      32
      15
        NON ET NON
        1 mai 2019 - 17 h 52 min

        @Algerien Pur Et Dur
        1 mai 2019 – 14 h 00 min

        A ta guise danse et chante comme disait la fourmi à la cigale

        4
        5
    Karamazov
    1 mai 2019 - 13 h 27 min

    Bessah , balek, atansyou je ne méprise pas le peuple . Je ne lui voue aucun culte non plus, d’accord !

    Si le peuple était motivé on ne lui parlerait pas comme ça !

    Si dans le hirak il y avait un Danton , un Robespierre, pardon… Un Lénine , un Trotski , Heueue je voulais dire un Sidna 3li ou un 3oum, non ….. sipa sek j’voulais dire !

    Si le peuple avait la volonté de mettre en œuvre ses décisions au lieu de Dindouner les vendardis personne n’oserait le tancer koumça !

    Je souhaiterais que lors de la prochaine procession incantatoire du Vendardi la Dou3a soit une et unique : Toua titoua thoura, ya Gaïd ! Et en Zzzarab : enta titwa doka !

    17
    51
    SI KADDOUR
    1 mai 2019 - 13 h 26 min

    ça fait cinquante sept ans d’attente et de patience,résultat de surprises en surprises;nous avons assez,il nous faut une vraie république démocratique et populaire;sans les traitres et sans de dictateurs,nous voulons un gouvernement de civile compétent et patriote,fini pour les nouveaux débarqués;fini pour les fraichement naturalisés,maintenant la place est aux Algériens de souche avec un casier vierge

    35
    7
    Daro
    1 mai 2019 - 13 h 21 min

    Le comportement de ce régime vis à vis du peuple ressemble à la réponse dy peuple de Moise à Moise quand il avait demandé de sacrifier la fameuse vache.. et chaque fois son peuple venait avec un questionnement stupide pour retarder l’échéance… et à la fin du parcours dieu a commenté leur comportement par ‘Fadabahouha wa ma kadou yuef3aloune’….

    15
    15
    Digage!
    1 mai 2019 - 13 h 20 min

    Dialogue ou Monologue ?
    Pour le moment nous ne voyons que du monologue : Gaid Mardi qui se parle à lui même, et Bensalah qui parle avec ses clones.
    On attend avec impatience la phase Dialogue.
    Si vous n’avez pas les numéros de téléphones de gens intègres et hors système, faites un appel sur Ennahar TV.
    Ou un discours mardi prochain.
    On se cotisera pour vous envoyer des noms.

    26
    21
    SaidZ
    1 mai 2019 - 13 h 14 min

    Il n’y a que toi qui veut et peut mettre le feu …….je dis bien toi car tes le seul porte parole de la 3issaba.
    Le peuple réclame le départ de la 3issaba et non pas changer une 3issaba par une une….yaw réveilles toi, laisses de côté ton égoïsme et lâches la télécommande !!!1

    29
    22
    Bônois
    1 mai 2019 - 13 h 06 min

    De quelle patience vous parlez? quand on voit que ce sont les mêmes suppôts de Boutekhriba que vous imposez au peuple, pour préparer à introniser le prochain président. On ne fait pas du neuf avec de l’ancien!

    31
    26
    amrouche
    1 mai 2019 - 13 h 01 min

    Bonjour Mr GAID SALAH ce n’est pas le peuple que vous devriez menacé ou faire peur de division ou de perturbation ce peuple on a vue de tt les couleurs depuis des siècle 1830 1945 1957 1988, 1991…
    concentrez vous sur le vrai problème, sur ceux qui on dilapidé le pays! C’est eux qui on voulu le diviser, c est eux qui ont voulu le détruire pour leur propre intérêt personnel!! des égoïstes!! ce sont eux qu’il faut avertir et non pas le peuple les gens savent bien se qu’ ils veulent: vivre ds un pays de DROIT

    30
    20
    Zombretto
    1 mai 2019 - 12 h 52 min

    S’il y a quelqu’un qui devrait découvrir et adopter les vertus de la patience, c’est Gaïd lui-même. Le peuple, lui, patiente depuis 1962…plus tôt que ça en fait, on peut dire depuis 1830. Il arrive un moment où trop c’est trop. Gare aux conséquences à ce moment-là !

    28
    20
    Tangoweb 54
    1 mai 2019 - 12 h 50 min

    Le chef de l état major à tout à fait raison, je pense qu il est tempsd arrêter les manifestations du moment que Boutef et sa clique sont parti et que la justice est entrain de juger tous les voleurs de l argent du peuple Algérien, parceque si ça continue il risque d y avoir des dérapages et c est ce guettent nos ennemis. Je pense que doit retrouve le calme et attendre les résultats.de ce que le général à promis.

    82
    46
      Fakoubik
      1 mai 2019 - 14 h 09 min

      Si c’est pour tes privilèges dont tu as peur ou ta place acquise par des connaissance et dont tu ne mérite pas que tu défends, ton intervention est normale.

      22
      20
    MELLO
    1 mai 2019 - 12 h 46 min

    Le peuple est sorti , exprimer son rejet de toute cette pourriture du pouvoir ,en toute responsabilité et dans un cadre pacifique que les peuples du monde entier envient. Si des parties , bien mal citées par le chef d’État Major, veulent semer le désordre, il est de la responsabilité de l’armée de bien les identifier , les arrêter et les mettre hors d’état de nuire. Mais rester dans l’opacité , c’est ne pas soutenir ce peuple et le pousser plutôt vers l’inconnu. La discussion et le dialogue ne peut se faire qu’au sein de ce peuple et par ce seul peuple. Aucun dialogue n’est possible avec les gouvernants actuels. Pourquoi, l’État Major n’organiserai pas ce dialogue ou cette conférence nationale. Avec autant de lettres et d’eorientations, le Chef d’État Major pouvait bien organiser ce dialogue.

    33
    5
      Algerien
      1 mai 2019 - 16 h 22 min

      Gaid a entièrement raison seul le dialogue peut sortir l’Algérie d’un futur qui peut conduire vers l’anarchie et la violence. Être contre c’est bien mais il faut s’organiser pour contrôler les futures élections. Faite attention au site TSA au Rcd et Saad i du samedi que veulent faire le vide pour conduire notre patrie vers des buts qui sont l’eclatement du pays. Vive ANP vive Algérie.

      20
      11
        MELLO
        2 mai 2019 - 17 h 28 min

        Dialoguer ? Oui c’est un signe de maturité politique . Mais dialoguer avec qui ? Sûrement pas avec Bensalah ou Bédoui ? Ni avec tous ces rescapés du pouvoir bouteflika . Le mouvement populaire est très clair , DÉGAGEZ TOUS. La suite est l’affaire du seul peuple .

        1
        1
    AmiAhmed
    1 mai 2019 - 12 h 29 min

    Avec tout le respect que nous devons au premier responsable de l’armée, nous l’informons que le peuple a toujours agi dans la prudence, mais jusqu’à preuve du contraire, la seule concession que le pouvoir a concédé, c’est la marche pacifique, rien de plus, et ceci ne peut pas suffire pour garder PATIENCE, nous voulons une Algérie pour tous.

    34
    7
    Karamazov
    1 mai 2019 - 12 h 27 min

    J’va vous raconter une anecdote soft sans alcool cette fois-ci, non marinée,ih pour que vous puissiez comprendre igzactma sek’il veut dire le Gininar.

    Un jour un fénéant raconte à ses enfant qu’il se mettra à tavailler qu’i va leur acheter une chèvre qu’il pourront se goinfrer de lait et farmage iksitira iksitira.

    Alors pendant que le père rêvassait en s’y croyant , les enfants se mirent à se chamailler pour qui traira la chèvre en s’y voyant dijà aussi. Alors il leur dit : ayaw echarbou trankilemnt matkesrouch rassi  !

    Si j’ai bien compris , il renvoie dos à dos le Système dont «certaines parties» sans les nommer, qu’il accuse de «rejeter toutes les initiatives proposées» et d’«œuvrer à semer les graines de la discorde en conformité avec leurs intérêts étroits et ceux de leurs commanditaires».  Etblablabla et blablablabla ….

    et le Dindou qu’il accuse d’être digagiste et de ne pas : «adopter le principe de dialogue qui doit aboutir à des mécanismes raisonnables de sortie de crise», estimant que «l’intérêt de la nation doit être le dénominateur commun entre toutes les parties».

    Sinon , il y a les menaces  à peine diguizi : « En conséquence, il y a lieu de  « s’armer » de prudence … » « S’armer »  ? A la place du Dindou , je n’essaierai même pas. Même s’il ne s’agit que de prudence, ih !

    Moua je conseillerai au Dindou de ne pas s’armer de rien du tout et de cheuder fi afous n’sirth’ (lemanche du moulin) . Inna allahou ma3a essabirine.

    20
    19
    M.S
    1 mai 2019 - 12 h 16 min

    Gaid Salah est un militaire en retard de 2 guerres.On n’a que faire de ses messages creux et dénués de tout sens.On ne va tout de même pas dialoguer avec les anciennes figures du régime qui nous ont plongées dans une crise politique sans précédent.Aucun dialogue n’est envisable tant que les 3B sont toujours aux commandes de ce pays!!!!

    46
    39

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.