L’avocat Miloud Brahimi confirme l’arrestation de Hamid Melzi pour «espionnage»

Melzi
Hamid Melzi. PPAgency

Hamid Melzi, l’ex-directeur général de l’établissement public Sahel, a été placé sous mandat de dépôt mardi par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed (Alger), rapporte l’agence officielle APS qui se réfère à son avocat, Me Miloud Brahimi.

Plusieurs griefs sont retenus, conformément à l’article 65 du code pénal, contre l’accusé dont «la collecte d’informations, de nature à porter atteinte à l’économie et à la défense nationales, au profit d’une puissance étrangère» et «détention de munitions», selon la même source.

Hamid Melzi a été démis il y a quelques jours de ses fonctions de DG du l’établissement Sahel et de son poste de PDG de la Société d’investissements hôteliers (SIH).

R. N.

 

Comment (42)

    icialG
    8 mai 2019 - 11 h 57 min

    surement un harki a la solde des français,, espion égale traître et a ce titre non seulement il doit Etre arrêter mais isoler saisie de tout ses biens et ceux de ses proche qui en on tirer profit jusqu a la semelles des chaussures et juger haute trahison par un tribunal militaire et pendu comme doit l exiger la loi ,,,on ne doit pas prendre la sécurité du pays a la légère et donner l exemple et un signale fort au futur aspirant a la traîtrise

    12
    3
    Anonyme
    8 mai 2019 - 11 h 35 min

    Meskine, il ne peut pas supporter la chaise électrique. Et… en cet instant seul dieu sait s’il est encore en vie.En plus s’il est en vie,il aura de la chance d’échapper aux poursuites judiciaires car il est âgé et malade. Finalement la justice Algérienne est clémente de même que Gaid Salah qui s’est abstenu de verser le dossier concernant Bouteflika à la justice, comparativement à la justice Égyptienne qui avait traîné Hosni Mobarek devant la justice alors qu’il était allongé sur son lit.

    7
    1
    Anonyme
    8 mai 2019 - 9 h 10 min

    Aux dernières nouvelles le criminel a fourni aux perfides Chinois la formule secrète de la chemma.

    21
    8
    karimdz
    8 mai 2019 - 8 h 59 min

    Se faire trahir par les siens, il n y a rien de plus pire. Hier les harkis, aujourd hui les néo harkis voraces et sans scrupules.

    Et qui encore une fois est le dénominateur commun dans cette énième affaire, un certain toufik dont on peut considérer qu il fut le vecteur de la corruption en Algérie.

    16
    4
    ALLAOUA
    8 mai 2019 - 2 h 30 min

    Voila;les Algériens d’en haut ils essaient de vendre les Algériens d’en bas aux Français et aux Marocains;normal ils ont été former par ces derniers au suivant

    18
    9
    Mme CH
    8 mai 2019 - 2 h 03 min

    Ces énergumènes ont gangrené l’Algérie…..!!! Quelle pourriture..!!! Pôvre Algérie des Chouhadas, elle ne mérite pas ce qui lui arrive…! Klitou El Blad w La3bad Yakoul Rissankoum Inchaallah…!
    Une photo vaut mille mots…! Puuuuufffffffffffff…!!

    23
    5
    Anonyme
    8 mai 2019 - 1 h 26 min

    Tout ça sent le règlement de compte à plein nez. On doit reprocher à ce Melzi sa proximité passée avec Mediene, et le fait qu’il ait probablement enregistré certains dignitaires du régime au profit de la DRS. Cependant je ne crois pas à cette histoire de trahison au profit d’une puissance extérieure. En tout cas, d’après ce que j’ai pu lire sur un autre site, sa gestion de la Société de l’Investissement Hôtelier (SIH Etablissement public qui gère une douzaine d’hôtels de luxe et emploie 7500 personnes) était plutôt bonne. Son dernier résultat a été un bénéfice de plus de 4 milliards de dinars, pour un chiffre d’affaire d’environ 12 milliards de dinars. Très rares sont les entreprises publiques a afficher de tels résultats. J’espère qu’on aura droit à plus d’information. Oui à une justice basée sur la légalité et la transparence. Non aux règlements de comptes et la justice dans l’opacité.

    19
    32
      Rezki
      8 mai 2019 - 7 h 26 min

      … Si Me Miloud Brahimi l’a dit alors il faut attendre la suite, rien d’autre. Et je serais même en accord avec son inculpation comme espion, vu qu’il avait la gestion de Club des Pins, ou la mafia faisait ses réunions

      12
      4
      Vroum Vroum😤..
      8 mai 2019 - 18 h 28 min

      Je partage cette analyse ….

      2
      1
        Vroum Vroum 😤..
        9 mai 2019 - 0 h 23 min

        Précision..je partage l’analyse de 1h26…et en plus il fallait pas toucher au Général Mediene qui me semble bien plus Crédible que celui qui est derrière ces ennuis .Le Général Toufic restera l’emblème Sécurité de l’Algérie , un Homme intégre à preuves du contraire , .. .Toucher au Général Toufic c’est humilier le DRS et faire plaisir aux Islamistes Frères Musulman Ex Fis .

        6
        1
    Anonyme
    7 mai 2019 - 23 h 34 min

    Mazette, il stockait une vingtaine de cartouches ! Moi j’entreprose chez moi des plombs de pêche, va t’on m’accuser de détenir des munitions?

    14
    26
    tikjda
    7 mai 2019 - 23 h 10 min

    On en finit pas avec cette accusation qui se répète(depuis l’indépendance) de « main de l’étrangere ».Cette « main étrangère » ne peut être ici que la France, comme d’habitude, qui serait prise pour cible pour mieux marquer les esprits parce qu’elle était une ancienne puissance coloniale que l’accusation convient mieux. Et pourtant beaucoup de nos dirigeants et personnalités politiques ont toujours choisi la France pour s’y installer en fin de leur carrière, à l’exemple de Saidani, Sellal et plusieurs autres, alors qu’il ne fallait pas la choisir puisque( selon ces accusations) cette France nous crée beaucoup d’ennuis.Et en plus, rare des personnalités politiques opposantes au système ou des haut gradés de l’armée (dont on cherche à se débarrasser) n’échappent à cette accusation de lien avec « la main étrangère » à l’exemple de Toufik et plusieurs autres avant lui. Alors que s’il y avait respect de la dignité humaine, il est préférable de s’abstenir de ce genre d’accusation(pour éviter toute atteinte à l’intégrité morale des accusés) mais ester en justice le ou (les) supposé(s) coupable(s) et laisser la justice libre, sans ingérence, pour enquêter et dire si cette main étrangère existent réellement et se mêlent effectivement de nos affaires intérieures pour condamner les coupables (s’ils existent?)…Malheur c’est que même la justice chez nous n’est pas épargnée de pression.Voilà ce qui fait plus peur.Et par conséquent, quand on est accusé de cette « main étrangère » la chance d’échapper à la condamnation est nulle. Espérant que ces mouvements citoyens libèrent d’abord la justice, puis le pouvoir législatif et la liberté de la presse, pour finir avec ces accusations entachées souvent de règlement de compte.

    13
    19
    Mohamed
    7 mai 2019 - 23 h 08 min

    Salam aleikoum,

    Aweh vu ce qui se passe actuellement, je suis entrain de me demander si Pablo Escobar et El Chapo ne sont pas au fait des enfants de chœur.

    22
    5
    UMERI
    7 mai 2019 - 23 h 04 min

    Bouteflika a laissé derrière lui, une poudrière qui risque d’éclater à la face des algériens, avant de fuir, lui et sa famille, chez ses amis émiratis, a l’exception de son « virus » de frère Saïd, lequel doit rendre des comptes, sur tout la mal qu’il a fait au peuple algérien et sa responsabilité entière, sur la situation chaotique, qu’il a instauré, au sein de l’Etat.Mais, ce qui inquiète surtout, c’est l ‘improvisation, par laquelle, notre justice, se précipite, sur les affaires de corruption, en accablant une partie, en ignorant une autre, beaucoup plus importante, composée de Mrs Khellil, Saidani, Ghoul, Bouchouareb etc..On appelle ça, une justice a deux vitesses.

    26
    6
    bozscags
    7 mai 2019 - 22 h 55 min

    la chaise électrique pour tous ces traîtres et voleurs.

    27
    8
      Anonyme
      8 mai 2019 - 11 h 03 min

      Y compris pour Boutesrika?

      9
      1
    Anonimaoui
    7 mai 2019 - 22 h 51 min

    Pour faire de l’espionnage économique il faut être du domaine alors que ce Melzi est plombier de formation et a toujours travaillé dans le secteur du tourisme. Secteur en faillite depuis 1962 qui ne peut susciter ni intérêt ni envie d’autres pays, surtout la Chine, puissance économique de premier ordre. Chez nous l’industrie de la corruption est la seule valeur ajoutée micro et macro économique pouvant faire l’objet d’espionnage puisque non maîtrisée dans plusieurs pays étrangers.

    23
    7
    Anonymeplus
    7 mai 2019 - 22 h 24 min

    Un type qui servait des cafés et qui se retrouve propulsé à gérer les résidences d’état ! Voilà encore une idée lumineuse de toufik.
    Il serait judicieux que les services concernés enquêtent en profondeur sur les acquis du sieur hamid, il est dit qu’en espagne il possède une entreprise de meubles qui est dédiée justement à l’ameublement des résidences d’états et autres hôtels et centres de conférences en Algérie. L’essentiel de sa fortune est là au kahwadji Hamid, grâce aux surfacturations, je vous laisse imaginer les dizaines voir les centaines de millions détournés et dilapidés.

    20
    4
    Der
    7 mai 2019 - 22 h 20 min

    A qd l ouverture de club des pins au citoyen .

    16
    3
      Anonyme
      8 mai 2019 - 8 h 58 min

      C’est vrai ça, une seule plage qui reste propre en Algérie c’est un scandale, faut que ça change. Allez, tous nus et tous bronzés au Club des Pins- décharge publique comme tout le monde. Poubelle pour tous !

      6
      7
        Anonyme
        8 mai 2019 - 11 h 49 min

        A propos de plage, nous en Algérie malgré nos 1200 km de cotés, il y a zéro km de plage propre pour le public alors que par exemple,en Crête, une toute petite île, ils ont des plages sublimes, parmi les plus belles au monde!
        Balos , Elafonissi etc…
        Il est vrai que la Grèce s’est débarrassée du régime des colonels il y a belle lurette.
        Nous, on a des généraux de tout y compris un général du rmal qui a du siphonner tout le sable de nos belles plages d’antan!
        Merci pour le sale boulot, na3 l’atout l’abîme alaykoum!

        7
        4
          Anonymeplus
          8 mai 2019 - 23 h 30 min

          L’Algérie possède exactement 1640 km de littorale, arrêtez de répéter des mensonges venus d’ailleurs, c’est 1640 km de plages.

    Karim
    7 mai 2019 - 22 h 15 min

    Ils ont abusé sans limite de tout ce que l’Algérie avait à offrir.
    Si ces pourritures ne sont pas sévèrement jugés, leurs successeurs marcheront sur leurs pas, jusqu’au jour où la violence prendra de nouveau le dessus sur la sagesse que la majorité est en train d’afficher chaque Vendredi!

    21
    2
    Karim anti regionaliste
    7 mai 2019 - 22 h 00 min

    Il faut dire la vérité à nos compatriotes, chaque faux général travaille et pour ses intérêts et pour un pays, ou un service étranger, une Cie pétrolière ou le quai d’Orsay. Ils ont tous les monopoles, ils se servent directement dans les banques publiques. Les élites Algériennes « Harbo » ont fuit cette république de façade, gouverné par des voleurs et des criminels. Il ne reste que les élites parasitaires, les politiciens ripoux, les religieux baznassas et une armée qui s’interroge.. je fais allusion aux pilotes, techniciens et ingénieur pas aux sergents chefs… de Toufik ou de fafa. Bref si G.S ne fait rien il se retrouvera dans la mélasse.

    24
    2
    BEN
    7 mai 2019 - 21 h 59 min

    C’est qui cette puissance?

    6
    1
    Chaaah
    7 mai 2019 - 21 h 31 min

    Très bonne nouvelle.

    9
    4
    Anonyme
    7 mai 2019 - 21 h 16 min

    Voilà comment un pays qui renaissait de ses cendres cumulées tout au long de 132 années de genocides planifiés pour l .’ effacer de l Histoire humaine , et qui était promis à sortir un Sous développement à compter des années 80 par la volonté et l abnegation de cadres ALGÉRIENS sous la Direction d un HOMME D ‘ État , a dépéri par la Volonté de Gueux arrivistes dont la seule compétence été de se VENDRE au maître du moment , parce que n offrir que cela du fait de leurs Inculture et leur ignorance Crasse . Un individu qui s occupait de la distribution de Qalbellouze préparé par les cuistots du Palais d’est Nations avec titre de PDG d une entreprise qui était chargée de négocier des contrats d affaires avec des partenaires « armés « de toutes les compétences à l international . Il n y a qu a lire les correspondances sous sa signature publiées par un Site électronique pour se faire une idée de la déliquescence de l économie d un pays qui , dans l’es années 75 , regardait dans son rétroviseur des pays comme l Espagne , la Corée du Sud , le Portugal etc….
    Juste pour cela , tous ces arrivistes devraient être condamnés aux travaux forcés dans le Sud , pour au moins faire quelque chose d utile pour notre pays dans leur misérable vie .

    14
    4
    Med
    7 mai 2019 - 21 h 05 min

    Son père travaillait dans une caserne militaire près de cherchel pendant la revolution?? Comment un plombier achète un usine pour 26 million euros a son fils??? C’est grave. Ce corrompu fait parti du réseaux de Toufik. Ils ont détruit l’Algérie. Prison a vie. Bientôt Ouyahia

    26
    7
    Mobel
    7 mai 2019 - 21 h 04 min

    Selon les chefs d’accusation, la sentence ne peut être que la peine capitale!
    Dura lex, sed lex.

    12
    5
    Thomson
    7 mai 2019 - 20 h 54 min

    Le chef de la bande à savoir Tayeb Louh manque à l’appel au tribunal militaire de Blida.Il doit être jugé pour les ravages qu’il a commis et toute la mafia qu’il a protégé depuis qu’il était ministre de la justice.Il a même osé déambuler dans les rues d’Alger avec une voiture dernier cri en narguant le peuple Algérien…..

    21
    3
    Le Duc
    7 mai 2019 - 20 h 43 min

    Le clan d’oujda est sa contamination de la société Algérienne, Drogue, trahison, corruption, pillages, soumission, injustice, et pourtant il a régner pendant vingt longues années et tout le monde obéissent aux ordres et la destruction, est personne n’ose lever le petit doigt, jusqu’à le réveil d’un peuple qui ne reculé devant aucune puissance, que Dieu tout puissant vient en aide de ce peuple à vaincre ces monstres ni dignité ni honneur

    22
    5
    ALI 2
    7 mai 2019 - 20 h 17 min

    Certainement il n’est pas seul ou il aurait des nombreux complices au plus haut de l’état,l’homme qui manque de rien richesses et influence et il collabore avec les ennemis contre la nation qui lui offre tout,il faut vraiment etre un vrai Harkis aux gènes de crapules associé a celle des sous hommes,la prison perpète

    15
    4
    Yacine
    7 mai 2019 - 20 h 09 min

    Juste une petite précision. On accuse d’espionnage un ressortissant étranger. Quand il s’agit d’un national l’accusation est « trahison »

    17
    1
    Fellag
    7 mai 2019 - 19 h 33 min

    Le malheur des un fait le bonheur des autres, y’a pas si longtemps on croyais que notre général Toufik est un héro, certes c’est un héro mais pour nos ennemis comme les Harkis et ex collabos,Bouteflika à bien choisi ses héros de la destruction de la nation Algérienne, et voilà l’homme de confiance de. Notre général Toufik est accusé d’espionnage aux détriment de nos ennemis, j’ai toujours dit les nouveaux Harkis sont plus dangereux que les anciens

    18
    5
    Mourad
    7 mai 2019 - 19 h 31 min

    Merlzi a produit et stockée du matériel audiovisuel pendant 25 ans de tout ceux qui sont passés par la residence d’état + Moretti et touts les hôtels sous ça coupe, mais bon un chef d’inculpation original, au lieu du fameux dilapidation des biens public.
    peine de justice perpète

    11
    4
    Bouzorane
    7 mai 2019 - 19 h 11 min

    «espionnage au profit d’une puissance étrangère»!!!… de mieux en mieux!
    L’étau se resserre sur «rab dzair», que ses larbins qualifient de «patriote»!!!… la belle blague!!

    17
    8
      Anonyme
      8 mai 2019 - 0 h 57 min

      Mon pauvre Bouzorane, toujours aussi naïf et impulsif. Tu es toujours prêt à foncer tel un taureau à qui on agite un chiffon rouge. N’est ce pas toi, qui il y a quelques semaines encore, jurait que c’était Ouyahia qui écrivait les lettres de Bouteflika, alors qu’il s’avère que c’est Zerhouni, le conseiller de Bouteflika qui le faisait. Il faut savoir prendre un peu de recul, face aux annonces. Ce Melzi est accusé de faits graves, mais que sait-on vraiment de la part du vrai et de faux la dedans ?

      17
      10
    Digage!
    7 mai 2019 - 19 h 01 min

    En réunissant les enregistrements de Toufik, Kamel El Bouchi et Melzi on devrait arriver à monter un gros film d’horreur interdit aux moins de 80 ans.

    21
    2
    ya latif
    7 mai 2019 - 18 h 58 min

    Haddad qui stocke des klashnikov dans sa cave, Melzi qui stocke des munitions..
    Hommes d’affaires ou serial-killers ??

    76
    8
      Bônois
      7 mai 2019 - 19 h 35 min

      Les deux!

      12
      4
      Réda
      7 mai 2019 - 20 h 29 min

      LES DEUX A LA FOIS… UN PUR ESPION ! MAIS AU FAIT, CE MELZI EST A LA SOLDE DE QUELLE PUISSANCE ETRANGERE ? JE SERAIS CURIEUX DE LE SAVOIR…

      15
      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.