L’ancienne ministre de la Culture Nadia Labidi relance la procédure judiciaire contre Louisa Hanoune

NadiaLabidi
L'ancienne ministre de la Culture Nadia Labidi. D. R.

L’ancienne ministre de la Culture Nadia Labidi a relancé auprès du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) la procédure judiciaire contre la secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune pour l’affaire de diffamation qui remonte à 2015, indique mardi un communiqué de Labidi.

«Le 7 mai 2015, j’ai déposé une plainte contre Louisa Hanoune pour diffamation auprès du tribunal de Sidi M’hamed. Le tribunal avait entamé la procédure. J’avais été convoquée le 22 juillet 2015 pour confirmer ma plainte et Louisa Hanoune l’a été, elle, le 22 mars 2016, par le juge d’instruction. Elle ne s’est pas présentée bien qu’elle avait déclaré à de nombreuses reprises qu’elle était résolue à m’affronter devant un tribunal et à renoncer à son immunité parlementaire dans ce but», a précisé Labidi dans le communiqué.

Louisa Hanoune «était protégée par son immunité parlementaire. Aujourd’hui, elle vient de démissionner de son mandat de député. Il n’y a donc plus d’obstacle à ce que l’affaire suive son cours», a ajouté l’ancienne ministre. «C’est pourquoi, j’ai demandé à mes avocats de se rapprocher du juge d’instruction chargé de l’affaire pour que la procédure soit menée enfin à son terme. Aujourd’hui, il y a quatre ans, jour pour jour, que la plainte a été déposée. Ce fut une longue patience. Je suis sûre que le juge comprendra ma détermination à ce que justice me soit rendue sans plus attendre désormais. J’ai confiance en la justice de mon pays», a-t-elle conclu.

Pour rappel, la plainte déposée par Labidi contre Louisa Hanoune était intervenue suite à ses propos accusant l’ancienne ministre de «mauvaise gestion» de son secteur et d’être au centre d’un «conflit d’intérêts».

R. N.

Comment (20)

    Cheikh
    8 mai 2019 - 14 h 07 min

    Cette Labidi qu’est ce qu’elle a donnée à l’Algérie ? RIEN sinon occuper le poste de ministre pour contenter Fakhamatouhou, Labidi et Hannoun et tous les partis ne sont que des mi…algériens qui se sont tus et fermer leurs … depuis 2004 sur un personnage qui a joué le rôle mauvais de président de la république et l’a fait pénétrer dans un tunnel.. Labidi comme tous les ministres complices

    4
    3
    Anonyme
    8 mai 2019 - 11 h 25 min

    Te fatigue pas sinistre de l’inculture, toi aussi tu vas devoir rendre des comptes.
    Tu fais partie de la issaba, car si tu étais honnête tu n’aurais pas accepté de cautionner ce système et la culture de srika et de khobt sous toutes les coutures .

    10
    6
    Moh
    8 mai 2019 - 7 h 32 min

    Louiza Hanoune soutient le Maroc dans son occupation du Sahara occidental au nom du soutien aux travailleurs Marocains comme les islamistes soutiennent leurs collègues Marocains au nom de l’islam, quelle hypocrisie !
    Donc je soutiens Mamdame Labidi a 100 % contre cette traitre !

    13
    6
    K. DZ
    8 mai 2019 - 1 h 34 min

    Je n’ai aucune sympathie pour tata Louisa, mais Mme labidi aurait eu beaucoup à gagner en seigneurie s’il elle avait agit dès la démission des élus du PT de L’APN. La coincidence de la reactivation de la plainte avec la critique du CEM GAID Salah laisse supposer une coordination de tirs croisés….sur une ambulance ou….un corbillard. Dommage que la vengeance de Mme l’ex ministre prenne cette forme que je trouve sans gloire aucune, une vengeance digne du système actuel.

    10
    6
    Farid1
    8 mai 2019 - 0 h 12 min

    Personnellement j’ai toujours eu du respect pour Louisa Hanoune, pour ce qu’elle a endurer comme sévices, tortures quand d’autres se la couler douce……l n’ya pas qu’elle…D’autres aussi……Les gars du printemps berbère, les islamistes…. Ce sont les pères spirtuels du HIRAK

    7
    15
    Anonyme
    7 mai 2019 - 18 h 31 min

    C’est le moment de faire des procès, en ce moment tout le monde poursuit tout le monde, c’est à la mode, c’est tout ce dont le peuple algérien a besoin en ce moment.

    24
    6
    AAA
    7 mai 2019 - 18 h 20 min

    MERCI Mme LABIDI IL NE FAUT PAS LACHER CES TRAITRES A LA NATION SURTOUT QUE LEUR PROTECTEUR (Toufik) N’EST PLUS AU GOUVERNAIL.
    OUI Mme IL FAUT LA FAIRE TAIRE A CETTE LOUIZA SURTOUT QUAND ON SAIT QUE DES CENTAINES DE MILLIERS DE SOIT DISANT « HOMMES » N’ONT PAS EU LE COURAGE DE LA FAIRE TAIRE PAR PEUR DE TOUFIK..

    14
    20
    karimdz
    7 mai 2019 - 17 h 38 min

    Louisa hanoune que je trouve grincheuse mais non moins sympathique serait donc un produit de toufik.

    Effectivement quand on recoupe avec certaines de ses positions, tout devient claire.

    26
    12
    bozscags
    7 mai 2019 - 17 h 26 min

    encore une grosse mascarade Madame la ministre garder vôtre argent qui pourra peut-être vous servir si vous êtes convoqué par la justice et laisser Louisa hanoune tranquille.

    21
    23
    djomballo
    7 mai 2019 - 17 h 02 min

    Au mieux le Ministère de la culture était géré comme Algérie télécom et la poste. A ce demander où elle était la bonne gestion sous le système des Bouteflika dans quelque secteur que ce soit.

    17
    11
    ALI
    7 mai 2019 - 16 h 52 min

    CETTE DAME M’A TOUJOURS INSPIREE CONFIANCE SANS SAVOIR AU JUSTE POURQUOI ? PEUT ETRE SA MODESTIE MALGRE SON NIVEAU DE FORMATION UNIVERSITAIRE.

    21
    10
    MELLO
    7 mai 2019 - 16 h 29 min

    L’histoire vous condamnera toutes et tous. Depuis 1999, tous ceux qui ont accompagné bouteflika dans sa mission de destruction de l’Algérie et de son peuple, payeront de leurs méfaits .

    41
    17
    IhawHaw
    7 mai 2019 - 16 h 28 min

    Ya Madame l’ex Wazira !!! trop tard ….rien ne peut être fait contre la Hanouna. Pourquoi ??? Le délit reproché à tata Louiza est prescrit en vertu des dispositions du code de procédure pénale. Donc …inutile de jeter l’argent par les fenêtres en frais d’avocats. En 2015 il fallait une demande de levée de l’immunité parlementaire de Hanoune : cela aurait arrêté le délai triennal concernant la prescription et aujourd’hui avec la démission de l’APN de Hanouna cela aurait réglé le problème de la poursuite qui pouvait aller à sa fin. En plus, entre 2015 et aujourd’hui aucun acte d’instruction n’a été accompli par la justice (acte interruptif de la prescription). Donc il n’y a eu aucune interruption du délai de 3 ans… et Mme l’ex Ouazira est en plein dedans sauf si elle veut enrichir nos bougatous dont je ne fais pas pas partie. En somme je délivre une consultation juridique gratuite.

    21
    10
    Patriote
    7 mai 2019 - 15 h 55 min

    Cette ancienne ministre faisait partie du système que le peuple hait dans son ensemble aujourd’hui . Ce n’est pas en réactivant sa plainte qu’elle echapera à la sentence du peuple dans un avenir proche comme toutes les autres personnalités issues du systeme .

    25
    24
      Le Patriote
      7 mai 2019 - 16 h 33 min

      Tu as raison, elle fait (faisait, plutôt) partie du système. Mais que penses-tu de Tata Louisa? Elle qui est entrée au parlement depuis 2 décennies, jouant les opposantes. Elle qui s’est présentée contre Bouteflika en 2014 en expliquant que c’était pour soutenir le programme du président sortant.
      Alors cherche d’autres arguments

      29
      1
    Mohamedz
    7 mai 2019 - 15 h 51 min

    Merci a vous respectable dame Nadia Labidi de ne pas lacher ces pseudo-opposants (cas de Tata Louiza) qui sont de purs produits du DRS de Toufik.
    Savez-vous au moins que le siege du PT de Belfort a 50 metres du café Chiheb (CREH) constitue de trois grands batiments et un grand jardin cloturéappartiennent au patrimoine de l’Etat et que Toufik du DRS avait offert gratuitement a Louiza Hannoun pour lui faire dire par la suite tout ce qu il voulait et a ce jour meme a partir de la prison de Blida ou se trouve de Toufik

    NB /Ces informations somt verifiables
    PS / Encore Mme veuillez accepter mes respecteuses salutations pour votre courage etvotre dignité.
    FROM /de quelqu;un qui a connu votre famille. suis né dans une douira a cote de celle ou vous etes nee a la Casbah et bien avant le declenchement du 1er Novembre 1954. notre unique patrimoine reste la DIGNITE et l’HONNETETE.

    35
    14
    Thebest
    7 mai 2019 - 15 h 26 min

    Louisa Hanoune fait partie du système, et elle était protégée par Toufik. Personne n’a trouvé bizarre son soutien à rebrab ? Elle qui prétend défendre les travailleurs la voilà qui défend le patronat,! Son bla bla est trompeur et elle veut se refaire une virginité auprès de la masse laborieuse et du peuple.

    53
    10
      Anonyme
      8 mai 2019 - 0 h 25 min

      Tu raconte n’importe quoi, par le passé, Louisa Hanoune avait déjà émis des critiques contre Rebrab. Récemment elle s’est juste insurgée à juste titre contre un procès qu’elle voyait plus comme un règlement de compte politique, qu’un véritable procès se basant sur des fondements juridiques.

      3
      5
        TARZAN
        8 mai 2019 - 9 h 42 min

        règlement de compte ou pas ton rebrab est un voleur et le symbole même de la mafia qui a sucé le sang des algériens dans les années 90. ton rebrab restera en prison et doit remborser toutt ce qu’il a volé. un voleur qui vole puis investit l’argent pour le fructifier pour avoir un max de pouvoir, ne fait pas de lui un saint. les algériens ne sont pas c… et idiots. quant à louisa hanoune a bien défendu rebrab et même si s’il y a un règlement de compte, mais un représentant des travailleurs et des pauvres ne doit pas prendre la défense d’un tel personnage. elle n’est pas son avocat, sauf si elle reçoit des ordres. d’ailleurs sa dernière déclaration je la trouve très louche et on sent qu’elle veut régler ses comptes avec l’institution militaire.

        6
        2
    Bof
    7 mai 2019 - 15 h 15 min

    Et Tata Louisa risque quoi en cas de camdamnation pour diffamation ? 5 dinars d’amende ?
    Quelle grosse affaire !

    26
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.