Les dessous de la prompte mise au point de l’ambassade de France à l’APS

Le Drian ambassade
Jean-Yves Le Drian et Xavier Driencourt en novembre 2017 à Alger. PPAgency

Par Kamel M. – L’ambassade de France à Alger réagit rarement aux informations et autres commentaires concernant la France dans les médias algériens. Mais l’empressement avec lequel elle a adressé une mise au point à la presse au sujet d’une dépêche de l’APS suscite au moins une interrogation.

Le correspondant de l’agence officielle a, par inadvertance, repris une ancienne déclaration du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur les élections en Algérie. Il s’agissait, en fait, de la présidentielle annulée du 18 avril dernier, le chef de la diplomatie française s’étant exprimé en mars dernier. Or, voulant éviter toute équivoque, la représentation diplomatique française en Algérie a vite réagi pour «remettre les pendules à l’heure» de peur que la dépêche en question soit interprétée comme un soutien de Paris à l’élection présidentielle contestée du 4 juillet prochain.

Cette prompte réaction de l’ambassade de France est-elle le signe que l’Elysée s’oppose à la tenue de cette échéance électorale à la date fixée unanimement par les décideurs actuels ? C’est ce qu’on pourrait comprendre à travers le ton utilisé dans la mise au point des services de Xavier Driencourt qui se sont dit «étonnés» de lire que «la France souhaite le déroulement de la présidentielle algérienne dans de bonnes conditions».

L’erreur de nos confrères de l’APS a le mérite de nous éclairer sur la position de la France par rapport au choix du chef d’état-major de l’ANP d’aller coûte que coûte vers des élections en juillet prochain, en dépit de l’opposition d’une grande partie des citoyens qui y voient une tentative de contourner les revendications populaires exprimées chaque vendredi depuis le 22 février dernier.

La France avait été gravement mise en cause dans un discours du général Ahmed Gaïd-Salah, accusant un «pays qui a des arrière-pensées historiques» de vouloir attenter à la stabilité et à la sécurité de l’Algérie. Une chaîne de télévision privée annonçait, quelques heures plus tard, que de hauts responsables algériens se seraient réunis en présence d’officiers du renseignement français. L’ambassade de France ne démentira cette «révélation» que plusieurs jours plus tard dans un quotidien francophone auquel elle reprochait d’avoir répercuté une «information farfelue», diffusée par un média «peu sérieux».

K. M.

Comment (20)

    Brahms
    11 mai 2019 - 14 h 59 min

    La France va perdre tous ces contrats commerciaux car tous signés avec une équipe de délinquants financiers algériens qui voulaient carotter l’Etat algérien et son peuple donc tous nuls de plein droit. La fraude, les escroqueries en bande organisée ne peuvent valider des contrats commerciaux. La France va devoir rembourser jusqu’au dernier centimes d’euros et ce, de 2002 à 2019. A défaut, elle passera devant le Tribunal pour la réparation des préjudices causés à l’économie nationale (corrupteurs).

    7
    1
    QASBAOUI... BIR DJEBAH
    11 mai 2019 - 12 h 23 min

    Oulid Bir Djebah… mène a regba yend’bah !
    La france doit nous lâcher la gr….. !!! C’est ce qu’elle ne veut pas comprendre car elle a des complices (harkas) qui travaillent pour elle en Algérie. Là, réside notre malheur… Allah ghaleb !

    7
    1
    Mhawal
    11 mai 2019 - 9 h 54 min

    La France est l’ennemi de L’Algérie.
     » Dégage la france…toi aussi « 

    6
    1
    Anonyme Utile
    11 mai 2019 - 3 h 22 min

    La dépêche de l’APS a montré le véritable visage de la France officielle, exécutante d’Israël.

    10
    1
    passager
    10 mai 2019 - 23 h 43 min

    oui la France de la démocratie soutient l’annulation d’elections et le prolongement d’un mandat , …mais elle ne soutient pas la tenue d’elections dans les délais!!…on s’y perds un peu

    2
    3
    El-Harrachi
    10 mai 2019 - 18 h 37 min

    A la moindre occasion on fait des reproches injustifiées à la France.
    Ça prouve que nous sommes bien formatés par le systèmes politique Algérien. Pour tous les problèmes vécus par notre peuple le « Système » Boutef et ses larbins nous soufflent dans l’oreille que c’est la faute à la France et aux Sionistes aux Juifs en général. Autour de la mairie de mon bled El-Harrach il se dit que lew bidonvilles autour d’Alger c’est la faute de Netanyahou. C’est faux la faute, le crime contre mon peuple c’est nos frères les pourris du système. Je veux dire tous cew cadrew et petits cheffaillons du FLN.
    Oui notre malheur et dû aux nouveaux COLONIALISTES nommés FLN.
    En 60 ans ils ont brûlés, volés et appauvris mon peuple. Un seul ennemi du moment le FLN.
    Honte honte honte.

    65
    10
      T'ES PAS HARRACHI..... POUR SÛR
      10 mai 2019 - 20 h 08 min

      T’es pas Harrachi… pour sûr ! Un VRAI HARRACHI ya dellali ne parle JAMAIS comme çà !!! Au fait, t’es de la Rive Gauche ou de la Rive Droite…???

      8
      4
      Vive le FLN historique !
      11 mai 2019 - 0 h 20 min

      C’est ce que vous avez oublié de dire car le FLN d’après 1962 n’avait rien a voir avec le faux FLN des harkis et escrocs comme Ould Abbas et Cie.

      Il n’y a aucun parti aujourd’hui qu mérite l’Algérie que ce soit de l »opposition ou du pouvoir tous opportunistes.

      4
      1
        El-Harrachi
        11 mai 2019 - 7 h 07 min

        Mea culpa…..
        Je parle du FLN post-indépendance.
        J’ai un respect immense envers nos braves
        Moudjahidines, nos héros que jeune enfants
        nous voulions rejoindre.
        J’ai un mépris immense contre les planques
        des frontières venus du Maroc ont achevé nos
        Ahrrares des djebels et pris le pouvoir.
        Bouteflika et sa clique ont trahis :
        – le GPRA
        – Président Ben Bella
        – La constitution plusieurs fois
        et notamment le viol sur le nombre de
        mandats.
        – et les nombreux crimes de favoritisme.

        5
        3
          Bouzid
          11 mai 2019 - 10 h 26 min

          Je partage totalement votre commentaire de 18h37 et vous n’étiez pas forçé de préciser que vous citiez le FLN d’après 1962…..car quel Algérien censé aurait pu le croire.

          3
          2
    inadvertance
    10 mai 2019 - 17 h 23 min

    « Le correspondant de l’agence officielle a, par inadvertance, repris une ancienne déclaration »…
    Si c’etait Ennahar TV oui, ok par inadvertance cachisriste.
    Mais l’APS, agence officielle où pas un mot n’est écrit ni publié avant d’être vérifié , approuvé, mesuré, pesé…
    Franchement !!

    15
      Mohand Ennagh
      10 mai 2019 - 19 h 27 min

      Tout à fait d’accord avec vous. n’y-a-t’il pas un adage bien de chez nous qui dit : »Arrmi errachi bach tdjib esshih »?
      Ça ne m’étonnerait pas que cette bévue ait été faite « dispri » pour débusquer certains lièvres.

    Lol
    10 mai 2019 - 13 h 07 min

    La France soutiendra leur futur marionnette en Juillet !

    5
    20
    Anonyme
    10 mai 2019 - 13 h 00 min

    L’état policier français toujours fidèle à sa politique d’interventions, et d’influences dans les affaires intérieures
    Des pays surtout africains, et maghrébins, en particulier, pour des raisons « géo-stratégiques »
    Néo-colonialistes, économiques de dominations
    (Total (pétrole), Dassault, Nexter, Thales, (armes) Renault, Peugeot, Alstom, Sanofi, blé français chère, Produits français chères,..) en Afrique, et ailleurs,….
    L’état policier français soutient les régimes dictatoriales corrompus, impopulaires, et mafieux pour faire
    Fructifier, et promouvoir ses produits chères, et non concurrentiels, à l’exportation
    La France est le seul pays en Europe, qui hésite encore (et trop, elle manoeuvre malicieusement toujours,)
    A faire embargo sur les armes destinées aux Armées Saoudienne, et Emiratie)
    La France a exporté pour plus de 09 milliards d’Euro d’armes à l’Arabie Saoudite,
    Et aux Emirats Arabes Unis (E.A.U), rien qu’en 2018, pour concurrencer, et dépasser l’Allemagne
    Et la Grande Bretagne, et espérer devenir « leader », « première, et meilleure en Europe » ?!,…..

    18
    27
    ZIDFIH !
    10 mai 2019 - 12 h 11 min

     »l’opposition d’une grande partie des citoyens qui y voient une tentative de contourner les revendications populaires exprimées chaque vendredi depuis le 22 février dernier. »
    Non M. KM. Ce n’est pas une grande partie des citoyens… mais la quasi totalité du peuple qui sont contre ce pouvoir obsolète et ses manigances pour s’incruster aux commandes du pays et continuer à le dépouiller.
    Ce GAID est devenu un vrai BOULET pour l’Algérie ! Mais la vague du HIRAK finira par l’emporter. Histoire de temps.

    21
    8
    Bouzid
    10 mai 2019 - 10 h 49 min

    Par « inadvertance  » ? vous êtes sérieux monsieur K.M ? pourquoi pas à « l’insu de son plein grès  » tant que vous y êtes …..agence officielle ça vous parle l’adjectif « officiel » ?

    29
    1
    Maysar
    10 mai 2019 - 10 h 00 min

    L’article de l’APS n’est pas une erreur , mais bel et bien une tentative de manipulation de l’opinion publique algérienne ! Une ruse de plus pour casser la révolution citoyenne ! Mais ce qui est de notoriété publique , c’est que la France a toujours été du côté du pouvoir algérien , et de tous les gouvernements de par le monde d’ailleurs , tant que ses intérêts sont saufs , et surtout tant que les peuples sont effacés !
    Aujourd’hui la donne a changé , et aucun pays au monde ne voudra se mettre à dos le peuple et les autorités qu’il pourrait se donner !

    36
    7
    Anonyme
    10 mai 2019 - 10 h 00 min

    Avant de spéculer, il faut reconnaître que la france n’a fait que démentir un mensonge qui plus est, ressemblait à s’y méprendre à de la manipulation.
    D’ailleurs certains titres cachir en vite fait de l’assimiler à un soutien au caïd (pardon, au gaid).

    32
    8
    Bouzorane
    10 mai 2019 - 9 h 41 min

    Pourtant, gaid salah était là lui aussi dans une chambre de cet hôpital militaire parisien, avec bouteflika. La france s’accomodera donc parfaitement avec gaid salah comme elle s’est accommodée avec bouteflika. En plus, grâce à gaid salah, notre armée a eu l’immense honneur et le grand privilège de défiler sur les champs Élysées pour commémorer la 1ère guerre mondiale, au côté de nos amis français!

    27
    8
    Abou Langi
    10 mai 2019 - 9 h 22 min

    Iben moua ce n’est pas tant la réaction de la France qui me fait réagir. C’est d’abord le fait qu’on aille faire dire à la France ce qu’on aurait aimé qu’elle dise. Car nous ne sommes pas suffisamment abrutis pour croire que tout cela n’est pas orchestré.

    Et ensuit qu’on extrapole à partir de ceux qu’on aurait aimé qu’elle disent et qu’elle a démenti son supposé non-accord avec la tenue de l’élection.

    Il y a kamim une volonté malsaine d’implique la France pour lui reprocher par la suite non pas parcequ(on lui voudrait du mal mais seulement pour apporter de l’eau à nos propres moulins parce que en vérité on est dans la m… et que personne ne sait comment en sortir.

    25
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.