Nucléaire iranien : les sanctions américaines, un obstacle au plan d’action

nucléaire iranien
Dohald Trump exhibe le plan d'action sur le nucléaire iranien. D. R.

Les sanctions des Etats-Unis contre l’Iran empêchent la réalisation de certaines clauses du Plan d’action conjoint sur le nucléaire iranien et privent l’Iran de la possibilité d’évacuer ses excédents d’uranium enrichi et d’eau lourde, a annoncé à Sputnik Vladimir Ermakov, chef de département au ministère russe des Affaires étrangères.

«Aussi cynique que cela puisse paraître, Téhéran fait juste ce à quoi Washington l’a incité par ses récentes sanctions nucléaires. Les Américains ont rendu impossible l’évacuation à l’étranger de l’uranium enrichi et de l’eau lourde excédentaires, l’Iran va maintenant les accumuler et la faute en incombe entièrement à Washington», a signalé le diplomate.

Il a précisé qu’à l’heure actuelle «les modalités de l’activité nucléaire en Iran répondaient complètement aux impératifs du Plan d’action conjoint».

«A l’opposé de l’Iran qui n’a jamais violé le Plan d’action conjoint et a accepté des mesures sans précédent afin d’assurer la transparence de son programme nucléaire dans le cadre de l’accord de Vienne, les actions des Etats-Unis qui torpillent les principaux accords internationaux portant sur la sécurité régionale et mondiale lancent un défi réel au régime de non-prolifération des armes nucléaires», a-t-il ajouté.

M. Ermakov a déploré que «la politique destructrice des Etats-Unis ne trouvait pas une riposte adéquate de la part de la communauté internationale».

«L’année dernière, la Russie et la Chine ont préparé un document de travail en soutien au Plan d’action conjoint. Les Européens et d’autres alliés des Etats-Unis ont redouté de se joindre à notre initiative. A présent, nous constatons la triste issue de leur attitude», a-t-il conclu.

R. I.

Comment (5)

    Rayah
    15 mai 2019 - 6 h 12 min

    Les sanctions appliquees par les Imperialistes et leurs satellites des pays europeens contre l’Iran, le Venezuela, Cuba, le Nicaragua , la Coree du Nord, l’injustice perpetree par l’entite sioniste contre le peuple palestinien constituent un Crime contre l’Humanite, un veritable Genocide. Mais qui osera incriminer les Juges de la cour internationale de la Haye qui ne servent qu’a sanctionner les chefs d’Etat Africains.

    Rayah
    15 mai 2019 - 5 h 35 min

    Le sinistre criminel Sharon , le responsable des massacres a Sabra et Chatila n’avait il pas declare lors d’une reunion a ses membres du cabinet ‘ ne vous inquietez pas des USA, ils agissent toujours sous nos ordres ‘. Comme le dit si bien ELEPHANT MAN, l’action theatrale au port de Fujairah , organisee par l’entite sioniste ,n’est qu’une copie de l’incident du Golfe de Tonkin qui avait servi d’excuse aux imperialistes de justifier leur invasion du Vietnam. La politique americaine contre l’Iran est dictee directement par Tel Aviv. Encore un fois l’Imperialisme prouve que c’est un mauvais eleve, il repete les memes betises et creuse son propre tombeau, il siffle le meme refrain.

    4
    1
    Mme CH
    15 mai 2019 - 2 h 37 min

    Ce gros bébé est tout sauf un chef d’état,……. c’est un arrogant/complexé qui ne cesse à chaque fois de nous montrer sa signature (en tout cas, son écriture laisse à désirer….)….Il est en train de gérer la politique comme un épicier même pas comme un chef d’entreprise…! Il est en train de casser les dents des autres mais il finira par casser ses propres dents….! Un homme manipulé et mené par le bout du nez par les sionistes, les évangélistes et toute la horde illuminati…! Puuuuffffff, il n’y a pas de quoi en être fier….!

    La 3ème s’approche à grands pas…!!!

    4
    1
      Rayah
      15 mai 2019 - 5 h 51 min

      ‘La 3eme s’approche a grands pas ‘. Je ne la souhaite pas mais elle servira au moins a nous delivrer de ce cauchemar que nous vivons, de cette HOGRA que nous subissons de la part de ce MONSTRE que vous decrivez si bien. Le grand revolutionnaire cubain Jose Marti avait declare apres son sejour aux USA , ‘ j’ai vecu dans l’estomac du monstre ‘.

    Elephant Man
    14 mai 2019 - 18 h 25 min

    C’est l’entité sioniste qui a fait sortir les US du PGAC.
    C’est comme l’opération false flag aux EAU port de Fujaïrah des pétroliers destinés aux USA, seuls les médias israéliens s’en donnent à coeur joie pour accuser l’Iran (cf. USS Liberty 1967, l’Égypte accusé alors que c’était IsRatHell).

    9
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.