Plusieurs responsables devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed

Ouyahia Sidi M'hamed
Ahmed Ouyahia à sa sortie du Tribunal de Sidi M'hamed. PPAgency

Plusieurs anciens ministres et hauts responsables ont comparu, jeudi, devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger, a-t-on constaté. Il s’agit des deux ex-Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, des anciens ministres Karim Djoudi et Amara Benyounès ainsi que de l’ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.

D’autres responsables de différents secteurs économiques ainsi que des hommes d’affaires étaient également au t ribunal, sans qu’aucune information ait filtré concernant les motifs de leur convocation. En effet, le dispositif de sécurité imposant déployé devant le tribunal a rendu difficile l’accès des journalistes à l’information pour savoir si ces responsables et hommes d’affaires étaient convoqués en tant que suspects ou en tant que témoins.

L’entreprise publique de télévision (EPTV) avait indiqué que la convocation de ces responsables s’inscrivait dans le cadre de la poursuite des enquêtes concernant l’affaire de Ali Haddad.

La justice convoque, depuis quelque temps, plusieurs responsables pour les auditionner dans le cadre d’une enquête sur des affaires de corruption.

R. N.

Comment (15)

    Anonyme
    18 mai 2019 - 8 h 15 min

    ILS CONVOQUENT CES MINISTRES CORROMPUS ET PUIS LES LAISSENT REPARTIR POUR NOUS DUPER
    YAW FAKOU
    FAITES VOTRE TRAVAIL SINON C’EST LE PEUPLE QUI VA LE FAIRE
    ON N’A VU NI OUYAHIA NI FAKAKIR EN PRISON , C’EST BIEN EUX QUI PROTÉGEAIENT TOUT CE BEAU MONDE

    le cachot
    18 mai 2019 - 8 h 07 min

    la photo parle d’elle même, ce corrompu d’Ouyahia a encore ses gardes du corps alors que sa place est ailleurs et que toute une armada de gendarmes le protège
    Je ne sais si toutes ces jugements ce n’est que c’est du cinéma???????

    El pueblo
    18 mai 2019 - 2 h 14 min

    le jour où l’on nous assurera ‘preuve à l’appu » que tous ces responsables corrompus sont en prison nous pourrons dire « ouf » , autrement c’est du pipeau

    Anonyme
    17 mai 2019 - 13 h 30 min

    Les pick pokets font la chaîne pour passer devant le juge.

    Vroum Vroum 😤..
    17 mai 2019 - 11 h 54 min

    Sur la Corruption une interview par Sputnik de Mr Benouari ex Ministre du Trésor , vers la fin de l’interview ouvrez bien les oreilles !!.. Pour dire à quelle point c’est grave , que l’ANP nettoie ces punaises qui sucent l’économie Algérienne , vide le Club des Pins des parasites ..Merci notre ANP …Après une bonne douche froide anti corruption , l’Algérie sera encore bien mieux . .La Justice implacable .

      Digage!
      17 mai 2019 - 13 h 45 min

      Pour le moment on n’a vu aucun ministre et aucun haut fonctionnaire rejoindre sa cellule d’el harrach.
      Quand on lit la liste des accusations portées contre les ministres convoqués et qu’on les voit repartir avec leurs chauffeurs tranquillement, franchement on a un petit doute sur la volonté de ton Cher Gaid Salah de nettoyer les puces.
      Quoi que, peut-être bien qu’il nettoie juste les puces qui le grattent ? pas les gros requins.

      8
      1
        Pire
        17 mai 2019 - 18 h 01 min

        Et surtout : on n’a vu aucun Dinar rentrer dans les caisses. De l’enfumage pour occuper le peuple.

    Anonyme
    17 mai 2019 - 11 h 45 min

    Une belle pièce de théâtre en plein air

    7
    1
    Zaatar
    17 mai 2019 - 11 h 11 min

    Très honnêtement j’aurais voulu connaître le metteur en scène de tous ce feuilleton.

    9
    4
    justice indépendante
    17 mai 2019 - 10 h 38 min

    On ramène dans un fourgon de gendarmerie Rabrab et on le met direct en prison car il est soupçonné d’avoir surfacturé une machine qu’il a payé avec on argent.
    On ramène des ministres dans leurs voitures avec chauffeur et on les laisse repartir car ils sont soupçonnés d’avoir dilapidé des milliards d’argent public dans des marchés de gré à gré et des chippa à volonté.
    Oui c’est logique, on a une justice indépendante.

    Zina
    16 mai 2019 - 22 h 43 min

    Finalement, ces ex-ministres ont été auditionnés car soupçonnés d’avoir complaisamment attribués de gros marchés publics à de nombreux oligarques dont Ali Hadded et bien d’autres. Wait and see !!

    Bof
    16 mai 2019 - 20 h 07 min

    Et Haddad il est aussi reparti avec son chauffeur comme tous les autres ??
    Avez vous bien compté le nombre de voitures arrivées au show et celles reparties ??
    Justice justice…. Tout ça pour ça.

    Djaw Ga3
    16 mai 2019 - 20 h 01 min

    Merci pour le show !
    Ils sont venus.
    Ils sont repartis.
    Pas comme certains à qui on a réservé d’office une cellule.
    La justice ta3 3ami Salah.

    Zina
    16 mai 2019 - 18 h 51 min

    Je pensais que Ali Haddad a été arrêté au moment il était sur le point de quitter l’Algérie pour la Tunisie, et incarcéré pour détention de deux passeports algériens personnels et d’une somme d’argent en devises dépassant le montant réglementaire à déclarer … ? Cela semble toutefois dérisoire par rapport aux gros dossiers que la justice s’apprêtent à ouvrir à en juger par les diverses convocations adressées aux ex hauts responsables cités dans l’article ( la liste devrait certainement s’allonger dans les jours à venir) dont certains étaient dans un passé récent à la tête de secteurs stratégiques. Une véritable boîte de Pandore ! Wait and see…

    12
    Anonyme
    16 mai 2019 - 18 h 42 min

    On souhaite un bon retour à Monsieur Zeghmati. Excellent communicateur et aussi la personne toute indiquée pour bien informer l’opinion publique.

    16
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.