La Cour suprême accepte le pourvoi en cassation du général Hassan

Hassan
Le général-major Abdelkader Aït Ouarabi, dit Hassan, était le patron de la lutte antiterroriste. D. R.

La Cour suprême a accepté aujourd’hui le pourvoi en cassation du général Hassan, condamné en novembre 2015 à cinq ans de prison ferme pour «infraction aux consignes et destruction de documents».

Ainsi , le général Hassan aura droit à un autre procès. Arrêté en août 2015, le général Hassan a été jugé en novembre de la même année au tribunal militaire d’Oran. Après le pourvoi en cassation déposé à la Cour suprême en janvier 2016, plusieurs demande de remise en liberté provisoire ont été introduites par ses avocats, notamment en raison de son état de santé.

M. S.

Comment (3)

    UMERI
    23 mai 2019 - 3 h 48 min

    Le general Hassan,un patriote,qui a fait son devoir, face au terrorisme integriste, pour sauver le peuple algerien des massacres, viols, enlevement,se trouve victime des Bouteflika, quelle honte, au lieu d’une medaille, pour sa bravoure,en l’enferme comme un delinquant.Pauvre Algerie.Liberez le sans conditions.

    20
    6
    CHAJALI
    22 mai 2019 - 18 h 25 min

    l’injustice indépendante.

    13
    3
    Digage!
    22 mai 2019 - 14 h 20 min

    On dirait qu’on a affaire à Pablo Escobar ou un grand Criminel ou Tueur en série. 2 ou 3 procès sur le dos, pour avoir juste exprimé ses opinions. C’est plus facile d’aller cueillir Benhadid chez lui que d’aller choper les Ouyahia, Tliba et toute la bande à Club des Pins. Elle est belle notre justice indépendante.

    48
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.