Etranges révélations de Mokri sur le déclenchement des manifestations

MSP Mokri
Abdarrazak Mokri, président du MSP. PPAgency

Par R. Mahmoudi – Prétention ou aveu, le président du MSP, Abdarrazak Mokri, a déclaré, samedi, que la direction de son parti «savait de source sûre que les Algériens allaient sortir dans la rue le 22 février dernier». Il ne dit pas, toutefois, par quel moyen, ni à quel moment, les dirigeants du MSP en avaient l’information. A supposer que cette information soit vraie, on se demande aussi pourquoi lui ou d’autres membres de la direction de son parti n’auraient pas choisi de la partager en temps réel.

Intervenant lors d’une cérémonie d’iftar à Constantine, Mokri a expliqué que le soulèvement des Algériens était «prévisible» et que son parti avait donné des instructions à ses militants et à ses dirigeants de prendre part au mouvement de contestation, «sans toutefois en prendre la tête, ni s’en démarquer», a-t-il souligné. Et de poursuivre : «Nous avons dit à nos militants de ne pas diriger le mouvement mais de l’accompagner et de conseiller aux gens d’être pacifiques car s’il avait été dirigé par un parti quelconque, il aurait été alors facile de briser ce mouvement populaire en l’accusant d’être à la solde de tel courant ou tel autre qui chercherait à le politiser et, par-là, à le récupérer.»

Cette «confession» d’Abdarrazak Mokri vient démontrer que son parti a, indirectement, tenté d’infiltrer le mouvement citoyen, en croyant avoir appliqué la méthode la plus efficace pour ce faire, qui est celle d’une présence discrète, dans un sens où une présence visible aurait été, selon lui, infructueuse. Or, on se souvient que Mokri avait lui-même pris part aux premières manifestations, en se faisant filmer par ses partisans et en essayant, à l’instar des autres leaders politiques, d’échanger avec des citoyens, comme dans une campagne électorale. Il ne cessera ses exhibitions que lorsque les manifestants ont commencé à chasser, une à une, les figures politiques.

R. M.

Comment (46)

    Nasser
    27 mai 2019 - 19 h 37 min

    A Chalabi
    Avec ton espèce, qui montre une certaine instabilité morale au regard des commentaires et répliques, surtout toi en personne, qui déverses à chaque fois une série de qualificatifs sur tous ceux qui contredisent tes idées : « kachiriste », « eunuque », « bourourou »… des attaques de pauvre bougre à court d’arguments et/ou de grands déçus, car le sort a pris, pour eux, une autre tournure !
    Bien que n’étant pas amateur de « cachir », j’en mange parfois ! Oui j’en mange, mais je ne m’en sers pas à la place du cerveau !
    Hahaha ! Ce Gaid-Salah que l’on ne saurait voir même en photo ! Il vous rend bien malade en déroutant tous vos projets morbides !
    Bien-sûr que je suis avec Gaid-Salah (et avec tout son Etat-major), je le soutien dans toutes ses actions contre la traîtrise, la corruption. Les « eunuques » c’est dans ton camp malsain !
    Mais toi pourquoi donc tu es contre lui qui représente l’Armée?
    Vas-y accouche ton mensonge ! Parce qu’il est du « Système » ou parce qu’il est en train d’aider à abattre ce « système pourri» par des poursuites judiciaires de tous les éléments compromis dont les plus intouchables ? Gaid-Salah n’est pas l’Armée ? Ah bon ? Même l’aliéné n’y croit pas !
    Qui pousse à l’affrontement et au désordre ? Le camp du Peuple par le véritable « hirak » que soutient l’Armée par Gaid-Salah ou le camp de ton espèce vassale, cupide et corrompue qui organise des pseudos-hirak pour tromper et dévier ! Tu es bien ce que tu reproches aux autres !
    Tu es un « bourourou » (je te cite), dont la fonction est de tromper, de mentir, d’attenter à l’honneur des gens honnêtes et patriotes et aussi d’infiltrer les forums !
    Ce qui est sûr et irréversible c’est que ce clan paiera ses abus, tromperies et escroqueries avec l’aide bien-sûr du Grand patriote Gaid-Salah (et son Etat-major) le liquidateur de votre « système » !
    D’ailleurs plus la justice interpelle et arrête, plus ton clan appelle et incite à fustiger l’Armée et à chasser Gaid-Salah ! C’est curieux non?

    7
    4
    IhawHaW
    27 mai 2019 - 18 h 41 min

    Haw Fakou…..Ce triste sire est un MOUNAFEK…..et el Mounafikines sont les frères (Ikhwanes) des diables (Echayatines). Au final ce n’est pas un frère musulman mais un frère du diable. Sinon pourquoi une kharja de cette dimension trois longs mois après le 22 février .

    Mme CH
    27 mai 2019 - 3 h 16 min

    Pourquoi faire cette révélation maintenant, qui l’a poussé à la faire et pourquoi…!!??? Ils veulent casser la Silmya par tous les moyens…!

    12
    2
    Blakel
    27 mai 2019 - 0 h 53 min

    Ce Mokri comme tout bon islamiste, est un habitué des mensonges et retournements de vestes. Cependant malgré le rejet de l’islamisme par la majorité des algériens, il ne faut pas sous estimer les islamistes. En effet, à défaut de pouvoir faire élire un candidat du système, le pouvoir actuel verrait d’un très bon oeil l’élection d’un islamiste, et serait capable de la favoriser. Le danger est d’autant plus réel, que les démocrates sont en général incapables de s’unir, alors que les islamistes savent mettre de côté leurs divergences pour atteindre leurs objectifs. Un islamiste compromis et trainant des casseroles comme Mokri, Soltani, ou Ghoul, serait un président qui pourrait très bien faire les affaires de Gaïd Salah (d’où peut être ces fréquentes références à Allah dans ces récents discours). Au prix d’un nouveau partage de la rente, les islamistes compromis et le pouvoir actuel pourraient parfaitement cohabiter. Et si par malheur les islamistes finissent avec le temps par devenir trop ambitieux et trop gourmands, et dérapent, Gaïd Salah (ou son successeur) reprends tout le pouvoir, et passe pour un sauveur (scénario à l’égyptienne). Donc avec les islamistes il faut rester vigilant, pour ne pas gâcher les opportunités entre ouvertes par le Hirak.

    23
    8
    mohandinissi
    26 mai 2019 - 21 h 50 min

    voilà qui s’appelle parler pour ne rien dire. Chaque fois qu’ils parlent ils confirment leuyr hypocrisie et leur sournoiserie. Ya si Mohamed c’est tout le monde qui savait que les Algériens allaient sortir le 22 février. Soit une semaine après les premières marches de Kherrata….Quant à la consigne donnée aux militants de MSP de marcher avec les marcheurs sans se faire remarquer, elles ressemblent à celles qu’il a l’habitude de recevoir de ses patrons du DRS: se mêler à la foule discretement et glaner le max d’informations….Allah yanaalkoum ila youm il qiama!

    26
    3
    Amiral
    26 mai 2019 - 21 h 16 min

    Je le savait opportuniste et audacieux mais de là à prendre les gens pour des c+++ il fallait y penser.

    21
    3
    Cheikh
    26 mai 2019 - 20 h 11 min

    Je confirme que les islamistes étaient hors champs, c’est après plusieurs études et analyse de situation lors des tentatives de marche organisée par le mouvement « BARAKAT » et le mouvement « MOWATANA » que
    des brèches sont trouvées pour se dérober des policiers et amplifier la marche dans les 48 wilayas . Je confirme que les islamistes n’étaient pas mis au parfum, par crainte d’abord de donner le tuyau, Depuis 1992 plusieurs personnalité et responsables islamistes est devenus un judas par excellence. Le 22 février le peuple a dit son mot et nous saluons les policiers intervenants dans les 48 wilayas que ce jour du 22 ils étaient des soutiens au peuple…

    20
    5
    Nasser
    26 mai 2019 - 18 h 57 min

    « Islamistes » ou pas tous les partis se valent en Algérie De Ennahda au RCD en passant par le FFS , RND, FLN …Ils ont les mêmes comportements, les mêmes ambitions et les mêmes travers. La différence est que les islamistes sont plus politiciens et tacticiens contrairement aux faux « démocrates » qui font plus dans la tromperie par leur incompétence et cupidité ! Les « islamistes » ont actuellement plus de chance de remporter les élections et ne gouverneront pas mieux que les pseudo-démocrates….Pour l’algérien d’aujourd’hui, moulu dans une pseudo-culture arabo-amazigho-islamo-paternaliste, le choix entre deux pommes pourries, il préfère celle qui se vend plus près de la mosquée que celle du marché! C’est dommages, mais c’est ainsi!

    19
    16
      chelabi
      26 mai 2019 - 19 h 38 min

      ‘Faux démocrate, pseudo démocrate, pseudo-culture arabo-amazigho-islamo-paternaliste’ . Et vous kachiriste boulimique devant l’éternel, vous êtes de quelle race? Celle des eunuques tenant la chandelle à Gaid salah?
      D’une façon très maladroite, vous essayez d’insinuer qu’il vaut mieux être sous parapluie militaire que sous gouvernement islamiste. Yakhi Bourourou yakhi. En parlant de cupidité, vous en connaissez in rayon.

      12
      7
      Faqo
      26 mai 2019 - 21 h 41 min

      Il n’y a aucune ressemblance entre un parti historique comme le FFS et tes chers islamistes khoubzistes qui font de la religion un fond de commerce. Pas la peine d’essayer de nous fourguer ton projet du moyen-âge.

      12
      7
    Chaoui Ou Zien
    26 mai 2019 - 15 h 49 min

    Ces gens la disent n’importe quoi pour donner l’impression qu’ils sont toujours dans la course alors qu’ils ont ete disqualifies par le peuple il y’a bien longtemps. Ils sont devenus les parasites du champs politique. Il a rompu son jeune avec ce qui semble etre un gros bobard et il se dit musulman. Tous les meme.

    33
    5
    anonyme
    26 mai 2019 - 15 h 17 min

    c’est un opportuniste qui voyant la victoire de la révolution pacifique approcher alors il veut récupérer les dividendes.Il veut nous refaire le coup du clan, de Oujda avec ses marocains, terré aux frontières pendant que les balles crépitaient pour prendre le pouvoir en 1962 et lui projette de le prendre avec les turcs.Comme quoi nous seront éternellement colonisés allez Mokri ouste.

    31
    9
    LOULOUP
    26 mai 2019 - 15 h 01 min

    Son kachir à lui n’est pas du-tout HALAL.

    il ne se corrigera jamais l’ami des Ghoul et Aboujerra… , pour lui (politique = mensonge, hypocrisie, opportunisme…etc) et c’est halal vu que c’est pour sa bonne cause, il pense qu’il représente l’islam, il représente dieu sur terre, donc tout est HALAL vu que c’est pour SA BONNE CAUSE.

    28
    6
    Anonyme
    26 mai 2019 - 14 h 53 min

    Je me demandais aussi quand est ce qu’ils allaient se montrer pour tirer les marrons du feu, ceux là. Lors de la dernière manif on a jamais vu autant de qamis dans les cortèges.

    20
    5
    Être opportuniste c'est ...
    26 mai 2019 - 14 h 10 min

    …Un métier. Un pied chez les militaires et un autre dans le Hirak !
    En busnesman de l’idéologie il ne met pas tous ses oeufs dans le même panier.
    Il la joue à la baisse comme à la hausse pour se couvrir, à la manière d’un boursicoteur avisé.
    Avec ça, y’a pas d’erreur, il met dans le mil.

    31
    3
    buzz
    26 mai 2019 - 13 h 48 min

    Ce Mokerie est un prétentieux. Presque tous les algériens étaient au courant, au moins une semaine à l´avance, et notamment a travers Facebook, de la marche du 22 février.

    27
    4
    Bof
    26 mai 2019 - 13 h 42 min

    Comme tous les opportunistes khoubzistes de ton acabit, tu attendais juste de voir dans quel sens le vent allait tourner pour monter dans le train. Si la manif du 22 février a était un échec, tu serais le 1er à la dénoncer et la critiquer.

    35
    1
    K. DZ
    26 mai 2019 - 12 h 49 min

    La prétention ne risque pas de l’étouffer celui là, par contre le ridicule l’achevera bien lui et son parti.

    31
    Argentroi
    26 mai 2019 - 12 h 40 min

    Ce qu’essaye de nous dire Moqri, c’est qu’en apprenant qu’une grande manifestation se préparait pour le 22 février, on ne va pas croire que ces manifestations étaient spontanées quand même, il se mit en intelligence avec d’autres pour participer à ces manifestations. Il veut nous dire, sans l’avouer ouvertement, qu’il a agi de connivence avec Toufik fort de ses innombrables réseaux et qui voulait bien sûr marquer de sa griffe cet événement. Il veut nous dire que Toufik l’a convaincu de marcher le 22 février contre le cinquième mandat et qu’il a suivi aussi en cela les directives de ce dernier en s’abstenant de jouer au leader pour ne pas créer de clivage démobilisateur. Tout cela arrive dans n’importe quel mouvement populaire naissant ; il y a toujours des infiltrés, des agents provocateurs, des agents récupérateurs, des saboteurs etc.. qui essayent d’imprimer une certaine démarche aux manifestations ou à faire dégénérer ces manifestations, ou à les récupérer sinon à les dévier etc.
    Mais ce que ne dit pas Moqri, Magri de son vrai nom, c’est qu’il y avait aussi d’autres acteurs, de nouveaux acteurs qui ont montré qu’ils n’étaient plus des moutons de Panurge et qui ont fait une intrusion fracassante dans le mouvement et qui ont balayé d’un revers de la main tout les calculs de toutes les officines qui se mordent maintenant les doigts du fait que leurs tentatives de manipulation sont tombées à l’eau ! Cela arrive toujours quand un peuple veut prendre son destin en main :
    تجري الرياح بما لا تشتهي السفن ( les vents ne soufflent pas toujours au gré des voiliers) et tel est pris qui croyait prendre !

    26
    3
    Vangelis
    26 mai 2019 - 11 h 34 min

    Il ne faut jamais faire confiance à un islamiste.

    Le pays a eu affaire à eux et s’en est mordu les doigts pour ne pas dire plus.

    Les premiers traitres après les gens du régime, qui ont livré le pays ou collaboré avec des pays étrangers sur le dos de l’Algérie se trouvent parmi ces énergumènes sortis de nulle part et qui veulent donner des leçons aux citoyens sur leurs modes de vie, sur leurs coutumes et sur leurs libertés.

    Il ne peut pas être possible de les faire collaborer à quoi que ce soit même s’ils prétendent être des islamistes soft qui prétendent ne rien avoir avec les Belhadj et autres spécimens ; ils se cachent derrière les seconds pour mieux véroler la révolution citoyenne.

    55
    5
    Zombretto
    26 mai 2019 - 11 h 16 min

    Le Hassan Terro du Hirak algérien. Il me rappelle un vieux voisin de quartier au lendemain de l’indépendance de l’Algérie. Le bonhomme n’avait jamais bougé le doigt de 1954 à 1962 et n’avait fait que subir la guerre. Il avait trop peur pour s’impliquer d’une façon ou d’une autre. Une fois la France partie, il nous régalait de ses soit-disant « exploits ». D’après lui, tout ce qui s’était passé dans la région algéroise était sous son contrôle. Il avait tout planifié au nez et à la barbe de la France et de son armée. Il nous disait comment il avait fait passer des bateaux entiers d’armes et de munitions en provenance de Tchequoslovaquie par le port d’Alger, faisant croire aux autorités portuaires coloniales que c’était du camembert, etc. Sans lui l’Algérie serait restée à jamais française. James Bond n’était qu’un piètre amateur comparé à lui. Mais une fois la guerre finie, il avait préféré se retirer, « djabed rouhou » car son boulot était fini maintenant et il voulait vivre simplement et laisser la boulitik aux autres.
    Pendant qu’il parlait ainsi, certains s’esclaffaient ouvertement, d’autres souriaient avec indulgence et respect pour son vieil âge. Mais tous savaient que ce n’était que de la pure fiction.

    40
    2
    Daro
    26 mai 2019 - 10 h 50 min

    Je l’ai vu sur el Magharibiya avant le 22 février prêcher contre la sortie dans le rue et demander au peuple à ne pas sortir car il craignait le danger des émeutes et de la guerre civile, car il était pour le prolongement du mandat du marocain!!! .. Ces islamistes on sali l’islam par leur comportent et leurs mensonges et hypocrisie, Le moment est arrivé pour nationaliser l’islam et le rendre d’une manière définitive aux algériens tous les algériens, Basta avec les terroristes physiques et intellectuelles.. Il faut une Algérie sans les islamistes mais avec les musulmans!! Algérie musulmane et non islamiste !!! Algérie des libertés !

    61
    1
      Momo
      26 mai 2019 - 13 h 09 min

      Ok, musulmans, musulmans et encore musulmans. Qu’allons nous faire des algériens non musulmans? Va-t-on se considérer comme citoyen algérien et point barre ! ou il faut être absolument de confession musulman pour être algérien !! y’ en a marre!! mes frères !

      33
      2
        Daro
        26 mai 2019 - 13 h 40 min

        la liberté de culte est respectée dans un pays musulman avec un état démocratique!! la notion de pays musulman reprend juste que la majorité est musulmane, d’ailleurs c pour ça je parle de pays musulman et non islamique, la nuance est de taille !! Tout le monde aura sa place…

        16
        3
        Massinissa
        26 mai 2019 - 16 h 04 min

        @ Momo,
        même les HARKIS sont musulmans, mais pour ton information , ils existent des non musulmans qui ont combattu pour l’Algérie Indépendante comme MAURICE AUDIN, PIERRE CHAULET et Sa Femme…etc , donc ces gens ce sont des Algériens ; donc de grâce arrêtez votre absurdité et un peu de bon sens , mais ce n’est pas de ta faute ya Si Momo, c’est la faute au système educatif Algériens qui a fait de toi ignorant de l’histoire et du bon sens .

        16
        1
      Gregg papy boyington
      26 mai 2019 - 13 h 29 min

      quand vous dites, toi et beaucoup de personnes d’ailleurs, des expressions du genre
      – « les islamistes ont sali l’islam »
      -« l’islam n’a rien à voir avec le terrorisme »
      -« l’islam est une religion de paix »
      -« hamdoullah qu’on soient musulmans »
      -« l’islam est innocent de ces agissements »
      vous sous entendez déjà une position défensive et partisane par rapport au reste de l’humanité
      donc de quel islam vous parlez , tu parles de quoi là bonhomme!? soyez lucides!
      -alors soit tu parles du message du bon dieu qui sont; la foi en dieu les hautes valeurs humaines, la morale, le travail, l’effort ,les lois, le développement et la bonne action , et ces notions sont universelles, propre à toute l’humanité et ne sont pas sujettes à être salies , c’est un non sens!

      – maintenant si tu fais allusion à l’islam idéologique politico sectaire , je te répondrait que déjà cet « islam » est une secte idéologique diabolique qui comprend des institutions religieuses et les templiers qui sont les gardiens du temple , salafistes et wahhabites
      mokri tire son idéologie de cet « islam »
      daesh tire son idéologie de cet « islam »
      cet islam est la source idéologique du terrorisme

      c’est comme si que tu parlais d’un saint Graal et là on serait dans la personnification et donc on verse dans l’idolâtrie de la statue déesse « islam » qu’on doit jalousement défendre et prémunir à chaque fois que besoin est!

      alors soit tu parles du bon dieu et c’est le dieu de tous. la religion de dieu est universelle , c’est une ligne de conduite qui n’a pas à se défendre.
      soit la secte idéologique diabolique qui a besoin constamment d’être défendue par des diables

      23
      3
    kad
    26 mai 2019 - 10 h 43 min

    C’est un fieffé menteur, ce genre là qui va rencontrer Saïd Bouteflika et Toufik derrière le dos de ses soit-disant alliés de « l’opposition », et jurer qu’il ne l’a pas fait jusqu’à ce que l’affaire soit éventée et qu’il soit confondu. Il voulait se donner de l’importance ce minus, il n’en rate pas une.

    37
    2
    bobid
    26 mai 2019 - 10 h 34 min

    il ment comme il respire cet energumene et se prend pour un supermusulman..ce sont des gens comme celui la qui nous enfoncent dans la mediocrite…ces gens la; doivent se taire car leur silence nous permet de reflechir.

    41
      Gregg papy boyington
      26 mai 2019 - 13 h 33 min

      Touts les islamistes sont comme ça, parce que leur « islam » est comme ça!

      18
      1
    Djamel
    26 mai 2019 - 10 h 03 min

    Mokri, est un grand menteur comme tous les gens qui ce pretends être de la mouvance islamiste. Il ne connait meme pas qui sont les gens qui l’entour, l’Etat avec tous les moyen de renseignement et de securities non rien venu venir, le guezane de Mokri « Drab Khate Remel » les jines lui on rapporte l’information, qu’il va avoir une movement mais ils ne savent pas quel jour et quel date..
    Mokri, doit démissionne comme lui et comme tous les autre chef parti politique (Mouvance Islamiste), le train est passe monsieur ceux qui ce trouvent ils sont, les autre ils sont exclus, malheureusement Mokri fait parti de la 2em catégorie.

    36
    1
    57
    26 mai 2019 - 9 h 57 min

    ils sont capable de n importe quoi pour avoir un rôle dans la manif mais ils on tous fait leurs temps qu ils passent le relais et se retirent et on en veut pas des sous fifres a la solde d erdogan

    34
    icialG
    26 mai 2019 - 9 h 49 min

    SI le turc dit qu il savait ,il ment, mais moi quand je dit que j étais le premier a faire allusion a une 2 ême république dans commentaire c est vrai il suffit de creuser dans les archives de ce quotidien

    21
    selma
    26 mai 2019 - 9 h 44 min

    Ce primate gélada, en perte de vitesse, se voit contraint de faire appel à des balivernes que nul ne prendra en considération. Vous aussi, vassal du sultan d’Ankara, dégagez

    33
    Bilel
    26 mai 2019 - 9 h 30 min

    Si le douctour en entrisme, qui propose ses services au détendeur de décision du moment, était au courant que le peuple allait se soulevait, il n’aurait pas hesité à attirer l’attention du président de fait, pour lui épargner le sort qui lui a été reservé, dans l’espoir d’une petite reconnaissance. Sa sortie vise plutot à faire croire qu’il peut exercer une influence sur le Hirak et par conséquent qu’il serait plus utile en liberté que derriere les barreaux. Qu’il sache que le meilleur moyen de mesurer son importance est de descendre à la place des martyrs ou à la grande poste, avec ses accoutrements, lorsqu’elles deviennent noires de monde.

    32
    1
      Hadj Brahim
      26 mai 2019 - 22 h 32 min

      Ce Abou Makr El Erdougani devait être incarcéré avec les autres qui ont rencontré Cheytan Edzair … Que fait-il dans la nature en nous balançant ses balivernes ?

    Anonyme
    26 mai 2019 - 9 h 27 min

    une nouvelle tentative de récupération du mouvement après qu’il se soit fait éjecté comme un malpropre. De l’intox partisane sans plus. Ce blaireau est au placard pour la majorité des Algériens; il ne survit que grâce à ce genre de déclarations.

    30
    2
    elbior
    26 mai 2019 - 9 h 06 min

    yaham waldikoum ya messieurs d’Algérie PATRIOTIQUE DONNEZ NOUS ELMOUFID.On en a cure de voir ces gens prétentieux qui ne disent pas leurs noms et dont leurs expressions et leurs comportement bizarroïdes nous donnent la nausée.Le monde évolue et des gens régressent et rétrogradent dans leurs idées saugrenues.De plus certains gens a barbes (Malheureusement pas tous hélas) ne parlent que pour agacer autrui.

    28
    2
    Massinissa
    26 mai 2019 - 8 h 58 min

    Et les manœuvres que vous avez fait en négociant avec Said Bouteflika et l’armée pour prolonger le 5em mandant d’une année et reporter les élections, pourquoi vous ne parlez pas de ca ?
    ce parti a toujours fait de l’entrisme , c’est un parti participationniste, depuis l’arrivée de la clique de Bouteflika , ce parti mangeait à toutes les sauces et tout les râteliers . qu’il nous parle de leur participation dans presque tous les gouvernements depuis 1999 ..! donc ils sont des maquisards de la 25 em heure .
    donc de grâce Monsieur Mokri Taisez vous , vous faites partie du ce système que le peuple a vomi le 22 Février .

    34
    3
    Digage!
    26 mai 2019 - 8 h 47 min

    Makri a bien appris ses leçons : infiltrer, conseiller, essayer de manipuler, sans se mettre en avant. Les bonnes vieilles méthodes du DRS.

    34
    2
    226
    26 mai 2019 - 8 h 04 min

    Peut etre Ghalbou Ramdhan!

    34
    2
    nectar
    26 mai 2019 - 7 h 53 min

    N’importe quoi, pour se faire remarquer. Ça doit être certainement une cartomancienne qui lui a soufflé à l’oreille ou un roki de la secte des hypocrites. Makri, n’en manque pas une pour se mettre en relief, même dans le ridicule. Pauvres hommes qui se disent politiciens et qui font dans le mensonge pour plaire à leurs affidés formatés à coup de versets et de haddith…Même la religion leur sert de marché pied, pour arriver sur le t^trône..

    38
    2
      berouaghia mestellaga
      26 mai 2019 - 8 h 23 min

      toi ghorti
      tu restera ghorti
      tu a oublié la réunions en cachette avec Saïd boutef.
      toi aussi tu doit laissé la place au jeune dégage ghorti fit ghorti,
      j’ ai envie de vomir avec ces mensonges il respecte Islam pauvre ghorti

      27
      2
    Rezki
    26 mai 2019 - 7 h 49 min

    Toute personne de bon sens savait qu’à l’annonce d’un 5eme mandat le peuple allait sortir pour déclarer son refus, alors pour exister Mokri lance de temps à autre un truc pour ne pas sombrer. Quelqu’un a dit: Chutttt

    38
    1
    AMMI ROUCHE
    26 mai 2019 - 7 h 32 min

    Voila un exemple typique d’opportunistes qui se disent musulmans mais s’adonnent au mensonge en plein mois de ramadan. Que les frères soient fiers de leurs héros euh pardon de leurs zéros.

    52
    3
    Lghoul
    26 mai 2019 - 6 h 59 min

    Qui ne le savait pas alors que toutes les chaines TV et tous les opposants au 5ie mandat le hurlaient sur les toits ? A defaut de ne plus avoir rien a dire, il balance du n’importe quoi.

    46
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.