L’affaire du général à la retraite Benhadid reportée au 25 septembre

ANP Benhadid
Le général à la retraite Hocine Benhadid. D. R.

L’examen du recours du général à la retraite Hocine Benhadid, déposé auprès de la Cour d’Alger, suite à son placement en mandat de dépôt, a été reporté au 25 septembre.

Hocine Benhadid a été arrêté le 12 mai et mis sous mandat de dépôt par le tribunal de Sidi M’hamed pour «atteinte au moral des troupes». Selon son avocat, Bachir Mechri, son client a été arrêté à cause d’une lettre qu’il a publiée dans la presse et qu’il a adressée au général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah.

Le général à la retraite Benhadid a déjà été condamné en 2016 à une année de prison avec sursis pour «outrage à corps constitué». Arrêté en septembre 2015 dans le cadre de cette affaire, il a été remis en liberté en juillet 2016.

M. S.

Comment (14)

    2ème république
    22 juin 2019 - 6 h 47 min

    On aurait aimé avoir un chef d’État major comme vous, posé, sachant parler, qu’on pourrait envoyer à l’étranger voir ses homologues sans qu’on rougisse de honte…un jour peut être incha-allah

    Abou Stroff
    21 juin 2019 - 14 h 27 min

    je pense que c’est parce que le Général Benhadid ne traine pas de casseroles qu’il est dangereux pour tous ceux qui ont bâti leur vie sur la prédation tout azimut.
    en effet, quant on n’a rien à se reprocher, et qu’on se met à « parler », on devient nécessairement dangereux pour tous les justiciers et les redresseurs de torts qui trainent ……………………….des casseroles, de lourdes casseroles, d’immenses casseroles.
    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune, à part le fait indéniable que Benhadid a franchi une ligne rouge, franchissement qui touche directement le « cinéma » auquel s’adonne le démiurge du moment.

    blida
    20 juin 2019 - 21 h 10 min

    Bientôt, il ne sera plus possible de critiquer GS sans se retrouver en prison la jour suivant !
    Honnêtement, mettre en prison un Gl de la trempe de Benhadid et pour quel motif ? atteinte au moral des troupes !!! difficile de faire plus farfelu voire fantaisiste comme argument !
    Admettons que ce soit vraiment grave, pourquoi l’envoyer en prison et faire traîner l’investigation judiciaire ?
    il aurait pu attendre son procès mais libre car à ce que je sache, il n’est pas un danger pour personne

    Dans quelques mois, le système va s’arranger pour trouver un autre motif pour prolonger la détention en espérant que , dans l’intervalle, il arrive quelque malheur …Si ça ce n’Est pas l’arbitraire, alors ça serait quoi ?

    9
    1
    LotfiALN
    20 juin 2019 - 19 h 29 min

    INQUALIFIABLE ! El Hussein ben Hadid est un homme intègre l gravement malade! toute une vie au service de son pays! On lui fait payer quoi au juste! Indignes celles et ceux qui ont osé cette injustice !

    mohblida16000
    20 juin 2019 - 14 h 16 min

    Liberer Benhadid l’un des meilleurs généraux de ANP. il connait bien ce filou a la tete de l armée.

    22
    1
      @mohblida16000
      20 juin 2019 - 20 h 17 min

      Autrement dit prolonger sa détention illégale et arbitraire.
      Gaid salah,le cadeau empoisonné de bouteflika nous destine à une dictature sanglante et repressive qui ne dit pas son nom.
      Si le Hirak baisse la garde,les algériens retourneront aux années de plomb.

      8
      1
    Antisioniste
    20 juin 2019 - 11 h 06 min

    Monsieur Hocine Benhadid, vous avez tout mon respect et mon soutient.

    22
    1
    Anonyme
    20 juin 2019 - 10 h 09 min

    C’est pas possible, c’est donc ça l’Algerie !

    17
    1
    ben
    20 juin 2019 - 7 h 48 min

    LE GÉNÉRAL BENHADID CONNAIS TOUTES LES MAGOUILLES DU NOUVEAU DICTATEUR DE L’ALGÉRIE LE GÉNÉRAL GAID SALAH QUI VEUT PLUS DU DRAPEAU AMAZIGH IL A OUBLIER SES ORIGINES BERBERE

    25
    10
    Anonyme
    20 juin 2019 - 0 h 56 min

    La hogra continue !

    22
    2
    Anonyme
    20 juin 2019 - 0 h 09 min

    «atteinte au moral des troupes»… quelle drôle accusation! Notre général Benhadid n’a rien dit de grave, si ce n’est qu’il avait émis un point de vue à Gaid Salh comme tout Algérien sur le comment gérer la situation du pays.Si à chaque fois qu’on écrit une lettre ouverte à la tutelle pour exprimer son point de vue, est interprétée négativement équivaut à dire que le citoyen n’a pas le droit à la parole, peut être que on le prenait pour mineur?…

    23
    1
    UMERI
    19 juin 2019 - 22 h 14 min

    Sous le règne de Bouteflika, il a été condamné, pour avoir alerté l’opinion sur le comportement de Saïd Bouteflika, qui a usurpé la fonction de président et sous le commandement du G.G.Salah, il a été arrêté pour avoir rompu le devoir de réserve concernant les officiers en retraite, loi votée par les opportunistes du F L N, du R N D et les « piques assiettes » du pouvoir. Benhadid est un officier courageux, pour avoir osé s’exprimer sur la situation dramatique de son pays, a cause de la mafia installer a la tête de l’Etat algérien, par Bouteflika.

    27
    1
    Anonimaoui
    19 juin 2019 - 21 h 21 min

    Le pauvre d’ici le mois de septembre il risque de mourir en prison. l’Algérie est devenue une grande prison pour ceux qui osent tester debout comme ce valeureux moudjahid .

    23
    1
    Bof
    19 juin 2019 - 21 h 12 min

    Au 25 septembre ! donc il est emprisonné d’office sans procès.
    Pourquoi pas au 31 décembre 2030 ? ça laissera le temps à la Justice du Téléphone de faire une enquête approfondie sur ce dangereux terroriste.

    22
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.