Seddik Chihab se «vend» à Gaïd-Salah et utilise le RND pour sauver sa peau

Chihab Ouyahia RND
Seddik Chihab en compagnie d'Ahmed Ouyahia. New Press

Par Mounir Serraï – Seddik Chihab accuse des fidèles à Ahmed Ouyahia, mis en détention provisoire pour des affaires de corruption, de tenter de faire une OPA sur le RND.

Dans une déclaration rendue publique mercredi en sa qualité de «porte-parole» du parti, Seddik Chihab, exclu par Ouyahia avant son emprisonnement, lance ainsi un appel aux militants et aux membres du conseil national «sincères» afin qu’ils «se mobilisent pour défendre le parti contre ceux qui tentent de se l’approprier pour satisfaire leurs intérêts étroits». Selon lui, l’argument des fidèles à Ouyahia est que «toute personne est innocente jusqu’à preuve de sa culpabilité». Pour Chihab, «ces personnes sont directement liées au clan (îssaba)», mot inventé par Gaïd-Salah pour désigner l’entourage immédiat de l’ancien président Bouteflika. «Elles ont pour objectif de se repositionner pour prendre le contrôle du parti et l’utiliser à leur profit», ajoute-t-il.

L’ancien fidèle lieutenant d’Ouyahia, qui s’est retourné contre son mentor en plein mouvement de contestation populaire, dénonce «ces forces qui utilisent l’argent sale pour acheter les voix et qui travaillent pour diviser et casser le parti». Seddik Chihab appelle les militants à «la vigilance et la mobilisation» afin de pouvoir «remonter la pente» et «remettre le RND sur les rails dans ce contexte de crise politique». Pour lui, le RND doit jouer un rôle dans la résolution de la crise et plaide pour le retour rapide à la légitimité des urnes, en organisant une élection présidentielle dans les plus brefs délais.

Applaudissant la feuille de route du chef d’état-major de l’ANP, Seddik Chihab s’oppose à toute forme de transition et estime «nécessaire» d’aller vers le dialogue pour préparer le terrain à cette élection présidentielle «libre et crédible». «Et c’est au futur président de la République d’engager les réformes nécessaires pour répondre aux revendications exprimées par les Algériens durant leur hirak», dit-il, dans une tentative de sauver ce qui peut l’être d’un parti voué à la disparition en même temps que tous les vestiges civiles et militaires de l’ancien régime.

M. S.

Comment (21)

    Algerien Pur Et Dur
    21 juin 2019 - 23 h 40 min

    Comme l’union fait la force je suggere a ces partis de moindre envergure de s’unir sous le sigle FNC ou Front National des Cachiristes. Peut etre qu’ils pourraient enfin rivaliser avec le FLN, un parti qui a succombe des 1962 a des usurpateurs de la pire espece.

    Mouloud
    21 juin 2019 - 3 h 14 min

    Ce parti de charlots.de beni ouioui chiattines..comparse du parti fln on grandement participre au naufrage du pays..ces 2 partis emergent du lot..le peuple n oubliera jamais ce qu ils ont fait et leurs soutiens a une bande de pillards et de traitres a la nation..et a ce jour ils continuent de nous provoquer..de discourir et de proposer des solutions au hirak..incroyable!!!…au meme titre que le fis..la majorite des partis sera dissoute des l avenement de la nouvelle republique..fln au musee..le reste a la decharge ..des traitres..pas de l histoire..et n allez pas demander a gs de faire le boulot..c est au president de la republique de balayer toute cette racaille..faudra mobiliser les camions poubelle de toute l algerie….on paiera le mazout..les chauffeurs c est gratis.. mais cette engence pue..khloss laab ye chiattine.

    10
    1
    Karim
    20 juin 2019 - 22 h 37 min

    Les partis de la coalition devraient être dissous par la Loi.L’Etat vous a donné un agrément pour activer politiquement dans l’intérêt du pays et non pas pour comploter contre lui ni d’utiliser le parti comme moyen pour arriver au pouvoir et s’enrichir de façon illégale.En plus de la dissolution c’est aussi l’interdiction de toute pratique politique et la privation des droits civiques.Et sachez que sous d’autres cieux ça aurait été la potence pour crime de haute trahison.

    10
    1
    Nasser
    20 juin 2019 - 18 h 26 min

    Réponse de Gaid-Salah à la mafia politico-financière, à Mohamed Sifaoui et à ses semblables depuis Bechar: « ….
    Il apparaît clair … au peuple algérien à travers tous ces dossiers présentés devant la justice qu’il a été procédé par le passé et de manière délibérée, à la mise en place des conditions propices à la pratique de la corruption … que ce qu’on appelait à l’époque réforme de la justice n’était malheureusement que des paroles en l’air [qui] ont encouragé les corrompus à persister …et ont été parrainés pour empiéter les droits du peuple … sans crainte et sans aucune conscience.
    L’heure des comptes est arrivée et le temps d’assainir notre pays de toute personne malhonnête …
    —-
    Gaid-Salah:…Cette gestion illégale a permis de créer des projets stériles et sans intérêts réels pour l’économie nationale. Ils ont été octroyés de manière sélective, et à des montants astronomiques sous forme de crédits, ce qui a perturbé la cadence du développement en Algérie. Ces pratiques viciées et immorales sont en parfaite contradiction avec la teneur des discours hypocrites de ceux qui les tenaient».
    —-
    Gaid-Salah: « …. il y a lieu d’affirmer … la détermination de l’institution militaire à accompagner la justice, avec une ferme conviction et un sens élevé du devoir, ainsi que de la protéger de façon à lui permettre d’exécuter convenablement ses missions … en déterrant tous les dossiers et en les traitant en toute équité quelles que soient les circonstances, de façon à faire comparaitre devant la justice tous les corrompus quels que soient leur fonction ou leur rang social. »

    3
    6
    Anonyme
    20 juin 2019 - 15 h 10 min

    A COTE DU DRAPEAU FORCHITA QUI CONSTITUE UN TRES GRAVE DANGER POUR L UNITE DU PAYS les partis FLN?RND L UGTA ET TOUS LEURS SATELLITES SONT AUSSI NUISIBLES POUR LE PAYS .

    23
    30
      Allilou
      20 juin 2019 - 20 h 11 min

      @ Anonyme

      Ne manie pas une fourchette qui veut, cher anonyme, qu’on va laisser dans ton anonymat profond car il te sied si bien.

      Sache en effet que le maniement d’une fourchette demande de la dextérité, un peu de matière grise et un minimum d’intelligence.

      Un gnou, un blaireau ou une guenon, par exemple, seraient incapable de faire usage d’une fourchette.

      Ainsi la guenon est tellement habituée à manger avec ses orteils et accessoirement avec ses doigts qu’il lui faudra toute sa vie d’adulte pour pouvoir maitriser l’art de la fourchette, surtout, surtout si la fourchette en question est une fourchette rouge sur fond jaune, vert et bleu, c’est-à-dire une fourchette amazighe.

      15
      2
    Felfel Har
    20 juin 2019 - 14 h 46 min

    Si l’on croit le philosophe et moraliste Pierre Charron (XVI ème siècle),  » les traîtres sont des gens mal nés, incorrigibles, très pernicieux, et dont il ne faut point avoir pitié ». Seddik Chihab correspond parfaitement à ce portrait-type du fourbe, de l’hypocrite et du lâche. Comment ose-t-il aujourd’hui critiquer Ouyahia quand a vu avec quel zèle il le défendait pour justifier toutes ses turpitudes et provocations.
    Il n’est digne ni de respect ni de confiance. Un pestiféré à éviter!

    48
    9
    Blakel
    20 juin 2019 - 14 h 28 min

    Ces …. comme Seddik Chihab n’ont honte de rien. Capables d’indiquer le Nord le matin, puis le Sud le soir, sans aucune gêne. A part flairer la direction du vent, et s’attirer les faveurs du puissant du moment, que savent faire ces sinistres opportunistes ??
    PS : Considérer que le RND doit continuer à jouer un rôle c’est être persuadé que le système maffieux va perdurer

    30
    5
    El Vérité
    20 juin 2019 - 13 h 04 min

    Monsieur Chihab est une copie conforme de la majorité de nos dirigeants;des opportunistes,des caméléons,des girouettes,des grands traitres et pour l’argent ils sont capables de vendre leur propre famille,c’est le résultat de la politique de Bouteflika,ou il à choisis les traitres aux détriment des hommes de valeurs et de bonne famille,Dis moi que tu fréquente,et je te dirais qui es-tu

    57
    9
    Algérienne-DZ
    20 juin 2019 - 13 h 01 min

    Il faut dissoudre tous ces partis qui n’ont pas su défendre l’Algérie et son peuple.

    53
    9
    DYHIA-DZ
    20 juin 2019 - 12 h 24 min

    Peut-on re-construire l’Algérie avec de tels opportunistes du calibre de Chihab.
    Il a mangé dans le même râtelier que Ouyahia et ose jouer à la vierge marie.
    Où étais tu ya Si Chihab d’il y’a 20 -ans…Tu as dansé au 4eme mandat et pour le 5eme mandat.

    NON AUX OPPORTUNISTES !!!

    51
    9
    Lghoul
    20 juin 2019 - 11 h 14 min

    TOUS les partis des voleurs doivent DISPARAITRE de la scène politique algérienne. Quand le FLN devient un instrument de corruption, il est temps de le mettre au musée du peuple et tous ses clônes, le RND, les satellites-bactéries tels que les groupuscules de benyounes et ghoul doivent aller a la poubelle de l’histoire comme étant les symbôles de la décadance de l’Algérie.

    46
    3
      @Lghoul
      20 juin 2019 - 12 h 12 min

      Mr Chibab,quelle lacheté.Comment pouvez-vous commet pouvez-vous regarder en face vos enfants,et quelles impressions ont-ils de vous.
      Je n’aime pas ètre à votre place.

      48
      28
    LES PRÉJUGÉS À L'EMPORTE PIÈCE
    20 juin 2019 - 10 h 25 min

    Pourquoi quand quelqu’un va vers la raison dans l’intérêt nationale du pays.
    Vous dites qu’il se vend.
    Celui qui fait de tel raccourcis dans ces déductions.
    C’est celui là qui est déjà vendu collabore et corrompue avec l’ennemi.
    La vérité tôt où tard surgira aux yeux et a la connaissance de tout le peuple.

    43
    30
    Anonyme
    20 juin 2019 - 9 h 38 min

    il y a gaid et la justice et il y a gaid le ,justicier jusqu a quel point ? seddik n est peut être qu pion tant qui il sert son nouveau maître

    23
    11
    Zina
    20 juin 2019 - 8 h 30 min

    Est-ce que cet individu, au visage qui ne « sue » pas pour rester polie, a une position ferme et arrêtée sur un sujet donné ? Fervent soutien au 5ième mandat présidentiel, ce fanfaron a estimé que « le Hirak ne durera pas indéfiniment et qu’il finira par se mettre à genoux « . Cette déclaration aux médias a évidemment été faite avant la démission de celui qui briguait le 5ième mandant et que son frère, le plus connu, ne soit emmené là où il se trouve actuellement. Justement ! Vous vous rappelez de son conte concernant l’intervention de Said pour intégrer Bouchouareb dans la liste RND et le préparer ainsi à l’assaut d’un poste de ministre ? Tout en nous rappelant au passage son statut de fils de chahid, Chihab voulait nous faire croire qu’il avait osé tenir tête à Said ! Quelle blague ! Et son acharnement à l’encontre du SG du RND une fois le poste de Premier Ministre perdu ?
    Ya si girouette ! Vous êtes un homme sans personnalité, sans convictions aucunes, qui pense être suffisamment malin pour leurrer des millions d’Algériens. A l’instar de vos pairs, vous serez convoqué par la Justice car tel que nous vous percevons aujourd’hui, nous sommes persuadés que vous traînez de lourdes casseroles derrière vous. En attendant, allez travailler dans un bain maure comme « kyass » où vous pourriez vous délecter en racontant vos fourberies et vos fantasmes à qui veut bien les entendre. Peut-être auriez-vous l’occasion de croiser Ould Kaddour s’il n’a pas entre-temps déjà rejoint votre clan d’Issaaba à El Harrach.

    43
    8
    Djazairi Horr
    20 juin 2019 - 7 h 54 min

    Chihab incarne l’opportunisme, celui qui était un larbin au service de Ouyahia se trouve aujourd’hui son ennemi, dites franchement Si Chihab: combien de logements, lots de terrain et autre avantage avez-vous tiré par votre proximité de votre chef? avouez que vous étiez son fervent défenseur contre tous les mouvements qui voulaient le déstabiliser ; le RND n’a jamais connu plus Chiyyate que vous, maintenant vous voulez vous faire une nouvelle virginité et applaudir le nouveau maître des céans, vos semblables sont nombreux par ces temps où le meilleur mode de locomotion est: ramper. Si je dis cela ce n’est pas pour défendre Ouyahia, qui ne vaut pas plus que vous d’ailleurs, mais juste pour avertir ceux que vous voulez leurrer, arrêtez votre cinéma, soyez homme une fois dans votre vie.

    53
    15
    Zaatar
    20 juin 2019 - 7 h 33 min

    Je n’ai retenu que cette phrase de l’article « défendre le parti contre ceux qui tentent de se l’approprier pour satisfaire leurs intérêts étroits ». C’est tout le monde qui le dit sur tout le monde. Autrement dit, c’est comme on l’a toujours dit, c’est dans les gènes de tout le monde. Mon intérêt d’abord, puis ceux de ma famille, puis ceux de mes proches, puis ceux de mon quartier, après ceux de ma dechra ou ma ville, après ceux de mon pays, puis enfin ceux de l’humanité. Voyez alors, où se situe votre intérêt par rapport à ceux des autres, et vous comprendrez toutes les phrases du genre que vient de balancer seddik chihab à propos d’ouyahia et de ses compères.

    26
    8
    chaoui taghanant
    20 juin 2019 - 7 h 01 min

    N’est-ce pas notre grand Zéroual qui a créé le RND ? Voulait-il ainsi court-circuiter un FLN abâtardi par de faux moudjahidine pro-France ? Il y a tellement de choses que personne ne veut dire – ou a peur de dire – qu’on peut tout dire sans savoir ce que nous disons !

    15
    7
      nectar
      20 juin 2019 - 8 h 09 min

      Le RND, c’est feu Benhamouda, qui a payé de son honnêteté de vouloir créer,un mouvement citoyen pour sortir du parti unique et de la mafia qui a géré le pays depuis l’indépendance à sa guise. On peut tout mettre au profit de Zeroual, pour peu qu’on soit un de ses adeptes.

      29
      4
        DZA
        21 juin 2019 - 15 h 07 min

        Je me suis toujours demandé si feu Abdelhak Benhamouda Allah yerhmou, n’est pas mort pour avoir justement créé le RND. ?????

        1
        1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.