Quelle légitimité ?

Marche étudiants
Marche des étudiants à Alger. PPAgency

Par Bachir Medjahed – Qui des hommes politiques, civils ou militaires, pourrait se targuer, sans honte, de posséder une légitimité absolument sans faille d’engager l’avenir du pays et de faire accepter le risque de ne pas voir loin et donc de gaspiller le «choix» des futures générations ?

C’est apparemment l’appartenance à une «organisation» dotée de moyens de force et «autonome dans leur usage» qui possède le pouvoir d’engager l’avenir et même de décider des règles du jeu politique sans ne rien mettre en débat.

Maintenant, il est connu qu’aucun itinéraire proposé ne pourra être emprunté sans la mobilisation de toutes les forces disponibles. De quelle légitimité pourrait se prévaloir tout gouvernement pour plomber l’avenir des futures générations, en engageant des politiques qui pourraient impliquer des trajectoires politiques et économiques sur un horizon de très long terme dont personne ne peut en cerner les contours ?

Déjà qu’il est difficile dans les temps présents de se prévaloir d’un consensus pour légitimer toutes les décisions qui n’engagent pourtant que le moyen terme. Qu’en faudrait-il en termes de consensus pour engager le futur des générations à venir ? La question se pose d’autant plus qu’il n’y a aucune prise sur l’évaluation des tendances lourdes de l’évolution du «conflit» entre les positions de l’état-major et du peuple.

Devons-nous nous interroger : qui est l’ami et qui est l’ennemi ? Jusqu’où et jusqu’à quand faut-il le combattre ?

B. M.

Comment (8)

    Chababa
    23 juin 2019 - 15 h 12 min

    pourtant c’est simple et logique!
    notre pays l’Algérie revient au peuple Algérien et n’oublions pas que l’Armé Algérienne fait partie du peuple (hamdoulilah et rabi yehfad bladna et son peuple).
    maintenant faire en sorte de mélanger les cartes sur les rôles illogiques et cela juste pour un maintient des privilèges périmés dans le temps en mettant en otage le pays ainsi que sont peuple ….. normalement révolue de nos temps logique!
    pour être et rester sincère  » je n’ai jamais vue un pays (pour dire un système) qui fait du mal a sont peuple mis a part la dictature qui malheureusement ne laisse pas choisir l’avenir et fait en sorte de ne pas réussir a être claire ( a avancé vers le positif ).
    n’oublier pas que c’est l’Algérie avec un formidable peuple!

    Antisioniste
    23 juin 2019 - 12 h 21 min

    Bonjour Monsieur Bachir Medjahed, comme toujours vous poser les bonnes questions, mais LA question essentiel en rapport avec la légitimité est lié à une date qui s’approche très rapidement. Le 09/07/2019, cette date-là est une date aussi importante que DANGEREUSE pour une quantité de raisons, dont la principale est la question de « LA légitimité ».

    Qui est légitime à partir de cette date ?

    Hormis son excellence le peuple algérien mature et responsable, les résidus de l’ancien système à leur tête gaid salah le raciste, qui n’a ni compétence ni mérite d’être à la tête de notre glorieuse ANP, personne n’a cette légitimité, et dans ce cas on est en droit de s’interroger sur ce qui va suivre, ou se produire.

    La tentative désespérer des résidus de l’ancien système à leur tête gaid salah dans la dangerosité pour l’unité et l’avenir de notre nation n’est plus à démontrer, a échouer magistralement devant le monde entier, grâce à la sagesse de son excellence le peuple algérien seul et unique souverain légitime de ce pays qui a été pris en otage par des prédateurs sans vision, ni imagination, et encore moins d’honneur durant ses 20 dernières années au moins.

    L’objectif de cette TRÈS GRAVE TENTATIVE visant à diviser les rangs, que son excellence le peuple algérien a fait échouer, été de provoquer des émeutes afin de justifier l’application de l’état d’urgence par laquelle sera brisé le hirak, résultat officiel de cette tentative

    Son excellence le peuple algérien 20/20

    Résidus de l’ancien système à leur tête gaid salah -20/20

    La lutte continuera pacifiquement et intelligemment jusqu’à ce que YETNHAW GA3

    Un peuple aussi formidable mérite mieux qu’un système aussi fort minable

    1
    5
    Nasser
    22 juin 2019 - 14 h 44 min

    A propos de cet emblème; sans s’interroger sur les conditions de sa création!….Avec ce drapeau beaucoup ne voient pas le grave danger qu’il porte et qui est le suivant: Comme il est exhibé en guise de symbole séparatiste dans tous les pays d’Afrique du nord dont l’origine est « Amazigh », le but donc est d’en faire, à terme, un seul pays, sous le même emblème, avec l’élimination des frontières. Il n’y aura donc plus d’Algérie, de Maroc, de Tunisie etc… Aucune différence donc avec les objectifs des Frères Musulmans dont l’idéologie déclarée est l’élimination des frontières (oumma wahida) pour en faire un Califat islamique. Les frères musulmans soutiennent dans le fond cette idée « berbériste », car elle répond, en grande partie, à leur objectif puisqu’ils auront fait la moitié du travail. Ils leur sera facile de les faire basculer vers une seule tutelle… le califat!

    12
    7
      Elephant Man
      22 juin 2019 - 19 h 41 min

      @Nasser
      Pour résumer :
      1)Frères musulmans = création du MI5 UK et Qatar comparses en // DAECH = création USA et Arabie Yahoudite comparses avec comme dessein ultime servir l’entité sioniste : terrorisme SIONISTE.
      2)Les berbéristes = mouvement prosioniste, l’autre bras armé de la destruction de l’Algérie. Ce drapeau est celui de la France coloniale et du mossad. Quant au MAK = mossad BHL formation par le mossad chez le makhNzi sioniste à meknès.
      Les 2 convergent vers un seul objectif l’axe occidentalosioniste et donc en service commandé pour l’entité sioniste.
      Le pays est le 1er à avoir combattu vaillamment avec son peuple et son ANP la guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire. D’ailleurs le Président Bachar Al Assad avait fait un parallèle lors de la visite de notre MAE Abdelkader Messahel entre la guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire et la guerre qu’il mène [Assad mérite la mort ne mérite pas d’être sur terre. Le Front al Nosra (ex branche syrienne d’Al Qaïda) fait du bon boulot, dixit Fabius ex MAE français].
      À titre d’exemple les Balkans, les Kurdistans autonomes d’où la guerre en Syrie et échec machallah qui a mis à mal le projet du Grand IsRatHell, idem avec le Yémen et les Yéménites, en Irak le pays après le chaos a également réussi à se débarrasser de DAECH et consorts même si l’axe occidentalosioniste essaient de raviver les terroristes sionistes.
      Pour reprendre Sayed Hassan Nasrallah tput ce qui se passe dans la région au MO, et moi je rajoute en Afrique du Nord, est lié à l’entité sioniste.

      Libye, Soudan …

      13
      3
    Bof
    22 juin 2019 - 10 h 21 min

    La seule question qui mérite d’être posée est : Pour qui roule Gaid Salah ? Quel est son véritable agenda ?
    Cela fait 3 mois qu’il nous balade de caserne en caserne avec des discours du niveau ardoise.

    18
    14
    Karamazov
    22 juin 2019 - 9 h 57 min

    Certains sujets s’épuisent d’eux-mêmes à force de les soumettre à la question. C’est moins parce qu’on a résolu le problème que parce qu’on a plus de questions.

    Iben moua je pense qu’a force de patauger dans la m… on a fini par épuiser la m… Il ne nous reste qu’une alternative : soit on arrête de patauger soit on va en importer. De la m…. cela s’entend.

    L’exemple de ce drapou en est l’illustration !

    7
    2
    DZA
    21 juin 2019 - 20 h 48 min

    –‘’ Qui des hommes politiques, civils ou militaires, pourrait se targuer, sans honte, de posséder une légitimité absolument sans faille d’engager l’avenir du pays et de faire accepter le risque de ne pas voir loin et donc de gaspiller le «choix» des futures générations ?’’ Bachir Medjahed

    Pour l’instant, personne à mon avis, à part un imposteur. Le système actuel et ses hommes ont démontré leurs limites. Ils sont plus habiles dans la rapine que dans l’édification d’un pays, les autres pour gesticuler et nous faire perdre un temps précieux.
    Voler est plus facile que gérer dans la collégialité en vu de bâtir une Nation ; cela demande des compétences, du caractère, des qualités humaines et morales. Ni les Bouteflikas , ni khelil, ni ghoul , ni ouyahia, et toute la 3issaba, n’ont été à la hauteur de leurs promesses et responsabilités.
    Le rapport gouvernants – gouvernés ne sera plus le même. Il sera appelé à changer. Le mode de ‘’gouvernance’’ style Bouteflika et les 40 mille voleurs, sera un cas d’école pour l’avenir du pays. Du moins, je l’espère.
    La seule légitimité devra passer par les urnes, elle sera faite de conditions telles que la compétence, la transparence, la confiance et la performance, dans le cadre d’une république démocratique nouvelle et meilleure.

    18
    L'ennemi, contrairement à ce qu'on veut ...
    21 juin 2019 - 20 h 04 min

    …nous faire admettre par aveuglement est le pouvoir qui refuse obstinément de faire son examen de conscience. Ils ont eu 57 ans et des milliers de milliards de dollars pour réussir, mais hélas ! Tout a été dilapidé. Comment osent-ils vouloir encore rempiler pour hypothéquer cette fois-ci l’avenir de la jeunesse !
    Comment le leur crier !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    14
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.