Des manifestants placés sous mandat de dépôt pour «atteinte à l’unité nationale»

amazigh
18e vendredi de manifestation contre le système. PPAgency

Par Mounir Serraï − Une dizaine de manifestants, interpellés vendredi dernier avec l’étendard amazigh, ont été  placés sous mandat de dépôt, après avoir été déférés devant les procureurs de la République des tribunaux de Sidi M’hamed et de Bab El-Oued.

Onze manifestants sont passés devant le tribunal de Sidi M’hamed. Cinq autres, deux de Aïn Benian et trois de Haïzer dans la wilaya de Blida, ont été présentés devant le procureur de la république de Bab El-Oued. Ces manifestants ont été interpellés vendredi par la police, instruite de confisquer l’étendard amazigh.

Leurs avocats sont surpris par le chef d’inculpation retenu contre eux, à savoir «atteinte à l’unité nationale». Ainsi donc, ces porteurs de l’étendard amazigh risquent 20 ans de prison. Plusieurs partis, personnalités et associations ont dénoncé ces poursuites judiciaires. Dans un texte publié sur son mur, Saïd Salhi, vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (Laddh) appelle à rester «mobilisés, unis et solidaires et surtout pacifiques». «Evitons de tomber dans le piège de la provocation, la violence et la division, gardons surtout le cap sur notre mouvement pour le changement, rendez vous au 19e vendredi», conclut-il.

Pour le Réseau contre la répression, «c’est une décision inacceptable». «Un recours sera introduit demain matin par les avocats et une demande de liberté provisoire sera déposée dans les trois jours», ajoute ce Réseau. «Un appel est lancé pour un rassemblement populaire aujourd’hui même, à 18h, au niveau du rond-point Aïssani à Aïn Benian», conclut ce réseau.

M. S.

Comment (55)

    Observateur
    25 juin 2019 - 4 h 39 min

    Ces jeunes berbéristes, séparatistes sont le fruit des ces micro-partis gauchistes à la solide de l’internationale socialite (tout court la France). Ces pseudo démocrates veulent coller le destine de la République Algérienne démocratique et populaire à l’arrière train de sa majesté le Maroc. Drôle d’alliance, que ces berbéristes pseudo démocrates veulent nous imposer par la force et le mensonge. J’ai honte que certains jeunes Algériens de la Kabylie, ce présentent en tant que kabyle et non en tant que Algérien à l’étranger. J’étais témoin de cette scene désolante. Certains se frottent chaleureusement aux marocains et évitent tout contact avec leurs compatriotes algériens non kabyles. Ces jeunes là ont été intoxiqué par les discours haineux et régionaliste de ce parti nuisible le RCD et son rejeton le MAK.

    La grande majorité de nos compatriotes kabyles sont nationalistes et n’ont aucun problème avec le reste des algériens. La petite minorité séparatiste roule pour la France. Cette minorité travaille pour la promotion du Français au détriment du la langue amazigh et de l’arabe, la promotion de la laïcité (valeur qui divise) au determent de l’islam (valeur qui rassemble), la promotion de la culture française au detriment de la culture nationale authentique.
    La terre de l’Algérie a été arrosé par le sang de tout les nationalistes algériens (Kabyles, Arabes, Chaouis, et tout autre origine que se considère algérien avant tout). Durant la guerre de révolution (la vraie revolution ou en verse son sang pour le pays), il y avait un seul drapeau pour l’Algérie.
    La Tunisie pour les tunisiens, le Maroc pour les marocains et l’Algérie pour les algériens.

      Slimane
      25 juin 2019 - 7 h 02 min

      Hors sujet sur toute la ligne. Une preuve que votre systeme est a court d’idées en dehors des mensonges et de la ruse.

    (VRAI PATRIOTE CHAOUI DZDZ)²
    25 juin 2019 - 0 h 15 min

    En tant que vrai patriote chaoui des environs de Batna, je peux vous dire que chez nous Gaïd Salah a beaucoup déçu. Malgré toutes les casseroles qu’il traine, on a voulu lui accorder le bénéfice du doute. Mais là ce n’est plus possible, il apparaît clairement qu’il ne veut pas jouer le jeu du changement démocratique. Il louvoye, il tergiverse, il ruse. Ces arrestation des porteurs de drapeau amazighs, pour diviser et affaiblir le hirak, est la grosse goutte d’eau qui fait déborder le vase. Alors qu’il y a encore des centaines d’oligarques, de ministres, de haut fonctionnaires, qui ne sont pas inquiétés par la justice. On ne lui fait plus confiance. C’est de plus en plus clair que Gaïd Salah ne veut pas écouter le peuple, il doit obeir à un agenda étranger qui ne veut pas de démocratisation, par peur de la contagion démocratique.
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿 GLOIRE À NOS CHOUHADAS ALLAH YARHAM
    CHOUHADAS.

      Lghoul
      25 juin 2019 - 7 h 10 min

      100% correct et 100% d’accord avec vous. L’agenda étranger ne veut pas de démocratie, de liberté et de prospriété en Algérie. Il veut simplement propager la misere, l’idolatrie et l’ignorance pour perdurer les regne des roitelets et des dictateurs. Le grand peuple algérien a tout compris et surtout d’ou est venu le grand complot depuis 1962, dont l’exécution a été accélérée depuis 1999.

    philippe pringault
    24 juin 2019 - 19 h 17 min

    Ne laisser aucune chance à ceux qui ont détourner et volé notre pays en ne laissant aucune chance
    aux traîtres même si ces des journalistes !! car ils ont préférés servir la propagande du régime que de se taire
    et de rester souder avec le peuple qui n’a récolter que la Hogra et les massacres pour avoir une simple vérité,

    Ce que redoute par dessus tout ...
    24 juin 2019 - 19 h 16 min

    …Gaïd c’est le mot « Démocratie ». Si le Hirak faisait un Vendredi avec pour mot d’ordre national,
    « à bas la dictature, vive la Démocratie » sans drapeaux, sans autres signes pour sûr qu’il va nous faire un AVC
    pour un père fouettard qu’il est, Démocratie il sait pas faire ! L’interdiction du drapeau Amazigh c’est juste un petit trophée offert à la belle naïma. Quelle bonheur un 1/4 d’heure colonial !

    Benghebrit+Said Bouteflika = Confidentiel
    24 juin 2019 - 15 h 44 min

    L’officialisation du tamazight et Yennayer étaient leur bombe pour diviser les Algériens et l’Algérie au profit du Maroc, un programme politique piloté depuis la France par le conseiller de Benghebrit Alain Bentolila.
    Une bombe a retardement qu’ils souhaitaient voir exploser tôt ou tard comme le terrorisme islamiste des années 90.

    SaidZ
    24 juin 2019 - 14 h 28 min

    C’est une réponse à tous ceux qui ont applaudi « l’arrestation de hadad et said ».

    Anonyme
    24 juin 2019 - 13 h 46 min

    il est temps de dégonfler le ballon de baudruche de ces partisans de la fitna….Rien ne vaut un bon séjour en prison et un régime de soupe et de douche froides pour faire passer l’éruption de ces boutonneux……

    Algérien!....
    24 juin 2019 - 11 h 16 min

    Il parait que la justice est indépendante!…..Non seulement elle ne l’est pas mais c’est une secte de barbouzes aux ordres!…..Mr Mellouk a entièrement raison: des faussaires en charge de rendre la justice!…..Ils le démontrent en inventant des lois applicables au simple citoyen sans défense!…….Question: « pourquoi l’ancien ministre de l’injustice, leur maître, n’es pas inquiété, alors qu’il est un criminel avéré!…..?…. ».les grands voleurs connus et reconnus sont en liberté et le simple citoyen est en prison!…..Les vrais Algériens ont compris!……..

    Lghoul
    24 juin 2019 - 8 h 05 min

    Ils les ont en fait arrêté pour avoir pu enfin UNIR la nation.
    Et c’est de tout cela que ca se joue: SANS DIVISER ILS NE POURRONT JAMAIS REGNER !
    Jamais le peuple algérien ne s’est retrouvé si uni que depuis le 22 février 2019.
    Jamais le peuple algérien ne s’est si compris, de l’est a l‘ouest et du sud au nord que depuis le 22 février 2019.
    Ces gens ne pourront jamais prospèrer en milieu transparent et clair. Ils ne prospèrent que dans la confusion, la diversion et les divisions. Sans la confusion, ils ne sont que rien. Sans la diversion, ils ne sont sont jamais capables de faire du bien au peuple algérien. Ils ne vivent que dans la ruse et avec la ruse.
    Mais les choses sont claires: Qu’ils fassent ce qu’ils veulent: LE PEUPLE ALGERIEN A COMPRIS. LE PEUPLE ALGERIEN ne se detournera plus jamais de ses objectifs: Un nation SAINE, LIBRE et DEMOCRATIQUE ou tous les algériens se comprennent, s’aiment et vivent dans la solidarité millinéaire qui coule dans nos veines. Foutez nous la paix. Vous ne pourrez jamais mourri dans l’amour et la paix.

    Anonyme
    24 juin 2019 - 4 h 59 min

    Le Peuple algérien s’est libéré du colonialisme français en juillet 1962 mais un autre colonialisme attendait son heure pour le remplacer.Notre joie d’avoir retrouvé la liberté fût de courte durée et notre indépendance est de nouveau confisquée.Il a fallu attendre le 22 février 2019 pour que l’espoir renaisse,mais de lugubres prédateurs ne l’entendent pas de cette oreille et veulent nous soumettre à leur ordre et confisquer à nouveau nos maigres acquits.La réponse leur fut donnée ce 21 juin 2019 par une mobilisation sans précédent malgré la répression contre ce symbole de liberté et d’authenticité qu’est l’emblème amazigh.En s’attaquant cet emblème c’est à la liberté et à la démocratie auxquels aspire tout le peuple qu’ils s’attaquent car elles dérangent les noirs desseins qu’ils réservent à ce pays.Mais sans aucun doute la liberté et la démocratie auront le dernier mot n’en déplaise aux dictateurs et leurs sbires bien connus.

    L'Algérien Déchut
    24 juin 2019 - 2 h 14 min

    Dans le monde civilisé chaque région a sa propre emblème régionale un Drapeau ou la prison est réservée pour les Hors la Loi, et les traitres ainsi aux dirigeants corrompus,

    HendIci
    24 juin 2019 - 2 h 04 min

    Meme en ADS au temps de l’Apartheid de Willem Botha,on n’a pas vu ça.
    Le vendredi prochain,il vont surement sortir la troupe pour tirer sur la foule.
    Ils savent le faire.Les événements de 2001 sont encore dans les mémoires.
    Maintenant que la cible est désignée…Haro sur le Kabyle !

    Anonyme
    24 juin 2019 - 0 h 44 min

    Où sont c magistrats qui ont manifesté au début pour leur indépendance ?? Avec des articles de lois pareils on peut mettre en taule n’importe qui  » atteinte à ceci cela…. » C du n’importe quoi !!

      Anonyme
      24 juin 2019 - 6 h 27 min

      Des procureurs corrompus mais des magistrats aussi.Ils rendent leur verdict par des coups de téléphone.Nous avons affaire à un système qui mène le pays droit au désastre.Il n’y a aucune loi au monde qui condamne à la prison un manifestant qui affiche son identité reconnue par la constitution. Gaid Salah réprime sa population pour des raison raciales.Il pousse la situation au pourrissement .Il est pris en flagrant délit dans ses contradictions, lui qui se dit attaché au respect de la constitution alors qu’il se comporte comme président et qu’il ordonne à emprisonner sa population pour avoir porter un étendard culturel et identitaire, en se mêlant des prérogatives des magistrats censés être protégés et libres.Je dis à Gaid Salah que le port d’un étendard symbolisant notre identité millénaire ne peut être considéré comme atteinte à l’unité nationale mais au contraire c’est un ciment pour cette même unité. La revendication de son identité, son histoire est un acte citoyen, qui mérite respect et considération dans un pays civilisé.Le régime avait imposé au peuple une identité falsifiée en usant de la propagande et des mensonges depuis l’indépendance.Il est alors temps de corriger les erreurs du passé.

      Felfel Har
      24 juin 2019 - 8 h 41 min

      @Anonyme 0h44
      Ceux qui ont lu Les Misérables se rappelleront sans doute que Jean Valjean a été envoyé au bagne parce qu’il avait volé un morceau de pain.
      Quand les lois sont éhontément instrumentées par des despotes, elles servent à opprimer des peuples.
      Quand Naïma Salhi appelle ouvertement au lynchage de « zouaves » (l’ignorante ne sait même pas ce que ce terme désigne, incapable d’ouvrir un dictionnaire), elle ne porte pas atteinte à « l’unité nationale » et elle n’est pas inquiétée par des juges.
      Quand Trump apporte son soutien franc au KKK et aux groupes néo-nazis, on le traite de raciste et quand, à la suite des déclarations de GS, jetant les Amazigh en pâture, on nous chante les vertus du nationalisme et du respect des symboles de la république.
      « La loi du plus fort » telle que nous l’a enseignée La Fontaine, serait-elle devenu le modus operandi de ceux qui se considèrent comme les nouveaux maîtres du pays? Un despote en cache un autre. Nous sommes tombés de Charybde en Scylla.
      Adieu promesses de justice, rêves d’unité nationale, voeux de démocratie!
      Salutations!

        ZORO
        24 juin 2019 - 20 h 22 min

        L arabie d ou je suis venu existe encore et je pourrais y trouver une place dans le desert ,malheur a toi et a ta Vandalie qui n existe plus , …
        SigneZORO. ..Z…

          Felfel Har
          25 juin 2019 - 12 h 35 min

          @Zoro
          Je me doutais bien que tu avais échoué à ton examen d’Histoire-Géo au collège. Un conseil: recycle-toi, retourne à l’école et tache de retenir ce que l’histoire t’apprend!
          Ton charabia n’impressionne personne.
          Si je ne donne pas suite à tes commentaires, c’est parce que je suis trop poli pour te répondre en utilisant le même vocabulaire et le même ton que toi.
          Apprends à développer tes arguments sans recourir à l’insulte ou à l’anathème! Nous ne sommes pas obligés de passer nos vacances ensemble, mais nous devons faire oeuvre utile en tenir une conversation saine et respectueuse.

    2ème république
    24 juin 2019 - 0 h 18 min

    Se retrouver à El Harrach pour un fanion, avec ceux qui ont volé des dizaines de milliers de milliards!!! C’est ca ta justice, Si Gaid!!! Plus dure sera la chute comme on dit. Tetneha brabi N’challah. Il a fallu 7 ans pour faire partir les francais, on est prêt à attendre encore 7 ans pour libérer l’Algérie une seconde fois!!

    Patriote
    24 juin 2019 - 0 h 07 min

    Ce sont les ouled lalijou
    BHL et aux anges

    A l'intention des racistes
    23 juin 2019 - 23 h 53 min

    Hadj Lakhdar l’héro des Aurès comapagnon de Mustapha Benboulaid de son vivant avait interdit a Said Sadi de mettre les pieds a Batna, si vous ne vous calmerez pas vous le serez aussi non seulement a Batna mais dans toute les villes et villages des Aurès .
    Vive l’Algérie et son drapeau vert rouge blanc !

    Vous voulez avoir le même drapeau que les insectes Marocains du Rif et vous rabaisser a leur niveau au point de vous comparez a ces moins que rien c’est votre problème.

      Anonyme
      24 juin 2019 - 0 h 37 min

      C’est quoi ta charabia là? Le drapeau sera présent dans toutes nos manifestations culturelles.Mets le bien dans ta tête.Et dis le à ton fakhamatou qu’il le sera tant qu’on est vivant.

      A miss tmourth
      24 juin 2019 - 6 h 01 min

      Pour le Chaoui que vous êtes, l’emblème Amazigh est un signe de racisme?
      Revendiquez son identité, c’est faire preuve de racisme? Les Amazighs apprécieront.
      Je te rappelle qu’en 2001, la Kabylie etait interdire au système, à ses gendarmes et à son président.

    Fa Kou
    23 juin 2019 - 22 h 55 min

    C’est du n’importe quoi . On emprisonne de jeunes algériens au seul motif d’avoir hissé un emblème
    symbolisant leur identité AMAZIGH, laquelle est une constante nationale inscrite dans la constitution algérienne. C’est de la pure HOGRA .

    Anonyme
    23 juin 2019 - 21 h 33 min

    Le roitelet est u comme un ver! Mon drapeau restera toujours celui qui me représente. Les mosquées et l’ arabisation servent le même objectif: annihiler la dimension berbère qui doit se dissoudre dans le magma panislamique. La dictature à beau moderniser ses joujoux mais l’ archaïsme est vite là pour placer la Oumma dans sa nature des foutouhates coloniales.

    Anonyme
    23 juin 2019 - 21 h 18 min

    Gaïd fait dans la diversion et la ruse pour tenter de diviser le mouvement citoyen né dans le sillage du 5° mandat que lui-même a soutenu jusqu’au bout.Il veut aussi diviser ce mouvement par les arrestations sélectives pour humilier qui il veut et les non moins sélectives mises sous contrôle judiciaires.C’est clair il ne veut pas la fin du régime prédateur qui permet à lui et à ses sbires de garder leurs exorbitants privilèges.

    A miss tmourth
    23 juin 2019 - 21 h 09 min

    Après ça, ceux qui ont cru en la fin du clan et en une justice sereine et indépendante en ont pour leur argent.
    La justice Algérienne est une justice indigne du mot.
    Elle obeit au maitre du moment.

      @A miss tmourth
      24 juin 2019 - 2 h 58 min

      À travers les interpellations et condamnation de 18 porteurs de drapeaux amazigh .Gaid Salah veut punir le Hirak et le mettre au pas pour obeir à ses ordres,.À mon avis,il ne fera pas de discours mardi et attendra les effets de ses condamnations arbitraires sur le Hirak.Et si jamais le drapeau amazigh disparait des manifs,ce sera un premier grand succes pour lui.Consequences:Il va multiplier les interdits sous peine d’emprisonnement.C’est sa nouvelle arme contre le Hirak.Et si jamais les manifestants sont gagnés par la crainte d’emprisonnement bye bye l’espoir d’une seconde republique.Il a trouvé un moyen qui risque de faire mal au hirak.Le mouvement doit redoublé de volume et de determination.l’embleme amazigh doit reapparaitre en plus grand nombre ,et les porteurs doivent etre protégés et hors de portée des policiers.

    Droits Humains
    23 juin 2019 - 20 h 54 min

    Des valeureux algériens se sont débarrassés de Jacques Bénet et ses complices, les nouvelles générations veulent faire revenir le colon et son drapeau.
    Elle est belle la nouvelle génération: prête à endosser le costume de l’indigène.
    Pas la peine de liker, les colons et leurs serviteurs, qui avaient préparé ce drapeau pour la révolution des couleurs.
    On a l’impression que les berbères sont nés en 1970, avec l’apparition publique de ce symbole.

    Il n y a pas de sociologue en Algérie ? pour nous expliquer ce phénomène d’engouement de prétendus berbères au drapeau de Jacques Bénet ????

      Anonyme
      24 juin 2019 - 12 h 45 min

      Ton drapeau islamique est confectionné par Mme Busquant. Messali ne savait rien même les tracts c’ est elle qui les rédigeait . C’ est l’ éternel couple turcofrancais. Et tu serais l’ avangarde? Voilà pourquoi le bureau arabe à été installé par De Gaulle en 62….

    Gatt M'digouti
    23 juin 2019 - 20 h 09 min

    Surement qu’ils ont piétinés l’emblème de Jack Sparrow , le fameux emblème avec crane et os du tibia en diagonal !

    bof
    23 juin 2019 - 19 h 18 min

    Donc le drapeau palestinien est plus « national » que le drapeau amazigh.
    Le racisme à l’Etat pur.

      Anonyme
      23 juin 2019 - 23 h 08 min

      Le drapeau palestinien est le symbole d’une cause juste et universelle, il est arbore partout dans le Monde. L’embleme jaune represente le sectarisme kabyle, c’est le symbole de la haine et du racisme.

        2ème république
        24 juin 2019 - 0 h 30 min

        @Anonyme un raciste qui traite les kabyles de racistes! Chapeau l’artiste!! Il fallait le faire!!

      Anonyme
      24 juin 2019 - 0 h 41 min

      Non, non, non petite cervelle Makiste (qui aime Israël et rejette les palestiniens)!
      Nous nous attendions à ce que les berbéro-makiste fassent diversion en rappelant que d’autres Algériens n’hésitent pas à brandir le drapeau palestinien.
      Le drapeau palestinien n’est pas là pour concurrencer le drapeau national. Les citoyens qui brandissent le drapeau palestinien aux côtés du drapeau national ne font qu’exprimer leur attachement à une cause juste qui a le mérite d’unir non seulement tous les Algériens mais aussi tous les musulmans à travers le monde.

        Anonyme
        24 juin 2019 - 6 h 47 min

        Pour toi tu préfères un drapeau Palestinien au drapeau reflétant l’identité millénaire de notre peuple.Pour toi la cause palestinienne est juste mais la cause amazigh millénaire et nationale est fausse.Pour toi l’emblème amazigh est automatiquement raciste et Makiste, c’est pourquoi il ne faut en parler sinon c’est la prison ceux qui affichent leur appartenance à cette identité? Mais pourquoi le drapeau Palestinien qui reflète une appartenance ethnique arabe est autorisé? Il n’y a t-il pas là un racisme imposé par ceux qui réclament arabes? Dis moi d’ou as tu appris ce raisonnement pervers? Yaw Fakou!!!!

    Anonyme
    23 juin 2019 - 18 h 46 min

    L’objectif premier est que l’ancien système( qui est aussi l’actuel) dégage. Toutefois, il ne faut pas que cette révolution populaire et non un hirak (qui n’a rien d’algérien!), devienne des poupées russes, ou un fourre tout.

    Lefghoun
    23 juin 2019 - 18 h 14 min

    nous n’avons qu’un seul embleme pour lequel nos valeureux martyrs se sont battus et tombés au champs d’honneur – et il n y aura aucun autre drapeau –

      Anonyme
      23 juin 2019 - 19 h 25 min

      QUI A DIT LE CONTRAIRE

      Anonyme
      23 juin 2019 - 21 h 42 min

      Toi tu ne comprends rien.On a dit et redit que c’est un emblème culturel.Le banderole a flotté et flottera toujours en Algérie tant que le régime raciste, voyou, illégitime et médiocre continue de ne pas reconnaître réellement la dimension amazigh dans son pays.Je sais que régime cherche la confrontation pour diviser les hiraks car le drapeau n’est jamais une menace.Mais la racaille du régime cherche à inventer les prétextes pour s’attaquer à ceux qui s’opposent à lui.La meilleur solution c’est pour lui de diviser pour régner, qui était autrefois la devis des colons mais que le régime cherche à exploiter à son profit pour assurer sa survie surtout en ces moments difficiles pour lui.

      Fettou
      23 juin 2019 - 22 h 49 min

      Bonsoir;
      On existe bien avant l’apparition de notre drapeaux
      national 1940 donc ceux qui sont contre le drapeau unitaire amazigh me dise quel drapeau on avait avant

    Argentroi
    23 juin 2019 - 18 h 08 min

    C’est ça la justice indépendante loin de toutes pressions ? On devine déjà les peines qui vont être prononcées par les tribunaux. Et dire que les juges et les avocats paradaient il y a quatre mois pour une justice indépendante et une nouvelle Algérie !

    Anonyme
    23 juin 2019 - 18 h 06 min

    Mélangeons pas les choses mes amis, il y a d’une part les corrompus et la corruption qu’il faut combattre et d’autre part ce drapeau amzigh qui vient infiltré les revendication des peuples???! mélangeons pas les choses…

    elhadj
    23 juin 2019 - 18 h 05 min

    les jeunes doivent faire preuve de grand civisme et de maturité pour respecter les valeurs de la république qui n a en fait qu un seul et unique drapeau symbolisant l unité des citoyens et la représentation du pays.les autres bannières,drapeaux étrangers,photos de dirigeants étrangers, slogans provocateurs,intrusion d éléments perturbateurs avec des slogans rétrogrades etc sont de nature a dénaturer et a dévier l élan mobilisateur du peuple et son ambition d instaurer une vraie république algérienne démocratique et sociale.
    préservons notre unité; notre pays,évitons la discorde,

    Felfel Har
    23 juin 2019 - 17 h 55 min

    Voilà où conduisent des décisions à l’emporte pièce de ceux qui prétendent nous apporter paix et stabilité. Ceux qui ont volé des milliards, pillé le pays et porté atteinte à l’unité du pays n’écoperont pas de 20 ans de prison ferme; ils seront libérés en catimini pour aller jouir de leurs biens mal acquis à l’étranger.
    Une nouvelle forme d’apartheid fait donc surface si l’on juge les commentaires haineux et racistes qui sont formulés par des négationnistes et des falsificateurs de l’Histoire.
    Que va-t-on faire maintenant? Faire porter aux berbères une étoile jaune comme au temps du nazisme? Les parquer dans des camps de concentration? Leur appliquer la solution finale? Les propos de GS ont libéré les démons, longtemps réprimés par ceux qui rêvent d’arrimer le pays à un monde moyen oriental décadent et soumis aux puissances occidentales.
    GS n’assumera pas seul les conséquences de ces dérives. Car il y en aura, et la solidarité qui s’exprimait lors des marches du vendredi en prendra un coup. Les Emiratis qui sont à la manoeuvre depuis le début du Hirak, pourront se targuer d’avoir réussi ce que la France n’a pas pu réaliser, diviser et soumettre l’Algérie, peuple et gouvernement.
    J’exprime ma solidarité aux jeunes innocents, victimes des calculs malsains des véritables ennemis du pays. Je leur relaie un conseil plein de sagesse du Dalaï Lama « Ne laissez pas le comportement des autres détruire votre paix intérieure. » Vous n’êtes coupables de rien,si ce n’est d’aimer votre pays si fort pour le protéger contre ses fossoyeurs.

      Anonyme
      23 juin 2019 - 22 h 44 min

      Le probleme n’est pas avec les berberes de l’Algerie mais avec les Kabyles porteurs de drapeaux sectaristes, Il y a une nuance.

    Précision
    23 juin 2019 - 17 h 49 min

    Il n’ y a et il n’ y aura qu’un seul drapeau national celui pour lequel un million et demi de martyrs s’étaient sacrifiés.
    Le peuple algérien n’a rien avoir avec les Berbère marocains colonialistes.

      Anonyme
      23 juin 2019 - 19 h 08 min

      Trop de cachir nuit à la santé.

      ZORO
      23 juin 2019 - 19 h 39 min

      Je suis arabe et fier de l etre mais je n oublierai jamais que je suis avant tout algerien ,je ne me permettrai jamais de fabrique mon drapeau pour l exiber devant le reste de mes compatriotes pour les diviser et porter atteinte au drapeau de nos chouhaddas. faites comme nous et n essayez pas de jouer au malins.
      SIGNE.ZORO. …Z….

        Anonyme
        24 juin 2019 - 8 h 07 min

        @ZORO 23 juin 2019 -19 h 39 mi,si tu es arabe comme tu le dis,retourne dans le Nadjd de tes ancêtres Banou Hillal en Arabie Saoudite actuelle.Ces pillards nomades que décrit négativement le sociologue Ibn Khadoun ont été envoyés au Maghreb central par les Fatimides vers le 11°siècle pour s’en débarrasser car semeurs de désordre.Les arabes des foutouhates du 7°siècle il n’en reste pas grand chose car dilués dans la masse berbère depuis belles lurettes.Je ne suis pas raciste mais je n’aime pas la bêtise et les falsificateurs de l’Histoire authentique.

        A Malin, Malin et demi
        24 juin 2019 - 8 h 20 min

        @Justicier Masqué
        Vous est-il arrivé de vous poser la question de savoir qui est apparu en premier, l’emblème des Amazigh ou le drapeau national?
        Votre baratin et vos formules alambiquées cachent mal votre parti pris et votre chauvinisme qui n’ont rien à voir avec le sens de la justice de celui dont vous usurpez le nom.

        Anonyme
        24 juin 2019 - 12 h 40 min

        L’ Algérie n’ a jamais été arabe. Paradoxalement l’ hypocrisie voudrait que la langue arabe serait la langue!
        Plus colonial on meurt

    [email protected]
    23 juin 2019 - 17 h 48 min

    Ceux qui portent atteinte a l’unité nationale sont ceux qui emprisonnent pour le drapeau amazigh, le pouvoir montre son incompétence, ridicule avec ce niveau? Votre gestion de cette crise montre vos limites. Le déplacement de président du sénat en France, montre que cette nouvelle attitude est concertė avec cette dernière. Vous êtes un danger pour l’Algérie, non seulement vous voulez la division mais certainement la partition de l’Algérie. On ne vous laissera pas, vous dégagerez tant ou tard.

    Zaatar
    23 juin 2019 - 17 h 28 min

    On vous l’a déjà dit, et on le redit encore une fois. Axiome n°1 H’mida a toujours raison. Axiome n°2: même si H’mida n’a pas raison appliquez l’axiome n°1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.