Révélations de la sœur d’un terroriste sur le laxisme voulu de la France

terroriste djihadiste France
Les terroristes français ont été arrêtés et jugés en Irak. D. R.

Par R. Mahmoudi. – La famille du terroriste franco-tunisien Brahim Nejara, condamné à mort par la justice irakienne pour appartenance à Daech, comme dix autres ressortissants français, vient de révéler que les autorités françaises l’avaient laissé partir «sciemment» au front syrien, en 2012, au moment où elle (la famille) essayait de l’en dissuader.

Dans une enquête publiée par l’hebdomadaire Le Point dans sa dernière édition, la sœur cadette du terroriste affirme avoir tout fait pour l’empêcher de quitter la France. «Dès les premières rumeurs de sa volonté de partir en Syrie en 2012, raconte-t-elle, on a tout fait pour l’en dissuader. Son frère aîné l’a rossé et l’a même dénoncé à la police. Personne ne nous a aidés. L’Etat l’a laissé partir sciemment», dénonce-t-elle.

Intervenant dans le cadre de la même enquête, une autre sœur de Brahim Nejara confirme cette attitude suspecte des autorités françaises sur les départs des djihadistes. «Bien sûr, dit-elle, personne ne l’a forcé à quitter Meyzieu, il était volontaire. Mais sa photo avec le portable à l’oreille qui circule partout a été prise ici par des policiers français, il était donc filoché. Pourquoi ne pas l’avoir empêché de franchir les frontières ?», s’interroge-t-elle, dubitative.

Essayant d’atténuer la portée politique de ses graves révélations, l’auteur de l’enquête rappelle qu’en 2013 le gouvernement Ayrault «n’avait pas encore pris la mesure de la volonté d’une partie de la jeunesse de rejoindre les rangs de la rébellion islamiste anti-Assad», tout en reconnaissant que «certains observateurs assurent même que le ministère des Affaires étrangères dirigé par Laurent Fabius ne voyait pas forcément d’un mauvais œil l’aide étrangère pour faire tomber le régime syrien».

Pour rappel, Laurent Fabius, avait affirmé devant les journalistes, en parlant des éléments d’une faction d’Al-Qaïda en Syrie, le Front Al-Nosrah : «Ils font du bon boulot !».

R. M.

Comment (15)

    Les bonnes questions
    27 juin 2019 - 17 h 10 min

    Laxisme de la France ou complicité !!

    2
    1
      Mme CH
      3 juillet 2019 - 1 h 28 min

      Question très pertinente…?? La réponse est bien sûr: Complicité…! Tout le monde sait maintenant qui a concocté Daech et Al Qaida -(jeu de rôle)-, comment et pour quelles raisons…???

    bozscags
    25 juin 2019 - 1 h 04 min

    ces pauvres crétins n’ont rien compris malheureusement il aurait dû aller dans son pays la Tunisie pour combattre la misère et la corruption au lieu de se mêler de la Syrie pays frère maintenant il va payer sa c… .

    1
    1
    Bon débarras
    24 juin 2019 - 21 h 54 min

    Pourquoi le retenir contre son plein gré, pour qu’il fasse exploser ses bombes en France?
    Oui la France a raison de le laisser partir, moi je lui aurait offert un biller Aller simple pour qu’il aille faire son djihad chez ses frères en priant qu’il ne revienne surtout pas vivant.
    Bon débarras.

    Mouloud
    24 juin 2019 - 14 h 45 min

    Cet illumine a voulu partir en syrie avec daech..c est son affaire..je ne pense pas que les services francais se soient impliques dans sa decision, du reste tres secrete. arretez de nous raconter des histoires!!! les terros on connait… condamne a mort?? Bye bye et bon debarras

    10
    7
    Anonyme
    24 juin 2019 - 11 h 27 min

    Les français sont gagnant. D’un côté, il se débarrassent d’un terroriste potentiel en espérant qu’il le sera peut-être définitivement. Et d’un autre côté ils contribuent au chaos qu’ils souhaitent pour les pays arabes dont la Syrie.

    20
    2
      elmountasir
      24 juin 2019 - 16 h 52 min

      Tous les Etats (pays avancés ou en développement) sont des complotistes , et la France n’ est pas l’exception.
      Pour preuve il suffit de relire l’histoire de la guerre d’Algérie pour découvrir les manipulations des algériens par les services secrets français .Ce qui se passe au sahel : les massacres au Burkina Faso et au Mali sont aucun doute le ‘’laissez-faire’’ de l’État Français pour porter surtout préjudice à l’Algérie.Cela rappelle curieusement le génocide du Rwanda et le rôle passif de l’armée française..
      Récemment encore l’attentat de Strasbourg en est une autre preuve pour 15% des français.
      Je vous invite à consulter les rapports de La Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch.

      8
      5
    Anonyme
    24 juin 2019 - 10 h 36 min

    Il faut peut-être rappeler qu’à cette époque-là des centaines d’abrutis partaient de tous les pays d’Europe, d’Afrique du Nord, de Russie en passant par la Turquie…Et surtout de Tunisie! En 2012, aucun gouvernement n’était préparé pour lutter contre ce phénomène. Les mesures ont été prises au cas par cas ensuite, sans d’ailleurs être efficaces à cent pour cent.
    Ce B. N. n’était pas un enfant, il était majeur. Il était sensé savoir pourquoi il s’engageait et voulait s’engager. Ce n’est pas le gouvernement de fafa qui le poussait à prendre les armes pour Daech. Les manipulateurs étaient dans les mosquées d’Allemagne, de Belgique, d’Angleterre, de France… Il y est allé de son plrin gré et a surement commis des crimes. Il a été jugé pour ce qu’il a fait.
    C’est bien beau de dire que c’est la faute de X ou de Y mais tous les jeunes musulmans d’Europe ne sont pas allés en Syrie.

    10
    3
    Salim Samai
    24 juin 2019 - 9 h 43 min

    « Le Terrorisme/El Irhab » est 1 BENEDICTION pour les Etats! Tout l´est pour JUSTIFIER toutes les Betises et les Guerres du monde au lieu de les RESOUDRE!

    La France combattait les Fellaga et les USA-Israel combattent Daesh en Irak, Syrie et en Afghanistan qu´ils OCCUPENT! « Qui veut tuer son chien, l´accuse de la rage! »

    7
    5
    Felfel Har
    24 juin 2019 - 9 h 37 min

    Cette famille vient confirmer ce que nous savions déjà, à savoir le recrutement, la formation et l’envoi de citoyens français en Syrie pour prêter main forte à ce machin créé de toutes pièces par les officines occidentales. La France officielle avait décidé de porter illégalement et injustement la guerre en terre syrienne, et pleurait hypocritement les innocentes victimes que ses sbires provoquaient, en se drapant de considérations pseudo- humanitaires. Pire, elle continue de le faire au Maghreb et au Sahel.
    Les parlementaires vont-ils se saisir de cette affaire pour révéler la vérité du jeu trouble de leurs présidents Hollande et Macron? Leurs homologues américains l’auraient fait! Ce sont de vrais démocrates, et ne l’est pas qui veut.
    Wait and see!

    15
    3
    Anonyme
    24 juin 2019 - 9 h 22 min

    Il n’y a que les gros naïfs pour continuer à s’interroger sur l’implication des services occidentaux dans le recrutement et l’entrainement de daech. C’est maintenant de notoriété publique. Je ne serais pas étonné que les Français fasse de même au Mali dans le but de s’y maintenir.

    15
    3
    Tin-Hinane
    24 juin 2019 - 9 h 01 min

    Que les islamistes-salafistes et leurs semblables soient le bras armé de l’occident et des juifs sionistes c’est un peu le secret de polichinelle, tout le monde sait que des tunisiens et des marocains ont été recrutés en masse pour être envoyés tuer des syriens, des irakiens et des libyens. Nous avions tous vu cette horde de tueurs tunisiens à Lampedusa d’où ils ont été transités vers le moyen orient pour ceux qui venaient de Tunisie. Quant à ceux qui ont été recrutés en france il y avait un peu de tout. L’occident nous a édifié sur l’appartenance au monde arabo-musulman, des pays comme : l’Arabie, le Maroc, l’Egypte et la Tunisie (je ne vais pas inclure les Emirates et le Qatar parce qu’en fait ce ne sont pas de pays mais des pauvres entités colonisés par les anglais et les français) ont clairement fait partie de cette diabolique coalition judeo occidentale sans aucun état d’âme, contre des pays comme l’Algérie, la Syrie, l’Irak, la Libye sans parler des palestiniens dont la situation est un véritable déchirement. Ils ont commis tous les crimes et toutes les infamies mais ils ont quand même perdu et perdu de partout, il ne reste plus qu’à annoncer officiellement leur cuisante défaite et à prendre les mesures qui s’imposent contre eux, j’espère qu’ils ne s’en tireront pas comme ça.

    14
    3
    Moskosdz
    24 juin 2019 - 7 h 48 min

    Quand le défunt Mitterrand octroyait des cartes de séjour aux terroristes recherchés dans leurs pays,on a tout compris.

    26
    4
    HOMBRE
    24 juin 2019 - 6 h 50 min

    il est parti en syrie pour combattre assad !! pourquoi il n est pas alle en tunisie combattre la corruption ??
    la pauvrete,l anaphalbetisation ,la condition des femmes ,la misere des hopitaux ,chez lui il y avait beaucoup de travail et d aide a apporter ,pourquoi ne pas faire le djihad de la bonte de la main tendue de la fraternitee chez toi?eh oui pendant ce temps la les fils de ceux qui commandite ce genre de folie sont dans leur villa en europe ,au bord de la piscine a boire des coktails en pensant aux prochains gogo qui feront le salle travail a leur place .

    46
    1
    Elephant Man
    24 juin 2019 - 6 h 33 min

    Tout est dans la conclusion : « Assad mérite la mort ne mérite pas d’être sur terre. Le Front al Nosra (ex branche syrienne d’Al Qaïda) fait du bon boulot » dixit Fabius ex MAE français.
    Réponse culte du Président Bachar Al Assad à Le Drian : « je n’ai pas de leçon de paix à recevoir de ceux qui financent le terrorisme ».
    Quant à la flicaille et de surcroît lyonnaise coorompue jusqu’à la moelle (faux usage de faux dénonciation calomnieuse afin de faciliter un crime ou procurer l’impunité à son auteur, etc…) et TERRORISTE je pèse mes mots je parle en connaissance de cause pour avoir subi récemment ce 18/06/19 une ratonnade commissariats Lyon 6 et 3, mon corps en porte encore à ce jour les stigmates…
    Le terrorisme tout comme la pédophilie est ÉTATIQUE !

    40
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.