Les forces de l’alternative démocratique préparent une conférence nationale

forces conférence
Lors de la réunion de l'opposition au siège du RCD. PPAgency

Par Mounir Serraï Les forces démocratiques, qui se sont rencontrées aujourd’hui au siège national du RCD, ont décidé de préparer une conférence nationale pour tenter de fédérer les forces vives de la nation afin de trouver une solution à la crise actuelle.

Les initiateurs de cette démarche, à savoir sept partis politiques et deux personnalités, veulent ainsi passer à l’étape supérieure en matière de concertation afin de rassembler le gros des forces qui militent pour un changement démocratique radical. Outre le RCD, le FFS, le MDS, le PST, l’UCP, le PT et le PLD, des syndicats, des associations telles que RAJ et LADDH ont participé à cette rencontre des démocrates.

Des personnalités telles que Djamel Zenati, Lakhdar Bouregaâ et Abdelaziz Rahabi ont pris la parole. Tous les participants ont insisté sur l’impérieuse nécessité de rassembler toutes les forces progressistes avant d’aller vers une rencontre nationale avec l’ensemble des forces politiques du pays. L’objectif est de dégager une sortie de crise consensuelle qui permettrait d’instaurer le premier Etat démocratique de l’Algérie indépendante. Il est ainsi convenu d’organiser une autre rencontre élargie aux forces du changement, organisée autour d’Ali Benflis pour se concerter encore davantage. La prochaine réunion des forces de l’alternative démocratique est annoncée pour le 6 juillet.

Dans un précédent appel, les forces de l’alternative démocratique avaient relevé l’indisposition du pouvoir en place à «saisir le sens profond de cet événement sans précédent depuis l’indépendance. Il persévère obstinément dans le déni de la réalité et a fait le choix du pourrissement et la manipulation.» «Le rassemblement des forces de l’alternative démocratique est le seul à même de traduire fidèlement cette profonde aspiration populaire», assurent ces forces, estimant qu’«il est vain de croire à l’existence d’une issue positive à ce conflit dans le cadre de l’ordre actuel. Ni le pouvoir ni ses diverses excroissances ne sont en mesure de constituer un recours».

Pourtant, «le sursaut citoyen, de par son caractère pacifique et massif, est une chance pour le pays. C’est une force capable d’engager le pays dans la voie de la souveraineté populaire, de la modernité et du progrès». Pour ces forces démocratiques, «la transition démocratique n’est pas un choix. Elle est de l’ordre de la nécessité. Aujourd’hui, l’urgence est d’élaborer une solution politique ambitieuse, raisonnable et réalisable, loin des règlements de comptes et des calculs étroits. Elle vise à mettre fin à ce régime dictatorial et changer radicalement le système en vue de propulser le pays d’un ordre constitutionnel obsolète vers un ordre démocratique».

M. S.

Comment (27)

    Abdelrahmane
    26 juin 2019 - 23 h 51 min

    tout se jouera et se décantera lors des élections. et les élections seront remportées par les nationalistes musulmans. ces 7 partis microscopiques, rcd compris auront au plus 1% des suffrages. tous les partis laïques, arabophobes, islamophobes et berberistes auront ensemble moins de 10% de suffrages

    6
    4
    Droits Humains
    26 juin 2019 - 22 h 12 min

    Le drapeau de Jacques Bénet au fond de l’écran; Ces démocrates démoniaques qui veulent faire revenir les colons. Non, merci.

    5
    5
      Toz !
      27 juin 2019 - 7 h 44 min

      Une opposition « Leader » par le RCD, les carottes sont cuites!!! La grenouille qui veut se faire plus gros que le bœuf. On imagine le projet économique avec ces partis très gauchisant, on a l’impression que l’on a rien appris de nos erreurs. Chercher le point commun entre le RDC, le PT, le MDS, le FFS,… Ils ne feront jamais une coalition, trop de différences sur les valeurs, sur l’aspect économique,… Carnaval Fi Dercha.

      5
      3
    Le système a tellement semé de germes...
    26 juin 2019 - 22 h 10 min

    …de division dans le peuple qu’on en arrive à une détestation réciproque d’une grave profondeur !
    Que ce régime désamorce ses Bombes à retardement comme le disait naguère Gaïd parlant de l’autre aile de ce même régime.
    Pour croire à cette conférence, il faut au minimum un préalable a exiger de Gaïd :

    1) Qu’il libère les jeunes arrêtés pour cette histoire invraisemblable de drapeau Amazigh. Il était
    quand-même bien là M. Gaïd quand Bouteflika a officialisé la langue Amazigh ? Aucune loi n’a été
    transgressée par ces jeunes !
    2) Qu’il libère aussi le jeune Ghermoul jeté en prison pour s’être opposé au 5è mandat pendant que M.
    Gaïd a carrément destitué ce même président ! C’est une injustice flagrante !
    3) Tenir en lesse Naïma salhi qui insulte et menace les kabyles avec une assurance d’une hyper protégée !
    Le peuple en a marre des règlements de comptes aux bras de fer, il veut l’instauration de règles claires
    pour tous sans privilèges pour les castes dominantes.

    CES GAGES DOIVENT ETRE DONNES SANS TERGIVERSATIONS !
    D’autant plus que M. Gaïd n’arrête pas de répéter que l’armée n’a pas d’ambitions politiques. Alors le temps presse pour qui aime son pays !

    4
    1
    Chibl
    26 juin 2019 - 21 h 52 min

    Depuis la semaine dernière et depuis le discours de Gaid Salah des mots sont apparus subitement dans la societé ( DRAPEAU FORCHITA, Les ZOUAVES), pour vous dire a quel point ce pouvoir mafieux est dangereux, quand ont voit certains commentaires il y a de quoi vomir, heureusement que le HIRAK ne réfléchi pas, le HIRAK a un but et personne ne le fera dévié de son objectif, l’obectif est de CHASSER cette 3ISSABA qui est encore au sommet du pouvoir civil et militaire.
    concernant cette conference je dis bonne chance a l’Algérie, toutes les initiatives sont bonnes, les racistes, les abrutis et les dictateurs a la poubelle de l’histoire

    4
    5
    souriant
    26 juin 2019 - 21 h 24 min

    A vous : force alternative.
    – La maman a préparé la patte, leur enfants joue avec mais quoi qu’ils façonnent avec cette pattes ne sera jamais une galette.
    – les minuscules ne peuvent rien tisser.
    – Vous ne constituerez jamais une persuasion aux yeux des généraux issue de l’école des cadets de la nation.
    – Allez les voir et demandez à eux ce qu’ils veulent.
    – Peut être que vous n’avez pas compris que l’Algérie est en révolution.
    – Il y a parmi les généraux, les Bitat, les Benboulaid,les Benmhidi, les Krim et les Boudiaf.
    – Le temps vous le démontrera.

    Anonyme
    26 juin 2019 - 20 h 37 min

    Bonne initiative des forces progressistes et modernistes pour sortir de la crise actuelle qui n’a que trop duré.L’Algérie appartient à tous ses enfants et ceux qui font dans clanisme,le régionalisme et la division pour des intérêts mesquins doivent être dénoncés avec force quel que soit le rang qu’ils se sont octroyé.Il faut bannir les vengeances personnelles et les règlements de comptes et ne penser qu’à l’intérêt supérieur de la Nation.

    3
    1
    Dz213
    26 juin 2019 - 20 h 23 min

    Voila pour em… encore plus la majorité du peuple ils mettent notre drapeau national devant un drapeau de club de foot ball,il manque avec eux mellal et arama comme ça ils discuteront foot et trouver une solution comment effacer lès dettes de la chkara.

    2
    3
    Selecto
    26 juin 2019 - 20 h 14 min

    Aucun parti ni associations ne me représentent, vive l’ANP.

    3
    2
    Malik
    26 juin 2019 - 20 h 06 min

    Revendiquer son amazaghite c est parler la langue fêter ces fêtes etc… la vivre pleinement tout les jours comme son arabite ou son islamite . Le moment où on le revendique par un drapeau c est comme si on se excluait de un destin national de un collectif multiculturel. La ou dans le monde on revendique son identité par un drapeau il y des problème. Le rcd oeuvre à la fitna en faisant cela car des algériens se reconnaissent dans ce drapeau mais beaucoup de autre non et ce qui nous unis c est notre drapeau national arrêtez avec cela et algériens réveillez vous

    3
    2
    DZA
    26 juin 2019 - 17 h 53 min

    Si chacun y met du sien, que les certitudes de tous types et genres sont transcendés, , si on se regroupe autour de ce qui unis le peuple dans son ensemble, si nos différents et différences sont respectés et non instrumentalisés, si l’intérêt de la Nation Algérienne est placé au dessus des convictions partisanes, nous avons toutes les chances d’aller vers un projet fédérateurs à la hauteur des attentes du peuple.
    Il y a beaucoup de si, me direz-vous.
    Bâtir une Nation n’est pas une mince affaire. D’autant, plus que les obstacles à cette intention sont multiples et d’origines diverses.
    Combien sont ils ceux qui perdront les fruits acquits durant le règne du système corrompu qui a porté le pays à la faillite ? Combien sont ils ceux qui voudraient nous voir échouer ? Car sachant pertinemment qu’une nouvelle République populaire sera porteuse de nouvelles valeurs et de changements profonds dans la vie quotidienne de tout un chacun. Plus nous attendront et plus les forces adverses s’organiseront pour miner l’union et la dynamique du mouvement populaire.

    Je ne peut que souhaiter une excellente réussite à cette noble initiative, qui je l’espère regroupera toutes les forces patriotiques et progressistes du pays.

    Le dernier mot reviendra au peuple, évidemment.

    14
    5
    Anonyme
    26 juin 2019 - 17 h 49 min

    «Le rassemblement des forces de l’alternative démocratique est LE SEUL à même de traduire fidèlement cette profonde aspiration populaire»
    Déjà un lapsus qui dénote le caractère exclusiviste de certaines parties dans ce groupe. Ana wa ana ou ghir ana makach akhlaf.
    Da l’Ho n’as -t-il pas avertie ses disciples de ne jamais s’approcher des produits sortis de « la boulangerie SM » au risque d’empoisonnement ?

    11
    8
    On est mal parti !
    26 juin 2019 - 17 h 48 min

    Une opposition « Leader » par le RCD, les carottes sont cuites!!! La grenouille qui veut se faire plus gros que le bœuf. On imagine le projet économique avec ces partis très gauchisant, on a l’impression que l’on a rien appris de nos erreurs. Chercher le point commun entre le RDC, le PT, le MDS, le FFS,… Ils ne feront jamais une coalition, trop de différences sur les valeurs, sur l’aspect économique,… Carnaval Fi Dercha.

    16
    12
      Chibl
      26 juin 2019 - 21 h 22 min

      Et toi tu proposes quoi? walou, rien, nada.

      Désolé il faut que je le dise !
      27 juin 2019 - 8 h 18 min

      Je suis fière de mon Amazeghite, de mon arabite Algérienne, de mon Islamite des Lumières mais je n’ai rien a voir avec les arabes du Moyen Orient, des Amazights Égyptiens, Libyens, Tunisiens, Marocains, Mauritaniens, Saheliens,… Je suis singulièrement Algérien, Fier de l’être, le drapeau qui représente l’ensemble des Algériens , de l’Algerie Une et Induvisuble et diplomatique est le vert , rouge et blanc . Ne me melangez pas avec d’autres pays, je suis profondément Nationaliste et souverainiste, Algérien Debout pour le meilleur et le pire. Je kiffe mon Armée , min pays, l’on drapeau pour laquelle j’ai donné 2 ans de ma vie en tant que dîme à mon pays , malgré que je ne vis pas en Algerue, et aux héros martyrs qui nous donné notre indépendance et notre liberté. Annonçons sur la transition, pour une 2 ème République, pour plus de liberté,… Je suis avec ceux qui construirons un État de Droit, démocratique et juste pour sortir de cette malédiction. Je suis Amazigh et je suis solidaire de tout let me sens en symbiose avec tout Algériens quels qui soient vivant dans ce pays: Algérie represente par le drapeau national mais pas avec les autres Amazigh des Canaries ou les Arabes de l’Arabie Saoudite. Désolé il fallait que je le dise!

      6
      1
        Selecto
        27 juin 2019 - 14 h 28 min

        Je me rejoins a vous car je suis dans le même cas, vive l’Algérie rien que l’Algérie et vive tout nos compatriotes.

    Tangoweb54
    26 juin 2019 - 17 h 44 min

    Ces minuscules partis régionalistes ne peuvent en aucun représenter le peuple Algerien. Sachez une chose messieurs qu, Alger n est pas l Algérie!!!

    20
    15
      ZORO
      26 juin 2019 - 18 h 05 min

      Salem tango web
      ces SURPRISES PARTIES sont minuscules a Alger
      Microscopiques en Algerie.
      SigneZORO. ..Z….

      18
      11
    Hassan
    26 juin 2019 - 17 h 33 min

    temps que vous parlerez pas des vrai sujet vital pour le pays qui sont: la protection des nappe phréatique en interdisant l’exploitation du gaz de schiste !
    et une énorme mise a jour du barrage vert création d’oasis artificiel crée une frontière de foret
    tous le reste sera du vent car si c’est deux problème sont pas régler l’Algérie n’existera plus dans 10ans
    alors il faut en parler a tous le monde et interpeler les homme politique et la société civil au plus vite !

    12
    5
    ZORO
    26 juin 2019 - 17 h 14 min

    BIENTOT LE DRAPEAU NATIONAL SE TROUVERA ENTRE LA FORCHITTA ET UN DRAPEAU ARABE POUR ETRE ETOUFFE. C EST LE PLAN DES FORCHITISTES. TOUS DERRIERE EL GAID POUR FAIRE ÉCHOUÉ LEUR PLAN DIABOLIQUE.
    SIGNEZORO. ..Z….

    24
    19
      Malik
      26 juin 2019 - 17 h 56 min

      Sur la photo le drapeau berbère c est le début de la fin.le drapeau national represente les composantes de notre identité maintenant Chacun va exiger son drapeau bientot les chaoui puis les arabes puis les musulmans . Le peuple algérien ne se rend pas compte des conséquences c est le début de l independance. Un peuple qui malgré les commentaires de journaleux qui croient que le peuple algérien à retrouvé une conscience politique alors que cela fait 50 ans qu il na y a plus de politique le peuple ne c est plus ou est la raison ou est le danger et arborer au côté du drapeau national un drapeau qui revendique une composante de kilomètres identité est un danger.

      17
      6
        Chibl
        26 juin 2019 - 21 h 28 min

        IH oui chacun exigera son drapeau, il est ou le probleme?
        aux USA chaque état a un drapeau, en Suède en hollande aussi, en Belgique chaque ville a un drapeau en France chaque région ou presque a un drapeau. mais que proposez vous pour sortir de la crise, arrêtez avec vos âneries, faites des propositions au lieu de faire le jeu de Gaid Salah.

        3
        2
          ZORO
          27 juin 2019 - 8 h 02 min

          – AUX USA LES AMERICAINS ONT FRAPPE SUR LEUR
          DOLLAR.  » IN GOD WE TRUST »
          – AUX USA. LES GENS VIENNENT DE DIVERS HORIZONS MAIS ILS COMPRENNENT L UTILITE D UNE SEULE LANGUE OFFICELLE C EST L ANGLAIS.
          – AUX USA TOUS LES AMERICAINS ONT POUR SLOGAN
          «  » GOD. SAVE AMERICA «  »DIEU EXAUCE LEUR VOEU ET
          PROTEGE LEUR AMERIQUË
          ET VOUS QUE DITES VOUS A TRAVERS VOTRE
          FORCHITTA ? ??
          ILLUSTRE CHACHNOK PROTEGE TAMAZGHA ET
          DETRUIT L ALGERIE.
          DIEU PRESERVERA L ALGERIE ET ETOUFFERA
          INVITRO TAMEZGHA.
          SIGNEZORO. …Z….

          3
          1
      Anonyme
      26 juin 2019 - 21 h 35 min

      @zoro,ce que tu appelles « forchetta » mot inventé par votre guezzana Salhi est le symbole de Thamazgha cet immense territoire qui va de l’ouest du Nil aux iles canaries et peuplé par les Amazighs,ces hommes libres qui se revendiquent d’une culture plusieurs fois millénaire que certains veulent effacer de la surface de la terre.Malgré une pernicieuse épuration ethnique doublée d’une campagne de dépersonnalisation inouie on est là et on sera toujours là pour sauver notre culture et notre langue de ce véritable génocide programmé par des apprentis sorciers bien connus et qui ne produisent qu’arriération et misère pour les peuples qui leurs sont soumis.

      2
      1
    Danger
    26 juin 2019 - 17 h 07 min

    Les forces « démocratiques » avec les « islamistes » les  » féminines » qui ouvriront les frontières avec le Maroc a la première occasion comme le souhaitent en cachète les autres partis comme le faux FLN et le RND.

    18
    3
    Anonyme
    26 juin 2019 - 16 h 53 min

    Extraordinaire , le peuple et la majorité des honnêtes personnes , disent a ces remplaçants au compte du colons de dégager , les plus modérés de négocier leur depart ,
    Dialoguer avec ces meurtriers , ,
    Je ne pense pas que ce serais possible er je suis modéré
    Mais bon , ils essaient de rester un peu , sans savoir qu’ils partiront dans la honte , si ils n’ont pas compris que leur ère est dépassée depuis belle , lurette , ni hamrouche , ni rahabi ni çe rcd , ni parsonne ne pourrais les.recycler , c comme ça

    9
    10
    mohblida16000
    26 juin 2019 - 16 h 18 min

    une très bonne initiative pour fédérer toutes les forces démocratique et pour un sursaut qualitatif pour une deuxième république démocratique inclusive sans exclusion aucune.

    pour un état civil, pour les libertés individuelles et collectives, pour ouverture totale du champs audiovisuel.

    17
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.