Accusations farfelues des conservateurs contre l’ex-ministre Nouria Benghebrit

Nouria Benghabrit
L'ex-ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit. New Press

Par Saïd N. – L’Organisation nationale des parents d’élèves a annoncé avoir déposé plainte à la Cour d’appel d’Alger contre l’ex-ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, et ses conseillers accusés, entre autres, de «haute trahison» et «malveillance».

Dans leur requête, les plaignants énumèrent vingt-deux accusations liées à l’Ecole algérienne – toutes aussi graves les unes que les autres – dont la «propagation de la corruption morale», la «mauvaise gestion», la «haute trahison» et la «malveillance», indique un communiqué de cette organisation adressé à la presse.

L’Organisation des parents d’élèves se dit interpellée par les «graves dépassements» qui ont touché le système éducatif et tout le secteur par la faute de «l’ancienne ministre Nouria Benghebrit Remaoune et ses conseillers».

Le message est très clair : cette organisation réputée proche des milieux conservateurs veut faire le procès de l’action audacieuse entreprise par l’ex-ministre pour réformer le système éducatif et arrimer le contenu des programmes scolaires aux valeurs universelles et à la modernité, en tentant d’y imprimer l’enseignement des langues vivantes et, surtout, en luttant contre une salafisation rampante de l’école. Cette obstination lui a valu, à plusieurs reprises, d’être la cible des syndicats, des associations, à l’image de l’association des oulémas, et même des partis islamistes qui l’accusaient de vouloir «occidentaliser» et «dépersonnaliser» l’Ecole algérienne et de la dévier de ses «valeurs authentiques».

Ce combat, Mme Benghebrit l’a mené souvent seule, puisque ceux qui étaient censés défendre le projet moderniste, et qui se plaignaient de la mainmise des islamo-conservateurs sur l’école, rechignaient à assumer leur position en public. Ceux-là continuent d’ailleurs à se claquemurer dans un silence coupable qui ne fait qu’encourager les forces rétrogrades à aller de l’avant et à oser des choses aussi infâmes que celles que vient de commettre l’Organisation des parents d’élèves.

S. N.

Comment (101)

    Anonyme
    30 juin 2019 - 21 h 14 min

    Anonyme 29 juin 22h 25
    Cpmme toujours les meme accusations debiles
    ( hizb Franca laics occidentalistes .) Meme pas capable d avancer des arguments ; les patriotes vous empecheront de vendre le pays a vos amis arabes , mergoulkoum disk hfa l algerie algeriene ni francaise ni zarabe !

    4
    2
    Anonyme
    29 juin 2019 - 22 h 25 min

    Aujourd hui les franco-laiques se dechaînentt sur ce site pour defendre Mme Benghabrit.  » Plus colonisès que moi, tu meurs ».

    6
    12
      Anonyme
      30 juin 2019 - 12 h 03 min

      Quel beau pays l’Afghanistan ! Ils font des promos sur les Kamis et les billets d’avions Alger-Kaboul en ce moments, alors vite !!

      8
      4
    En Algérie les responsables
    29 juin 2019 - 18 h 22 min

    ne sont jamais coupables…On use et abuse de fusibles pour finir en conjecture !
    Ce qui saute aux yeux c’est que malgré les condamnations des sous-fifres, aucun d’entre-eux n’a mis en cause un de ses supérieurs hiérarchique ! C’est l’omerta calabraise !

    6
    3
    elhadj
    29 juin 2019 - 18 h 10 min

    une dame respectable qui a tente de reformer l école algérienne mais qui n a cesse d être vilipendée par des pseudo associations d arriérés , par une multitude syndicats ,perturbée dans on oeuvre par des grèves tournantes.
    l on l a pas laissée travailler en toute sérénité et l école regrettera son départ pour une reforme inachevée dans un secteur sinistré.

    32
    6
    Anonyme
    29 juin 2019 - 17 h 52 min

    Pourquoi les Syriens, les Egyptiens, les Berbères ont-ils perdu, dès qu’ils furent
    islamisés, l’énergie, l’intelligence, l’esprit d’initiative qu’ils avaient montrés sous les
    dominations Grecques et Romaine ?
    La première génération Berbères, devenue musulmane par la simple volonté du vainqueur, ne subit
    que superficiellement l’empreinte islamique ; elle conserva intactes sa mentalité et ses
    traditions ; elle continua à penser et à agir, moyennant quelques sacrifices de façade à
    l’Islam, comme elle en avait l’habitude. La langue officielle étant l’arabe, elle s’exprima
    en arabe, mais elle pensa en grec, en latin, en araméen, en italien ou en espagnol. De là
    ces traductions d’auteurs grecs, faites par les Syriens, traductions qui firent croire aux
    clercs du Moyen-âge, que les arabes avaient fondé la philosophie, l’astronomie et les mathématiques.
    La deuxième génération élevée dans le dogme musulman, mais subissant l’influence des
    parents, manifesta encore quelque originalité, mais les générations suivantes et actuelles,
    complètement islamisée et arabisées, tombèrent vite dans la barbarie.
    On constate cette déchéance rapide des générations successives sous le joug musulman
    dans tous les pays soumis aux Arabes, en Syrie, en Egypte, en Espagne et en Afrique du nord. Après juste un siècle de domination musulmane après l’invasion arabe, c’est l’anéantissement de toute culture intellectuelle.

    10
    17
    Anonyme
    29 juin 2019 - 15 h 05 min

    Au point où en est actuellement l’enseignement public en Algérie on peut affirmer que Mme Benghebrit n’a pour ainsi dire pas réussi à réformer quoique ce soit en profondeur.
    Il est vrai qu’avec certains enseignants dont elle dispose, c’est plutôt difficile.
    Non, l’Ecole algérienne n’est pas «occidentalisée» ni «dépersonnalisée», elle a gardé ses «valeurs authentiques». C’est pour cette raison que dans les classements Pisa et autres, notre école se trouve dans les toutes dernières places.
    Alors inutile d’en vouloir à cette personne, elle n’est coupable de rien, sinon qu’elle essayé d’apporter aux enfants de ce pays des raisons de vivre et d’espérer la tête haute. Evidemment, c’est très mal vu par certains citoyens ayant une haute opinion d’eux-mêmes car chacun sait que nous sommes un peuple extraordinaire qui a tout inventé…
    Instruire, éduquer, se socialiser, apprendre, se cultiver, raisonner, s’adapter… que des concepts d’occidentaux décadents dont nous n’avons que faire!
    Heureux parents de « L’Organisation nationale des parents d’élèves » qui êtes satisfaits du niveau de vos enfants! Continuez à défendre l’obscurantisme et l’abêtissement comme vous le faites avec clairvoyance et d’ici une génération nous serons tous redevenus des colonisés.

    18
    8
    Anonyme
    29 juin 2019 - 14 h 41 min

    Cette association n’est qu’une infime partie du monstrueux iceberg qui va bientôt nous terroriser . Les salafistes fanatiques sont partout, ils vont bientôt prendre le pouvoir, le peuple islamisé à fond les soutient Préparons nos baluchons

    15
    5
    Afghanisation
    29 juin 2019 - 12 h 28 min

    Les dirigeants de cette « association » veulent Afghaniser l’Algérie, c’est eux qu’on devrait poursuivre.

    20
    4
    Youssef
    29 juin 2019 - 9 h 16 min

    L’Ignorance plus la religion c’est le cocktail explosif pour créer des états instable et violent. Pour sans sortir il faut éloigner ses adeptes des postes clés de l’instruction en Algérie. On a tous un membre de notre famille proche ou éloigné qui parce qu’il connaît le Coran par cœur crois pouvoir contredire un scientifique ou un savant. Ces gens là sont les plus dangereux. Débarrassons-nous de ses pseudos oulémas tout en conservant un respect pour nos compatriotes musulmans. Je pense que la première chose qu’il faut faire c’est de retirer cette loi liberticide qui veux que l’Islam soit la religion d’etat. je ne suis pas obligé d’être musulman si je n’ai pas envie. Faut couper l’herbe sous le pied des islamistes

    22
    7
    Vive la compétence
    29 juin 2019 - 8 h 12 min

    Cette dame serait une bonne candidate à la présidence.

    30
    12
    Anonyme
    29 juin 2019 - 5 h 00 min

    VIVE NOURIA BENGHEBRIT !
    Qui sont ces énergumènes partisans des cours sur le mode d’emploi du lavage du mort pendant les cours et de la prère pendant la récréation qui osent s’attaquer à cette noble Dame ?
    Depuis l’indépendance nous avons eu 2 valeureux ministres de l’éducation nationale, le 1er c’est Mostefa Lacheraf patriote de la  » 1ère heure et immense intellectuel ( auteur du livre :  » Algérie, nation et société » , téléchargeable sur le net ), le 2eme c’est Nouria Benghebrit, grande Dame courage qui a résisté à tous les coups tordus des excités de la dawla islamaouia des ténèbres , qui essaient de surfer sur un mouvement populaire qu’ils n’ont pas eu le courage d’initier et qui s’inscrit aux antipodes de leurs vision préhistorique et rétrograde du monde.
    Si demain, la République s’instaure, il faudrait appeler de nouveau Nouria Benghebrit au poste qu’elle a occupé avec talent et courage.

    119
    12
    Mme CH
    29 juin 2019 - 1 h 15 min

    Accusations farfelues…??? Mais pas du tout, cette dame a été proposée à ce poste pour une mission bien déterminée…..produire des petits aras bleus, des marionnettes et des coquilles vides faciles à modeler et remodeler par les maîtres qui gouvernaient l’Algérie via les gardiens du Temple et les manchots nourris au fromage puant et qui sont bien là où ils sont maintenant en attendant le reste de la smala…!!
    La ministresse doit passer devant un juge pour répondre à des questions bien précises, y compris sa gestion du ministère et les milliers de livres imprimés chez les privés qui ont été et vont être brûlés à cause des fautes…….de l’argent en fumée quoi…!! D’ailleurs, sa gestion du CRASC à l’époque n’était pas très nette….!

    ….

    En plus montrez-nous ce qu’elle obtenu comme résultats concrets lors de son passage au ministère….??? Que dalle…!!

    11
    40
      Anonyme
      29 juin 2019 - 10 h 18 min

      Les fautes dans les livres, ce n’est pas elle qui les a commises mais plutôt des agents du secteur de l’éducation dont vous semblez être et qu’elle avait commencé à nettoyer pour leur incompétence crasse et à remplacer par des gens plus compétents. Quant aux jeunes qu’elle a contribuer à former ce sont ceux qui manifestent actuellement dans les rues et ils sont tout sauf ce que vous qualifiez par votre jeu de mots idiot.
      Si la gestion de la CRASC (je ne sais pas ce que c’est) présente des irrégularité c’est à la justice de l’établir et non à vous d’accuser sans preuves.

      28
      6
        Israel ?
        29 juin 2019 - 18 h 04 min

        Mettre Israel a la place de de la Palestine dans le livre de géographie qui a été retiré était aussi une erreur ?

        3
        12
        Anonyme
        29 juin 2019 - 23 h 34 min

        il faut 13 et les efforts de tout le corps enseignant et l’apport des parents pour avoir les 1er résultats de la reforme entrepris par CETTE COMPETENTE MINISTRE. Lorsqu’ on a une association de parents d’élèves chapeautée par des idiots acquis aux idées intégristes et des enseignants qui savent c’est quoi la racine cubique de 27 et ou se situe le l’équateur mais connaissent par cœur le Coran et apprennent à leur élèves comment laver les morts et non pas comment se brosser les dents,la cause était perdue d’avance il faudrait 50 ans pour réparer les dégâts de l’arabisation à la hussarde de l’école.

        3
        1
          Mme CH
          3 juillet 2019 - 0 h 52 min

          Pourtant je connais des personnes Top qui connaissent par cœur le Coran, la racine cubique de 27 , où se situe l’Equateur et même les Spinons et les Orbitons, par contre il y a aussi des personnes qui ne connaissent rien du Coran mais qui se permettent de philousopher sans 3ilm…et connaissent aussi la racine cubique de 27…etc…etc…! Alors, où se situe le problème….???

          Au fait, concernant le brossage des dents, le Prophète Mohammed (saws) a recommandé aux musulmans de se nettoyer les dents en utilisant quotidiennement le Miswak (Le nom scientifique de cet arbre est Salvadora Persica). Alors que Bonaparte n’a commencé à se brosser les dents qu’à partir de l’année 1800; et ce n’est que le 14 décembre 1818 qu’est déposé le premier brevet d’invention d’une brosse à dents dite française..!

          «Dix dispositions font partie de la nature saine (al-fitrah) : Se couper la moustache, laisser pousser sa barbe, se brosser les dents [utiliser le Miswak], se laver les narines par aspiration d’eau et son rejet, se couper les ongles, se laver l’espace entre les doigts, s’épiler les aisselles, se raser les poils pubiens, faire sa toilette intime (al-istinjâ’). » (rapporté par Mouslim)

          Ah, ignorance quand tu les tiens…!!!

      Apache
      29 juin 2019 - 12 h 40 min

      Ne seriez vous pas l’ignoble NaÏma Salhi déguisée en Mme SH? vous avez ruiné l’enseignement en Algérie. Vous n’avez formé que des analphabètes trilingues à votre image. De grâce faîtes vous oublier. En espérant que Madame Benghebrit puisse revenir à son poste dans le prochain gouvernement de la deuxième République. Le nettoyage au sein de l’Education Nationale n’est pas terminé. Cette fois-ci il se fera avec le concours de la justice et de l’armée, si nécessaire

      15
      3
        Mme CH
        30 juin 2019 - 0 h 24 min

        cher Apache ne confondez pas bravoure et violence….!! Désolée de vous décevoir je ne suis pas NaÏma Salhi que je n’estime pas du tout car elle joue le jeu d’un certain clan en vue d’allumer le feu dans la réserve….!! Cependant, je persiste et signe, la ministresse Benghabrit est aussi le pion d’un clan qui voulait nous contaminer avec les virus de Vallaud et Dati (ses copines), autrement dit, des Virus des Pays des Trois Nord….!!!
        Nous voulons une école Algérienne basée sur les constantes Algériennes (islam, arabité et amazighité) ouvertes sur les sciences, les technologies, le savoir…et les langues étrangères….!!!
        Pour le prochain gouvernement, on veut avoir des personnes intègres, nationalistes, compétentes, honnêtes, responsables et dignes de confiance qui ne flirtent avec aucune tendance extra-muros…Algérie W Bess…!
        Au fait, soyez tranquille, je ne fais pas partie de la famille de l’éducation nationale…!

        1
        2
          Moh
          30 juin 2019 - 15 h 31 min

          Merci Mme CH pour cette mise au point.

          Apache
          30 juin 2019 - 18 h 00 min

          Nous voulons tous une Algérie ouverte aux sciences et aux langues étrangères comme a essayé de le faire Madame Benghebrit. Pour cela il fallait nettoyer l’Ecole algérienne des griffes des Salafistes et autres intégristes qui ont ramené l’Ecole algérienne à l’ère de la post-Djahilia. J’ai envoyé mes enfants à l’école pour qu’ils apprennent les sciences humaines, les sciences exactes, l’histoire de l’humanité, l’instruction civique … et pas comment laver les morts ou comment faire la prière. L’éducation religieuse est ma seule responsabilité et je délègue cette responsabilité à quiconque d’autre. Et Dieu merci, je suis musulman croyant et pratiquant sans passer par votre Ecole.

          1
          1
          Mme CH
          2 juillet 2019 - 1 h 07 min

          Ya Si Apache, ceux qui ont choisi le programme de la Terbya Islamya sont les éléments de Benghabrit et ses conseillers, comme s’il n’y avait que comment on lave les morts..etc…! Pourquoi ils n’ont pas choisi des thèmes qui ont un rapport avec, par exemple:
          1/ l’environnement, en apprenant à nos enfants que le Prophète (saws) appelle à préserver toutes les composantes de l’environnement. Il interdit dans ce sens de s’en prendre aux animaux en disant : « Quiconque tue un oiseau inutilement, cet oiseau se plaindra le Jour de la Résurrection en disant : « Untel m’a tué inutilement. Il ne m’a pas tué pour un profit »
          « Une femme fut châtiée pour avoir emprisonné un chat jusqu’à ce qu’il mourut. Elle ne l’a ni nourri ni abreuvé étant donné qu’elle l’a empêché de sortir, et elle ne l’a pas non plus laissé libre pour qu’il se nourrisse des bestioles de la terre »
          Il interdit aussi de s’en prendre aux plantations en disant : « Quiconque arrache un jujubier, Dieu mettra sa tête dans le Feu de l’Enfer »

          2/ le sport: « Le croyant fort est meilleur est plus aimé de Dieu que le croyant faible. » il veut que ses fidèles soient forts du point de vue corporel, rationnel, moral et spirituel.Les sports cités par le Prophète (saws): la natation, l’équitation, le tir à l’arc, la course à pied et la marche et les sports de combat…alors « sportez-vous bien »

          3/ le civisme et les bonnes manières en Islam

          Et encore, je n’ai cité que 3 domaines….mais ceux qui ont des idées derrière la tête font tout pour semer le doute et la confusion…autrement dit, des marchands de sable….!!

          Au fait, parmi les choses que je déteste, il y a l’hypocrisie et le mensonge…..!! Dites-moi quand, il y a eu un ministre « salafiste » ou islamiste -(et là, je ne défends personne, c’est juste un constat)- à la tête du ministère de l’éducation nationale….??? Il n’y a eu que des baathistes, des rouges et des laïcs…tous ont des relations avec des extra-muros….!!! Drabni W Bka Wa Sba9ni Wa Chka…!! L’école Algérienne est le fruit amer du système qui a dirigé le pays depuis l’indépendance…. jusqu’à ce jour…!

          Mme CH
          2 juillet 2019 - 1 h 11 min

          Je vous en prie M. Moh, contente que vous ayez apprécié ma mise au point…!

          Au fait, permettez-moi de dire à Apache, moi, j’ai fait l »école algérienne (100%) et vous…??

    Question
    29 juin 2019 - 0 h 06 min

    Combien d’écoles elle fermée dans l’Algérie profonde? des dizaines surtout dans l’est et le sur algérien.

    8
    23
      Anonyme
      29 juin 2019 - 10 h 26 min

      Elle a surtout vidé le secteur de tous ces prétendus instituteurs incompétents qui ne devaient leur poste qu’à leurs connaissances. Quand au bilan sur les écoles, les chiffres sont faciles à vérifier, il n’y a aucune intox possible sur le sujet.

      20
      5
        Question
        30 juin 2019 - 17 h 25 min

        Pour les vérifications des écoles fermées leur jour viendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.