Zeroual sera présent à la conférence nationale du dialogue le 6 juillet ?

zeroual conférence dialogue
Liamine Zeroual. D. R.

Par Houari A. – Liamine Zeroual prendrait part à la conférence nationale du dialogue prévue le 6 juillet prochain. Selon le quotidien arabophone El-Khabar, l’ancien président de la République serait aux côtés de l’ancien chef du gouvernement, Mouloud Hamrouche, et de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed-Taleb Ibrahimi.

Ces trois personnalités sont souvent citées par les manifestants qui espèrent les voir, ainsi que d’autres, jouer un rôle dans la période sensible actuelle où les positions du commandement de l’institution militaire et des citoyens divergent sur les modalités de sortie de crise. L’état-major de l’ANP insiste sur la nécessité d’aller vers les élections présidentielles au plus vite, alors que la rue exige le départ de tous les symboles de l’ancien régime comme préalable avant tout retour au processus électoral.

Liamine Zeroual avait été cité dans l’affaire des contacts entrepris par le frère du Président déchu qui avait voulu organiser une conférence nationale avant son retrait définitif de la scène politique, mais l’ancien ministre de la Défense nationale avait réagi pour révéler le contenu d’une rencontre qu’il avait eue avec l’ancien patron du DRS, le général Toufik, actuellement en prison, et les raisons de son refus d’adhérer à cette initiative.

La crise politique perdure, et les experts sont unanimes à affirmer que l’économie du pays se dirige vers une situation explosive dès la rentrée sociale. Les efforts d’un certain nombre de personnalités pour trouver une issue au blocage institutionnel actuel sont loués par une grande partie de l’opinion publique qui craint que la crise s’aggrave en l’absence de compromis entre les citoyens et les tenants du pouvoir actuels.

Abdelaziz Rahabi, personnalité respectée, a été chargé de la mission de coordination pour la gestion de la Conférence nationale de dialogue, prévue ce 6 juillet, avec la participation de partis politiques, de personnalités, de représentants de la société civile et de jeunes du mouvement de contestation populaire.

Le diplomate et ancien ministre de la Communication avait indiqué que «les partis et la société civile élargie qui avaient présenté une plateforme, le 15 juillet dernier, et les associations issues du mouvement populaire comptent organiser un colloque national le 6 juillet 2019 et ont été chargés de la coordination pour gérer cette initiative politique globale et inclusive pour élaborer une approche et des mécanismes de sortie de crise, et s’orienter, dans des délais raisonnables, vers l’organisation de la première présidentielle démocratique dans l’histoire du pays».

H. A.

Comment (80)

    mahboul
    30 juin 2019 - 16 h 42 min

    je ne penses pas que zeroual assistera a cette conférence.il prend un tres gros risque dans le cas ou il assistera.

    1
    2
    saad odhar
    30 juin 2019 - 8 h 30 min

    ennas t’investi fi les agences de voyages vers la lune ou d’autres planetes h’na on fait appel à des reliques pour faire du re re cuit.
    les benflis (sem »en wa ta »a sidi ) les zeroual ,kheliwni n’kemell patia eddiminou, bensalah la momie , gaid salah , ( tout le monde aux arrets) n’ont besoin que d’une residence au sud bache yetsemchou c’est tout.
    si l’on veut se hisser au niveau des etats respectables , faire appel à des tebbou , assoul ,saadi djillali, mohcen.et toute la creme de notre elite echappée aux hordes sauvage et au systeme habess des années 60.sans foi ni loi , issu des cabarets du caire ou dans des fermes de villegiature d’oujda qui utilise la glorieuse revolution comme fond de commerce.

    5
    8
    fatugué
    30 juin 2019 - 8 h 21 min

    des patriotes qui zappent kassamen à laquelle ils substituent la fatiha ……..je ne peux leur faire confiance.

    5
    3
    Secret Défense
    30 juin 2019 - 7 h 24 min

    Les sages ont toujours raison

    12
    1
    karimdz
    30 juin 2019 - 5 h 54 min

    Le dialogue s instaure, c est une bonne chose et s en suivra ensuite la mise en place d une commission ou de mécanismes dédiés à la préparation et le déroulement des élections.

    Des figures historiques et respectées comme Taleb Ibrahimi ou Yamine Zeroual vont parrainer ce dialogue.

    L ANP à deux objectifs à mon sens, assurer la continuité de l État car le vide politique peut avoir des conséquences fâcheuses sur notre économie et notre diplomatie. D autre part, l institution militaire veut assurer son indépendance dans la seconde republique. Il conviendra alors de préciser les limites des uns et des autres.

    L armée se charge de la défense du territoire et le pouvoir civil de la politique de l État. L armée étant également garante de la nouvelle constitution. Une fois les choses arrêtées, chacun ne devra pas s ingérer dans le domaine qui ne lui est pas propre.

    10
    4
    Une réelle transition avec des personnes neutres.
    30 juin 2019 - 0 h 18 min

    Oui pour le Général Liamine Zeroual.
    Oui pour l’ancien chef du gouvernement Mouloud Hamrouche,
    Et Oui pour l’ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed-Taleb Ibrahimi.
    Non pour Abdelaziz Rahabi .
    Pour conclure je serai comme le peuple le sera car nous avons en commun les mêmes objectifs.
    Nous accepterons ce que l’armée et leur chef d’état major GAÏD SALAH citera nommera comme ceux et celles qui seront chargées d’organiser d’éventuelles rencontre ayant pour issu l’organisation des élections présidentielles et agréée une liste officielle des candidats habilitée à se présenter à cet élection présidentielle.
    Rien ne sera tacite et logique après avoir appris ce que la justice possède comme dossiers sur les anciens partie politique d’oppositions notamment les principaux dirigeants et haut cadres.

    3
    5
    Zaatar
    29 juin 2019 - 23 h 05 min

    Ce qui serait interessant de savoir c’est est ce qu’on rendra compte à mon général. Et est ce que mon général va participer à cette conférence en tant qu’invité observateur à l’écoute?

    1
    2
    BASTA LES DINOSAURES !!
    29 juin 2019 - 23 h 01 min

    On veut des jeunes dans la politique du pays !! En avez vous peur ?!!

    1
    7
    El Vérité
    29 juin 2019 - 22 h 43 min

    A mon avis c’est juste une diversion des actuels dirigeants,certes y’a quelques dirigeants honnète désirant redresser le pays,mais une majorité font le contraire;ils essaient de tout les moyens à mettre le pays en feu pour éliminé les preuves et sauvés leurs peaux,sinon ou est le mal de manifesté avec n’importe quel drapeau,chaqu’un est libre de ses revendications,dans le cas contraire pourquoi ne pas emprisonné tout nos hommes politique,aucun n’a les mains propre,meme l’imam de la grande mosquée

    3
    2
    Yes
    29 juin 2019 - 21 h 04 min

    Très bonne initiative. Il est évident qu’il faut aller aux élections présidentielles,législatives et communales. Mais au préalable il est indispensable de modifier 3 dispositions de la constitution sans passer par référendum ou APN ou autres,c 3 personnalités peuvent le faite,de toutes façons on est hors constitution.c modification sont : 1. Le conseil de la magistrature doit être composé de membres élus par leurs pairs et non désignés par le president. C ce conseil qui ligote les juges soumis au telephone.
    2. Liberer l’information et la presse en supprimant le monopole de l’ANEP sur la pub.
    3. Designer une instance d’organisation et contrôle des élections indépendante.
    C conditions simples permettrons aux partis de faire leur campagne en toute liberté,présenter leur programme,se faire connaître..et ainsi l’électeur votera en connaissance de cause. Tout cela nécessite au moins 1 année,c la solution la plus simple et rapide pour sortir de la crise. Passer par une constituante nous mènera dans un labyrinthe de discussions byzantines sur des sujets tellement complexes qu’on ne s’en sortira pas avant des années. Cette révision constitutionnelle pourra être entreprise par la suite une fois les élections .
    Un benbitour ne violera jamais les droits des libertés,ne mettra jamais des citoyens en prison provisoire pour délit d’opinion,ne nommera pas des larbins,n’acceptera pas d’être adoré fakhamatouhou ..acceptera les débats contradictoires…
    Benbitour est le president idéal de l’Algérie,un homme integre,honnête intellectuellement un homme de conviction de dialogue,tolérant,unificateur..

    3
    1
    Moh
    29 juin 2019 - 20 h 28 min

    Bouteflika ne ratait pas une occasion d’inviter Liamine Zeroual mais ce dernier lui a toujours répondu par la négatif même la voiture blindée que lui a été envoyée a été rendu a la présidence, le chauffeur a été très bien reçu par Zeroual dans sa maison.

    4
    3
    Khier
    29 juin 2019 - 19 h 50 min

    Salam alikoum.
    Avez vous remarqué que le mot
    HIRAK est un anagramme de
    HARKI ???

    5
    1
    MELLO
    29 juin 2019 - 19 h 13 min

    A la veille de cette rencontre historique , un moment de réflexion et de retour sur soi , il est utile de jeter un coup d’oeil sur ce que fut le congres de la Soummam.
    Hocine Ait Ahmed (Allah Irrahmou) disait ceci:
    – Aucune lecture idéologique ou partisane ne pouvait être faite de ce congres . La plate forme de la Soummam a été le premier pacte politique contractuel , donc fondé sur le respect du pluralisme et non pas sur un consensus populiste. Sauf qu’on empêchera pas des racontars d’aujoud’hui, a l’exemple des racontars d’hier de tenter d’asservir l’histoire a des fins de légitimation et de propagande.
    Tout est dit , Allah irrahmek ya Si El Hocine.
    Hocine Ait Ahmed incarnait une Algérie qui aurait pu être mais que nous n’avons pas eue: une Algérie humaine , plurielle et démocratique. Et si la disparition de Hocine Ait Ahmed était le point de départ d’un réengagement politique des Algériens ?.

    Mustapha ZEDIRI
    29 juin 2019 - 18 h 58 min

    Bonjour à toute l’équipe de la Rédaction !
    Il est question ,dans votre article, d’une Conférence nationale de sortie de crise à laquelle pourrait participer (entre autres personnalités politiques,notamment) M. Liamine Zeroual.
    Vous y parlez du 06 JUILLET PROCHAIN, comme date de cet important rendez-vous. Mais ,plus loin (vers la fin de l’article), vous évoquez -par la bouche de M. Abdelaziz RAHABI- la date du 15 JUILLET PASSÉ (« dernier ») une plate-forme élaborée et « (…) présentée par les partis et la société civile élargie et les associations issues du mouvement populaire(…) ».
    Mes interrogations : confusion dans les dates, simples coquilles journalistiques ou (tout bêtement) malheureuse incompréhension de ma part ?
    Alors et FINALEMENT, ladite conférence est-elle programmée pour le 06 JUILLET 2019 ou bien pour le 06 AOÛT 2019, sachant ,par ailleurs, que cette (dernière) date se situe à une encablure de la « fatidique butée constitutionnelle » -tant controversée- du 09 Août 2019?
    Bonne continuation !
    Annaba, le 29 Juin 2019.
    Mustapha ZEDIRI.

    7
    1
      Citoyen Dz
      30 juin 2019 - 8 h 59 min

      il n’y a ni date « fatidique ni butoire  » , c’est résolu depuis belle lurette , conformément a la constitution , bensalah restera prizidane jusqu’au
      passations des pouvoirs avec un président élu . C’est clair , net et précis , maintenant que  » l’opposition » veille tenir une conférence au lieu de s’unir sur un candidat et un programme , et que le « hirak » s’obstine sur  » yatnahaw gaa  » qui politiquement n’a aucun sens , pourquoi pas , mais qu’ils sachent au moins que la recomposition des partis du pouvoir et leurs satellites a tous les niveaux est en train de ce faire a une vitesse grand V . ( De grâce , évitez moi la litanie  » élection truquée etc ) .

      3
      1
    Anonyme
    29 juin 2019 - 18 h 47 min

    plutôt la conférence régional avec des individus recycler comme benb3ibeche , benflis , bahbouh , khebaba ,djabalah , mokri ,brahimi , hamrouche , sifi ,zerouel , adhimi , rahabi .

    9
    16
    elhadj
    29 juin 2019 - 17 h 56 min

    Est le bienvenu tout citoyen algérien quel qu il soit jaloux pour son pays,désireux de participer patriotiquement a instaurer la paix, a consolider les institutions par la promulgation du ne nouvelle constitution,de doter le pays d une assemblée nationale représentative selon le libre choix et la volonté des citoyens, de redynamiser le secteur de la justice en lui concédant son entière indépendance et sa composante humaine intègre et compétente,de lutter sans pitié contre la corruption et veiller a la sauvegarde des intérêts et des ressources du pays,de réhabiliter le rôle des institutions de contrôle notamment les commissions nationales de l assemblée nationale , le sénat budgétivore n a pas sa raison d être maintenu, l IGF, l organe de lutte contre la corruption, l autonomie de la banque centrale,l assainissement des comptes bancaires relatifs aux prêts exorbitants concédés a des oligarques mafieux sans garantie en contre partie,un développement régional équilibré a travers l espace du pays,des mesures pour le recouvrement des capitaux transférés illicitement a l étranger,la reprise des biens mobiliers illégalement acquis,des sanctions sévères sans remise de peine ou d amnistie pour les responsables ayant dilapides le trésor public. en effet c est un travail de longue haleine et de courage politique nécessaire avec la mobilisation du peuple pour réhabiliter la confiance et l assainissement des rouages largement gangrenés par un système sans foi ni loi.
    l urgence pour sauver l économie et la stabilité du pays implique de se concerter rapidement ,sans calcul ni arrières pensées ,pour l élection d un président de la république honnête, intègre, sans aucune affinité avec l ancien régime

    22
    2
    Vangelis
    29 juin 2019 - 17 h 01 min

    Encore un général. Encore le recyclage. Encore le jeu des chaises musicales.

    Mais bon sang n’y aurait-il pas en Algérie d’autres personnes que ces vieux en mal de notoriété et de pouvoirs ?

    Mais pourquoi donc accepter que des gens qui ont fait partie du système chassés par la porte, reviennent par la fenêtre ?

    L’Algérie est jeune et les doit être gouvernée par des jeunes maîtres de leur avenir mais pas par des gens qui regardent leur avenir dans un rétroviseur.

    Ce régime a enfanté des girouettes, des brosseurs de chaussures et des larbins qui sont prêts à tout, y compris à se renier. Mais lorsqu’on a été si loin dans la complicité a-t-on encore une once d’honneur en refusant de faire semblant d’être clean ?

    22
    29
      Algerien Pur Et Dur
      29 juin 2019 - 17 h 16 min

      Zeroual n’est ni en manque de notoriete ni en manque de pouvoir. S’il offre ses services c’est pour sortir son pays du marasme ou l’a laisse bouteflika et son clan. Zeroual est un patriote qui a cre une armee de patriotes issue du peuple pour combattre les hordes sauvages malgre un boycott en regle orchestre par fafa. Zeroual est un nationaliste qui aime son pays.

      46
      16
    Anonyme
    29 juin 2019 - 16 h 35 min

    Bonjour:
    Zeroual sera présent à la conférence nationale le 6 juillet , il nous dira peut-être qui a tuer Matoub sous son règne .

    20
    48
      Anonyme aussi
      29 juin 2019 - 17 h 10 min

      Les kabyles qui sevissaient dans vos montagnes. Tout le monde le sait.

      32
      15
      Anonyme
      29 juin 2019 - 17 h 20 min

      Sans oublier Cheb Hasni et tous les autres journalistes tués par la barbe intégriste.

      24
      8
      elgat
      29 juin 2019 - 17 h 52 min

      Quand est ce que vous allez comprendre que pour 90% des algeriens maatoub n’est que 1/2000 000 eme victime du terrorisme?

      30
      10
      Youssef
      29 juin 2019 - 21 h 41 min

      Paix a son âme Mais si vous étiez un patriote sincère vous auriez parlé de tous les algériens mort durant cette période . Vous êtes incorrigible chacun prêche pour sa paroisse c’est pas comme ça qu’on va s’en sortir

      3
      1
    AlwaysTamurth
    29 juin 2019 - 16 h 05 min

    Zeroual OUI moudjahid, patriote sincere
    Hamrouch OUI moudjahid, patriote sincere
    El IBrahimi , NON, destructeur de l’ecole Algerienne, arabisa non pour faire connaitre la langue arabe aux ALGERIENNES et ALGERIENS mais arabisation reactionnaire ideologiquement pour combattre les forces progressistes , resutats: les annees noires
    Tayah Tamurth

    26
    33
      AMMI MOU
      29 juin 2019 - 16 h 54 min

      Le qualificatif PATRIOTE se mérite. On ne peut qualifier de patriote celui qui accepte d’être parachuté au pouvoir, d’être désigné sans passer par l’approbation du peuple dans une démocratie réelle sans parti pris durant les élections propres. On ne peut pas être patriote si on adhère au système qui refuse de laisser le pouvoir aux civils. Les seuls seuls élus qui sont vraiment élus démocratiquement et sortis vraiment des urnes sans aucune aide de l’administration étatique sont les maires de la Kabylie et leurs équipes. Les vrais patriotes se reconnaissent surtout le jour de leur décès où l’on mesure la popularité avec le nombre de citoyens qui assistent à leurs funérailles. Et dans ce registre sauf Ait Ahmed a eu les plus belles et émouvantes funérailles, je ne cite pas les autres car la démocratie pour eux signifie aussi parachutage.

      10
      32
        Feriel
        29 juin 2019 - 17 h 10 min

        Selon vos critères, le président Boudiaf Allah Yerhmou n’était pas un patriote … Un peu de sérieux SVP

        35
        8
          Anonyme
          29 juin 2019 - 17 h 53 min

          @Feriel. C’est lui qui voulait vendre le peuple du Sahara occidental a son Glaoui H2 ?

          8
          11
        Algerien Pur Et Dur
        29 juin 2019 - 22 h 49 min

        Zeroual a ete elu democratiquement par le tout le peuple algerien du nord au sud, de l’ouest a l’est; le seul president dans l’histoire de l’Algerie independente d’ailleurs. Il n’a pas ete “parachute” contrAirement a ce que tu dis. Revoie ta copie a moins que tu ne sois de ceux que les chaouis derangent. Dans ce cas tu as besoin d’autre chose.

        Nour
        30 juin 2019 - 2 h 51 min

        Quand est-ce que tu pourras voir plus loin que la colline de ton village et voir qu’il y a aussi des hommes en dehors de ta dechra.

    Lyes-DZ
    29 juin 2019 - 15 h 38 min

    l’idée est claire pour tout le monde, ,un large débat national, ouvert et inclusif, en vue de doter l’Algérie d’un organe électoral consensuel, réellement indépendant et impartial, capable d’organiser des élections véritablement démocratiques, pour des candidats à égale chance de compétition.
    En effet, dans le souci de mettre à contribution les intelligences et la force de proposition de toutes les parties prenantes, il faudrait entamer des discussions autour d’une table, entre le pouvoir, les partis politiques et la société civile, cessez vos invectives à l’égard de Zeroual, c’est un patriote de grande facture sa présence véhicule la sagesse, l’apaisement et la voix authentique des patriotes. c’est du costaud en terme de patriotisme, de grâce cessez vos discours lyriques malheureusement, ils n’apportent rien à l’Algerie

    56
    6
    Anonyme
    29 juin 2019 - 15 h 31 min

    Meme les anciens bagnars ont droit à la réinsertion après avoir expié leurs peines!

    On n´est pas toujours mauvais ou toujours bons

    Les mauvais peuvent s´améliorer et les bons changer.

    Le changement a déjà eu lieu grace à la fougue de nos jeunes et à la pacificité de notre peuple.

    Pour la période de transition, dans laquelle on se trouve déjà, on a besoin de gens sages et expérimentés.
    Les concensus se font plus facilement avec eux.

    Le gouvernement qui devra gérer la recontruction surtout économique, technologique et scientifique sera composé de technocrates jeunes, dont la compétence est avérée et ouverts sur le monde.
    Bienvenue à notre intelligente diaspora, l´Algérie a besoin d´elle, pour une dizaine d´années.

    Une constitution inspirée de la constitution allemande (la meilleure au monde) sera adoptée.

    L´école doit etre doit etre complètement réformée, elle doit etre un lieu de savoir et où la morale et
    l´éthique seront enseignés au lieu et place de la religion pour formation du futur citoyen patriote et honnete

    Tous les enseignants doivent recevoir des cours de mise à jour et d´éthique, pour finir avec les enseignants commercants.
    Pourquoi ne pas s´inspirer des modèles d´école qui réussissent, ceux des pays nordiques ou asiatiques!

    Il faut positiver le travail bien fait source de fierté et de bien-etre.
    Il faut négativer, dans la presse, l´école et la rue la mentalité d´assistés basée sur la ruse et le « faire-le-moins-possible ». source de frustration et de mauvaise estime de soi.

    Un peuple joyeux est un peuple qui travaille.

    Le système est fini, passons maintenant aux choses sérieuses!

    19
    10
    2ème république
    29 juin 2019 - 15 h 22 min

    C’est Toufik qui doit rigoler. Il est en prison pour avoir tenté d’imposer Zeroual, et c’est notre apprenti dictateur qui le fait revenir!! On assiste à un carnaval fi dechra gratuit!!! Je me marre!!!

    21
    38
      Algerien Pur Et Dur
      29 juin 2019 - 22 h 59 min

      Ton taoufik n’a pas impose Zeroual. Au contraire c’est lui qui l’a poignarde dans le dos sous instructions de fafa qui lui preferait sonpantin bouteflika et la preuve a fini par eclater. Personne n’a impose Zeroual. Il a ete elu par le peuple Cesses tes mensonges empoisones. Ils n’apportent rien au debat constructif sauf bien sur si tu es un marocain qui n’a pas digere la fermeture de la frontiere par Zeroual.

      4
      3
    Citoyen Dz
    29 juin 2019 - 15 h 04 min

     » Zeroual sera présent à la conférence nationale du dialogue le 6 juillet ?  »
    Ah la belle époque ! Que nos jeunes , qui ne l’ont pas vécu , fassent une recherche internet sur  » Décennie rouge  » .

    23
    16
      Feriel
      29 juin 2019 - 16 h 23 min

      Oui, qu’il fassent des recherches sur Internet, mais surtout qu’ils se renseignent auprès de ceux qui ont vécu cette période de l’histoire du pays, ils comprendront pourquoi Mr Zeroual jouit de l’estime et de confiance de tant d’Algériens

      37
      5
    Kahina-DZ
    29 juin 2019 - 14 h 33 min

    Bonne nouvelle !! Zeroual est un patriote !!
    On peut compter sur lui, pour défendre les intérêts de l’Algérie et son peuple. !!!

    52
    10
    Anonyme
    29 juin 2019 - 14 h 26 min

    Tant que vous n’aviez pas compris le fond fu problème et la réaction du soulèvement populaire le Hirak demeure pour une durée indéterminée…on peut posez ces Question : Pourquoi dans un pays comme l’algérie qui fait 5fois la France tout est centralisé a Alger??! seconde Question,; Pourquoi vous ne publier pas les comptes des recettes des hydrocarbures et leurs répartition? 3ème Question : Pourquoi vous avez laisser pendant 20ans l’ex gouvernement crée des résaux mafieux partout en algérie et aussi régionalistes raciste etc…6èm- Question : concernant les élection municipales communales : qui sont ces élus inconnus par les populations de leurs propre communes?? ces Ministres etc…??!!!

    18
    12
    Anonyme
    29 juin 2019 - 13 h 20 min

    Avec plus de 70% de jeunes(33 MILLIONS) le systeme nous prépare la zerda des vieux; alors que des enfants algeriens de 4ans jonglent avec les réseaux sociaux !
    la nouvelle république avec de jeunes nouvelles têtes branchées sur le nouveau monde numérique ! des analphabètes langue de bois nous ont endormis depuis 1962 !

    26
    52
      Fennec
      29 juin 2019 - 13 h 51 min

      Qu’ es ce qu’on peut faire avec un Jeune, Intelligent BAC PLUS 5???qui continue à jeter les ordures du 4 ème étage….

      60
      10
      Feriel LAHLALI
      29 juin 2019 - 16 h 14 min

      Il s’agit ici de contribuer au dialogue, voire de diriger une courte période de transition (et non pas les 20 prochaines années). Il faut donc des gens connus des citoyens et jouissant de l’estime et de la confiance d’une bonne partie du peuple. Cela est impossible pour des « inconnus au bataillon »

      25
      2
      elgat
      29 juin 2019 - 18 h 01 min

      Les jeunes a part Facebook et le kif ne semble pas être capable de se déterminer, Alors peut être que la zerda des vieux vaut mieux la zetla des jeunes.

      20
      2
        Essaid
        1 juillet 2019 - 17 h 22 min

        Chesolé de vous contredire :n’était’ce ces jeunes ,y compris les étudiants ,qui sont sortis et continuent de le faire ,nous serions indubitablement sous le même Manitou.

      Essaid
      1 juillet 2019 - 7 h 11 min

      Mr ‘Anonyme :restez anonyme ! On ne dit pas que ces « vétérants  » vont gouverner à nouveau. Ils viennent assurer un secrétariat de conférence ,une forme d’arbitrage des temps d’intervention des exposants ou orateurs, des modérateurs afin d’assurer la réussite au plan organisationnel de ladite conférence. Ils n’auront aucun pouvoir de censurer quiconque, et n’auront pas de droit de vote au cas où des recommandations seraient soumises au scrutin. Ils partiront une fois terminé la conférence ,et les décisions prises. Ce ne sera ni un Présidium ,ni un HCE 2019.
      Basta ! Changeons de lunettes. Essayons de positiver ,on verra après. L’enjeu vaut la chandelle.
      Que Dieu bénisse l’Algérie.

    Med
    29 juin 2019 - 13 h 17 min

    Hamrouche, Taleb Ibrahimi et Zeroual tous des nationalists et Moudjahidines. C’est la fin des officiers de l’armée française. Abdelaziz Rahabi est un fils de Chahid de la Wilaya 2 historique. Le message de GAID SALAH est clair. Le pouvoir sous la main des Novembristes. Plus de marocain a la tete de la nation. Rahabi est un homme intègre, nationalist est fils et frère de Chahid.

    49
    13
      Anonyme
      29 juin 2019 - 16 h 00 min

      Je veux plus entendre de novembristes ou fils de moujahid ou moujahid ou. Chahid ou fils de chahid..etc…l heure est grave et vous continuer à parler le même langage des criminelles qui nous ont gouverner..que tout le monde bosse et reveuillez vous de votre long sommeil.

      13
      21
    bozscags
    29 juin 2019 - 12 h 55 min

    pourquoi pas très bonne initiative c’est un vrai patriote c’est lui et son équipe qui ont éteint le feu en Algérie pendant la décennie noire il fût un bon président .

    62
    10
      Anonyme
      29 juin 2019 - 14 h 34 min

      Et avec un petrole a $10 le baril et un boycott en regle orchestre par la france et suivi meme par notre “amie” la russie. Le seul president qui a aussi ete elu democratiquement. Comme quoi on peut etre tres ingrats.

      31
      2
      Feriel
      29 juin 2019 - 17 h 06 min

      C’est, de plus, un homme très peu attaché au pouvoir. Il l’a déjà prouvé. C’est la personne idéale pour faciliter et accompagner le passage de flambeau intergénérationnel qui s’impose dans notre pays

      26
      2
      Mouloud
      30 juin 2019 - 5 h 59 min

      Tant qu il s agit de parler..la cour en conseiller foisonne…des qu il s agit de travailler..il n y a plus personne..en l absence de representa ts le pouvoir jongle comme il veut..on n obtiendra rien du tout..ni justice..ni li erte..ni notre i dependan ce..on pourra manifester autant qu on le voudra..hiraker toute l annee..wallou…il y a trop de oersonnes compromises..si on tire la ficelle..des milliers de pon tes..se retrouveront en taule..il y a la france..le khallij..les arabes..les fric depose dansles banques..la bas..et il y a cette demussion collective de notre elite devant le probleme..le peuple seul est en premiere ligne..les autres..attendent les fauteils..on nous epuisera..comme less gilets jaunes..avec..l ete..les vacances..le kebch de l aid..la rentree..la devaluation du finar..la main etrangere..le maroc..daech..le general de gaulle..le drapeau berbere..le retour de brahimi dracula…….les fantomes..et enfin..les chaines..

    Salahdine
    29 juin 2019 - 12 h 46 min

    Le retour des anciens ne résoudra jamais le problème des jeunes Algériens. Ces gens là ont déjà participe d’une maniére ou d’une autre a la gestion désastreuse de l’Algérie.
    Le futur de l’Algérie doit être planifié par les jeunes!!
    Possible qu’ils ont de l’expérience, mais ils n’ont pas ou plus la compétence nécessaire pour gérer un pays comme l’Algérie.

    23
    42
    Mhand
    29 juin 2019 - 12 h 45 min

    Les jeunes Algeriens et Algeriennes sont jamais dupe! Ils veul un changement radical, qui veu dire: system degage nouveaus et ancient. C’EST SIMPLE NON!

    18
    46
      Feriel
      29 juin 2019 - 17 h 27 min

      Non ce n’est pas simple. Cela pose la question du futur leadership. Allons-nous rester sans gouvernent et sans président? Il nous faut des élections pour cela. Il s’agit donc ici de trouver des gens de confiance pour accompagner cette phase d’élection du futur leadership

      15
      3
    Mouloudeen
    29 juin 2019 - 12 h 09 min

    One Two Three, l’espoir est de retour avec la victoire de notre EN et le retour de Zeroual n’en déplaise a a ceux qui ont la haine contre l’Algérie a commencer par ceux de l’intérieur a l’image des Ali Bencheikh. Mellal, Said Samedi, Mohcine Belabbes, Bouchachi et j’en passe et des meilteurs.

    51
    28
      Anonyme
      29 juin 2019 - 13 h 23 min

      zeroual c’est le premier qui a nommer ouyahia comme ministre! le travail de destruction a commencer la par l’eviction de tous les cadres competents qui avaient sortis l’algerie de l’impasse de la dette. ce ne sont que des ramassis de merde tous ces gens

      15
      41
        Algerien Pur Et Dur
        29 juin 2019 - 23 h 12 min

        En incluant des kabyles dans son gouvernement tels que Ouyahia, Betchine et autres, Il voulait leur montrer que les chaouis n’ont aucune dent contre les kabyles, que son gouvernment etait inclusive de toutes les regions du pays comme le prouve son gouvernment. Un google rapide de son gouvernement a l’epoque le montrerait. Mal lui en prit. Un autre kabyle, medienne, lui planta froidement un poignard dans le dos sous insructions de fafa.

      MELLO
      30 juin 2019 - 6 h 05 min

      Tous ceux qui disent la vérité, ne sont pas des patriotes pour toi. J’aimerais bien te voir en face de Bouchachi et tu verras quel monument il est. Mieux encore, je te verrais en face d’un vrai mouloudeen Ali Benchikh et tu entendras des vérités sur ton équipe nationale (…)

    Anonyme
    29 juin 2019 - 12 h 02 min

    Le dialogue doit imperativement debuter. le hirak n ayant aucun representant..et ne s etant pas organise dans cette perspective..il est aussi imperatif que nul parti ne doit etre present a ces pourparlers.
    les partis de boutef et ceux du systeme, la clique qui represente les residus du fis n ont rien a y faire.
    par contre il y aura lieu de convoquer des jeunes, des cadres et des personnes propres issue de la base.
    les revendications sont claires : liberte de la justice, democratie totale, pouvoir civil et jugement de tous les traitres a la nation.
    Un etat fort a aussi besoin de l armee qui reste le garant de la republique.

    47
    12
      La majorité Silencieuse
      29 juin 2019 - 12 h 29 min

      @Anonyme
      Le Hirak n’a aucun représentant dites-vous ? Il faut peut-etre demander a Toufik, Said Samedi. Mohcen Bellabbes, Tabou, Rebrab et Bouchachi qui est derriere l’Appel Anonyme du 22 Février.
      Une autre facon de dire que l’Algérie et son peuple sont victimes de la lutte de Clans entre ce Clan dit « Hizb franca » et le « Clan d’Oujda » constitué par la mafia marocaine d’El Mouradia et a sa tete Abdelaziz Bouteflika.

      32
      14
      numi
      29 juin 2019 - 13 h 42 min

      C’est exactement ça. Aucun des jeunes étudiants, intellectuels, ouvriers, entrepreneur, chomeur n’est sorti du lot à ce jour pour faire de la politique? Et c’est ce que j’attends de ce hirak. De voir des têtes émergé force de proposition et non soutenu et financer par l’étranger ciomme Tabou, Zitout et toute sa clique qi se sert de ce qui se passe pour émerger.
      Alors si Zeroual peut nous faire sortir de cette paralysie et faire émerger unenouvelle génération d’algérien et algérienne en politique. JE SIGNE.

      Le temps c’est de l’argent et si on plonge on ne pourra compter sur personne pour aider l’Algérie.

      Ce ralentissement fait les beaux jours économiques de nos voisins ne perdons plus de temps.

      42
      8
    ALI
    29 juin 2019 - 11 h 57 min

    ESPERANT QUE CETTE FOIS-CI LE PATRIOTE ZEROUAL VA CONSTITUTIONALISER LA FERMETURE DES FRONTIERES AVEC CETTE FEODALE NARCO-MONARCHIE ABSOLUE JUSQU’A L’AVENEMENT DE LA REPUBLIQUE DU MAROC.

    48
    13
      RasElHanout
      29 juin 2019 - 12 h 36 min

      @ALI. Quid des 450.000 clandestins marocains qui circulent encore en toute liberté au travers de l’ensemble du territoire national grace a la complicité d’El Issaba ?

      32
      9
      Anonyme
      29 juin 2019 - 14 h 17 min

      @ALI
      Constitutionnaliser la fermeture des frontières avec cette féodale narco-monarchie absolue POUR TOUJOURS !
      Et dehors les 450.000 clandestins avec retour à l’envoyeur.

      26
      3
    Al
    29 juin 2019 - 11 h 56 min

    Encore des vieux dans un pays de jeunes! Quelle malédiction!

    20
    44
      Dz14
      29 juin 2019 - 12 h 12 min

      Ne parle pas de sidek tu ne lui arrivera jamais à la cheville inculte

      50
      11
    Anonyme Dz
    29 juin 2019 - 11 h 52 min

    Tres bonne nouvelle meme si elle ne va pas plaire au Regime MakhNazi et au Clan de Hizb Franca au regard de leurs reactions que je viens de lire sur cet article.

    49
    14
    Anonyme
    29 juin 2019 - 11 h 25 min

    Zeroual a présidé aux destinées des algériens et par voie de conséquence a connu et reconnu le
    fonctionnement du système et ceux qui l’ont entouré.
    Il ne s’est peut-être pas servi comme les autres ont fait, mais il n’a jamais levé le petit doigt quand les vrais
    prédateurs et autres ventripotents militaires vidaient les caisses de l’Etat.
    On peut lui reconnaître l’honnêteté mais aussi la lâcheté criarde dont il a fait preuve durant son temps de règne devant Taoufik, Betchine et tant d’autres ogres et fauves mercantilistes.
    J’ignore s’il peut apporter quelque chose à l’édifice de notre pays , mais on peut espérer que sa présence fasse consensus ne serait-ce que pour sa droiture et sa sincèrité.
    P.S : Nous sommes tous frères et soeurs et le respect doit s’imposer dans cet espace d’expression.
    Merci mes frères.

    56
    22
    Karamazov
    29 juin 2019 - 11 h 14 min

    Iben moua tout cela me fait penser a Sidna Brahim el Khalil. Quand Dieu lui a demandé de trouver cinquante justes sinon il détruirait Sodome . Sidna Brahim se livra à un marchandage et Dieu accepta d’ épargner Sodome s’il trouvait 10 justes. Et Bien sûr ,Abraham ne trouva pas dix justes . Il n’y avait que Loth, sa femme et ses deux filles. et Dieu détruisit la ville.

    Allah yesteur ! Pourvu qu’on lui trouve 10 justes à Mon Général !

    22
    27
    Djemel
    29 juin 2019 - 11 h 11 min

    Qui choisit les participants? Qui a désigné Rahabi? Le Hirak semble mis en dehors de ce jeu.
    Bouteflika a consolidé la médiocrité dans les institutions de l’Algérie, y compris dans les partis politiques. La compétence nationale a été anéantie. Cette médiocrité ressemble à un complot contre l’Algérie, qui pourrait même s’inscrire dans l’expansionnisme géopolitique. Rahabi semble d’accord pour marcher sur les corps des Hiraks afin de maintenir le système et pardonner à ceux qui ont tout fait pour détruire l’Algérie. J’espère me tromper.

    12
    37
    DZA
    29 juin 2019 - 10 h 54 min

    Franchement, je ne vois pas ou est l’événement dans cette annonce.
    Zeroual comme tant d’autres hommes et femmes politiques connaissant les rouages du système corrompu et ayant la confiance du peuple ou au moins une partie du peuple, si la justice n’a rien à lui reprocher, il est dans ces droits de citoyen de participer ou non au débat politique.
    Au point ou nous en sommes, avec toutes nos différences et divergences en tous genres. Il me parait très difficile, voire impossible, trouver des personnalités qui feraient la satisfaction de 42 millions d’Algériens et d’Algériennes.

    Si on n’a pas un passé reprochable, si on est charismatique et on recueille l’assentiment d’une partie de la population, si on à les compétences et l’expérience de la pratique politiques, si on va dans le sens des revendications du peuple, à savoir la rupture totale avec le système politique encore en fonction, si on est pour une l’édification d’une Nation et d’un Etat de droit pour la totalité des Algériens, ou est le problème ?
    Pour l’instant, nous ne sommes qu’a un probable débat.
    Rien n’empêche de spéculer. Objectivement.

    43
    7
    Salim Samai
    29 juin 2019 - 10 h 53 min

    Vierge, pas Vierge, Innocent, Coupable, Abruti, Intelligent?
    Lá n´est pas la Question! Personne n´est Vierge! Tout le monde a 1 Passif et 1 Actif!

    Il faut juste AVANCER, former une Jemaa-CONSENSUS de Sages Visionnaires & « Garants-Integres » auxquels ON FAIT CONFIANCE! Le Reste est facile! Il existe deja! Il faut juste COPIER ou APPLIQUER les Textes Presents!

    Quant au President Zeroual, il fit l´Histoire par « Sa Lettre » qui sera un Monument de la 2eme Revolution!

    53
    7
    Bof
    29 juin 2019 - 10 h 52 min

    Toute personne est bienvenue pour nous aider à nous débarrasser de Gaid Salah. Si c’est pour l’aider à mieux garder le pouvoir non merci.
    Nous sommes condamnés à avoir le choix entre la peste et le choléra et à choisir toujours le moins mauvais au lieu de choisir le meilleur. Et on s’étonne pourquoi notre pays est riche en argent mais pauvre en développement.

    17
    42
    Anonyme
    29 juin 2019 - 9 h 55 min

    OUI.

    33
    8
    Hafid
    29 juin 2019 - 9 h 53 min

    Encore un autre dinosaure..

    12
    49
      Merguez
      29 juin 2019 - 16 h 21 min

      Tu ne lui arrives pas a la cheville ce “dinosaure.”

      35
      2
    Karamazov
    29 juin 2019 - 9 h 41 min

    Sera présent ? Si Dieu le veut ! Combien pèse le Dindou ?

    11
    37
    Tourne tourne le féodalisme retourne, à vrai dire il nous a jamais quitté
    29 juin 2019 - 9 h 25 min

    Les clans vainqueurs vont se trouver les hommes  » justes à la place Injuste ».

    14
    40
    Anonyme
    29 juin 2019 - 9 h 17 min

    Que peut apporter Zeroual au dialogue?
    N a t il pas démissionné et laissé tomber tout un peuple au moment le plus dur parce qu on n acceptait plus son ami général Betchine qui n est pas aussi irréprochable qu on le pense car c est homme d affaires redoutable!!!!

    27
    55
      Algerien Pur Et Dur
      29 juin 2019 - 14 h 47 min

      Zeroual n’ a pas laisse l’algerie au moment le plus dur. Il avait deja brise les hordes sauvages avec la rendition de l’ais. Lalgerie etait hors de danger quand il est parti. C’est bouteflika qui leur a permis de reprendre du poil de la bête. Quant au pourquoi il est parti. Il ne pouvait plus supporter seul les coups fourres de fafa depuis le camouflet de new york et ses nombreux relais a alger tels que toufik agissant dans l’ombre et tout ceux qui se sont empresses de ramener la catastrophe bouteflika.

      25
      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.