Ce que l’ancien patron des services secrets français a dit sur les Bouteflika

Bajolet Bouteflika
Bernard Bajolet fut ambassadeur en Algérie avant de diriger la DGSE. D. R.

Par Houari A. – L’ex-patron du renseignement extérieur français, Bernard Bajolet, a affirmé que l’ancien président Abdelaziz Bouteflika et ses frères «sont impliqués dans la corruption». S’exprimant dans un documentaire consacré au mouvement populaire du 22 Février et diffusé sur la chaîne franco-allemande Arte, il a affirmé que «Saïd Bouteflika était appelé Monsieur 15%», allusion à des rétrocommissions qu’il aurait touchées en contrepartie de marchés publics indument octroyés à des hommes d’affaires actuellement emprisonnés.

Bernard Bajolet était ambassadeur à Alger avant d’être rappelé en France où il sera désigné à la tête de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), le service d’espionnage français, dirigé actuellement par un autre ancien ambassadeur à Alger, Bernard Emié. Dans son intervention, le diplomate ne donne pas plus de précisions et ne révèle aucun élément d’information sur ce qu’il avance, se contentant d’affirmer que le président déchu et ses deux frères étaient «effectivement» liés aux affaires pour lesquelles de nombreux ministres et autres hauts fonctionnaires sont jugés.

Les accusations de l’ancien ambassadeur de France à Alger confirment, toutefois, que la France était au courant de l’implication de l’ancien régime dans des faits liés au crime économique mais qu’elle a continué de lui accorder un traitement de faveur sans «dénoncer» ce fait pourtant prescrit par les lois internationales. Les autorités françaises ont même montré une certaine complaisance envers le système contre lequel des millions d’Algériens battent le pavé chaque mardi et vendredi pour réclamer sa disparition à jamais et son remplacement par un régime réellement démocratique, affranchi de la tutelle de l’ancienne puissance coloniale.

La France a-t-elle laissé faire pour pousser au pourrissement, sachant que les responsables politiques français n’ont jamais évoqué ouvertement la question de la corruption en Algérie, bien que de nombreuses entreprises françaises y soient implantées, notamment dans les secteurs de l’automobile, de l’industrie pharmaceutique, des hydrocarbures, des finances, etc. ? Ces entreprises sont-elles, elles aussi, impliquées dans ce phénomène ou ont-elles subi le chantage de hauts fonctionnaires ripoux sans réagir au risque de perdre des marchés ?

La déclaration de Bernard Bajolet suscite, en tout cas, de nombreuses interrogations.

H. A.

Comment (94)

    MOHAMMED BEKADDOUR
    3 juillet 2019 - 20 h 58 min

    Pour que Les Français comme « Ce Meussieur » soient POUR TOUJOURS à la place exacte s’agissant de la relation Jazaïr France, voilà ce qu’il doit entendre : Vous nous avez amené La Barbarie en lieu et place de La Civilisation, « Vous » n’étiez pas « policés », « Vous » êtes mis à L’Amende pour l’éternité, NOUS attendons que VOUS vous amendiez et fassiez amende honorable, et NOUS vous disons : TAHYA EL JAZAÏR HOURRA MOUSTAKILLA, avec VOUS comme ses élèves.

    6
    2
    Salim31
    3 juillet 2019 - 20 h 12 min

    C est des reflexes neo coloniaux et aussi pour daire passe des messages a l intetnationale _comme quoi pour comprendre la situation de l algerie il faut passe par paris _ le passage oblige _ l escale obligatoire _ les messieurs algerie …il
    s autoproclament tuteur eternel d un pays jeune ( immature ) dont il faut laisse le soin a la france de le controle et l aide a se mettre sur le droit chemin , je preconise de changer de partenaire economique strategique et laisse aboyer sur arte.

    7
    1
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 19 h 29 min

    Aucun rapport avec la lutte de lib.la corruption en algerie n est pas une vue de l esprit.le systeme bouteflika est bien implique

    5
    2
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 19 h 06 min

    Barjolet était structuré à la SDECE depuis les années soixante dix.. il supervisait plusieurs antennes dans le monde et en particulier en Algérie dont il ne pouvait pas donner libre recours à ses mouvements

    5
    1
    Djazaïri
    3 juillet 2019 - 18 h 40 min

    @Confidentiel ahahahaha!!! les crapules ont saigné l’Algérie et on accuse la France!!! C’est trop facile!! C’est la France qui a forcé la main à Said Bouteflika, Kouninef, Haddad, Tliba, Zaalane, Chakib Khelil, Louh, Ghoul, Belaiz, Saadani, Benhamadi, Ouyahia, Sellal, Chikhi, Tou, Maazouz, Bairi, Bedoui, Zerhouni, Melzi, Tahkout, Bouchouareb, Zoukh, Ould Abbes, Benyounes, Oulmi, Arbaoui, Yousfi, Bedda, Feraoun, Boudiab, Djoudi, Bouazgui, Khanfar…j’arrête, je suis fatigué de les citer!!! Ça irait plus vite de citer les rares personnes non impliquées!!

    34
    5
      Confidentiel
      3 juillet 2019 - 19 h 03 min

      Je suis d’accord avec toi mais j’avais pas le temps de citer les noms de ces escrocs merci de l’avoir fait.
      En effet la France les tient biens parce qu’elle connais biens leurs biens chez elle et plus grave encore.

      6
      4
    TOLGA - ZAÂTCHA
    3 juillet 2019 - 18 h 31 min

    Est-ce qu’on a vraiment besoin de savoir et SURTOUT de passer par les fourches caudines d’un chef espion français, de surcroît, pour savoir que la famille Bouteflika avait décrèté LE VOL comme INSTITUTION FONDAMENTALE au sein de l’État Algérien ? Le Peuple Algérien savait déjà tout ça. Et le malheur, c’est que la france était au courant et elle a laissé faire….. donc, il y a une certaine complicité de sa part de vouloir nuire à l’Algérie. Ce qui est normal. Puisqu’elle ne nous veut que du mal avec l’aide d’autres pays tels qu’israël par exemple… mais c’est de bonne guerre.
    Simplement, ce qui fait le plus mal, c’est que Boutelika et sa zmala ne sont tombés du ciel comme ça, par hasard. Ils ont été ramenés….. PAR QUI ??? Ceux-là, sont les VRAIS CRIMINELS qui ont ramené Bouteflika dans le but de ruiner pour détruire l’Algérie selon un agenda pré-établi par des officines de pays étrangers qui avaient – PROGRAMMÉ – la…… DESTRUCTION DE L’ALGÉRIE. Et on le voit à présent. La situation actuelle du pays nous interpelle fortement. Il ne faut pas sortir de Saint-Cire pour comprendre cette équation à plusieurs inconnus…
    Après cinquante sept années « d’indépendance » virtuelle ou formelle, appelez-la comme bon vous semble, le pays ne s’est pas développé et est frappé par une terrible crise à venir dont on ne mesure pas encore toutes les conséquences de l’impact de sa force de destruction phénoménale.
    Que Dieu protège l’Algérie et son peuple, tous deux trahis par leurs propres enfants !!!
    QUI A RAMENÉ Bouteflika et….. POURQUOI ???
    WHY ???
    ET DANS QUEL BUT….. SURTOUT ???

    14
    2
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 19 h 08 min

      La france ou tout autre pays ne peut pas etrele gendarme qui denonce et punit la corruption dans un pays cense etre souverain.les seuls responsables sont des algeriens.

      6
      1
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 17 h 35 min

    quel visage ! il inspire nullement la confiance, on sent derrière son visage clairement aviné aux alcools forts de lourds secrets, de sombres abîmes…

    5
    9
    Djazaïri
    3 juillet 2019 - 16 h 23 min

    Ya si Houari je ne sais pas où tu habitais ces dernières années mais tu a dû rater un épisode du feuilleton Bouteflikien. Monsieur 15% n’est pas de lui, je l’ai entendu depuis au moins 2 ans à Alger et bien sûr je ne me suis pas gêné de le répéter autour de moi. Mr Bajolet ne faisait que répéter le surnom qu’on lui a donné Alger….

    27
    3
    Kassaman
    3 juillet 2019 - 16 h 14 min

    Je suis abasourdi par cet article où l’on prend au premier degrés les déclarations d’un agent de la dgse, héritière du sdece.
    Ce bajolet nous refait le coup de la bleuite et l’on devrait à nouveau tomber dans ce grossier piège. Il nous « caresse » dans le sens du poil en évoquant ce soit-disant surnom de saïd bouteflika « Monsieur 15% », rumeur largement relayée donc c’est tout bon de la reprendre.

    Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’opération « bleuite », extrait du wiki:

    « Cette opération, restée longtemps méconnue du grand public tant algérien que français, consistait à dresser des listes de prétendus collaborateurs algériens de l’armée française et à les faire parvenir jusqu’aux chefs de l’Armée de libération nationale (ALN), le bras armé du FLN, pour y susciter des purges internes. »

    15
    12
    Confidentiel
    3 juillet 2019 - 16 h 05 min

    Ces hypocrites de Français savaient tout et imposaient leurs pions a Alger avec l’aide de la clique de Bouteflika.
    Leurs pions intouchables sont toujours libres et circulent et voyages a l’étranger librement a l’image de Ali Bendaoud et bien d’autres car ils ont dans leurs manches de redoutables cartes de chantages.

    13
    9
    صالح/ الجزائر
    3 juillet 2019 - 14 h 38 min

    L’Algérie connait sous l’ère Bouteflika non seulement une explosion d’affaires de grande corruption (Khalifa, Sonatrach, autoroute est-ouest…) mais aussi une totale absence de volonté politique du pouvoir à lutter contre la corruption. Elle est depuis 2003 classée parmi les pays les plus corrompus du monde dans le classement de Transparency International.
    La corruption est, selon cette ONGI, un instrument du pouvoir, et de pouvoir, pour se maintenir en place quel qu’en soit le prix, tout en favorisant une totale impunité pour les puissants et en écrasant tout contre-pouvoir au sein de la société
    l’ex-ambassadeur américain à Alger , dans un entretien avec son homologue français à Alger , Bernard Bajolet ,tenu le 23 janvier 2008 , révélé par WikiLeaks et publié par un quotidien espagnol , a dressé un tableau noir de la situation économique, sociale et politique du pays : «le Gouvernement français constate qu’aujourd’hui, il y a peu de progrès positifs en Algérie» ; «La corruption, qui remonte jusqu’aux frères de Bouteflika, a atteint un nouveau sommet et interfère dans le développement économique» ; «beaucoup d’ambassades pensent que le Président Bouteflika, lui-même, n’est pas particulièrement corrompu, mais pointent aisément du doigt les deux Frères, Saïd et … , comme étant particulièrement rapaces».

    14
    8
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 14 h 07 min

    L’Algérie est un butin de guerre que se partagent l’ancienne puissance coloniale et la nouvelle puissance coloniale algérienne.

    30
    7
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 13 h 56 min

    Pour les pays kharabo-islamiques ,l’indépendance est pire que la colonisation.

    21
    34
      amirouche
      3 juillet 2019 - 14 h 36 min

      apparemment tu ne rates aucune occasion pour insulter les Arabes et tous les musulmans de l’Algérie, moi Algérien Arabe malgré toi je n’insulte pas mes frères kabyles ou chaoui dont la moitié de ma famille l’est. toi meme tu es une insulte et je ne vais pas t’insulter il faut avoir le mérite pour ça…

      45
      10
        Anonyme
        3 juillet 2019 - 17 h 53 min

        Oui tu es arabe meskine

        4
        35
        Anonyme
        3 juillet 2019 - 18 h 32 min

        @Amirouche; Moi aussi je suis « arabe » du sud algérien mais il faut reconnaître que l’Arabe a tout pillé aux autres peuples ; littérature, art, science, et même
        idées religieuses. Il a tout passé au crible de son esprit étroit et stérile, incapable de s’élever à de hautes conceptions philosophiques ; il a tout déformé, tronqué, desséché. Cette influence destructive explique la déchéance des peuples musulmans et leur
        impuissance à s’arracher à la barbarie.

        6
        9
          amirouche
          3 juillet 2019 - 23 h 20 min

          si toi tu es arabe alors moi je ne veux pas l’être quel déshonneur !!! tu n’es ni arabe ni kabyle t’es un caméléon…

          1
          5
      Moh
      3 juillet 2019 - 16 h 52 min

      En parlant de colonisation tu dois savoir qu’une grande partie des colons Marocains au Sahara occidentale ne sont pas Arabes mais Berbères Marocains du Rif comme leurs compatriotes Marocains Arabes et Juifs.

      8
      3
      Pas de changement sans sacrifices
      3 juillet 2019 - 19 h 16 min

      L’avenir de notre pays et par conséquent celui de nos enfants passent avant toute autre considération

      Le fond est malheureusement plus profond: les pays musulmans n’auront tout leur droit que lorsque leurs peuples livreront à l’unisson tous les combats nécessaires selon leurs consciences pour devenir dignes et citoyens à part entière au lieu de faire allégeance à X ou Y.

      Le changement espéré depuis belle lurette dans ce sens sera forcément atteint suite à ces sacrifices.

    abdeka
    3 juillet 2019 - 13 h 44 min

    Ce que raconte cet personne n’est pas ne une nouveauté tous les Algériens savent que le pillage à commencé depuis longtemps bien avant l’arrivée de la famille Bouteflika en tout les cas le pillage c’est fait sous la protection de la France. Mais ce que je ne comprends pas c’est qui qui protège le parrain de la mafia et chef de clan et pourquoi il n’est pas encore en prison.

    18
    3
    bozscags
    3 juillet 2019 - 13 h 41 min

    c’est eux le mal de nôtre pays ils ont tout fait pour maintenir ces marionnettes au commande de nôtre pays pendant 20 ans et voilà le résultat une république bananière une économie de bazar la corruption à tout les niveaux l’argent volé pour acheter des hôtels sur Paris avec la complicité de la France et les maisons sur la côte d’azur et j’en passe .

    18
    6
    [email protected]
    3 juillet 2019 - 13 h 22 min

    Apparemment cet haut fonctionnaire, qui et haut en fonction et inversement proportionnel en intelligence, rédigeait des rapports périodiques a son pays de la situation en Algérie incluant obligatoirement ce qu’il vient de déclarer, cela implique que :
    1°- La famille des Bouteflika doit pour se défendre, le traduire devant les tribunaux Français pour confirmer ou infirmer ses diffamations.
    2°- Le citer en tant que témoin (actif probablement) devant les tribunaux Algériens qui devront s’intéressaient a tous les marcher conclus avec toute les entreprises Française depuis 20 ans, puisque il est au courant (ou impliqué) dans ces transactions.
    3°- 15% C’est beaucoup, cela implique de revoir tous les contrats qui on étés conclus durant la période concernée ( la corruption généralement ça tourne entre 2 et 5%).
    Enfin, selon les chiffres réalisés des budgets de l’état de 2000 a 2018 l’Algerie a importée pour 669 milliards de dollars et dépensée 364 pour le budget d’équipement, vous vous rendez vous compte ce que ça représente 15% ? – Plus de 150 milliards de dollars, si ces dépenses sont concernée par ce taux.

    Ce qu’a dit ce monsieur ne dépasse pas notre langage dans les cafés et les salons de coiffeurs, dommage que ça s’est passé sur Arte que je regarde très souvent.

    17
    6
      harissa
      3 juillet 2019 - 14 h 23 min

      Heureusement que les russes n’ont pas versé de dessous de table pour les milliards de dollars d’achats d’armement et que les chinois n’ont rien donné en contrepartie de leur 7 milliards de $ d’exportation vers l’Algérie ,par contre les exportations de l’Algérie vers la Chine font 300 millions de $ .La Chine est le premier importateur de pétrole brut du monde mais pas du pétrole algérien ? Bizarre vous avez dit bizarre ?

      8
      1
    El Vérité
    3 juillet 2019 - 13 h 06 min

    Comme par hasard c’est maintenant ou vous,vous rendez compte des pratiques et les malversations des Bouteflika,y’a pas si longtemps il était un saint;un roi,un héro,ou toutes la classe politique y compris tout les partis soi-disant d’opposition se mettez à genoux devant lui, a part, Marhoum Ait Ahmed;pourtant tous nos anciens vrais Moudjahid nous ont prévenus de cette famille de traitres,de ne leur jamais confier les commandes;ou elle était nos securité Militaire; a la tète le traitre Mohamed Mèdiene dit Toufik;et d’autres;je me rend compte que nous sommes dirigé par des harkis et leur fils;ou l’Algérie elle n’ jamais eu son indépendance

    25
    2
    Khla Hachakoum !
    3 juillet 2019 - 12 h 55 min

    Comment donner du crédit et de la publicité à un ennemi de l’Algérie qui a comploté contre notre pays dans son rôle de la DGSE! Je ne comprend pas pourquoi on lui fait de la publicité. On a pas besoin de son éclairage pour savoir le mal que Bouteflika et sa clique ont fait à l’Algérie et aux Algériens. Il nous prend encore comme des « mineurs incapables » en attendant cela n’a pas empêché que lui et les gouvernements (tous sans exceptions) leurs facilités les procédures pour investir dans l’immobilier, ouvrir des sociétés , placer leurs avoirs dans leurs banques et bénéficier des passeports de complaisance!

    14
    6
      Lghoul
      3 juillet 2019 - 14 h 33 min

      « Comment donner du crédit et de la publicité à un ennemi de l’Algérie » – La france fut, durant toutes ces années de colinisation plus les 7 années de guerre sans merçi, l’ennemi du peuple algérien, mais depuis 62, est devenue l’amie du système, puis en 1999, devenue amoureuse du clan, mais elle est toujours restée l’ennemi du peuple qu’elle a ignoré depuis 1832. Alors ce mot « ennemi » ne s’applique pas a ceux qui nous ont conduit a l’oued sans fond, ceux qui ont ruiné notre industrie et notre sous-sol tels que bouchouareb, khelil et Co.

      11
      3
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 12 h 48 min

    Ce que Bajolet affirme est connu de tous les Algériens et de beaucoup d’étrangers depuis au moins 15 ans (début du 2e mandat).
    Wikileaks l’a aussi affirmé il y a longtemps, de même que l’ancien ambassadeur Américain.
    Même Naguib Sawiriss l’a affirmé. La voracité légendaire de cette fratrie est connue mondialement.
    En outre la cour des comptes a porté à notre connaissance depuis 1982 le détournement des reliquats d’ambassade par l’aîné de la fratrie, reliquat qui n’a été remboursé que sous la contrainte et à hauteur de moins de 10 %.

    21
    En général les scoops...
    3 juillet 2019 - 12 h 40 min

    …des espions sont toujours frelatés ! Il enfonce les portes ouvertes. Dire que les Bouteflika sont corrompus est un euphémisme ! Par contre, nous confirmer que les sociétés françaises étaient le coeur du réacteur de la corruption en Algérie, comme dans toute la FrançAfrique d’ailleurs, nous renseignerait d’avantage sur cet ami qui nous veut du bien. Les algériens dans leur majorité se sont laisser corrompre. Il faut qu’ils tirent les leçons en faisant leur examen de conscience. Toutes les institutions sont concernées y compris l’armée. Alors le moment est venu de regarder les choses en face en en finissant avec l’immaturité. Le roi est nu aujourd’hui, il ne nous reste à tous que laver notre linge sale en famille en toute lucidité. Nul ne doit être au dessus des lois, mais encore faut-il commencer par avoir une justice juste et indépendante !

    32
      Lghoul
      3 juillet 2019 - 13 h 16 min

      @En Général Les Scoopsl – « Le roi est nu aujourd’hui, il ne nous reste à tous que laver notre linge sale en famille en toute lucidité. » Je regrette – je refuse ce « TOUS » – car le peuple n’y est pour rien. Que CEUX qui se sont fait ratrapper par les événements et le temps, assument SEULS les conséquences car d’abords ils n’ont rien partagé avec le peuple si ce n’est leur arrogance et leur mépris et si les choses n’ont pas tourné au vinaigre avec la colère de ce même peuple, le même état de faits et les mêmes pratiques de corruption et de pillage du pays resteront toujours en place et a l’oeuvre. Alors s’il vous plait, ne culpabilisez pas le peuple et surtout ne mélangez pas les serviettes propres (le peuple) avec les torchons sales (le système corrompu des sellal, ouyahia, tliba, saidani, ould abbas, khelil, ghoul, bouchouareb, said bouteflika etc. et compagnie). Je regrette, le peuple n’a pas volé, détourné et tranferré des milliards d’euros et de dollars a l’étranger. Le peuple a toujours attendu sa paie qui arrive des mois en retard en observant en silence son pouvoir d’achat s’éffondrer de mois en mois. Et pour l’enfoncer davanatage on lui sort la planche a billets ou la dernière invention empoisonnée des requins !

      15
    Lghoul
    3 juillet 2019 - 12 h 40 min

    La france a fermé les yeux pendant des années. Une fois les preuves accumulées, elle les prend en otage politiquement et économiquement. En retour, le ignards qui ne pensent qu’avec leur ventre et leur bas-ventre, ont pris le peuple en otage depuis 1999. Et aujourd’hui, quand le peuple se rend compte du pôt aux roses, ils le poussent par tous les moyens pour continuer a demeurrer en otage de peur d’être démasqués. Voila la réalité. Sinon qui a peur du peuple ? Seul celui qui l’a spolié aura peur de lui.

    13
    2
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 12 h 27 min

    Puisque la france a des preuves pourquoi elle a caché jusqu’à aujourd’hui pour allumé Le feu??? en plus la france est d’accord pour les faux en écriture et blanchiment d argent

    11
    4
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 12 h 21 min

    Donc 15 % de tous les biens au pays et à l’étranger des fakamatou bouteflikien devraient être saisis par la justice algérienne .

    16
    1
    Dz213
    3 juillet 2019 - 12 h 02 min

    Qu’il denonce ceux qui ont donner lès 15% et dans qu’elle banques se trouve l’argent volés du peuple Algérien et si la france lui veut du bien qu’elle expulse lès voleurs qui vivent sur son sol.

    14
    2
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 13 h 27 min

      et que la france bloque tous les capitaux mal acquis par des responsables Algeriens en attendant une procedure legale des autorites Algeriennes…La procedure prendra du temps mais au moins ces capitaux detournes sur des comptes prives appartenant a des responsables Algeriens seront blocques,la meme procedure doit etre appliquee sur les acquisitions immobiliaires et mobiliaires en France ….

      10
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 11 h 59 min

    parler d’un ennemi de l’algerie comme un temoin n’est pas serieux.fakou

    12
    4
    El-Harrachi
    3 juillet 2019 - 11 h 41 min

    Pendant 20 ans+ un saloppard de président Algérien avec ses copains ministres et un staff militaires de très haut rang, des traitres, des lâches auto élevés au rang de « Généraux-Majors » sans exploit militaire, sans honneur et sans gloire ont ruinés l’Algérie. Gaspillant de ressources immenses pour leur seul plaisir au détriment du peuple sans emploi, affamé et mal logé. Des familles vivent à 10 dans 35 m2 à El-Harrach et ailleurs d’autres familles dans des bidonvilles (on nous dit que c’est la fautes des Juifs)

    Combien de VIP Algériens savaient, des journalistes, des militaires, des artistes et écrivains savaient ? Combien nombreux sont les pays Arabo-Musulmans qui savaient sans dire un mot.

    Et dans votre article c’est un procès que vous faites à la France pour détourner le crime vers les Français. Non monsieur les criminels sont tous Algériens représentant l’Etat Algérien.

    48
    5
      Abou Zelif
      3 juillet 2019 - 12 h 47 min

      MERCI MONSIEUR EL HARRACHI TOUT LE PEUPLE RESSENT CE QUE VOUS VENEZ DE DIRE …… Tout le monde encourageait le programme de de destruction de l`Algérie par Abdelaziz Bouteflika et ses frères. Hier ils encourageaient et pillaient notre nation et aujourd’hui ils pleurent avec les plus démunis..

      17
      1
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 13 h 45 min

      @El-Harrachi. Non Monsieur les grands criminels de l’Humanité sont les français, nous avons nos criminels certes vous avez raison mais ce n’est pas parce que nous avons des criminels algériens que l’on va disculper les français. Dans leur majorité les occidentaux sont coupables de bien des crimes contre l’humanité y compris le crime de corruption, ce sont eux qui corrompent les nôtres, sans les français et les occidentaux qui mettaient la pression sur notre pays nous n’aurons jamais eu Bouteflika comme président pour commencer. Il faut reconnaitre nos torts et nos défauts c’est bien mais ne jamais disculper ni les français, ni les juifs ils sont le mal en personne et les disculper serait un tort.

      4
      14
    Vroum Vroum 😤..
    3 juillet 2019 - 11 h 33 min

    Ce que ne dit pas Mr Bajolet ex Patron des Sévices secret Français et que la complaisance du Pouvoir Français à fermer les yeux va dans son intérêt , car tout transfer d’argent , achat de propriétés par des Oligarques ou ex Responsables Algérien ne s’est pas fait sans traçabilité et documents à l’appui sous le coude du Pouvoir Français , un moyen de pression , « chantage  » , et cela je pense que Mr Bajolet ex Patron des Sévices secret Français ne peut ignorer . . C’est mon avis et Analyse personnel . .

    34
    4
      El-Harrachi
      3 juillet 2019 - 12 h 50 min

      Bien dit :
      Nous demandons une étroite coopération avec des dirigeants Français avec la justice Algérienne pour extradition des mafieux Algériens et restitution des biens volés sous toutes les formes.

      18
      1
        Anonyme
        3 juillet 2019 - 16 h 04 min

        @El-Harrachi, la france ne fait pas de coopération mais de la collaboration

        4
        2
    Anonymeplus
    3 juillet 2019 - 11 h 32 min

    La france est encore chez elle, de 1962 à nos jours grâce aux corrompus qui se sont succédés à la tête de l’état.
    S’il y a des hommes en Algérie qui défendent les intérêts des algériens, plus aucune entreprise française ne pourra travailler et faire beaucoup d’argent en Algérie, et ça sera le début de la fin de la france Afrique, donc automatiquement la banqueroute pour la france.
    Le problème c’est qu’on attend encore en 2019 que l’Algérie est des hommes et des femmes qui défendent l’intérêt de l’Algérie, les français eux, défendent admirablement bien leurs intérêts en Algérie grâce aux traîtres bien de chez nous.
    Quelques part, les français sont à applaudir pour toutes les énergies déployées afin de garantir constamment et cela depuis 1962 la manne financière que l’Algérie met à sa disposition de gré ou de force, car tout le sérail ou plus exactement tous les centres décisionnels en Algérie sont entre ses mains, du coup, au moindre petit problème, la france sort de ses tiroirs plus qu’encombrés, des dossiers sur  » les décideurs  » de chez nous, tous mouillés jusqu’au cou. Il faut reconnaître à la france son génie et reconnaître chez nous les imbéciles heureux qui nous ont gouverné, eux et leur trisomique progéniture.

    26
    3
    DJILLO
    3 juillet 2019 - 11 h 00 min

    Ce que bajolet a dit, n’importe quel algerien lambda le disait depuis longtemps. Je lis souvent des articles sur la france vis-a-vis l’algerie disant « la france a laisse faire… la france n’a pas reagit…. la france ceci…. la france cela….. etc ». Comme si la france encore la maman de l’algerie et devait par obligation regler les problemes de l’algerie. Disons le clairement, la france est un pays qui defend ses interets, en algerie et ailleurs. Et n’ayons pas honte de dire que l’algerie a ete ruine et detruite par ses enfants, et non pas par la france ni par un autre pays. Les boutefs et leurs auxiliaires sont algeriens avant tout..

    42
      LotfiALN
      3 juillet 2019 - 11 h 44 min

      Juste un rappel: les trois derniers ambassadeurs français en Algérie sous l’ère du renégat boutef sont la dose dans toutes ses variantes: Émie Bajolet Driancourt!
      Demain le peuple algérien sortira par millions pour leur signifier la fin de la récréation ! La tolérance du peuple algérien est pour certains une faiblesse! Ils vont vivre et comprendre leurs douleurs! Mettre en prison les authentiques patriotes : ben’hadid bouregaa et bien d’autres signifie qu’ils ne dégageront que par la force! A celles et ceux qui ont trahi, ne pensez surtout pas que vous serez a l’abri ou que vous soyez! Vous payerez vis forfaitures! Honneur et fidélité a celles et ceux qui ont fait novembre 54 et a tous les résistants d’hier et d’aujourd’hui!

      7
      3
        Anonyme
        3 juillet 2019 - 14 h 45 min

        c’est toi ou l’algerie qui va choisir les ambassadeurs des pays etrangers? non mais on est en plein délire là, chaque pays choisit ses ambassadeurs sans te demander ton avis. Reveilles toi mon ami.

    Anonyme
    3 juillet 2019 - 10 h 49 min

    Ils mangeaient tous dans la même gamelle ,et le peuple Algérien le sait depuis longtemps.

    34
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 10 h 42 min

    le documntaire du média français arte n’a montré que ce que tout le monde savait sur l’ampleur de la corruption devevue une institution dans ce pays.,et le mépris affiché par bouteflika, traitant le peuple algerien de « médiocre » a travers une tv étrangèere! bref,la pratique de la famille bouteflika pour des raisons qui restent mysterieuses a consister dès le départ, a détruire ce pays et en tout cas ,a le mettre dans la situation ,qu’on connait actuellement c’est a dire un sous développemnt chronique malgré les richesses et la fuite de citoyens par tous les moyens !!

    36
    2
    Digage!
    3 juillet 2019 - 10 h 16 min

    Pourquoi la justice ne convoque aucun PDG d’une société étrangère installée en Algérie sachant que toutes ont versé des « 15% » au clan Bouteflika?
    Renault, Total, Etc. Sans compter les sociétés qui travaillent avec Sonatrach dans le sud.
    y a-t-il une ligne rouge à ne pas dépasser dans cette campagne contre la corruption ?

    33
    4
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 10 h 58 min

      vous posez le problème a l’envers !! la corruption a travers les entreprises signifient qu’ils ont trouvé facilement des corrompus

      25
      1
        Digage!
        3 juillet 2019 - 12 h 20 min

        Je parle à l’endroit au contraire : quand il ya un corrompu, c’est qu’il ya un corrupteur, et vice-versa, et les 2 sont concernés dans une enquête sur la corruption ! on n’arrête jamais un corrompu sans arrêter le corrupteur qui va avec.

        Donc où sont ces corrupteurs étrangers et pourquoi on n’arrête que des patrons algériens ?

        9
        3
          Fennec
          3 juillet 2019 - 12 h 56 min

          Environ 400 milliards de dollars d’évasion fiscale.
          300 milliards achat d’armes sur 15 ans – 40 milliards versement au FMI – ACHAT d’OR 7 MILLIARDS ET une CAISSE REMPLIE DE Milliards de dollars.
          350 milliards.
          Ils attendent tous devant la porte. C est permis de croire en père noël.

    Vangelis
    3 juillet 2019 - 10 h 16 min

    Non seulement la France a couvert, au lieu de dénoncer, la corruption des pontes du régime et en premier desquels la fratrie de l’ex fakhamatouhoum y compris lui-même mais par une espèce d’hypocrisie sans nom, assimilée à du recel, elle a autorisé l’entrée de ces fonds illégaux sur son territoire.

    Ces fonds, qui auraient été investis en biens meubles et immeubles outre des valises de devises sans aucune déclaration à TRACFIN par les établissements financiers qui ont certainement reçu l’ordre de fermer les yeux sur une catégorie particulière  » d’algériens  » parce que les autres, les simples voyageurs, sont soumis à des fouilles poussées de la douane qui ne tolère aucun dépassement de la somme de 7700 euros par voyageur ou famille.

    Ce n’est pas pour rien que la France est l’objet d’attaques de citoyens africains qui lui réclament des comptes en la trainant devant la justice d’avoir abrité des biens mal acquis.

    25
    3
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 21 h 37 min

      Il aurait peut-être fallu par commencer par chez nous, tu ne crois pas?

    Fennec
    3 juillet 2019 - 10 h 14 min

    Vous avez compris pourquoi ils cherchent a virer LE GÉNÉRAL GAID SALAH.
    Bouteflika a laissé dans les caisses Àlgeriennes une cagnotte de 350 milliards de dollars ç est pourquoi ils font tous la queue devant la banque d’Algérie
    IL protège les corrupteurs pour blanchiment d’argent….?

    21
    19
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 10 h 26 min

      Pas vrai. D’ où sortez vous ces 350 milliards $?!

      15
      6
      Vangelis
      3 juillet 2019 - 10 h 54 min

      La désinformation est l’arme des tordus.

      Votre fakhamatouhoum n’a rien laissé du tout. Et encore moins la somme que vous annoncez. Et quand bien même cela fut vrai cet argent n’est pas le sien il appartient aux algériens puisqu’il est tiré de la vente des hydrocarbures. Le saviez-vous au moins ?

      Qui plus est, alors que l’Algérie, importe tout et épuise ses avoirs la menaçant de faillite, vous défendez l’indéfendable et des personnes qui ont trempé leurs doigts dans le pot de miel et se veulent paraître maintenant à côté des algériens et contre les corrompus.

      Non monsieur, les corrompus doivent être éliminés de tout le pays et il n’y a personne, pas même celui que vous défendez, qui doit y échapper car il est partie du régime et a participé au laissé-faire puisqu’il est certainement concerné. Entre personnes du même acabit, on se serre les coudes, on ne se dénoncent pas et fort de ses positions, on défend l’indéfendable. C’est une pratique mafieuse.

      19
      2
    Le monde à l'envers
    3 juillet 2019 - 10 h 04 min

    Chez les arabes le monde et l’éthique sont à l’envers. Ainsi c’est le thermomètre qui est coupable de la fièvre. Bajolet aurait trahi le pays pour avoir dévoilé le taux appliqué aux entreprises étrangères.

    21
    5
    Kahina-DZ
    3 juillet 2019 - 10 h 01 min

    Ma question: Est-ce-que c’est la France qui proposait les 15% aux Bouteflika ?

    Avant le départ de Bouteflika les 15 % étaient du Business pour Bajolet, après le départ de Bouteflika les 15% sont devenus de la corruption selon Bajolet.
    La définition  » corruption » varie selon les intérêts de la France et ceux de bas-jolet.

    Bajolet doit s’occuper du dossier SARKOZY, qu’il oublie l’Algérie.

    Laissez l’Algérie régler ses affaires. Pas d’ingérence SVP.

    42
    7
    Zina
    3 juillet 2019 - 9 h 46 min

    Moi je trouve qu’il n’a rien révélé ! Du moins, pas quelque chose que l’on ne sache pas déjà ! Maintenant aller jusqu’à dire que la France aurait pu « dénoncer » les faits de corruption avérés en Algérie prescrits par les lois internationales … Pourquoi exiger de la France à se mettre sur le dos les Autorités alors qu’elle a de gros intérêts économiques et géostratégiques, et historiques, avec un pays riche comme l’Algérie ? Avec des Algériens à sensibilité à fleur de peau qui dégainent plus vite que leur ombre à la moindre réflexion française n’allant dans le sens du poil ? Au fait, avons-nous, Algériens, dénoncé les faits de corruption à grande échelle dans notre pays tandis que nous voyions tous le jours des signes d’enrichissement, qui ne pouvaient être qu’illicites, des « grosses pontes » du système et de leurs rejetons ? Comme des lâches, nous nous sommes tus pendant au moins 20 ans. Impuissants, nous avons laissé en toute complicité les revenus des hydrocarbures de 1000 milliards de dollars se volatiliser et la situation aller au pourrissement. Alors de grâce, ne blâmons personne à part nous-mêmes. Pas même la France. Du moins, pas cette fois-ci.

    35
    2
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 9 h 29 min

    A hafidh ya settar, thik essifa!
    Et quand il ouvre sa g….., c est pas mieux. Cela pue le camenbert!
    khaliouna men hadh errassa!

    11
    14
    Mahmoud
    3 juillet 2019 - 9 h 16 min

    L’algerie doit organiser son système de vocabulaire écrit et oral.
    Le français sera la troisième langue après l’anglaise et l’espagnol .
    Mincir et à fond les relations avec l’ancien colonialisme

    27
    20
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 9 h 08 min

    On imagine le formidable moyen de pression qu’avait la France sur les Bouteflika et leurs affiliés.

    30
    2
    Tin-Hinane
    3 juillet 2019 - 9 h 08 min

    Encore celui là, le barbouze qui témoigne contre les Bouteflika ses anciens bienfaiteurs décidément on ne peut pas se fier aux français (as usual) ils mordent les mains qui les nourrissent. Ce qui est rigolo c’est quand les français traitent les autres peuples de corrompus, mais mon dieu il n’y a pas plus corrompu sur cette planète et même dans tout le reste de l’Univers que les français, mais corrompus à un point dont nous n’avons même pas idée en Algérie. Les français sont profondément corrompus et justement tant que nous aurons affaire à eux ils réussiront à contaminer certains des nôtres. Ce sont eux qui amènent la corruption chez nous et dans d’autres pays d’Afrique. Il est urgent de rompre nos liens avec eux, de mettre fin aux contrats qui nous lient à eux et de cesser touts rapports avec eux une bonne fois pour toutes. Ces gens là sont nocifs pour nous, ils sont toxiques et ils sont en plus malveillants. Bien-sûr qu’ils ont profité de la présidence Bouteflika et largement. Ce pays ne nous a apporté, ne nous apporte et ne nous apportera que fléau, débâcle et malheurs de toutes sortes, ce pays est le pire de nos ennemis, ce pays est un serpent venimeux, de grâce les algériens débarrassons nous de la france, ouste dehors!

    35
    9
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 8 h 11 min

    Ne jamais croire la France est une première règle d’or, même si elle dit une chose vraie dans un but qu’elle occulte. Point. Ce Bajolet est loin d’être un homme vertueux. Qu’il parle de lui et surtout de la corruption en France, endémique à telle point que toute la république française en est VERMOULUE, ce sera plus honnête.

    39
    11
      ABDEL
      3 juillet 2019 - 11 h 10 min

      la corruption éxiste étrangement surtout dans les pays du sud de l’europe mais quasi absente au nord !! probleme de culture surement ,sauf que dans certains pays la justice est intraitable avec les corrompus,contrairement a l’algerie et ceci magré le réveil tardif et l’emballement soudain des juges algeriens

      14
      3
        Anonyme
        3 juillet 2019 - 14 h 12 min

        Vous ne suivez pas les informations en France, la classe politique française jusqu’à divers présidents (Chirac, Sarkozy, ) est corrompue. La France ne fait pas partie du Nord de l’Europe mais du Sud. Rien n’est comparable entre la France et de l’autre coté : Allemagne, Autriche, pays scandinaves, Danemark. C’est le jour et la nuit. Aucun pays européen ne peut faire tranquillement des affaires en Afrique à cause de la Françafrique et son impôt colonial qui est le vrai dernier tabou de l’économie mondiale.

        4
        1
    Eleveur de caribou
    3 juillet 2019 - 8 h 06 min

    Au retraité de la DGSE!! SACRER la révolution du 22 février 2019 COMME notre INDEPENDENCE DAY ça c’est NOTRE FIN!! LES MOYENS que se donne son EXCELLENCE LE PEUPLE ALGÉRIEN ?? S’AFFRANCHIR de la PROMOTION lacoste qui est le véritable cheval de TROIE du NÉOCOLONIALISME!!
    Gloire à nos CHOUHADAS et MOUDJAHIDS de la première HEURE !!
    Signé: SON EXCELLENCE LE PEUPLE ALGÉRIEN

    27
    3
    MELLO
    3 juillet 2019 - 8 h 06 min

    Si ce monsieur Propre avait fait de telles déclarations du temps des Bouteflika, une levée de boucliers se seraient déclarées a partir d’Alger de la part de tous les courtisans de la cour , le traitant d’agent a la solde du sionisme. Ouech idekhel rouhou hadha el bougnoul ? dans les affaires intérieures a l’Algerie .
    Biensurs , ce sont de vrais affaires…. interieures , une destruction d’un pays a huis clos.
    Maintenant , que le peuple a démasqué tous ces VOLEURS – dillapidant ce cher pays, fafa fait semblant de racoler ces veritables acteurs du changement . Ne vous en faites pas Messieurs, beaucoup , énormément de choses vont changer dans cette relation Franco-Algérienne avec cette indépendance morale . Il en restera une relation entre deux pays independants. Point.

    24
    6
      Mouloud
      3 juillet 2019 - 10 h 29 min

      Corruption..pratique importee de france a l effet de nous pomper notre fric et juguler notre expansion economique par le biais de jouisseurs hautement places..c est devenu le sport narional a tous les niveaux..que fafa vienne aujourd hui etaler au grand jour la corruption au plus haut de l etat n est pas fortuit..ni meme innocent..et si vraiment nous sommes un peuple digne de nos chouhadaset responsable de l avenir de la nation et des generations a venir..reduisons au politiquement correct nos relations avec ce pays..nos us dollars nous permettent d acheter ou on veut..franca..baraket..la source de nos problelesest identifiee..nous poursuivrons notre hirak jusqu a ce que le nouveau president regle une fois pour toutes la question france..plus qu une question….un probleme pour notre pays..et que les algeriens reduisent a zero les deplacements vers ce pays..leur visa..on s en tape!..chouia nif..chouia niddam…ni protocole d amitie..ni wallou..on va pas crever que diable..vive l algerie!!!!

      6
      4
        harissa
        3 juillet 2019 - 13 h 58 min

        En refusant des visas pour la France vous pensez une seule seconde que vous allez lui tordre le bras ,il y a eu 300 000 visas délivrés par la France en Algérie en 2018,supprimez ces visas et vous aurez des émeutes d’algériens pour circuler !

          MELLO
          3 juillet 2019 - 19 h 16 min

          S’il y a eu 300 000 visas accordés, combien de demandes de visas refusées et toute payantes, s’il vous plait.
          Sans exagérer , 1 000 000 de demandes déposées , toute payantes.
          Pratiquement , 10 000 DA la demande. Faites vos calculs.

    Salim
    3 juillet 2019 - 8 h 01 min

    Ce personnage n est pas crédible, sur ce coup il s’est permis un ecart non diplomatique contre son ancien ami et allié Bouteflika, il a sûrement en travers de sa gorge son Cheval Barbe, a qui on lui a refusé la sortie du territoire Algerien. Bouteflika en avait offert un a Hollande.
    il y a de la vengeance dans l air.

    14
    6
    Elephant Man
    3 juillet 2019 - 7 h 38 min

    Tout d’abord CHARITÉ BIEN ORDONNÉE COMMENCE PAR SOI-MÊME !!
    Qu’a-t-il donc à nous dire ce CHAROGNARD sur la France passée maître en matière de CORRUPTION… Chirac SARKOZY et pas que quel que soit le bord politique !! Carlos Ghosn …etc…Cahuzac …etc …etc..
    Ensuite arte = BHL qui dirige le conseil de surveillance depuis 1992 ! Rappel BHL soutient le hirak.
    Celui-là même qui nous disait dans son torchon le Soleil ne se lève pas à l’est que l’Algérie Lakhdar Brahimi était responsable de l’invasion en Irak pas l’entité sioniste et les USA à l’origine des attentats du 9/11…
    La question pourquoi ouvre-t-il son claque m… aujourd’hui et pas avant « ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Desproges.
    Ensuite les attentats sous faux drapeau charlie hebodo de …Nice…Bataclan et cie pour un DGSE y’a pas de quoi pavoiser non ?! Sachant que l’agent du mossad Laurence Bendenir ayant infiltré Matignon Quai d’Orsay Ministère de l’Intérieur a été clairement identifié par le Liban qu’a donc fait le gouvernement flamby walou.
    So causes toujours tu m’intéresses !

    62
    11
      elfahemtrash
      3 juillet 2019 - 8 h 15 min

      tres bien, tu as bien appris ta leçon, maintenant ne regarde pas le doigt mais regarde la lune qu’on te montre.

      12
      20
        Elephant Man
        3 juillet 2019 - 9 h 03 min

        @Elfahemtrash
        Aveugle est celui-là qui ne voit pas au travers d’un crible.

        17
        6
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 7 h 19 min

    YA PAS DE FUMÉ SON FEU.LE SYSTÈME MÈNE A LA RUINE DU PAYS….BASTA…..DEHORS VOLEUR.

    23
    10
    Azulaman
    3 juillet 2019 - 7 h 17 min

    Moi je prendrai la direction inverse de la direction que les fafa m indique.
    À monsieur le journaliste et les journaliste arrêter de donner du crédit à fafa.
    Il sait il sait pas c don problème.
    Il n. A rien à m apprendre, on a un gros problème de colonisé.

    45
    6
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 7 h 09 min

    Les Bouteflika et ceux qui les servaient ne sont pas algériens. C’est important de le rappeller.
    La France était leur patrie de cœur. La France s’est enrichie durant 20 ans comme jamais.
    La justice algérienne doit les condamner lourdement et pratiquer des retrait de nationalité et le rapatriement des fonds détournés.

    52
    8
    A3zrine
    3 juillet 2019 - 7 h 07 min

    J’irai même jusqu’à dire que la France va jusqu’à empêcher l’émergence d’un mouvement démocratique en Algérie qui donnera un nouveau souffle et un nouveau départ. N’est ce pas les présidents français qui après avoir rencontré Boutef nous balancent des discours à dormir debout, le voyant en excellente forme et en bonne mine, lui qui ne pouvait prononcer un mot ou faire un geste cohérent.

    48
    5
      Louz
      3 juillet 2019 - 8 h 01 min

      Je suis consterné d’apprendre à travers les médias l’installation de notre ancien ministre des Moudjahidine , installé dans la région Lyonnaise, ancien maquisard qui s’ acharné sur la France et oui pour se retrouver là où il est… une honte. Alors ce pays n’était pas le leur. C’était juste une pièce de théâtre et que chacun de cela assumait assumait un rôle et merveilleusement bien joué toute honte bu. Ce n ‘est pas le seul ils sont une pléiade à se défiler de leur pays pour couler des jours heureux avec ce qu’ils ont amasser comme pactole pour couler des jours heureux avec leur progéniture .

      25
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.