Saïd Bouhadja : «Je suis toujours le président légitime de l’APN»

APN Bouhadja
Vers le retour de Saïd Bouhadja ? PPAgency

Par Mounir Serraï Saïd Bouhadja appelle le nouveau secrétaire du FLN, Mohamed Djemaï, à défendre le principe de la légitimité et de la légalité à l’Assemblée populaire nationale (APN).

S’exprimant en marge d’une rencontre des cadres du parti organisée par le secrétaire général du FLN, Saïd Bouhadja continue de revendiquer son poste à la tête de l’APN. «J’ai défendu la légitimité du secrétaire général à la tête du FLN. A lui de défendre la mienne à l’APN. J’ai été écarté de manière illégale par la ‘’issaba’’ (gang) qui a agi toujours à l’APN et au sein du parti», déclare-t-il, estimant qu’il se considère toujours comme le président légitime de cette auguste Assemblée.

Saïd Bouhadja compte donc sur l’appui de Mohamed Djemaï pour reconquérir le poste qu’il avait perdu suite à un coup de force. «S’il s’agit de défendre des principes et de resserrer les rangs, nous sommes les premiers à le faire. Mais s’il s’agit de violer la légitimité de certains, nous ne marcherons pas», lance-t-il, affirmant que les séquelles de son écartement par la force de la présidence de l’APN sont encore visibles.

Bouhadja demande aussi au SG du FLN de dénoncer et neutraliser tous ceux qui ont eu un rôle direct ou indirect dans sa destitution. Pour Saïd Bouhadja, il ne faut pas chercher ailleurs qui mettre à cette institution, puisqu’il reste le président légitime. Sa sortie intervient dans un contexte où le nom du secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï, a été évoqué pour présider l’APN.

Il est à souligner qu’une séance a été programmée pour le 10 juillet au sein de l’Assemblée populaire nationale afin d’élire un nouveau président. A rappeler que le président de l’APN, Mouad Bouchareb, a été poussé à la démission par le groupe parlementaire de son parti, le FLN, de la même manière qu’il l’avait fait à son prédécesseur, Saïd Bouhadja, en novembre 2018.

M. S.

Comment (43)

    Anonyme
    10 juillet 2019 - 10 h 47 min

    il a été promu sous le régime de Boutef,et il s’appui sur l’ indésirable FLN, doit céder sa place au nettoyage
    .

    Anonyme
    10 juillet 2019 - 8 h 47 min

    il y a qui s accrochent encore pour racler les fond des tiroirs

    Anonyme
    9 juillet 2019 - 20 h 52 min

    Ce vieil homme fait pitié.

    ROUAG Smaïlus
    9 juillet 2019 - 19 h 51 min

    «Je suis toujours le président légitime de l’APN».

    WALLAH MA TAHCHEM !

    Réponse du Peuple : TU ES « brizidane » DE RIEN DU TOUT ! YA B’GHAL…!

    RAWAH AL DAREK !!! ROUH ! DÉGAGE !

    6
    1
    3atef
    9 juillet 2019 - 16 h 19 min

    en 20 ans ESSEM (POISON) bouteflikiste s’est rependu comme une trainée de poudre , il a pris RACINES dans les plus profondes strates de la camarilla…Pas étonnant que des énergumènes au faciès peu amène revendiquent un statut social qui sous d’autres cieux est réservés à des sommités NOBÉLISABLES…pas étonnant que chez nous un médiocre PETIT magouilleur (BAL3AT) à la petite semaine sorti de nul part durant les sixties se voit confié par un quarteron de généraux LA MISE à GENOUX d’un pays vidé de sa matière GRISE…Pas étonnant que des NULLARDS persistent à croire qu’il sont irremplaçables et que sans eux c’est l’apocalypse…Pas étonnant que le japon rasé en 1945 est devenu une puissance économique qui avait atteint son apogée 35 ANS après…Pas étonnant que nous 57 ANS après nous nous FARCISSONS les 2B+AGS et les ptits copins+LOPOZICION+ZAOUIET+les moudjahids de la 25 ème heure…Pas étonnant que 57 ANS après nous importons notre MALBOUFFE AVARIÉE avec ses conséquences sanitaires DÉSASTREUSES sur les 42 millions de citoyens…Pas étonnant FINALEMENT…il n y a pas de quoi S’ÉTONNER en 20 ANS 1000 MILLIARDS US$ ÉVAPORÉS… « les irremplaçables » dites merci à bouteflika…

    Chibl
    9 juillet 2019 - 15 h 39 min

    Rappelez vous, ce type s’est présenté aux élections présidentielles et quand il a recu un coup de téléphone il s’est sauvé comme un lâche du conseil constitutionnel en direct live a la télé.
    Je ne vois pas comment un lâche peut il être MOUDJAHID.

    10
    1
      Anonyme
      10 juillet 2019 - 13 h 15 min

      Moudjahidines de la 25eme heure comme beaucoup d ‘autres.
      Ils ont de la chance que Amirouche nAi pas survécu, ils les aurait tous éliminés.

    Lghoul
    9 juillet 2019 - 14 h 58 min

    Je suis convaincu qu’une épidémie de démence s’est déclarée en Algérie. Il est alors vital d’ouvir plus de cliniques belahmar et de doubler la production de RHB pour parer a la main des djounounes car la main de l’étranger est apparemment dépassée par les événements.

    Lghoul
    9 juillet 2019 - 13 h 11 min

    Il y a beaucoup qui n’ont jamais vu un zombie quand il se reveille la nuit pour sortir de la maison. Je pense qu’il est dans ce cas de condition. A 80 ans il pense qu’il est encore le « chef » de quelque chose. Tous des malades mentaux de l’argent et du pouvoir. Il vous reste combien a vivre au fait ? Je pense que le FLN de type business et affaires eprsonnelles a zombisé ses « cadres » en bois

    7
    1
    Anonyme
    9 juillet 2019 - 11 h 15 min

    Mais il est complètement zigouillé de la tète, ce mec! Il se croit ou, dans un zoo? IL ferait mieux de se taire et de se faire oublier, « fakhamatouhou » n’est plus président! Ces faibles d’esprit qui se mettent au garde-à-vous même à un cadre de son « excellence » et faire dans leur froc au moindre coup de fil ‘d’en haut » me fond gerber!!!
    Aucun honneur, aucune dignité pour ces chayatines sans foi, ni loi! Un bon coup de balai et hop dans dans les poubelles de l’histoire!!!

    7
    1
    Anonyme
    9 juillet 2019 - 9 h 30 min

    tu es aussi le fils du pape ,,,et tu t en fou de ce qui se passe autour de toi tout ce qui t intéresse c est le pouvoir c est le trône et la couronne ,la mercedes blindée aux vitres teintées les gardes corps le tapis rouge les petits fours et bien sur les magouilles le business les affaires d abord ,,,,,être craint et respecté par la contrainte

    13
    1
    Anonyme
    9 juillet 2019 - 9 h 17 min

    tu es aussi le fils du pape

    6
    1
    ABOU NOUASS
    9 juillet 2019 - 7 h 35 min

    Ce vieux vautour n’a vraiment n’a vraiment pas retenu la leçon : démissionné de force par ses propres pairs avec les lesquels il a toujours fricoté, voilà qu’il revient à la charge pour reprendre  » SON DÛ « .
    Comme si ce siège était son bien personnel, alors que la révolution en marche réclame la dissolution des 2 assemblées.
    C’est encore la course à l’échalotte.
    Tu ferais mieux de te préparer psychologiquement à la prison d’El-Harrach, pôôôvre type !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Au suivaaaaaaant !!!!

    17
    1
    Vroum Vroum 😤..
    9 juillet 2019 - 7 h 26 min

    L’époque où le poste de Députés se vendaient sous le manteau est finie , l’Apn est Caduc et le Président avec .

    10
    1
    Vroum Vroum ..
    9 juillet 2019 - 7 h 20 min

    Voilà une es raison pour laquelle le Hirac dure depuis 4 à 5 mois…ça arrange « certains  » , le gâteau ils y ont goûté , mangé , ils sont capables de mettre Mokri MSP (Islamistes ) ou Benflis pour ne jamais lacher , …5 mois de mouvement Populaire , ce qui veut dire que les rapaces s’accrochent !!.. On veut pas toucher à la Défense Nationale ou Politique Étrangère , non jamais , car c’est pour notre ANP , mais on veut la Bonne Gouvernance , Justice , pas de Hogra , Travail , Plan et Stratégie développement , Corruption en Prison …voilà même ça en 5 mois de Hirac on arrive pas à l’obtenir… ..

    8
    1
      Salahdine
      9 juillet 2019 - 8 h 44 min

      pas de benflis, pas de msp au gouvernement ( mokri ou autre)

      9
      2
    Salahdine
    9 juillet 2019 - 7 h 05 min

    Les deux chambres doivent être dissoutes dans l’immédiat et l’immunité doit être levée pour les députés, sénateurs , ministres et wali.
    Une enquête générale sur eux depuis 99 a ce jour doit être déclenchée en extrême urgence pour récupérer des biens du peuple Algérien.
    Pour les sénateurs désignés par le président et qui n’ont pas assistes aux réunions depuis leurs nominations, ils doivent restituer leurs salaires au trésor public.

    Anonyme
    9 juillet 2019 - 2 h 28 min

    Le fils du Gaid ne veux pas prendre sa retraite,la fonction rapporte beaucoup d’argent,mais pas seulement le salaire,surtout les avantages venant de certains députés et sénateurs corrompus,sinon comment un vieillard comme lui puisse continue à travailler,

    10
    2
    bozscags
    9 juillet 2019 - 1 h 41 min

    il faut dissoudre cet assemblée qui n’a plus lieu d’être c’est uniquement des opportunistes qui sont là uniquement pour faire leurs business ils ne travaillent pas pour le peuple .

    12
    1
      Atteint d'autisme il l'
      9 juillet 2019 - 11 h 05 min

      On dirait que ces gars vivent à une époque et/ou son hors sol! Il veut s’accrocher a son poste alors que les Algériens demandent un changement radical depuis plus de 2 mois. On a l’impression que ce pays appartient a leurs mères. Degage !!! Prend ta retraite , va te reposer, on veut plus te voir, toi et tout les autres majorité et opposition comprise.

        K. DZ
        10 juillet 2019 - 8 h 22 min

        Je vous le concède bien volontiers mr Bouhadja, vous êtes bien le président légitime d’une APN ILLÉGITIME. Alors vous devriez bien savoir ce qui vous reste à faire.

    RODEO
    9 juillet 2019 - 0 h 20 min

    Tu n’es rien du tout va chez toi et repose toi tu nous as assez emmerdé avec ton soutien indefectible au 5ème maudit mandat , alors du balai !!!!!

    16
    salah khiar
    8 juillet 2019 - 23 h 01 min

    Un seul héros le peuple بطل وحيد: الشعب

    EL WASIR
    8 juillet 2019 - 22 h 47 min

    La place de Monsieur Bouhadja est derrière les barreaux à la prison d’EL HARRACH.comme toujours dans ce pays,deux poids et deux mesures,lorsque certains sont emprisonné d’autres corrompus font la loi,que fait-il un général de la gendarmerie a Paris,comment se fait il;qu’il possédait des biens de grand valeur a Paris,est-que c’est offert par l’état Français pour services rendu ou de l’argent détourner,la vraie justice dans ce monde de bandits n’existe pas,c’est juste de la poudre aux yeux,Messieurs nos dirigeants

    14
    1
    Anonyme
    8 juillet 2019 - 22 h 24 min

    Même au cimetière , ils voudrons pas de vous les morts , ils sortirons de leurs tombes et manifesterons avec des pancartes  » on veut pas de vous et ca marche pas au mandats ici  » pour que vs ne soyez pas a coté d eux et je vous rassure vous êtes pas les seuls !

    11
    1
    Laisse tomber la Boulitique
    8 juillet 2019 - 22 h 14 min

    Quelqu’un peut il lui que l’assemblée nationale est dissoute où est sur le point de l’être et que tout les anciens de l’apparatchick sont à l’ombre dans 9 mètre carré au frais du peuple.
    Qu’il devrait prendre un billet pour la Mecque et aller faire son Hajh puis à son retour s’occuper de ces petits enfants faire toutes ces prières à l’heure et faire des bonnes actions par des dons aux associations caritatives aux vrais associations qui ont pignons sur rue et don la réputation n’est plus à faire pour les nécessiteux .
    Il y a des millions de manière de faire des bonnes actions.

    Horizon
    8 juillet 2019 - 20 h 26 min

    Ya si Bouhahadja ! Juste avant ta destitution, tu criais à qui voulait t’entendre que tu as été désigné par Bouteflika à la tête de l’ APN et seul Bouteflika pourra te destituer de ton perchoir. Voilà que tu reviens sur la scène et tu prétends vouloir reconquérir ton poste qui, à tes yeux, te revient de droit. Ne trouves-tu pas qu’il y a une grande incohérence dans tes propos ? De toutes les façons, cette Assemblée illégitime, élue avec la chkara, ne représente pas notre vaillant peuple et ses jours sont inexorablement comptés.

    16
    Anonyme
    8 juillet 2019 - 20 h 10 min

    Mais ce n’est pas possible! A peine, on commence à oublier leur tronche de malheur, qu’ils sont déjà de retour. Ce sont des vrais mutants.

    14
    EL KHOU
    8 juillet 2019 - 20 h 08 min

    Ya Si BOUHADJA el moudjahid, quand on se met au garde à vous devant le portrait d’un président, on se la ferme définitivement et on ne revient plus. Vous n’êtes plus président de l’ APN et vous le savez mieux que quiconque. Il ne sert à plus rien de revendiquer le poste de président. C’est terminé pour vous. Rentrez chez vous!

    14
    OUNAS
    8 juillet 2019 - 19 h 40 min

    …Tu es si proche de la tombe et vous ne lachez rien !!! AHASHMOU CHWIYA…!!! LAISSEZ LA PLACE AUX JEUNES !!! ….. Allez vous reposez … INCROYABLE ! Des INDÉCROTABLES !!! RIVÉS… PLAQUÉS… VISSÉS… au KOURSI !!! DÉGOÛTANT !

    17
    elhadj
    8 juillet 2019 - 19 h 21 min

    ayez un peu de dignité et beaucoup de respect pour le peuple algérien en vous effaçant de la scène politique que vous avez polluée par vos méthodes frauduleuses pour vous imposer et de vous ériger en tuteurs des citoyens qui d ailleurs vous rejettent et ne vous accordent ni légitimité ni crédibilité . faites vous oublier pour mesurer les conséquences désastreuses que vous aviez fait subir au pays et au peuple.vous avez effrontément clamé haut et fort votre soutien a un président impotent, providentiel selon certains opportunistes,a un système extra constitutionnel, aux pratiques mafieuses d un programme présidentiel dites vous qui a ruine le pays et dont une partie des principaux acteurs se trouve au club d el harrach et attendant la suite .

    20
    2
    Anonyme
    8 juillet 2019 - 18 h 57 min

    Ya wadi rouh ala retraite.
    Va faire du jardinage.

    23
    1
    GHEDIA Aziz
    8 juillet 2019 - 18 h 34 min

    Personne n’est légitime dans cette APN. Comme personne ne le sera à partir de demain dans toutes les institutions de l’État d’ailleurs. Ce État est à refaire, de fond en comble. N’est-ce pas que c’est l’objectif du Hirak depuis le 22 février dernier ? Ces gens-là ne courent derrière les postes de responsabilité que pour les privilèges inhérents à ces postes. Le reste, tout le reste n’est que le cadet de leurs soucis.

    15
      Anonyme
      8 juillet 2019 - 18 h 55 min

      Bien résumé.
      D… man va te contredire.

    Vangelis
    8 juillet 2019 - 18 h 29 min

    Ils parlent tous de légitimité lorsqu’ils sont concernés et jamais lorsque c’est le peuple qui le réclame.

    Comment peut-il avoir le culot de se déclarer président légitime d’une APN qui est composée d’illégitimes bonhommes et bonnes femmes qui pour la plupart ont été soit cooptés soit ont acheté leur siège pour seulement être aptes à lever le bras y compris pour des lois illégitimes.

    Dehors tous ces énergumènes qui n’ont rien apporté au pays sauf des déboires et de l’inertie dans le cirage de pompes. Votre place n’est pas au sein de cette APN qui normalement aurait du être dissoute car inutile, fantoche et partiale au seul service du régime.

    Ce prétendu président « légitime  » dit-il, devrait avoir la modestie de se taire au moins et ne pas réclamer une cause perdue d’avance car il n’est pas l’homme qu’il faut à la place qu’il revendique. Tous dans la poubelle de l’histoire de l’Algérie en attendant de rendre des comptes.

    18
    Le Miroir Aux Alouettes
    8 juillet 2019 - 18 h 22 min

    Y’a monsieur Bouhadja, vous n’êtes président de rien du tout, étant vous même un symbole du régime honni de Bouteflika, que le hirak rejette.
    Rappelez vous, vous fûtes l’un des premiers fous du roi à brandir fièrement le cadre de Bouteflika en compagnie de Ziari et Bensalah,dans une mosquée à Alger pour soutenir un 5eme mandat devant les fidèles ahuris de cette même mosquée. C’était exactement à la veille de Laylet Al kadr du mois de Ramadan 2018.
    En plus, Comment pouvez vous prétendre être légitime, quand le pays entier entame son illégalité constitutionnelle demain,mardi 9 Juillet, et que même le chef de l’État A. Bensalah nommé par interim, devrait démissionner, selon les textes de la présente constitution qui régit le pays? Sans parler de tous ceux qui ont été nommés par ci,par là et dont le peuple ne veut pas.
    Monsieur Bouhadja, le peuple ne veut ni de vous,ni de cette APN de voyous que vous aviez protégés sous votre règne trop long. Monsieur Bouhadja, Rouh djib hadja, et allez vous reposer. Laissez nous mettre une nouvelle république sur les rails. Le règne des postes sur commande et sur un coup de fil,c’est fini,et le hirak ne veut plus entendre parler de votre FLN/RND qui ont détruit le pays.

    11
    Anonyme
    8 juillet 2019 - 17 h 56 min

    Ta place légitime est à Al Harrach pas à la tete de l’APN.

    17
    1
    Anonyme
    8 juillet 2019 - 17 h 46 min

    Il sort d’où celui la ,

    11
    SaidZ
    8 juillet 2019 - 17 h 38 min

    Encore un autre guignol qui n’a pas honte de parler de « légitimité »! le budget de cette apn n’est pas loin de celui des généraux. Remettez les clés au peuple sans condition et allez rejoindre vos familles dans leurs résidences luxueuses en occident.

    15
    2
    BEN
    8 juillet 2019 - 17 h 16 min

    DISSOUDRE L’APN AVEC LE DÉPART DE BENSALAH DES DEMAIN

    11
    4
    Kahina-DZ
    8 juillet 2019 - 16 h 36 min

    DU VIDE AU VIDE… YAW L’ALGÉRIE MASHI TA3KOUM.

    SVP NON … PAS LUI. La marmita continue le recyclage.
    Il y a un manque de sérieux flagrant…On dirait qu’on veut provoquer le peuple.
    Que va t-on faire avec Abou- Hadja… C’est quoi sa valeur ajoutée depuis qu’il a pris la responsabilité de ceux qui font la sieste à l’APN.
    Il a juste géré la sieste des dipiti et a dit oui à tous les mandats.

    21
    Hocine-Nasser Bouabsa
    8 juillet 2019 - 15 h 53 min

    L’auteur de l’article écrit: « A rappeler que le président de l’APN, Mouad Bouchareb, a été poussé à la démission par le groupe parlementaire de son parti, le FLN, de la même manière qu’il l’avait fait à son prédécesseur, Saïd Bouhadja, en novembre 2018 ». Ce qui est faux.

    En effet Said Bouhadja n’a jamais démissioné de la présidence du parlement. Alors que Mouad Boucharb l’a bien fait. Tout le monde se rappelle les images du portail de l’APN cadenassé. Un acte criminel, illégal et anticonstitutionnel. Sur ce sujet l’instiution militaire devrait intervenir pour protéger la constitution et rétablir Said Bouhadja à la tête de l’APN.

    Pour faire mieux: que cette APN soit dissoute et que des éléctions soient organisées dans 3 mois.
    .

    13
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.