Une source autorisée dément les propos attribués à Bedoui sur Khalifa Haftar

Bedoui Haftar
Noureddine Bedoui. D. R.

Par Kamel M. – Une source autorisée a démenti les propos attribués au Premier ministre, Noureddine Bedoui, sur le chef militaire libyen Khalifa Haftar. «Les propos attribués au Premier ministre sur le maréchal Haftar sont dénués de tout fondement», a affirmé cette source à Algeriepatriotique, expliquant que l’information a été diffusée par des sites libyens avant d’être reprise par Al-Jazeera et des sources médiatiques algériennes qui s’y sont également référées sans vérifier la véracité de l’information.

Notre source a rappelé la position de principe de l’Algérie fondée sur la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats et les efforts de la diplomatie algérienne pour «aider les frères libyens à aboutir à une solution politique» à la crise qui secoue le pays depuis la chute du régime de Kadhafi en 2011.

Des médias ont relayé une fausse information selon laquelle Noureddine Bedoui aurait déclaré que «Khalifa Haftar ne représente rien devant la grandeur de la Libye». Une désinformation qui semble participer d’une tentative de manipuler l’opinion publique pour créer un malaise dans les relations entre l’Algérie et la Libye où des puissances étrangères se livrent une guerre d’intérêts par milices et armées interposées. Khalifa Haftar, soutenu par les Emirats arabes unis, l’Arabie Saoudite et la France, a tenté une incursion à Tripoli, mais l’intervention de la Turquie et du Qatar ont stoppé son avancée.

L’Algérie se tient à équidistance entre les différents belligérants de la guerre civile en Libye et privilégie le dialogue pour mettre fin à huit ans d’affrontements armés violents qui ont fait de nombreuses victimes.

Le récent raid aérien contre un centre de rétention de migrants, qui a fait plus de cinquante morts et des dizaines de blessés, a achevé de ternir la réputation de va-t-en-guerre de l’ancien officier de l’armée de Kadhafi dont l’acharnement à rejeter tout dialogue inclusif entrave les initiatives visant à transcender la crise libyenne et menace la stabilité et la sécurité de toute la région.

K. M.

Comment (14)

    2ème république
    10 juillet 2019 - 7 h 28 min

    @Elephant Man. Je connais depuis pas mal de temps votre allergie à tout les mots tels que démocratie, peuple, liberté etc…mais je vous répond quand même surtout aider ceux qui seraient tentés par votre « raisonnement ». La lybie est un petit pays de 6 millions d’habitants très très riche qui avait de quoi dépasser Dubai en infrastructures. Khadafi en a fait une Corée du Nord. Ce qui est arrivé en lybie ne peut pas arriver à tous les pays. Il y avait une seule famille, les Kadhafi, et des tribus. Ils faisait taire leurs chefs avec de l’argent. Vous parlez de Seif-el-islam, c’est lui qui était chargé de faire ce que je viens de dire. D’après vous les libyens ont droit soit à la dictature soit au nouveau colonialisme de BHL-Sarkosy?? Un peu comme chez nous. Gaid ou le risque d’explosion à la libyenne!! Il y a un troisième choix. Il y a quelque chose qui s’appelle « le peuple » je ne sais pas si ça vous dit quelque chose. C’est plus facile de coloniser un pays détenu par une seule famille que par tout un peuple. Le chaos libyen est de la faute de Khadafi. Il a fait le vide autour de lui comme tout les dictateurs pour rester l’unique choix. Un homme politique au pouvoir m’a dit une fois à la veille du 4 ème mandat qu’il serait « obligé » de suivre Boutef car il n’y avait pas d’autres choix!!. Je lui avait simplement répondu que si on avait laissé l’opposition s’exprimer et pratiquer le jeu démocratique, Il aurait eu l’embarras du choix. On le dit souvent « n’est colonisé que celui qui est colonisable »

    33
    17
      Anonyme
      10 juillet 2019 - 17 h 11 min

      khadafI etait dans la lignée des dictateurs arabes ,il ne pouvait qu »attirer la catastrophe sur son pays,comme ce fut le cas pour l’irak et pour d’autres! étrangement ,ces conflits n’arrivent jamais dans les démocraties mais toujours dans des dictatures a la merci des interventions étrangeres !!

      10
      1
    ABOU NOUASS
    10 juillet 2019 - 7 h 19 min

    Nous avons 3 boulets explosifs qui n’ont rien à faire au pouvoir de par leur idéologie et leur incompétence
    criarde : Gaid, Bedoui et bensalah tous séniles.

    Leur idéologie est l’allégeance mesquine envers les émirats arabes et les Saoud.
    Leur incompétence s’est traduite tout comme Boutef, par leur mutisme devant le Makhzen qui s’est permis nombre d’agressions sans réagir , devant ces dernières déclarations offensives des tunisiens et de ce
    va-t-en-guerre téléguidé de Haftar traîtres à son propre pays.

    Leurs seules réactions ce n’est qu’envers le peuple algérien .

    Mais…. elkhabar idjibouh ettouala.

    Préparez vous à changer de domicile . El-harrach vous attend tous les 3

    13
    17
      3atef
      10 juillet 2019 - 8 h 05 min

      ET POURTANT LA SAGESSE POPULAIRE EST BONNE CONSEILLÈRE 7 ET 8 dès LE 22 FÉVRIER!! AGS LE SERPENT QUI SE MORT LA QUEUE…c’était prévisible !! quand on ne regarde pas plus loin que le bout de son nez ou le coffre fort de la république…!! ET maintenant que fait-on
      avec les 2B+AGS…son EXCELLENCE le PEUPLE ALGÉRIEN est seul SOUVERAIN depuis mercredi 00h1′

      8
      7
    Mme CH
    10 juillet 2019 - 1 h 01 min

    A-t-il fait une bourde et quelqu’un essaye de la réparer…??? Allez dégage, il est temps de mettre des hommes compétents, nationalistes et intègres à la place qu’il faut…! Sinon, ces larbins médiocres et malhonnêtes risquent de déclencher volontairement ou involontairement des incidents diplomatiques ou encore pire….!

    23
    5
    Qu'ALLAH nous préserve d'entrer dans la mêlée.
    10 juillet 2019 - 0 h 29 min

    La Turquie va liquider le pseudo chef de milices Khalifa Haftar et ses D’aechiens venus de Syrie d’Irak .
    Nous devrions aider la Turquie en lui transmettant des avantages que nos instruments militaires électronique sophistiqués nous permettent d’obtenir et en faire bénéficier la Turquie pour indirectement l’aider à désintégré la bande à Haftar et lui le premier.
    Car je me demande si nôtre éternelle neutralité ne finira pas par se décalquer contre l’Algérie. ???

    9
    15
    2ème république
    9 juillet 2019 - 23 h 29 min

    Bedoui qui parle de Haftar?? Tu parles! je suis sûr qu’il ne sait même pas qui il est…

    22
    4
    Vangelis
    9 juillet 2019 - 23 h 22 min

    Faux jeton tel qu’il est, comme s’il avait le courage de parler ainsi de Aftar alors que ce dernier ne s’était pas gêné de menacer l’Algérie il n’y a pas si longtemps de cela.

    20
    2
    Elephant Man
    9 juillet 2019 - 21 h 42 min

    Je réitère Haftar tout comme Sarraj ne sont que des pantins sionistes sans oublié l’atlantosioniste par excellence Salamé. Même l’entité sioniste a ses propres milices pour piller le pétrole libyen.
    Seule et unique solution pour une recouvrance pleine et entière de la souveraineté libyenne Seif al Islam Kadhafi qui dispose du soutien de nombreuses tribus libyennes et jouit toujours d’une très grande popularité.
    Allah Yarhmou le Guide le Colonel Kadhafi.
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    24
    27
    Le Naif
    9 juillet 2019 - 21 h 03 min

    Je plains El gaid que doit il faire? qui l’emporteras le cœur où la raison? De toute façon pour le peuple Algérien c’est un non événement ce Bedoui ne représente que lui méme et ceux qui l’on envoyer la ou il était…

    8
    2
    Terre à terre
    9 juillet 2019 - 20 h 30 min

    quand j’ai lu qu’il a pu exprimé une opinion, j’ai été fort étonné. Je me suis dit : tiens il parle de sujet qui le dépasse
    .Après réflexion, je suis arrivé à la conclusion que c’était pour attirer l’attention des Lybiens au cas où ils auraient besoin de quelqu’un de compétent pour organiser des élections libres et démocratiques chez eux.

    9
    2
    Salahdine
    9 juillet 2019 - 20 h 23 min

    Haftar n’a pas pu combattre les tcahdiens dans la guerre de la frontière – bande d’auzou en 1987 -, il s’est rendu malgré l’arsenal de guerre qu’il était entre ses mains. Puis il a été repris par la france et la CIA afin de lui préparer pour détruire la Libye. Maintenant il est entrain de massacrer le peuple libyen suite a des instructions et des manipulations de la france/usa. Cette taupe americo- française doit être mis un jour dans la poubelle.
    L’histoire ne pardonnerai jamais.

    11
    1
    MELLO
    9 juillet 2019 - 20 h 10 min

    Et après , que peut il faire ca sanguinaire ? En effet oui , Haftar ne représente rien devant la Libye . On le dit et on le redit. Puisque Bedoui est rejeté par la quasi totalite des Algeriens , que représente t il , lui aussi, devant la grandeur de cette Algerie , walou. Il ira rejoindre tous ces vauriens de leur nation.

    12
    4
    bozscags
    9 juillet 2019 - 19 h 29 min

    merci mr Sarkozy et votre connerie d’aller assassiner khadafi et l’autre toquard de bhl qui a été foutre sa merde lui aussi on devait les envoyer tous les deux en Libye résoudre ce gros problème.

    12
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.