Le pouvoir enlève la présidence de l’APN au FLN et l’offre aux islamistes

Chenine APN islamistes
Slimane Chenine prend les commandes de l'APN. PPAgency

Par Karim B. – La cooptation d’un transfuge du MSP, député représentant trois partis islamistes, à la tête de la chambre basse du Parlement cache-t-elle un deal entre les tenants du pouvoir actuels et les islamistes ?

Avec cette désignation, le FLN perd le poste de troisième homme de l’Etat après avoir présidé aux destinées de l’APN depuis l’avènement de Bouteflika. Est-ce le début de la fin pour ce parti dont un grand nombre de citoyens réclament la restitution du sigle au peuple après que ceux qui l’ont accaparé s’en sont servi pour leurs intérêts personnels, comme l’a affirmé le secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine ?

Le FLN et le RND ont constitué le socle du régime Bouteflika. Dès lors, les décideurs du moment semblent vouloir gagner du temps en donnant l’illusion d’un nouveau changement tel que réclamé par les millions de manifestants qui ne baissent pas les bras depuis plus de quatre mois et qui persistent à exiger le départ de tous les symboles civils et militaires de l’ancien système.

Mais il est peu probable que ce changement de fusibles aboutisse aux résultats escomptés par ceux qui cherchent à reconstituer le système honni par les Algériens, par des replâtrages et des ravalements de façade qui cachent mal la persistance du pouvoir à refuser de lâcher les commandes pour permettre qu’un dialogue sérieux s’enclenche et débouche sur des élections présidentielles propres et honnêtes qui enterreront définitivement l’ère Bouteflika.

Quel rôle a-t-il été assigné au nouveau président de l’Assemblée populaire nationale ? Quelle feuille de route a-t-il été chargé de mettre en œuvre ? Si le Conseil constitutionnel a été actionné pour accorder une couverture légale au pouvoir en levant la barrière de la date limite de la présidence de Bensalah, chef d’Etat par intérim illégitime depuis ce mardi à minuit, maintenu sine die grâce à une fatwa, le Parlement pourrait être appelé à la rescousse pour une mission similaire dont on ne connaît pas la teneur pour le moment.

Une chose est sûre : les jeux de coulisses, marque de fabrique du régime Bouteflika, sont plus que jamais d’actualité.

K. B.

Comment (63)

    amedbenamed
    11 juillet 2019 - 20 h 35 min

    l’important pour nous ce n’est pas qui est élu ou de quel courant il s’agit, mais le plus important est comment est il élu? rejouissons nous donc pour cette initiative en attendant d’autres pour instaurer définitivement les regles de jeux démocratiques. N’est ce pas là l’appel pressant des démocrates.

    4
    7
    Mon opinion
    11 juillet 2019 - 18 h 13 min

    Salam,
    Cet homme un islamiste? Bon, alors il faut le dire très vite.
    Dans ce cas là, le père noêl est un intégriste!
    Pour moi un islamiste dans sa définition la plus simple est une personne qui suit avec rigueur et à la lettre les enseignements de notre prophète(SAS) sans s’écarter de la sounna ni du coran.
    Cependant que constatons nous sur cette photo: l’inverse de l’enseignement de la sounna du prophète.
    La sounna de notre prophète (SAS) concernant la barbe, qui est en fait une tradition appartenant à tous les prophètes que l’on peut constater aussi chez les communautés chrétiennes Mormones, Mennonites, Amiches, Hutterites…
    Cette tradition stipule de tailler ou de raser la moustache et de garder la barbe, donc mr,Chenine n’est pas un islamiste mais une sorte de mutant laico-musulman très flexible s’adaptant à toutes sortes de configuration de terrain ou de situation.
    Donc on peut deviner peut être à travers ce personnage un manque de sincérité dans ses convictions et une personne capable de manger à tous les rateliers si nécessité s’impose.
    Résultat, le pouvoir obscur plus que jamais hypocrite garde toujours ses mêmes réflexes dictatoriaux.

    10
    11
      Anonyme
      11 juillet 2019 - 21 h 31 min

      Il est islamiste dans la tete et c’est pire que la barbiche,gandoura , babouches et ivre de bawle al ba3ir.

      5
      4
        Mon opinion
        12 juillet 2019 - 16 h 52 min

        Si vous faites une introspection vous constaterez que vous êtes islamophobe et raciste.

        3
        2
          Anonyme
          12 juillet 2019 - 20 h 16 min

          Les islamistes attaquent la société civile dans tous les pays ; qu’il s’agisse de pays musulmans, de pays laïcs et même de pays appartenant majoritairement à une autre religion. Ils se croient partout chez eux et veulent imposer agressivement leur dictat aux musulmans modérés et même aux croyants des autres religions.
          Ils se moquent, ridiculisent et blasphèment contre les croyances des autres, mais se mettent en colère si on critique les leurs. Ils incitent à la haine et lancent des appels au meurtre contre les autres communautés, mais s’offusquent si on leur dit qu’ils sont agressifs. Ils se font les ennemis du monde entier ; que vous ayez une autre religion, pas de religion, ou la même religion qu’eux. Les islamistes sont pour l’islam violent, totalitaire, colonialiste, impérialiste, sexiste, raciste, antisémite, homophobe… et ils s’étonnent que leurs victimes deviennent islamophobes et racistes.

      Felfel Har
      11 juillet 2019 - 21 h 35 min

      @Mon Opinion
      Une personne qui suit rigoureusement et à la lettre les enseignements du Coran et de la Sunna est un MUSULMAN.
      Une personne qui utilise et interprète à sa guise les enseignements du Coran et de la Sunna, à des fins politiques et partisanes est un ISLAMISTE, cad un activiste qui se pare du bouclier de l’Islam quand ça le sert.
      Je suis musulman et c’est comme cela que je me définis: je pratique l’Islam que mes parents m’ont légué après l’avoir eux-mêmes reçu des leurs, depuis des générations. Je sacralise tellement ma religion que je refuse de l’impliquer dans le bourbier politique où tous les coups sont permis.
      Ne confondons pas!
      Salam!

      17
    Le Glaive Et Le Bouclier
    11 juillet 2019 - 17 h 38 min

    FLN et partis islamistes c’est du pareil au même. Le FLN a été le terreau béni sur lequel s’est épanouie la maudite fleur du mal de l’islamisme politique dans le pays. Les uns, et les autres ont toujours avancé masqués en catimini, pour étouffer les contestations légitimes qui émanent du peuple. Couvre moi, que je te couvre. L’ un étant le bouclier abjecte dont se sont servi les corrompus pour rester au pouvoir, et l’autre le glaive de la force du mal pour anéantir tout balbutiements démocratiques.
    C’est avec ce stratège immonde que les uns et les autres demeureront au pouvoir. Sauf que les islamistes pourront désormais circuler en bombant torse et biceps avec une arrogance qu’ils n’auront plus à dissimuler sous le bouclier FLN.
    En somme, la cooptation de ce député, représentant de 3 partis islamistes n’est qu’un détestable bras bras d’honneur en direction des démocrates progressistes,et la signature de l’épée de Damoclès qui plane sur le hirak. Un signe inquiétant qui signale la chappe de plomb qui guette le pays.

    13
    1
    Anonyme
    11 juillet 2019 - 13 h 50 min

    Dans tous les pays kharabo-islamiques, les juntes militaires s’appuient sur les islamistes pour consolider leur pouvoir. On l’a vu au Soudan avec Al Bachir et les islamistes de Thourrabi. Si on jette un regard à l’histoire on trouvera que c’est l’empire britannique qui a créé les frères musulmans pour contrer les mouvements progressistes arabes qui luttaient pour l’indépendance de leurs pays du joug colonialiste . Les USA ont aussi créé les talibans et Al Qaida pour lutter contre le péril rouge communiste. Ces créations diaboliques continuent à parachever leur oeuvre destructrice des pays aspirant à la démocratie qui sont des menaces mortelles pour les monarchies du golf

    22
    6
      amirouche
      11 juillet 2019 - 16 h 06 min

      Bonjour le schizophrène, c’est quoi le menu pour aujourd’hui ? Ah maintenant tu es contre les arabes et les musulmans ? et tu va être contre qui après cinq minutes ? pour les lecteurs pas pour toi parce que tu es malade,
      chez tout le monde il y a des mauvais comme chez les arabes, les kabyles ou meme les allemands. Anonyme des fois il est arabe, musulman des fois il est contre c’est quoi au juste son problème c’est sur que kotlek chomage rien a faire ? je vois que 60% des commentaires appartiennent a anonyme le pauvre il n’a rien a faire pendant toute la journée rien que les injures et les insultes qui sortent de sa bouche get a life…

      25
      14
    Effet boomerang garantie
    11 juillet 2019 - 13 h 37 min

    Les Kabyles dont à l’affût pour dénigré tout ceux et celles qui ne sont pas de leurs tribu kabyles.
    D’autant plus quand il s’agit d’un musulman soumis à Allah.
    C’est Zouwawiya ils n’aiment que les kabyles comme eux.
    En dehors de ça les autres auront droits à tout les critiques possible et inimaginables.
    Nôtres patience à des limites.

    12
    123
    Anonimaoui
    11 juillet 2019 - 13 h 37 min

    De tout temps les pouvoirs illégitimes, souvent dictatoriaux militaro-nationalistes, dans le monde dit musulman se sont appuyés sur les courants islamistes et pour accéder au pouvoir et pour s’y maintenir indéfiniment. Les exemples sont tellement nombreux que cette pratique est devenue une règle immuable. Citons dans ce cas le Pakistan, l’Égypte, le Soudan, les monarchies du Golf persique et d’autres contrées. En Algérie nous citerons le colonialisme qui s’est appuyé sur les sectes religieuses pour abrutir les autochtones, Chadli qui s’est allié avec le fis dissous pour rester président et le régime du Nain mort-vivant qui s’est entouré de partis de mouvance islamiste et s’est appuyé sur les zaouïa pour mieux leurrer les Algériens quant à ses intentions réelles pour détruire l’Algérie, son peuple et ses ressources. Le même stratagème se repetera tant que le régime ne change pas.

    16
    2
    DYHIA-DZ
    11 juillet 2019 - 13 h 17 min

    Un rappel historique: Abassi Madani était un membre du FLN. L’intégrisme est le deuxième visage du FLN

    Le Bouteflikisme sera sauvé par les islamistes. Comme d’hab.

    La situation est de plus en plus confuse.

    32
    9
    Anonyme
    11 juillet 2019 - 11 h 53 min

    GS le  » Grand Sauveur » viens d’annoncer la couleur, ils doivent bondir de joie aux émirats et en arabie ,quand le ciel sera clair il sera trop tard , nous finirons tous sur un tapis de prière , pauvre Algerie si loin d’elle-même et si près de la mecque.

    25
    9
    KIF KIF
    11 juillet 2019 - 11 h 09 min

    Si ce n’est pas de la peste c’est le choléra ;on est sortie de l’auberge

    21
    5
      Anonyme
      11 juillet 2019 - 14 h 30 min

      Maintenant ce n’est plus le choléra ou la peste mais le cancer du cerveau.

      14
      3
    Abou Stroff
    11 juillet 2019 - 10 h 31 min

    « le pouvoir enlève la présidence de l’APN au FLN et l’offre aux islamistes » titre K. B..
    je pense que, grâce à cette action hautement symbolique, le pouvoir ne fait que transcrire, dans les faits une convergence d’intérêts palpable et vérifiable entre la marabunta qui nous gouverne (dont le parrain du moment est gaïd salah) et la vermine islamiste.
    en effet, la marabunta gère (et s’enrichit grâce à son monopole) la rente grâce à sa privatisation des structures de l’Etat algérien tandis que la vermine récupère une partie de la rente grâce à son quasi-monopole sur le commerce formel et informel. il y a donc une division (scientifique?) du travail entre deux facettes d’un même pôle.
    en outre, la vermine couvre de son idéologie la rapine organisée qu’opère la marabunta sur la rente (n’est ce pas Dieu qui enrichit qui il veut, selon le texte sacré?), le nationalisme étant une idéologie en perte de vitesse notamment quand le discours est porté par des énergumènes dont l’enrichissement plus qu’insolite demeure une énigme pour l’algérien lambda.
    en d’autres termes, la marabunta et la vermine ne sont que deux facettes d’une même chapelle. car, tous les algériens lambda remarquent que les dirigeants de la marabunta d’une part et les dirigeants de la vermine se ressemblent comme deux gouttes d’eau et s’entendent comme deux larrons en foire sur le dos des algériens lambda.
    ainsi, la marabunta et la vermine s’enrichissent sans travailler, profitent et font profiter leurs proches des bienfaits de la rente et s’acoquinent souvent ensemble.
    moralité de l’histoire: toutes les télés qui font, d’une manière ou d’une autre, l’apologie de l’idéologie intégriste sont aux mains de pontes de la marabunta et servent, avant de servir la cause de la vermine islamiste, la cause de la marabunta en endormant les algériens lambda
    PS1: je pense que les arrestations de certaines chakhsiates watania ne représentent que des règlements de compte au sein de la marabunta et ne visent nullement au dépassement du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui nous avilit et nous réduit à des moins que rien
    PS2: reconnaissons, enfin, que celui qui a avancé que la religion était l’opium du peuple n’avait pas tort du tout. ainsi, pendant que les autres peuples se sont débarrassés du carcan religieux et planifient un « amarsissage » sur la planète Mars, les peuples musulmans, en général et les algériens lambda, en particulier continuent à attendre le messie qui les sortira de la m…. qu’ils ont eux mêmes produit.

    37
    15
      Zaatar
      11 juillet 2019 - 11 h 06 min

      Cher Abou Stroff je te salue,

      Merci pour cette magistrale démonstration du fonctionnement de notre pays à laquelle rien ne peut être ajouté…

      15
      4
        Abou Stroff
        11 juillet 2019 - 16 h 12 min

        Zaatar, je te salue!
        cela fait des lustres que je défend l’idée qu’il n’y a aucune contradiction antagonique entre la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste. d’ailleurs, dès que la marabunta (à travers le fakhamatouhou déchu) a permis à la vermine d’ériger un quasi-monopole sur les commerces formel et informel, plus personne ne parle de l’érection de la dawla islamia. ceci pour dire, qu’en fin de compte, le « problème » n’avait rien de religieux mais tournait autour d’un partage plus équitable de la rente en faveur de la vermine, ni plus, ni moins.
        PS: on ne peut que s’étonner que parmi tous ceux qui ont élu résidence à el harrach, il n’y ait, pour le moment, aucun représentant de la vermine islamiste, bizarre, bizarrement bizarre, n’est ce pas?

        9
        1
      zyriab
      11 juillet 2019 - 16 h 47 min

      Abou Stroff nous avait habitué à des analyses un peu plus subtiles La donne aujourd’hui c’est vraiment ce que l’on nomme « L’Equilibre Régional  » Les hommes du sud ont toujours étaient écarté des cercles de décision Pas un Chef de Région militaire pas un Directeur Central au niveau du MDN très peu de wali pas un seul ambassadeur etc. Le seul c’était Bédoui Mais voilà il est rejeté par la rue Impératif d’essayer de confirmer l’unité nationale Les compromis sont assez fins aujourd’hui la donne politique est impérative Suivre toutes ces circonvolutions ne sera pas facile Surtout depuis que les français font un forcing de tous les diables

      3
      2
    ABOU NOUASS
    11 juillet 2019 - 9 h 27 min

    Cette fantasmagorique farce est on ne peut clair quant aux visées de G.s
    Il n’aurait pas agi ainsi, sans l’aval de Dubaï et l’arabie yahoudite. Maintenant il bombe le torse à qui voudrait se mettre en travers de son chemin.
    Au début février il pensait que la rue allait s’essouffler après 3 ou 4 vendredis.
    Il a fait le dos rond en affirmant fallacieusement qu’il protège le peuple.
    Il n’a pas dit un seul mot sur l’emblème amazigh etc.. etc…

    Mais voyant que la rue gronde de plus en plus avec l’invective parfois, et que l’osmose inter-régions grossit au fil des semaines, le voilà qui panique et commence bouillir de peur d’être lâché même par ses pairs.

    Le voyant pris à son propre piège, Dubaï vole à son secours et lui intime l’ordre de sévir.

    Le sieur G.s , inculte et nullement stratège va commettre incessamment l’irréparable qui le mènera droit à sa perte.
    Nous n’abandonnerons pas si facilement qu’il le croit et nous irons, pour son malheur, jusqu’au bout de l’ éviction totale de ce système né du clan d’oujda.

    Gloire aux vrais moudjahidines et au Peuple !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    40
    13
    MELLO
    11 juillet 2019 - 9 h 24 min

    C’est le destin de l’Algérie et de son peuple qui se joue aujourd’hui . De jour en jour , les masques tombent et laissent place a cette alliance , qui ne dit pas son nom, de se repandre encore plus. Les uns et les autres parlent d’une majorité parlementaire qui devrait fournir son président , conformement aux lois de la République et a la Constitution . Au final, ils bafouent une fois de plus LEUR constitution , que le peuple se jure de modifier le moment voulu .
    Ce ne sont pas vos institutions pour lesquelles vous n’avez aucun respect , mais le peuple prendra le temps qu’il faut pour les repenser. Chaque chose son temps , mais aujourd’hui il est temps que vous partiez tous sans honneur. Le reste , le peuple prendra le temps , pour remettre tout a plat , et reconstruire sur d’autres fondements l’Etat, la Nation , la Republique. C’est a nous , le peuple de ce pays , de lui dessiner ses contours et son ossature pour que la paix , la justice, la liberte , la tolérance, la pluralité , la modernité et l’émancipation de tous soient les fondements de cette nouvelle Algérie Indépendante.

    25
    2
    Situation alarmante
    11 juillet 2019 - 8 h 44 min

    Bouse de vache et exode rural = nouveaux individus politiques algériens complètement radicalisés, déphasés, dangereux, vicieux.

    30
    5
    Clovis
    11 juillet 2019 - 8 h 38 min

    C’est un scandale ! Une honte ! Une insulte au peuple. Mais l’assemblee nationale n’a rien de nationale et n’a aucune legitimite. Et le pouvoir a tord de jouer encore la carte islamiste, cela risque de se retourner contre lui et helas contre le peuple qui aspire a une vraie democratie, sans interference du religieux en politique. Il faut donc continuer a rejeter ce pouvoir et ses executants, et cette assemblee fantoche.

    28
    6
    Djemel
    11 juillet 2019 - 7 h 34 min

    Un ecchymose sur le front signifie beaucoup de choses: ne pas réfléchir mais plutôt faire comme l’autre sans comprendre pourquoi, aimer paraitre, se faire reconnaitre par les siens, réduire la religion à l’apparence…
    Une solution pour finir avec tout ça est de réclamer des enquêtes sur le financement des partis politiques. Selon certains médias, des noms de partis politiques ont été cités dans les enquêtes sur la corruption. Pas surprenant.

    24
    2
    Salahdine
    11 juillet 2019 - 6 h 36 min

    Logiquement, le parti politique majoritaire dans une élection aura en charge la constitution du gouvernement ( en coalition s’il faut) et la présidence de l’APN. Le FLN , parti majoritaire, a cédé suite a un arrangement avec les autres partis pour que ces derniers lui apporteront l’aide qu’il faudra pour l’élection du futur président qui sera un candidat FLN. Le partage de pouvoir est clair : L’exécutive ( FLN/RND), APN ( MSP/autres), Sénat ( RND/FLN) : les jeux sont clairs.
    Le hirack est en cours d’être exploité par les opportunistes pour d’autres fin, ce n’est pas demain la veille. Le chemin du changement est très difficile, nécessite patience et continuité.

    33
    2
    Kahina-DZ
    11 juillet 2019 - 6 h 28 min

    Rien de surprenant, les islamistes ont toujours été l’oxygène du pouvoir.
    Ce sont des corrompus propres.

    49
    6
    BEVERT VERT.
    11 juillet 2019 - 4 h 24 min

    C’est a dire qu’on s’est battus pour des noix durant presque deux decennies . no probleme , nous les recombattront et eux et ceux qui veulent les replacès , cette fois ca sera du vraiment lourd. gaid et ses potes bidasses ne savent a quel saint se vouer. un conseil a eux , le seul saint … c’est le peuple.

    45
    12
    SaidZ
    11 juillet 2019 - 4 h 03 min

    Bien que l’apn ne sert à rien vu notre système de gouvernance mais là il s’agit d’un deal évident. il ne faut pas oublier que le pouvoir se nourrit sur le dos des islamistes depuis les années 70, Kamel Amzal a été assassiné sur le campus de ben akenoun par les fréros jadis au service du pouvoir.

    67
    2
    aghyoul
    11 juillet 2019 - 2 h 45 min

    on finira par un HCE bis

    21
    2
    VOSTAF
    11 juillet 2019 - 2 h 11 min

    Ça manque d’hommes dans la rue pour donner les renes du pays aux islamo-cachiristes?

    35
    14
    Nadir
    11 juillet 2019 - 1 h 17 min

    Ce mec a une tache sur le front, il veux nous faire croire qu’il fait la prière matin et soir et sans arrêt, je connais des gens qui ont fait leur prière toute leur vie depuis tout petit comme ma mère par exemple qui a maintenant 80 ans et son front est tout propre sans aucune tache,vous avez surement remarqué que c’est un nouveau phénomène ça n’existait pas avant, avoir une tache sur le front c’est tout nouveau. j’ai presque 50 ans et j’ai vue beaucoup de gens prier sans avoir de tache sur le front et d’un coup de nouvelle personnes débarqué dans la mosquée après quelques année ils ont tous une tache sur le front. bizarre non ? En tout cas pour moi dès que je vois une personne comme ça je la fuit comme la peste, pour moi c’est un hypocrite je fais confiance qu’au gens qui ont le front propre sans tache …Ce mec a la tête de de l’APN m’inspire pas confiance.

    50
    6
      Lady F.
      11 juillet 2019 - 5 h 52 min

      Cette tache sur le front est en fait une dermatose généralement due au frottement répété sur les tapis des mosquées. La plupart du temps, vu le nombre de croyants contaminés qui fréquentent les lieux de culte, ces tapis sont infestés de champignons (notamment des dermatophytes) et comme ils ne sont pas régulièrement nettoyés, encore moins désinfectés, les fidèles contractent souvent ce type de mycose, surtout quand ils ont eux-même une hygiène peu scrupuleuse.
      Les femmes sont moins touchées vu qu’elles fréquentent moins les mosquées.
      Dans le jargon scientifique, ces taches sont nommées « dermatoses dévotionnelles ». Il s’agit donc d’une infection et non d’un signe extérieur de piété pourtant fièrement exhibé comme tel…

      51
      3
        Nadir
        11 juillet 2019 - 10 h 57 min

        Ce n’est pas vrais, désolé votre argument ne tien pas.
        Un champignon ne reste pas sur le même endroit, si c’était une infection comme vous dites ça aurait infecté tout le front ou même tout le visage ce qui n’est pas le cas.
        Ces gens se font eux même cette tache pour faire croire au autre qu’ils font la prière plus que tout le monde. c’est tout simplement des hypocrites.

        18
        2
          Arius
          11 juillet 2019 - 12 h 45 min

          Qu’est-ce que c’est que ce débat stupide sur la tâche du front !
          Il y en a dont la peau marque plus facilement c’est tout !
          Pour d’autres ça n’est pas le cas !
          Ça n’a rien à voir avec la piété, il y a des textes anciens religieux qui le précisent très clairement.
          Un homme qui a une tâche sur le front n’est pas forcément plus pieux que celui qui ne l’a pas !

          Ne mélangez pas tout et ne confondez pas croyances populaires avec RELIGION !

          Pour certains faites l’effort de contrôler votre islamophobie !

          3
          7
        amirouche
        11 juillet 2019 - 15 h 55 min

        ne t’en fait pas Lady cet aghyoul ne veut pas comprendre parce que son cœur et plein de haine ce qui veut dire maaza wallou taret.

        4
        2
      nectar
      11 juillet 2019 - 8 h 18 min

      Il est marqué au fer de l’ignorance, comme une bête de somme dans un ranch.Seul, ce genre d’énergumène peut servir le système qui l’a enfanté.

      22
      8
        Lady F.
        11 juillet 2019 - 11 h 14 min

        Bonjour Nadir. Tout d’abord, je précise que mon propos n’était nullement d’excuser notre homme. J’ai d’ailleurs sous-entendu qu’il arborait bêtement comme un trophée de dévotion ce qui n’est en réalité que le signe d’une infection cutanée. Car c’en est bien une cher monsieur, ne vous en déplaise. Googlez « dermatose dévotionnelle » par exemple, ou consultez des annales de dermatologie et de vénéréologie, c’est édifiant, vous verrez!

        8
        3
          Anonyme
          11 juillet 2019 - 12 h 33 min

          Désolé @Lady . F mais vous avez tout faux …. @Nadir a raison . Je les ai vu faire pour obtenir ce Tampon de la Tartufferie . C est tout simplement immonde ….

    Mme CH
    11 juillet 2019 - 1 h 12 min

    Ni deal, ni houm Yahzanoun….à quel jeu jouent-ils…! Qui vivra verra…d’autant plus que ce n’est qu’une phase de transition pleine d’épines….! Les marionnettes existent partout et à tous les niveaux…!

    29
    2
    Vangelis
    10 juillet 2019 - 23 h 19 min

    Il ne faut pas se leurrer, un deal a toujours existé entre le régime et les islamistes.

    Au pouvoir la liquidation de l’Algérie et la mise au pas des algériens, aux islamistes, la morale et la chasse aux algériens qui demandent des libertés.

    Le régime est capable de tout. Vicieux, il est prêt à offrir la présidence à un autre islamiste, genre Djaballah, pour d’une part se mettre à l’abri du raz de marée qui l’emporterait le jour de l’élection en cause et d’autre part pour conserver ses prérogatives dans une sorte de donnant-donnant qu’il a toujours pratiqué envers ses alliés tout en faisant semblant de les combattre.

    29
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 22 h 50 min

    Ce régime militaire ne va jamais lâcher le pouvoir ,cette fois ci ils vont jouer carrément la carte islamiste, les seuls qui sont prêts à lécher les Rangers des généraux pour continuer à maîtriser les programmes scolaires et le commerce de bazar…
    Tfouhh alla les traîtres!!!

    39
    Chibl
    10 juillet 2019 - 22 h 45 min

    Que peut faire une junte militaire au pouvoir a part utiliser les traîtres islamistes, nous comprenons mieux la décennie noire maintenant.

    31
    6
    Felfel Har
    10 juillet 2019 - 22 h 45 min

    Le plan émirati est en place: tous les pôles du pouvoir vont désormais être occupés par des mercenaires à leur solde. Au nom de quelle logique politicienne, le perchoir de la chambre basse doit-il être confié à une nébuleuse qui n’arrive pas à rassembler plus que les adeptes de leur zaouïa. Les islamistes vont en profiter pour faire passer toutes les lois liberticides qu’ils jugeront nécessaires pour museler toute la nation et en faire une théocratie docile et obéissant aux ordres de monarchies obsolètes, décadentes, hypocrites, complètement inféodées aux maîtres de ce monde, j’ai nommé les judéo-chrétiens. C’est le cadeau empoisonné que nous laisse le Bouteflikisme et ses affidés.
    Plutôt que de permettre l’émergence d’une réelle démocratie, telle que la réclame le peuple, GS et ses hommes de main ont opté pour un régime qui leur apportera protection et immunité. L’absence et le silence des partis islamistes depuis le début du Hirak commençaient à être un peu suspect. Telles étaient les consignes que leur ont données les EAU, Qatar et…Tel Aviv. Ont-ils touché le jackpot?
    A moins que le peuple ne déjoue ce plan machiavélique et impose sa feuille de route originale: un changement radical de régime, de personnel politique, et de cap politico-économico-social.

    25
    6
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 22 h 39 min

    Comme si le FLN était progressiste . Le FLN actuel est un parti islamiste jusqu’aux moelles. Pendant 20 ans sous le règne de bouteflika et meme avant il a appliqué la politique du FIS sans le FIS dans toute sa rigueur. .

    31
    Sarah
    10 juillet 2019 - 22 h 38 min

    Il est où l’intérêt de nous foutre des islamistes alors que le peuple cherche à vivre démocratiquement et non avec ces charognards. Ou veulent mener notre pays, c’est scandaleux cette nouvelle

    26
    TOURQUI
    10 juillet 2019 - 22 h 28 min

    le jeu du pouvoir commence à emergé faute de caciques du serail à nommer des responsable ce dernier s’allie à « ses »integristes qu’il peut manipuler et en temps faire « oublier » le tendem FLN RND.

    20
    Vroum Vroum 😤..
    10 juillet 2019 - 22 h 14 min

    La cinquième colonne sont les Islamistes Frères Musulman , Wahabites par idéologie . .Leur but est le Pouvoir en Algérie , est en faire une plateforme pour l’Afrique du Nord à Wahabiser…l’objectif premier est le Califat … Ne restera plus que l’Iran au Moyen-Orient et la jonction sera faite , le Remodelage du Moyen-Orient Élargit jusqu’en Afrique du Nord si cher à Israël USA Gb les Concepteurs du projet …casser les États Nations dont l’Algérie …ne restera que de petits Semi États faciles à contrôler… mais l’objectif est le Califat à l’intérieur de la Vaste Zone Géographique qui inclus le Moyen orient et Afrique du Nord , Sahel Mauritanie..ainsi que le Pakistan et Afghanistan , …L’OTAN voit grand , car il s’agit de Géopolitique et Géostratégie étalé dans le très long terme.. Car les Statistiques prévoient la Chine , Inde , Russie..à l’horizon 2050 et plus …La Démographie…et les Zones Géographiques …une stimulation pour anticiper …cela sert à ça la Géopolitique qui se prépare depuis la Fin de la Guerre Froide suivi de la Destruction de la Yougoslavie , agrandissement à 27 Pays de L’UE et la raison d’être de l’OTAN et son utilisation dans la Géopolitique du futur…. Voilà, volontairement j’ai élargit le sujet car l’Algérie est sur l’échiquier de par sa position stratégique et ces Richesses non exploitées … Le Rôle des Islamistes Frères Musulman sous influence Saouds Wahabisme Takfirisme ou Turquie Frères islamiste fait partie intégrante dans la Géostratégie de l’OTAN…On peut dire que les Saouds , EAU , Qatar , Maroc..sont des pays partenaires de l’OTAN et la Turquie est membre à part entière . . Je ne pense vraiment pas que Notre ANP et son État Major laisseront les Islamistes Frères Musulman Wahabisme Algérien toucher le Pouvoir ou même le frôler . . Notre ANP est son État Major et nos Services Sécurité sont notre rampart contre les plans diabolique de l’OTAN Sionisme dont les Islamistes sont les instruments . . Les enjeux Géopolitique et Alliance stratégique de l’Algérie , sont très important pour les laisser dans des Mains douteuses …surtout islamistes . .J’aime voir large pour comprendre le contexte dans lequel est l’Algérie et ce qu’elle doit à tout Prix éviter… Nous avons notre ANP et son État Major et nos Services Sécurité qui si moi je comprends ces choses , alors Eux les maîtrisent.

    23
    20
      Kenza
      11 juillet 2019 - 8 h 36 min

      Le problème, c’est que l’état-major de notre armée ou du moins son chef Gaïd Salah, n’en a cure des enjeux stratégiques internationaux. Tout ce qu’il l’intéresse pour le moment c’est de sauver sa peau et l’état-major, en général…et en généraux si je puis dire, c’est de sauver le système !
      En tout cas, cet état-major, entre sauver le système ou sauver l’Algérie, pour le moment, essaye de sauver le système….quitte à mettre en danger notre état nation. Autrement dit, l’armée qui est la garante de la sécurité et la stabilité de l’Algérie est devenue, sous le contrôle de Gaïd Salah, un danger pour notre pays.

      73
      8
    Nadjib
    10 juillet 2019 - 22 h 05 min

    Les Barbes-FLN sont de retour. Le temps se couvre a l’orage. Si certain pensaient naïvement que ce pouvoir partirait sans réagir voila la reponse. Gaid Salah a du voir le film « Le guépard »  » Ou le conte Tancredi dit  » Il faut que tout change pour que rien ne change »

    19
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 22 h 00 min

    Du bouteflikisme sans bouteflika .Le règne de boutefflika avait déjà consolidé les fondements de l’émirat islamique algérien.

    23
    1
    Cest la catastrophe
    10 juillet 2019 - 21 h 49 min

    Pourquoi ce massacre de l’Algerie avec ce genre de têtes bien plus vicieuses que l’ancienne mafia.

    21
    1
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 21 h 35 min

    C’est un non-évènement ! Le peuple algérien est un peuple patient car, pendant les années de braise, pendant que la nomenklatura se barricadait au Club des Pins, il affrontait seul et désarmé les hordes sauvages dans les quartiers populaires et les villages isolés. C’est cette patience qui le mènera à la victoire prochaine et cette racaille envoyé dans le néant sidéral.

    19
    2
    Fettou
    10 juillet 2019 - 21 h 29 min

    Bonsoir :
    L’union des barbos FLN
    Retour à la case départ
    La louve reconnaît toujours ses enfants.
    Voici le discours contradictoire de notre Gaid national qui nous menace du retour à la décennie noire.
    ils sont fort les troisièmes âges ou c’est nous qui sommes naïfs

    19
    selma
    10 juillet 2019 - 21 h 25 min

    Quel commentaire peut-on faire ? je commence à comprendre les propos de Rahabi
    le loup est déjà dans la bergerie

    21
    C'est qui ce pouvoir
    10 juillet 2019 - 21 h 18 min

    Y a t’il actuellement un pouvoir en Algérie ??????

    14
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 21 h 14 min

    C est du bouteflikisme sans fakhamatoutou…..Le marigot est encore plus nauséabond et c est un Signe qui ne trompe pas sur ce qui est cuisiné dans les Labos de la Médiocrité et donc du Fascisme pour les Algé……Riens que nous sommes à leurs yeux .

    22
    Athamnia Ssebti
    10 juillet 2019 - 20 h 56 min

    Le MSP, Hamas auparavant, comme Ennahda de djaballah sont la création des laboratoires du DRS pour affaiblir les autres islamistes radicaux comme d’autres partis pour affaiblir Ait Ahmed et son parti. Aujourd’hui, cela prouve que le DRS est toujours là même si Toufik est absent. En offrant ce poste aux islamistes même s’ils ne sont pas majoritaires à l’APN, à moins que ça soit une réparation envers cette mouvance, l’état-major démontre avec quel camp ils étaient lors de la décennie noire et surtout qu’ils sont des ennemis jurés du camp démocratique. C’est une solution à la soudanaise que nous propose le nouveau fakhamatou.

    43
    1
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 20 h 41 min

    Quel pouvoir il n’y en a plus depuis ce matin!!!!!

    13
    Vraijustice
    10 juillet 2019 - 20 h 27 min

    Un piège à éviter comme la peste les politologues islamistes rester loin de toute tentative de soif du pouvoir et surtout mettez vous en sourdine car si vous bouger le moindre doigt sa seras pire que les années tragique donc rester bien sage et ne faite aucune fitna les sataniste ne cherche que cela

    10
    1
    PLUS JAMAIS COMME AVANT INCHA-ALLAH.
    10 juillet 2019 - 20 h 26 min

    Bienvenue pour le nouveau président de l’assemblée nationale populaire algériennes.
    Il sait ce qu’il lui attend !!! au moindre écart c’est la Prison d’El-Harrach.
    Voilà dorénavant ce qui attend à tous ceux et celles qui auront une quelconque responsabilité dans la gestion la conduite les rouages de l’état.
    Et c’est comme cela que nous connaîtrons enfin le bonneur et la justice.
    BI IDN ILLAH

    13
    17
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 20 h 25 min

    Cet islamiste a été placé sous ordres de Gaïd Salah pour satisfaire les islamistes très malléables et, réfractaires à une ouverture démocratique modernes, des islamistes traitres qui vont aider GS à diviser le mouvement populaire, après un échec patent, de ce dernier, a marginaliser la Kabylie en se servant de l’emblème amazighe, GS est paniqué parce que le peuple le rejette viscéralement et lui demande de dégager et ce, à chaque manifestation. GS est aux abois tire sur tout ce qui bouge, dans le fond il est paniqué, ils jettent en prison des jeunes et un grand Moudjahid, qu’il a refusés de libérer une mesure d’apaisement qui aurait facilité et l’entame d’ un vrai dialogue. J’ai ma petite idée GS espère à travers Bensalah, tente de diviser l’opposition pour imposer sa solution, je pense qu’il est en train de réaliser son rêve parce que des partis politiques ont refusé de se joindre à la réunion du 6 juillet ils jouent inconsciemment le jeux machiavélique de GS qui n’en attendait pas moins. Cette division est regrettable et risque de faire échouer l’unité du peuple un rêve que GS et de son état major caressent, depuis le 22 février, pour faire échouer la révolution populaire.

    15
    1
    Batata44dz
    10 juillet 2019 - 20 h 22 min

    place a tala3a el badro a la place de kassamen ….l’3issaba demeure toujours et s ‘il a accepte d’ailleurs ils n’ont aucune dignite

    15
    1
    Bof
    10 juillet 2019 - 20 h 16 min

    Un islamiste à la tête d’une assemblée cachiriste.
    Le 1er pas vers la république Badissia-Novembaria de Gaid Salah.

    22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.