Humilité contre frime

Belmadi
Djamel Belmadi, un exemple à suivre pour les jeunes Algériens. PPAgency

Par Karim B. – Humilité et efficacité. Voici les maîtres mots du sélectionneur des Verts, Djamel Belmadi. Ce sont ces deux qualités qui ont manqué à ses prédécesseurs nationaux, Rabah Madjer et Rabah Saâdane. Le premier imbu de sa personne, multipliant les talonnades obsolètes qui ne faisaient que l’éloigner des supporters et lui faire perdre le capital sympathie qu’il avait acquis auprès des Algériens à Gijon, en 1982. Le second perdait son temps à pleurer sur son sort et à chercher des souffre-douleur sur lesquels transférer son incapacité à aller au-delà des limites de ses compétences.

L’ancien sociétaire de l’Olympique de Marseille n’a pas changé d’un iota depuis que l’auteur de ces lignes l’a rencontré sur les hauteurs de la cité phocéenne, en 2000. A l’époque, il faisait les beaux jours des bleu et blanc et était la coqueluche des Marseillais qui se bousculaient à l’entrée de la Commanderie pour se prendre en photo avec le jeune prodige algérien.

Djamel Belmadi est sans doute le meilleur choix que les autorités sportives algériennes aient fait depuis fort longtemps. Quels qu’aient pu être les résultats enregistrés en Egypte, où se joue une Coupe d’Afrique des nations palpitante bien que moins suivie qu’avant en raison de la situation politique complexe qui règne en Algérie, Djamel Belmadi aurait eu droit aux mêmes applaudissements chaleureux, pour avoir reconstruit une équipe nationale soudée et réinsufflé l’amour de la patrie dans le cœur des joueurs émigrés qui la composent. Des joueurs qui ont choisi l’Algérie mais que les calculs mesquins de certains ont découragés, avant que le nouveau coach remette la balle au centre, réajuste le tir et vise les buts.

Ce digne enfant de l’Algérie, modeste et sage, est un exemple que les jeunes Algériens doivent suivre en se détournant des joueurs-mannequins, gros parleurs et frimeurs qui mangent à tous les râteliers.

Chapeau bas, Monsieur Belmadi !

K. B.

Publié le 3 juillet 2019

Comment (15)

    karimdz
    20 juillet 2019 - 17 h 20 min

    Belmadi par sa modestie et son professionnalisme , force le respect.

    Belmadi, c est l entraineur qui fait la règle.

    InshAllah qu il nous apportera beaucoup d autres victoires, de joies et la fierté d être algérien.

    12
    3
    harissa
    20 juillet 2019 - 13 h 35 min

    L’enfant de Champigny sur Marne a réussi et avec lui les bi – nationaux que l’on traitait de mercenaires et que la loi ,maintenant fait des citoyens de seconde zone ,qu’un gouvernement issu du hirak leur rende leur place pleine et entière .

    15
    3
    aux commandes
    20 juillet 2019 - 10 h 26 min

    on, cherchait un president qui ferait le consensus ? bah voila monsieur providence et monsieur humilité et monsieur competence , on a tous les ingredients d’un PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

    imaginez un peut la formation de son equipe sans les frimeurs et autres parvenues qui ne cherchent que les € et $

    10
    4
    Anonyme
    20 juillet 2019 - 10 h 08 min

    VIVE LE SAUVEUR MR.BELMADI IL NOUS A OFFERT UNE JOIE DU BONHEUR CE 19 JUILLET 2019.

    33
    1
    AB;
    20 juillet 2019 - 6 h 50 min

    Salam, Merci MR Belmadi merci pour ces moments de joie, ma petite famille se joint à moi pour vous exprimer sa Gratitude, nous avons Vibrer comme jamais pour cette Équipe et pour l Emblème qui nous est tous CHER

    35
    2
    Chelabi
    20 juillet 2019 - 4 h 09 min

    De cette victoire de notre équipe en finale de coupe d’Afrique, on peut tirer une morale basique: Quand on met l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, on est presque sûr d’en tirer des dividendes. Le reste vient tout seul: objectif commun, solidarité accrue, désir de réussir. Chaque maillon de la chaîne tire sa puissance de la chaîne dans son ensemble.
    A l’inverse, quand les gens ne sont pas à leurs places, les objectifs deviennent flous, le chacun pour soi devient la règle, la réussite devient un accident de parcours et la chaîne au complet tient sa fragilité du maillon le plus faible.
    Le football n’est pas différent de la politique. Ce que nous venons de réaliser en foot est transposable à la vie politique. Et c’est ce que nous allons faire insha Allah pour que l’Algerie devienne un pays GAGNANT!

    23
    1
    Antisioniste
    20 juillet 2019 - 1 h 05 min

    Monsieur Djamel Belmadi et ses guerriers sont la preuve vivante et incontestable non pas de ce succès et cette magistrale victoire bien mérité à tout point de vue, seulement, mais c’est aussi un défi relever par des jeunes qui ont concrétisé le « nerbhouhoum ga3 ». à nous de les honorer comme ils le mérite après cette grande et historique victoire en concrétisant le « yetnahaw ga3 », car le mot impossible n’est pas Algérien.

    Chapeau bas, Monsieur Belmadi !

    Vive l’Algérie

    19
    3
    comparaisons à l’emporte pièce
    4 juillet 2019 - 17 h 57 min

    ….
    La question légitime à se poser pour chacun est de savoir s’il aurait pu mieux faire autrement et les réponses forcément différentes sont à poser et à recueillir auprès des seuls spécialistes et connaisseurs…
    Personnellement, je pense que chacun d’eux a fait de son mieux avec les moyens dont il disposait et évidemment toutes sortes de limites personnelles, psychologiques, caractérielles, l’étendue de ses connaissances techniques sur un match et sur l’adversaire du jour…et beaucoup sur le facteur
    Ce qui se répète chez des fans autour de moi, Rabah Madjer confond effectivement la gloire certaine gagnée en tant que joueur mais n’admet pas que cela n’a rien à voir avec sa casquette d’entraineur, où il est apparu juste très moyen.
    Rabah Saâdane est un grand technicien, brave homme et très humble mais pas un fin meneur d’homme et surtout il est doté d’une très grande prudence excessive (ancienne école dont le souci principal est d’éviter les grosses défaites), ce qui explique sa continuelle stratégie défensive.
    Apparemment, Djamel Belmadi jouit d’un grand « courage offensif », ce qui donne de bons résultats quand on dispose d’un effectif étoffé surtout en attaque où il laisse ses joueurs s’exprimer et prendre des risques.

    21
    2
    KHOUDI
    4 juillet 2019 - 17 h 54 min

    Bonjour
    A une époque li courait dans tous les sens avec le ballon entre les bras ne voulant pas le lâcher; il voulait impérativement tiré le penalty. (Equipe Nationale)
    Cordialement.

    4
    9
    Anonyme
    4 juillet 2019 - 11 h 47 min

    Il faut prolonger le contrat de Belmadi et de son staff.
    Il est un avant goût de ce que l’Algerie peut réaliser en revenant à ses vraies valeurs.
    Honnêteté, labeur et amour véritable de la patrie.
    Contre le Sénégal , on a vu une équipe de lions sur le terrain.
    A l’ image du gladiateur Adlene Guedioura qui a étouffé le milieu sénégalais.
    On veut une Algerie d’hommes et non de petits refilants minables et prêt à s’ap,avé tir devant le premier chef croisé.
    Vive les vrais Algériens, les vrais hommes qui aiment vraiment leur pays et MR Belmadi en est un!!!!

    38
    2
    footix
    4 juillet 2019 - 11 h 35 min

    Belmadi la force tranquille fait des envieux et des jaloux , chez nous c’est une maladie récurrente la reussite d’un des fils de la nation ils aiment pas , la médiocrité fait partie de leur triste vie leur divise on ne change pas une equipe qui gagne car oui il ont gagné jusqu »a l’arrivée d’une certain BELMADI , le foot en algerie etait que corruption et bricolage de bas en haut , le travail est long mais on y arrivera inchallah a purger tous cette masse de d’incompétents, l’equipe actuelle est mondialement reconnue talentueuse et meilleure dans le jeux fourni dans cette can, et quand je regarde certaines chaine sportives j’ai la nausée annaharTv par exemple avec son commentateur qui donne son avis au lieu de questionner les consultants il pose les questions et donne les reponses, et quand il questionne un ancien joueur revenchard (guendouz) l’exemple type d’un aigris qui n’aime pas la reussite des autres ce monsieur est resté en 82 et n’a plus avancé et critique meme une equipe qui gagne aucune reconnaissance de ses jeunes talents au service de leur pays de ce monsieur dont on se demande ce qu’il fou là, le seul credit a mes yeux qui sort de cette ambiance detestable est monsieur benchikh sur haddaf tv et c’est bien le seul qui pointe le doigt sur le malaise footbalistique en algerie depuis l’independance en demandant un lessivage complet de bas en haut de ses incompetents qui gerent notre sport national

    13
    3
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 22 h 04 min

    Les pseudo journaleux sportifs d’El haddaf et à leur tête un refoulé du foot, devraient tous être dirigés vers El Harrach pour incitation à la haine entre citoyens d’un même pays.

    22
    4
    TOLGA - ZAÂTCHA
    3 juillet 2019 - 21 h 51 min

    Bravo, Mr. BELMADI ! Vous venez de confirmer à tous les sceptiques que les COMPÉTENCES ALGÉRIENNES EXISTENT BEL ET BIEN TANT EN ALGÉRIE QU’A L’ÉTRANGER. Il suffit juste de LEUR FAIRE CONFIANCE. Ma Ch’ALLAH !!!
    L’èquipe a très bien tourné sans Brahimi – Ghoulam – Ben Taleb – Taïder. Excusez du peu… et la concurence commence d’ores et déjà à faire son oeuvre de DECANTATION.
    Plus de place à la TRICHERIE ! Seuls la LOYAUTÉ, le COURAGE, l’ABNEGATION et le TRAVAIL – DOIVENT – désormais compter.
    Le NOYAU DUR du futur groupe pour la QUALIFICATION à la prochaine coupe du monde est bien là !!!
    Un GRAND MERCI, Mr. BELMADI pour tout ce que vous êtes entrain d’enteprendre avec votre équipe.
    Bonne continuation. COURAGE et TRES BONNE REUSSITE.
    NOUS SOMMES TOUS DERRIERE VOUS !!!
    ALLAH YA HAFDHAK !!!

    49
    3
    B.M
    3 juillet 2019 - 21 h 42 min

    Mon point de vue : L’Argent est en recul, El Jazaïr va avancer, car L’Algérien n’est bon que L’ARGENT effacé

    9
    2
    chaoui
    3 juillet 2019 - 19 h 31 min

    Arrêtez vos critiques et laissé le travaillé,il n’a besoin que d’une seule chose , foutez lui la paix,quant on voit les consultants du plateau de Hadef TV ,on comprend facilement pourquoi notre foot local n’a pas progressé.

    35
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.