Finale de la CAN-2019 : une bataille du mouvement du 22 Février

coupe Verts
Enfin, la CAN est algérienne ! PPAgency

Par Saïd Djafar – La prestation des Verts ne cesse d’impressionner à travers son parcours exemplaire durant cette CAN-2019, tant par ses talents techniques que son fair-play, dirigée par le génie et modeste entraîneur Djamel Belmadi.

Depuis ses succès, différentes voix s’élèvent pour entacher son parcours sous prétexte de débordements inexcusables de la part de quelques dégénérés, dont certains se sont avérés n’être même pas des Algériens. Ces mêmes voix qui se taisent indignement quand il s’agit de débordements causés par les hooligans ou comme ceux connus lors de l’Euro-2016, n’hésitent pas à stigmatiser tout un peuple et ses symboles quand il s’agit de pointer à l’index l’Algérien.

Le contraire serait étonnant quand on assiste aux différentes velléités d’ingérence dans le mouvement exemplaire du 22 Février pour barrer la route au parachèvement de l’indépendance de l’Algérie.

Avant même l’issue de cette finale, les supporteurs, à travers le territoire national et à l’étranger, avaient lancé un appel à fêter cet évènement à la manière du hirak. C’est le jus fourni par le mouvement du 22 Février à ses champions et l’osmose entre le combat politique et le combat sportif.

Le rapport dialectique entre le mouvement du 22 Février et la compétition qu’ont mené les Verts lors de cette CAN doit inspirer davantage les hommes politiques de tout bord, pour déceler ce qui constituera les caractéristiques du socle de la réussite de ce mouvement, dont deux principales : des joueurs dévoués à leur patrie et non des acteurs corrompus comme ceux qui défilent actuellement devant les tribunaux ; un entraîneur national qui ne snobe ni son peuple ni sa presse comme le fit Bouteflika pendant deux décennies.

S. D.

Comment (14)

    Gdayel
    21 juillet 2019 - 10 h 44 min

    Les onze meilleurs joueurs au monde ne forment pas la meilleurs équipe possible.C est cette leçon que je retient de cette coupe d Afrique. Très peu avaient parie sur le succès des joueurs de l équipe nationale avant la compétition. Et des le premier match on vit un onze national équilibré bien articulé. Ceux qui avaient mise sur des joueurs vedettes ou passé glorieux de leur équipe en eurent pour leurs frais. Ainsi du senegal ou on vit un Manè désespérément combatif mais désespérément stérile face à une équipe algerions chacun évoluant en parfaite synchronisation avec ses camarades

    The Patriot
    20 juillet 2019 - 20 h 39 min

    On a remporté la Coupe d’Afrique des Nations avec l’ancien entraîneur (de l’E.N et Joueur du FLN historique) Abdelhamid Kermali ( Allah Y Rahmou ). Mes Félicitations à Djamel Belmadi qui vient d’offrir cette deuxième Coupe à tous les Algériens…Un grand bravo aux joueurs, au staff technique, à l’équipe médicale, aux organisateurs et aux supporters.
    Il faut savoir aussi que l’équipe d’Algérie (militaire de football)… a remporté deux Coupe du monde militaire en 2011 et en 2015, Plus 8 Championnat d’Afrique 1992, 1997, 1999, 2001, 2004, 2006, 2013, 2015.
    FORCE, PATRIOTISME ET HONNEUR. VIVE L’ALGERIE VIVE L’ANP…..

    23
    Kenza
    20 juillet 2019 - 20 h 32 min

    Le hirak a boosté notre équipe nationale et sa victoire va booster le hirak. Nous sommes plus que jamais déterminés à débarrasser notre pays des traîtres et de la mafia au pouvoir pour construire un état de droits. une Algérie libre, démocratique et souveraine !
    Au militaire et à ceux qui l’ont envoyé sur la pelouse, à la face du monde entier, saluer nos joueurs ( c’était carrément surréaliste), je ne sais pas quel message ils voulaient nous envoyer mais il faut qu’ils sachent que le message du peuple, lui, est clair net et précis :
    DAWLA MADANIA MACHI 3ASKARIA ! POUVOIR AU PEUPLE !

    3
    6
    Anonyme
    20 juillet 2019 - 19 h 19 min

    a mon avis les joueurs devrais refuser le diner offert en leur honneur avec l usurpateur un président illégal

    2
    11
    karimdz
    20 juillet 2019 - 17 h 04 min

    Mabrouck rlina. Belmahdi a été l architecte de la victoire. On ne remerciera jamais assez cette formidable équipe qui nous a impressionné et à apporté au peuple algérien, non seulement de la joie mais également de l assurance et la fierté d être algérien.

    Notre drapeau national et notre hymne ont été honorés et ont fait frissonner des dizaines de millions d algériens.

    Kima farhou Chaab, Allah yarfadhoum ou y farahoum.

    15
    3
    Anonyme
    20 juillet 2019 - 16 h 13 min

    L’équipe féminine de l’équipe américaine de foot-ball qui a ramené la coupe du monde a refusé l’invitation de la maison blanche pour marquer leur opposition à Trump. Pourtant c’est des femmes mais des femmes américaines.

    7
    10
      MELLO
      20 juillet 2019 - 18 h 11 min

      La plus vieille démocratie du monde ne peut qu’accoucher de ce genre de pratique humble et loyale.

      4
      3
      Gatt M'digouti
      21 juillet 2019 - 0 h 37 min

      Allo porto???? Taisez vouuuuuuus !!!!

      3
      4
    Lghoul
    20 juillet 2019 - 15 h 44 min

    Sous le FLN de type lopins de terrains, business et affaires personnelles, le vrai role de madjer … a ete de saboter l’equipe nationale pour qu’a travers le foot le peuple algerien ne pourra jamais exprimer ses douleurs et ses doleances. Sinon les algeriens sont toujours de bons joueurs de football.

    5
    9
    Dz213
    20 juillet 2019 - 15 h 05 min

    Ya bourab parfois je me dis had enass ne sont pas Algeriens,ils aiment que la haine et le malheur,on dirait qui sont tous des PHD en science politique,laissé le peuple se défouler un peu et faire la fête,bande dès derniers fitnawiyines qui ont surfé sur le hirak,vive L’EN,vive L’Algerie et vive le peuple que hier avait montrer aux diables qui ne pourront jamais le divisé.

    MELLO
    20 juillet 2019 - 14 h 54 min

    Ce soir les joueurs , uniquement les joueurs seront reçus par Bensalah au palais du peuple , mais sans ce peuple. Un diner , en l’honneur des vainqueurs de la coupe et des vaincus du hirak . Tous les cadres de l’Etat , sans exception , tous ceux que le hirak traite de 3aissaba seront bien presents. C’est , au final , la coupe du pouvoir . Doit on être fière de cet Etat des choses ? Avant , bien avant c’était la revolution par le peuple et pour le peuple , aujourd’hui c’est la coupe d’Afrique par le peuple et pour le pouvoir.
    Cette réception , est elle , réellement, légitime ? Pourquoi pas un diner populaire , façon HIRAK , a la Grande Poste ? Au final , le football se conjugue bien avec la politique. Usurpation de pouvoir , usurpation de la coupe d’Afrique.

    5
    10
    MELLO
    20 juillet 2019 - 14 h 34 min

    Le football , rien que le football pour un peuple qui ne demande qu’a être libre et qu’a bien vivre . Le football , fait il nourrir ? Une coupe d’Afrique , un titre de grandeur , un titre de noblesse qui renvoie une image virtuel d’un pays chancelant . La coupe a ete gagnée de nuit , cette nuit festive qui cache , au fond d’elle meme, une misère ambiante . En effet , dans les quartiers populaires, pendant que des feux d’artifices illuminent le ciel d’ Alger, les rues sont jonchées de detritus et d’immondices qui font la joie et le plaisir des chats . Ces chats qui ne comprennent rien de ce qui se passent autour d’eux ; peut on leur dire que l’Algérie vient de gagner la coupe d’Afrique ? Inutile de le faire puisque les poubelles et autres sachets éventrés seront chaque nuit présents .
    Le bonheur appartient a ceux …. . Les charognards qui se sont enrichis , sur le dos des milliers de morts, durant les décennies noires, peuvent se targuer d’étaler leurs fortunes, car en cette Algérie , vous ne valez que ce que vous avez dans votre portefeuille.
    Aujourd’hui , malgré cette coupe d’Afrique , on réalise qu’on a été berné par nos gouvernants. On a été berné, et cela peut continuer si le mouvement populaire se laisse emporter par cette euphorie du football, si cette coupe d’Afrique se présente a El Mouradia . Les joueurs de l’équipe nationale l’ont montré au Caire en allant saluer ces supporters qui ont , pour un laps de temps , oublier les immondices du pays. Au retour , la fete sera t elle aussi populaire ? Pour qu’elle le soit , les décideurs doivent offrir un gage de bonne volonté de changement , en offrant une liberté aux detenus d’opinions y compris le commandant Bouragaa, aux porteurs de l’emblème Amazigh , afin de participer avec leur famille a cette fête. Alger sourira un instant et ignorera pour un temps ses chats de nuit.

    3
    10
    Lghoul
    20 juillet 2019 - 10 h 21 min

    Ils ne meritent pas ce grand peuple. 5 mois de manifestations pacifiques uniques au monde qui ont attire la sympathie du monde, meme des ambassadeurs a alger (USA, Canada, France etc.). Une equipe du peuple qui l’a honored avec la plus prestigious et la plus difficile coupe d’Afrique, s’attirant toutes les sympathies des maghrebins, du monde et meme des senegalais wui ont perdu, a paris. Et au milieu on a un groupe de gens sans queue ni tete, sous un gouvernement illegal depuis le 9 juillet qui ne savent ni quoi faire ni ou aller. Alors, meritent ils un peuple pareil ? Le peuple algerien SE MERITE.

    10
    13
    Zyriab
    20 juillet 2019 - 9 h 19 min

    M.Said Djaffar Remettons les choses en Place Cette équipe n’est pas sortie du néant le 22 Février Soyons lucide réalistes Une équipe nationale se prépare se travaille se forme Ce n’est pas une génération spontanée .Rendons hommage au Génie du Peuple Algérien qui a su se reprendre après des années de léthargie d’avoir su se préparer une équipe Avoir compris que SEUL LE TRAVAIL PAIE Si on arrêtait les démagogies ne serait il pas plus bénéfique pour notre peuple

    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.