Personnalités et opposition unanimes : «Libérez les prisonniers et les médias !»

manif personnalités
Libération des détenus d"opinion : la condition sine qua non pour le dialogue. PPAgency

Par Saïd N. Après avoir cherché désespérément à convaincre des personnalités supposées acceptées par la population pour mener le dialogue, au moins trois figures d’envergure parmi les treize proposées par un comité de la société civile pour faire partie d’un panel devant diriger le dialogue national ont finalement accepté la proposition mais tout en demandant des gages et en posant des préalables.

En effet, l’ex-chef de gouvernement sous Zeroual Mokdad Sifi, l’ex-président de l’APN et ministre de Bouteflika Karim Younès et, enfin, l’ex-ministre des Affaires étrangères de Boumediene et ancien candidat à la présidentielle de 1999 Ahmed Taleb-Ibrahimi semblent être d’accord pour conduire le dialogue. Ils posent néanmoins une condition commune avant de s’y engager : des mesures d’apaisement incluant, en priorité, la libération des manifestants pacifiques et des détenus d’opinion.

Dans une interview à l’hebdomadaire Jeune Afrique, parue ce mercredi, Karim Younès a réaffirmé sa disponibilité à prendre part à cette initiative, tout en considérant que «sans la libération des détenus pour délit d’opinion et la fin de la répression violente des manifestants et des médias, aucune concertation n’est possible».

Sans révéler les noms des personnalités qui formeront l’instance de dialogique souhaitée, l’ex-président mouhafedh du FLN de la wilaya de Béjaïa a déjà une vision du travail auquel cette instance sera attelée. «Ces personnalités, dira-t-il dans le même entretien, essaieront de travailler ensemble pour être une interface entre les manifestants hebdomadaires et les représentants de l’Etat ou entre un parti et un autre. Il s’agit de gens qui marchent eux-mêmes chaque semaine, qui ont entendu, écouté et compris le cri du peuple et la volonté de changement.»

Cette sortie coïncide avec une nouvelle lettre rendue publique par Ahmed-Taleb Ibrahimi disant accepter l’idée de participer à cette initiative de dialogue mais tout en posant les mêmes conditions préalables : libération des détenus d’opinion, autonomie d’organisation et de décision de l’instance devant être installée…

Au même moment, des sources médiatiques rapportent que la présidence de la République devrait rendre publique, dans les tout prochains jours, la liste exhaustive des personnalités retenues pour faire partie du panel de dialogue, en s’engageant à appliquer «scrupuleusement» les propositions qui émaneront des débats qui seront organisés sous la tutelle de ce panel.

Mais il est clair qu’avant toute annonce le pouvoir est appelé à répondre favorablement aux conditions préalables posées publiquement par les personnalités intéressées.

S. N.

Comment (13)

    Dz213
    25 juillet 2019 - 18 h 40 min

    Mr Taleb Ibrahimi est un homme propre,sage,fils de bonne famille,intelligent,intellectuel, diplomate intègre,charmant sans aucun ennemi,belle coiffure et il porte de beaux costumes,le reste que du bla bla bla on est habitué et ce depuis 1962 ,jamais contents,carrément mechants.

    3
    2
    RAOUSTE
    24 juillet 2019 - 23 h 34 min

    L’opposition n’existe plus et n’a plus rien à dire juste à se taire.
    Le peuple les vomis.
    Je vise en particulier leRCD le FFS et le PT. et d’autres micro parti comme ceux là.

    5
    4
    Lyes-DZ
    24 juillet 2019 - 16 h 22 min

    Pas de libération pour ceux qui ont dilapidé les richesse du peuple et les deniers publics ,pas de libération pour ceux qui se sont comportés comme des ‘Gentleman cambrioleur», «sultan» ou encore «émir», pas de libération pour ceux qui ont saigné leur propre pays, ils seront archivés dans les poubelles de l’histoire submergés par une pluie de déchets, à signaler que le coup de grâce magistral et historique émane d’un seul homme portant les initiales GS

    14
    6
    Anonyme
    24 juillet 2019 - 13 h 56 min

    Taleb Ibrahimi le taliban en costume et cravate ,l’artisan de l’arabisation et de l’islamisation à outrance pour bâtir les fondements du système actuel qui a structuré le pays en Cosa nostra arabo-islamique.

    14
    14
      karimdz
      24 juillet 2019 - 18 h 00 min

      Taleb ibrahimi n est pas né au 8e siècle, car l arabisation et l islamisation date de 14 siècles.

      Toi tu as encore conservé tes longues tresses talmudistes lol.

      11
      12
      Fourchita rouge
      26 juillet 2019 - 2 h 13 min

      Plus beau que le Moche mehenni,plus intelligent que said Paris,continuez a houuuwww hoouuwww,la caravane ne vous entend pas.

    karimdz
    24 juillet 2019 - 12 h 56 min

    Pas de libération par contre, pour les voleurs, criminels et leurs complices, tels que hadad rebrab mediene, kouninet et autre hanoune.

    La voie vers le dialogue national, qui débouchera sur des propositions visant à préparer la deuxième république est une excelle chose pour le peuple algérien.

    Notre révolution doit demeurer pacifique, le peuple l’a bien compris, et c’est ainsi inshAllah que nous réussirons.

    16
    18
      2ème république
      24 juillet 2019 - 23 h 48 min

      Tu dis pas de libération, OK. Je suis sûr que Gaid va les libérer car il est dans une impasse et tout le monde sans exception le veut. Si tu es vraiment cohérent oses critiquer Gaid le jour où il va les libérer!! Chiche!!! Mais je suis sûr que tu seras le 1er à venir nous dire que Gaid avait raison de le faire… j’attends avec impatiente leur libération pour voir ta réaction!!

      5
      6
        karimdz
        26 juillet 2019 - 16 h 16 min

        Ce jour risque de ne pas se représenter, car le général Gaid se discréditerait.

        Ton impatience risque entre temps de te ronger, mais peut être les rejoindras tu, et quelque part, ce sera une libération pour toi…

    Chelabi
    24 juillet 2019 - 12 h 42 min

    Nous sommes dans un vrai vaudeville. Le pouvoir a ordonné à la justice de condamner les manifestants récalcitrants . Le peuple demande au pouvoir d’ordonner à la justice la libération des manifestants.
    Le pouvoir dit que la justice est indépendante’ et que de ce fait il ne peut lui ordonner de les libérer .
    Le peuple sait que la justice n’est pas indépendante et qu’elle ne fait qu’exécuter les ordres du pouvoir .
    Si le pouvoir refuse le dialogue, il n’a qu’a se défausser sur la justice qui refusera de libérer les prisonniers d’opinion. S’il accepte le dialogue, il sera bien obligé de donner l’ordre à la justice de les libérer qui sera obligée de s’exécuter .
    Gaid Salah est dans de beaux draps , s’il refuse le dialogue le Hirak se radicalisera. S’il l’accepte , les prisonniers politiques seront libérés et le monde entier saura que la justice de ce pays est bien aux ordres. Nous rigolerons tous un bon coup mais on saura que dans une Algerie démocratique, la justice est le premier chantier à ouvrir. Il faut faire un ménage d’une ampleur jamais égalée. La justice, c’est le monde interlope par excellence.
    A suivre. Prochain acte Gaid Salah en conciliabules avec sa justice.

    14
    73
      Chelabi
      24 juillet 2019 - 21 h 09 min

      Vous remarquerez le nombre 66 de pouces en bas. C’est le nombre de robots mis en œuvre par les officines du pouvoir. Ils sont tellement bêtes qu’ils ne sont même pas fichus de faire varier le nombre. Ça commence toujours par 66.

      2
      4
    MELLO
    24 juillet 2019 - 9 h 10 min

    Préalables au dialogue :
    – liberation de tous les détenus d’opinions , des personnalités politiques telles Lakhdar Boragaa et Louiza Hannoun , et des jeunes manifestants brandissant l’emblème Amazigh ,
    – levee de toutes contraintes de manifestations pacifiques,
    – ouverture de tous les medias aux personnalités du hirak,
    L’armée , oui l’armée doit être le seul garant a la mise en place des resolutions du dialogue. accompagnée par une justice indépendante.
    Proposition de téléviser, en direct, tous les débats , objet du dialogue , jusqu’a resolution finale.

    21
    20
    2ème république
    24 juillet 2019 - 8 h 30 min

    Quel bonheur!! Sifi, Ibrahimi et Karim Younès!! des gens du système pur jus pour nous sortir du système!! On creuse encore…

    31
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.