24e vendredi : «Pas de dialogue avec la bande et le pouvoir»

Comment (2)

    Zoubir
    2 août 2019 - 17 h 50 min

    En fevrier mars et avril le peuple demandait le depart de boutef.Je dis le peuple car apres le depart de boutef le mouvement n’est plus populaire Il n’a cesse de se reduire comme un peau de chagrin .Chaque vendredi des pans entiers du peuple se detournent de ce mouvement qui ne regroupe plus que des groupes d’interets douteux.

    3
    10
      Mustapha
      3 août 2019 - 8 h 33 min

      C’est encore et toujours le peuple c’est G. S qui a sauté sur l’occasion pour prendre illégalement le pouvoir et des personnes qui pensent à leurs intérêts comme toi lechent les bottes de boutef, aujourd’hui G. S et demain celui qui aura le pouvoir.
      Nous ne sommes plus en 1962.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.