Ces médias lourds suppôts de la contrerévolution

Manif médias
La couverture du hirak depuis le 22 février par les médias lourds en dit long sur leur professionnalisme. PPAgency

Par S. Khelifati – Nous allons en quelques mots montrer comment le hirak se voit attaquer de manière sournoise ou grotesque, c’est selon, par les médias lourds algériens. Au début du hirak, leur adhésion s’est faite petit à petit en organisant des débats avec des personnalités reconnues par les Algériens comme étant des soutiens au mouvement populaire (tels Bouchachi, Tabou, Boumala, Asoul, Reghas, Rahabi, etc.) et en diffusant les différentes marches du hirak.

Cette activité des médias (à part la chaîne Ennahar) les a rendus sympathiques auprès des Algériens qui les suivaient constamment. Même la chaîne officielle s’était mise au service du soulèvement, grâce à quelques journalistes courageux, et a montré qu’elle était capable de couvrir l’ensemble des marches à travers le pays car elle disposait des moyens pour cela. Cette ambiance donnait de l’espoir quant à l’issue en faveur du mouvement populaire. Malheureusement, Ahmed Gaïd-Salah n’a pas répondu à ce mouvement malgré ses promesses d’appliquer les articles 7 et 8 de la Constitution qui stipulent que le peuple est la source du pouvoir. Ce dernier, ayant promis d’accompagner et de protéger le hirak, commença à «casser» les revendications par petites touches comme le refus d’une transition, l’interdiction de l’emblème amazigh, etc. Après cela, les médias ont petit à petit commencé à fonctionner comme avant le 22 février.

Commençons par l’ENTV. Cette dernière est devenue carrément une chaîne de propagande de l’armée, en diffusant tous les jours les réalisations de celle-ci ; ce qui est quelque part bien mais, malheureusement, au détriment du hirak.  Le choix des «citoyens» soutenant Gaïd-Salah lors des journaux télévisés ainsi que les soi-disant «experts» en politique lors des débats est vraiment ridicule, mais le ridicule ne tue pas, comme dirait l’autre. Les autres chaînes dites «privées», à savoir Beur-TV, Dzaïr News, Echourouk TV, El-Bilad, El-Djazaïria One, El-Hayat TV, Numidia, suivirent le chemin de l’ENTV, en commençant à ne plus inviter les personnalités (comme celles citées plus haut) ayant l’adhésion du peuple lors des débats télévisés. Se targuant d’être des chaînes indépendantes parce que nombreuses, elles ont fini par rejoindre l’ENTV, en organisant des soi-disant débats avec des invités bien choisis comme «experts» de la flagornerie. Cette multitude de chaînes leur faisant croire qu’elles sont indépendantes, alors qu’elles reçoivent toutes les instructions d’une même source.

Un même son de cloche retentit chaque jour. Une petite distinction vient de l’émission intitulée «Politique» d’El-Hayat TV. Mais, malheureusement, la ligne des débats est imposée par son animateur (soutenant la tenue des élections le plus vite possible) qui, souvent, interrompt ses invités et impose son point de vue en prenant trop la parole. Bref, cette indiscrétion de ma part sert de critique à cette chaîne.

Ce faisant, toutes les chaînes citées, s’accordant toutes pour un dialogue inclusif, servent en fait la contrerévolution et ceci pour trois raisons essentielles. Premièrement, elles ont toutes exclu le hirak, pour ne pas dire le peuple, en ne diffusant plus les images des marches des vendredis et des mardis. Même lors de leurs journaux télévisés, elles balbutient quelques phrases inaudibles. Deuxièmement, elles ont toutes exclu de leurs «faux débats» toutes les figures citées plus haut et reconnues par le peuple. Même Rahabi, le modéré, est effacé. Troisièmement, et c’est la raison la plus grave, les partisans d’une période transitoire avant des élections n’ont plus droit à la parole. Seuls ceux soutenant la proposition du pouvoir, c’est-à-dire l’élection présidentielle dans les plus brefs délais, sont les bienvenus et tous avec les mêmes arguments.

Comment appeler tout ça, si ce n’est de l’exclusion, alors qu’elles se vantent d’être ouvertes à un débat inclusif ? Balivernes ! Plus grave encore, ces chaînes ont fermé la porte aux jeunes qui commençaient à émerger sur le plan politique. Les débats du début sur le hirak les plus intéressants étaient ceux où des jeunes étaient invités et qui n’avaient pas la langue dans leur poche. Or, on parle souvent de représentants du hirak et on débat sur la manière de les faire émerger sans leur donner la parole. C’est cela, en gros, le rôle contrerévolutionnaire des médias lourds. Ont-ils été menacés ? Soit ! Nous sommes en pleine révolution et quelle que soit la raison de leurs actes, celle-ci se fait avec ou sans eux. Mais, en y regardant de plus près, ces chaînes, de par leur ligne éditoriale dictée par leurs propriétaires, on peut dire qu’elles sont devenues contrerévolutionnaires.

Je termine cette analyse en disant que je regarde de plus en plus les chaînes Al-Magharibia et Amel-TV qui, malgré mon désaccord avec leur ligne et certaines manipulations des images, nous permettent de suivre les événements sur le hirak. A ces chaînes s’ajoute Al-Jazeera Mubasher les vendredis et les mardis qui nous montre que le hirak est bien là.

S. K.

Comment (21)

    Anonyme
    7 août 2019 - 22 h 35 min

    Le Hirak a pris une nouvelle tournure. Vous n’avez pas d’autres choses à faire que de regarder Amel TV, Al magharibia, etc…Pour moi, c’est du masochisme,. Ce sont des chaînes nauséabondes, fausses infos, exagérées ou dirigées. Al Magharibia est payée à la minute. L’ENTV donne des infos, généraliste, les grandes lignes sociales, économie etc…, contrairement à ce que vous dîtes, c’est vrai elle insiste sur l’ANP, mais vu le contexte actuel (hirak et conspiration), vous voulez qu’elle parle de l’astronomie ou de la reproduction des fourmis.

    3
    10
      Anonyme
      8 août 2019 - 0 h 07 min

      Ah Ah Ah le Gypsy King de Pampers Gaid qui reprennent leurs chants à la gloire de la Pravda Stalinienne ENTV et comme on pouvait le deviner avec des QI de pelle pareils tout ce qui est contraire à leur catéchisme distillé du matin au soir est forcément factieux.Vous aurez beau utiliser tout les moyens électroniques et l’argent que votre Cro Magnon de General dispose Il finira devant un tribunal populaire avec ses enfants et tout le système nauséabond qu’il a maintenu .

      8
      2
      MELLO
      8 août 2019 - 6 h 01 min

      Faites un sondage et vous aurez une réponse qui ne vous laissera pas dormir.
      Ne dit on pas : tu as vu la ZERO hier ?

      4
      1
      Benyelles Med Chawki
      9 août 2019 - 23 h 05 min

      Non Monsieur, on ne justifie et deculpablise l’ENTV par les circonstaces actuelles, Gaid Salah et le Hirak… On ne peut pas cautionner l’instrumentalisation de Medias Lourds au Service de sa Majeste Gaid Salah, comme on ne peut jamais cautionner l’instrumentalisation de la Justice au Service de l’Empereur Gaid Salah… La Justice appartient aux Algeriens, les Medias appartiennent aux Algeriens.. Par consequent, ils ne doivent pas obeir aux injonctions d’un Analphaebte Trilingue qui par enchantement se retrouve a la tete de l’Armee Algerienne.. C’est grave tres grave que notre Armee a un Chef analphabete,. niveau de l’Ecole primaire avec aucune je dis bien aucune Formation das une Ecole Militaire.. Et le bouquet, cet Analphabete parle de Politique! du jamais vu!…Voila ce qui fait mal et que nous denoncons.. je ne Suis Ni avec Nezzar ni avec un autre.. Je suis Algerien tout court. Les Medis Public, la Justice et l’Algerie n’appartient Ni a Gaid Salah , ce n’est pas son heritage … a ce que je sache. Cette Algerie appartient aux Algeriens et elle DOIT etre au service eds Algeriens, Comme le Gaz et le Petrole appartiennent aux Al;geriens et non pas a une Bande de malfrats en tenue militaire ou en costume cravate. Voila ce que nous denoncons Mon Cher!

    Anonyme
    7 août 2019 - 16 h 05 min

    Un enregistrement de Ouyahia fait ravage sur les réseaux sociaux.

    DYHIA-DZ
    7 août 2019 - 14 h 55 min

    Les médias lourds ne savent pas communiquer avec la jeunesse Algérienne… malheureusement, ces médias lourds n’ont jamais su mettre en valeur l’intelligence de la jeunesse Algérienne.
    C’est plus facile pour eux de débattre avec Cheba minoucha et cheb minouche…ou cheba Crevetta et cheb zarboute.
    YA KHOUYA aucun niveau dans tous les domaines. Une cata. Allez y voir le style et le niveau des médias Algériens des années 80-90. 3jab qu’une société recule de 2000 ans en 20 ans.

    24
    DYHIA-DZ
    7 août 2019 - 14 h 44 min

    Si les médias lourds avaient joué leur rôle convenablement, la situation ne serait pas autant compliquée aujourd’hui.

    Ni DÉBATS sérieux , Ni INVITÉS sérieux, Ni initiative sérieuse.
    Nos jeunes ont besoin de s’exprimer et de s’expliquer. Au lieu de les sortir de l’isolement, les médias les ont isolés…Alors ces jeunes n’ont trouvé que Zitout, Almagharibia et Amel TV…ainsi que les chaines propagandistes du moyen orient pour se désinformer.
    Nous n’avons des médias lourds, nous avons des bras cassés lourds.

    27
    1
    Anonyme
    7 août 2019 - 14 h 26 min

    Il fallait que quelqu’un le dise et vous l’avez dit! Bravo M. S. Khelifati.

    2
    1
    Vroum Vroum 😤..
    7 août 2019 - 12 h 33 min

    Le fond du problème est que Mr Gaid Sallah n’a jamais accepté le Hirak Mouvement Populaire dit le Peuple , au début il a même menacé le Mouvement Populaire , le Peuple Qui s’est opposé au Cinquième Mandat bidon que Mr Gaid Sallah a soutenu Mr Bouteflika et le clan …Vu l’ampleur du Mouvement populaire Hirak , Mr Gaid Sallah change de tactique , pour avoir les faveurs du Hirak Peuple , une stratégie à double tranchant , qui a mise à nue sa ruse , de déstabilisation du Mouvement Populaire..Pour ce faire il lui fallait aussi neutraliser ces Adversaires Politiques Louisa Hanoun , le Candidat Général Ali Ghediri , Le Général Toufic , le Commandant de la Wilaya 4 ALN , le Général Benhadid..sous des prétextes fallacieux d’accusation de trahison ou sapper le moral de l’ANP , tentative de déstabilisation de l’Etat !!!?…Même le Général Nezar n’a pas échappé à la chasse de Mr Gaid Sallah qui profite de son Poste de Chef d’État Major pour se dépasser de Potentiel adversaires qui sont tous de bons Patriotes à preuve du Contraire . .Qu’à fait le Candidat Général Ali Ghediri , ou le Commandant de la Wilaya 4 ALN , le Général Benhadid..Toufic..Tartague..qui sont en Prison comme avant eux le Général Hassan ???… être contre le Général Gaid Sallah qui y’a quelques mois encore soutenait le Président Bouteflika malade pour un Cinquième Mandat !!!..Résultat on est à 6 mois de crise Politique et Sociale , économique au rouge , et toujours sous l’obstination de Mr Gaid Sallah qui refuse d’écouter le Peuple et celui qui a le malheur de penser différemment de Lui se retrouve poursuivit ou en Prison par une Justice à l’ordre d’un seul Homme car Chef d’État Major !!.. Par contre ces Amis passent au travers de la Justice deux poids deux mesures , à l’instar de Tliba et ces Complices , Saadani de Neuilly-sur-Seine , le Général Belkecir et toute sa Famille dont sa Femme Juge au Tribunal…en fuite à l’étranger en Espagne , sans aucun problème à la Douane Alger Aéroport ???… et on a en pature pour l’image trompeuse du Justicier Mr Gaid Sallah , les Hadad et les Kouninef , Rabrab..comme façade . . Jamais je ne croierai le mensonge que les Généraux Nezzar , Ali Ghediri , Benhadid , Toufic …comme non Patriotes ou dangereux pour l’Etat , se ne sont que des adversaires politiques à l’Homme Gaid Sallah et jamais contre notre ANP et son État Major et nos Services Sécurité et le Peuple . .Je constate par contre que le projet Gaid Sallah a mené en 6 mois l’Algérie au bord du précipice et désobéissance civile … Certes le Hirak n’a pas su se fédérer et donner un Représentant d’envergure Étatique , mais le Responsable et Gaid Sallah Chef d’État Major détenant le Pouvoir , le pouvoir de résolution en osmose avec le Peuple Hirak… ce qu’il n’a pas fait , heureusement que notre ANP et Services Sécurité sont la pour protéger l’Etat Algérien des erreurs d’un seul Homme , le Chef d’État Major censé les représenter , obstiné comme avant lui Bouteflika son Collègue jusqu’à la dernière minute ,un certain 22 février ou tout à basculer , voilà Six longs Mois de passés avec Gaid Sallah seul aux manettes , intransigeant , obstiné , d’être le fossoyeur de l’Algérie malgré les mises en garde contre sa seule volonté au détriment du Mouvement Populaire Hirak , et Candidat Ali Ghediri , Général Benhadid , Benyles , Analystes politiques , Général Nezzar…
    Sa seul réponse est de lancer la Justice contre ceux qui analysent autrement que Lui , qui lui tiennent Tête !!.. Est-ce un crime ??… Attention je ne parle pas de la Chasse au Corrompus escrocs , mais des adversaires politiques à Mr Gaid Sallah qui si le premier Mois du Hirak avait en Osmose avec le Peuple Hirak , main dans la main solutionner la Crise…C’est tout le contraire qu’on a eu , détenir et prendre le Pouvoir est une chose , savoir s’en servir est autre chose !!… Attention respect à notre ANP et à l’Etat Algérien , car là moi je parle de l’approche du Pouvoir et son utilisation par la main de l’Homme , sa personnalité , et le résultat positif pour le Pays ou négatif.. .Je n’ai ete influencé par personne , c’est ma propre Analyse , personnelle . .Je lis beaucoup et ecoute differants Analystes , Economistes , Stratèges et si ca correspond en nombre à mon Analyse alors je suis convaincu d’être sur la bonne voie , sinon j’admet être dans l’erreur . .L’analyse qui m’a le plus interpelée est celle très pointue , approfondie du Général Candidat Ali Ghediri sur Radio M… il a vu juste , et je pense que c’est la raison de son passage en Prison par Mr Gaid Sallah concerné en partie par l’analyse réaliste de Mr Ali Ghediri … J’aimerais le voir aux destinées de l’Algérie , …. En conclusion jamais je ne critiquerai l’Homme Gaid Sallah qui a mon respect , mais son approche du Pouvoir et résolution de la situation actuelle , qui s’est transformé en Crise Politique , Sociétale et Économique . .Tout simplement . . De manière constructive . Que Allah puisse nous éclairer et nous guider . .

    3
    3
    Elephant Man
    7 août 2019 - 9 h 22 min

    Al maghrabia …?! La chaîne du FIS de p…affiliée makhNazi sioniste d’ailleurs où toutes vos soi-disant personnalités soi-disant démocratesTabou Bouchachi Assoul Djialali….ce sont targués de crier haut et fort que les assassins du FIS et des GIA sont des victimes et les Sauveurs étaient leurs bourreaux cf. @Djillo du 02/07/19.
    Aucune crédibilité.
    PS : d’ailleurs toutes vos soi-disant personnalités démocrates sont pour l’ouverture des frontières « ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Pierre Desproges.

    22
    15
      Anonyme
      7 août 2019 - 22 h 27 min

      Pouvez-vous svp nous donner quelques noms de personnes « réellement » (pas les soi-disants démocrates, ouuuuuh quelle horreur!) mais alors vraiment vraiment démocrates!! Au plaisir de vous lire….. ah j’en ai une aussi de Desproges « Dieu est peut-être éternel, mais pas autant que la connerie humaine »

      3
      3
        Elephant Man
        8 août 2019 - 0 h 12 min

        @Anonyme 22h27 qui ne l’est PAS !
        Vos propos n’engagent que vous et à bien y regarder ils vous siéent à ravir.
        Encore une fois à défaut d’arguments solides vous attaquez ma personne. PATHÉTIQUE !
        Surtout restez bien anonyme 😀
        « Les cons ça ose tout c’est même à ça qu’on les reconnaît » (Audiard/ Lino Ventura les tontons flingueurs).
        À bon entendeur
        BE SEEING YOU 😉

        2
        4
    Anonyme
    7 août 2019 - 8 h 00 min

     »Plus grave encore, ces chaînes ont fermé la porte aux jeunes qui commençaient à émerger sur le plan politique »

    Vous avez tout résumé.
    On veut des drogués et non pas des jeune éveillés

    15
    2
      Anonyme
      7 août 2019 - 9 h 01 min

      Il veulent des drogués et les endoctrinés religieux aux cachiète de « ma3a falasine dalima aou madlouma ».L’emblème palestinien n’est pas interdit dans les manifs et ne constitue pas un danger pour l’unité nationale contrairement à celui de l’amazighité, ainsi le voient les adeptes de la oumma islamia.

      15
      5
    ABOU NOUASS
    7 août 2019 - 7 h 54 min

    SVP , citez moi un pays arabe ou musulman qui est vrai démocrate , qui ne s’enrichit pas sur le dos du peuple, ou qui ne couvre pas ses arrières pour garder et conforter sa main mise sr son peuple.

    Il n’y en a pas à ce jour.
    Comme a dit Fellag pour eux démocratie veut seulement dire : Demm akoursi (prend le fauteuil).

    Je ne manquerai pas toutefois un certain pays comme Fafa qui se vante d’être le parangon de la démocratie alors que ses chaines TV sont instruites par leurs directeurs , eux mêmes instruits d’en haut , pour faire de l’information ORIENTEE.

    Aucun commentaire digne de ce nom n’est prononcé sur ces chaines sur le HIRAK algérien, rien, wallou !

    Motus et bouche cousue, même sur les incendies volontaires qui ont ravagé plus de 10 000 hectares en Algérie.

    Faites le lien et vous comprendrez.

    Mais personne ne réussira à museler ou à empêcher un peuple de terminer sa révolution.

    Tahya l’Algérie libre démocratique et un pouvoir civil à jamais !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    15
    4
      MELLO
      7 août 2019 - 20 h 02 min

      Voila une approche correcte d’un deficit de démocratie dans les pays arabes. Paradoxalement , nos gouvernants nous ont « scellés » a cette oumma arabia , un costume qui ne correspond pas a notre Algérie. Voila plus d’un demi siècle depuis que nous avons recouvré notre indépendance territoriale , mais nous réalisons que cette souveraineté ne signifie pas liberté. Une identité baathiste s’est substituée par la violence a l’identité historique qu’est Tamazight . Pourtant l’Amazighite’ s’avère indissociable de la démocratie qui s’entend comme une somme de valeurs que respecte la communauté et comme l’organisation de scrutins (votes) qui ne changent rien . Sans démocratie , il n’y a pas de citoyen , l’individu , dépourvu de personnalité est réduit a un non-être. Nous sommes tous Amazighs quelque soient nos origines a titre individuel. Aujourd’hui l’Amazighite’ ne peut se comporter en identité meurtrière ou séparatiste au sens de Amin Malouf , car une identité n’est meurtrière qu’a l’extérieur de ses frontières. Cette dérive a été bien resumee par Alexandre Dumas : »il est permis de violer l’histoire a condition de lui faire de beaux enfants… ». Et en Afrique du Nord , accoucher d’un Ben Bella , d’un Bouteflika , d’un Keddafi ou d’un Moubarek qualifiees honteusement d’arabes n’est pas du tout beau pour la Démocratie.

      2
      1
    Anonyme
    7 août 2019 - 7 h 51 min

    L’Algérie est foutue. J’avais de l’espoir mais plus maintenant.

    9
    4
    Anonyme
    7 août 2019 - 7 h 51 min

    Votre intervention m’a plu jusqu’à  » je regarde de + en + al maghrabia… »
    Voila comment on se decridibilise en une phrase…

    15
    1
    MELLO
    7 août 2019 - 6 h 49 min

    Voila , ce que l’on appelle , terre a terre , un pavé dans la mare. Le verrouillage systématique rampant des medias lourds n’est , en fait, qu’un acte de désobéissance a l’encontre du civil. La liberté de la presse , pourtant consacrée par l’ensemble des textes et engagements signés , sournoisement, par ces gouvernants , n’est en fait qu’un leurre aux yeux de l’opinion. L’Algérie qui être le leader , nord africain , de la liberté de la presse , n’est en fait que ce chateau en carton construit sur du sable. Les décisions, relevant actuellement du militaire, sont en totale contradiction avec l’option du hirak qui est Selmya-Selmya. Que comprend le chef d’Etat Major de ce slogan ? Juste un vocabulaire étranger a l’institution , puisque le militaire est soumis aux ordres.
    Heureusement , l’heure est aux nouvelles technologies , dépassant largement cette lourdeur des medias. Par un simple click , le message , la video ou le slogan traverse , a la vitesse de la lumière , l’Algérie du Nord au Sud et d’Est en Ouest , et va au delà des frontières. Slogans , chants des manifestations , graffitis et autres caricatures sont autant de messages que le décideur a la censure n’arrive pas a verrouiller, sauf si…. il verrouille toute l’Algérie.

    13
    9
    karimdz
    7 août 2019 - 6 h 33 min

    Il y a aussi des chaînes et des sites qui passent leur temps à diviser et allumer le feu.

    Les algériens sauront faire preuve de discernement entre ceux qui souhaitent leur bien et les sournois qui rêvent du chaos.

    28
    18
    Danger
    7 août 2019 - 1 h 09 min

    Aucune chaine ni aucun journal n’osent prononcer le nom du général Ali Bendaoud le protégé de la France l’ex gérant des affaires de la famille Bouteflika en Suisse et en France où était détaché les années 2000 qui parait t_il est libre des ses mouvements en Algérie et a l’étranger.

    22
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.