Les étudiants démentent toute appartenance politique et dénoncent les mensonges des médias

manif étudiants
Un des étudiants intervenus lors de la réunion du panel. PPAgency

Les étudiants qui ont fait irruption au siège du panel à Alger pour empêcher les organisations estudiantines satellites du pouvoir de parler en leur nom ont démenti toute appartenance à un quelconque parti ou association à caractère politique.

Les étudiants issus de plusieurs universités du pays ont dénoncé les «mensonges des chaînes de la honte qui cherchent à casser leur mouvement».

Le panel dirigé par le très controversé Karim Younès a été instruit par le pouvoir d’organiser une rencontre au lendemain des gigantesques manifestations de ce vendredi et d’annoncer le début du «dialogue» en vue de «l’organisation de l’élection présidentielle». Une provocation flagrante qui semble participer de la volonté du pouvoir d’aller à la confrontation pour justifier la répression et annoncer des mesures qui compromettraient dangereusement la démocratie vacillante.

Les réactions à cette nouvelle manipulation du pouvoir relayée par ses médias de propagande, fustigés par le Mouvement populaire du 22 Février, ne se sont pas fait attendre. Les étudiants comptent, en effet, selon les appels lancés sur les réseaux sociaux, riposter à cette énième machination par une manifestation ce mardi, à laquelle se joindront les citoyens qui, jusque-là, ne participaient qu’aux marches du vendredi.

R. N.

Comment (6)

    Nanou
    18 août 2019 - 13 h 29 min

    A mon avis il faudrait d’abord enquêter sur les personnes du Panel pour vérifier leur crédibilité. Certains se montrent propres et patriotes alors qu’ils ont bati un empire avec l’arget du pays et ont fait profiter en plus leur progéniture de l’ANSEJ. Evidemment il faut rejeter ceux faisant parti également de l’équipe de Benflis, Djaballah et de Mokri. Une désinfection radicale du Panel est strictement recommandée.

    9
    2
    Vroum Vroum 😤..
    18 août 2019 - 0 h 10 min

    Le Pouvoir Gaid Sallah est bien seul , à vouloir tout régenter , il s’isole .

    12
    13
    57
    17 août 2019 - 19 h 03 min

    le pouvoir a établi de façon incontestable qui n a jamais l intention de renoncer a la dictature et la manif n est plus une solution ,,,cela ne les touchent tant ils de restent a l abri des mouvements et du bruit de foule dans des bureaux et véhicules haut de gamme climatisés
    C EST A NOUS DE VOIR !!!!

    6
    6
    SI EL HAWESS
    17 août 2019 - 17 h 58 min

    Le pouvoir corrompu aux abois;alors il essaie d’inventé des histoire drole qui fait rire les singes et les pingouins,Mr Gaid Salah soyez sage c’est le moment ou jamais de figuré dans la légende de ce pays,profitez de cette opportunité c’est le moment ou jamais,sinon vous serez dans la meme catégorie des traitres Bouteflika et clan mafieux

    20
    14
    Baba
    17 août 2019 - 17 h 38 min

    Le pouvoir illégitime actuel et ses relais médiatiques audiovisuels se trompent lourdement s’ils croient induire en erreur l’opinion nationale et internationale par des mensonges a l’ère de l’internet.
    Boycottons ces chaines TV mercenaires et tous les produits qui passent dans leur publicité.

    16
    13
      Algerian
      18 août 2019 - 15 h 04 min

      En Algérie, l apprenti s autoprolame patron
      Cherchez l erreur? .

      2
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.