Les étudiants fêtent le 20 Août par des manifestations massives pour exiger le départ du système

marche étudiants Alger
Imposante manifestation des étudiants ce mardi 20 Août. PPAgency

Une marée humaine a fait vibrer la capitale et les autres villes du pays, ce vendredi 20 Août, jour historique que les étudiants, nombreux, rejoints par les citoyens, ont voulu célébrer en renforçant leur mouvement de contestation.

Les manifestants ont réitéré les slogans appelant à la chute du régime et au départ de tous ses symboles militaires et civils. Ils rejettent les solutions proposées par le pouvoir en lesquels ils voient un piège pour pérenniser le système à travers des élections présidentielles que le chef d’état-major veut imposer.

De nombreux commentaires sur les réseaux sociaux ont salué cette mobilisation des étudiants et des citoyens et apporté leur soutien au hirak, en prédisant une rentrée sociale qui sera marquée par des manifestations autrement plus importantes qui se poursuivront jusqu’à la concrétisation de la principale revendication du peuple, à savoir l’éradication du régime actuel qui a conduit le pays à sa ruine depuis l’avènement de Bouteflika.

Une nouvelle démonstration de force pacifique qui intervient au lendemain des tentatives des cercles proches du pouvoir, incarnés par le panel «présidé» par Karim Younès, qui essayent de court-circuiter le hirak à travers des «initiatives» auxquelles le peuple n’adhère pas.

R. N.

Comment (5)

    Vôtres obstination aura raison de vôtre K.O.
    21 août 2019 - 1 h 19 min

    Vous cherchez les grosses embrouilles.
    Eh bien vous allez droit devant.
    Le problème c’est que les dommages collatéraux vont vous faire sérieusement regretter d’avoir été amnésiques sur « qui fait quoi ».
    Les mêmes qu’hier et loin de chez nous , mais proche par leurs complices en algérie.
    Et quand les tourmente démarreront personnes saura quand elle s’arrêteront.
    Qui aura gagner. ?
    Dans tous les cas de figures ce ne sera certainement pas les algériennes et les algériens.
    Vous vous contenterez que de vos yeux pour pleurer.

    5
    12
    Osez me publié si vous êtes CLIN
    21 août 2019 - 1 h 10 min

    (…)
    Comme ci c’était un scoop de voir des manifestants qui braillent à tu têtes des slogans qui rimes à riens.
    Le plus étonnant c’est qu’ils ne savent même pas pourquoi ils manifestent.
    Certainement juste parce qu’ils n’ont rien d’autres d’intéressant à faire de leurs vies si monotone.
    Ils occupent donc leurs temps comme ils peuvent.
    Ils se rencontres entre potes où inconnues et papautent de tout et de rien , certains fument de la moquette et délirent tous en coeurs au milieu de la mêlée et prennent leurs pieds en passant une bonne journée.
    Pathétiques que vous êtes.
    Sachez que le terme HIRAK ne veut rien dire comme pour le PRINTEMPS ARABES où encore le mot démocratie .
    Chercher l’erreur c’est pourtant évident.
    La MANIPULATION par les services secrets étrangers à des fins diverses et variées.
    Eux ils ont un cerveau qu’ils utilisent pour réfléchir comment arnaqué encore et toujours les mêmes énergumènes .
    L’inconvénient c’est que c’est encore contre vous , le comble de l’histoire c’est que vous avez déjà déguster pendant 10 ans et vous en redemander !!!!!
    L’amnésie est-elle une maladie où quoi ?

    4
    19
    Vroum Vroum ..
    20 août 2019 - 22 h 32 min

    Comme on dit la glace est brisée..entre le Pouvoir représenté par Gaid Sallah Chef d’État Major , et le Peuple représenté par le Mouvement Populaire . .L’erreur de Gaid Sallah est de ne pas avoir su évaluer la détermination du Hirak , à trop calculer il a joué et perdu , il a usé toutes ces cartouches et toute crédibilité , et isolé , son temps me paraît compté . . Il va s’agir de sauvegarder l’unité ANP /Peuple que Gaid Sallah par son obstination a grandement écorné , il a échoué et devra se retirer ou sera poussé vers la sortie pour lacher du leste et trouver un terrain d’entente entre « Pouvoir et Hirak « …Gagnant /Gagnant…le plus dur pour le « Pouvoir  » et de se sortir du fossé dans lequel Gaid Sallah l’a mis . . Le Mouvement Populaire Populaire est en position dominante …l’équation fera le reste …Selon moi..et à mon sens Gaid Sallah ne représente pas l’opinion ANP . . L’Algérie passe avant toutes considération et calculs mesquins , le Mouvement Populaire aura gain de cause in cha Allah .

    11
    4
    LE DUC D'ALGER
    20 août 2019 - 19 h 15 min

    C’est le moment ou jamais votre avenir et celui de toute une population il est entre vos mains;a chaqu’un son histoire et son combat;nos anciens ont chassé le colonialisme et à vous de chasser leurs commis et collabos,on a pas vraiment le choix c’est histoire de vie ou de mort et aussi de fierté nationale

    14
    3
    57
    20 août 2019 - 18 h 49 min

    ils sont coincés pourtant il suffit que gaid retourne dans sa caserne et laisse ses troupes le libre arbitre pour les élections présidentielles

    7
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.