La diaspora algérienne apporte son soutien à l’Alternative démocratique

diaspora
Manifestations massives de la diaspora algérienne contre le système. D. R.

Par Mounir Serraï – L’Alliance des démocrates de la diaspora algérienne (ADDA) apporte son total soutien à l’Alternative démocratique qui regroupe des partis politiques militant pour une transition démocratique apaisée. «Alors que l’Algérie est à la croisée des chemins et que se joue le destin du pays, nous, militant-e-s algérien-ne-s de la diaspora, appelons à la constitution d’une Alliance des démocrates de la diaspora algérienne (ADDA). A travers notre regroupement, nous souhaitons que la diaspora prenne toute sa place dans le combat pour le départ du système et la construction d’une Algérie démocratique et plurielle», affirme l’ADDA, selon laquelle «l’objectif de cette alliance est d’être un instrument politique de la diaspora pour contribuer à la concrétisation des aspirations démocratiques du peuple algérien à travers la mise en œuvre d’une réelle transition démocratique avec pouvoir constituant».

L’ADDA exprime son adhésion totale au pacte de l’Alternative démocratique signé le 26 juin à Alger. Elle assure qu’elle mettra en œuvre une stratégie autonome adaptée à l’immigration afin de mener, entre autres et au besoin, des actions de sensibilisation et d’intervention auprès des institutions et organismes internationaux».

«Lieu inclusif de toutes les tendances respectant les principes démocratiques, cette alliance est ouverte, sur la base de sa charte de fonctionnement, à celles et ceux qui veulent à quelque niveau que ce soit apporter leur contribution», conclut l’ADDA.

M. S.

Comment (23)

    Zeghlach
    27 août 2019 - 12 h 40 min

    La Diaspora aide beaucoup aussi à envoyer à leurs proches les médicaments que le système croulant sous la rente n’est pas capable de mettre à disposition des malades, les particuliers envoient souvent leur Zakat annuelle, des effets vestimentaires…à leurs proches ayant de faibles revenus …je sais la joie immense des parents dans la nécessité quand à l’approche de l’hiver vous habillez leurs 3 enfants l’equivalent De 2 ou 3 SMIC Algériens,

    4
    6
    Brahms
    27 août 2019 - 10 h 28 min

    La diaspora des années 1950 et 1960 avait transmis un héritage, un témoin pour construire une belle Algérie, moderne et développée mais malheureusement, il n y a eu que des margoulins qui se sont succédés et n’ont rien fait de bon si ce n’est bâtir des tragédies humaines, économiques et financières.

    La diaspora de 2019 n’existe plus car les anciens sont morts ou âgés.

    Ces nouveaux arrivants ne sont en réalité que des migrants algériens sans papiers qui se collent à des européens ou européennes ou encore à des binationaux dans le but d’avoir un titre de séjour puis des avantages financiers afin de remplir des bateaux et des avions, leur but n’étant que de ramener des valises de chiffons, de babioles et des devises à leur famille restée au pays.

    Voilà, la réalité.

    7
    10
      azul
      27 août 2019 - 17 h 24 min

      Ignorer les événements qui se sont passés avant votre naissance, c’est rester toujours enfant.

      5
      1
    Algerian
    27 août 2019 - 2 h 57 min

    La diaspora Algérienne par excellence apporte son soutien au marché parallèle.

    9
    9
    Zeghlache
    26 août 2019 - 22 h 57 min

    Les Mouches Pillulent je le constate, Ils veulent diviser également entre les résidents nationaux et ceux établis à l’etranger…
    Le mépris envers le peuple et du potentiel d’idees Et de changement qu’il peux apporter ont toujours fait flipper le pouvoir, qu’ils Soient en Algérie ou ailleurs,
    La diaspora s’est constituée du fait colonial qui a poussé les Algériens à émigrer vers de meilleurs conditions, subissant la discrimination malgré avoir amélioré leurs conditions de vie, les Algériens de la diaspora se sont nourris et ont nourri le mouvement Nationaliste dont le fondateur feu Messali Hadj, s’inspirait des idées révolutionnaires ouvrières en France, pendant que les bachaghas et Harkas plillulaient en Algérie, et fonda l’etoile Nord Africaine, puis le PPA, moins de quarante ans après l’Algerie était indépendante, cette diaspora totalement acquise à la cause nationale, finança 80% des besoins de la révolution Algérienne,
    Ce même pouvoir après l’indépendance conscient de la force politique de la diaspora tenta de la canaliser à travers l’Amicale des Algériens en Europe, qui avait quand même le mérite de réunir les Algériens,
    L’autre vague d’immigration fut imposée au peuple au début des années 90 par ceux la même qui se disaient Algériens mais ont été pires que les colons…poussant cette fois ci non pas des ouvriers mais le fleuron de la matière grise Algérienne a aller trouver refuge loin de leur pays…laissant derrière eux le règne de la rapine, de la médiocrité, se des mouches puantes…

    10
    2
    Anonymus
    26 août 2019 - 18 h 24 min

    Khouya Rachid Alifa, il n’a jamais été question dans mes propos de salir l’image de notre diaspora, d’avant guerre ou pendant la guerre de libération. Il se trouve justement que l’un des Algériens qui ont été tués à cette époque là était mon jeune oncle, âgé à peine de 20 ans. Votre réaction violente mais compréhensible, à juste titre, en tant qu’individu sanguin et jaloux de son pays. Merci aussi pour votre leçon magistrale sur l’histoire de notre diaspora. Les adjectifs avec lesquels vous m’aviez qualifiés, sans me connaître, m’ont fait rire à mourir et soulignent, au combien, votre esprit est assez large, ouvert, unificateur, pardon si je reprends ici vos propres mots. Merci aussi de m’avoir psychanalysé, comme un expert. D’ailleurs, je vous conseille vivement d’ouvrir un cabinet. Sans rancune khouya Rachid. Nous aimons tous notre Algérie, c’est pour cela que nous réagissons de la sorte. Portez-vous bien hiraki… De la part du cachiriste, oups !!!

    2
    3
    Zaatar
    26 août 2019 - 17 h 56 min

    Quelle est cette alternative démocratique à laquelle l’auteur fait allusion? Vous pensez aux démocrates vous, lorsque vous savez que tous, partis de l’alliance présidentielle , partis de l’opposition et tous les strapontins ont été nourris à la rente par le pouvoir 57 ans durant? Vous croyez vraiment qu’en se demenant ainsi chacun d’entre eux cherche à trouver le chemin du bonheur pour le pays alors qu’il a été forgé à la rente et à la prédation en ayant assisté à presque tous les coups fourrés et coups bas dans les sal… de la politique dont le but ultime est de s’enrichir et d’enrichir sa famille et ses proches? Vous ne pensez pas cela j’espère… mais on sait qu’on est tous fait comme cela…on ne changera pas notre nature. Le hirak va tot ou tard s’estomper, on aura certainement de nouveaux dirigeants au pays, mais on n’aura pas chamboulé le système qui s’y est ancré… loin de la, on l’aura galvanisé.

    5
    7
    Brahms
    26 août 2019 - 14 h 39 min

    Pour que la diaspora retourne dans son pays, il faut déjà que le Gouvernement actuel ou futur trace de grandes lignes pour doter le pays d’infrastructures modernes, villes modernes et développées. Regardez à Dubaï, en Suisse, en Espagne chaque chose est à sa place donc forcément le citoyen a envie d’y rester car ces villes sont agréables pour y vivre. C’est de cette façon que la diaspora rentrera dans son pays. Mais, si vous n’avez même pas d’eau au robinet, qu’il faut courir pour une bouteille de gaz et qu’à l’hôpital, il n’y a que des maladies nosocomiales qui attendent les citoyens forcément la diaspora restera toujours à l’étranger.

    8
    9
      Rais
      26 août 2019 - 18 h 34 min

      Rest chez toi. Stary where you are at, they (Algeriens and the coutry) will do just fine without you (Disporado)!

      2
      10
        azul
        27 août 2019 - 18 h 04 min

        Vérifiez l’orthographe des termes de recherche

    DYHIA-DZ
    26 août 2019 - 14 h 08 min

    Le dialogue se déroule en Algérie et non pas à l’extérieur de l’Algérie: SANS VOTRE ADDA ET SANS L’ONU.
    Cessez de nous vendre les slogans de la démocratie à la je ne sais qui…à la BHL.
    l’Algérie doit avoir son propre modèle de démocratie…..On ne veut pas copier ceux qui n’arrivent même pas à régler les problèmes de leurs gilets jaunes.
    NON à une démocratie à l’irakienne = ADDA.

    11
    19
      azul
      27 août 2019 - 20 h 43 min

      jai un pressentiment que c’est femme qui régnera un jour en Algérie

      3
      1
    Kahina-DZ
    26 août 2019 - 13 h 23 min

    Qui est derrière cette trouvaille bizarroïde…Qui cherche la syrisation de l’Algérie.
    Qui sont ces personnes qui se permettent de parler au nom de la diaspora ??????????

    Réglons nos problèmes en Algérie et entre Algériens. Autre chose c’est de la clandestinité de mauvaise foi.

    20
    20
      azul
      27 août 2019 - 20 h 17 min

      L’ignorance et la bêtise du peuple font la force du dictateur.

    zyriab
    26 août 2019 - 9 h 25 min

    Aussi étrange que cela puisse paraître Cette organisation totalement absente les Dimanches a République prétends représenter la Diaspora Y a t-il eu une élection et nous étions absent ou seul leur déclaration suffit La Diaspora comme tout le peuple Algérien est divisée et certain exploite cette division surtout tout ceux qui prétendent être les seuls représentant du Peuple Algérien Leur conception de la démocratie c’est »MOI seul ait le droit à la parole ceux qui ne sont pas d’accord sont des cachiristes » L’intolérance reste notre quotidienneté .

    13
    11
      Gretel
      26 août 2019 - 11 h 45 min

      Je vous informe que les principaux acteurs et collectifs les plus actifs sur la Place de la République depuis le mouvement algérien du 22 février ont signé l’appel. C’est le cas de : –Collectif « Révolution du Sourire – Du rejet au projet »
      –Collectif « Dzayer 2.0 »
      –Collectif « Action Citoyenne pour l’Algérie » (ACA)
      –Collectif « Ibtykar »
      –Collectif « Agir pour le Changement et la –Démocratie en Algérie » (ACDA)
      –Collectif « Debout l’Algérie »
      –Association des Étudiants Nord-africains de France (ENAF)
      –Riposte Internationale (ONG de défense des droits de l’homme)
      –Union pour le Changement et le Progrès-France (UCP-France)
      –Rassemblement Pour la Kabylie-France (RPK-France)
      –Rassemblement pour la Culture et la Démocratie-Europe (RCD-Europe)
      –Front des Forces Socialistes CAS-France-Nord (FFS-CAS-France-Nord)

      Plusieurs personnalités et citoyens militants ont également signé l’appel : Tassadit YACINE, anthropologue, directrice de recherche à l’École des Hautes Études ; Aissa KADRI, sociologue, codirecteur de l’Institut Maghreb-Europe de l’Université Paris 8 ; Madjid BENCHIKH, Professeur émérite de Droit international à l’Université de Cergy-Pontoise ; Christiane CHAULET-ACHOUR, directrice de recherche au CRTF ; Habib TENGOUR, poète, écrivain ; Nourredine BENISSAD, avocat ; Khedidja BABA AHMED, journaliste ; CHEIKH SIDI BÉMOL (Hocine BOUKELLA), musicien et interprète ; Souad MASSI, auteure-compositrice et interprète engagée ; Bachir HADJADJ, écrivain, cadre retraité, militant associatif ; El Yamine SOUM, sociologue, enseignant, essayiste ; Nadia BEY, journaliste engagée, présidente de l’Association Les Sans Voix ; Najy BENHASSINE, économiste; etc.

      10
      5
        Droits Humains
        26 août 2019 - 14 h 42 min

        Vous voulez dire donc tout les inaptes à la démocratie ??? Quel conglomérats d’organisations et de personnes qui n’ont jamais rien apporté, et qui n’apporteront jamais quoi que ce soit,y compris pour eux même.
        J’ai aperçu ces rassemblements, que j’ai vite quitté: ils paraissent plus faire partie du folklore indigène parisien.

        3
        12
    Bibi
    26 août 2019 - 8 h 42 min

    Tous ces émigrés forcés pensent retourner au pays avec 1 million d’euro dans les poches.

    Or, ils rêvent pour la plupart.

    Se cacher à l’étranger c’est une soupape de soulagement, cela permet juste de faire ses vaccins, soigner ses dents, s’acheter des vêtements, avoir une voiture, retrouver de la liberté sans être surveiller constamment par le voisinage ou la famille, passer un diplôme ou une formation pour apprendre un métier mais à l’étranger il y a aussi d’autres pièges qui attendent ces citoyens.

    Beaucoup voient leurs filles partir avec des français de confessions catholiques, beaucoup finissent dans la drogue (cités), les jeux d’argent (Loto, Casino, Tiercé, café, boite de nuit, alcools, poker etc..).

    Il y a du bon et beaucoup de mauvais et j’en connais qui font des papiers avec des françaises allant jusqu’à mettre au monde des marmots pour avoir une carte de séjour puis la nationalité française.

    On appelle cela des unions par intérêt.

    Si bien que ce pouvoir algérien n’a en réalité créé que de la misère sociale, des handicaps, du retard, des contraintes, des désagréments pour les citoyens dans le but de s’accaparer le Trésor de la Guerre de Libération (pétrole, gaz, uranium, phosphates, or, agriculture).

    Enfin, toute cette diaspora ne sert juste qu’à remplir les avions et les bateaux et ce, via des va et vient incessant entre les 02 rives afin de leur faire croire qu’un jour, ils retourneront dans leur pays.

    Seulement, ce gouvernement de corrompus a préféré le contraire en laissant cette diaspora à l’étranger pour en faire un poids politique et ainsi en tirer des avantages à son profit pour par exemple s’acheter des villas, appartements et pour ouvrir des comptes devises.

    Il y a donc un décalage entre le discours officiel, le développement dans le pays et cette diaspora.

    11
    20
      Anonyme
      26 août 2019 - 10 h 46 min

      Ton post est une ….

      6
      8
    Med
    25 août 2019 - 21 h 13 min

    Enfin la diaspora décide de s’organiser. L’avenir de l’Algérie nouvelle doit se bâtir avec la participation de l’ensemble de ses enfants, là où ils se trouvent!

    22
    7
    Drpoits Humains
    25 août 2019 - 21 h 12 min

    Cette diaspora inconnue lorsque des algériens se font tirer comme des lapins en France, est finalement là pour le hirak ???? Franchement, c’est folklorique tout ça.
    La diaspora est gangrénée par le colonialisme, elle reste sous domination coloniale. Le jour où elle se lèvera pour défendre les concitoyens victimes de racisme, de répressions policières, d’insultes et d’injures publiques par les politiques colons, de chasse à l’homme, elle reviendra communiquer.
    Le jour où cette diaspora demandera, ce n’est même pas exiger, la reconnaissance des crimes coloniaux, elle reviendra communiquer.
    Le jour où cette diaspora apportera un peu, juste un peu, au lieu d’avoir les yeux rivées sur le marché parallèle du change €-dinars, elle reviendra communiquer.
    Enfin, cette diaspora qui veut se servir, et non pas servir, on en veut pas.

    9
    38
      Anonymus
      26 août 2019 - 6 h 36 min

      Je vous donne totalement raison « Droits humains », cela fait exactement 30 années que je vis en France, mais voyagé également à travers le monde, les seuls qui se soucient que de leurs petites vies égoistes sont les Algériens. Quand je regarde autour de moi, la solidarité des ressortissants des autres pays, croyez-moi, y a de quoi devenir jaloux. Mais enfin, c’est peut-être le moment pour nous d’apporter notre contribution, désintéressée, je dois le dire, et ne regarder que l’intérêt de notre chère patrie et suivre la voie initiée par notre Valeureux Peuple Hiraki et la porter haut et fort, sans hypocrisie, ni arrière-pensée jusqu’à l’aboutissement finale, à savoir la 2e République, démocratique, multiple, sociale… Ne gâchons pas cette chance et revenons à l’essentiel : l’Algérie avant tout.

      20
      5
      RACHID ALIFA
      26 août 2019 - 16 h 50 min

      monsieur bonjour !!vous êtes négatif, nihiliste et jaloux de la diaspora! je vis en Kabylie, au fond du Djurdjura et je respecte cette diaspora autant algérienne patriote et enganes que vous et moi, mais moi je suis ouvert unificateur ,pas diviseur!! la diaspora a toujours été a l avant garde du combat anticolonialiste, démocratique identitaire et hirakiste !!!n oubliez pas le rôle de cette diaspora depuis Charonne et le nombre d entre eux qui a été jeté dans la SEINE, par le sinistre Papon!!alors de grâce ,n en rajoutez pas !!!!notre Diaspora est utile et aime surement l Algerie plus que vous, espèce de cachiriste !!je vous… mais je respecte votre point de vue
      un kabyle de Michelet

      13
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.