Les citoyens d’Annaba réclament la vérité sur la mort de l’ancien wali Sendid

Annaba Sendid
Le défunt wali d'Annaba Mohamed-Mounib Sendid. New Press

Par Houari A. – Les manifestants à Annaba ont scandé, ce vendredi, des slogans appelant à rouvrir le dossier du défunt wali d’Annaba, Mohamed-Mounib Sendid, décédé après un malaise cardiaque en décembre 2014. Les citoyens de cette ville de l’est du pays réclament que toute la lumière soit faite sur la mort de celui dont ils disent qu’il aurait été victime d’insupportables pressions exercées sur lui par la mafia locale.

A Annaba, les citoyens sont persuadés que l’ancien wali, connu pour sa probité, a été victime d’un infarctus dû aux menaces «de hauts responsables civils et militaires». Il aurait tenté de faire barrage à des affairistes véreux fortement appuyés à partir d’Alger, coupables d’avoir gravement porté atteinte au patrimoine foncier et immobilier de la wilaya. Le défunt wali aurait alors été forcé à régulariser des attributions de terrains illégales.

Cette affaire n’est pas près d’être oubliée. Cinq ans après les faits, les citoyens d’Annaba continuent de réclamer qu’une enquête soit diligentée pour révéler les tenants et les aboutissants de ces pratiques mafieuses auxquelles s’adonnaient des nababs locaux qui continuent de jouir d’une impunité totale. Les slogans scandés ce vendredi sont un indice qui ne trompe pas sur la détermination des manifestants à éradiquer la vermine qui a conduit le pays à la situation actuelle et sur leur conviction que les procès actuels ne sont qu’une parodie qui vise à cacher l’essentiel : les véritables parrains de la mafia qui continuent de tirer les ficelles derrière les rideaux, tout en illusionnant le peuple sur une volonté factice de lutter contre la corruption et de changer le système dont ils sont les véritables défenseurs.

D’aucuns s’interrogent pourquoi de nombreux hommes d’affaires issus de cette région du pays n’ont pas été inquiétés par la justice, en dépit de leur implication avérée dans les scandales liés à l’argent sale, au trafic d’influence, au détournement de l’argent public et à la corruption.

Les Algériens connaîtront toute la vérité une fois qu’ils auront évincé du pouvoir les résidus actuels du régime Bouteflika qu’ils citent nommément tous les mardis et vendredis.

H. A.

 

 

 


Comment (23)

    Edo
    31 août 2019 - 20 h 55 min

    Toutes les wilayas. Tu veux dire les juges partiaux.

    5
    2
      @Edo 31 08 2019 commt. 20h55mn)
      1 septembre 2019 - 9 h 10 min

      Oui, en effet, Merci de m’avoir corrigé.

      2
      1
    Toutes les wilayas ...
    31 août 2019 - 17 h 45 min

    …doivent avoir le même courage que Annaba pour dénoncer leurs chikours !!!
    De même que les juges impartiaux doivent aussi être dénoncé tout comme les baltaguis de toutes sortes…
    Pour que vive l’Algérie et reprenne confiance en elle !

    28
    Lghoul
    31 août 2019 - 15 h 26 min

    Nous soutenons avec une forte conviction nos citoyens de Annaba pour exiger toute la lumière sur cet assassinat moral, psychologique et physique de ce patriote intègre. Les annabis sont sur le bon chemin et tant qu’il y aura encore des femmes et des hommes debouts, ce pays deviendra enfin un état de droit, une osais de paix, de stabilité et de prosperité ou il fera bon de vivre.

    37
    1
    le niveau
    31 août 2019 - 14 h 47 min

    ils prenne le peuple encore pour des c …………ont oublie tout( ces a dire apres)
    primo irouhou GAA

    20
    Anonyme
    31 août 2019 - 14 h 43 min

    Un Vrai test pour le ministre de la Justice.
    Sans oublier le monstre Tliba et le tunisien Saadani.

    33
    2
    TNT
    31 août 2019 - 13 h 50 min

    Les hommes d’aujourd’hui ne sont pas faits pour pratiquer une vraie justice pour tout le monde, la vraie justice elle est au delà de la vie, pratiquée par le plus grand ni amis, ni fils, ni parti ni clan, rêver c’est gratuit même c’est bon pour le moral

    8
    10
      Moskosdz
      3 septembre 2019 - 7 h 34 min

      @TNT//Puisque tu le vois ainsi,alors ne réclame rien dans cette vie.

    Selecto
    31 août 2019 - 12 h 51 min

    Rien que pour rendre hommage a ce chahid patriote Allah yarhmou je me rejoins a cet appel, les assassins doivent payer.
    Des centaines de milliers d’honnêtes responsables et simples citoyens anonymes ont été assassinés professionnellement et socialement certains ont été expulsés d’Algérie par ces criminels et escrocs, où est passé la crapule intouchable Saidani par exemple ?

    55
    2
      Anonyme
      31 août 2019 - 14 h 04 min

      A Paris où il se balade tranquillement comme le Général Belkcir d’ailleurs !

      30
        Bendaoud
        1 septembre 2019 - 17 h 03 min

        Et le général Abdelhamid dit Ali Bendaoud aussi.

    Tous complice !
    31 août 2019 - 12 h 21 min

    La vérité aussi sur les meurtres de Boudiaf et BOULEDIENE

    34
    5
    KIF KIF ^^
    31 août 2019 - 12 h 07 min

    Toutes personnes qui a commise une infraction grave doit etre jugé;soit Pharaon ou le berger du village;il n’existe pas deux catégorie d’Algérien;est-ce-que c’est réalisable;si nos nouveaux dirigeants sont juste et honnète c’est OUI,sinon c’est KIF KIF^^ du pareil aux memes;et les députés et les magistrats qui ont confisqués les biens orphelins de Chahid;c’est la meme chose de ceux qui ont causé la mort du Wali et autres

    22
    3
    Droits Humains
    31 août 2019 - 8 h 51 min

    Ce n’est pas en ouvrant la boite de pandore que l’on apportera des solutions au peuple algérien. Des enquêtes aussi sur tout le passé de l’Algérie ? La guerre des gangs est là, et ne peut pas servir le peuple.

    8
    84
      Anonyme
      31 août 2019 - 9 h 26 min

      Mr si ..tout. Servira le peuple…ça servira comme leçon à ne pas répéter. …

      54
      5
      Anonyme
      31 août 2019 - 9 h 35 min

      Ça a le mérite d’être clair!!! Tu nous demandes ouvertement de fermer nos …. et de ne faire un trait sur le passé! Chapeau camarade!!!

      66
      6
      Naturalisé
      31 août 2019 - 14 h 08 min

      Tu es le chiatte naturalisé aux mille pseudos qui squatte AP depuis des années.

      13
      1
      A miss tmourth
      31 août 2019 - 21 h 07 min

      Droits Humains
      31 août 2019 – 8 h 51 min
      La vérité, la justice et le droit, rien que le droit vous font si peur.
      Dites à votre bachagha Emirati que le train de la justice de notre future état de droit est lancé et il en marche. Nul ne pourra l’arrêter.
      Ils paieront tous!!!
      A nous le moudjahid Si Lakhdar Bouregaa, à vous le bachagha Emirati Gaïd Salah.

      66
    Zaatar
    31 août 2019 - 8 h 00 min

    Voilà un terrain à défricher pour Mr Zeghmati. Comme cela a été fait dans la wilaya de Tipasa ou on a mis au grand jour les malversations de Hamel et compagnie, Mr le ministre de la justice devrait reproduire le même schéma dans la wilaya de Annaba. C’est simple non? D’autant plus que les annabis le réclament…pourquoi attendre alors ?
    A moins que le décideur ne soit quelqu’un d’autre, et que de justice libre chez nous ce n’est que foutaise.

    60
    4
    Anonyme
    31 août 2019 - 7 h 58 min

    Pas possible d’enquêter car on risque de toucher au fils et au gendre de…

    72
    5
    Anonyme
    31 août 2019 - 7 h 53 min

    Tout le peuple de Annaba en parle:ce wali a été victime du gang de Gaïd Salah qui terrorise Annaba.Il faut que justice soit rendue à ce serviteur de l’Etat victime de cette mafia.L’omerta doit cesser et Gaïd,Tliba,Saïdani et consorts doivent rendre des comptes.

    86
    7
    Brahms
    31 août 2019 - 7 h 48 min

    Le pouvoir économique l’emporte toujours sur le droit et les lois sont faîtes pour les petits puisque ce sont les riches qui les font.
    L’affaire Khalifa (05 milliards d’euros de pertes) était un premier avertissement au gouvernement Bouteflika mais il a continué dans ses dérives pour finir comme Khalifa. Les mauvaises habitudes se gardent toujours.

    48
    2
    ABOU NOUASS
    31 août 2019 - 7 h 33 min

    Saluons la bravoure des Annabis qui ont déterré ce dossier pour demander réparation à ceux qui ont persécuter ce noble serviteur du pays .

    La fin de ces gangs approche lentement mais sûrement. Le glas va sonner…………..

    108
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.