Maître Nabila Smaïl à Gaïd-Salah : «Ne parlez pas au nom de l’armée !»

avocate Nabila Smain
Maître Nabila Smaïl. Photo : Berbère TV.

Par Houari A. – L’avocate et militante Nabila Smaïl a dénié au chef d’état-major de l’armée de parler au nom de l’institution militaire, estimant qu’il ne représente que sa personne. «Le chef d’état-major ne représente que sa personne, nous refusons qu’il parle au nom de l’armée», a-t-elle dit.

«Je n’ai jamais de ma vie vu un chef d’état-major menacer le peuple. Lui qui se targue de vouloir respecter la Constitution doit savoir que celle-ci ne lui a confié qu’une seule mission : celle de protéger le peuple et le territoire», a affirmé Maître Nabila Smaïl, lors du 28e vendredi de manifestations. «Mais qui donc  viole la Constitution en s’immisçant dans la politique ? C’est lui ! Il est devenu un parti politique qui s’adresse au peuple à partir d’une caserne. Ses discours prononcés en tenue militaire ne nous concernent pas», a souligné l’avocate, ajoutant qu’«on n’a pas enlevé un président soi-disant civil, qui a été imposé par les militaires, pour recevoir des injonctions d’un militaire».

«Le peuple demande à l’armée de protéger le pays, pas de se battre contre le peuple. Cette armée appartient au peuple. Vous ne réussirez pas à créer un conflit entre le peuple et l’armée», a encore relevé Me Nabila Smaïl, qui a expliqué que la marche de ce vendredi «est une réponse au discours qui nous traite de traîtres et qui nous accuse d’exécuter une feuille de route dictée à partir de l’étranger. Ceux qui tiennent ce genre de discours font une projection sur nous, en ce sens que ce sont eux les traîtres qui appliquent sur nous une feuille de route imposée par l’extérieur, qui privent nos enfants de leur liberté, qui jettent un commandant de l’ALN en prison, bien qu’ils sachent qu’il est malade et qu’il a décidé de mourir en prison pour donner sa vie à la Révolution du 22 Février».

«Le peuple refuse de voter avec un système mafieux, il refuse d’aller aux urnes avec les lois de Bouteflika, il ne veut pas aller aux élections avec le Parlement de Bouteflika», a fait savoir l’avocate qui a fait observer que «nous assistons à un défilé de ministres, de directeurs, de chefs de gouvernement devant le juge, alors que ceci est le schéma d’une guerre que mène un clan contre un autre clan». Pour elle, «cette guerre entre deux clans ne nous concerne pas». «Deux clans qui étaient assis à la même table en train de couper le même gâteau  qu’est l’Algérie. Ces deux clans étaient alliés contre le peuple mais, aujourd’hui, le peuple est réuni contre eux deux», a-t-elle indiqué, en soutenant que «le peuple est sorti dans la rue pour balayer le système qui a gouverné depuis l’indépendance, parce que ce système se régénère, un clan remplace un autre».

Au sujet du panel, Maître Nabila Smaïl a dit que «Karim Younès a été désigné par un président illégitime». Le pouvoir, a-t-elle encore dit, «nous oppose la Constitution, alors qu’il est le premier à l’avoir piétinée», expliquant que «la Constitution n’est plus valable depuis le 9 juillet dernier» car «depuis cette date, il (le pouvoir) est entré dans une période de transition de facto et de façon unilatérale». «Si nous acceptons des élections avec la Constitution de Bouteflika, cela voudra dire que nous avons replacé Bouteflika au pouvoir», a ajouté l’avocate qui a appelé les membres du panel à ne pas «salir» leurs familles en «ayant choisi de trahir le peuple qui les rejette».

H. A.

Comment (24)

    TOP 15
    1 septembre 2019 - 21 h 09 min

    Quelle Armée Mme l’armée des Généraux Toufik, Tartag, Bendaouad, Belkcir Ghediri Bey commandant Amirat, et les autres, heureusement qu’une majorité de nos Militaires sont des honnête soldats, des hommes courageux et dévoués, l’argent facile et la trahison de Bouteflika et son clan d’oujda à fallait coulé notre pays, mais grâce à la vigilance du peuple et aussi de l’armée ils sont faits viré et emprisonnés, l’armée elle n’est représentée par personne

    4
    6
    A miss tmourth
    1 septembre 2019 - 19 h 50 min

    Azul fellam,
    De l’émotion, du courage , de l’espoir et surtout de la fierté.
    Mon pays à enfanté ces femmes.
    La terre sui a enfanté Lla Fadhma N’Soumeur, Djamila Bouhired, Nabila Smail est une terre bénie.
    Je suis fière de mes montagnes sui ont enfanté cette femme.
    L’homme qu’il faut pour sauver mon pays est une femme

    65
    4
    Mon opinion
    1 septembre 2019 - 17 h 34 min

    Salam,
    @Maître Nabila Smaïl, j’ai rien à ajouter très bien dit si ce n’est que je suis époustouflé par votre franchise et votre courage, vous êtes une digne héritière de Lalla Fatma Nissoumar, restez comme ça ne changez rien. Bravo!

    78
    4
    THA
    1 septembre 2019 - 14 h 33 min

    Madame vous incarnez la LIBERTÉ tant voulue et souhaitée par chaque algérienne et algérien.
    Personnellement je suis pour que le pouvoir soit remis à la femme algérienne dont vous êtes l’exemple.
    L’Algérie a besoin de Vous Toutes, de votre courage, audace, intelligence et surtout de votre bon sens! N’abandonnez pas!!!

    91
    10
    Anonyme
    1 septembre 2019 - 14 h 20 min

    Je salue votre courage madame.vaux 2 fois celui des hommes surtout ds les temps dure et on a vue ca pendant la guerre.

    47
    9
    Samy
    1 septembre 2019 - 13 h 38 min

    Merci Maître Nabila Smaïl d’avoir dit les 4 vérités à Gaïd Salah qui s’est auto-proclamé chef de l’Etat et qui réprime tout ce qui bouge avec une brutalité jamais connue jusque là tout en épargnant son clan.Tout le monde pense tout bas ce que vous dites tout haut et je salue bien bas votre courage digne de celui des grandes héroïnes qui ont parsemé le parcours millénaire de ce grand pays.Tant qu’il y a des femmes telles que vous l’Algérie est sauvée.Encore une fois,bravo et tous les citoyens libres sont avec vous.

    79
    9
    Anonyme
    1 septembre 2019 - 8 h 58 min

    Un grand BRAVO madame courage. Vous avez dit tout HAUT ce que des millions de citoyens et des centaines de milliers de khobzistes laches ressentent mais incapables de dire tout haut comme vous le faite: Une evidence mise sous le tapis. Vous 10.000 fois plus que 10.000 hommes. Encore BRAVO.

    86
    16
    Anonyme
    1 septembre 2019 - 8 h 58 min

    Bravo madame pour votre courage et votre lucidité. Vous avez parfaitement résumé la situation qui prévaut : un clan veut remplacer un autre sur le dos du peuple. Cette révolution pacifique ne doit pas échouer sinon ça va être pire qu’avant. Une pensée solidaire avec les détenus d’opinion avec à leur tête le lion Lakhdar Bouregâa.

    74
    12
    Le Dire c'est bien...
    1 septembre 2019 - 8 h 37 min

    …Mais le faire c’est encore mieux !
    Mais, qui peut donc le signifier à Aâmmi Gaïd officiellement ?
    La rue seule, le peut.
    Battre le rappel pour que même les morts l’entendent pour inverser le rapport des forces,
    imposé par l’armée des frontières par la force !
    Au besoin, un vendredi, décider tous d’aller vers les prisons si la répression continue et laisser Gaïd et son commandement gérer le pays !

    62
    14
    57
    1 septembre 2019 - 8 h 29 min

    finalement je vais voter pour une femme comme présidente mais pas ayant appartenu a un parti existant

    62
    15
    Zaatar
    1 septembre 2019 - 8 h 25 min

    Ben voilà, tout est dit par Maitre Nabil. Elle a clairement défini H’mida, expliqué que c’est lui le rachem et c’est également ellaab, et elle a bien fait allusion que pour espérer un changement il faut mettre hors d’état de nuire le système qui se régénère depuis 57 ans maintenant. Elle dit aussi en sous entendu que ca ne sera pas une chose facile. « On a enlevé un président civil coopté par des militaires, pour qu’on soir dirigé par un militaire en tenue à partir d’une caserne « . Elle insiste bien sur le fait que l’armée appartient au peuple, et que ce que dit le chef d’état major ne concerne que sa personne. Pour signifier à quel point il sera difficile de le déloger, et qu’il faut pour cela que ça soit des casquettes qui le fassent avec le risque que ça encourt. Voilà toute la difficulté que nous met en exergue Maitre Nabil pour qui je dis Bravo. C’est effectivement l’unique issue au problème politique du pays mais ça sera insuffisant pour relever le pays car après il faudrait que les futurs responsables pensent d’abord au pays avant de penser à leur personne et leur famille car ça aussi ça sera un gros problème.

    73
    14
      Farida
      1 septembre 2019 - 9 h 06 min

      Ne joue pas avec les mots. On n’a pas peur et ca devient de plus en plus facile quand ils resteront SEULS. Le khorotov et abou tebtoub vous etes le meme. ..
      FAKOU – Vous croyez que vous etes intelligents pour nous faire peur et lacher mais on sait pour qui vous roulez. Hors de question ya l’agent de ton h’mida. FAKOU 1000 FOIS.

      26
      18
        Zaatar
        1 septembre 2019 - 10 h 06 min

        Lorsque tu comprendras les mots, alors les idées peut-être suivront. Ca te permettras alors de mieux discerner. En attendant tu peux y aller, l’intensité n’influe en rien à la longueur d’onde.

        11
        14
      Rachid
      1 septembre 2019 - 9 h 13 min

      Le vrai « gros probleme » est de fermer les yeux et de laisser la issaba et son chef continuer dans le flou.
      Y a pas pire que cela. STP cesse tes messages voices car on dirait que toi et tes pairs ne travaillent que pour decourager. Mais je suis convaincre que TET’NEHAW GAA33 ! TOUS ! Dis a ton h’mida qu’on n’est pas dupe.

      28
      11
    Ubu, président
    1 septembre 2019 - 8 h 12 min

    * Maître Nabila Smaïn, ce qui devait être dit à ce type, vous l’avez dit. Bravo, nous sommes, je suis sûr, tous avec vous.
    * Nous espérons que ce sacré recadrage du Chef d’Etat-major par défaut, sera bien compris par le grain de pois chiche qui sert de cerveau à Bac moins 8 (Bac-8).
    * Votre franchise cinglante, sévère et incontestable servira également d’exemple à tous ceux qui usent d’euphémismes, d’allusions et d’approximations bienveillantes pour essayer de dire « ça suffit ». Nous ne nous étonnerons pas que le « pouvoir » s’embarque dans une démarche sournoise pour vous attaquer.
    * A 80 piges, il devrait nous raconter ses parties de pêche et de pétanque. L’Algérie n’a pas besoin de lui pour sa défense. Elle a son ANP, formée de jeunes, comme toutes les armées du monde, modernes, diplômés, instruits, cultivés; puissants, une ANP ni liée, ni alliée aux Emirats ses amours. Ce sont nos enfants et nos frères, pas ses enfants à lui. Par la même occasion qu’il choisira mardi pour nous insulter et nous menacer à partir d’une caserne réquisitionnée, on aimerait qu’il nous dise dans quels faits d’armes, quels combats, quelles batailles, quels guerres s’est il illustré pour s’autoriser à accrocher des médailles militaires sur sa poitrine? Des médailles bancaires passe encore …

    50
    11
    ABOU NOUASS
    1 septembre 2019 - 8 h 05 min

    Sergent Garcia ,comme vous le dites si bien, s’adresse chaque semaine au peuple à partir d’une caserne.
    S’il est vraiment mandaté par le peuple, pourquoi alors, ne s’adresse -t-il pas en tenue civile,puisqu’on est supposé ne pas être en guerre que je sache ????

    Pourquoi à partir de la caserne et non face au peuple et aux journalistes à partir d’El Mouradia ou d’une salle de conférences ?
    Ce général de pacotille a tout simplement peur …………………..!!!

    85
    10
    Antisioniste
    1 septembre 2019 - 7 h 52 min

    Bravo à cette courageuse Dame, mais n’est ce pas exactement ce que nous n’avons pas cesser de dire et répéter depuis le début….à commencer par ici même

    je retourne dans la rue

    71
    11
      Clamé-haut-et-fort
      1 septembre 2019 - 8 h 26 min

      Oui cher ami, Antisioniste. Nous n’avons jamais cessé de dire à AGS la même chose que Mtre Nabila Smaïn. Vous avez raison. Mais reconnaissons à cette noble Dame, le courage de s’être, contrairement à nous, publiquement exposée et sans pseudo ni masque, à Intifakhatouhou. N’oublions pas qu’ainsi, elle s’expose à toutes sortes de sales coups du pouvoir.

      65
      9
        Zaatar
        1 septembre 2019 - 8 h 43 min

        Bonjour
        Je me permet de m’immiscer.
        Voilà avec quoi nous tient le pouvoir. Ou du moins avec quoi il nous fait peur. Vous l’avez bien dit. C’est ce qui risque d’arriver à Maitre Nabila. Tout le monde ne veut pas s’exposer. Pour ma part j’ai eu mon compte par le passé, pas dans le même contexte mais c’est du pareil au même. Je ne suis pas prêt d’y retourner pour diverses raisons. Mais je constate quand même que les … sont plutôt chez les femmes que chez les hommes.

        49
        12
          Clamé-etc...
          1 septembre 2019 - 9 h 56 min

          Merci pour votre bienvenue « immixtion », qui n’est pas une ingérence, mais une participation heureuse au grand débat entre les Algériens. J’ai compris et admis complètement le contenu de votre intervention. Merci encore une fois

          78
          7
        Antisioniste
        1 septembre 2019 - 14 h 32 min

        salut cher ami, vous avez raison, mais dans la rue je ne porte pas de masque et je le dit haut et fort comme tout le monde, par contre ici, c’est autre chose pour l’instant. car je suis plus utile dehors qu’en prison… peut être dans la prochaine république je mettrais mon nom et prénom en évidence, mais comme l’a dit notre ami zaatar que je salue par la même occasion quant on a déjà déguster on sait comment s’y prendre

        44
        8
          Farida
          1 septembre 2019 - 15 h 51 min

          Apres la degustation il est devenu passif et tout gentil donc. On dresse bien alors !

          7
          8
          Clamé-Etc...
          1 septembre 2019 - 18 h 54 min

          * A Antisioniste, Zaatar et Farida : nous le disons peut-être avec des mots différents, mais nous avons tous la même intention : voir notre pays devenir enfin libre et prospère, débarrassé de tous ses ennemis et de leurs projets funestes.
          * J’espère qu’aucun d’entre vous n’aura à « déguster » leurs maléfiques dispositions vengeresses. Que Dieu vous préserve et préserve notre pays.

          9
          3
      azul
      2 septembre 2019 - 14 h 47 min

      cette dame est toujours avec les manifestants dans la rue
      dans le premier rang.
      et toi?

      3
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.