Ce signe qui confirme que le système va désigner Tebboune à la tête du pays

Said Tebboune
Abdelmadjid Tebboune et Saïd Bouteflika dans les bras l'un de l'autre. PPAgency

Par Mohamed K. – La piste Abdelmadjid Tebboune se précise. Pour s’en convaincre, il suffit de lire le dossier spécial qui lui est consacré par «El-Djazaïr», un magazine privé dont les caisses sont grassement renflouées avec l’argent du contribuable à travers la publicité institutionnelle distribuée par l’Anep, notamment celle du secteur des télécommunications via les entreprises publiques Algérie Télécom et Mobilis.

Ce magazine mensuel, qui avait dédié toute une édition au général Gaïd-Salah dès la chute de Bouteflika, a consacré son dernier numéro à celui dont il s’avère de plus en plus évident qu’il sera le futur candidat à la présidentielle que l’état-major contesté de l’armée veut imposer avant la fin de l’année. Une échéance que le pouvoir s’échine à faire respecter en dépit de son rejet par les millions de citoyens qui ont manifesté massivement hier à travers tout le pays et qui ont réitéré leur refus de se rendre aux urnes tant que les symboles du système n’auront pas «dégagé».

Le magazine ne tarit pas d’éloges sur l’ancien ministre de l’Habitat de Bouteflika dont le «long et riche parcours jalonné de succès» en fait l’«homme de principes et de la dignité», selon le dossier publié par ce support médiatique que dirige l’inénarrable Amar Khalifa, connu pour ses accointances avec les centres de décision et, surtout, avec la ministre de la Poste et des Télécommunications, Houda-Imane Feraoun, désignée à ce poste par Saïd Bouteflika en personne.

Pour le moment, l’ancien Premier ministre, limogé par Bouteflika suite à une première confrontation directe entre le chef d’état-major et l’ancien président et son entourage immédiat, ne s’est pas encore manifesté. Mais tout porte à croire que les détenteurs du pouvoir actuel misent sur lui pour maintenir le statu quo et sauvegarder le système ainsi débarrassé du clan rival gênant.

Abdelmadjid Tebboune avait été évincé après avoir tenté de casser le monopole des hommes d’affaires qui bénéficiaient des privilèges consentis par le cercle présidentiel dans ce qui s’apparentait à un gentleman’s agreement entre la sphère politique et les milieux d’affaires pour faire durer le règne de Bouteflika. Ce dernier avait gagné la première bataille mais a fini par perdre la guerre en ayant été forcé à la démission et en voyant son frère et les membres de sa chapelle jetés en prison l’un après l’autre.

Un retour d’Abdelmadjid Tebboune aux affaires confirmerait, en tout cas, que ce qui se déroule sous nos yeux est bel et bien un règlement de comptes entre deux cercles aux intérêts antagoniques.

M. K.

Comment (58)

    Anonyme
    15 septembre 2019 - 7 h 31 min

    la photo est très significative ,,,a de la valeur pour ce quelle représente et aucune de valeur historique

    8
    9
    Lghoul
    14 septembre 2019 - 22 h 27 min

    A propos de ce qu’ils appellant « panel », qu’en est il de qui il represente ? Une remarque importante: Pour prouver qu’ils sont antI algeriens et travaillent pour un systeme pourri, comment expliquent ils qu’ils ont recrute sur le champ une femme inconnue aux qualifications politiques inconnues parce qu’elle a simplement dit « qu’elle supporte la dictature » ! Dans ce cas, ce pseudo confirme que le « panel » est le porte parole de la dictature. Sans qu’ils se rendent compte, ils se sont alors tous et toutes discredites. Des improvisateurs et des ignards qui jouent aux mercenaires pour perdurer la peste. Le peuple n’est pas dupe et n’a pas la memoire courte. Il se souviendra de tous ces fontoches.

    11
    7
    Khlass
    14 septembre 2019 - 18 h 24 min

    Le Système au service de Gaid SALAH est CUIT quoi qu’il décide de faire, avec Tebboune ou un autre

    7 mois de contestation populaire avec des millions de nos compatriotes qui défilent pacifiquement contre GS et Tout le Système : GS sera tôt ou tard obligé de fuir s’il ne veut pas finir à El Harrach ou pire encore.

    En cas de violence contre le peuple, la Communauté internationale ( qui sera informée dans les minutes qui suivent ) lui tombera dessus.

    Imaginez tous les conséquences désastreuse d’un embargo international sur notre pays qui dépend à 90% des importations étrangères pour la nourriture, les biens d’équipements et d’armement.

    34
    14
      Anonyme
      14 septembre 2019 - 20 h 29 min

      Le scénario qui se prépare est celui de l’écœurement du peuple par la répression pour qu’il ne vote pas
      Ainsi seuls les « novembristes » iront voter et pour le candidat du système. Ainsi en appelant à ne pas voter p’ fait exactement ce qu’il désire.p.

      4
      18
        khlass
        14 septembre 2019 - 21 h 14 min

        @ Anonyme 20 H 29 : Nos compatriotes connaissent par cœur le système car Ils vivent dedans.

        Ils savent par avance ce que le système veut faire , à savoir , comme toujours, trafiquer les élections pour avoir un faux président démocratiquement élu qui va couvrir toutes les magouilles du système à l’intérieur du pays comme à l’international.

        Election d’un faux président ou pas, le blocage du pays est irrémédiable tant que la volonté de la très large majorité du peuple n’est pas écoutée. Il ne peut pas y avoir de retour en arrière possible sans implosion politique du pays et des différents éléments qui composent l’armée.

        Il faut préciser que tous les pays étrangers en relation avec notre pays, sont parfaitement au courant de ce qui se passe à l’intérieur du pays . Il sont même bien mieux informés qu’un citoyen lambda ou qu’un journaliste X ou Y

        37
        6
      Ahmed
      14 septembre 2019 - 22 h 02 min

      @Khlass
      14 septembre 2019 – 18 h 24 min
      « En cas de violence contre le peuple, la Communauté internationale ( qui sera informée dans les minutes qui suivent ) lui tombera dessus. »

      C’est votre voeu de voir le pays sous embargo et bruler
      La communauté internationale qui a rasé l’IRAK et La Syrie au nom de leur demoncratie
      Il a été décidé de mettre fin aux corrompus

      7
      43
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 16 h 57 min

    Les élections est un leurre. Ils ne veulent pas d’élections.

    23
    13
    Felfel Har
    14 septembre 2019 - 16 h 48 min

    Le pouvoir militaire, qui s’est auto-proclamé « éminence grise » de la nation, n’a rien trouvé de mieux à nous proposer que de recycler de vieilles carcasses réformées, au lieu d’innover et de chercher, dans cet immense vivier qu’est la jeunesse algérienne, les compétences à même de sortir le pays de l’ornière.
    Est-ce à dire qu’en dehors du marigot politique, enfanté et chouchouté par le FLN, le RND et les autres partis de la défunte Alliance et couvert par l’EM et les services secrets, on n’arriverait pas à identifier un à deux milliers de jeunes patriotes, intègres, diplômés compétents pour étoffer les multiples institutions du pays (ministères, wilayate, dairate, ambassades et consulats…)? Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui refuse d’ouvrir les yeux pour voir la réalité et mieux apprécier les dangers et les défis du moment.
    Lorsque la surdité et la cécité obscurcissent les facultés mentales, c’est que le corps malade est mort cliniquement. Il faut euthanasier et en finir.
    Faisons table rase du systême agonisant ainsi que de tous ceux qui l’ont servi aveuglément et fidèlement tout en se servant en passant! Une nouvelle génération d’Algériens trépigne d’impatience pour assurer une relève qualitativement supérieure! Ils assureront la renaissance du pays et de la nation.
    Tebboune and co ne sont feront jamais partie de ces prodigieux bâtisseurs de la nouvelle Algérie.

    55
    5
    elhadj
    14 septembre 2019 - 16 h 40 min

    la situation délétère que connait le pays depuis le 3 eme mandat bouteflika implique que l ensemble des citoyens se mobilisent pour élire un président de la république et de combler ce vide qui a profite a l oligarchie mafieuse de spolier le pays et le peuple ainsi que le vol complaisant des responsables de cette époque de ses ressources.la majorité silencieuse du peuple excédée par suite de l absence d un président actif sur le terrain, décideur dans la gestion des affaires, souhaite et réclame que cette élection se fasse dans les meilleurs délais afin de remettre le pays au travail, de remettre de l ordre;d organiser de nouvelles élections législatives et municipales représentatives pour revigorer les institutions locales et nationales,de mettre un terme a ces occupations bi hebdomadaires au demeurant improductives des rues au lendemain incertains ,de contraindre chaque institution républicaine a ses seules prérogatives constitutionnelles .l anarchie a trop dure …./

    6
    59
      Anonyme
      14 septembre 2019 - 21 h 19 min

      On ne fait pas du neuf avec de l’ancien !

      37
      8
    Déchéance de nationalité VITE !!!!!!
    14 septembre 2019 - 15 h 38 min

    Pourquoi autant de Marocains et de naturalisé Marocains dans les postes sensible et stratégique de notre ALGÉRIE ou il serait bon de tous les renvoyer au Maroc et de refaire une ALGÉRIE GOUVERNEMENTAL que de véritable Algériens et ultra nationaliste !

    64
    17
    NETTOYAGE !!
    14 septembre 2019 - 15 h 34 min

    Encore un Marocain valet de la France !!

    35
    14
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 15 h 31 min

    teboune dégage tout de suite

    46
    14
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 15 h 21 min

    L’arabie saoudite l’attend pour partager les blagues avec benali. Ah ces dictateurs arabes qui retournent aux sources.

    55
    15
    Vroum Vroum 😤..
    14 septembre 2019 - 14 h 27 min

    Le Pouvoir Gaid Sallah est dans un sacré pétrin !!..Après avoir tout refusé par Manque de visibilité , sans plans B ou C ..mauvaise analyse , résultat une Omelette brouillée . .

    22
    14
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 13 h 36 min

    et le peuple il attend quoi pour annoncer son candidat?

    Mr. Teboune etait le premier a combattre la isaba bien avant le « Hirak ». que les candidats se presentent et au peuple de decider. le status quo n’arrange que les ennemies de l’algerie.

    entre temps, la fuite des capitaux et la destruction des preuves se poursuit.

    29
    56
      Anonyme
      14 septembre 2019 - 14 h 08 min

      Tu veux que le peuple présente un candidat qui va se mesurer à celui de la bande dans un match où l’arbitre est issu de la bande?? Lala khouya! Ikethar Khirek!!

      63
      18
        Anonyme
        14 septembre 2019 - 14 h 52 min

        et c’est quoi la solution alors? la destruction de l’algerie a petit feu?

        moi j’ai hate d’entamer la reconstruction de l’algerie et en ce moment qu’importe quel gouvernement est en place, tant que possibilite et les moyens de le changer ou de l’ameliorer sont disponible.

        9
        41
          Anonyme
          14 septembre 2019 - 20 h 29 min

          La solution est claire. On change d’arbitre sinon on ne descend pas sur le terrain et on ne joue pas!! Autrement dit GS doit déclarer qu’il quitte définitivement le pouvoir en le remettant à une instance de transition en permettant que l’armée ne se mêlera plus jamais de politique. Des pays l’ont fait pourquoi pas nous??

          46
          7
          Anonyme
          14 septembre 2019 - 20 h 38 min

          Tu a peur de la destruction de l’Algérie?? Je ne sais pas où tu vis? Tu n’a pas vu qu’on était dans un champ de ruines?? On a touché le fond après 57 ans de dictature. Il faudrait repartir de zéro, donc tu nous fais pas peur avec tes menaces de chaos. Impossible de faire pire!!

          73
          8
    A3zrine
    14 septembre 2019 - 13 h 30 min

    Les 40 millions ont décidé qu’il n’y aura pas de vote, ils peuvent alors présenter qui ils veulent. Ça sera une mascarade de plus. On aimerait bien aussi connaitre les lièvres parce qu’il faut bien un semblant de démocratie pour faire passer le plan aux yeux de la communauté internationale.

    44
    8
    T'kalchou radi tchouffou
    14 septembre 2019 - 11 h 42 min

    Vous voudriez que soit nommé
    Mohamed-6 à la tête de l’Algérie.
    Où Marine Le Pen .
    Les ennemis de la paix en Algérie sont démasquée.
    À vouloir la sans cesse la zizanie vous finirez par trouver le K.O.

    7
    58
      Farida
      14 septembre 2019 - 13 h 22 min

      Non pas mohamed 6 mais un certain dinosaure ventru.
      C’est plus nationaliste car il jette tout loe monde en prison. On doit montrer qu’on aime la prison et l’esclavage

      33
      23
      Le Berbère
      14 septembre 2019 - 21 h 19 min

      Garde tes menaces pour toi pauvre type. La troisième révolution algérienne est en route après celle de 1 novembre 54 et le 5 juillet 88 ..Le peuple Algérien à décidé de nettoyer le pays de cette mafia politico-militaire et le levier de la marche arrière est cassé donc nous allons jusqu’au bout de ce long tunnel sombre où d’i entré se trouve à 1962 .

      56
      3
    Brahms
    14 septembre 2019 - 11 h 41 min

    On joue au bonneteau avec ces personnages.

    10
    8
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 11 h 14 min

    Cet article nous rappelle la période mai-aout 2017 lorsque Tebboune , premier ministre, commençait à appliquer le programme actuel (neutralisation des oligarques pour préparer la suppression du 49/51).
    Il est probablement favorable à la vente du foncier et des actifs industriels aux capital étranger. Mais l’acquis le plus important des sensibilités du régimes, c’est le retour de la loi de chakib khelil. En résumé, ils sont tous d’accord pour dénationaliser le régime minier mais il y aurait des divergences sur le reste. D’où la mise au trou de ceux qui veulent préserver les terres et les actifs des sociétés publiques. Tebboune remplit toutes les conditions: il a bénéficié des largesses de Khalifa et il serait binational comme la famille Bouteflika.
    L’article a oublié de précisé qu’il vient de bénéficier d’une villa de haut standing, signe annonciateur de sa future promotion. Il faut un certain confort pour recevoir les amis..
    Faut -il en conclure que la décision de changer de modèle a été prise en 2017 et que ceux qui sont en prison paient pour leur opposition à cette décision?
    C’est probable. La France n’a pas créé des centaines d’agences bancaires pour les fermer du jour au lendemain. Les US demandent le retour de Khelil.
    Tebboune s’arrangera pour que les montages Peugeot et Renault remplacent les importations de Tahkout and co. Total grace au lieutenant de Khelil va construire une usine pétrochimique avec des subventions sur la matière première.
    Les américains veulent le foncier et les gisements. La France la main mise sur la gouvernance du pays.
    Pour ne pas arrêter le business de l’import-import et assurer la paix sociale, le régime ira à l’endettement extérieur. Bienvenue au FMI.

    46
    12
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 11 h 13 min

    Ni de limogeage de bédoui, ni Teboune président. Gaied sera élu président comme SiSSi en Egypte. Allah ghaleb c’est ainsi chez les arabes.

    9
    20
    Abdel 1o
    14 septembre 2019 - 11 h 06 min

    Des le debut je persiste a croire que le systeme pour perdurer et continuer a beneficier de cette malediction qu,est la rente. Ils vont faire elire un president fantoche…qui ne sera reconnu par aucune puissance etrangere. L,algerie leur appartient.avant d,etre trasmise a leurs enfants,dont certains sont impliques dans divers trafics.

    15
    5
      Anonyme
      14 septembre 2019 - 15 h 35 min

      Un gouvernement fantoche est justement un gouvernement aux odres de l’étranger.

      2
      12
    57
    14 septembre 2019 - 11 h 00 min

    JE N AI JAMAIS LU CE MAGAZINE MAIS JE LE BOYCOTT DÉJÀ POUR SON CONTENU ET POUR CE A QUOI SERT LES REVENUS

    11
    9
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 9 h 47 min

    Tout ça pour ça? Mettre à la tête du pays un des plus fidèle du plus grand traître de l’Algérie! Retour à la case départ. Toujours le même clan, issu de la même région, aux commandes!!! Rien ne bougera dans ce pays, tant que ce génénard inculte et sénile ainsi que son état major ( à l’instar de Hamel, Belkcir… et j’en passe!), versé beaucoup plus dans des affaires très lucratives ( même la cocaïne!!!) que dans la stratégie militaire, n’ont pas été déboulonné.

    54
    14
      Anonyme
      14 septembre 2019 - 11 h 56 min

      D’après des sources bien informées ,le sergent Garcia et ses rejetons mafieux préparerait un scénario de fuite en Arabie Saoudite .Affaire à suivre .

      34
      11
        shalom
        14 septembre 2019 - 13 h 37 min

        @Anonyme
        encore un gros bobard
        les gens finiront par plus te croire

        10
        23
        Anonyme
        14 septembre 2019 - 13 h 45 min

        Il est grand temps de faire le pèlerinage, à son âge. Par la même occasion, il ferait bien de demander à Benali, la procédure pour y rester!

        21
        13
    Marre de ces photos
    14 septembre 2019 - 9 h 37 min

    C’est pour quand l’emprisonnement à vie de ce nain, malfaiteur et détestable said et qu’on n’entende plus parler ni voir la tête de cette cra….

    30
    6
      Zaatar
      14 septembre 2019 - 9 h 39 min

      Quand sera délogé le système, quand on aura decrotte H’mida.

      28
      9
        Lghoul
        15 septembre 2019 - 10 h 31 min

        Cette photo est simplement une « preuve » qu’ils complotent contre azrail. L’un est en prison et l’autre doit normalement et automatiquement se retrouver en prison.
        Mais combien de neuronne un cerveau senil doit avoir pour agir dans la logique ? 1 ? 2 ?

        1
        1
      azul
      14 septembre 2019 - 9 h 45 min

      tant gaid salah est au pouvoir encore,on les verra tout le temps ces vautours.

      34
      10
        Anonyme
        14 septembre 2019 - 12 h 13 min

        Il n’y a pas que l’ignare Gaid dans ce système faisandé ,on peut aussi inclure les néandertaliens de son état major .

        32
        10
          Anonyme
          14 septembre 2019 - 21 h 29 min

          Et pourquoi pas tout l’Etat major?

          1
          10
    Mounir Sari
    14 septembre 2019 - 9 h 21 min

    A travers cette image, il ne faut pas être un spécialiste en communication pour décrypter que Tebboune a prêté allégeance au maître de l’époque Said Bouteflika.Tout ce qui se trame au sommet du pouvoir n’est qu’une guerre entre le clan de Gaid Salah et le clan de Said Bouteflika.L’histoire retiendra que le nouveau Sissi Algérien a volé la révolution citoyenne et pacifique au peuple Algérien!!!!

    32
    11
    Anonimaoui
    14 septembre 2019 - 9 h 21 min

    Oui Teboune pourrait être le candidat idéal du pouvoir pour assurer sa continuité sous une forme « acceptable ». Mais ce n’est qu’un souhait du pouvoir en place car le peuple du 22 février est toujours dehors et va être un obstacle sérieux contre toutes ces manœuvres de survie du régime corrompu.

    35
    23
    Rabah
    14 septembre 2019 - 9 h 18 min

    Moi je pense que le pharaon le jettera en prison vu ses relations avec said boutesrika. La photo montre avec certitude qu’ils complotent contre si feraoune. Donc une autre place a el harrach est en preparation

    11
    11
      Anonyme
      14 septembre 2019 - 9 h 53 min

      Il faut arrêter de nommer cet inculte, Pharaon, dont l’empreinte et l’histoire ont traversé des millénaires!!!

      17
      13
        Anonyme
        14 septembre 2019 - 12 h 08 min

        Comparer nos incultes sales et méchants qui dirigent l’Algérie aux pharaons est une insulte à ces grands bâtisseurs qui ont fondé une grande civilisation raffinée en avance de leur époque de plusieurs siècles quand l’humanité à coté d’eux vivait à l’age de pierre .

        17
        10
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 9 h 13 min

    Ils peuvent choisir QUI ils veulent mais la realite est SUR LE TERRAIN. La revolution est en marche et ce n’est pas des seniles et des dinausores qui vont l’arreter. Leur temps est revolu. Les derniers soubresauts qu’ils sont en train de faire sont communs chez les gens en fin de vie, avant de rendre l’ame.

    31
    13
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 8 h 31 min

    Tebboune ou un autre on s’en fiche. Sans la reconnaissance du peuple rien ne sera possible. Il ne sera pas mieux considéré que Bensalah. Il se déplacera comme l’a fait Bensalah le jour de l’Aid avec 800 policiers pour aller faire la prière à la grande mosquée (pour faire semblant de prier bien entendu, étant donné que cette race n’a pas de religion). Ses futurs ministres vont éviter tout déplacement sur le terrain de peur de se faire insulter, exactement comme les ministres actuels. Toutes les réformes et lois seront contestées, toutes les cérémonies officielles (1er novembre, 5 juillet etc.) ne seront plus possibles, les visites d’État de présidents étrangers n’en parlons même pas etc…tout retour en arrière est impossible!!! Directement ou indirectement c’est le peuple qui décide!!

    40
    12
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 8 h 11 min

    La photo dit que nous sommes toujours dans les griffes des prédateurs.

    28
    13
      Zaatar
      14 septembre 2019 - 9 h 38 min

      Et cela t’étonne?

      16
      9
    !
    14 septembre 2019 - 8 h 08 min

    On ne veut plus de dinosaure à la tête du pays, ne serait-ce que pour l’image de l’Algérie qu’il faudra changer ainssi que beaucoups de choses !

    20
    11
    Ali Vision
    14 septembre 2019 - 8 h 00 min

    Aux pays des corrompus;les tricheurs et les soumis sont Rois,pas besoin de faire des hautes études pour comprendre la stratégie de nos dirigeants;juste avec un niveau de l’école élémentaire et l’aide d’un petit cheikh de Zaouia vous comprenez tout;tous ces cinémas c’est juste pour berné et rouler les Naifs,les attardés mentales,les Zombies;et les Crocodiles,NOTRE Mr propre il a oublie les affaires de la Khalifa; Bank;ainsi les dirigeants et les responsables qui ont détourner des sommes colossaux;est-ce que Mr Tebboune n’a pas participé à ce HOLD OP.,ou juste les affaires louches;pillage,détournement,falsification de document et d’enquète;corruption,ou notre ex Général Belkcir est impliqué,pourquoi deux poids et deux mesures,dans ce cas là pourquoi ne pas laisser les professionnels Bouteflika a la continuité de la déstruction de l’Algérie;la réalité Mr Propre ce n’est plus de la politique;nous revenons a l’époque du canibalisme et les tribus font la loi de la jungle,voir votre age vous devriez etre plus sage,plus prudent;une chose est sure vous emportez pas votre grade avec vous, ni les autres;et vous perdez sur terre et aussi au de la Amin

    24
    3
    Anonyme
    14 septembre 2019 - 7 h 52 min

    Puisque le candidat prodige est déjà sur la table, pourquoi ces élections de la grande comédie démo khratique.

    18
    8
    Zaatar
    14 septembre 2019 - 7 h 32 min

    H’mida est indécrottable c’est une certitude. Maintenant il va y avoir la bagarre pour les strapontins entre ceux qui naviguaient entre deux eaux et qui changeaient de vestes à tous les coups. Comme il y a toujours a boire et à manger, on n’arrête plus de crier « A table » entre eux et gare à celui qui arrive le dernier.

    26
    14
      azul
      14 septembre 2019 - 7 h 46 min

      le problème c’est que lui aussi ,il d origine marocain
      il est né à fes

      17
      9
        anonyme
        14 septembre 2019 - 12 h 30 min

        @Azul
        14 septembre 2019 – 7 h 46 min

        ne dites pas n’importe quoi
        Désolé Tebboune est né à Mecheria (wilaya de Naama)

        3
        11
          azul
          14 septembre 2019 - 13 h 11 min

          @ Anonyme
          MaghrebAlgérie
          Abdelmadjid TEBBOUNE, un marocain pure souche
          14 août 20170142
          Partager sur Facebook Tweeter sur Twitter
          Moins d’une semaine après la proclamation des résultats officiels des élections législatives du 4 mai 2017, la présidence a renseigné le nom du nouveau locataire de la Primature, ça sera Abdelmadjid TEBBOUNE. Si cette information a surpris l’Algérie tout entière, le Maroc s’y attendait et s’y impatientait car il va de soi, comme la plupart des membres du gouvernement algérien, Abdelmadjid TEBBOUNE est d’origine marocaine.

          TEBBOUNE EST ORIGINAIRE DE FÈS

          12
          4
        anonyme
        14 septembre 2019 - 14 h 06 min

        @Azul
        14 septembre 2019 – 13 h 11 min
        @ Anonyme
        MaghrebAlgérie
        Abdelmadjid TEBBOUNE, un marocain pure souche

        je le répète encore une autre fois ne dites pas n’importe quoi
        Tebboune est né à Mecheria (Naama) et pour plus de précision ses parents sont natifs et originaires de Boussemghoun (wilaya de El bayadh)
        Ne gobe pas tout ce que balancent les journaux et les réseaux sociaux

        4
        11
      Anonyme
      14 septembre 2019 - 7 h 49 min

      Non pas H’MIDA, mais les Boutef.

      9
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.