Crise politique algérienne : le sale jeu du régime monarchique de Rabat

Rif Rabat
Les revendications des peules algérien et marocain sont les mêmes. D. R.

Par Abdelkader S. – Les médias du Makhzen tentent de jouer sur la fibre séparatiste véhiculée par le MAK de Ferhat Mehenni pour diviser les Algériens qui se battent pour l’instauration d’un Etat civil. Dans une interview publiée par un de ces relais de la monarchie prédatrice de Rabat, le chef de file du mouvement autonomiste a commencé par réitérer son allégeance à Mohammed VI, avant de reprendre son discours habituel dans ce contexte précis où le pouvoir illégitime en Algérie abonde dans le même sens que le Maroc officiel pour casser le Mouvement de contestation populaire, qui réunit tous les Algériens autour d’une seule et même revendication : le départ immédiat et sans conditions de tous les symboles du système Bouteflika.

Le fait que les médias du Makhzen rouvrent leurs colonnes à Ferhat Mehenni signifie-t-il que la page du hirak du Rif est définitivement tournée et que le pouvoir despotique marocain estime que le risque de contagion du Mouvement populaire qui se poursuit en Algérie depuis sept mois est écarté ? Le Makhzen voit-il dans l’entêtement du chef d’état-major de l’armée à imposer sa feuille de route et la répression des manifestants et de l’opposition la solution seyante pour éteindre le «feu» qui risque de se propager vers l’Ouest ?

Le Makhzen semble miser sur deux cartes dans cet après-Bouteflika tumultueux. La première carte a été abattue dès la démission de l’ancien Président lorsque de hauts responsables politiques marocains ont souhaité que les nouveaux décideurs en Algérie consentent enfin à rouvrir les frontières et à «rapprocher» les deux pays. La seconde vient d’être dévoilée à travers l’interview de Ferhat Mehenni qui avait été «mis en veilleuse» lorsque le Rif s’était soulevé. A ce moment-là, le responsable du MAK était perçu comme une menace pour l’intégrité territoriale du Maroc. Aussi avait-il été prié de mettre une sourdine à ses revendications séparatistes le temps que le régime de Rabat mâte la révolte des Rifains.

A. S.

Comment (28)

    Hlatlou lgaada
    19 septembre 2019 - 6 h 50 min

    Yaw lehrig f ddar , la seule bonne trouvaille de bouteflika. Occupons-nous d’abord de ce malade de 80 ans qui veut la dictature et interdire aux algériens de visiter leur capitale et le Maroc viendra après. Une démocratie en Algerie supprimera en quelques semaines le makhzen. Depuis 1963, les régimes algériens et marocains se sont toujours aides mutuellement pour barrer la route de la démocratie aux peuples des deux pays.

    234
    34
      Elephant Man
      19 septembre 2019 - 7 h 10 min

      @Hlatlou Lgaada
      Ne rêvez pas !
      FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART BLINDAGE MAXIMUM
      VIVE LA RASD LIBRE
      VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP ET SON AP

      48
      150
    Brahms
    18 septembre 2019 - 16 h 34 min

    80 tonnes de drogue en France et 40 tonnes en Algérie sont exportées chaque année soit 120 tonnes pour seulement 02 pays donc vous pensez bien que c’est le Roi du Maroc qui tire les ficelles vu le tonnage. Après, il se dit descendant du prophète faisant la prière, ramadan, musulman. Laissez moi rire.
    Allez donc faire le ménage dans le Rif, marocains au lieu d’empoisonner des innocents ….

    81
    32
    DYHIA-DZ
    18 septembre 2019 - 15 h 54 min

    Les makkak rifains se nourrissent, matin et soir, du Haschisch royale… ça prendra du temps pour qu’ils se réveillent.
    Un peuple né esclave restera esclave. Un peuple qui n’a jamais eu le choix. Mais Ferhat a choisi de devenir esclave, qu’il reste avec les esclaves. Ce Ferhat ne représente que lui même, La kabylie n’est pas sa propriété privée.

    86
    46
      RIF4EVER
      19 septembre 2019 - 21 h 56 min

      Les macaques comme vous dites, se battaient sur le territoire algerien contre les français et ce bien avant la guerre d’independance. Quand on leur demandait, pourquoi ils se battaient contre les français en Algerie ?. Ils répondaient tous, qu’ils voyaient leurs freres se prendre des coups de triques de la part des colons français. Le macaque c’est toi !.

      4
      2
    Kahina-DZ suite
    18 septembre 2019 - 15 h 16 min

    Il parait que les marrouki ont envahi les frontières algériennes avec des visas touristiques.
    Le temps est grave, comment peut-on se permettre de telles erreurs.
    À nos services de sécurité de vérifier cette situation plus que louche.

    82
    48
    Kahina-DZ
    18 septembre 2019 - 14 h 52 min

    Mehenni le traitre le RKH… doit arrêter de parler au nom de la Kabylie. Personne ne lui a confié cette fonction .
    Il s’est autoproclamé président en présence de ses nourriciers à savoir, sidou moumou Haschisch et BHL.
    La Kabylie appartient à l’Algérie et non pas au traitre de la patrie.
    Puisqu’il a le soutien du Voyou le roi des pauvres et de la drogue, il n’a qu’à devenir président du Rif marrouki.

    La règle tel Père tel Fils ne s’applique pas chez le Harki Mehenni. Son père est un Chahid ( allah yerrahmou),…Mehennie n’est qu’un traitre au service de ses maitres.

    D’autre part, nos décideurs doivent s’occuper de Naima Salhi, qui par ses déclarations racistes, donne du carburant aux ennemis de l’unité des Algériens. La justice a trop tardé.

    104
    52
    SADE
    18 septembre 2019 - 14 h 46 min

    Le makhnaz de shlomo VI craint pour son régime prédateur , et la faillite de son chantier des 120 jours de sodome ,
    qui risque de disparaitre si le Hirak persiste, et son éventail du ( mak) qui montre ses affinités avec le $ionisme au grand
    jour l’ Amazighité n’est plus qu’un prétexte , arréter un mouvement révolutionnaire n’est pas une affaire d’allégeance
    et de baise main on voit c’est la panique dans les monarchies médiévales qui font feux de tout bois elles
    aboient mais la caravane passe

    64
    35
    Ex-sympathisant du MAK
    18 septembre 2019 - 14 h 40 min

    Le MAK a explosé avec le Hirak, on en parle même plus en kabylie, à croire qu’ils ont disparus. C’est un des bienfaits du Hirak qui a réunifié et réconcilié les algériens. Beaucoup sont partis vers le MAK car ils ne croyaient pas que le reste de l’algerie se soulèverait un jour. Voir des manifs dans toutes les wilayas a redonné espoir à tout le monde. Si le Hirak sort victorieux (j’en doute pas une seconde) il ne restera plus aucun makiste je vous le garantit.

    78
    38
      Debza Kadiya
      19 septembre 2019 - 8 h 47 min

      @Ex-sympathisant du MAK
      Bonjour,
      Je salue votre sagesse et la sagesse de vos compagnons de revenir à la raison, car la conjoncture actuelle veut que nous soyons tous unis et que tout le monde met ses différents de côté et se consacre à atteindre le but suprême qui est commun à nous tous, qui est de libérer l’Algerie et de se libérer, c’est-à-dire le peuple de se libérer de la tyrannie qui est contre-productive et un crime contre l’humanité et de point de vue religieux, le tyran se substitue à Dieu. Mais aussi, surtout de libérer l’Algérie et son peuple du nouveau type de colonialisme afin de retrouver notre souveraineté, le néo colonialisme n’est pas ce colonialisme classique qui est direct en envahissant un pays souverain par une armée, le néo colonialisme se sert de la classe dirigeante locale qui sont des agents locaux au service d’une ou de plusieurs puissances étrangères, ce qui est différent du colonialisme classique qui permet à une seule puissance d’avoir la main mise sur un pays, mais dans le néo-colonialisme, vous trouverez plusieurs puissances qui ont la main mise sur un pays et se partagent le butin.
      Je voudrai corriger une erreur que nous les algériens commettent souvent, nous ne faisons pas de différence entre la dictature et la tyrannie, car y a une grande différence, comme il est défini dans un dictionnaire un dictateur est celui qui détient à lui tout seul les 3 pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire entre ses mains, vous pouvez trouver des pays démocrates qui en temps de crise majeure ou au temps de guerre, un président devenir dictateur par le vote des deux chambres des élus (la haute chambre et la basse chambre et devant cette conjoncture même les opposants votent pour) pour un délais bien définis dans le temps et ensuite retour à la normale une fois le problème réglée, et ce choix est non pas pour mater son peuple, ou commettre des exactions et des crimes contre son peuple, mais pour accélérer l’exécution des décisions car le temps est leur ennemi. La tyrannie ou le tyran c’est différent, c’est le « dictateur tyran » qui a non seulement les 3 pouvoirs entre ses mains mais qui emprisonne son peuple injustement, qui emprisonne ses opposants ou bien les exécute en extra-judiciaire, qui exerce la répression et l’oppression injustifiées, qui tue la liberté, qui décide comme bon lui semble ne s’appuyant ni sur des textes, ni selon des lois, ou bien si le tyran rédige une loi elle est répressive et opprimante et c’est lui qui dicte au peuple comment se comporter, comment penser, comment vivre, et surtout le pouvoir judiciaire devient un appareil répressif qui broie tout sur son chemin et les services de l’ordre et de sécurité qui ne jouent plus le rôle de protéger le peuple et le servir en veillant à sa sécurité et à la sécurité des biens publics et privés, mais ce service se résume seulement à protéger seulement le tyran ou la caste dirigeante.

      3
      3
    Arezki
    18 septembre 2019 - 14 h 21 min

    Quel intérêt de parler de la race Makaque, elle est en voie de disparition ?

    67
    44
    ANTI-marocain ET sioniste.
    18 septembre 2019 - 14 h 08 min

    Avec la 2eme republique , qui sera IN-CHALLAH , il faut hausser le ton en direction de ce minable PD6 . en 1963 , on a pris Figuig et sa region , a present , nous percerons jusqu’au palais royale a rabat pour prendre ce roitelet leche bottes des sionistes et le remettre a un TRIBUNAL ALGERIEN . on est vraiment apte a le faire.

    73
    45
    Elephant Man
    18 septembre 2019 - 13 h 55 min

    Je réitère MAK = mossad/ BHL avec formation du MAK par le mossad chez la narcomakhNazi à meknès.
    Le berbérisme est l’autre bras armé du sionisme.
    Quant au Rif, tartufferie, les rifains colonisent le Sahara Occidental et n’ont pas manifesté pour la fin de leur royaume enchanté et la destitution de leur majesté schlhomo6 ils ont manifesté uniquement pour un bol de riz.
    Enfin, existe-t-il l’équivalent du MAK pour le Rif makhnazi avec BHL en toile de fond…pas que je sache.
    Par contre pour les kurdes Syriens les kurdes Irakiens BHL est toujours de la partie →→ dès qu’il y a de l’or noire du pétrole et un pays antisioniste et soutien de la cause Palestinienne.
    Vous noterez que BHL en fervent défenseur des « Droits de l’Homme » et de la démocratie OTANazienne en Libye ne s’est pas foulé un ongle ni mis la rate au court-bouillon pour la RASD.
    « ÉTONNANT NON ? ».
    Quand on est pour l’ouverture des frontières on sait parfaitement pour qui vous bossez.

    111
    138
      Anonyme
      18 septembre 2019 - 15 h 23 min

      @Elephant Man. « Le berberisme est le bras armé du sionisme » waaaaouuuuu!!! Rien que ça!! Revendiquer sa berberité c’est être sioniste!!! Si ça venait de quelqu’un de rationnel je vous aurais bien dit quelques mots pas très jolis à entendre mais venant de votre part je ne dirai rien rien car on m’a toujours appris en kabylie qu’on insulte jamais les malades…

      81
      41
        Elephant Man
        18 septembre 2019 - 18 h 20 min

        @Anonyme 15h23 PAS Anonyme as USUAL SUSPECTS
        Encore une fois je réitère à défaut d’arguments solides vous attaquez ma personne. PATHÉTIQUE!
        Vos propos n’engagent que vous et à bien y regarder vous siéent à ravir.
        BE SEEING YOU 😉

        30
        66
          azul
          18 septembre 2019 - 19 h 26 min

          @ l elephant
          Jalousies, soupçons, défiances, cruels bourreaux des hommes du monde, et source de mille injustices, à quels excès les engagez-vous ?

          13
          6
    Moh
    18 septembre 2019 - 13 h 02 min

    Regardez ces colonialistes même s’ils ont des problèmes avec leur gouvernement ils sont d’accord avec lui pour abattre le veillant peuple Sahraoui car une grande partie des colons et forces de répressions au Sahara occidental sont originaire du Rif.
    Qu’ils dégagent chez eux au Maroc !

    53
    34
    mokrane
    18 septembre 2019 - 12 h 51 min

    Cher camarades, cher compatriotes Algériens Algériennes, cher contributeurs d’ AP, cher lecteurs d’ AP. Je viens vous dévoiler ici un secret stratégique des plus hautes envergures dirigé contre notre cohésion social et géographique. Plus le gouvernement Algérien fait un pas vers l’ Amazighité et se rapproche de son authenticité historique, culturel et linguistique, plus le MAK remet en scène la cause indépendantiste. En réalité c’ est comme si l’ un tiré les Amazighs Kabyles d’ un côté et l’ autre ( MAK) de l’ autre côté. Car en effet à chaque pas concret de l’ Etat envers la cause berbère longtemps marginalisée, méprisée, diabolisée est réellement contre productif pour le MAK qui joue lui sur l’ ostracisme longtemps véhiculé par le gouvernement centraliste d’ Alger pour en faire son fond de commerce. Nous l’ avons vu surfer sur naima salhi, sur cette réunion zero Kabyles, sur l’ interdiction de l’ emblème racinaire Amazigh etc qui est réellement sa survie en terme de cause de l autodertermination. Mhenni est très malin, il joue sur les revendications viscérale identitaire, culturel et linguistique historique des Kabyles en y ajoutant ce surplus séparatiste en y arguant des arguments cette réel et existentiels mais tendancieux quant à sa finalité. Chaque pas envers l’ Amazighité de notre pays est une phobie réelle pour le MAK, nous l’ avons avec l’ officialisation de Tamazight, de yennayer où, Mhenni pris au dépourvu et ne pensant que jamais l’ Etat Algérien allait le faire, n’ a pas trouvé d’ autre moyen que d’ appeler aux armes pour ainsi inquiéter l’ Etat comme pour lui dire d’ arrêter de vous rapprocher de Tamazight.Il faut savoir que l’ organisation Etatique la plus détestée du MAK est certes le HCA ( Haut Commissariat à l’ Amazighité). Le fait de donner à manger au MAK ( naima salhi, reunion zero Kabyles, interdiction du drapeau berbere) pour ainsi surfer sur le danger MAKiste ne marche plus aux yeux des Algériens qui savent que cela est crée de toute pièce par le nidham profond profondément corrompu pour faire en sorte de toujours essayer de trouver une menace extérieur et interieur pour permettre à cette 3issaba de surfer dessus et ainsi de se maintenir. La preuve de cette conscientisation est le slogan lancé par le peuple « Kbeyli 3arbi khawa khawa » en réponse cinglante à cette 3issaba et à Mhenni qui se soutiennent directement ou indirectement concernant leurs intérêts profond. Les deux sont identiques car ils sont tous deux contre l’ Amazighité Algérienne. L’ un ( MAK) est contre l’ Amazighité Algérienne et de ses avancées en la matière car contre productif pour son fond de commerce à savoir exploiter le mépris et la marginalisation Amazigh et productif pour l’ autre, ( Gaid salah et ses sbires) afin de garantir ce climat de haine et d’ entretenir le danger qui les feras se pérenniser. Ils se tiennent de manière indéniable tous deux par la barbichette. Nous pouvons ainsi dire que de manière direct ou indirect et gaid salah et mhenni travaillent tout deux pour le compte du makhzen. L’ un ( gaid salah) donne à manger au MAK à travers son ostracisme et le MAK, alimenté par l’ ostracisme de gaid salah, ses relais et ses sbires, nourri le makhzen qui s’ empiffre le plus, qui une bien empiffré, redistribue en retour son surpoids au MAK qui lui en retour redistribu son poids aussi à gaid salah. Dans le sens allé comme retour, ils se nourrissent tous pour le plus grand danger des Algériens qui sont à leurs yeux ni plus ni moins que les dindons de la farce. Le Makhzen a besoin de l’ ostracisme de gaid salah anti Amazigh orienté contre les Kabyles en particulier pour pouvoir apporter son soutien au MAK, le makhzen a aussi besoin du MAK pour pouvoir jouer sur la compassion envers les Amazighs afin de trouver une autre stratégie pour l’ ouverture des frontières mais aussi et surtout il a besoin du MAK pour contrer le polisario et le hirak du rif en chantage à notre gouvernement du genre  » vous soutenez le polisario et le rif, nous soutenons le MAK ». ( Tout ce remu ménage n’ existerait pas si nous n’ avions pas eu un gouvernement décérébré depuis 1962 à nos jours anti Amazigh et contre les Kabyles car le makhzen n’ aurait pas eu sur quoi surfer !). Le MAK lui a besoin de l’ ostracisme de gaid salah anti Amazigh dirigé en particulier contre les Kabyles comme arguments tangibles pour son fond de commerce et pour sa sérieuse cause indépendantiste sur le plan ONUsien et il a aussi besoin du soutien du makhzen en guise de caisse de raisonnance international pour appuyer sa thèse indépendantiste et enfin, ce gaid salah qui a besoin du MAK pour faire planer l’ ombre du danger intérieur et qui a besoin du soutien du makhzen envers le MAK pour faire planer l’ ombre du danger extérieur dans l’ objectif de mieux s’ accrocher à son siège et à sa caste corrompu. Les trois ( le makhzen, gaid salah et le MAK) ont pour mission de faire exploser l’ Algérie. Le makhzen ne veut pas qu’ il y est d’ avancées concrètes pour l’ Amazighité Algérienne ce qui reviendrait à couper l’ herbe sous le pied du MAK et donc à couper l’ herbe sous les pieds du makhzen parcontre le makhzen lui veut l’ Amazighité pour son pays afin de calmer le hirak du rif. Le MAK lui non plus ne veut pas d’ avancées pour l’ Amazighité Algérienne qui est absolument contre productive pour son fond de commerce axé argumentativement parlant sur l’ ostracisme et la marginalisation Etatique presque historique envers l’ identité Amazigh arguant jusqu’ à la dérision et ironisant sur le partiel ( non obligation de Tamazight à l’ école etc), sur le non sérieux et sur le peu d’ importance que le gouvernement Algérien accorde envers l’ identité Amazigh par la non concrétisation concrètes de celle ci dans aucuns des domaines comme pour dire aux Kabyles que « tous cela est juste un leurre de plus de la part du système et que le concret factuel réel ne pourra se réaliser qu’ à travers l’ indépendance de la Kabylie ». En bout de course, ce gaid salah qui utilise ces deux mouvements( makhzeniste et MAK) pour maintenir sa caste. J’ en déduis donc qu’ il faut aller davantage vers l’ Amazighité de notre pays pour mieux aller tous ensemble ( Algériens) vers le Polisario. Nous comprenons ainsi pourquoi la france s’ est de tout temps opposée à l’ Amazighité de notre pays à travers ses différents relais arabo- islamistes et panarabistes en place en Algérie allant jusqu’ à créer  » novembaria badissia » avec notamment gaid salah qui joue l’ anti français pour camoufler le stratagème français anti Amazigh. Car il faut bien comprendre que plus l’ anti Amazighité en général et plus particulièrement tourné vers la Kabylie est présent, plus cela fortifie le MAK et plus cela fortifie le MAK, plus cela est contre productif pour le polisario et qui donc, logiquement, tous cela fait le bonheur du makhzen et de la france. Je m’ adresse ici à mes camarades patriotiques Algériens qui ont le sens profond, aiguë et aiguisé du discernement et non de ceux qui vont mettre des pouces en bas car je viens là, en effet, de dénuder le secret stratégique le plus profond de l’ alliance objective direct et indirect du quatro makhzen- MAK- gaid salah- france.

    50
    51
      Farida
      18 septembre 2019 - 13 h 25 min

      Hors sujet: Le MAK n’est pas la Kabylie. Et puis cette « alliance » makhzen-MAK-gaid salah france ca fait vraiment rigoler a en mourir. C’est peut etre pour cette raison que gaid adore toute personne qui se proclame amazigh avec un drapeau ? !!!!
      Tu dois etre un vrai debbana ! FAKOU !

      36
      30
        mokrane
        18 septembre 2019 - 19 h 07 min

        Vraiment sauf tout votre respect vous avez le cerveau en dessous la semelle. Je dis que l’ alliance makhzen MAK est une alliance direct et que l’ alliance makhzen mak gaid salah est une alliance indirect voir non voulu par gaid salah mais dont la finalité est la même comprenez et ne lisez pas entre les lignes de manière subjective cher watson. Du délire pour les limités, l’ insulte à votre intelligence est faite par vous même… Pour répondre à cette farida comprenez et apprenez à distinguer entre les alliances direct ( MAK makhzen) et les retombées des actes indirects de gaid salah qui profitent à ces alliances direct. Je sais que mon message a été compris et analysé. Prière de bien comprendre avant de réagir de manière impulsive qui est en soi une honte. Je n’ ai jamais dit que gaid salah était de mèche avec mais que sa politique, sa position et ses actes étaient au final bien plus bénéfique pour le MAK et le makhzen que pour l’ Algérie. Peut être êtes vous de ces agents makhzenistes ayant compris le message et qui font de la dérision votre dernière arme. Sur les 26 pouces en bas j’ en enlève une vingtaine envoyés par les doubabe de 360ma et consort.

        7
        17
      Elephant Man
      18 septembre 2019 - 13 h 35 min

      @Mokrane
      Du DÉLIRE ! Et je n’ai lu de votre diatribe que l’intro et la conclusion.
      Depuis quand Gaïd Salah est l’ami de la narcomakhNazi et des makhnazis qui sur leurs forums le traitent de gros p…

      33
      40
        azul
        19 septembre 2019 - 7 h 02 min

        @ l elephant
        Jalousies, soupçons, défiances, cruels bourreaux des hommes du monde, et source de mille injustices, à quels excès les engagez-vous ?

        8
        3
    Debza Kadiya
    18 septembre 2019 - 11 h 53 min

    Je le disais sans que je sois un divin ou un spécialiste en la chose, je suis qu’un simple mortel qui se réfère à l’histoire, qui lit de tout, qui écoute tout et ensuite analyse.
    MAK cet engin destructeur est de fabrication de la secte maléfique qui nous gouverne et entrain de diaboliser une frange de la société.
    En partant du constat tiré de l’histoire des mouvements contestataires ou autres à travers la grande Histoire, je m’explique : y avait des mouvements à travers l’histoire qui activaient soit pour la libération, soit pour la liberté, soit pour des droits civiques qui se sont radicalisés du fait que ses membres se sont retrouvés isolés ou pas suivis par les autres donc il était facile de les réprimer, mais l’histoire nous a démontré qu’une fois qu’il y a eu lieu un soulèvement général et que toutes les franges de la société se sont soulevés et ont pris part à ce soulèvement qu’il soit pacifique (grèves, manifestations) ou autre, le mouvement radical s’est dissout pour faire partie du grand mouvement national à l’exception de quelques éléments radicaux en petit nombre qui ne partageaient pas la vision du grand mouvement mais ensuite le temps leur a donné du tort en restant à l’écart du grand mouvement uni, car leur mouvement s’est essoufflé par manque de militants qui n’adhéraient plus à leur doctrine, car tous les militants de différents horizons rejoignaient le grand mouvement national .
    Puisque le peuple algérien s’est uni, dans sa majorité clame que les Kabyles, les Chaouis, les Arabes, les Beni M’zab, les Terguis, les Sahraouis ne font qu’un et forme un seul peuple uni avec sa diversité particulière, et que chacun respecte l’autre et que ce peuple dans sa majorité est entrain de combattre les injustices subies, et la tyrannie qui ont fait du mal au peuple algérien, alors, pourquoi MAK continue-t-il d’exister ? A qui profite son existence ? Alors que les Kabyles clament haut et fort, l’Algérie est notre pays, nous faisons partis de l’Algérie et nous faisons partis du peuple algérien uni.
    Maintenant, la secte maléfique qui nous gouverne et tous nos ennemis qui nous veulent du mal, vont utiliser la carte MAK pour semer la sédition, la division et diaboliser la Kabylie, alors le bon sens voudrait que MAK s’il était sincère de s’auto dissoudre pour ne pas porter plus de préjudice à cette région déjà meurtrie que la secte maléfique veut utiliser comme un cheval de Troie pour frapper au cœur de la révolution pacifique qui est l’union qui fait la force.
    Et selon mon avis, tous les pays qui nous vendent leurs produits, veulent nous voire restés des éternels tubes digestifs, nous existerons que pour consommer leurs produits pour que leur économies se prospèrent à notre dépend, ne veulent pas voir notre Algérie devenir forte, développée, indépendante économiquement, culturellement et politiquement, ils ne veulent pas voir cette Algérie qui n’aura besoin de personne à part compter sur ses propres enfants algériens pour produire ce que nous consommerons, indépendante en agriculture, indépendante en industrie, indépendante dans la santé, indépendante en conseils, indépendante dans tous les domaines, car ces pays voudraient voir notre Algérie faible, sous-développée et qu’elle reste la poubelle de leurs produits. Donc, tous les moyens sont bons pour frapper et nuire à notre lutte pour notre indépendance.
    J’appelle le MAK à la sagesse, ne donnez pas le bâton à nos ennemis pour qu’ils nous frappent tous avec y compris sur vos têtes, car tous les deux nous serons des perdants.

    22
    19
    AÏT CHEGOU Lahcen
    18 septembre 2019 - 10 h 30 min

    Il n’y a pas que le maraca et le machinez qui ont peur de la CONTAGION du Hirak dans la région mais tous les pays et toutes les monarchies arabes. Alors, ils font tout avec l’aide de leurs maîtres étrangers pour que le mouvement du Hirak ne réussisse pas… c’est aussi simple que bonjour.
    PERSONNE, au monde, NE VEUT QUE LE HIRAK RÉUSSISSE……..

    45
    23
    Anonyme
    18 septembre 2019 - 10 h 10 min

    En plus du Mak qui aide à la fracture du hirak il y a tous les vautours capitalistes qui font tout pour que notre révolution ne réussisse pas.Leur chasse gardée ,l Afrique du Nord risque de leur échapper et leur argent s envoler…
    Mais ce Mak au fait que représente t il? Même pas tous les habitants de la Kabylie…
    C est une marionnette qu on nous sort comme quand on sortait un membre du FIS ou du GIA pour nous effrayer et nous faire taire….cela ne marche plus!!!!
    Les algériens sont unis et demandent tous la même chose :l édification d une vraie république démocratique sans interférence de militaires

    34
    34
    SURVEILLANCE ABSOLU
    18 septembre 2019 - 9 h 51 min

    Le Maroc et les pays qui lui dictent sa conduite est obligé de mettre son nez dans nos affaires avec tout les stratègies et coup bas pour que le future président Algérien leur ouvre les frontières pour leurs plus grand bonnheur sans vous parler de leurs arnaque du maghreb Arabe ou berbère qui fera sauter les verrous du territoire Algérien qui faudra défendre ! Car ce maghreb est voulu par le sionisme ! ATTENTION également aux traitres Algériens dont Saïd SAADI qui est l’ami personnel de BHL comme bien d’autre !!!!!

    54
    37
    Le Duc D'Alger
    18 septembre 2019 - 9 h 46 min

    Après la neutralisation des Bouteflika et une partie du clan d’oujda, les dirigeants Marocains sont à recherches d’autres traîtres pour la continuité de la destruction de l’état Algérien

    38
    38
      Nora l'aveugle
      18 septembre 2019 - 13 h 29 min

      T’inquiete pas, ils ont trouvé un pharaon de remplacement qui fait d’ailleurs du bon travail de destruction de tout ce qui bouge. Le coup de grace quoi.

      9
      25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.