Zoubida Assoul dénonce le passage à l’acte des menaces du pouvoir en place

UCP Assoul
Zoubida Assoul. PPAgency

Par Houari A. – La présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP) a dénoncé le «passage à l’acte des menaces du pouvoir en place à l’encontre de toute partie porteuse d’une solution politique à la crise». Pour Zoubida Assoul, le pouvoir «tourne le dos au peuple» au moment où «la situation politique ne cesse de s’aggraver avec les multiples décisions unilatérales des tenants du pouvoir».

Rejetant la feuille de route imposée par le commandement de l’armée, la présidente de l’UCP considère que «les conditions objectives et politiques d’organisation des élections présidentielles ne sont pas réunies au regard du climat tendu qui règne et des atteintes flagrantes aux droits de l’Homme constatées à travers les multiples arrestations et emprisonnements pour délit d’opinion, survenues ces derniers jours, ainsi que les menaces qui pèsent sur les militants du mouvement pacifique à travers le territoire national».

Zoubida Assoul fustige la volonté criante du pouvoir de «maintenir le système en place à tout prix par la répression et l’emprisonnement de toute voix discordante», à travers la convocation du corps électoral, considérant cette démarche contestée comme «la seule feuille de route du pouvoir en place malgré le rejet catégorique d’une grande majorité du peuple qui revendique pacifiquement depuis sept mois une rupture réelle avec le système en place et le départ de tous ses symboles».

Aussi la présidente de l’UCP considère-t-elle que le retour au processus électoral, «censé régler la crise politique», «ne fera que l’aggraver au vu de la précipitation qui a présidé à l’élaboration, l’adoption, la publication et la mise en place de tout le dispositif juridique qui encadre ces élections».

L’UCP, qui appelle au «passage du pouvoir personnel au pouvoir des institutions à travers la construction de l’Etat de droits, de l’indépendance effective de la justice et de la protection des libertés individuelles et collectives», considère que «par ses décisions précipitées, le pouvoir en place est désormais en totale rupture avec les aspirations du peuple algérien».

H. A.

Comment (28)

    Algerian patriot
    20 septembre 2019 - 4 h 39 min

    Le silence de ali Ben flis(pirate) et les islamistes sur l’arrestation de Karim Tabbou, belarbi et boumala, en dit long sur la vraie nature de ces partis et politichiens. Madame Assoul, il faudra que les avocats portent plainte à l’ONU et la fédération internationale des droits de l’homme pour non respect de l’article 13 de la déclaration universelle sur la circulation des personnes dans un même pays. Et saisir le monde entier sur la violation de l’article 55 de la constitution dont El gaid parle qui consacre la libre circulation des algériens dans leur pays s’ils n’ont aucun problème avec la justice. Il parle de la constitution mais il l’a voilée plus de 4 fois depuis le départ de bouteflika.

    2
    1
    Vroum Vroum😤..
    19 septembre 2019 - 14 h 13 min

    Gaid Sallah ne peut rester , et ce sera pour l’intérêt général , c’est un Homme de consensus que l’Algérie a besoin , pour rétablir la confiance , mais pour Mr Gaid Sallah il est arrivé au bout de son raisonnement de résolution et monologue . .Probablement « on » le poussera vers la sortie , car la situation demande un Homme de consensus , pragmatique , efficace , Pour mon analyse Mr Gaid Sallah ne peut rester , son remplaçant sera à mon sens plus apte à la résolution dans la construction et non dans le Dictat . . Gaid Sallah a creusé le fossé entre le Peuple et notre ANP et son État Major et nos Services Sécurité , c’est l’image que je vois , une Erreure que notre ANP ne peut accepter . .Donc Mr Gaid Sallah va vers la sortie .

    6
    9
      Ya khoroto
      20 septembre 2019 - 1 h 48 min

      Tu as léché la botte du khayan à l’envi. Maintenant, tu le critiques. Ce sont les bouchkaras comme toi qui, en général, trahissent leur peuple.

    Anonyme
    19 septembre 2019 - 7 h 13 min

    La Gestapo de Gaid vient encore de frapper. Ils ont arrêté Fodil Boumala!! Décidément il veut arrêter tout le monde. Je crois que là ça commence à bien faire!! Il cherche vraiment l’embrasement du pays. Il faudrait lui montrer comment ont fini tous les dictateurs quand ils se sont mesurés à leur peuple…

    16
    5
    Puisque Gaïd va filtrer...
    18 septembre 2019 - 22 h 22 min

    …l’entrée des manifestants à Alger vendredi prochain, il faudra que tous les algérois sortent en masses pour répondre à ce coup de « Jarnac » !!!

    130
    3
    Insolite
    18 septembre 2019 - 20 h 49 min

    H. A. R. K. I. (1962)
    H. I. R. A. K. (2019)

    5
    30
      Anonyme
      19 septembre 2019 - 6 h 50 min

      Pour toi c’est HARKI EN 1962 et toujours HARKI en 2019

      24
      5
    azul
    18 septembre 2019 - 16 h 22 min

    @ anonyme
    La majorité a toujours raison, mais la raison a bien rarement la majorité aux élections chez nous

    13
    5
    Anonyme
    18 septembre 2019 - 15 h 34 min

    Le peuple n a plus rien à dire, Gaïd Salah dans son discours d aujourd’hui à décrété «  un état d exception  » pour la capitale!!!
    Il ne supporte plus les revendications et les insultes à son encontre du  » ghachis » que représente le peuple!!!
    Mais pour qui se prend t il?
    L Algérie ne lui appartient pas ,personne ne le lui a laissé comme héritage ,il n est qu un employé de ce peuple ainsi que tous les généraux qui le soutiennent?
    Ce type a la tête dure ,il lui faut un traitement adéquat ,l Algérie est en grand danger et le plus grand danger c est cette Issaba qui a pris la place de l autre!!!
    Qui soutient ce nouveau groupe qui veut usurper une fois de plus l indépendance de notre pays?
    Y en a marrre!!! Ils veulent encore du sang et de la violence…
    Foutez nous la paix,prenez vos milliards et laissez nous construire notre pays!!!

    32
    11
    LAFOLIE
    18 septembre 2019 - 14 h 48 min

    Il veur precipiter sa chutte maintenant. Lisez la derniere partie de son discours d’aujourd’hui.
    Ce type est vraiment dingue.
    ————————————————————
    Dans cette optique, nous avons constaté sur le terrain que certaines parties, parmi les relais de la bande, aux intentions malveillantes, font de la liberté de déplacement un prétexte, pour justifier leur dangereux comportement, qui consiste à créer tous les facteurs qui perturbent la quiétude des citoyens, en drainant chaque semaine des citoyens issus de différentes wilayas du pays vers la capitale, afin d’amplifier les flux humains, dans les places publiques, avec des slogans tendancieux qui n’ont rien d’innocent que ces parties revendiquent.

    Leur véritable objectif est d’induire l’opinion publique nationale en erreur avec ces moyens trompeurs pour s’autoproclamer fallacieusement comme les porte-voix du peuple algérien. A cet effet, j’ai donné des instructions à la Gendarmerie Nationale pour faire face avec fermeté à ces agissements, à travers l’application rigoureuse des réglementations en vigueur, y compris, l’interpellation des véhicules et des autocars utilisés à ces fins, en les saisissant et en imposant des amendes à leurs propriétaires».

    26
    4
      Anonyme
      18 septembre 2019 - 16 h 05 min

      Il s’agit des bus qui transportent les veuves et les femmes de ménage pour crier vive le cadre de Bouteflika.

      22
      9
        shalom
        19 septembre 2019 - 7 h 09 min

        @ Anonyme le caméléon

        2
        13
    Karima
    18 septembre 2019 - 14 h 44 min

    Dans son discours aujourd’hui, le pharaon veut maintenant arreter les bus et les fourgons qui transportent les citoyens vers alger le vendredi !!! Comment iront ils voter alors ? Hahahaha. Qu’elle est drole la issaba.

    36
    7
      azul
      18 septembre 2019 - 16 h 12 min

      @ karima
      arrêter les bus, sa date pas d aujourd’hui
      on a toujours vécu ça,surtout l autoroute Alger-tizi
      ils aiment pas trop,les hommes libres,démocrates etc…

      29
      8
    Elephant Man
    18 septembre 2019 - 14 h 09 min

    Quand on a fait initialement campagne électorale depuis l’étranger et de surcroît Paris sur une chaîne makhNazi affiliée au FIS, on ne se réclame pas démocrate mais terroriste sioniste.
    Assoul présidente pourquoi pas Nekkaz et même direct Bozo le Clown.
    Quel est son programme politique pragmatique RÉEL ?!
    Je vous revoie au commentaire de @Djillo 02/07/19 article « Patriote Vigilante ».

    9
    78
      Anonyme
      18 septembre 2019 - 23 h 30 min

      Profites des dernières tranches de cachir car tu en aura plus jamais!! Tu seras obligée de te reconvertir et de t’occuper de politique française!! Au rassemblement National ils en prennent des comme toi!!

      25
      16
      Anonyme
      19 septembre 2019 - 5 h 23 min

      @Elephant Man. Zoubida Assoul n’a que la nationalité algérienne et vient en France avec un visa. Vous osez critiquer le fait qu’elle parle à une chaîne étrangère alors que vous vous avez la nationalité francaise!!! Fakou!!! Vos éléments de langage sont tellement ridicules et répétitifs!! Vous avez dit la même chose (au mot près) de Sofiane Djillali, de Karim Tabbou, de Mohcine Belabas etc… essayez d’être un peu plus imaginative, changez de disque de temps en temps!!!

      25
      8
        Elephant Man
        19 septembre 2019 - 6 h 26 min

        @Anonyme au 2 PAS Anonyme ☣☣
        Encore une fois à défaut d’arguments solides vous attaquez ma personne. Vos propos n’engagent que vous et à bien y regarder vous siéent à ravir : que de RÉCURRENCE dans vos attaques.
        Citez moi un seul de mes post où je me suis exprimée sur Mohcine Belabas, vous n’en trouverez aucun. Vous racontez n’importe quoi.
        Quant à Djilali Assoul n’ont-ils pas fait partie de mouwatana ?!! Et ma position a toujours été très claire.
        Elle n’a pas fait que parler dans une chaîne étrangère mais une chaîne du FIS m… quand même ! Quant à ma nationalité française quel rapport avec le débat AUCUN as USUAL SUSPECTS.
        La démocratie ce n’est le culte de la pensée unique.
        Je dispose d’un LIBRE ARBITRE ne vous en déplaise, n’est-ce pas le propre de la démocratie d’ailleurs ?!
        Je vous renvoie au post @Djillo.
        Enfin, je réitère je ne mange par de cachir, et effectivement au RN ils en prennent des harkis ….
        BE SEEING YOU 😉
        BE SEEING YOU 😉

        6
        23
          9
          19 septembre 2019 - 6 h 58 min

          Vous ne parlez pas des traîtres harkis qui parlent à l’ENTV? Pourquoi?? Les chaînes algériennes sont contrôlées par Gaid. C’est de sa faute si des algériens sont obligés de parler à d’autres chaînes pour faire passer leur message aux algériens. Je trouve même que c’est une très bonne chose d’aller à El Magharibia et de faire passer un autre message que celui du terroriste Ali Belhadj. Ça montre aux fisistes qu’ils n’ont pas le monopole de l’opposition à ce régime.

          16
          3
    Fellag
    18 septembre 2019 - 10 h 31 min

    Mme Assoul président et pourquoi pas, si les faux Moudjahid ne lui met pas les bâtons dans les roues, en générale les femmes sont moins traîtres que les hommes et aussi moins voleurse

    55
    9
    abdel1
    18 septembre 2019 - 9 h 52 min

    en toute logique cette dame a raison..on ne peut pas reconstruireun pays avec ceux qui l ont detruit !

    47
    6
    Réseau 16
    18 septembre 2019 - 9 h 39 min

    Lorsque les hommes trahissent la mère patrie, les femmes prennent sa défense, espérant que le caporal ne s’attaque pas à cette héroïne,…

    49
    7
    Brahms
    18 septembre 2019 - 9 h 01 min

    Le Français, il raisonne comment. Il va vous dire, vous avez pris votre indépendance donc débrouillez – vous et si vous ne savez pas géré votre pays et bien les problèmes sont pour vous. Voilà, le diagnostic du français ou de l’européen mais surtout ne venez pas nous enquiquiner avec vos problèmes.

    La base, c’est donc le travail assidu de 12 heures par jour et sans travail, les mains dans les poches, un poil dans les mains et ce, du Lundi au Dimanche, 360 jours sur 360 jours pendant 10 ans ce sera l’hécatombe assurée avec tous les maux de la société en plus (drogue, violence, faillite, crime, trafic en tous genres, etc.. etc..). Dirigez un pays ce n’est donc pas de la rigolade.

    14
    10
      azul
      18 septembre 2019 - 16 h 47 min

      hors sujet!

      11
      4
    Lghoul
    18 septembre 2019 - 8 h 50 min

    Une femme qui vaut 1000 hommes. BRAVO !

    37
    10
      Azul
      18 septembre 2019 - 9 h 42 min

      Le futur président de la république sera une femme

      36
      8
        Anonyme
        18 septembre 2019 - 11 h 38 min

        Inchallah mais pas n importe laquelle car il y a autant de femmes cachiristes que d hommes!!!
        Zoubida Assoul fera une bonne présidente mais on la laissera jamais passer….

        24
        11
          azul
          18 septembre 2019 - 16 h 07 min

          @ ANONYME
          C’EST TOUJOUR DANS MES REVES ANONYME

          9
          3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.