«Procès» de Toufik, Tartag et Saïd : le pouvoir prépare son show médiatique

SB procès
Un procès pour distraire l'opinion. Ici, Saïd Bouteflika. PPAgency

Par Brahim T. – Les préparatifs vont bon train au tribunal de Blida pour la diffusion du «procès» des «comploteurs» contre Gaïd-Salah, rapportent de nombreuses sources. Le ministre de la Communication vient lui-même de confirmer que les audiences seront diffusées et que cela a pour «seul et unique» objectif de «veiller à la transparence».

Paniqué face à la montée en puissance de l’inextinguible Mouvement de contestation populaire qui se dit résolu à poursuivre son combat jusqu’à l’éradication des symboles du système Bouteflika, les tenants du pouvoir actuels qui en sont l’incarnation s’accrochent au dernier espoir qui leur reste pour tenter de détourner un tant soit peu les regards vers une parodie de procès intenté à deux généraux des services de renseignement et au frère du l’ancien Président, tout en sachant que l’opinion publique ne lèvera pas le petit doigt pour les défendre. Le pouvoir en place joue ainsi naïvement une carte perdue d’avance, d’autant que la présence de la porte-parole du Parti des travailleurs parmi les prévenus estampillera le procès de l’empreinte indélébile du règlement de comptes entre deux clans auquel Louisa Hanoune a été mêlée malgré elle.

Le show sera donc retransmis par la panoplie de chaînes de télévision à la solde de Gaïd-Salah, elles-mêmes considérées par le Mouvement populaire comme faisant partie du système qui doit disparaître ainsi que l’exige le peuple. Le pouvoir table, cependant, sur le caractère inédit de cette mise en scène médiatique, d’autant que les citoyens seraient curieux de suivre en direct des auditions auxquelles ils ne sont pas habitués et de voir et d’entendre enfin les «mystérieux» généraux Toufik et Tartag qui ne se sont jamais exprimés en public.

Mais, tout comme la Coupe d’Afrique des nations et le concert tragique de Soolking, cette nouvelle parade d’un pouvoir aux abois ne distraira pas les millions d’Algériens qui manifestent sans relâche depuis sept mois contre le système corrompu et délétère qui cherche à se maintenir par la ruse, l’intimidation, la menace et la répression, quitte à mettre le pays à feu et à sang.

B. T.

Comment (31)

    Vroum Vroum 😤..
    19 septembre 2019 - 20 h 42 min

    Les dernières cartouches de Gaid Sallah !!.. ..il aura tout essayé , et rien ne bouge . .La charrue avant les bœufs , tel est le scénario de Gaid Sallah , le bras de fer !.
    Il n’est pas l’Homme de la situation , au contraire !!… Y’a t’il des esprits raisonnable pour dissuader Gaid Sallah de partir ?..C’est ce qui va semble-t-il arriver . .Il n’y’a plus de choix .

      Zaatar
      20 septembre 2019 - 5 h 57 min

      Ne jamais vendre la peau de l’Ours avant de l’avoir tué…..

    Nadir
    19 septembre 2019 - 10 h 07 min

    Moi je trouve ça très bien que le jugement soit en direct.

    Fairda
    19 septembre 2019 - 9 h 16 min

    Sont ils surs de tout reveler en direct ? Et si toufik ou said revelent des secrets embarasssants sur gaid et sa clique de issaba ?

    chaoui40
    19 septembre 2019 - 6 h 08 min

    Il y a plus de voleurs en Algérie que tous ces rapaces de l’establishment issus du 19 mars 1962. Quid de tous ces commerçants, agriculteurs et industriels qui volent leurs propres frères en vous invoquant ici et là le Coran et les hadiths … Nous sommes un peuple que Dieu n’aurait jamais dû créer. A quand un regard sur soi ? Oui, il faut juger les voleurs, mais pas uniquement les grands voleurs, mais tous les voleurs … Si nous respections, comme nos ancêtres l’Autre et Dieu, nous n’en serions pas là. Avant 1970, nous disions tous que l’honneur était plus important que la richesse. Qui continue de penser ainsi et d’agir conséquemment ? Une poignée d’irréductibles salihin. Le reste ne vaut pas mieux que nos véreux dirigeants qui cachent la très belle forêt que nous faisons !

    Zaatar
    19 septembre 2019 - 5 h 25 min

    Je pense bien maintenant qu’une bonne majorité d’Algériens a compris que H’mida ne veut pas partir, et que surtout, est prêt à tout pour rester quitte à brûler le pays entier . Je crois qu’on a fait un bon pas vers l’avant. Maintenant ce qu’il faut que cette majorité d’Algériens comprenne, c’est que , pour faire partir H’mida, soit il faut une lutte armée, ce dont je pense bien qu’in ne veut pas y recourir, soit qu’ils paralysent totalement le pays. Le PIB Algerien est bien un produit des Algériens et non pas de Gaid Salah. Et donc si pas de PIB, catastrophe générale pour le pays et pour le pouvoir. Simplement il faut une cohésion totale au sein des algériens pour le mot d’ordre ce qui ne semble pas être facile, et on le voit à travers les affamés qui courent pour le pouvoir non en pensant au bien du pays mais plutôt à se remplir les poches. C’est pour cette raison que je dis que les choses s’arrangeront chez nous dans un siecle et demi à deux.

    3
    5
    Anonimaoui
    18 septembre 2019 - 19 h 31 min

    Une retransmission en direct sur ennahar & Co ne se fera sauf si les accusés sont tombés d’accord avec le pouvoir en place, anciens membres du même gang, pour ne rien divulguer d’intéressant sur les trahisons, les lâchetés et les crimes politiques et économiques commis contre le pays et le peuple Algériens. Ce sera une sorte de pièce théâtrale de mauvais goût.

    1
    2
    Anonyme
    18 septembre 2019 - 15 h 43 min

    Une pièce de théâtre, une comédie, pour nous distraire et nous clouer au téléviseur pour faire diversion afin de diminuer la pression sur ces «chefs» d’orchestre artisans de nos malheurs : pays riche et citoyens pauvre pour la plupart et la risée du monde.
    Ils nous sortent trois «lapineaux» du clapier, comme font les magiciens, avec la sortie du lapin de leur chapeau, pour ébahir des enfants. Les temps des roublardises sont terminés, on vous demande de déguerpir pendant qu’il est encore temps, car le cyclone qui se prépare vous soufflera…La boite de pandore est ouverte maintenant, il y a que votre départ qui la fermera.
    ….Votre comédie à assez durée. On boit plus votre elbène en claquant la langue. Votre ère agonisante après 57 ans est terminée question de temps seulement.
    Bientôt la 2ie république sans dictature militaire

    10
    6
      Ju
      19 septembre 2019 - 8 h 36 min

      Sur le fond… RIEN !!!
      ( Plutôt des atteintes anti
      démocratiques…)

      Sur la forme, faire croire que tout ce qui
      brille, est de l’or…ce maintenir au pouvoir,
      objectif principal, du Système-Pouvoir…

      Ont ne prends pas le bon chemin… plutôt
      l’aventure politique…

      Tout a un prix, mais plus rien n’a de la
      valeur… Ou il
      L’argent est une religion…
      Ne cherchez pas le diable, il est
      dans l’argent

    Brahms
    18 septembre 2019 - 15 h 28 min

    Il voulait remplacer son frère c’est à dire devenir le nouveau Président de la République pour aller jusqu’en 2040. Une catastrophe. Il pense que Président de la République cela signifie :

    – Je me promène, je me balade, je touche mes commissions, je vais à Paris, en Espagne, à New York, je vis sur le dos des citoyens, je prend l’argent public pour m’enrichir, mon copain c’est le ministre de la Justice et mon frère c’est le Président donc je ne crains rien, je peux taper dans la caisse jusqu’à l’infini, je fais dodo et je regarde la télévision, je joue avec mon smartphone, ordinateur, tablette, après je prend ma belle Mercedes puis je tourne dans les quartiers pour frimer, belle vie.

    Son salut, viendra sûrement avec le nouveau Président de la République qui va l’amnistier ainsi que toute sa bande de margoulins afin qu’ils partent rejoindre le pigeonnier du cash, des banques à l’étranger, des villas et des appartements..

    17
    3
      Excellent
      19 septembre 2019 - 7 h 58 min

      Merci pour cette intervention.
      Un témoignage parfait sur la bande mafieuse des bouteflika les massacreurs du pays, qu’ils aient la malédiction de 42 millions d’algeriens.

    Zombretto
    18 septembre 2019 - 15 h 02 min

    Pendant des décennies et des décennies le Pouvoir a régné par la peur et à peu près rien d’autre que la peur. Maintenant que les algériens n’ont plus peur, le Pouvoir essaye diverses tactiques pour survivre. D’abord il a essayé la carotte (Gaïd Salah qui dit que le peuple a raison et ordonne à Bouteflika de se retirer) mais le peuple a rapidement vu que cette la carotte était une fausse carotte et que le Régime ne connait en fait que le bâton. Le Pouvoir est comme un escroc stupide qui essaye de bonimenter une foule nombreuse. L’escroc porte un déguisement comportant un costume, une barbe et des moustaches. Le costume est beaucoup trop grand pour lui, si bien que les manches lui recouvrent complétement les mains, les pattes du pantalon, pliées comme des accordéons, recouvrent ses souliers et trainent par terre, la ceinture pend d’un mètre, la cravate lui arrive aux chevilles, etc. Et quand il parle, les fausses moustaches et la barbe se décollent et lui tombent sur la poitrine, et il essaye laborieusement de les recoller des deux mains en espérant que personne dans la foule n’a rien remarqué. Non seulement il est trop stupide pour bien savoir se déguiser, mais il est tellement stupide qu’il croit réellement que son déguisement est astucieux et qu’il réussira à escroquer toute la foule. Encore plus incroyable, parmi la foule il y en a bien quelques uns qui se laissent tromper, mais pas beaucoup !!

    5
    4
    Felfel Har
    18 septembre 2019 - 14 h 10 min

    GS tient à nous distraire avec son show par vengeance personnelle contre celui qui l’a humilié et devant qui il baissait la tête pour ne pas perdre son poste. Le blablabla au sujet de la justice et de la transparence, c’est du khorti, du maquillage dont abusent les mauvais acteurs pour masquer leur vraie nature et leurs véritables traits, leurs craintes et leurs phobies aussi. Victor Hugo nous conseillait de rendre justice au lieu de la faire, sera-t-il écouté par nos juges. Oui, s’ils sont réellement indépendants.
    Dans la Rome antique, les empereurs organisaient des jeux pour faire oublier à la plèbe ses conditions misérables de vie, mais aussi pour jeter en pâture aux fauves leurs adversaires pour s’en débarrasser.
    J’ai toutefois une certitude que l’Histoire m’a enseigné: L’empire romain est tombé (comme tant d’autres) et les empereurs ont disparu de la surface de la terre. A qui le tour?
    PS. Cette plaidoierie n’a pas pour but d’exonérer Said, ni son clan.

    6
    4
    Musicien
    18 septembre 2019 - 12 h 39 min

    Regarder bien cette tète de tam-tam Africain,comment suffit-il un Marocain puisse dirigé le pays,on le pillant et le détruire avec des traitres nationaux;ou est-ils les militaires Algériens et autres,c’est un pays de traitre et de soumis lècheurs de bottes et rien d’autres

    25
    2
    Anonyme
    18 septembre 2019 - 11 h 55 min

    A voir ce qu ils ont permis comme détournement donne le vertige!!! 50% de la richesse de l Algérie!!!
    A qui profite le crime ?
    Qui ont ils payé pour rester au pouvoir aussi longtemps?
    Les généraux ont encouragé et profité de la manne pétrolière,ils étaient au premier plan ?Qui est accusé ,qui doit être jugé et pour quels délits?
    La guerre des clans ne nous intéresse pas c est le délit de traîtrise et de corruption que l on voudrait juger
    Ils nous ont berné pendant des décennies ,il faut qu on sache la véritable histoire de notre déliquescence et pas leur petite histoire de chamailleries….

    14
    2
    le niveau
    18 septembre 2019 - 11 h 52 min

    top action

    4
    3
    Vangelis
    18 septembre 2019 - 10 h 47 min

    Un écran de fumée pour cacher la véritable responsabilité de l’E.M dans la déliquescence de l’Algérie.

    Qui d’autre que cet E.M a adoubé et coopté tous les présidents et l’ensemble des pontes du régime qui squatte l’Algérie depuis plus d’un demi siècle ?

    Qui d’autre que l’E.M a ordonné à ces pontes de manipuler les urnes de sorte que celui qu’il a avancé soit élu sans contestation possible ?

    Qui d’autre que l’E.M a participé et amplifié les tares de l’Algérie dont la corruption mise en place dans chaque administration, ministère ou encore société afin que les colonels et autres capitaines se servent avant d’autoriser le cours des affaires ?

    Qui d’autre que l’E.M a soutenu envers et contre tous, toutes les candidatures de l’ex fakhamatouhoum dont il se servait pour cacher ses propres tares ?

    Qui, qui et qui ? Quelque soit la question que l’on se pose, on trouve derrière elle la responsabilité de cet E.M qui a une pléthore de hauts gradés plus voraces les uns quel autres et sans une once de patriotisme.

    Voyant que les algériens ont eu marre de ce cirque, amplifié par le mensonge et le sous développement dans tous les domaines en dépit des ressources tirées du sous sol du pays, le voilà, au lieu de se remettre en cause en rendant le pouvoir aux citoyens, il entame une guerre de clans en les faisant passer pour les seuls responsables de la situation.

    Tragag ou Toufik ou même 3amar bezouer font ou faisaient partie du régime. S’ils sont  » jugés  » par une tribunal militaire, c’est bien là qu’ils font partie de l’armée qui règle ses comptes avec ceux et celles qui entravent sa mainmise sur le pays. Tant que vous êtes d’accord avec ses agissements, vous ne craignez rien et même vous échappez à la prétendue lutte contre la corruption qui comme chacun peut le constater ne concerne que des civils et jamais des militaires qui eux sont élargis, oubliés, mis à le retraite alors même que leur place devait être en taule comme tous ceux qui y croupissent actuellement.

    Lorsque vous critiquez le régime, incarné par l’E.M, ce dernier, avec la complicité des services dits de sécurité qui arrêtent à tour de bras et de magistrats aux ordres, qui n’ont pas varié d’un iota, emprisonne pour le motif d’atteinte au moral de l’armée alors même que l’armée, la pauvre composée de soldats souvent issus du peuple, n’est nullement mis en cause mais bien les généraux, colonels et autres hauts gradés de celle-ci qui sont visés car les seuls responsables.

    La conclusion et la preuve s’il en est, l’Algérie a toujours été dirigée par des militaires et cela s’appelle une dictature.

    25
    5
      Lghoul
      18 septembre 2019 - 12 h 56 min

      @Vangelis – 100% d’accord avec vous. En ce qui concerne emprionner des citoyens pour avoir apparememnt « porté atteinte au moral de l’armée », c’est une déclaration grave car si que l’armée a un moral si bas et si fragile au point ou même un seul homme pourra la démoraliser, il ne lui reste plus rien quand elle aura affaire a une machine de propagante vraiment démoralisante dans un conflit. Pour moi c’est une façon directe de patroniser l’armée et même de montrer combien elle est faible. Que penseront les autres en lisant des déclarations pareilles ?

      11
      3
      @vangelis
      18 septembre 2019 - 13 h 01 min

      Les issabat (celle de boutef et l’actuelle de Gaid Salah )ne se mangent pas entre elle.
      Le procés de Said et consort sera effectivement un show médiatique destiné à occuper la galerie.Souvenons-nous que ce procés a été maintes fois reporté pour étre décidé juste après la convocation du corps électoral.C’est pour dire que rien n’est fortuit et que tout était planifié à l’avance.
      Tous les oligarques ancien ministres ,said ,tartag et consort ne sont pas incarcérés mais plus mis à l’abri des turbulences hirakienne.Si le plan anti-national de Gaid réussit,ils reprendront les affaires plus féroces que jamais.Et le procés ne sera qu’une médiocre pièce théatrale ,alors que pendant ce temps le siphonnage des devises de notre pays continue de plus bel et que les familles entières de ces maffieux affluent vers DUBAI dont les autorités ont aménagé pour ces familles,à l’aéroport un couloir spécial à l’abri des regards.

      11
      3
    $$
    18 septembre 2019 - 9 h 53 min

    On va en apprendre des scoop le peuple attends avec impatience les faits.

    6
    9
      Vangelis
      18 septembre 2019 - 10 h 53 min

      Il suffit de voir dans quel état est l’Algérie, manque d’hôpitaux dignes de ce nom, manque de médicaments, manque de place dans les écoles, manque d’eau et d’électricité, importations de tout, informel gangrénant les rues et trottoirs, chômage, pauvreté, hoggra et passes droits, ministres députés et autres voleurs en col blanc en prison pour avoir une idée avant même que les membres de ce clan, adverse de l’E.M ne dise quoi que ce soit et qui n’a, somme toute aucune importance, puisque seuls les aveugles ne voient pas.

      16
      6
      3atef
      18 septembre 2019 - 15 h 11 min

      Rien du TOUT c’est du cinéma et encore leur film niveau mise en scène un navet pur et dur dans la pure tradition des images de boutef avec ses visiteurs express…Tout est FALSIFIE…nos enfants en bas âges connaissent le b. a.-ba…

      5
      4
    3atef
    18 septembre 2019 - 8 h 53 min

    MISÈRE ET DÉCADENCE d’un systeme IMPOSTEUR MORIBOND qui jure par Dieu, parade célébrer les fêtes religieuses et met la main dans la poche du PEUPLE…1962,1965,1992,2019…57 ans de vos HÔPITAUX MOUROIRS…votre systeme ÉDUCATIF et vos UNIVERSITÉS qui dispensent TOUT SAUF le SAVOIR…VOTRE AUTOROUTE (pour convoi MORTUAIRE) INACHEVÉE à 20 MILLIARDS…De votre grande MOSQUÉE même les ANGES en sont HAGARDS…Votre SYSTÈME JUDICIAIRE qui ne fonctionne QUE la nuit TRÈS TARD…Votre PRESSE et MÉDIAS qui sacrent le ZA3IM de l’heure en AVATAR…Vos LOIS et votre DOUSTOUR au BESOIN taillés sur mesure DARE-DARE…votre AMÉNAGEMENT du TERRITOIRE et vos PLANS d’urbanisme UN CAUCHEMAR…LE PEUPLE DE VOUS IL EN A MARRE!! IL NE VEUX PLUS JAMAIS VOUS PIFFRER NI VOUS VOIR…!!VOUS POUVEZ LE CROIRE!!!

    31
    1
    Le Duc D'Alger
    18 septembre 2019 - 8 h 51 min

    La scène théâtrale du FLN ouvrira ses portes lundi prochain, où les comédiens se sont toujours les mêmes, l’accusé c’est H’mida et le juge c’est H’mida,

    14
    4
    Brahms
    18 septembre 2019 - 8 h 48 min

    Alors bandit, ça va. Personne ne t’apporte des oranges en prison, hein brigand. Bel appartement à Paris au Champ de Mars à 1,4 millions d’euros alors qu’il n’a jamais travaillé de sa vie. A Paris, vous payez les impôts (taxe foncière – taxe d’habitation) sinon c’est 10 % de + sur la facture puis la saisie sur le compte bancaire, le fisc à tous les pouvoirs. Mais, en Algérie, vous ne payez rien. En réalité, vous appauvrissez l’Algérie et vous enrichissez la France. On récolte ce que l’on sème. Il pensait que les citoyens se casserez le dos à vie pour eux grâce au film de la guerre de libération qu’il nous montrait chaque année.
    C’est finie, la comédie.

    28
    2
    Amirouche
    18 septembre 2019 - 8 h 47 min

    Et les autres ? Khelil, bouchouareb, saidani, tliba, belaiz, bedjaoui, etc. etc. entre autres ?

    38
    2
      hercule
      18 septembre 2019 - 17 h 34 min

      Et vous oubliez le grand parrain boutef et sidhoum said.

      3
      2
    ABOU NOUASS
    18 septembre 2019 - 8 h 42 min

    Ce procès sera une présentation théâtrale sur planches, dans laquelle il manquera plusieurs personnages tous aussi coupables et de mauvaise foi que ceux qui les jugeront.

    Gaïd salah va admirer à partir de sa caserne choisie pour l’événement, il applaudira, et félicitera la Cour.

    Le seul point noir dans cette parodie de faux-culs, ce sera bien évidemment cette pauvre Louiza HANOUNE.

    Que le spectacle commence !!!!!!!!!!!!!

    9
    2
      hercule
      18 septembre 2019 - 17 h 37 min

      Il n’y a pas de point noir. Louisa était une fervente support des boutefs.
      Il faut ramener le plutôt possible le parrain ainsi que l’ex patron de l’ugta sidhoum said.

      1
      2
    57
    18 septembre 2019 - 8 h 13 min

    Je me répète encore une fois, j espère que que la cour sera impitoyable ,d habitude je suis contre la peine de mort mais ce que on fait ces gens la est impardonnable il on étés au delà de ce que la conscience humaine peut supporter ,,, et projetait le pire
    j espère aussi que les magistrature ne tiendra pas compte de ce qui écrit sur les livres de loi qui serait trop indulgente et favorise ces fous ignorants ?? mais que les honorables messieurs de la haute cour jugerons on leurs âme et conscience et que le TOUT PUISSANT guidera leurs bras

    9
    11
    El Vérité
    18 septembre 2019 - 8 h 06 min

    Tout les moyens sont bon pour légitimé un pouvoir aussi corrompu et injuste que celui des Bouteflika, nous n’avons pas de république, nous vivons dans une jungle où le plus fort qui à raison, combien de corrompus généraux toujours en liberté certains même sont protégés par le caporal, combien de dirigeants et députés et sénateurs corrompus et pileurs et même traître gouvernement toujours, c’est du cinéma à l’Algérienne et les acteurs sont toujours les mêmes FLN RND

    24
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.