Les dessous de la rumeur sur le remplacement du général Gaïd-Salah

Gaïd-Salah chef d’état-major
Gaïd-Salah et le chef des forces terrestres Saïd Chengriha. D. R.

Par Abdelkader S. – La rumeur persistante sur le remplacement du chef d’état-major par le secrétaire général du ministère de la Défense n’est pas partie de rien. En effet, contrairement à ses habitudes, Gaïd-Salah se trouve toujours à Oran, plusieurs jours après le début de sa visite dans la 2e Région militaire. Une anomalie que les observateurs avertis n’ont pas manqué de relever.

Que s’est-t-il passé ? Des sources concordantes indiquent que le général octogénaire serait mal en point depuis la rébellion de son protégé Baha-Eddine Tliba dont il voulait faire un énième bouc-émissaire avant que celui-ci prenne la fuite et révèle des dossiers compromettants sur lui et sa famille. Le chef de l’armée, qui refuse de lâcher les rênes en dépit de son âge avancé et malgré son impopularité, qui a battu tous les records, invectivé et insulté qu’il est tous les mardis et tous les vendredis par les millions de manifestants qui exigent son départ immédiat et sans condition, aurait également été affecté par la décision des membres de sa famille de fuir à l’étranger sans l’en avoir avisé. «Ses enfants ont quitté le territoire national dans la précipitation car ils craignaient d’être eux-mêmes arrêtés par leur père pour sauver sa peau», a affirmé le journaliste Saïd Bensedira.

L’entourage du chef d’état-major a vraisemblablement envisagé le pire, en prévoyant, dans l’urgence, un successeur à celui qui dirige l’armée et le pays de façon autocratique et absolue, au cas où l’état de santé de Gaïd-Salah venait à s’aggraver et à l’empêcher de poursuivre la politique hasardeuse qu’il a imposée au pays depuis la démission forcée de Bouteflika.

On ne sait pas, cependant, si les deux premiers responsables auprès d’Ahmed Gaïd-Salah au sein de la hiérarchie militaire, à savoir le chef des forces terrestres, Saïd Chengriha, et le secrétaire général du ministre de la Défense nationale, Abdelhamid Ghris, continueraient sur la voie tracée par leur chef actuel ou s’ils comptent profiter du retrait prochain de ce dernier pour changer de cap et accompagner réellement le Mouvement de contestation populaire en levant la tutelle de l’armée sur les institutions civiles tel que revendiqué par les millions de citoyens qui battent le pavé depuis près de huit mois.

Quoi qu’il en soit, la fausse nouvelle du «limogeage» de Gaïd-Salah s’est répandue comme une traînée de poudre et a été accueillie avec une immense joie sur les réseaux sociaux. Etait-ce un ballon-sonde ?

A. S.

Comment (48)

    Anonyme
    11 octobre 2019 - 15 h 48 min

    Le soldat proche de GS à l’air tétanisé, s’il avait des réacteurs à la place des yeux, il aurait décollé pour fuir ce qu’il entend ou peut être à cause de son haleine. L’autre plus loin ne l’écoute même pas, il ne doit pas lui accordé tant d’importance que ça, il n’est tout simplement pas crédible pour lui…«chante mon coco se dit-il, moi tu me tromperas pas, je te connais depuis très longtemps ». Ça en dit long sur ce qui se trame dans l’EM…
    On n’est pas des moutons de Panurge aveugles, dégagez, vous nous avez ruinés et le pays avec, vos chicanes, vos incompétences, vous êtes la risée de la planète, vous nous faites honte allez vous camoufler dans les casernes, cela fera du bien pour votre morale qui doit être très bas ces temps si. On ne vous rejette pas, on vous demande seulement une chose, rester disponible pour défendre notre patrie et la vôtre.


    Je soutiens les manifestations et les gens du Hirak. Parmi eux il existe des vraies compétences et de l’étique, ils peuvent nous gouvernez de façon démocratique avec une vraie justice. Ils feraient en sorte que le pays sorte de cette bouse dans laquelle nous nous baignons depuis 1962. Quant à vous ça fait belle lurette que vous l’avez échappée notre belle Algérie, votre appel au petit Canasson,a envenimé encore plus la situation du pays. Vous vous apprêtez a suivre le même sillage pour l’import, appelons-le : «le bourrin» cette fois. Le Hirak ne se laissera pas faire, vous allez échouer, faire patate lamentablement. La seule issue qui vous reste : débarrassez-vous de 42 millions d’Algériens, tout en espérant que vous n’êtes pas des «POL POT cambodgiens». Vos intimidations ont fait leur temps. Passons à autre chose, la recréation est terminée ,chaque chose à une fin.
    La 2ie République est en marche «yatnahaw gaâ»

    5
    1
    Anonyme
    10 octobre 2019 - 17 h 30 min

    Que des vieux! Ya latif. Rien qu’à les voir sur la photo, on voit l’au-delà!!!

    26
    7
    ABOU NOUASS
    9 octobre 2019 - 6 h 04 min


    Gaid salah vautré dans un fauteuil drapé de blanc , symbole de sainteté , de pureté et couleur de monarchie, mais cette tenue de brousse et ses bras dénudées et son doigt accusateur traduit bien l’état
    d’esprit dans lequel se trouve tout cet état major aux abois.

    La table basse sur laquelle on voit un cendrier flambant neuf , sans mégots, un verre posé à l’envers, l’alliance sur l’annulaire de la main droit de Chengriha said , un semblant de bouquet de fleurs sauvages , tout cela se passe de commentaires.

    46
    9
    Blakel
    9 octobre 2019 - 0 h 05 min

    Vis à vis du reste du monde, nous avons connu ces dernières années, deux sortes d’humiliation :
    La première, celle de voir notre Etat être représenté durant plusieurs années par un invalide aux capacités physiques et cognitives fortement altérées.
    La seconde, celle de voir notre défense nationale être représenté par un vieux général illettré. Il faut quand même imaginer la scène, lorsque dans le cadre d’une opération de coopération, notre Gaïd se retrouvait invité à participer à une réunion de Chefs d’Etat Major de pays membres de l’OTAN par exemple. Un général Bac moins 8, qui se retrouve au milieu de généraux Bac plus 8. Je suppose que les chancelleries des pays concernés devaient prévenir leur Chef d’Etat-Major, en leur disant : attention si vous tombez sur le CEM de l’Algérie, parlez leeeenteeeemeeent, et évitez les sujets complexes.
    Quand on pense qu’il cumule tous les pouvoirs depuis quelques mois… On est tombé, bien bas.

    82
    10
    Anonyme
    8 octobre 2019 - 21 h 21 min

    Desole, cela ne date pas de 1962 mais plutot pour 62 annees. Plus precisemment depuis l’ etranglement de Abane Ramdane.Voila la plus haute trahison de la revolution algerienne.Immaginons nous le film dans la tete d’Abane pendant les dernieres minutes de sa vie .
    Cela devrait faire l’objet d’un film . avis aux amateurs.

    67
    10
    Mohamed Bennai
    8 octobre 2019 - 18 h 46 min

    Gaid Salah! Quelles sont vos motivations pour vous entêter de la sorte à vous maintenir, à vous accrocher au pouvoir, alors que le Majestueux Peuple Algérien, bébés compris, ne veut pas de vous. Deux fois par semaine, ce même Peuple sort dans la rue, scandant votre nom et vous demandant de dégager. DE… GA… GER. N’avez-vous aucun honneur, vous le soit disant Grand Guerrier, Grand Révolutionnaire ? N’avez vous point de  »nif », ou peut-être ne sert-il qu’à vous moucher? A chacune de ses sorties, Fakhamat Echaab El Djazairi, vous insulte, ne veut pas de vous ni de vos Projets pour l’Algérie, encore moins de vos elections
    ….

    85
    16
    WATANI WATANI
    8 octobre 2019 - 16 h 48 min

    Il est très fatigué le pauvre, laissons-lui le temps de se reposer en lui administrant une bonne dose de polonium, un médicament qui sied bien aux dictateurs. Et s’il guérit vite avec ce médicament, laissons-lui le temps de nous écraser, ou bien faisons une marche du sud vers le nord pour aboutir tous vers les plages des 14 wilayas côtières et continuons vers la mer pour lui laisser le pays à lui seul. Un homme dont les enfants se sauvent de lui, lui reste-t-il un peu d’honneur? Puisqu’il paraît que n’importe quel citoyen peut affecter le morale de l’armée ( son moral à lui ).

    145
    14
    Anonyme
    8 octobre 2019 - 16 h 34 min

    El Gaid joue au Caid 4eme âge. Il est grand temps qu’il rentre chez lui aux émirats. Une belle tente et du lait de chamelle l’attende. Il est entrain de nous bouffer tout l’oxygène: Hada ma yahchemch ! Qu’il nous lache les baskets ce chibani

    97
    17
    Kahina-DZ
    8 octobre 2019 - 15 h 21 min

    Les rumeurs manipulatrices et la désinformation satanique ont atteint leur max…Chaque secte veut tirer son profit de la situation en Algérie. L’objectivité et la raison ont été écrasées par la voie-voix des manipulateurs.
    On ne peut nier que l’ANP a évité le pire à l’Algérie…Ceux qui le nient sont contre une solution pacifique en Algérie.
    Regardez juste l’Égypte et l’Irak. Sissi a tiré avec des balles réelles sur les manifestants… en Irak, 45 morts au premier jour de la manifestation.
    II faut savoir reconnaitre les acquis et avoir le courage de corriger les erreurs.

    VIVE L’ALGÉRIE ALGÉRIENNE ET VIVE L’ANP !! On ne peut marchander avec ce slogan.

    137
    175
      Farida
      8 octobre 2019 - 15 h 42 min

      Madame, personne ne nie quoi que ce soit. les algeriens veulent etre responsables de leur destin. Ils ne veulent pas voir leur futur entre les main des vieux de 80 ans et des analphabetes. Pour la syrie et l’egypte, l’Algerie n;est ni l’un et ni l’autre. Le peuple l’a prouvé pendant presque 8 mois. Chahuter vive ceci et vive cela pendant que leurs comptes sont bien emplis en suisse ne changera rien a notre condition.

      196
      173
        Ezzawali
        9 octobre 2019 - 20 h 32 min

        Chère madame vous faites que répété au lieu de critiquer tout le monde donné la solution ou proposé un candidat qui pourrait géré la situation. svpsauf pas des étrangers !. .merci

        45
        37
      Rachida
      8 octobre 2019 - 15 h 47 min

      si les rumeurs sont fausses, ou se cache le vieux dictateur ? Il nous a habitué a ses cours du soir dans les casernes pour repéter la meme chose depuis 7 mois.

      77
      15
        Anonyme
        8 octobre 2019 - 17 h 18 min

        Qu’es qu’ils attendent ces officiers supérieurs pour l’amener à l’hospice et donner au peuple ce qui a le droit

        73
        14
      Anonyme
      8 octobre 2019 - 16 h 58 min

      Vois n’en avez pas marre de répéter ces slogans à chaque fois qu’on critique l’illetré à la tête de l’ANP?? Je dis vive l’ANP quand elle est du côté du peuple, mais quand elle combat le peuple je dis à bas cette armée. Je m’en fiche qu’elle soit stable, qu’elle ait sauvé le pays, ça ne lui donne aucun droit. L’armée est à notre service payée par notre argent. On ne la paye pas pour emprisonner ceux qui ont libéré le pays comme Bouregâa et des centaines de jeunes.

      92
      27
        Anonyme
        9 octobre 2019 - 8 h 43 min

        @Anonyme 16h58. L’ANP est une armée nationale mon camarade ce n’est pas une armée de mercenaires que tu « paies » pour être à ton service, l’armée est au côté du peuple algérien et au service de la nation pas au service d’individus. C’est l’armée qui a sauvé notre pays de ces monstres d’islamistes et de leurs commanditaires occidentaux. Il est vrai aussi qu’il y a des éléments corrompus dans cette armée et qu’il faut s’en débarrasser, mais il ne s’agit que d’éléments pas de toute l’armée.

        5
        17
      Momo
      9 octobre 2019 - 12 h 26 min

      Chassez le naturel, il revient au galop. Je vois qu’après une période d’abstinence de moins de 10 jours, due probablement à une indigestion prononcée, te voilà avec ton obséquiosité légendaire. Quand on prend goût au Kachir, on ne peut plus s’en passer. N’est ce pas?
      Ya khawana, il viendra le temps où l’on ira vous enfumer dans vos terriers .

      35
      5
    Lghoul
    8 octobre 2019 - 15 h 10 min

    Normalement a 80 ans on ne voit pas et on n’entend pas bien. Ajouter a cela qu’on ne peut pas courir. comment des gens de cet age puissent rester encore dans l’armée ???? !!! L’armée a besoin de jeunes gens qui ont une vue et un ouie de rasoir et qui peuvent faire un marathon de 42 km toutes les semaines. On dirait que notre pauvre ANP est devenue une résidence d’été pour les vieux et les gens qui font des traitements et des cures pour l’athérosclérose. La nouvelle constitution doit être claire: La retraite pour tout le monde a 60 ans. Sauf les cas particuliers: En médecine et enseignement supérieur (professeurs avec une grande expérience utile a 65 – 70 ans).

    88
    11
      Anonyme
      8 octobre 2019 - 15 h 23 min

      Écris nous la nouvelle constitution, guide nous…On t’attendait. On est prêt à prendre en charge les prix des billets d’avion pour ta venue parmi nous.
      Donne nous les règles, et les exceptions, on ne le discutera pas….l’Algerie avant tout !

      6
      81
        Lghoul
        8 octobre 2019 - 15 h 45 min

        Je veux simplement témoigner l’indépendance de mon peuple et de mon pays. Pour la constitution, il y a des hommes et des femmes capables de la re-écrire et gommer tout le charlatantisme qu’elle contient.

        74
        13
        Anonyme
        8 octobre 2019 - 18 h 43 min

        @Anonyme 15h23mn:Justement il on besoin de vous chez les bédouins obèse pour leur rédiger une nouvelle constitution ,postuler sans plus attendre !AHHAHAHA

        67
        18
          Anonyme
          8 octobre 2019 - 19 h 58 min

          Les bédouins obèses ou les sangliers du mak….hmmm…j’avoue que mon coeur balance…Allez je vous laisse la constitution des mangeurs de sangliers !
          Mouahahah…

          8
          68
    Felfel Har
    8 octobre 2019 - 13 h 59 min

    Ce n’est pas seulement GS qui doit tirer sa révérence avant qu’il ne soit trop tard, c’est toute l’institiution militaire qui doit se retirer de la sphère politique pour laisser les civils gérer le pays et décider de son avenir. Il est temps pour ces officiers de se consacrer uniquement aux missions que leur confie la Constitution. Le peuple algérien n’a pas besoin de leur tutelle encombrante, comme si nous étions incapables de décider de manière souveraine.
    Que l’armée fasse le bilan de 57 ans de sa gestion du pays! La moitié de la richesse du pays a disparu et n’a profité qu’à certains officiers et aux pantins qu’ils ont couverts. Sans l’aval de l’armée, la gabegie et la corruption ne se seraient pas autant développées. Sans l’appui de l’armée, le clanisme, le népotisme, le régionalisme n’auraient pas menacé la stabilité et la sécurité du pays ainsi que la paix sociale en fragilisant la solidarité et l’homogénéité du peuple. Sans la bénédiction de l’armée, nos relations avec le reste du monde ne se seraient pas autant dégradées au point de voir des mini-pays inféodés aux Occidentaux, hausser le ton et manigancer contre nous. C’est un bilan catastrophique! Arrêtons alors les frais!

    88
    15
    A3zrine
    8 octobre 2019 - 13 h 33 min

    L’armée peut jouer un rôle primordial dans l’instauration d’une vraie démocratie mais malheureusement, elle s’entête. C’est une occasion historique à saisir.

    70
    19
    Anonyme
    8 octobre 2019 - 13 h 04 min

    GS ou pas, les frontières ouest doivent restées boucler à triple tours. Le Maroc est une cocotte sociale et économique putréfiée qui va exploser…
    Les naturalisés d’origine marocaine nous ont causés des dommages incommensurables ces 20 dernières années. beaucoup sont retournés, d’ailleurs, vivre au maroc dans des ryadhs sompteux…sur notre dos.

    72
    25
    Anonyme
    8 octobre 2019 - 12 h 37 min

    l ‘ANP est le seul organe structuré qui tient la route. C’est en son sein que la décision de la direction à prendre doit se définir. Les officiers et sous officiers jeunes et talentueux n’ont pas besoin des injonctions des services marocains, français, francophiles, makistes, et que sais je encore, pour savoir ce qui est de leur devoir et honneur….C’est leur faire injure que de leur demander de faire tel ou tel choix. Surtout de la bouche d’algériens de papiers qui vivent à des milliers de km de l’Algérie.

    Et qui que ce soit, il y aura toujours des hyènes puantes pour dire que ce n’est pas la bonne personne !

    l’Algerie avant tout n’est pas juste un slogan creux pour opportunistes de tous poils

    20
    103
      Anonyme
      8 octobre 2019 - 13 h 02 min

      Je n’aurais pas mieux dit…

      14
      83
      Anonyme
      8 octobre 2019 - 13 h 36 min

      Les officiers et sous officiers jeunes et talentueux dont tu parles ont tous été éjectés ou emprisonnés par ces vieux militaires illettrés. C’est eux le problème, arrêtes ta propagande moucheron!!

      81
      24
      Anonyme
      8 octobre 2019 - 14 h 57 min

      Vous avez oublié de dire que, aussi, notre armée n’a pas besoin d’injonctions de la part des baatho-islamistes. Important de le préciser.

      L’Algérie avant tout veut dire ne pas défendre les intérêts d’un clan précis, mais il faut défendre les intérêts de l’Algérie, rien que l’Algérie.
      Il faut défendre l’Algérie sans avoir une coloration politique ou idéologique… Il faut être Algérien et rien d’autre = C’est la base

      92
      13
        Anonyme
        8 octobre 2019 - 15 h 08 min

        Anonyme
        8 octobre 2019 – 14 h 57 min

        Oui, effectivement. A la liste des donneurs de leçons amateurs d’injonction je rajoute volontiers les islamo baathistes, que je range dans le même sac que les communautaristes qui se positionnent toujours en victime alors qu’ils croquent allègrement le gâteau depuis 1962…

        12
        28
      Anonyme
      8 octobre 2019 - 20 h 01 min

      L anp est Le seul organe aujourd’hui qui pose un sérieux problème à l Algérie et aux algériens.
      Sa hiérarchie se comporte comme un colonisateur féroce qui veut traiter la population en esclave.Basta.L armée doit s écarter de la politique et faire sa lessive en interne en dégageant les séniles corrompus et compromis avec l étranger sur le dos du peuple.
      Il faut que les gens intègres et courageux s il en reste fassent une grande lessive à la portugaise et ensuite transmettent le pouvoir en douceur aux civils pour libérer totalement le peuple et bâtir un état de droit moderne apte à relever les défis de notre époque.
      Gaid salahet sa clique de fatigues et de corrompus doivent dégager, ils sont devenus un obstacle à la construction de l état moderne de. Doit Algérien comme réclame par l immense majorité des algériens.

      49
      8
      Anonyme
      9 octobre 2019 - 4 h 45 min

      «algériens de papiers tu dis», alors toi tu dois être un Algérien de caniveaux.

      43
      7
    SOYOUZ
    8 octobre 2019 - 12 h 02 min

    Pour le bien de l’Algérie , du peuple et de son armée, tous les 3 en danger, le peuple en est conscient, il le montre Pacifiquement depuis presque 8 mois, à tous les militaires de faire de mm
    1/ Mettre à la retraite tous les militaires âgés de plus de 62 ans ( idem dans le civil)
    2/ il faut que les jeunes officiers se rencontrent pour décider de l’avenir de cette institution vitale pour la patrie et le peuple qui veut une armée moderne qui s’occupe véritablement de sa mission loin de la politique ( je sais dans l’armée il y ‘a la hiérarchie à respecter mais c’est une situation exceptionnelle pour une solution exceptionnelle)

    62
    15
    Anonyme
    8 octobre 2019 - 11 h 57 min

    Les carottes sont cuites pour ce soit-disant général sénile.Même sa famille l’a abondonné,persuadée que c’est un malade qui va tout détruire sur son chemin.

    54
    16
    Abou Srroff
    8 octobre 2019 - 11 h 12 min

    je persiste et signe:
    – les partis politiques algériens n’ont de partis que le nom, étant donné que le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation ne permet guère l’émergence de classes sociales aux intérêts antagoniques et et par voie de conséquence, l’apparition de partis politiques défendant les intérêts particuliers de ces dernières. les partis algériens sont, d’abord et avant tout, des « sectes » dont les leaders ont pour objectif premier d’être aussi prêts que possible du distributeur de la rente
    – l’armée est la seule structure qui peut répondre aux enjeux du moment. par conséquent, la balle est dans le camp de la haute autorité militaire qui doit saisir ce moment historique pour diriger le processus nécessaire au dépassement du système rentier qui nous avilit et nous réduit à des « moins que rien ».
    – étant donné que gaïd salah traîne un nombre incalculable de casseroles, sans mentionner ses capacités intellectuelles limitées, il me parait tout à fait pertinent que la haute hiérarchie militaire se débarrasse de ce « corps mort » pour s’engager rapidement dans le processus mentionné plus haut.
    moralité de l’histoire: la balle est dans le camp de la haute hiérarchie militaire qui a, en fait, tous les atouts en main. par conséquent, l’histoire la jugera en fonction de ce qu’elle entreprendra dans le futur proche.

    37
    26
    Yacine
    8 octobre 2019 - 10 h 49 min

    Pourtant, le scénario est bien clair,…Gaid Salah, tout comme Bedoui seront éjectés une fois le pétrole et le gaz seront vendus aux français et aux américains.

    22
    21
    57
    8 octobre 2019 - 10 h 21 min

    SI ces propres enfants craignent d être sacrifier pour que le père sauve sa peau qu es qui serait capable de faire aux autres

    81
    16
    Zombretto
    8 octobre 2019 - 10 h 11 min

    « …la fausse nouvelle…a été accueillie avec une immense joie sur les réseaux sociaux. Etait-ce un ballon-sonde ? »
    Ah bon, parce qu’ils ont besoin d’un ballon-sonde pour savoir à qule point il est vomi par les algériens ? Quel meilleur ballon-sonde que les millions de manifestants chaque vendredi et mardi ? C’est comme si on prenait la température d’un cadavre pour voir s’il est malade.

    95
    19
    Merzouk M
    8 octobre 2019 - 9 h 50 min

    Tous ceux qui bénéficient de la tyrannie en se nourrissant des richesses du prince deviennent ses grands ennemis. Privés de leurs avantages, ils ne peuvent être satisfaits et sont tous contraints de tenter de recréer la tyrannie, pour retrouver leur pouvoir disait Machiavel dans « Discours sur la première décade de Tite-live », 3ami Saleh ne pourra pas échapper à l’engrenage du système dont lequel il à toujours vécu, c’est ainsi que Fakhamatouhou est éjecté, de la même façon 3ami Saleh sera éjecté, dans une tyrannie le prince est installé non sur un trône mais sur un siège éjectable, qui est le prochain Brutus parmi les généraux de l’ANP.

    47
    16
    Omar Khayyam
    8 octobre 2019 - 8 h 58 min

    Loi du silence imposée par une mafia ; habitude propre aux organisations de malfaiteurs qui font silence sur un délit ou sur ses circonstances afin de soustraire le coupable à la justice officielle et de l’abandonner à la vengeance privée de la victime.
    Par extension Solidarité qui s’établit entre membres d’un cercle déterminé pour dissimuler les fautes par crainte de rétorsion ou de vengeance ou pour sauvegarder des intérêts communs.
    Chers frères OFFICIERS dignes et sincères de L’ANP… 57 ans D’OMERTA BARAKET!! Nous n’avons pas d’autre ALTERNATIVE que celle de revenir au DROIT constitutionnel…L’ARMÉE doit réintégrer ses casernes et veiller à la sécurité du TERRITOIRE et ELLE DOIT par dessus TOUT se soumettre à la légitimité POLITIQUE ISSUE DU PEUPLE
    elmejd à nos CHOUHADAS et au PEUPLE ALGÉRIEN

    82
    15
    Lghoul
    8 octobre 2019 - 8 h 20 min

    En effet, c’est la premiere fois qu’il est reste plus de 2 jours sans donner signe de vie ou annoncer le prochain lieu ou il donnera sa dictee preparee.

    55
    20
    DZA
    8 octobre 2019 - 8 h 20 min

    Encore une fois le problème du pays, s’il faut le préciser, n’est pas lié a un homme du système, mais au système mafieux qui s’est constitué à l’époque de Boumediène et qui n’a plus lâché prise.
    L’oligarchie ne date pas depuis 1999. Jusqu’à cette date, elle était très discrète et tout aussi puissante. Avec Bouteflika, les choses ont commencé à changer. Ne voulant pas être un ¾ de président, Bouteflika, n’a cessé de mélanger les cartes et de manœuvrer afin d’être le maître absolu de la situation sans pour autant neutraliser de la bête immonde qui a ruiné le pays. Bien au contraire, l’oligarchie a prospéré, affiché son arrogance et étendu ses pouvoirs.
    C’est le système mis en place depuis 57 ans qui doit disparaître.

    103
    18
      Patriote
      8 octobre 2019 - 12 h 11 min

      laisse Boumediene tranquille ..

      9
      106
        Almouloudh
        8 octobre 2019 - 18 h 49 min

        Desole, cela ne date pas de 1962 mais plutot pour 62 annees. Plus precisemment depuis l’ etranglement de Abane Ramdane.Voila la plus haute trahison de la revolution algerienne.Immaginons nous le film dans la tete d’Abane pendant les dernieres minutes de sa vie .
        Cela devrait faire l’objet d’un film . avis aux amateurs.

        51
        10
    Chib wel aib
    8 octobre 2019 - 8 h 11 min

    A regarder cette photos, on croit voir d’authentiques résidents d’une maisons de personnes âgées déguisées en soldats jouant une pièce de théâtre qui pourrait s’intituler « Ya hasra ki kunt sghir ». A regarder leurs avant-bras on distingue le travail du temps. Malheureusement c’est une pièce cauchemar qui joue sous nos yeux !
    Des vieilles carcasses qui commencent à sentir la putréfaction ont infectés la maison Algérie.

    89
    22
    Anonyme
    8 octobre 2019 - 8 h 03 min

    Sur la photo, les 3 généraux ont 80 ans (un peu moins pour le 3ème)…l’état-major est transformé en maison de retraite!!! Rouh ya blad rouh!!! Et ces personnes vont nous protéger en cas de guerre??!!

    97
    22
    Houarif
    8 octobre 2019 - 7 h 55 min

    Qu’il parte lui et sa clique a son age il se croit dans les années 70 quand on arrete des jeunes pour port de drapeau et que on on enferme un moudjahid de la révolution comme Lakhdar Bouragaa c’est que quelque chose ne va pas dans la tete de cet homme , vraiment le pays n’a pas de chance au lieu d’avoir des dirigents visionnaire qui sont a l’ecoute du peuple on a des vieux retrograde qui vive dans le passé et le pire ils ont ruinés le pays mais cela ne les genes meme pas . Alors mes fréres et soeurs on continues le combat pacifique jusqu’a la victoire .

    90
    18
    Anonyme
    8 octobre 2019 - 7 h 53 min

    Il ya un petit moment j’avais dit que Gaid serait capable d’emprisonner sa mère pour sauver sa peau! Ce personnage est vraiment comme je l’imaginais, sans foi ni loi!!

    100
    21
      Anonyme
      10 octobre 2019 - 9 h 48 min

      Moi j irais plus loin, il est capable de lire , péniblement comme d’habiutede, un discours dans lequel il est écrit qu’ il est aux arrêts sans s’en rendre compte.
      C’est marrant de l’entendre prononcer des mots dont il n’a pas idée de leur sens tels que “ idoines” ainsi que de phrases alambiquées dans la plus pure tradition stalinienne des années 30 et 40.
      Je pense que l’on est malheureusement de vivre un épisode de la 4ème dimension de Rod Serling, un vrai cauchemar grandeur nature.
      Pourvu qu’on se réveille avant 2020 de ce cauchemar avec le départ de ces fachos et que des sages prennent les commandes de l armée et transmettent le pouvoir aux civils afin de sortir le pays de l ornière.
      In challah.

      17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.