L’ARPCE coupe la connexion internet sans préavis au consulat de France et à VFS

Le consulat de France en Algérie a rendu public un communiqué dans lequel il fait part de l’interruption de la connexion internet décidée de façon unilatérale et sans préavis par l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE).

«Suite à une décision unilatérale de l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), prise sans préavis et sans notification, le centre VFS Global d’Alger est privé des accès internet indispensables à son fonctionnement. Le centre visa est à l’arrêt depuis ce matin», indique le consulat de France.

«En conséquence, le consulat général de France à Alger n’est lui-même plus en mesure d’instruire les demandes de visa. Aucune instruction n’étant possible, aucune décision ne peut être prise. Aucun visa ne peut être délivré», lit-on dans le communiqué diffusé ce dimanche après-midi sur les réseaux sociaux.

«Le consulat général regrette que cette décision de l’ARPCE, qu’il n’entend pas contester, n’ait pas mieux pris en considération l’intérêt des particuliers et des entreprises pour qui l’obtention d’un visa est une chose particulièrement importante», souligne le service consulaire français qui exhorte «les autorités en charge» à «reconsidérer cette décision» et à «prendre les mesures provisoires urgentes indispensables au bon fonctionnement du centre VFS Global d’Alger et du consulat général de France à Alger».

Le consulat de France, tout en s’excusant auprès des particuliers et des entreprises «pour ce nouvel incident», rappelle que ce dernier «fait suite à celui survenu cet été après la fermeture soudaine de l’entreprise SLC qui avait également impacté durablement le fonctionnement du centre VFS Global et du consulat de France à Alger».

R. N.

Comment (6)

    Blakel
    14 octobre 2019 - 2 h 42 min

    Sans doute un saut d’humeur de Gaïd et sa bande, qui trouve peut-être que le soutien de la France n’est pas assez franc, pas assez net. Attention, si vous ne me soutenez pas assez, il y aura des mesures de rétorsion.
    Est-il capable de faire la même chose avec les Emirats ?? J’en doute, il aurait trop peur de perdre l’argent planqué des des comptes à Dubaï .

    47
    1
    WATANI WATANI
    13 octobre 2019 - 18 h 50 min

    «Le consulat général regrette que cette décision de l’ARPCE, qu’il n’entend pas contester, ….» Voilà le masque tombé encore une fois sur la politique française envers les algériens. Une politique menée de connivence avec tous les régimes depuis 1962. La France n’a jamais voulu d’une démocratie en Algérie, de peur que cela contamine ses autres ex-colonies et leurs nouveaux partenaires du golf arabe. Ils laissent la Tunisie dans sa démocratie contrôlée car du point de vue superficie, l’Algérie qui est 14,5 fois plus grande est beaucoup plus importante, que ce soit du point de vue richesses ou par son poids politique et son influence sur le monde arabe. Un pays qui aide un autre dans sa dictature n’a rien à apprendre en matière des droits de l’homme au monde entier.

    92
    13
    Anonyme
    13 octobre 2019 - 18 h 13 min

    Pour éviter que la 25ème colonne passe son temps à faire des aller et retour entre l’Algérie et la France pour comploter contre notre pays. On est gangrené par le Hizb França

    6
    46
      Précision
      13 octobre 2019 - 18 h 51 min

      Les membres de la cinquième colonnes ont pour la plupart soit des cartes de résidences ou des passeports français, donc pas besoin de visa.

      23
      5
    TOLGA
    13 octobre 2019 - 17 h 51 min

    Une façon comme une autre de monter les citoyens algériens, demandeurs de visas, contre leurs autorités… ou comment faire monter la pression afin que la marmite éclate. Action psychologique de très haute voltige comme pour nous dire : ce n’est pas nous mais vos autorités qui ne veulent pas que l’on vous délivre les visas de la « liberté »… Alors que les autorités officielles françaises font tout pour empêcher et réduire PAR TOUS LES MOYENS le nombre des Algériens sur le territoire français… DE VRAIS HYPOCRITES CES FRANÇAIS ! Comme toujours… ILS NE CHANGERONT JAMAIS VIS A VIS DES ALGÉRIENS.
    Alors, coupons leur la bourse… PLUS DE CONTRATS ! Après, ils viendront à quatre pattes nous supplier.
    Finalement, TOUT EST QUESTION DE VOLONTÉ POLITIQUE…

    20
    49
      Elephant Man
      13 octobre 2019 - 21 h 04 min

      @TOLGA
      Exactement, j’allais dire depuis quand la France délivre des visas aux Algériens…

      5
      39

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.