Gaïd-Salah a fait arrêter Tliba en Tunisie après avoir fait séquestrer sa mère

Tliba Gaïd-Salah
Tliba (à droite) avec ses anciens collègues de l'APN. New Press

Par Abdelkader S. – Des sources informées ont indiqué que l’arrestation de Baha-Eddine Tliba a été opérée dans la ville tunisienne de Nabeul. Le chef d’état-major de l’armée a, en effet, envoyé des agents des services secrets qui ont procédé à l’interpellation et au transfert du député déchu à Alger et avait, auparavant, donné l’ordre de séquestrer sa mère et son frère pour faire pression sur lui et le pousser à se rendre et, surtout, à ne pas divulguer les secrets compromettants qu’il détient.

Nos sources croient savoir que les autorités tunisiennes étaient au courant de l’opération et auraient donné leur aval. On ne sait pas, cependant, si la présence de Tliba à Nabeul a été signalée par les services de sécurité tunisiens à leurs homologues algériens ou si ces derniers ont réussi à le repérer dans cette ville balnéaire du nord-est de la Tunisie.

Nos sources affirment que Tliba n’a pas pu quitter le territoire tunisien qu’il a gagné par la frontière terrestre de façon clandestine. De ce fait, il lui était impossible de se rendre dans un pays européen pour s’y réfugier. Cet homme d’affaires controversé a défrayé la chronique en refusant de répondre à la convocation de la justice, conditionnant sa présentation devant le juge par l’acceptation par le tribunal d’Annaba d’une plainte qu’il comptait déposer contre les fils du général Ahmed-Gaïd Salah dont il est l’associé dans plusieurs affaires de détournement, d’abus de pouvoir, de trafic d’influence et de corruption.

Toujours selon nos sources, l’arrestation de Baha-Eddine Tliba «est un coup d’épée d’ans l’eau, en ce qu’il ne permettra pas à Gaïd-Salah et aux officiers véreux dont il a révélé les méfaits de faire taire ce témoin gênant». En effet, apprend-on, de nouvelles révélations seront faites dans les heures et les jours qui vont suivre par le porte-parole de cet ancien député, Saïd Bensedira, journaliste et lanceur d’alerte, qui a pris sur lui de dénoncer les hauts gradés ripoux que des intérêts étroits unissent à Gaïd-Salah et à ses fils et son gendre coopté par son omnipotent beau-père à l’ambassade d’Algérie de Paris.

«Si les autorités tunisiennes sont derrière l’arrestation de Tliba, cela voudra dire qu’elles se seraient liguées avec le régime illégitime en Algérie contre la volonté des millions de citoyens qui réclament le départ des symboles du système Bouteflika et l’ouverture d’une ère démocratique nouvelle», soulignent nos sources, en ajoutant qu’«une complicité tunisienne dans cette affaire signifierait que le nouveau pouvoir en Tunisie n’est que la façade factice d’une fausse démocratie et serait lui-même le prolongement du régime Ben Ali que le peuple tunisien a fait tomber grâce à la Révolution du jasmin». «Si elles (les autorités tunisiennes, ndlr) ne le sont pas, Gaïd-Salah aurait, dans ce cas, entraîné notre pays dans une grave atteinte à la souveraineté d’un Etat voisin et ami», concluent nos sources.

A. S.

Comment (25)

    Lghoul
    18 octobre 2019 - 13 h 09 min

    Que pourrions nous tirer comme conclusion positive pour le peuple sur les pratiques du pharaon et de ses sbires après avoir attiré tliba dans leur guet apens ? Seul Dieu sait quelle sont les moyens illimités qu’ils ont utilisé pour trouver leur proie qui pourra devenir dangereuse. Depuis leur existence, ils n’utilisent que la ruse, le chantage et la décéption. Alors la conclusion toute simple est de ne JAMAIS leur faire confiance car derrière TOUT ce qu’il proposent ou disent, il y a un piège. Tliba est donc l’exemple typique de la traitrise entre supposés « amis et collaborateurs », des coups bas et des manigances qui caractérisent ce pouvoir maléfique qui a toujours travaillé contre le peuple. Donc comment les croire our leur faire confiance ? … L’argent du peuple sera encore jeté par les fenêtres pour s’aggiper encore au pouvoir même s’ils leur reste pas grand chose a vivre.Mais le peuple ne les lachera pas jusqu’a ce qu’ils tombent tous comme des mouches,

    40
    2
    abdel1
    18 octobre 2019 - 13 h 00 min

    sequèstration de la mère de ce truand,des méthodes dignes d’un etat totalitaire comme au bon vieux temps, des pays de l’est .!! signe que c’est une dictature,ce militaire agé ,et sans doute dépourvu de toutes ses facultés mentales,utilise des moyens anti- démocratiques pour éliminer ses complices tout en préservant sa famille ! encore une fois,ce pays subit une malédiction et bien malin celui qui voit la fin de ce cauchemar !!

    61
    3
    Blakel
    18 octobre 2019 - 2 h 14 min

    Sur cette photo de la honte, on voit bien la seule chose pour laquelle étaient (et sont toujours) payés les pseudo députés : lever la main pour approuver les lois concoctées par la mafia du pouvoir. Mis à part une minorité d’entre eux, ces députés étaient (et sont toujours) des profiteurs qui mélangent politique et affaires. Ils ont pour une majorité d’entre eux acheté chèrement leur siège, juste pour bénéficier de l’immunité (et donc de l’impunité) parlementaire. Vu le prix qu’ils nous coûtent (400 000 DA net par mois déjà en 2013), une des premières chose que devra faire la 2nde République si elle se réalise, c’est de dissoudre les deux anciennes chambres des parlementaires escrocs.
    Je ne suis pas un démagogue, je ne dis pas que tout le monde doit être payé exactement pareil. Il peut y avoir une différence de salaire raisonnable, mais il faut qu’elle soit justifiée (compétences ou expertises particulières, responsabilités), mais quand le travail se limité à lever le coude…

    44
    4
    Blakel
    18 octobre 2019 - 1 h 42 min

    Je n’ai aucune sympathie pour cet escroc de Tliba, mais faire séquestrer sa vieille mère, quelle honte. Ce sont vraiment des méthodes …, de racaille mafieuse. Après avoir osé mettre en prison de façon arbitraire un héros de la guerre d’indépendance âgé de 86 ans, et des centaines d’opposants et manifestants, la bassesse de Caïd Salah et sa bande se confirme de jour en jour.

    50
    5
    Al Maz
    17 octobre 2019 - 20 h 58 min

    Je pose la question suivante: Gaid Salah ou pas Gaid Salah, est-ce une bonne chose d’avoir arrêter ce …. de voleur et de corrompu ou de le laisser en liberté jouir des millions ou milliards volés au peuple??? Il faut savoir ce que vous voulez…Gaid Salah est là pour l’organisation de la Présidentielle et il faut le pousser et le contraindre de quitter la casquette quand le nouveau Président sera élu.
    A moins qu’un dessin lugubre et dangereux pour le pays est en cours afin de disloquer notre cher nation au profits de vautours aux aguets. Soyons raisonnables et faisons attention à notre patrie, c’est la seule que nous avons…Vive l’Algérie.

    4
    100
      Lyes Oukane
      18 octobre 2019 - 6 h 22 min

      @ Al Maz . Non, Gaid Salah n’est pas là pour organiser la présidentielle .

      1) Ce n’est ni son rôle ni même la Constitution Algérienne ne lui octroie cette prérogative .

      2) Tout nous prouve que Gaid Salah aime le pouvoir dictatorial. Espérer le faire partir après la tache électorale que tu lui concèdes ( naïvement ? ) c’est vouloir me leurrer .Un menteur ,un voleur de la pire espèce ne peut qu’apporter le chaos à notre pays . Surement pas une élection propre et honnête.

      Quant à la baudruche Tliba ,qu’ il soit en prison avec les autres malfrats ne garantit pas un seul instant que Gaid Salah est blanc comme neige . Bien au contraire .

      Les deux devraient croupir au fond d’un cachot . Là et seulement là nous pourrions rêver d’un semblant de justice ,à un pays qui se reconstruira sur des bases potables ( rien n’est jamais parfait ,tout et une question de travail et de persévérance ) .

      75
      3
    Hamid
    17 octobre 2019 - 19 h 08 min

    I have no love for politics , but I do sometimes give an opinion when I feel llike it’s worthy of commenting . Creating division amongst Elhirak and arresting its protesters is just the last gambit in a desperate move for survival only but they will fail .It’s their own fault , the’ve put themselves in a dangerous and shamefully embarrassing situation where now they feel rejection , pressure and incredibiliity .I believe that they are on the verge of collapse or extinction ,InchAllah ., Ir will be liberation , a new dawn for our great country .Tahia Eldzair as always ……….

    34
    9
      Mon opinion
      19 octobre 2019 - 3 h 17 min

      Salam,
      Agree with you , I think that we »re living the last days of a long and dark era who started in 1830,
      In 1962 we thought that we were free, and it was the end of this age of darkness but it was only a following of the new colonialism established by the oujda band helped by the morbid french colonialism.
      gaid salah is the top of human stupidity and lack of intellingence characterizing that dying system who can’t renew itself because of its several contradictions, and never wanted to listen to the deep aspirations of the Algerian people.

      11
      2
    Vroum Vroum 😤..
    17 octobre 2019 - 18 h 46 min

    Mais où donc s’arrêtera Gaid Sallah , après avoir emprisonné un Respectable Vieillard de 86 ans le Commandant de la Wilaya 4 ALN Mr Bouragaa , voici notre Gaid Sallah national s’en prendre à une Mère de Famille en la sequestrant pour arriver à arrêter son Fils !!.. Gaid Sallah est si grillé que pour faire taire son protégé Tliba afin qu’il ne divulgue aucun secret compromettant sur Gaid Sallah National et ces Fils !!.. Une Maman c’est sacré , intouchable , mais Gaid Sallah National l’a fait !!.. De toutes les manières notre Gaid Sallah National est fait et refait… Moi je serais lui ,(plutôt être clochard et rester moi même ) je me cacherai , comment peut-il encore se montrer en Public !!… . Toute une carrière pour finir tricard , Gaid Sallah devra rendre ces Villas , Société , Milliards… sous prétexte nom ? . Normalement on doit respecter un Homme tres âgé , mais Gaid Sallah a outrepasser le droit , la Justice , l’éthique… il est un fardeau pour l’Algérie… J’irai voter quand le Candidat Général Ali Ghediri pour qui je voulais voter , sortira de la Prison où Gaid Sallah l’a envoyé.. Gaid Sallah est le contraire de l’image que je me fait d’un Chef d’État Major , d’un Officier … . . Il a fait du mal à l’Algérie , lui et ces Complices qui l’entoure .

    85
    11
    Zaatar
    17 octobre 2019 - 18 h 25 min

    Pensez vous sérieusement que GS va rendre les clés du pays au peuple? Pensez vous sérieusement que les manifestations pacifiques des mardi et vendredi vont influer sur GS et le faire abdiquer ou le faire changer d’avis dans la direction qu’il a pris en étant entêté ? Moi je n’y crois pas du tout.

    22
    19
      Zaatar
      18 octobre 2019 - 9 h 31 min

      Ya3ni, pour ceux qui ne sont pas d’accord, vous pensez que Gaid Salah va déposer sa démission et avant il va d’abord enlever Bedoui et Bensalah ? Et puis il va dénoncer toutes les manigances de tous les généraux y compris lui-même et toutes les malversations auxquelles ils ont participé ? C’est ça? Vous avez le droit de rêver donc…

      3
      3
    Camora
    17 octobre 2019 - 15 h 59 min

    Le mot Issaba est trop doux pour désigner ces crapules. On aurait honte que l’Etranger sache que de sont de vils bandits, des voleurs, des maîtres-chanteurs qui se disent dirigeants de l’Algérie. C’est tout simplement une mafia. J’en ai vu des films et lu des bouquins sur Al Capone et sur Dilinger. Ils n’ont jamais séquestré quelqu’un et encore moins une femme.
    La honte, voila ce qu’ont apporté à l’Algérie ces voyous que soutiennent les Emirats, les USA et la France.

    86
    15
    Selecto
    17 octobre 2019 - 14 h 04 min

    Une technique pratiquée par la police pour arrêter un criminel fugitif c’est de mettre sa mère et son épouse sous surveillance car il finira toujours par leur rendre visite ou les contacter donc on peut supposer que c’est par le téléphone de sa mère qui était sous écoute que ce gros rat a été localisé.
    Pour le faire parler il suffit de le priver d’un repas pour le faire craquer.

    36
    40
      Anonyme
      17 octobre 2019 - 18 h 38 min

      Je suis d’accord avec les contributeurs de ce fil : c’est une très mauvaise nouvelle que Tliba soit arrêté !
      Parole d’un patriote actif dans le Hirak!

      40
      8
    Felfel Har
    17 octobre 2019 - 13 h 52 min

    Voilà que GS et ses « services » vont pavoiser et se réjouir de cet exploit. Tliba est une bonne prise, mais quid de Chakib Khellil, de Bouchouareb, d’Ouraghi, de Bendaoud, de Belekcir et des autres bandits de grands chemins qui se font fait la malle en emportant leurs malles?
    Le peuple n’applaudira de telles « prouesses » que si l’argent volé revient au Trésor Public. Selon la technique d’Elliott Ness (L’Incorruptible), il se contentera, dans un premier temps, de ramasser les cadavres de ses ennemis irréductibles pour ensuite appréhender le dernier carré (moins nombreux) pour les traduire devant des tribunaux populaires.
    Attendons donc la suite des événements!

    68
    10
    Omar Khayyam
    17 octobre 2019 - 13 h 25 min

    Personne n’est dupe arrêté il restera entre de « bonnes mains »…travaillé au corps – son esprit cèdera- il saura épargner au père de ses associés une fin apocalyptique…ainsi va l’Algérie !! Livrée à la CAMARILLA, BRAQUAGE et PILLAGE font RAGE depuis 57 ans…et tous les « CAPORAUX kabranate frança » qui se sont succédé depuis 62 ont agit selon la SACRO-SAINTE RÈGLE de conduite TAKOUL NAKOUL…tehleb nehleb la vache à lait ALGÉRIE…UN par UN notre SELMIA vous poussera en douceur à la porte!!!
    EL MEJD à NOS CHOUHADAS et aux ALGERIEN-N-ES

    80
    4
    Lghoul
    17 octobre 2019 - 13 h 15 min

    Même les membres des familles n’échappent pas. Des pratiques de la gestapo. Et puis c’est quoi la suite avec un régime pareil ? Le goulag pour tout le monde ? qui sait ? Ces gens sont tellement en trans avec la réalité qu’ils ne connaissent aucune limite. Il y a pourtant des traitements pour les psychopathe.

    74
    12
    Vrai sujet
    17 octobre 2019 - 12 h 11 min

    L’arrestation et les « tribulations de Tliba en Tunisie ou ailleurs » est pour moi un non événement, par contre, la séquestration de sa mère est horrible et inadmissible, quel est le rôle de cette pauvre femme dans tout ce mic mac et vous en dites pas un mot. A moins que le titre de l’article m’échappe.
    Quant à la complicité des Services Tunisiens : wait and see .

    77
    17
    ABOU NOUASS
    17 octobre 2019 - 12 h 03 min

    Ce sanguinaire de Gaid, a touché le fond, il est aux abois et il bientôt avoir un infarctus !

    Quand on arrive au point de séquestrer une vieille dame d’un certain âge , pour couvrir ses arrières et faire oeuvre de maître chanteur , cela veut tout dire.

    C’est facile de faire de pieux voeux ou esquisser un geste de semblant de prière devant des caméras alors que l’on s’adonne à de si basses oeuvres et manoeuvres .

    Un musulman ,putatif, qui séquestre une vieille dame, mère d’un autre musulman avec lequel il a partagé monts et merveilles.

    Hé hé , n’est pas musulman qui veut ou qui peut ? that is the question !!!!

    86
    22
    Nadir
    17 octobre 2019 - 11 h 57 min

    Bonne nouvelle.

    24
    27
      Anonyme
      17 octobre 2019 - 12 h 17 min

      C’est une bonne nouvelle pour toi et ton Gaid mais une mauvaise nouvelle pour ceux qui veulent connaître la vérité, car c’est celui qui connait le mieux les secrets de Gaid et ses enfants. Maintenant il va se retrouver en isolement à El Harrach et va être jugé dans le secret comme Toufik (sans témoins). L’autre possibilité c’est qu’il glisse sur une peau de banane…un accident est vite arrivé!!! Mais ne te réjouis pas vite car il a paraît-il caché beaucoup de dossiers avant de partir…le match n’est pas fini!!

      78
      26
        azul
        17 octobre 2019 - 14 h 40 min

        Le moucheron qu’on nomme éphémère, naît le matin, fait son petit à midi, et meurt le soir de vieillesse. L’homme fait de même. Le cadran de son horloge est plus grand ; l’aiguille, sans s’arrêter, est quelque temps de plus à le parcourir ; voilà toute la différence.

        21
        9
    ABOU NOUASS
    17 octobre 2019 - 11 h 51 min

    Dans tous les pays arabes , le ministère des affaires étrangères n’a aucun droit de cité devant le pouvoir dictatorial . Les affaires étrangères n’existent que sur papier et c’est le président qui nomme les consuls, les ambassadeurs et qui traite directement avec les ministères occidentaux.

    Entre pays arabes (tous sous régime dictatorial) les agents secrets s’entendent comme larrons en foire ,
    et opèrent à leur aise dans ces pays.

    Leurs flics respectifs et leurs juges ne sont même pas au courant.

    Et l’on veut prétendre que ce nouveau président tunisien et démocrate ? Mon oeil !!!

    A peine élu président , premier couac venu du voisin algérien et qu’il va traîner tout le long de son mandat.

    Ne s’assemblent que ceux qui se ressemblent !!!

    68
    16
      Le Berbère
      17 octobre 2019 - 20 h 02 min

      Tliba n’est qu’un petit morpion dans la tête de Caïd Garcia..Je me réjouis beaucoup de son arrestation en espérant qu’un jour que celui qui à arrêté Tliba sera lui même arrêté par le peuple …C’est l’histoire d’un voyou qui arrêt un autre voyou qui été au service de cette mafia qui à détruit le pays durat 58 ans …J’espère qu’un jour nous serons en mesure de les jugé …

      26
      5
    57
    17 octobre 2019 - 11 h 48 min

    chantage par la mère une méthode indigne a faire rougir de jalousie Kim Jong-un (le plus grand dictateur du monde pour ceux qu l ignore)

    89
    28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.