Editorial acerbe du Monde contre le pouvoir : une mise en garde de Paris ?

Macron éditorial
Emmanuel Macron en compagnie d'Ahmed Gaïd-Salah. PPAgency

Par Saïd N. Après avoir consacré tout un dossier à la situation qui prévaut en Algérie, paru cette semaine, le quotidien parisien de référence revient avec un éditorial au ton très acerbe contre le pouvoir actuel. La virulence de l’article contraste avec la mollesse, qui s’apparente à une compromission non assumée, du gouvernement français avec Alger, qui est de nouveau montrée du doigt cette semaine, suite à la fermeture d’une chaîne de télévision algérienne, opposée au pouvoir, avec la complicité des autorités françaises.

Intitulé «Algérie : une élection vide de sens», l’éditorial du Monde se lit comme un réquisitoire contre ce qu’il qualifie d’«oripeaux» de l’ancien régime «impuissants à comprendre le sens de l’histoire et à appréhender les aspirations d’une population excédée par l’infélicité dans laquelle le régime a plongé l’Algérie».

Analysant l’évolution de la situation à l’aune des préparatifs de l’élection présidentielle du 12 décembre, l’éditorialiste estime que cette échéance «aurait dû constituer l’aboutissement d’une transition démocratique», mais ce qui est constaté, c’est que «le scrutin prend des allures de parodie». Pour l’auteur, la façon dont le scrutin est organisé «ne crée pas les conditions d’une transition réelle, légitime et transparente vers un accord politique global».

Evoquant le rôle du commandement de l’armée, qui détient la réalité du pouvoir, l’éditorialiste du Monde écrit : «Au lieu de s’inspirer de l’écho du Hirak, le Mouvement populaire, pour tenter de donner de nouvelles perspectives à une Algérie qui en manque tant, l’armée, désormais en première ligne, ne cherche qu’à le neutraliser». L’auteur arrive à cette conclusion que «vouloir perpétuer un système qui a échoué et contre lequel les Algériens sont désormais vaccinés n’aboutira qu’à radicaliser le mécontentement». Et de prévenir que dans ce contexte, «le scrutin du 12 décembre risque d’aboutir à une élection vide de sens avec un taux de participation ridiculement bas», ce qui risque de rendre le pays «ingouvernable».

S. N.

Comment (32)

    Anonyme
    24 octobre 2019 - 11 h 11 min

    C’est juste pour dire que la presse a fait un article courageux pendant la revolution mais au vu des flots d’images de cette revolution seul un article …cest scandaleux …la raison d’État prevau .

    16
    1
    Brahms
    24 octobre 2019 - 4 h 37 min

    Entre dire et faire, il y a une grande différence et entre parler et travailler c’est la même chose. Gaid Salah (79 ans) se croit toujours en 1962 alors que la France est passée dans un autre monde (Europe à 28 pays) donc une force de frappe considérable avec une monnaie forte, armée puissante, industries riches qui peuvent plier un pays en 5/7.

    Si bien que ce général est en réalité un intendant, il gère une boutique (surface en km2) et son stock (pétrole, gaz, uranium, populations, devise du marché parallèle) et quand il ne sait plus sur quels boutons, il faut appuyer, il appelle au secours la France qui vient avec une notice pour lui conseiller de faire comme ceci, comme cela au nom de ses intérêts financiers (ouverture des marchés).

    Voilà, où nous en sommes avec cet intendant qui gère pour la France et qui en retour reçoit des flatteries.

    27
    2
      Omar Khayyam
      24 octobre 2019 - 8 h 49 min

      Cher Brahms vous avez parfois cette propension
      à exprimer en si peu de mots TOUTE NOTRE TRAGÉDIE…pour autant SOMMES-NOUS CONDAMNÉS a SUBIR la misere que nous infligent CES BOUTIQUIERS tout juste capables de vendre RAS-EL-HANOUT!! alors que L’ALGÉRIE a enfanté des GÉNIES /STRATÈGES dans tous les secteurs d’activités économiques et domaines scientifiques…LE MOUVEMENT DU 22 FEVRIER a TRANCHÉ la question…il faut maintenant arrêter de DIRE et passer à L’ACTION qui est de FAIRE…SELMIA jusqu’à la VICTOIRE qui EST à NOTRE PORTÉE DE MAIN
      EL MEJD à NOS CHOUHADAS et MOUDJAHEDS de la 1ère heure

      15
      1
    SaidZ
    24 octobre 2019 - 1 h 39 min

    Le meilleur pour l’algérie ne viendra jamais de l’extérieur.c’est à nous, ses enfants de changer les choses à commencer par la continuité de ce mouvement historique qui n’a jamais duré aussi longtemps dans le temps excepté les années 50.
    Une fois les choses sont claires, nous devrons retrousser nos manches et travailler fort pour notre pays, nous mêmes, nos enfants et les générations futures.
    étant spécialiste en sécurité informatique en amérique du nord, je suis près à prendre le1er vol pour y mettre ma pierre à l’édifice de la nouvelle république.

    21
    2
    Zu spät !
    23 octobre 2019 - 22 h 42 min

    *
    Il est déjà trop tard, comme dit la chanson ! On ne peut plus ramasser le crachat qu’on a jeté par terre.

    3
    10
    Brahms
    23 octobre 2019 - 18 h 30 min

    Un peu de sérieux mais qui va voter pour des voleurs, des escrocs ou des brigands qui vident les caisses chaque année. Quand le FMi et la Banque mondiale toqueront à la porte, la donne changera. Mais actuellement, ce pouvoir croque la poire et le fric s’en va en Suisse, Belgique, Paris nous laissant le dinar de type papier buvard comme monnaie de Monopoly. Rendez vous compte, il y a 05 à 06 millions d’algériens en France qui ont la nationalité française sans compter les couples mixtes. Par conséquent, ce gouvernement gère juste l’intendance du Trésor de guerre (pétrole, gaz, uranium, devise) comme le faisait le Dey D’Alger sous l’occupation Turque.
    Ne rien attendre de ce Gouvernement sinon vous allez perdre votre vie à attendre sans arrêt étant précisé qu’il n’arrive même pas à délivrer des passeports aux harragas qui croupissent en Espagne et ailleurs.

    34
    8
    ABOU NOUASS
    23 octobre 2019 - 17 h 08 min

    @ Zaatar ,

    Olive c’est certainement la grosse Naïma SALHI ,même si Olive est frêle.

    Donc Gaid Salah serait automatiquement Thymotée

    16
    5
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 16 h 46 min

    Je ne sais pas pourquoi mais hier j ai regardé un documentaire sur la Birmanie et j ai trouvé beaucoup de points communs avec notre junte militaire.
    A l indépendance en 1962 ,à cause des divergences entre eux les militaires ont assassiné leur chef celui là même qui a organisé la lutte armée contre leur colonisateur anglais et depuis ils n ont jamais lâcher le pouvoir sinon de façade .
    Après avoir mis la fille du chef assassiné pendant 20 ans en résidence surveillé ,ils ont lâché du leste pour laisser un peu de pouvoir aux civils mais ont gardé les affaires intérieures et militaires sous leur coupe et l ont même inscrit dans la constitution.
    Durant les exactions contre les rohingas,le gouvernement civil ne pouvait rien faire ,ni même rouspéter car ils étaient poings et mains liés par la constitution .
    Il s est trouvé seul face aux remontrances des institutions internationales .
    Donc j espère que le peuple algérien et nos élites seront assez vigilants pour ne pas commettre les mêmes erreurs car comme en Birmanie après 50 ans de règne absolu l armée ne cédera pas facilement le pouvoir.
    (Émission ARTE thema 22 / 10/ 2019)

    31
    9
    JOKER
    23 octobre 2019 - 16 h 23 min

    Un général qui recoit son président MDR…

    19
    11
    azul
    23 octobre 2019 - 15 h 24 min

    toute les démocraties du monde et qui travaille avec les dictateurs, finiront par perdre un jour
    on joue pas avec les démons

    32
    7
    lhadi
    23 octobre 2019 - 15 h 12 min

    Analyse manichéenne de la situation… alors que les événements montrent bien toute sa complexité.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    12
    30
    Felfel Har
    23 octobre 2019 - 13 h 53 min

    Il est difficile de donner tort au journaliste du Monde dont le verdict est sans appel: l’armée qui a géré le pays depuis 1962 n’a plus sa place dans la nouvelle république, actuellement en gestation. D’échec en échec, elle a mené le pays à la faillite économique, à une crise sociale sans précédent et à une perte de prestige à l’international; et la moindre des choses, c’est qu’elle se retire de la gestion (directe ou indirecte) des affaires publiques.
    L’armée n’a pour vocation d’adouber et d’imposer X ou Y pour tel ou tel autre poste dans la grande administration de l’État. Qu’elle s’occupe des missions que la Constitution lui confie, stricto sensu!
    Le journaliste du Monde devrait toutefois comprendre que les Algériens aiment laver leur linge en famille, sans interférence de qui que ce soit et surtout sans paternalisme de mauvais aloi.

    37
    31
      Felfel Har
      23 octobre 2019 - 18 h 22 min

      Les moucherons de service pululent et agissent sur commande chaque fois que leur protecteur est en danger. Ce ne sera pas le nombre de pouces en bas qui m’empêchera de dénoncer les dérapages et les incartades du gouvernement actuel qui, dans la tempête qu’il a créée, se comporte comme un bâteau ivre, sans capitaine qualifié, ni instruments.

      28
      5
    Kahina-DZ
    23 octobre 2019 - 12 h 29 min

    Qu’ en est -il de l’ingérence française dans les affaires internes Algéro-Algériennes
    À l’époque de Boutesrika, le quotidien parisien était plus calme et aveugle. Tout le monde mangeait à en vomir.
    L’habitude est une seconde nature !

    22
    28
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 12 h 05 min

    Une mise en garde de Paris??? Vous prenez le Monde pour la revue El Djeich?? Il arrive que l’avis du Monde soit le même que celui du gouvernement français mais à de nombreuses reprises ce journal a appelé le gouvernement a revoir sa copie aussi bien sur des sujets intérieures que sur la politique extérieure. Souvent c’est les journaux qui essaient d’influencer le gouvernement en prenant à temoin l’opinion publique…

    65
    10
    57
    23 octobre 2019 - 12 h 04 min

    LA PHOTO PARLE D ELLE MÊME

    19
    12
    ABOU NOUASS
    23 octobre 2019 - 11 h 25 min

    Macron peut-il faire oeuvre de simulacre pour sauver la face ?
    Rien n’est impossible , pour sauver son protecteur, et……les intérêts de son propre pas, quand on connaît
    les visées expansionnistes économiques de son conseiller qui n’a jamais porté dans son coeur notre pays, le fameux breton jean Yves le Drian.

    Ils feraient mieux de respecter la volonté de la révolution du sourire et s’éloigner de ce pouvoir à l’agonie , ce qu’on considérerait alors comme un changement de cap qui les honorerait pour l’avenir.

    60
    11
    Nadir
    23 octobre 2019 - 11 h 23 min

    El Magharibia n’est pas une chaine Algérienne, c’est vrais que ça appartient a un Algérien, le fils du terroriste abassi el madani mais les financement viennent du Qatar, et la société est Qatari donc c’est une chaine Qatari.
    Personnellement je suis très content que cette chaine soit fermé, ce n’est pas une atteinte a la liberté d’expression mais une assistance a personne en danger. c’est une chaine de terroristes.

    60
    20
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 11 h 18 min

    Il était temps que les français comprennent que les algériens ne vont plus se laisser manger comme des agneaux par une junte militaire qui a vendu son âme juste pour plaire à certains d entre eux qui voyaient l Algérie comme une vache à traire ,et cela juste pour se maintenir au pouvoir!!!
    La France a intérêt à avoir des interlocuteurs civils honnêtes et compétents qui cherchent à avoir des relations apaisées et transparentes avec tous ces partenaires.
    Une Algérie prospère et démocratique sera plus en mesure d avoir des relations économiques gagnantes gagnantes avec l Europe et donc la France d autant que plus de 5 millions de citoyens originaires de l Algérie vivent sur son territoire .

    60
    15
    Zaatar
    23 octobre 2019 - 11 h 17 min

    Je pense que le journal le monde a comparé Gaid Salah à popeye. Mais qui est Olive?

    15
    14
    Nadir
    23 octobre 2019 - 11 h 15 min

    Si je comprend bien, c’est une bonne nouvelles ça voudra dire que le régime qu’on a en ce moment n’est pas hisbe Franca n’est ce pas ? si la France est contre !!! ça doit nous rassurer non ?

    36
    37
    Socrate
    23 octobre 2019 - 10 h 33 min

    Désolé mais la presse est LIBRE en France et n’obéis pas aux désirs du « Palais » comme en Algérie ! De toute façon ceux qui s’intéressent à l’Algérie en France pensent un peu près tous la même chose de cette « élection ».

    50
    12
      Heidegger Alias Elephant Man
      23 octobre 2019 - 13 h 47 min

      @Socrate version sioniste
      La presse est LIBRE en France, la bonne blague.
      Comme tout merdias Le Monde est inféodé au sionisme, un torchon gaucho-sioniste, pro PS parti SS pro DSK …anciennement co-dirigé par feu Pierre Bergé que l’on ne présente plus ami de Jack Lang et élevé outre en France à la légion d’honneur makhnazi.
      Si la presse est LIBRE en France pourquoi Youcef Benzatat a été censuré sur mediapart pour son article « Les vampires ne se nourrissent du sang des leurs » que je vous recommande chaudement.

      16
      44
        Anonyme
        23 octobre 2019 - 14 h 44 min

        @Elephant Man comme l’a dit Socrate la presse en France est LIBRE!! Vous avez des vendus, du lobbying par certains propriétaires de journaux mais de l’extrême gauche à l’extrême droite tout le monde s’exprime. Arretez votre baratin Anti-français à 2 sous

        45
        19
          Elephant Man
          23 octobre 2019 - 17 h 47 min

          @SCHMILBLICK et cie
          Dans le monde de oui oui (dessin animé pour enfants).
          La RÉALITÉ DES FAITS ne vous en déplaise, ça vous fait mal et ça vous brûle.
          15h de garde à vue pour le journaliste panamza pour avoir démontrer l’origine israélienne des attentats sous faux drapeau.

          D’ailleurs c’est Jacques Attali lui-même pas Elephant Man qui a déclaré qu’il faisait les Présidents de la République Française (après Chirac) et qu’il connaissait déjà le nom du ou de la prochaine, interrogez Le Monde merdia de référence.
          BE SEEING YOU 😉

          10
          35
          AZUL
          24 octobre 2019 - 3 h 41 min

          @ LELEPHANT MAN-ANONYME
          La psychanalyse est un remède contre l’ignorance. Elle est sans effet sur la c…

          30
          1
        La boulitik selon Elephant Man
        23 octobre 2019 - 17 h 22 min

        Que c’est simple la politique avec Elephant Man!!! La gauche? Sioniste!! la droite? Sioniste!! L’extrême droite? Sioniste!! L’extrême gauche? Sioniste!!, les anarchistes? Sionistes? Les anti-sémites? Sionistes!! Avouez que c’est d’une simplicité!!!

        30
        14
    Omar Khayyam
    23 octobre 2019 - 9 h 06 min

    Aux benflis teboune et tous ceux et celles qui participent à la diversion tout azimuts pour faire valoir L’ILLUSION d’une élection DÉJÀ MORTE parce que CADUC, RÉCUSÉE, REFUSÉE, RÉVOQUÉE par le son excellence le PEUPLE ALGERIEN…!!! N’AVEZ-VOUS pas HOOOOOONTE (matehechmouch) alors que NOS FRÈRES et SŒURS et le MOUDJAHED SI BOURAGAA (86 ans) SUBISSENT L’ARBITRAIRE NÉOCOLONIAL le plus ABJECT du GANG des KABRANETES pour une simple divergence d’opinion (alors que la liberté d’opinion est actée dans la la constitution de 1988 qui n’est dans les faits que la copie misérablement conforme à sa SŒUR française de 1958)…N’AVEZ-VOUS pas HOOOOOONTE d’avoir les dents qui raclent cette terre irriguée du sang de NOS CHOUHADAS…N’AVEZ-VOUS pas HOOOOOONTE
    يا اهل العار QUE VOUS VOULIEZ à VOTRE TOUR (LES ALGÉRIENS L’ONT PARFAITEMENT COMPRIS) vous ATTABLER à dévorer la tête du PAUVRE تكلو راس المسكين …N’AVEZ-VOUS pas HOOOOOONTE
    يا اهل العار de VOULOIR avec cette PRÉTENTION DÉMESURÉE changer le cours du fleuve alors que VOUS N’AUREZ dans L’ABSOLU AUCUN POUVOIR si ce n’est celui D’EXÉCUTANTS PATENTÉS…N’AVEZ-VOUS pas HOOOOOONTE يا اهل العار de votre énième suprême TRAITRISE ALORS QUE SI BOURAGAA 86 ans se dresse VENT DEBOUT pour CLAMER à la face de ses ERSATZ de justicier « Vous êtes un fonctionnaire indiscipliné. Moi, je ne reconnais pas ce gouvernement illégitime et je ne vais pas trahir le hirak »
    AYEZ, au crépuscule de vos vie, cet epsilonesque scrupule de RESPECT envers LES ALGERIEN-NE-S car ILS ONT DIT NON…!!! ILS VOUS ONT DIT 57 ans BARAKET!!!!!!

    86
    11
    Lghoul
    23 octobre 2019 - 7 h 57 min

    « «Algérie : une élection vide de sens» » – Mais ne dit il pas vrai ? C’est en effet une non-élection même si on avait 90% du peuple neutre alors que 90% sont contre. Pourquoi ? Parce que la junte continue de mépriser le peuple en parachutant des candidats du FLN/RND ou originaire du FLN/RND et ayant fait parti du fiasco de 20 ans de boutef. En plus, comment imposer des vieux de presque 80 ans a un peuple dont 70% de la population a moins de 45 ans ? En plus comment reconduire des gens qui ont fait parti du système de l’échec du pays a travers la corruption organisée et institutionalisée a tous les échelons de la société ? C’est comme si 20 ans de dilapidations des deniers publiques, de la persécution de tous les gens capables de travailler, de la chasse des jeunes a travers la mer, et maintenant de l’emprisonnement de tout ce qui bouge n’ont pas suffit pour reconduire une dictature génétique aux cerveaux reformés !

    83
    7
      Mariole
      23 octobre 2019 - 9 h 03 min

      …Le caïd salah et ses complices protège leurs arrières et celles de leurs rejetons dépravés, ils n’ont cure de l’Algérie ni de la démocratie. Un bourrin à qui vous donner des fleurs de clous girofle ne les sent pas il les bouffe! Nous pouvons envier à la Tunisie son armée républicaine quoique l’on dise. Les personnes qui nous likent pas ce genre d’article n’ont qu’à se lire les torchons du pourvoir qui peuvent assouvir leur sentiments dictatoriaux et nihilistes.

      61
      8
      @elGhoul
      23 octobre 2019 - 13 h 29 min

      La France sera la 1ere benefiviaire du Hirak.
      Si elle soutient le regime qui nous mène vers une destabilisation,la France sera la 1ere à ètre envahie par l’immigration clandestine.Car une destabilisation de LAlgérie ouvrira une grande brèche pour l’immigratiion africaine (

      42
      7
        azul
        23 octobre 2019 - 15 h 21 min

        et ne pas oublier qu’ils ont beaucoup à gagner avec une démocratie, un changement de régime ,que avec ces dictateurs (suceurs de sang)

        41
        2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.