Sortie intempestive de Saïdani : la réponse cinglante du général Medjahed

Madjahed secrétaire général
Le général à la retraite Abdelaziz Medjahed. D. R.

Par Mohamed K. La sortie intempestive de l’ex-secrétaire général du FLN, connu aussi pour être un symbole du système qui est toujours au pouvoir, ne finit pas de provoquer des vagues. Après la réaction timorée du porte-parole du gouvernement, suivie de celles, plus virulentes, de quelques organisations et associations, c’est au tour d’un général à la retraite, Abdelaziz Medjahed, de commenter la provocation d’Amar Saïdani. Dans une déclaration, cet ancien officier de l’ANP ne se contente pas de répliquer à Saïdani, mais tient à rappeler le parcours de cet homme-lige du régime, en  le qualifiant d’«instrument de la issaba», pour avoir été imposé en 2002 par l’ex-président Abdelaziz Bouteflika à la tête de l’APN en remplacement de Karim Younès qu’il avait limogé.

Sur sa lancée, le général Medjahed ajoute qu’Amar Saïdani est «un personnage qui a émergé à l’époque des nains», estimant qu’il ne connaît rien à l’histoire et jugeant tout simplement «stupides» ses propos sur le Sahara Occidental. Le général à la retraite ne s’explique pas cette sortie, «au moment où le pays traverse une période de transition difficile».

Pour rappel, l’ex-secrétaire général du FLN, connu pour être proche de l’actuel chef d’état-major de l’armée, avait déclaré que «le Sahara est marocain et rien d’autre que marocain. Il a été retiré du Maroc à la conférence de Berlin», soulignant que «l’Algérie, qui verse beaucoup d’argent à l’organisation appelée Polisario durant plus de 50 ans, a payé un prix très élevé, sans que l’organisation fasse quoi que ce soit ou ne sorte de l’impasse». Il avait, dans le même sillage, plaidé pour la réouverture des frontières avec le Maroc, fermées depuis 1994.

M. K.

Comment (34)

    Imane Marsel
    24 octobre 2019 - 10 h 16 min

    Ce Mjahad est bien un militaire non?
    Il se positionnait comment durant les 20 vingt dernières années
    A-t-on cherché à savoir ce qu’il a fait durant la décennie noire

    Est il mieux placé pour donner la morale à Saidani ?
    C’est du kif kif au même arrêter vos duperies

    14
    3
    Anonyme
    24 octobre 2019 - 9 h 16 min

    comment dans la patrie de benmhidi,un.individu hybride a l,origine douteuse peut se hisser au sommet de l,etat et detourner l,argent du peuple grace au traitre bouteflika

    10
    5
    Brahms
    24 octobre 2019 - 4 h 51 min

    L’Algérie, le Maroc, la Tunisie sont des pays inter – dépendants et non indépendants. Ces pays sont gérés par la France qui pompent les matières premières et installent des intendants en fonction de ses attentes financières.
    Les populations de ces 03 pays sont considérés comme des esclaves, des serviteurs, des sous – citoyens ballottaient entre les 02 rives de la méditerranée et qui resteront toujours sous des statuts de victimes (travail précaire sous payé, discriminés, sans papiers, sans logements, sans argent, sans travail, sans retraite confortable, prison pour trafics de stupéfiants, escroqueries). Voilà, où nous en sommes avec ces intendants de la France vérifiable sur le terrain.

    14
    6
    abdeka
    23 octobre 2019 - 20 h 59 min

    Pour un Algérien simple la chose qui intéresse de …. c’est comment il a réussi à détourner 3200 milliards l’équivalent de 300 millions d’euros pour le reste se qu’il dit n’a aucune espèce d’importance.

    26
    10
    DYHIA-DZ
    23 octobre 2019 - 17 h 59 min

    [email protected]

    La signification d’une bêtise est très subjective ?? Qui va corriger qui ??
    Tu veux imposer tes bêtises à tout le monde…

    12
    19
      Momo
      23 octobre 2019 - 23 h 06 min

      Tu venais juste de dire que tu ne répondais pas aux commentaires. Quand je parlais de bêtises, hein?

      6
      7
    ABOU NOUASS
    23 octobre 2019 - 16 h 49 min

    @ Anonyme 23 octobre 2019 à 12h04

    Mais c’est depuis 1962 que l’Algérie est présidée comme une république bananière, à fortiori à partir de 1999, avec l’arrivée de fakhamatouhou le nain boutéf’ , sa smala et sa cour de courtisans aplatventristes.

    84
    8
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 16 h 35 min

    Il faudrait emprisonner les journalistes de TSA C’est ça?? Maintenant ce n’est plus Saidani qui est coupable, c’est celui qui a accepté cet interview!!! N’importe quoi!! Si on est encore en dictature ce n’est pas par hasard…

    26
    18
    Momo
    23 octobre 2019 - 14 h 49 min

    Gaid a inventé le droit de réserve pour les généraux à la retraite. Et Il en use et abuse à sa convenance.
    Quand un général à la retraite comme Ghediri ou Benhadid ose donner son avis sur ce qui se passe dans le pays, alors Gaid sévit. Quand ce général Medjahed commente les propos d’un traître , ce n’est plus une atteinte au droit de réserve .
    Allez comprendre ces lois à géométrie variable.

    64
    6
    Le fils des Aurès
    23 octobre 2019 - 14 h 37 min

    C’est grâce à ce genre de général qu’un drebki tunisien arrive au sommet du pouvoir et s’accapare une fortune colossale puis nous faire un « un bras d’h…..r » à partir de Paris. C’est plus facile de parler de ce drebki maintenant qu’il n’est plus là, il est courageux ce « général » …

    60
    143
    SoyonsLogique
    23 octobre 2019 - 14 h 05 min

    Ce que je note de cet article c’est la photo d’un general à la retraite qui a l’air tres en forme et autrement plus jeune de ce Gaid qui a de la difficulté à se déplacer.
    Ce General ne va pas tarder à se faire sur les doigts car il a contrevenu à la loi que Gaid a fait passer il y a quelques semaines et qui interdit à tout militaire à la retraite de parler politique.

    19
    15
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 14 h 00 min

    As a ouvert un nouveau front mediatico polémique téléguidé pour faire diversion afin de protéger le soldat rayane, vu que tous les capsiglis concoctés dans les labos n arrivent pas à se greffer.

    14
    13
    Chef de Issaba
    23 octobre 2019 - 13 h 48 min

    Le pire ennemie de l´Algerie ce sont ces généraux, qui ouvrent leurs becs jour et nuit pour un oui ou pour non, alors que dans les pays qui se respectent on entend jamais un général qui monopolise les medias… et en plus ils parlent de « Issaba », sachant bien que ce sont eux-mêmes les chefs de cette « Issaba » qui sucent le sang de l´Algerie et cela depuis 1962. BASTA les militaires foutez nous la paix.

    48
    13
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 13 h 05 min

    Quand Rahabi ancien diplomate et ancien chef de cabinet du ministre des affaires étrangères remet en place Saidani il est dans son rôle et j’applaudis. Quand c’est un militaire, je n’ai rien à cirer de son avis qu’il soit caporal ou général

    45
    20
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 12 h 04 min

    Qu’est qu’on attend pour foutre en tôle cette marionnette de Saïdani qui traîne déjà plusieurs casseroles.

    Pourquoi la justice n’ouvre t’elle pas de dossier à son égard ? D’où lui vient toute sa richesse ?

    A croire que nous sommes encore dans une république bananière.

    Vivement la 2e république.

    62
    32
    Salim
    23 octobre 2019 - 11 h 53 min

    De danseur du ventre au bendir et à la derbouka, pourquoi accorde t on autant d’importance à ce que lui a fait dire un journal électronique camélion , la meilleure réponse c’est le mepris par le silence ou encore mieux que le pouvoir actuel le traduise en justice
    As t-il milité dans une association, parti politique, quel est son niveau scolaire , on n’ose meme dire universitaire, il n’était que le valet de ses Maitres, comment un individu pareil se retrouve avec une résidence à Paris et en UK s’il n’a pas ramené avec lui quelques millions d’euros ( on parle de plus de 300 millions )

    14
    26
      `SoyonsLogique
      23 octobre 2019 - 13 h 59 min

      Cette tete à claque est trop médiatisée.Ainsi on lui accorde trop d’importance!!!!

      C’est le journal TSA qui est à blamer.Ce journal se targue d’ètre le plus grand média en Algérie,qu’il est censuré alors qu’il ouvre ses colonnes à un corrompu abjecte,un ennemi des Algeriens.

      13
      30
    DYHIA-DZ
    23 octobre 2019 - 11 h 29 min

    Un mandat d’arrêt international sera la réponse la plus sanglante au traitre et voleur des banques, le tunisien Saadani.Elle est plus que attendue.
    Comment se fait-il qu’un agent des services marrouki se retrouve dans la haute sphère du pouvoir ?? OK , on a la réponse…C’est fakhamatouhou l’autre traitre de la nation qui l’avait placé…Et il voulait un 5eme désastre pour l’Algérie. C’est une vraie Moussiba… Son jugement devient de plus en plus indispensable, pour effacer ses traces et soulager l’Algérie de ses trahisons.

    61
    31
      DYHIA-DZ
      23 octobre 2019 - 13 h 35 min

      Lire: Cinglante.

      30
      19
        ?
        23 octobre 2019 - 15 h 58 min

        @ DYHIA-DZ
        moi personnellement, je ne lis pas les commentaires des autres.je réponds directement à l article.

        14
        4
          Momo
          23 octobre 2019 - 17 h 04 min

          Parfait tu parles toute seule. Mais quand tu dis des bêtises on est là pour te corriger. C’est une question de salubrité publique puisque c’est un espace partagé. Par contre, Tu n’es pas obligée de lires nos commentaires à propos des tiens.

          12
          19
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 11 h 27 min

    D’après le journal El W. (édition en ligne du 22/10/19), il vit actuellement à Paris et il n’a pas répondu à deux convocations de la justice pour des affaires graves de détournements. Ses déclarations politiques ne semblent être qu’une diversion pour faire oublier ce pourquoi la justice le réclame.

    17
    25
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 11 h 21 min

    Finalement, c’est A. Bouteflika qui doit être jugé pour avoir placé des espions au pouvoir

    20
    23
    wina
    23 octobre 2019 - 11 h 16 min

    Qui a dit que les militaires sont interdit de Boulitik?

    15
    13
    57
    23 octobre 2019 - 11 h 11 min

    MEDJEHD EST IL ASSE PUISSANT??? POUR LUI FERMER SON CLAPET, RAYER SA PHOTO DES MÉDIAS ET ENTERRER VIVANT CETTE CARICATURE DE LA NATURE
    OU POURQUOI PAS ?? …

    5
    16
    Anonyme
    23 octobre 2019 - 10 h 28 min

    Saïdani vit pénard en France avec sa famille comme de nombreux anciens responsables devenus riches en un temps record.. Ce que se dit sur lui , très probablement qu’ il s’en fiche totalement, car le régime algérien est un panier de crabes où tout le monde vomit sur tout le monde, surtout quand ça peut faire entrer des devises sur le compte bancaire.

    23
    15
    Amazigghkan
    23 octobre 2019 - 10 h 05 min

    Les militaires à la retraite ne doivent pas se mêler de politique, d’ailleurs c’est pour cette raison que certains sont en prison. Il paraît que les généraux à la retraite ont une pension mensuelle de 500 000 DA sans compter les biens mal acquis tout le long de leur parcours. Saïdani est une … qui n’a pas une once de patriotisme. Saïdani est pire qu’un Harki, il mérite la destitution de la nationalité algérienne.

    15
    19
    Jean-Boucane
    23 octobre 2019 - 9 h 53 min

    Saidani a fait comme les résidus du FIS, il cherche une protection au Maroc pour ne pas finir à El Harrach… Car il sait que la Tunisie (son pays d’origine) peut l’envoyer directement en Algerie!!! Donc, il ne faut pas preter attention à ce qu’il dit d’ailleurs la majorité des algériens revent de voir Saidani à El Harrach avec son copain Tlibia!!!

    17
    24
    sahara occidenatl historiquement terre de sanhadja
    23 octobre 2019 - 9 h 47 min

    on parle de saidani mais on oublie le journaliste et le journal qui a publié de telles propagandes marocaines. ce journal a t il des modérateurs? en outre, cette déclaration répondait à un timing bien précis, réunion des nations unies pour la minurso, pourquoi les journalistes n’ont pas différé cette déclaration de cet agent du makhzen qui nuit tellement au front polisario et à la diplomatie sud africaine et algérienne? les journalistes algériens sont ils bien formés? en tout cas les hizb frenssa et du makhzen en algérie sont bien partout. vive chakib khelil le seul au moins on est certain que la france ne peut pas l’approcher et il est l’ennemi déclaré de la france et du makhzen; moi je propose trois noms de présidents temporaires pour sortir l’algérie de la crise politique qui nuit gravement à l’algérie et à sa diplomatie, hamrouche, nezzar ou khelil! le hizb frenssa est très difficilement délogeable en algérie.

    4
    38
    Eh ben
    23 octobre 2019 - 9 h 38 min

    Ya plus de generaux ke de civils en algerie ce ki fait la solidite du systeme .a chaque foi un general ,un general un gen ai mare ke des generaux c trop la.

    20
    10
    la ligne rouge est dépassée
    23 octobre 2019 - 9 h 19 min

    si le traitre amar saidani est « connu pour être proche de l’actuel chef d’état-major de l’armée » donc de gaid salah, alors la ligne rouge rouge vient d’être passé par gaid salah, il doit impérativement ou démissionner ou faire arrêter saidani pour haute trahison, mensonge d’Etat, nuisance à la nation algérienne et notre diplomatie, intelligence avec l’ennemi et porte parole de la propagande du makhzen, .. sans oublié détournement de fonds et enrichissement illicite. amar saidani qu’ils sache que le hirak ne lâchera jamais et gaid salah son protecteur devra aussi expliquer son comportement! nul n’est au dessus de la loi algérienne et des principes de la nation!

    18
    21
    Défoncer une porte ouverte
    23 octobre 2019 - 8 h 37 min

    Réponse cinglante ???
    « La montagne accouche d’une souris », tel que je qualifierai la réaction ce Général avec une barbe hypocrite de « Laico-islamiste ».
    Secret de polichinelle, rien de nouveau ni d’intelligent. Rien que du réchauffé..

    52
    22
    ABOU NOUASS
    23 octobre 2019 - 8 h 09 min

    Dans ce post, vous dites : Réponse cinglante .

    Mais vous ne nous dites pas le contenu de sa réponse cinglante. C’est un peu sommaire comme réponse.

    64
    10
      ?
      23 octobre 2019 - 10 h 20 min

      @ ABOU
      VOUS AVEZ PAS FAIS MIEUX NON PLUS…

      15
      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.