Le Mouvement populaire prépare de nouvelles actions contre la dictature

manif tenants du pouvoir
Les opérations pour contrer le pourvoir s'intensifient. PPAgency

Par Nabil D. – L’entêtement des tenants du pouvoir actuels fait craindre aux millions de citoyens qui manifestent depuis huit mois un passage en force le 12 décembre prochain, en imposant un Président issu du système. Aussi, depuis les deux derniers vendredis, le Hirak s’est-il attelé à mettre en place de nouveaux procédés de contestation pour acculer davantage le régime et le pousser vers la porte de sortie.

Un consensus semble s’être dégagé à travers les réseaux sociaux pour mener une action en plusieurs phases jusqu’à la date de la tenue de la présidentielle imposée par le chef d’état-major de l’armée, à partir d’une caserne, et rejetée par l’écrasante majorité des citoyens qui appellent à l’instauration d’un Etat civil et non militaire.

Il est question, selon de nombreuses sources, d’une grève générale dont la revendication principale est l’annulation pure et simple des élections et le départ immédiat des hommes ayant construit le système Bouteflika et, en premier lieu, Gaïd-Salah et son entourage immédiat.

Plusieurs actions en appui ou en préparation à cette grève générale sont envisagées. Les manifestants sont invités, entre autres, à porter des t-shirts imprégnés du symbole de l’amazighité. «Une façon de répondre à la répression du régime tout en se protégeant de la justice aux ordres», fait-on remarquer. A cette action viendra s’ajouter l’expression de la colère des citoyens à travers un procédé adopté sous le joug colonial et qui consiste à faire du tapage diurne et nocturne par l’usage de pilons (mehraz) entre 20 heures et 21 heures et de klaxons entre 12h30 et 13h.

Ces actions, insistent les animateurs du Mouvement populaire sur les réseaux sociaux, doivent être en phase avec le caractère «responsable» du Hirak et «ne doivent aucunement nuire à l’économie, ni à l’intérêt du pays». La grève générale passerait d’un jour par semaine, soit la veille des manifestations du vendredi, à la grève générale totale à l’approche de l’échéance électorale si le régime persiste dans son entêtement à la tenir et si le Mouvement populaire échoue à le faire tomber par les voies suivies jusque-là.

N. D.

Comment (22)

    Brahms
    25 octobre 2019 - 12 h 25 min

    Régime corrompu jusqu’à la moelle. Les émigrés ne viendront plus, pas d’avions, pas de bateaux, pas de voitures et pas de devises et ce, pendant 05 ans. Plus personne ne viendra au pays, le temps que ce Gouvernement de corrompus et de malhonnêtes dégage totalement. Allez fissa fissa (dehors). En maison de retraite, les vieux gâteux, votre temps est fini, vous n’allez pas rester jusqu’à 100 ans à enquiquiner les citoyens. Y en a marre de vos blablas blablas qui ne mènent nulle part, route sans issue.
    Ah oui, il va falloir faire une association pour attaquer tous ces corrompus en France ou ailleurs afin de saisir tous leurs biens mal acquis (argent illicite).

    azul
    24 octobre 2019 - 21 h 50 min

    Refuser, c’est se révolter contre l’injustice du sort, lui montrer qu’on est plus fort que lui.

      @azul
      25 octobre 2019 - 13 h 14 min

      Oui effectivement,il est temps pour le Hirak de se radicaliser tout en restant PACIFIQUE.
      Moi je suggère une marche inédite qui sera réalisable et qui aura un impact majeur tant à l’interne qu’à l’international.
      FAIRE DEFILER UNIQUEMENT DES ENFANTS
      DE 9ans à 14 ans et qui brandiront des slogans,des drapeaux nationaux et l’emblème
      amazigh.
      Ils formeront un carré d’une centaine de metres de longueur ,marcheront au milieu de la rue, encadrés et protégés par un cordon composé de parents et de bénévoles.
      Une autre variante serait de faire défiler les enfants accompagnés unquement de personnes àgées composées de grands parents et benevoles àgés.
      Apres tout le Hirak se bat pour l’avenir de nos enfants et petits enfants et que la vieille garde remet le flambeau à la jeune generation.

    Lghoul
    24 octobre 2019 - 21 h 18 min

    Le traître bensalah s’est fait ridiculiser devant poutine. Il pleurnichait pour implorer de l’ aide en révélant tout. Quelle honte de voir des illégitimes ignards faire semblant de parler à notre place. Apparemment il voudrait dire à poutine qu’il « maîtrise » la situation. De mensonge en mensonge ils ne peuvent sortir.
    Ces gens sont prêts à vendre le pays pour sauver leur peau. Vivement la fin de ce régime fontoche et pourri de corrompus.

    Zaatar
    24 octobre 2019 - 19 h 17 min

    On ne le répétera jamais assez. Ce pouvoir est pourri jysqu’a la moelle et n’hésitera pas a sacrifier tout le monde pour son seul intérêt c’est a dire rester au pouvoir. Aussi, il n ya qu’une seule façon Pacifique de le démolir, c’est d’arrêter de travailler. Tous les algeriens vivants en algerie doivent arrêter de travailler. Il faudra s’attendre alors à une répression féroce du pouvoir avec comme couverture l’application de la loi qui comme tout le monde le sait n’a plus aucun sens du moment que tous sont illégitimes depuis le 9 juillet 2019. Tout le monde ne doit plus aller travailler, il faut leur couper toutes les vivres. Toutes les industries doivent s’arrêter et il faudra s’armer de beaucoup de courage.

      Lghoul
      24 octobre 2019 - 21 h 21 min

      Commencer par paralyser le pétrole et le gaz avec toute la chaîne de distribution et de logistique sans oublier les ports de départ.

        Lyes Oukane
        25 octobre 2019 - 5 h 48 min

        @ Lgoul . Bloquer l’exportation de nos hydrocarbures donc des ports ,pourquoi pas . Mais il ne faudrait pas paralyser notre chaîne de distribution pour la consommation interne . Ya saabi ,l’hiver arrive et nos compatriotes n’ont pas besoin de ça …

          Lghoul
          25 octobre 2019 - 8 h 33 min

          @Lyes Oukane – Juste pour l’exportation – pas la consommation interne – car il faudrait commencer a la source de TOUS nos maux et la source de la corruption; Les revenus du pétrole et du gaz qui les aide a jeter l’argent par les fênetres pour acheter jadis « la paix sociale » et maintenant leur ILLEGITIMITE fragrante. Leurs clients ne seront pas contents aussi si des retards de livraisons sont signalés. Donc taper ou ça fait mal au regime pas pas au peuple.

    Slimene
    24 octobre 2019 - 17 h 15 min
    57
    24 octobre 2019 - 15 h 23 min

    m est il possible de déposer une plainte contre caid auprès du TPI pour abus de pouvoir abus et usurpation d autorités détournement des bien du peuple arrestation arbitraire des démocrates qu on enferme ce malade

      Momo
      24 octobre 2019 - 20 h 05 min

      Attendons d’abord. Tant qu’il ne sort pas les chars dans les rues d’Algérie il y a matière à tempérer. Mais s’il le fait alors des dizaines de plaintes au TPI seront déposées en Europe et en Amérique.

    I had a dream
    24 octobre 2019 - 14 h 45 min

    Apres l’independance j’aimerais bien voir tous les grands chanteurs algeriens faire des galas artistiques ds tous les grands stades et salles a travers toutes les willayas algeriens.what a dream !! Ca va unir tous les algeriens et renforcer notre fraternities.

    Lghoul
    24 octobre 2019 - 12 h 57 min

    « Les manifestants sont invités, en autres, à porter des t-shirts imprégnés du symbole de l’amazighité. «Une façon de répondre à la répression du régime tout en se protégeant de la justice aux ordres» » – Dans quelle constitution ou loi algérienne est inscrit que l’emblème Amazigh et un emblème du crime ? Il est le symbôle de notre identité et est présent dans tous les pays d’afrique du nord. Mais cette haine des autres et de la diversité, activement conseillée par les kharabes du moyen orient n’aboutit qu’a une conclusion et une seule: Se retrouver devant un mur impossible a franchir. Depuis quand un dictateur arabe a quitté le pouvoir dignement et la tête haute ? Sans exception, ils sont tous jetés dans les poubelles de l’histoire.
    Sans parler des saddam, kaddafi etc. Voyons juste d’autres exemples de chez nous: Supposons que boutef a décidé de quitter le pouvoir quand il a annoncé a setif son « tab djananouh » – Avec l’idôlatrie qui fut une mode nationale a l’époque, il serait peut être considéré le saint des saints aujourd’hui. Mais comme la mentalité khoroto est trop goinfre et trop prétentieuse, elle ne connait jamais ses limites. Résulta: Regardez comment il est en train de finir ses jours: Comme un objet sans valeur, abondonné et oublié par tous les aplaventristes opportunistes qui ne cessent de ramper devant lui. Ils ne lui rendent même pas de visite aujourd’hui. Le même exemple s’applique au pharaon, s’il avait tenu parole: Accompagner le peuple, l’aider a passer la phase de transition et se retirer définitivement de la vie militaire et politique. Ils serait considéré par une grande partie de la population comme étant « le sauveur » de l’Algérie car il a mis la plupart des corrompus en prison, aidé le peuple a décider de son futur et élire son président et surtout en court circuitant tous les ennemis de l’Algérie qui voudraient qu’il maintienne le status quo avec le peuple; pour enfin finir par prendre pacifiquement sa retraite. Il sera en paix avec lui-même et sa famille au lieu de se dégringoler dans tous ses états, et a 80 ans, de caserne en caserne pour finalement ne rien dire car il fait que répèter le même texte dans un ordre different. Mais quand la mentalité est naturellement bloquée, le sort de ces gens est toujours le même: Finir sa vie dans une situation pire que la précédente, c’est a dire dans les poubelles de l’histoire.

      Anonyme
      24 octobre 2019 - 18 h 35 min

      Les libanais ont porté un seul drapeau. Leur drapeau national. Et pourtant, ils ont en plusieurs.
      S’unir sous un seul drapeau est très important.

        Samir
        25 octobre 2019 - 8 h 43 min

        Et le drapeau palestinien, que fait il au milieu des foules algeriennes ?

    Vroum Vroum 😤..
    24 octobre 2019 - 12 h 27 min

    Le Pouvoir Gaid Sallah est pris en échec dans sa logique du monologue , aulieu de Composer ce qui est une Richesse en mettant autour de la Table Les Elites que compte l’Algérie que sont les Experts Économique , Juristes , Diplomate , Professeur à l’université comme Chems Reine Chitour , le Candidat a la présidentielle Général Ali Ghediri , le Commandant Bouregaa , le Général Zeroual , Le Général Benhadid , le Général Nezar , Représentant de la Société Civile , ..Sociologues , une Table ronde composé , Mr Gaid Sallah a préféré son Monologue desastreux qui a jeté le Pays dans l’incertitude . . En situation de crise le Pays a besoin de ces Elites , les Sages pour aller ensembles vers la Solution . . Le Pouvoir aveugle Gaid Sallah est dans de beaux draps !!.. le réveil est douloureux pour lui . Pour moi l’Algérie est toujours une Cible pour l’OTAN Sionisme dont le pourrissement de la situation en Algérie ne peut que lui servir . . L’objectif de l’OTAN Sionisme USA Gb Israël Saouds Turquie Qatar Frères Musulman Wahabites et de modifier la Doctrine Nationaliste et Anti Sionisme Algérienne , faire basculer l’Etat Algérien dans le Camp Otan Sioniste à l’image de Turquie , Saouds , Émirats , Qatar… . Voila le fond du Dossier…L’entêtement du Pouvoir Gaid Sallah ne fait que fragiliser la position Géopolitique et Géostratégie de l’Algérie par un pourrissement de l’intérieur . Aulieu d’écouter le Peuple Hirak ce qui stabilsera l’Algérie et la renforcera , en faisant de la sorte à créer une osmose entre L’ANP et le Peuple et un l’Etat civil , Gaid Sallah va au devant de l’incertitude.. . Personne ne peut Gouverner dans l’incertitude sauf par la Dictature qui ne vit que dans l’illusion et le faux espoir . Les Pouvoirs passent et le Peuple reste . . L’Algérie est toujours une Cible pour l’OTAN Sionisme qui rêve d’y changer sa Doctrine Nationaliste et Anti Sionisme , c’est le fond du Dossier !! . À l’Algérie d’éviter de devenir une Proie .

    azul
    24 octobre 2019 - 11 h 31 min

    Il y a deux tactiques : la bonne et celle de l’armée.

    azul
    24 octobre 2019 - 11 h 26 min

    La seule tactique valable est de faire plusieurs expériences et de tirer profit des erreurs commises.

      Anonyme
      24 octobre 2019 - 16 h 07 min

      Les mauvaises expériences, on les a faites toutes depuis l’indépendance, celles qui restent, sont forcément meilleures, puisque sans les traîtres!

    57
    24 octobre 2019 - 10 h 09 min

    caid ? c est un malade faut l enfermer a double tour et jeter la clé dans le triangle des Bermudes …

    Anonyme
    24 octobre 2019 - 8 h 39 min

    Je crois que c’est le moment pour Gaid de mettre du Kérosène dans son avion qui l’attend à Boufarik car il va l’utiliser bientôt!!!!! Il partira à la sauvette, comme le général Benali en Tunisie, pour aller finir ses jours à Abu Dhabi

    Omar Khayyam
    24 octobre 2019 - 8 h 26 min

    NOUS CONFIRMONS le SEUL et UNIQUE mandat que méritent ELKABRANE gaied et son GANG c’est un MANDAT D’ARRÊT national/international en bonne et DUE FORME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.