Le dernier virage

Bensalah fin de règne
La chute du régime est inéluctable. PPAgency

Par Mohamed K. Trois signes avant-coureurs d’une fin de règne se sont réunis en moins de quarante-huit heures : d’abord l’humiliante prestation du chef de l’Etat intérimaire devant son homologue russe à Sotchi, où le représentant de l’Algérie a, quelque peu, malgré lui, montré au monde entier, mais d’abord aux Algériens, le niveau de déliquescence atteint par le pouvoir qu’il représente officiellement, celui-là même qui fait mine de démontrer ses forces et de maîtriser la situation. Il va sans dire que, pour laver l’affront, le pouvoir réel, c’est-à-dire le commandement de l’armée, ne peut se payer le luxe de limoger Bensalah, autrement il l’aurait fait sans la moindre hésitation.

Deuxième signe de cette fin proche du régime actuel : la rébellion massive des magistrats qui annoncent une grève générale à partir de ce dimanche.

Si leur action est, avant tout, une réponse au massacre opéré la veille par le ministre de la Justice qui avait décidé, sans crier gare, d’écarter ou de muter près de trois mille juges, leur insurrection aujourd’hui peut être décisive dans le combat qui se corse entre le Hirak et le pouvoir, à partir du moment où tous les dispositifs de répression dressés contre les manifestants et les animateurs du mouvement de contestation reposent essentiellement sur l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire. Il est établi que si le régime a survécu tous ces mois, c’est parce qu’il avait encore entre les mains la justice.

Les juges semblent avoir agi par instinct, après avoir senti la fin proche du régime qu’ils ont servi.

Troisième indice attestant de l’agonie du régime : l’annonce de grandes perturbations de la connexion au réseau Internet jusqu’à vendredi 1er novembre trahit une peur panique au sein des décideurs qui, alarmés par l’idée d’un tsunami humain à quelques jours de l’entame officielle de la campagne électorale, cherchent désespérément un moyen de l’empêcher et de retarder ainsi sa chute.

M. K.

Comment (13)

    Felfel Har
    28 octobre 2019 - 17 h 08 min

    Nul n’a sans doute mis le doigt sur cette plaie béante, cette anomalie absurde qu’est la dictature, que l’Égyptien Alaa El Aswany, le pourfendeur du régime militaire de son pays et fondateur du mouvement Kefaya: « La dictature amène immanquablement la pauvreté, la corruption et l’échec dans tous les domaines. »
    En Algérie les échecs des putschistes sont patents; ils sont légions. Mais au lieu d’apprendre à redresser des situations préjudiciables au pays, ils se surprennent à réinventer l’eau chaude en puisant dans les livres des despotes qui les ont précédés, des recettes éculées qui ont pourtant lamentablement échoué. Ils se comportent exactement comme les idiots que décrivait Einstein et qui s’entêtaient à (re)faire la même bêtise en espérant des résultats différents.
    L’Histoire du monde nous révèle, et c’est un signe encourageant, que les peuples ont toujours triomphé des despotes. Nous ne ferons pas exception! Surtout que nous avons la certitude que, sous nos multiples coups de boutoir, le pouvoir agonise, qu’il n’a aucune autre issue de sortie que la démission collective et son retrait des affaires politiques. Notre dédication, notre détermination, notre solidarité finiront par payer. Ce sera la preuve que quelques centaines de ripoux ne réussiront pas à museler un peuple fort de ses 40 millions de citoyens déterminés à appliquer une sorte de « solution finale », le KO fatal.

    13
    1
    Zombretto
    28 octobre 2019 - 12 h 33 min

    « …pour laver l’affront…le commandement de l’armée, ne peut se payer le luxe de limoger Bensalah… »
    Quel affront? Au contraire, il a suivi leurs ordres à la lettre. Ils ne s’attendaient pas au résultat, c’est tout.

    Soldat Schweik
    27 octobre 2019 - 12 h 04 min

    La JUNTE MILITAIRE des GININARS rentre en agonie.
    Le 1er novembre houdjoum chamel AIR-MER-TERRE de toutes les wilayas sur ALGER pour lui donner le coup de grace et l’envoyer a jamais dans la poubelle de l’histoire.
    SILMIYOUNE..SAMIDOUNE..WAKIFOUNE… OUR NETSROUZOU..OUR NKENOU

    20
    7
    Momo
    27 octobre 2019 - 10 h 40 min

    Tous les stratagèmes auxquels le régime a fait appel furent un flop. La coupure de l’Internet pour raison de grands travaux est celui qui va perturber le Hirak, dans une certaine mesure, au niveau de la coordination des actions nationales. Cependant, il a son pendant car il va accroître le ressentiment populaire et donner un peu plus de gaz aux manifestations du premier novembre prochain. L’incurie des pouvoirs public affectera même le peu de eCommerce que certaines entreprises font avec le reste du monde. Mais de cela, ils n’en ont cure. Tout ce qu’ils veulent, C’est un match sans spectateurs . Qu’a cela ne tienne. Il est temps que nos frères expatriés se montrent à la hauteur des responsabilités qui sont les leurs. Il est temps de s’organiser en comités comme du temps de la fédération de France et de prendre les grandes décisions.
    Il faut que partout, en Europe et en Amérique, les ministres, leurs enfants, , leurs les généraux et quelques colonels des services secrets soient traqués. Des plaintes seront déposées contre eux pour prévarication . Si Gaid Salah engage l’épreuve de force ce seront des plaintes pour crime de guerre. Ou une combinaison des deux.
    Ils ne pourront plus se soigner à l’extérieur. Ils ne pourront plus profiter de leurs argents et de leurs villas. Ils vivront en autarcie. Leurs comptes bancaires seront gelés.
    Il faut vite mettre en place ces structures au niveau de l’immigration et commencer à collecter les preuves contre ces gens.

    23
    4
    ABOU NOUASS
    27 octobre 2019 - 9 h 52 min

    C’est bien le dernier virage et il faudrait forcer le destin en poussant ce régime dans l’abîme pour construire la Première république car il n’ y a pas eu de vraie république en Algérie.

    C’était une imposture , dictatoriale de surcroît .

    28
    7
    Socrate
    27 octobre 2019 - 8 h 51 min

    Espérons que cette grève des juges fasse tache d’huile et se répande partout. C’est le seul moyen de faire tomber ce régime. La situation économique se dégrade de jours en jours et ce pays ne peut se permettre d’attendre encore de longs mois avant que la situation politique évolue dans le sens voulu par la population.

    41
    28
      Heidegger Alias Elephant Man
      27 octobre 2019 - 10 h 31 min

      @Socrate version sioniste
      Charité bien ordonnée commence par soi-même.
      Occupez-vous de vos GJ et allez leur prêcher la bonne parole zaama.
      Je n’ai pas vu votre BHL aux côtés des GJ lui qui parcourt le monde pour la démocratie zaama ou plus exactement le néocolonialisme le pillage des ressources des pays pétrole etc..ni même au Sahara Occidental pourtant de sa villa de marrakech il a de quoi prêcher la bonne parole.

      30
      37
        Momo
        27 octobre 2019 - 17 h 11 min

        Ya l’homme éléphant ( ca ressemble plus à une description physique de Tliba qu’au titre d’un film). Sais-tu au moins que Heidegger était membre du parti nazi? Visiblement non! A l’évidence éléphant man a les défauts de Heidegger mais pas ses qualités .
        Lui au moins s’accointait avec un parti qui a dominé le monde. Toi tu defends des losers qui ne sont même pas capables de défendre une caserne tellement les informations fuient de partout.

        22
        5
          Heidegger Alias Elephant Man
          28 octobre 2019 - 8 h 46 min

          @Momo ←→ SCHMILBLICK et cie
          Abrutie bougnoule que je suis, moi rien connaître.
          Apprenez à lire le français comprendre encore faut-il avoir un cerveau fonctionnel et SAIN.
          BHL Enthoven philousophes de pacotille fervents aedents défenseurs de l’entité sioniste et de l’ÉPURATION ETHNIQUE PALESTINIENNE vous connaître 😉
          Heidegger a influencé la philosophie française dont Sartre qui a fait parti du courant communiste vous me direz…ahrrrr….
          BE SEEING YOU 😉

          4
          16
          Anonyme
          28 octobre 2019 - 10 h 50 min

          Et vlan pour éléphant de Chita et de khorti

          8
          3
          Momo
          28 octobre 2019 - 16 h 51 min

          Elephant Woman. Heiddeger a bien influencé Sartre. Je ne sais pas si vous l’aviez étudié dans le détail ou volé de Wikipedia. Cela ne lui enlève en rien sa qualité de Nazi. Et c’est de cela que je parle.
          Tu as voulu te mettre dans l’habit d’un grand philosophe. Comme je suis absolument certain que tu n’as aucune de ses qualités intellectuelles, je suis à peu près convaincu que tu as les ressorts d’une nazie. Car on ne comprendrait pas autrement qu’un esprit sain puisse se mettre au service d’une junte militaire

          10
        Anonyme
        28 octobre 2019 - 14 h 26 min

        Waouuuu!!! Une beurette à la nationalité française se la joue plus algérienne que les autres!! Elle demande à un commentateur de s’occuper de ses gilets jaunes!!! Malheureusement pour vous, vous en avez trop dit sur votre personne, vous êtes donc très mal placée pour donner des leçons. Au fait, vous n’avez pas commenté cet article qui dit que la fin de votre régime est proche? Vous en pensez quoi??

        16
        1
          Anonyme
          28 octobre 2019 - 16 h 06 min

          Anonyme
          28 octobre 2019 – 14 h 26 min

          La fin du régime ne veut pas dire que le peuple va opter pour tes directives et tes rêves, un autre Bouteflika sans Bouteflika.

          2
          10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.