Ce rapport de l’ONU qui effraie les tenants du pouvoir illégitime en Algérie

Fekhar ONU
Manifestants brandissant le portrait du défunt Kamal-Eddine Fekhar. D. R.

Par Nabil D. – Le récent rapport de l’ONU sur la mort de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi fait trembler le régime de Gaïd-Salah. En effet, l’Organisation des Nations unies suit avec un intérêt particulier la situation en Algérie où de nombreux militants et journalistes ont été jetés en prison sur ordre direct du chef d’état-major de l’armée, qui a instrumentalisé la justice et régenté les services de sécurité qu’il a centralisés sous sa direction exclusive depuis la démission forcée de Bouteflika.

Le malaise du moudjahid Lakhdar Bouregâa en prison a donné des sueurs froides au pouvoir, qui craint que le prisonnier d’opinion meure derrière les barreaux et provoque non seulement la colère des millions de citoyens qui, jusque-là, manifestaient pacifiquement mais aussi, et surtout, une réaction des institutions internationales qui serait le prélude à des sanctions contre les tenants du pouvoir actuels et à leur isolement définitif.

Le rapport des experts de l’ONU évoque justement les «conditions de détention» de Mohamed Morsi qui ont causé son décès après avoir eu un malaise en plein procès au Caire. Or, le cas du militant mort en détention Kamal-Eddine Fekhar est loin d’avoir été effacé par les citoyens, décidés à juger les responsables de sa mort une fois que les millions de manifestants auront eu raison du régime et que les symboles du système Bouteflika seront enfin évincés.

Des organisations et des citoyens ont d’ores et déjà déposé des plaintes auprès des instances internationales, à l’image de cet homme d’affaires algérien qui a décidé de recourir au Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme pour demander qu’une enquête soit ouverte sur des abus de pouvoir dont il affirme avoir été victime, en mettant en cause de hauts gradés de l’armée proches du chef d’état-major et des magistrats complices d’une cabale qui a bloqué tous ses projets en Algérie et lui a fait perdre plusieurs milliards.

Derrière les discours «fermes» des résidus du système qui cherchent à montrer une image sereine, en poursuivant leur chemin vers la mascarade électorale du 12 décembre, sans se soucier de leur rejet par la quasi-majorité des Algériens, se cache une peur-panique qui transparaît au travers de leurs décisions hasardeuses et précipitées, la répression, l’intimidation et l’achat des consciences qui ne font que les enfoncer chaque jour un peu plus.

N. D.

Comment (27)

    azul
    11 novembre 2019 - 19 h 15 min

    @ 57
    Les insultes ne salissent que ceux qui les profèrent.

    Anonyme
    10 novembre 2019 - 15 h 09 min

    hadi al bidaya mazal mazal .comme on dit chez nous hadi maziana lalmouloudia et kamal man 3andak

    6
    19
    Vangelis
    10 novembre 2019 - 15 h 03 min

    Le régime dit ne pas faire intervenir l’armée en dehors des frontières algériennes. Il s’efforce de répéter qu’il ne veut aucune interférence étrangère dans les affaires du pays et encore moins dans les manifestations qui durent depuis maintenant plus qu’une période de grossesse.

    La réalité en avançant ces arguments, il craint justement que la communauté internationale ne s’intéresse à ce qui se trame en Algérie avec la complicité des services dits de sécurité et ceux de la prétendue justice qui n’a que le nom.

    Chaque algérien sait comment et dans quel état est le pays sous la domination de la famille révolutionnaire qui, au mépris de tout et de tous, s’est accaparé le pays pour ses propres intérêts.

    Sous une autre façade qui ne trompe personne et des slogans creux, ce régime tente de se maintenir y compris par la politique de la terre brulée.

    Devant cette situation qui perdure, la seule et unique solution est la pression internationale afin de chasser tous ces salopards afin de rendre leur vraie liberté aux algériens.

    56
    19
    Anonyme
    10 novembre 2019 - 15 h 03 min

    Réponse de Gaïd: c’est quoi l’ONU??

    36
    17
    🌼 La Bêtise Humaine
    10 novembre 2019 - 15 h 00 min

    @Anonyme 10 novembre 2019 – 12 h 16 min

    Si un oranais te dit j’aime le MCO, un algérois j’aime le MCA , un constantinois j’aime le CSC, un kabyle n’moute 3a (Je meurs pour) JSK …
    Doit-on les traiter de régionalistes ?
    Doit-on traiter de régionaliste ou raciste quelqu’un qui aime avant tout ses proches ou sa région ou son pays ?
    La zakkat n’est-elle pas prescrite d’abord en commençant par ses proches (loi divine) ?

    Aimer est noble, détester est condamnable.

    Je défie quiconque de montrer ou démonter le « régionalisme » du chahid DOCTEUR Kamel Eddine Fekhar (Allah y Rahmou). Il a été acerbe envers ses oppresseurs et le Pouvoir (constitué de toutes les régions du pays 62 à nos jours).

    Décidément !!! Un régime strict en cachir ou le bannir ne fera que du bien aux gens.

    52
    16
    Bacha
    10 novembre 2019 - 14 h 41 min

    Gaid Saleh veux esurper non seulement les algériens mais le Monde entier .il veux quand sonctionnent qlq joueurs prient en horsjeux par fakhamatouhou le peuple sans sonctionner tous son équipe contrairement à la loi du foot internationalement reconnue.tout cela pour préserver le ballon et marquer plus de but au bois du peuple. Une fois prix en flagrant délit il s’entête malheureusement du coup il sesi la TAS et ouvre le dossier à l’internationale.il doit payer cher

    36
    16
    Hors sujet
    10 novembre 2019 - 14 h 19 min

    ZORRO a disparu des radars, espérons qu’il est toujours de ce bas monde.

    44
    84
      ZORO
      10 novembre 2019 - 14 h 38 min

      A Hors sujet.
      Zoro en ce mawlid ennabaoui vient de fêter son trente troisieme anniversaire de rupture avec la cigarette ,c etait hier c etait le mardi 11 novembre 1986 Zoro demeure en bonne sante et souhaite que vous le soyez tous a l occasion du mawlid ennabaoui.
      SigneZORO. ..Z….

      22
      29
        azul
        10 novembre 2019 - 20 h 49 min

        ce n est pas un site de tchatche ici!

        19
        12
        El Mouna
        11 novembre 2019 - 10 h 08 min

        ALLAH ITAWAL FI 3AMRAK

        8
        1
      Anonyme
      11 novembre 2019 - 5 h 46 min

      On n’a pas la mémoire courte, on n’a pas oublié comment ce lèche bottes de Gaïd Salah a jubilé lorsque son maître a commencé à s’en prendre au drapeau amazigh. Franchement le forum de discussion ne s’est porté que mieux, depuis que Zero et ses frères de haine (Abdelrahmane la punique, karimadz, La Patriote, Rayah…) ont déserté le site, déçus que le plan de leur général visant à créer la fitna ait échoué.

      3
      5
        LE DINAR ALGERIEN
        11 novembre 2019 - 8 h 39 min

        Nous luttons certes pacifiquement pour abolir cette dictature et instaurer une vraie démocratie et non pour se substituer à elle, dans les vraies démocraties, la majorité qui se dégage veille à ce que la minorité ne soit pas lésée et mise au pilori, Les longs parcours commencent par le premier pas.

        5
        4
    Ain Boucif
    10 novembre 2019 - 13 h 26 min

    Les premiers, des chasseurs internationaux, tapis dans l’ombre du monde la finance, camouflés d’une tenue de lobbyiste, guettant la moindre erreur de la proie pour agir.
    Les seconds, des chasseurs nationaux, tapis dans l’ombre du monde des affaires, camoufles d’une tenue (militaire) de dictateurs, scrutant le mouvement des foules, pour agir.

    Le chasseur chassé.

    G.S sait qu’il est un second chasseur chassé par les premiers. À la moindre erreur, ce n’est point l’offre d’un pillage « Légales » des richesses naturelles de l’Algérie (puisque c’est déjà fait par la nouvelle loi de finance) qui le préoccupe mais la peur qu’il signe son arrêt de mort qui justifiera « Légitimement » d’autres pillages.

    Équilibre précaire, Allah Yastare.

    14
    15
    Anonyme
    10 novembre 2019 - 12 h 23 min

    Depuis Boumedienne le pouvoir emprisonne, torture tous ceux qui ne sont pas d accord avec lui…
    C est tellement rentré dans ses mœurs, qu il s en fout de ce que dit l ONU ou autre institution …
    Combien de morts sous la torture depuis l indépendance ?Personne ne le sait…
    Vous croyez que le peuple était tenu en laisse sans rien?Non il y avait des bourreaux mais cette fois ci le peuple n a plus peur des chaînes et veut définitivement son indépendance….il ne lâchera pas jusqu’à la victoire…

    65
    15
    Med
    10 novembre 2019 - 10 h 19 min

    C’est justement pour ces raisons que Bedoui est chargé d’installer Tebboune le 12 décembre à la présidence: pas question de 2ème tour! Ce qui me fait le plus de peine c’est Benflis qui a été le dindon de la farce pour la 3ème fois.

    42
    23
      Anonyme
      10 novembre 2019 - 11 h 43 min

      Je ne vois pas pourquoi il vous ferait de la peine.
      Il est majeur et vacciné et c’est soit disant un BOLITIK.
      Maintenant quid des cadavres cachés dans ses placards à titre de BOLITIK ou à titre plus personnel??

      53
      13
      Harz
      10 novembre 2019 - 17 h 12 min

      le régime a donné le rôle de lièvre à ce triste sire benflis pour toute sa vie, en échange il vit sans travailler grace aux subsides donnés à son parti qu’on lui a confectionné pour la circonstance….toute une vie à plat ventre quoi !

      45
      10
    Lghoul
    10 novembre 2019 - 10 h 10 min

    Une chose est sure: Tant qu’ils ne partent pas en paix en laissant la paix aux algeriens qui ne demandent que leurs droits et leur independance, ils ne vivront jamais en paix sur la face de la terre. Le monde a change et les algeriens sont advertis et intelligents. Ils habitent les 4 coins du monde et certains ont de l’influence partout et savent comment combattre les neo colonialistes laisses derrière par la france pour prendre le relais. En 62 il y avait 6 millions d’algeriens dont 95% sont analphabetes completement assommes par une guerre de 7 ans et 1.5 million de morts. En 2019 il y a plus de 40 millions d’algeriens dont 75% ont de moins de 40 ans et 5 millions etablis a travers le monde. Le taux d’alphabetisation est l’un des plus eleves en afrique et au tiers monde et une diaspora la plus nombreuse, la plus intellectuelle et la plus active. Voila toute difference avec le passe et voila pourquoi toutes leurs ruses ne marcheront plus jamais. Ils ont toujours le choix devant eux.

    76
    21
    57
    10 novembre 2019 - 8 h 32 min

    un rapport c est bien mais qu es qu attend l ONU pour saisir le TPI

    83
    36
      Anonyme
      10 novembre 2019 - 12 h 16 min

      @57
      10 novembre 2019 – 8 h 32 min

      ….à toi et à ton TPI sous tutelle des impérialistes
      aucun algérien quel qu’il soit ne doit etre juger par cette instance criminelle au service des plus forts
      Pendant que tu y es vas y aussi appeler l’OTAN
      PS/ Ton Fekkhar n’értait qu’un raciste régionaliste

      19
      101
        Entre anonymes
        10 novembre 2019 - 18 h 55 min

        Parce que ton gaid n’est pas sous tutelle impérialiste?.
        Ou alors tu crois qu’on n’a pas vu son émissaire (bensalah) … Poutine?
        Ou, peut-être revendiquez-vous seulement l’honneur de choisir vous-même le meilleur impérialiste.

        74
        17
          Anonyme
          10 novembre 2019 - 22 h 08 min

          @Entre Anonymes
          10 novembre 2019 – 18 h 55 min

          vas y pleurer auprès de tes maîtres pour qu’ils viennent nous bombarder

          2
          12
        Mohamed
        11 novembre 2019 - 20 h 24 min

        Je dis à l’ONU de s’occuper des souffrances du
        peuple palestinien et irakien. Son rôle, c’est de régler les conflits pacifiquement et non de s’immiscer dans les affaires des États souverains. L’Algérie est un pays souverain indépendant et est assez grand pour régler ses problèmes sans l’ingérence de personne. Là où l’ONU rôde, il y a l’odeur de la mort qui se répand. Alord avis aux amateurs. Un homme averti en vaut deux, dit le proverbe.

      Elephant Man
      10 novembre 2019 - 18 h 18 min

      @57
      Harki de service.
      TPI « justice » de blancs pour les noirs.
      Qu’attend votre TPI pour juger Bush Sarkozy BHL Hollande ….Scheatanyahou ….

      17
      58
        57
        10 novembre 2019 - 19 h 23 min

        parce que vous comptez sur les magistrats algériens ou sur zag zeghmati pour juger caid ?? ,,;,,,,,bon courage

        58
        17
      @57
      11 novembre 2019 - 8 h 07 min

      Ah ce fameux complexe de l’homme blanc…
      Tu esperes l’aide de tes maitres toi le bougnoul de service ?

      1
      6
        57
        11 novembre 2019 - 11 h 43 min

        mon éducation ma culture m empêche de répondre aux idiots par les insultes mais peut être que si tu était en face se moi tu baisserai les yeux ,,chose sur je ne suis pas le valet de caid qui joue les provocateurs

        1
        3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.