Il menace le régime et snobe le peuple à la fois : le suicide politique d’Ali Benflis

Benflis
Ali Benflis s'est tiré une balle dans le pied. PPAgency

Par Abdelkader S. – Ali Benflis a expliqué son obstination à participer à la mascarade électorale fixée par Gaïd-Salah pour le 12 décembre par sa volonté de «barrer la route au système corrompu qui prépare la fraude dès à présent». L’ancien chef de gouvernement a repris à son compte les revendications du Mouvement de contestation populaire, en affirmant qu’il s’est «soulevé» contre le régime «bien avant le 22 février 2019».

En tenant ces propos lors de la présentation de son programme électoral, le candidat malheureux aux présidentielles trafiquées de 2004 et 2014 se tire une balle dans le pied et s’élimine de fait avant même la tenue du scrutin. En effet, en voulant ménager le chou et la chèvre, Ali Benflis renforce son adversaire, le candidat adoubé par le commandement de l’armée, Abdelmadjid Tebboune, qui, par calcul politique, reproduit le même discours dithyrambique à l’égard du Hirak. Or, le président de Talaie El-Houriyet est perçu comme une menace pour les résidus du système Bouteflika qui se verraient ainsi menacés de subir le même sort que celui qu’ils ont réservé à leurs anciens compères du clan auxquels ils ont appartenu ensemble.

D’un autre côté, les citoyens qui rejettent l’élection présidentielle du 12 décembre accusent Ali Benflis de «trahison» et de «complicité» avec le régime en place. Il n’a donc aucune chance de glaner des voix auprès des millions de citoyens qui manifestent depuis près de neuf mois pour exiger le départ de tous les symboles du système et qui pourraient aller jusqu’à empêcher ce rendez-vous qu’ils considèrent comme une énième provocation du chef d’état-major de l’armée qui fait preuve d’un odieux mépris envers la «plèbe».

En somme, ni le peuple ne votera pour Ali Benflis ni l’administration ne sera instruite de bourrer les urnes en sa faveur pour en faire un Président potiche malléable à merci. Le candidat se dirige droit vers une troisième humiliation par laquelle il achèvera une carrière politique médiocre, consacrée, qu’il l’ait voulu ou pas, à aider le système à asseoir son pouvoir, à assurer sa longévité et à creuser ses fondations si profondément qu’il devient quasi impossible de l’en extraire.

A. S.

Comment (48)

    Anonyme
    11 novembre 2019 - 14 h 15 min

    Urnes bourrées Benflis peut dancer la bourrée comprends qu’en authentique ERNEB GUÊNINA il est déjà OUT has been donc il peut se permettre des largesses ça ne lui coûte pas un copek… ce qui n’honore Pas la mémoire de son défunt père c’est qu’il le sait et C’est ce qui nous convint de son RKH… assumé
    El Mejd aux chouhadas et au peuple Algérien

    4
    7
    DZHommeLibre
    11 novembre 2019 - 12 h 32 min

    Arrêtez de parler de voies du peuple et de candidats: il n y aura pas d’élections avec la mafia.

    10
    6
    Med
    11 novembre 2019 - 11 h 57 min

    Il a compris le jeu c’est une bonne chose, mais ce n’est pas suffisant. Tebboune est désigné pour être Président le 12/12 dés le premier tour si l’élection aura lieu. Pour sortir indemne, il a une seule solution: se retirer!

    8
    4
    Hamid
    11 novembre 2019 - 11 h 55 min

    Est ce qu’il croit qu’on ne le connait pas ? Est ce qu’il croit que son visage n’exprime pas la photo d’un vieux lievre ? Il croit que tout le monde est stupide comme lui.

    9
    8
    Chiyate numero1
    11 novembre 2019 - 2 h 46 min

    Je vois Mr Tebboune comme président de la république et Mr Mihoubi comme son premier ministre, pour Mr Benflis il est entrain de perdre son temps.tahia el wakfines et Dzair.

    27
    17
      Aidan
      11 novembre 2019 - 23 h 15 min

      Alors, on se résigne donc?

    Horr
    11 novembre 2019 - 0 h 20 min

    C’est GASTON LA GAFFE personnifié…

    15
    10
    terre a terre
    10 novembre 2019 - 23 h 44 min

    IL ne menace rien du tout, on lui a défini son rôle dans cette mascarade à savoir de jouer à l’homme libre qui n’obéit qu’à lui même afin de faire croire au peuple, qu’on croit encore crédule, que les élections sont propres.
    Il a tout le temps était lièvre, comment voulez vous qu’il devienne à son âge un lion.
    La Kahina doit se retourner dans sa tombe.

    102
    11
    Aidan
    10 novembre 2019 - 23 h 28 min

    Sachant qu’il est très difficile de mettre nos émotions de côté, je demande à mes concitoyens de réfléchir longuement et sérieusement à quoi faire dans les prochaines semaines avant la tenue de ces soi-disant élections. À mon avis, les options devant nous sont les suivantes:

    1 / Les élections seraient annulées: toutefois, rien ne garantirait que Bedoui, Bensasah et Gaid Salah voudraient quitter volontairement le pouvoir et les choses pourraient se poursuivre telles quelles, pour une durée indéterminée.

    2 / Les élections auraient lieu et le Hirak n’irait pas voter, et l’un des 5 candidats serait le prochain président (illégitime bien entendu). Les conséquences seraient : le gouvernement de Bedoui et Bensasah va tomber. Pas non plus de Gaid Salah en tant que vice-ministre de la Défense. Au moins 4 de ces candidats ont toujours soutenu le Bouteflikism et même s’en défendent. Donc, le régime pourri perdure.

    3 / Les élections auraient lieu et le Hirak irait voter pour l’un des 5 candidats qui aurait de très bonnes chances d’être élu et de satisfaire les revendications populaires. Un seul des 5 candidats (Benflis) a publiquement déclaré et juré qu’il ferait cela. Je suis pas un soutien de ce bonhomme mais peut-être qu’il représente le choix le moins mauvais. Après tout, il a été dans « l’opposition » depuis 2003. AP même reconnait dans cet article que Benflis prend un grand risque en défiant le système en place.

    Je demande donc à chacun d’entre nous de sérieusement analyser la situation et de prendre la meilleure décision pour l’Algérie et seulement L’Algérie. Dans la vie, parfois « Great » est l’ennemi de « Good ».

    Tahia El Djazair

    5
    127
      WATANI WATANI
      11 novembre 2019 - 7 h 23 min

      @Aidan, ok Nadia, tu réalises donc que le HIRAK ne réfléchit pas depuis 9 mois et tu nous demande d’aller voter pour Benflis, le moins mauvais selon toi. Y a-t-il eu des moins mauvais depuis 1962? Tous ceux qui ont été contre le peuple, tous ceux qui n’ont pas permis au peuple de choisir librement ses représentants, tous ceux qui sont et qui ont été contre la liberté du choix politique, économique, religieux,… sont des ennemis du peuple. As-tu besoin d’un doctorat pour réaliser que les dernières volontés de bouteflika et son clan étaient de prolonger le 4 eme mandat et d’organiser des élections dans une période allant de 6 mois à 1 année, et nous sommes bien dans sa feuille de route que son vice-ministre de La Défense est entrain d’exécuter malgré le refus du peuple et tu veux qu’on aille voter pour ce clan en réalité? On nous a jamais montré Said bouteflika, Ouyahia, sellal, et les autres en tenues de prisonniers derrières leurs cellules. Aucune photo, aucune vidéo, est-ce qu’on prend le peuple toujours comme un petit bébé ou un amnésique?

      105
      10
        Setif
        11 novembre 2019 - 9 h 58 min

        « On nous a jamais montré Said bouteflika, Ouyahia, sellal, et les autres en tenues de prisonniers derrières leurs cellules… » Oui, et on ne nous parle pas du sort des capitaux volés par les malfrats du système, que ceux-ci soient en « prison » ou dans les quartiers huppés de Paris. Si on arrive à récupérer tous les capitaux volés, il y a de quoi hisser l’Algérie à niveau de développement comparable à celui un pays européen moyen dans un délai acceptable. Il faut dès maintenant penser à chercher des cabinets d’avocats experts, y compris internationaux, pour traquer l’argent sale dont jouit actuellement la horde sauvage et leurs proches ayant pris en otage le pays.

        50
        6
          Khayyam Omar
          11 novembre 2019 - 14 h 23 min

          À la place des 4 DALTONS kabrane elsaied nous propose les 5 rejetons de bouteflika…
          La MAHZALA NE PASSERA PAS!!!!

          5
          5
          WATANI WATANI
          11 novembre 2019 - 17 h 32 min

          Oui traquer ces polypodes jusqu’aux deux pôles de notre planète. C’est là que doit aider notre diaspora, livrer une bataille d’investigations sans merci, ces oligarques, cette mafia tentaculaire devront être traqués comme l’ont été les nazzi 70 ans et plus après la guerre mondiale. Loin de toute comparaison de nos compatriotes avec ceux qui ont traqué les nazzis, mais cette maffia mérite qu’on les sorte de leurs Eldorado et mettre au grand jour leurs entreprises offshore ainsi que les pays qui les abritent. Et qu’on nous sort pas le vieux slogan stérile de pas d’ingérence, car ces oligarques, cette racaille de dictateurs comme gaid et ses sbires, c’est le seul langage qu’ils comprennent après celui de la violence, mais ils redoutent beaucoup plus celui de l’internationalisation car il mènera à leur isolement. Demander de l’aide pour rapatrier l’argent du peuple, pour démasquer les voleurs et leurs protecteurs au niveau mondial, ne peut être assimiler à une demande d’ingérence.

          3
          6
        Aidan
        11 novembre 2019 - 23 h 44 min

        Bon, très bien. Qu’est-ce-que vous proposez donc? Mon souci c’est de voir l’homme désigné par le pouvoir (Tebboune en l’occurrence, et qui vient de s’attaquer directement au Hirak en disant, je cite, « l’Algérie, ce n’est pas la Grande Poste et Place Audin ») prendre le pouvoir le 12 Décembre prochain. Il faut savoir qu’il n’y aura aucun doute que les chancelleries occidentales et autres (institutions nationales, régionales, internationales, etc,) reconnaîtront le nouveau pouvoir. Et après, vous me direz qu’ on va continuer le Hirak quoique qu’il arrive! Je souhaite vivement me tromper mais post-Dec 12 s’annonce très difficile pour ne pas dire plus. Moi je pense qu’il faut utiliser tous les moyens possibles (même s’il faut s’associer à des gens que l’on croit être malhonnêtes, des lièvres ou des chats) si cela ferait avancer les objectifs du Hirak. Assez dit!

    Fettou
    10 novembre 2019 - 20 h 00 min

    Bonsoir :
    Le seul coup de tonnerre qui peut sauver sa tête et son honneur c’est d’annoncer son retrait de l’élection le plus rapidement possible pour d’un côté porter un coup dur pour la pègre et secundo pour s’en passer de la foudre de la population à son égard .
    Je lui dirai Ali pense à ton père le chahid allah irahmou

    44
    10
      Anonyme
      10 novembre 2019 - 21 h 08 min

      Je lui rajouterai, « Ali moute wakaf ».

      10
      11
      Anonyme
      10 novembre 2019 - 21 h 08 min

      Le feu engendre des cendres,

      6
      11
    Moskosdz
    10 novembre 2019 - 19 h 51 min

    Salem Khawa ,
    N’écouter pas les ont dit dans les sites informatiques et les télévisions étrangères car ils ne disent pas
    la vérité,
    Nous devons faire confiance à nos valeureux soldats et le Général de Corps d’Armée (ANP) qui est aussi
    notre colonne vertébrale contre les morroquis qui écrasent et massacrent le pauvre peuple Sahraouis qui se bat toSalem Khawa, comme je disais sur un autre post ,
    il faut prendre en compte que nos ennemies nous ferons aucun cadeaux , comme les Sionistes du Makzen
    qui n’attendent qu’un mauvais pas de notre Noble armée de libération Nationale,
    qui a toujours veillés à ce que nos ennemies ne mettent pas leur Nez dans nos affaires,
    Nousus les jours pour retrouver leur pays et aussi les guerriers comme Nasser Zefzafi qui a étais torturer dans les geôles du roitelet malade mimi6 qui empêche son peuple de se soulever contre la misére comme le dit le rappeur a3cha Cha3b qui a était torturer pour avoir dit que les morroquis ne mangeais pas à leur faim !!
    alors soyez fiers de ne pas oublier qu’il y a eu 1,5 millions de Martyr qui ont payés de leur vie pour que nous ayons notre liberté et une grande Algérie .

    7
    97
      Momo
      10 novembre 2019 - 20 h 54 min

      Tu t’es trompé de site kho. Ici on parle de l’Algérie.Si tu as envie de parler du Maroc ou du Sahara occidental tu ferais bien plus productif sur un site marocain.
      On ne mélange pas les torchons et les serviettes. Capitch?

      62
      16
      Soldat
      10 novembre 2019 - 20 h 59 min

      Ta place est à la prison d’El Harrach avec tes amis corrompus et …, les 1.5 millions de nos meilleurs enfants sont morts pour une libre et démocratique et n’est pas pour la bradée aux malfrats et ex collabos de ton genre dégage hors Algérie espèce de Marocain déguisé

      51
      15
      Les cachiristes etc.. etc..
      11 novembre 2019 - 11 h 12 min

      ya @Moskosdz avec ou sans ton mokoko de Gaid , l’Algérie aura toujours sur le plan international des positions justes envers les pays annexés, colonisés ou occupés etc.. etc…! Tu aimes le casse croûte au cachire, et donc n’essaye pas de noyer le poisson. Si tu fais confiance à Gaid qui a soutenu durant des années le pouvoir exécrable de Bouteflika et son armada de corrompus et de voleurs, c’est que tu n’as aucun grain de patriotisme. PS : tu es une carpette de Gaid, çà c’est clair. Et ensuite ton post montre que tu ne connais rien de rien des fondamentaux de la politique étrangère du pays. Tes discours s’appuient sur des clichés et des généralités qu’on t’a ingurgité dans ta petite tête et que tu répète comme un perroquet ! Va sur Google, tu auras la bonne définition du mot « clichés ».

      9
      4
    TNT
    10 novembre 2019 - 19 h 31 min

    Heureusement que le ridicule ne tue pas sinon il aurait commencé par cet individu n’est n’est honneur n’est fierté, juste un joué pour amusé les corrompus dirigeants de ce pays

    37
    10
    Karass
    10 novembre 2019 - 18 h 59 min

    C’est limite un acteur de théâtre à qui on a confié le rôle de sa vie ,être le lièvre du cancre Tebboune avec le cachet qui va avec et que le caporal a du lui faire miroiter. Dans 1 mois il tire sa révérence, à moins que l’impresario lui confie à nouveau un rôle principal dans la Saison 2. En …. bien dressé il va japper, sur ordre, et montrer ses petits crocs .

    37
    10
    57 le vrai candidat parti démocrate
    10 novembre 2019 - 18 h 47 min

    Ooi mais Tebboune se réclame du « Novembrisme » et promet d’exonérer de tous impôts les salaires inférieurs à 30.000 dinars
    moi ce que je promet en plus si je suis élu je rend ce qui appartient au peuple de droit ,gaz ,électricité,eau, logement autoroute gratuit pour les salaires inférieurs à 30 000 dinars et promet la dissolution de l’APN et la transformation du Sénat et j installe le suffrage universel pour renforcer le pouvoir du peuple et beaucoup de projet avec l aide et l approbation et très important le romps tout accords avec tout pays qui hébergent ou refuse d extrader les voleurs les corrompus les escrocs en fuite avec les deniers public

    30
    11
    Zombretto
    10 novembre 2019 - 18 h 37 min

    Slimane Azem chantait contre la France dans les années 50, “effegh ayajradh thamourthiw”, (sauterelles, sortez de mon pays!) un chanson qui s’applique parfaitement à Benflis, Gaïd et tous les autres du Pouvoir:

    Khas oughaled ts-assekkourth
    Thekfa yidek lemhibba.

    Traduction libre du kabyle :
    Même si tu te transformes en blanche colombe
    Il n’y aura plus jamais d’amour entre nous.

    46
    9
    Vroum Vroum 😤..
    10 novembre 2019 - 18 h 31 min

    Que dire..? La situation ne peut être plus qu’elle ne l’est . . Il faudra bien affronter l’avenir proche , j’espère le meilleur Président pour l’Algérie , sincère , Patriote qui développera le Pays , erradiquera la Corruption et préservera au côté de nôtre ANP la souveraineté nationale et Indépendance , libérera les détenus Politiques et Emblème Amazigh , si le prochain Président de la République est dans ce cadre alors je soutient , si c’est pour assoir le Cinquième Mandat bidon alors non . . À mon avis un retour en arrière est impossible , ceux qui seront au Pouvoir sont dans l’obligation de réussir en tous points , er devrait prouver leurs compétences par des résultats positifs dans une Société Algérienne qui est définitivement entrée dans le Deuxième Cycle , et le prochain Président de la République Algérienne et son gouvernement n’ont d’autres Choix que d’aller dans ce sens . . Être avec le Peuple et ce qu’attend le Peuple Algérien . . On est dans un moment charnière , on cherche la Forme mais le contenu ne pourrai être que celui-là , aller dans le sens du Deuxième cycle . .On est dans la bataille de la Forme , et non dans le contenu qui s’impose de lui-même…Donc pour moi le principal est le contenu .. j’aurais souhaité comme candidat , le Général Ali Ghediri qui correspond au Contenu qui s’imposera au Prochain Président que l’avenir nous donnera … L’Algérie ne peut échapper au Deuxième Cycle qui a commencé le 22 Février… Le Pouvoir actuel essai d’y imposer sa Forme alors que le Contenu s’impose par la force des choses . .Le Contenu est le Deuxième Cycle , alors que le Prémier est déjà mort . . C’est mon avis et Analyse personnel .

    17
    17
    lhadi
    10 novembre 2019 - 18 h 15 min

    L’Algérie, entité politique déterminée par un territoire, a besoin d’un homme d’Etat, guidé par le seul intérêt général, motivé par l’exigence du service du pays. De manière subtile et intelligente, il oeuvrera pour l’architecture d’une politique gouvernementale avec pour seule ambition de moderniser et réformer notre pays.

    La force d’un homme politique réside dans les idées qui offrent la perspective claire et cohérente d’un changement profond, correspondant aux aspirations des travailleurs intellectuels et manuels, des villes et des campagnes, de l’ensemble du peuple algérien. et aux intérêts les plus élevés de la nation.

    En présentant un programme de gouvernement, il aura conscience d’accomplir un acte politique de grande importance. Il affirmera la volonté de mettre fin aux injustices et aux incohérences du régime actuel. Pour y parvenir, des changements profonds sont nécessaires dans la vie politique, économique et sociale de l’Algérie.

    Les propositions développées dans son programme seront les moyens qui permettront aux Algériennes et aux Algériens de vivre mieux, de changer de vie.

    Ce programme sera un programme d’action ; il constituera un engagement à l’égard du pays ; il créera une situation nouvelle permettant d’instaurer une véritable démocratie politique et économique.

    Proposer un programme de gouvernement qui répond aux aspirations de millions d’Algériens et aux exigences du développement du pays en termes politiques et économiques et appeler les Algériens à le soutenir et le faire triompher, tel doit être la ligne directrice d’un homme qui aspire à de hautes ambitions.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    6
    40
    57
    10 novembre 2019 - 18 h 02 min

    les 3 cas me convienne parfaitement
    de toute façon si tu n est pas un poulain a caid t a aucune chance,,, les urnes sont déjà bourrer

    30
    9
    daro
    10 novembre 2019 - 17 h 44 min

    Il va écrire un livre blanc pour dénoncer la fraude:)… « el Moumino La yoldaghou mina johri martayne », ça ne marcher pas sur ce lapino!:)

    25
    7
    Mounir Sari
    10 novembre 2019 - 17 h 39 min

    Enlevez-moi ce sinistre personnage que me yeux ne sauront voir.Il a vendu son âme au diable et au dictateur sanguinaire Gaid Salah pour une poignée de dananirs!!!

    36
    15
    Anonyme
    10 novembre 2019 - 17 h 36 min

    A le voir aller depuis plusieurs décennies, la conclusion que j’en tire, je parle du politicien pas de l’homme: tout est mêlé dans son esprit, il a fait l’école des magouilleurs avec la clique des vauriens et des voraces…Il pense que le monde moderne fonctionne de cette manière…
    Il est brouillon et manque d’analyse de ce qui se passe autour de lui, lui et ses comparses « lapins sauvages » viennent de faire C… sur tout un peuple qui ne veut rien savoir des élections à Gaïd ni de la continuation de ce système pourri jusqu’à la moelle.
    Je paris qu’il est prêt à sauter dans un étang à crocodiles affamés pour uniquement avoir son nom collé à un scrutin «berzidenciel» qui n’aura pas lieu.
    Même le nom de son parti est bizarre. En un mot il perd son temps. «PÔVE LIÈVE».

    37
    8
    Rachid
    10 novembre 2019 - 17 h 34 min

    3 fois traitre car nous suffit. La 4ieme ne passe pas. Pauvre de toi. Comment tu vas affronter ce qui te reste a vivre ?

    37
    2
    Che Guevara
    10 novembre 2019 - 17 h 33 min

    Comme à son habitude, Benflis est un crachoir servant de décore dans la pièce de théâtre écrite par l’abruti de GS donc l’acteur principal est Tebboun dans le rôle de l’idiot du village.

    44
    2
    SIFINI BENBLISS
    10 novembre 2019 - 17 h 25 min

    J’ai failli etouffer de rire ! Une lievre qui « menace le regime » ! Le regime de bananes certainement tellement il a un gros estomac.

    41
    10
    Horloge biologique
    10 novembre 2019 - 17 h 23 min

    Pour ce pôvre Benflis, on n’a même pas besoin de lire son programme ou de faire attention à ses déclarations, sa tête, son visage suffisent pour nous dire que, malheureusement pour lui, l’horloge biologique a fait ses effets, et trahit sa forme et sa santé ! Il y a une fin à tout, c’est ainsi !!

    32
    10
    Lghoul
    10 novembre 2019 - 17 h 12 min

    Apparemment le systeme « prepare la fraude » ! Dois je rire ou pleurer ? A 76 ans la demence est commune. Ya le traitre ta piece de theatre ne marche pas. C’est la comedie qu’ils t’on assigne de jouer que tu joues trop mal mais soit tu es malade ou tu n’es plus en Algerie. 40 millions de ciroyens ne veulent ni de toi ni de tebboune ni du pharaon ni du poison FLN/RND. Alors vas plutot dormir ou te soigner et cesse de jouer au ridicule. J’ai honte pour ton defunt de pere et ta famille que tu vas comtaminer toute sa vie.

    38
    8
    Agroalimente1
    10 novembre 2019 - 17 h 10 min

    Lui Benfrique veut encore gerer le fric
    Il sait bein multiplier
    On doit faire attention au retour des voutours
    Vive elhirak
    Allah Yarham Echouhada

    26
    9
    On ne se refait pas, quand on est médiocre souvent c'est pour la vie
    10 novembre 2019 - 16 h 46 min

    En politique, il y a parfois des bons, des excellents mêmes comme on voit dans l’Histoire, comme certaines comètes, pour le reste souvent des hommes de mains pour servir les destinées des premiers, il y a enfin les mauvais qui ne comprenne rien à rien, ils sont là pour occuper physiquement l’espace, le pauvre Ali Benflis à tellement sophistiqué la médiocrité que sa pathologie devient psychiatrique, comment peut il lutter contre la fraude alors qu’en 1999 était le chef d’orchestre de la fraude.

    31
    9
    Yiddhir
    10 novembre 2019 - 15 h 54 min

    Gaid à déjà décidé:: ce sera Té boun, toi BenRkhis té pas boun

    32
    14
    MohDu12
    10 novembre 2019 - 15 h 35 min

    Ne cherchant pas loin. Le futur pantin du régime c’est TEBBOUNE. Circulez il y a rien à voir. BENFLIS n’est qu’un faire valoir. Il s’agite en disant tout et son contraire. Pauvre de lui !

    41
    13
      12DuMoh
      10 novembre 2019 - 17 h 04 min

      MohDu12 – t’es méchant laisse lui au moins l’espoir du poste de 1er ministre, le pauvre.

      24
      9
        MohDu12
        10 novembre 2019 - 19 h 02 min

        Je ressens même une certaine pitié pour cet acharné. Il veut absolument le korsi.

        16
        10
    Far West Rép
    10 novembre 2019 - 15 h 34 min

    Mr Benfric est un opportuniste né de la même génération que Messieurs Tebboune et les autres commis du pouvoir corrompu et injuste, à ma connaissance aucun des candidats choisis par Mr Gaid gheir Salah n’est honnête avec des mains aussi sale que les autres traîtres corrompus emprisonnés juste pour berné un peuple au bout de ses nerfs, le futur président du régime corrompu est bien Mr Tebboune et ses magouilles avec Khalifa Bank, et comme premier sinistre Mr Benfric l’élève et aussi le lièvre des Bouteflika, pour ne pas être complice de la destruction de la nation Algérienne, le 12 décembre rester chez soit bien au chaud

    47
    11
    Merrouch
    10 novembre 2019 - 15 h 10 min

    Alexandre est son prénom acquis par octroi de la nationalité française à sa demande. C’est ainsi qu’il est connu maintenant en France d’une façon officielle. On ne peut le prénommer autrement car il serait une autre personne -non française- et la personne dont on parle est celle qui a la nationalité française !!!

    13
    15
      Yiddhir
      10 novembre 2019 - 15 h 44 min

      Trop bas!

      1
      10
    Anonyme
    10 novembre 2019 - 15 h 01 min

    Comme à chaque fois que je vois sa tête…je remets la chanson de Cheikh Sidi Bemol « R’khiss igâad R’khiss »

    42
    12
    Bacha
    10 novembre 2019 - 14 h 58 min

    Gaid Saleh veux esurper non seulement les algériens mais le Monde entier .il veux quand sonctionnent qlq joueurs prient en horsjeux par fakhamatouhou le peuple sans sonctionner tous son équipe contrairement à la loi du foot internationalement reconnue.tout cela pour préserver le ballon et marquer plus de but au bois du peuple. Une fois prix en flagrant délit il s’entête malheureusement du coup il sesi la TAS et ouvre le dossier à l’internationale.

    14
    15
      Yiddhir
      10 novembre 2019 - 15 h 42 min

      Est-ce que vous pouvez traduire en français svp? Google translate n’arrive pas. Marçi

      13
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.