L’ONM insulte le moudjahid Bouregâa en suppliant Zeghmati de le sortir de prison

Bouregâa ONM
Les citoyens vouent respect et affection au moudjahid Bouregâa. PPAgency

Par Abdelkader S. – L’appel lancé par l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) – ou ce qu’il en reste – résonne comme une humiliation à l’égard du grand moudjahid Lakhdar Bouregâa dont elle demande la libération pour des raisons purement humanitaires.

Faisant preuve de sa grande lâcheté habituelle, le secrétaire général intérimaire – encore un – de l’ONM supplie le ministre de la Justice de libérer l’ancien commandant de la Wilaya IV en mettant en avant son état de santé fragile, le prisonnier politique de 87 ans vient de subir une intervention chirurgicale lourde à l’hôpital Mustapha d’Alger. Ce n’est donc pas par solidarité et soutien à ce grand révolutionnaire que Mohand-Ouamar Benlhadj s’adresse à Belkacem Zeghmati pour sa remise en liberté car sa détention est illégale et arbitraire, mais par compassion envers un «vieil homme impotent».

Or, le premier responsable de l’ONM n’est pas censé ignorer que le moudjahid Lakhdar Bouregâa, autrement plus digne et courageux, a refusé d’être libéré tant que tous les détenus d’opinion ne le seraient pas, appelant, par la même occasion, les millions de manifestants qui lui vouent estime, affection et respect à poursuivre leur mouvement de contestation populaire et à ne pas se soucier de son sort. «Nous avons libéré le territoire, à vous de libérer la patrie», avait-il lancé à partir de sa cellule, la veille des manifestations historiques du 1er Novembre dernier contre le régime despotique incarné par Gaïd-Salah et les autres résidus du système Bouteflika.

Avec autant de veulerie et de mollesse, le secrétaire général par intérim de l’ONM recourt au ministre dont il sait, pourtant, qu’il reçoit ses ordres du chef d’état-major de l’armée et que c’est ce dernier qui a instruit la justice du téléphone d’incarcérer le moudjahid pour avoir dit ce qu’il sait sur le passé peu honorable de Gaïd-Salah.

La question qui se pose est pourquoi l’ONM ne réagit que maintenant pour demander que soit libéré Lakhdar Bouregâa. Sachant la collusion de Mohand-Ouamar Benlhadj avec le régime qu’il appuie dans sa mascarade électorale du 12 décembre dans l’espoir d’obtenir des aides financières pour sauver l’organisation moribonde qu’il dirige de façon unilatérale, il n’est pas exclu que le pouvoir illégitime cherche un alibi qui puisse justifier une «grâce» en faveur de ce prisonnier politique «gênant», en attribuant les raisons «charitables» à l’appel perfide et visqueux de l’ONM.

A. S.

Comment (27)

    WATANI WATANI
    16 novembre 2019 - 15 h 21 min

    Les services algériens possèdent des fiches sur tous les algériens voleurs et corrompus. C’est à partir de ce réservoir de crapules que le système puise ses hommes pour les utiliser pour ses besoins electoraux( maires, chefs de dairas, walis,députés,sénateurs,ministres, responsables des entreprises publiques, de syndicats de paille, organisations de masses,promotions dans la hiérarchie de la police, gendarmerie, de l’armée et bien-sûr comme présidents. Cette ONM composée de membres qui ont rallié la guerre après le 19 mars 1962, devra s’appeler l’Organisation des nouveaux moudjrimines, car les anciens moudjahidines, les vrais baroudeurs, sont décédés aujourd’hui ou bien se se retirés volontairement de toute activité visant à aider le pouvoir en place. Ces faux moudjahidines qui sont devenus corrompus ( combien de lots de terrains, de licences de débits de boissons, d’entreprises possèdent-ils grâce à leurs magouilles?) comme d’ailleurs les magistrats faussaires font tous pour effacer de la mémoire des algériens les hommes historiques de la révolution, les vrais maquisards qui ont brisé les lignes électrifiées des frontières, ainsi que les hommes sincères dans la justice algérienne ou ce qui en reste. Le Commandant Bouregaa est adopté par le peuple et il a adopté son peuple car ils se sont retrouvés dans le même combat, celui de la démocratie, de l’état de droit pour qui les martyrs de la révolution se sont sacrifiés.

    40
    Kahina-DZ
    15 novembre 2019 - 16 h 52 min

    Anonyme
    15 novembre 2019 – 12 h 18 min

    Quand ça vient de ta part, sa valeur = 000000000000000000000000000000000000000

    Et encore une fois. Vive l’Algérie Algérienne et son ANP !!! Tu peux continuer à baver.

      Momo
      15 novembre 2019 - 23 h 29 min

      Toi qui sembles te rappeler des sinusoïdales, tu ne sais pas que 00000000000000…., ça fait toujours 0. Donc 1 seul suffit.

      1
      1
    Anonyme
    15 novembre 2019 - 6 h 47 min

    Comme l a dit l autre…….L’ONM doit être dissoute à l’instar de toutes les organisations satellitaires du pouvoir telles que l’UGTA, l’UNJA, l’UNFA, les Zaouias, ainsi que le FLN et le RND!!!

    19
    5
      Rac benh
      15 novembre 2019 - 18 h 19 min

      Tu as oublié le FFF et le RC D, des vendus à la France
      Merci….

      12
    Kahina-DZ
    14 novembre 2019 - 21 h 19 min

    Soldat [email protected]

    La réalité est que ce grand Moudjahid est devenu un pont pour certains de mauvaise foi qui utilisent son nom pour atteindre leurs objectifs (??). Nier cette réalité c’est avoir d’autres objectifs obscures …

    En outre: Quand L’ONM n’ a pas réagi, vous n’étiez pas contents…Quand elle a réagi vous n’êtes toujours pas contents. Certains commentaires oscillent dans leur contradiction comme un mouvement sinusoïdale de ( -a) à (+a). Il y’a une instabilité dans les commentaires qui prouvent que leurs vrais objectifs ne sont pas ce qu’ils prétendent.

    226
    235
      Anonyme
      15 novembre 2019 - 12 h 18 min

      Allez narrer vos faribole à votre bâté de caporal et ses arpètes madame la Troll Kahina !

      15
      10
    Soldat [email protected] DZ
    14 novembre 2019 - 20 h 47 min

    Le vaillant commandant Bouregaa a dit au juge et a travers lui a toute la JUNTE MILITAIRE des GININARS :
    « Je ne vous reconnais pas, ni votre regime, ni votre autorité et je ne sortirai que lorsque tout les détenus d’opinions et politiques seront libres ».
    Aussi cet appel teleguidé de la sinistre ONM qui a essayé de se faire une virgnité sur le dos de la revolution, apres avoir trahi depuis 57 ans le serment de nos Glorieux Martyrs, n’est qu’une forfaiture de plus de sa part.
    Elle n’a fait que rentrer tete te froc baissé au  » KOURI EL TA3A » du regime mafieux et dictatorial
    elle n’a fait que rejoindre sa place naturelle et tomber le masque.
    Soutien inconditionnel a Mr Bouregaa , longue vie et prompt retablissement a lui.

    204
    218
    57
    14 novembre 2019 - 20 h 08 min

    RIEN NE SERT DE DEMANDER A ZAG ZEGHMATI IL EST SOUS LES ORDRES IL N A AUCUN POUVOIR C EST JUSTE UNE MARIONNETTE DE CAID

    81
    53
    K. DZ
    14 novembre 2019 - 19 h 51 min

    La seule humiliation que j’y vois c’est bien celle de L’ONM. Le hero Bouragâa n’a rien demandé et je ne crois pas qu’il accepterait de sortir par cette « porte ». Le credo de l’onm (en minuscule) est : « il vaut mieux être un lâche vivant qu’un hero mort ».

    57
    8
    Kahina-DZ
    14 novembre 2019 - 16 h 45 min

    L’ONM a répondu à l’appel de la Fille de Bougraa ( Appel = selon l’un de vos articles).
    Je trouve que c’est une bonne initiative ! Il faut favoriser la voix/voie pacifique à tous les niveaux

    Si j’étais le ministre de la justice, je dirais à ce Moudjahid d’aller rejoindre sa famille en paix…Pour barrer la route à ceux qui manipulent le nom de ce grand Moudjahid à tort et à travers.

    152
    227
      Anonyme
      14 novembre 2019 - 23 h 40 min

      @Kahina Vous osez encore une fois demander au Moudjahid Bouregaa de se s’agenouiller devant son geôlier ??? Ce n’est pas à 86 ans qu’il va se faire humilier!! Il ne l’a pas fait devant les français vous voulez qu’il le fasse devant des harkis???

      144
      55
    Momo
    14 novembre 2019 - 16 h 16 min

    Les lions ne mangent pas de luzerne. Laissons la mangeoire à ces anciens moudjahidines dont 99,9% n’en sont pas.

    105
    64
    Anonyme
    14 novembre 2019 - 13 h 12 min

    Le secret le mieux gardé en Algérie est le NOMBRE EXACT des moudjahidines encore en vie. Et ce n’est pas le ‘ministère des anciens moudjahilines’ qui s’amusera à vous le communiquer… surtout que ce ministère touche le 3eme ou 4eme budget de l’état ! C’est une vraie caisse noire qui sert à payer les derniers et les ‘nouveaux’ maquisards qui avaient 5/6 ans l’indépendance et qui ont fait la guerre en couche-culotte, sans oublier la chienlit qui rode dans les couloirs du pouvoir. . Mais cet argent sert aussi à arroser toute une clientèle pouvoiriste qui sert les affaires du Gaid après avoir servi les boukherouba, benbella, bendjedid, bouteflika… et toute la Bande qui a racketté le pays.

    67
    15
    ONM ... et autre ONEC
    14 novembre 2019 - 12 h 36 min

    Je ne comprends pas pourquoi on prête attention à ce machin qu’on appelle l’ONM . Tout le monde sait que cette organisation est devenue un gros fourre-tout plein de faussaires, de « trabendistes » qui s’en contrefichent de la patrie et qui sont là juste pour servir de soutien, de socle au pouvoir depuis 1962 ! Et en plus on constate que plus de 58 ans après l’indépendance, on trouve paradoxalement encore de plus en plus « d’anciens moudjahidine » et le plus grave c’est qu’ils se reproduisent et s’amplifient comme des têtards !

    PS : je dirais la même chose de cette organisation qu’on appelle les « fils de chahid » qui eux aussi se reproduisent à profusion alors que nos martyrs sont passé de vie à trépas depuis fort longtemps! En principe après une guerre comme la notre on s’occupe d’indemniser directement et uniquement l’épouse du moudjahed et non de donner des indemnités à chacun de ses enfants ! C’est l’épouse du martyr qui devrait normalement recevoir la totalité de l’indemnité en fonction du nombre des membres de la famille et dans son propre compte CCP ou un chèque en son nom ! Il y a comme conséquence cette situation paradoxale, chez ces soi-disant « enfants de chouhada », car ils continuent à percevoir cette indemnité même après leur majorité légale. Non mais on va où comme çà ? ! Aujourd’hui des fils de chahid devenus grand-père continuent de bénéficier des indemnités et des avantages ! Il faut arrêter de cacher le soleil avec un tamis. Tous les algériens sont des enfants de chouhada. Et donc au diable l’ONM ou l’ONEC et dégagez avec les autres car vous avez trop sucé les pies de la vache Algérie !

    48
    17
      Les 19marsiens
      14 novembre 2019 - 15 h 38 min

      L’ONM,tout comme le parti FLN d’aujourd’hui n’ont plus lieu d’être.
      L’ONM avec un budget de 5 milliards de dollars est composé de 90% d’anciens moudjaheds (avec une pension généreuse,un logement,un permis d’importation…) dont l’àge actuel ne dépasse pas les 70 ans.Déterminez l’âge qu’ils avaient en 1958 et vous serez chers concitoyens ébahis de l’ampleur des dégâts dont fait face notre chère Algérie.

      44
      18
        WATANI WATANI
        19 novembre 2019 - 5 h 17 min

        @19marsiens( marchiez), stp ne mets pas tous les moudjahidine dans le même panier, car les vrais baroudeurs ne possèdent pas de logements comme tu le prétends savoir. A moins que tu appartiennes à une famille qui en a bénéficié et qui ne t’a rien laissé. J’aurai aimé, au lieu d’insulter tout les moudjahidines, que tu demandes aux chefs de l’ONM et à toutes les mouhafadhas de nous donner le nombre exact de chahids et de moudjahidines dans chaque wilaya pour démystifier ce million et demi de martyrs que Djamal abdennacer nous a collé et répété ensuite par son espion benbella, donner le nombre de chahids pour savoir quelle wilaya a payé le plus lourd tribu et comparer ensuite les wilayas développées et celles qui vivent encore dans la misère meme si elles ont subi de lourdes pertes de leurs enfants. Dès 1962 on nous a appris une fausse histoire sur notre identité, sur notre révolution, n’est-pas là le but de tout colonialisme qui est aujourd’hui remplacé par le néocolonialisme actionné par les pays arabes qui n’ont ni identité ni repère , ni histoire?

    Anonyme
    14 novembre 2019 - 11 h 49 min

    Un pays où le budget de ces suppôts d’un autre âge, dépasse celui de l’éducation nationale, et où un analphabète commande une armée n’a aucun avenir(ni présent !).

    51
    41
    MohDZ
    14 novembre 2019 - 11 h 38 min

    Il aurait fallu qu’ils écrivent directement à rab dzaïr AGS. Le ministre de la justice n’est qu’un pantin. Cette organisation fait et fera toujours partie de la bande de sa… qui nous gouverne. Là on creuse !

    56
    26
      BENJAMIN
      14 novembre 2019 - 18 h 38 min

      @ dz C’est votre mentalités qu il faut changer

      14
      23
      mez
      14 novembre 2019 - 18 h 42 min

      @moh
      Il n´y a qu´un seul Dieu

      13
      4
    CHAOUI-BAHBOUH
    14 novembre 2019 - 10 h 35 min

    Toutes nos pensées sont pour vous et nous compatissons avec vous tous qui sont en prison sous les ordres de l’Oligarchie traitre ! Et nous souhaitons longue vie et prompt à notre très cher BOURAGAÂ. Je trouve cette appellation d’ancien Moudjahid est périmée avec le temps et maintenue et entretenue à des fins électorales par le clan des voleurs, pour maintenir un nombre déroutant avec les Allocations où rentes, tous les statistiques qu’ils donnent sont faux, juste pour avoir des voix de vote au niveau national, le nombre d’ancien Moudjahid est très fortement exploité à outrance délibérément et uniquement pour avoir leur vote un moyen simple sacré et qui rapporte très gros en voix, sous le couvert de nos Martyrs, si réellement un pouvoir démocratique s’impose, et des enquêtes sont diligentées, nous allons découvrir la caverne d’Ali baba et ses trésors cachés de la bande du Clan comment, ils ont utiliser la manipulation des consciences de tout un peuple sans scrupule, mais ce réveil inopiné du Hirak, nous fait découvrir les secrets de la cité interdite du Clan des Mafieux, les Enfant de Moudjahidines et des ayants droits, oui ils y en avaient, mais depuis « 1962 à nos jours = 57 ans » il reste combien d’entre eux des braves Anciens Moudjahidines ?, nous sommes devenus comme la famille royal Marocaine de père en fils et de fils en père ils son tous héréditaires de tous les droits, et cette forme incite les personnes à acheter les voix des témoignages, pour faire valoir leurs reconnaissances en la matière d’ancien Moudjahid et fils d’ancien Moudjahid. A l’indépendance, sans tenir compter de la force locale Militaire laissée par la France en 1962, le nombre d’anciens Moudjahidines, est très bas, quelques centaines et à voir !, le nombre d’attestation Communale vendues à des prix exorbitants en millions de Dinars, jadis entre 1962 et 1970, dépassait les milliers d’anciens Moujahidines, c’est bien cela qui sont placés à tous les niveaux et bien choisis et qui ont servi l’oligarchie et les partis alliés du Clan Mafieux de Bouteflika et de G.S moteur Galonné sans carburant, ni protéines afin de servir et trahir ses compagnon des Moudjahidines les Vrais et non pas la classe du 19 mars 1962, il a été déclaré apte à conduire sa mission avec les otage de leurs enfants mafieux, dis moi, qui tu fréquente, je te dirais qui es-tu; Si tu fréquentes un homme vil, c’est que tu es de son rang. Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui es-tu. Ne t’attache pas trop à ceux que tu fréquentes, tu risques d’attraper leurs rêves contagieux et d’Oligarques! Cordialement à tous les patriotes du Hirak !!! Le vent des Aurès et du Djurdjura dit ouliche smah ouliche !!!

    56
    14
    ben
    14 novembre 2019 - 9 h 45 min

    ENCORE UN KABYLE DE SERVICE .IL NE FAIT PAS HONNEUR AUX MOUDJAHIDINES

    40
    40
    Anonyme
    14 novembre 2019 - 9 h 38 min

    On brûlera la carte de ces faux Moudjahids en public à l’indépendance

    70
    47
    TNT
    14 novembre 2019 - 9 h 35 min

    Comme vous le dites, ils n’existent plus de vrais Moudjahid, juste des Moudjahid à deux visages et deux cartes déférente

    34
    13
    Mounir Sari
    14 novembre 2019 - 9 h 14 min

    L’ONM doit être dissoute à l’instar de toutes les organisations satellitaires du pouvoir telles que l’UGTA, l’UNJA, l’UNFA, les Zaouias, ainsi que le FLN et le RND!!!

    51
    14
    ABOU NOUASS
    14 novembre 2019 - 9 h 12 min

    Cette espèce de mollasson asservi n’a jamais prouvé son amour pour le peuple, le pays , car il a toujours roulé pour tous les indus occupants successifs d’El Mouradia.

    Il n’a rien d’un moudjahid convaincu et aucune fibre patriotique : son CV parle pour lui.

    Supplier un ministre qui reçoit des ordres quotidiennement, pour libérer un authentique baroudeur de la révolution n’est pas digne, et la famille de Mr BOUREGAA ne lui a jamais demandé ça, que je sache.

    45
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.