40e vendredi de marche : des millions d’Algériens manifestent contre la présidentielle du 12 décembre

Alger 40e vendredi
40e vendredi de manifestation à Alger-Centre. PPAgency

Par Mounir Serraï Les Algériens accentuent la pression sur le pouvoir, en sortant massivement ce 40e vendredi de marche qui représente ainsi 9 mois entiers de lutte pacifique pour le changement total du système politique et le départ de toutes les figures du régime Bouteflika.

A Alger, c’est une véritable démonstration de force qu’ont fait les Algérois, mobilisés plus que jamais après une semaine de campagne électorale qui se déroule sous haute tension, en raison de marches et de rassemblements de protestation des citoyens contre les candidats.

De Bab El-Oued à la Grande Poste, de Sacré Cœur à Place Audin, du 1er-Mai à la place Sofia, les Algérois ont bien réaffirmé leur rejet total de ces élections imposées par le pouvoir. Face à un dispositif sécuritaire qui demeure imposant, les manifestants ont réitéré leurs slogans habituels hostiles au chef d’état-major de l’armée, considéré comme le principal facteur de blocage de la marche des Algériens vers un changement réel et la construction d’une nouvelle Algérie démocratique et égalitaire. «Makache intikhabat mâa el issabate (pas d’élections avec les gangs)», «Dawla madania machi askaria (Etat civil et non militaire)», «Djazair hora dimocratia (une Algérie libre et indépendance)» sont autant de slogans scandés par les manifestants à Alger mais aussi dans les autres villes du pays.

Les manifestants ont également dénoncé les dernières vagues d’arrestations dont ont été victimes des citoyens de plusieurs villes du pays parce qu’ils ont eu à exprimer vivement leur rejet de cette élection présidentielle. Ils ont dans ce sillage appelé à la libération de tous les détenus d’opinion. Ils s’en sont pris aux candidats à la présidentielle et plus particulièrement au candidat Abdelmadjid Tebboune.

A Constantine, Jijel, Oran, Sidi Bel-Abbès, Tipaza, Batna, El-Oued, Tébessa, Sétif, Bordj Bou Arréridj, Béjaïa, Annaba, Bouira, Tizi Ouzou, Boumerdès, Skikda, Tindouf, Blida, Chlef, Laghouat et Médéa, les Algériens sont sortis en masse pour réaffirmer leur attachement à leurs exigences d’un Etat démocratique à travers un processus transitionnel.

Par leur mobilisation, les Algériens ont démontré une nouvelle fois leur refus de tout processus électoral avant le départ de tous les symboles du régime Bouteflika.

M. S.

Comment (18)

    L'oiseau migrateur.
    24 novembre 2019 - 5 h 46 min

    Si ce n’est pas l’histoire de ce fameux emblème dont tout le monde fait de lui un grand bruit aujourd’hui le débat est différent ,malheureusement ils ont chamboulé tout et c’est bien dommage que nos frères kabyles sont tombés dans le piège et nous ont gâchés la fête tant attendu..

    1
    14
      Bibi
      24 novembre 2019 - 14 h 12 min

      Je pense sincèrement que c’est vous qui êtes tomber les pieds joints dans le piège.
      Donc d’après ce que vous dîtes c’est à cause des Kabyles que ce régime est toujours en place ?
      Désolé de vous le dire, dans vos écrits il y’a comme un relent de car personne de sensé ne peut penser
      Cette ineptie.
      Accuser toute une communauté de faire le jeu de la junte au pouvoir, pour moi prouve juste que vous êtes pour la division, et son un affidé.

      12
    Bbb
    23 novembre 2019 - 15 h 17 min

    Se qui intéresse GS c’est la continuité du pouvoir_bande quelquesois le gagnant aux élections 12 /12 puisque tous les condidats ont étés choisis à l’avance par lui même…un condidats ne peut-être qu’un lièvre des 4 autres .tout cela explique les discours Distincts de ces mercenaires en courants dans les derniers couloirs droits qui représentent les souhaits des algériens pour que tout le monde se trouve.une fois dépasser la ligne d’arrivée un seule lèvera les bras en signe de victoire les 4 autres ferons semblants de colaire devant le puplic mais ils s’enbrasseront dans les vestiaires.
    alors chers compatriotes si vous acceptez de voter où même si vous indécis ; vous allez vous retrouvez certainement dans un couloir préétablie à votre souhait.
    C’est la pure réalité de bonne année 2020.

    31
    17
    benchikh
    23 novembre 2019 - 10 h 06 min

    Maintenant nos hommes les martyres peuvent dormir en paix le peuple a décidé de prendre la mèche vers un état digne de confiance et de respect. Les trahisons, qui font partis du projet de De gaulle est tombé dans un ravin et a disparu pour de bon .Je suis content que le peuple ait compris le plan de destruction d’une société conservatrice. En Algérie, on vit la politique de la terre brûlée, aucun projets digne de confiance pour une évolution sage et prospect ,on remarque l’état policière sous les ordres d’un magistrat corrompu et d’une administration judaique que son rôle de freiner les pré-occupations du citoyen .On est arrivé à un chemin croisée ou bien un avenir sûr loin des recommandations coloniales( accords d’évian) ou bien la liberté d’un peuple qui a autant rêvé.On peut se rassembler au bureau de vote ,et que la majorité décidera si le vote déroulera comme ils le prétendent.Selmia !!!!!Selmia !!!!!

    18
    El Loco
    22 novembre 2019 - 22 h 52 min

    Juste un mot : Bravo
    Un peuple uni rien ne peut l’arrêter surtout pas le 4éme année fondamentale et ses sbires.

    61
    20
    Vroum Vroum 🙄..
    22 novembre 2019 - 22 h 50 min

    Maintenant soit le Pouvoir Gaid Sallah prend conscience qu’il rentre dans le Mur et écouté enfin le Hirak et trouve une entente sur comment sortir de l’impasse ou alors c’est l’élection présidentielle qui sème le trouble et Division en plus de cela la réalité Économique et Sociale qu’il faudra résoudre aussi…à chacun son avis . . L’idéal serait de reporter cette Élection présidentielle et résoudre chaque Étape pour y arriver , mais vu l’obstination du Pouvoir Gaid Sallah on va vers la Présidentielle 12 Décembre et pour l’intérêt général du Pays , que le calme soit …sinon c’est à celui qui sera le plus fort et les Conséquences qui vont avec . Moi j’irai pas voter , le Candidat Général Ali Ghediri est en Prison par Gaid Sallah et ces Complices . . Et celui qui veut voter c’est son affaire pas la mienne . . Voici une petite confiance , j’étais très jeune à l’époque et j’écoutais des Personnes âgées discuter sur l’Algérie au bled , sur le développement , Piston , corruption , projets construction inachevé ou mal finis..misere..Une des personnes âgé a dit l’Algérie est riche mais « L’Khirr Rah M’aa Niya « .. ! ..Donc je me suis toujours toujours rappelé cette parole des ces Anciens qui ne sont plus de ce monde , la Baraka est partie avec El Niya . . Maintenant c’est tout par interet , corruption , calculs , la Niya est partie et la Baraka avec . .Voila ou en est l’Algérie . .Vous changez de Président , de Gouvernement Ok , mais ce qui doit changer avant tout c’est l’etat d’esprit , respecter ce qui appartient l’intérêt général et se contenter de ce qu’on a , la Niya !.. Mais ceux qui ont touché le Pouvoir ont mené l’Algérie là où elle est , le Piston , Rachoua , Biens mal acquis font malheureusement partie de la culture Algérienne , et avant de penser à changer de Président c’est l’etat d’esprit qu’il faut changer . . Les Anciens disait la Baraka est partie avec El Niya , « El Khir Rah M’aa Niya « … Que raisonne celui qui raisonne . . La Folie appelle la Folie , et seule l’Eau peut éteindre le Feu . .Que Raisonne celui qui Raisonne . .Que Allah protège l’Algérie de la Folie et manque de discernement des Hommes . .Voila ce que je puis dire en l’état actuel des choses …

    34
    21
    Momo
    22 novembre 2019 - 21 h 24 min

    Des millions de citoyens sont sortis pour la 40e semaine consécutive sans perdre de leur enthousiasme, ni de leurs convictions mais ils s’en trouvera toujours des esprits chagrins qui vont continuer à médire du Hirak.
    On laissera les adeptes du tourner-en-rond continuer leurs interminables quadratures du cercle. Le Hirak continuera, quant à lui, son œuvre salutaire car ce pays n’a pas d’autre choix que de prendre enfin le chemin de la normalité..

    57
    21
    Felfel Har
    22 novembre 2019 - 21 h 07 min

    Avez-vous entendu ce prétendu leader parler de son exploit d’avoir mis fin aux multiples complots qui visaient l’Algérie? Rien que ça! Ce qu’il occulte, c’est que le comploteur, c’est lui et sa 3issaba, formée des déchets du Bouteflikisme qui tentent de s’accrocher au pouvoir. Sans eux, les Algériens sauront bâtir une nouvelle république d’où ils seront bannis en attendant de rendre des comptes à une justice réhabilitée qui se sera débarrassée des juges et magistrats aussi félons que les maîtres qu’ils servaient avec zèle.
    Qu’ils ne se fassent aucune illusion, le hirak mettra en oeuvre ses réformes visant à introniser une république civile, moderne, authentiquement démocratique, respectable et respectée car représentée à tous les niveaux par des Algériens pur jus, propres, honnêtes, compétents et soucieux de projeter le pays vers un avenir radieux au service de tous ses citoyens, sans exclusive! « A coeur vaillant rien n’est impossible! »

    75
    20
      Zaatar
      23 novembre 2019 - 5 h 25 min

      Le hirak mettra tout en œuvre pour introniser une république civile…etc très honnêtement moi je veux bien, mais combien de temps encore faudra t’il attendre avec les constats qu’on fait depuis maintenant neuf mois? Est ce qu’on n’a pas l’impression que c’est comme l’expression « maa3za oua laou tarret « ? A un moment donné il faut savoir se remettre en cause et voir où ça ne va pas. Neuf mois que des algériens crie à tué tete des slogans hostiles au pouvoir tous les vendredi et mardi. La réponse du pouvoir est pardonnez l’expression, je vous em… et fais voter une loi sur les hydrocarbures qui engage tout le pays à long terme et les algeriens avec. Vous ne pensez pas qu’il faut essayer autre chose? Que ce hirak doit évoluer en conséquence? Encore faut il qu’il ait des leaders vous me direz. Et la encore se pose le problème de la récupération du mouvement…est ce qu’on a conscience de ce qui se passe au moins sur le terrain? Pardonnez moi encore une fois mais tous ici qui intervenez aviez vendu la peau de l’Ours avant de l’avoir tué.

      6
      29
        Zaatar
        23 novembre 2019 - 9 h 22 min

        On est bien dans un débat d’idées n’est ce pas ? Au lieu de mettre seulement des pouces en bas, argumentez par vos idées et vos convictions. Ainsi jaillira la lumière n’est ce pas?

        8
        21
        Zaatar
        23 novembre 2019 - 13 h 46 min

        Toujours pareil. Au lieu d’argumenter pour le contraire on ley des pouces en bas…ma foi.

        8
        21
          ANONYME-MAN
          23 novembre 2019 - 19 h 30 min

          @ TARAZA
          POURQUOI ME CASSERAIS-JE LA TETTE @ TE RÉPONDRE,UN POUCE TE VA BIEN…

          13
          2
          Zaatar
          24 novembre 2019 - 7 h 33 min

          Non ne te casses pas la tête bien sur, tu le feras quand tu en auras une…

          1
          12
    Dzair16
    22 novembre 2019 - 21 h 02 min

    La tribus du FIS est sortis dans la rue allah yadjaal elkhiR .had enass ne savent ni selmiya ni dimocratia et dans le futur y’en aura d’autres tribus,ce n’est que le debut.

    26
    42
    Zaatar
    22 novembre 2019 - 20 h 02 min

    Vu de l’extérieur on trouverait cela bizarre, en ce sens qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Voilà neuf mois que ça dure et le système n’a pas bougé d’un iota. Mieux il fait voter des lois qui engagent tout le pays et l’avenir des algériens, vous ne pensez pas qu’il est temps que le hirak change de stratégie ? Encore faut il qu’il ait des décideurs et des leaders vous me direz. C’est ce qui alimente la confiance du Gaid Salah et du pouvoir. On leur rend la tache trop facile .

    68
    21
    HOUMTY
    22 novembre 2019 - 19 h 26 min

    Ya gaïd salah.. Comment il faut te le dire : en verlan ? Au début je croyais en tes dires, finalement tes discours sont des monologue sans aucun interêt pour LA MÉRE PATRIE L ‘ALGERIE, Pour moi et pour des millions D’ALGERIENS, tu n’ais qu’un traîtres qui fait tout pour bradé L’ALGERIE, et ces richésses ! On s’en souviendra t’inquiéte.. Rien ne dure L’ ALGERIE est éternel et toi éphémère L’ ALGERIE est une terre digne contrairement a toi qui est indigne.. T’ahya L’djazaïr, ALLAH yarham échouhadas et qu’il protége notre peuple et nos soldats qui protégent nos frontiéres. le 12 Décembre (( NO VOTE )) ALLEZ AU DIABLE

    113
    20
    heureusement que nous avons le hirak !
    22 novembre 2019 - 19 h 18 min

    C’est pour tout ce merveilleux travail que fait le hirak, qu’il faut lui dire merci et à lui seuls, car les partis politiques ne lui sont d’aucune utilité, sauf à critiquer les citoyens qui demandent à ce qu’on préserve la révolution citoyenne, à ce qu’on la consolide, à ce qu’on la protège, à ce qu’on lui offre une bonne organisation pour mieux se défendre, à ce qu’on lui offre une perspective même pour l’après le 12 décembre, et pour qu’elle s’engage dans des combats encore plus décisifs et offensifs pour la construction d’un vrai pays démocratique et libre, tout en continuant les marches devenues désormais presque quotidienne depuis la campagne électorale pour faire pression sur le pouvoir !

    VIVE LE HIRAK et VIVE NOS ETUDIANTS.

    90
    19
    Ma Vérité
    22 novembre 2019 - 18 h 56 min

    EL KHAWANNA sont les pieds aux murs,ils n’ont plus le choix,que de se retiraient et laisser la place aux civils aux hommes et aux femmes intègres loyaux et honnète,fini les nouveaux Moudjahid,fini les rapporteurs de paniers,fini les candidats caniches des militaires corrompus et affairistes,le peuple Algérien n’a jamais perdu ses combattants contre l’occupant soit de l’extérieur soit de l’intérieur,vive le peuple Uni est déterminé jusqu’a la victoire,gloire a nos Chouhadas

    80
    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.