Le troublant soutien d’un journal officiel à Benflis qui fausse tous les calculs

Benflis El-Moudjahid
Ali Benflis. PPAgency

Par Nabil D. – Pour la version arabophone du quotidien gouvernemental El-Moudjahid, le futur président de la République sera sans conteste Ali Benflis. Pour convaincre de cette «évidence», ce média de propagande pro-régime s’est adonné à un calcul des soutiens aux cinq candidats sur les réseaux sociaux. Ainsi, on apprend que l’ancien directeur de campagne de Bouteflika en 1999 prendrait le large devant ses concurrents qu’il lamine littéralement.

Si l’on se fie au calcul d’El-Moudjahid, dans sa version arabe, qui parle d’un «sondage» effectué sur Facebook, Ali Benflis glanerait plus de 1 375 000 voix, loin devant ses poursuivants directs, qui ne sont ni Tebboune ni Mihoubi. En effet, le président de Talaie El-Houriyet serait suivi par Abdelaziz Belaïd avec un peu plus de 70 000 soutiens et Abdelkader Bengrina qui avoisinerait les 60 000 voix. L’ancien ministre de l’Habitat ne récolterait, lui, que 32 000 votes en sa faveur, tandis qu’Azzedine Mihoubi occupe la dernière place du classement avec à peine 18 000 voix.

Par-delà ces chiffres aléatoires, c’est le zèle dont fait montre ce média officiel qui suscite des interrogations. Outre une couverture quasi exclusive dédiée au candidat Ali Benflis, El-Moudjahid exhibe la photo d’un manifestant portant une pancarte hostile à Abdelmadjid Tebboune et sur laquelle on lit : «Tebboune s’acoquine avec un baron de la bière et son fils avec un baron de la cocaïne».

La version hebdomadaire d’El-Moudjahid, à l’instar de tous les médias gouvernementaux, sont peu lus et ont une visibilité réduite, pour ne pas dire quasi inexistante. Mais ce genre d’«attitude» de la part de ces relais du pouvoir permet de déceler des signes sur les manœuvres secrètes des décideurs du moment qui désarçonnent l’opinion publique et les observateurs les plus avertis. Le lâchage de l’homme-lige de Gaïd-Salah, jeté en pâture depuis trois jours par les médias soumis à l’état-major de l’armée dans ce qui semble être clairement une opération commanditée en haut lieu, a complètement déstabilisé le candidat jusque-là favori qui perd ainsi son principal soutien – l’appareil de l’Etat constitué par l’administration, la justice et les médias – sans lequel sa candidature n’a même plus lieu d’être.

On aurait pu penser que l’état-major de l’armée aurait jeté son dévolu sur Azeddine Mihoubi, mais le classement d’El-Moudjahid fausse tous les calculs et remet en cause toutes les conjectures et toutes les analyses qui semblaient plausibles, avant ces derniers soubresauts.

N. D.

Comment (32)

    LE POLISARIO !!!
    24 novembre 2019 - 6 h 53 min

    On dirait un jeu du tiercè , a qui saura les placer dans l’ordre … a moins que d’ici le 12/12 , l’Algerienne des jeux ( politiques ) ne declare faillite ???

    31
    18
    Brahms
    23 novembre 2019 - 18 h 54 min

    Encore un pépé qui voudrait être Président afin d’amnistier ses copains qui ont tapé dans la caisse. Tu as pris combien Amar de Paris 8ème (300 millions d’euros), c’est rien, c’est un cadeau de l’Algérie, prends tout, mais ne revient plus, attends que ton affaire soit prescrite pour éviter les poursuites judiciaires. D’accord Tonton Benflis.
    T’inquiète Amar, je vais faire une loi d’amnistie. Pas belle la vie, on peut voler comme on veut.
    Il serait aux USA ce Amar, la justice américaine lui saisirait tous ses biens acquis illégalement et au cachot pour 50 ans, pour crime économique.

    58
    24
    WATANI WATANI
    23 novembre 2019 - 17 h 38 min

    Voyons donc! Croyez-vous sincèrement à un sondage sur Facebook lorsqu’on sait qu’une meme personne surtout en Algerie possède plus de 10 comptes dans ce réseau social? Croyez-vous à un sondage mené par un journal qui a usurpé la noble mission qui était la sienne durant la guerre de libération pour redevenir un journal qui contribue au conditionnement et à l’asservissement du peuple par un pouvoir militaire né au lendemain de l’assassinat de Abane Ramdane et les partisans de la primauté du civil sur le militaire? En tous c’est le cas quand on lit certains commentaires qui semblent croire à ce faux sondage. El moudjahid a oublié que pour le peuple, les enfants de la chienne s’appellent tous les CHIOT(TE)S, qu’il s’appelle ben ficha ou ben guernina ou ben cocaine!

    113
    26
    Tafoune
    23 novembre 2019 - 17 h 36 min

    Les 5 candidats de la honte, de la traitrise et de l’indignité se valent tous surtout ce Benflis qui a vendu son âme et son honneur depuis belle lurette

    60
    30
    habib eldjazaiari
    23 novembre 2019 - 17 h 04 min

    Bonjour,

    Les chiffres sont intéressants. Il corroborent ceux des sondages qui circulent sous le menton, qui sont : – non concernés par l’élection ( 80%), aucun des cinq candidats n’est digne d’être président de l’Algérie ( 15%) et sans opinion ( 5%). Le sondage indique que si Karim Tabou, Mustapha Bouchachi, Sofiane Djilali ou Zoubida Assoul se présente, il ou elle gagnerait dès le premier tour quel que soit le candidat de Gaid, avec un taux de participation qui avoisinerait les 94 % contre moins de 5 % avec seulement les lièvres de GAID. A noter que parmi les algériens interrogés, Bengrina est inconnu chez près de 91 % et dans 78 % des cas le nom de Tebboune est associé spontanément au nom de Kamal El Bouchi à cause de la cocaïne.

    Le sondage d’El Moudjahid est erroné sur les chiffres car, même si Benflis est en tête, mais il ne devrait pas récolter plus 600 000 voix, et quelqu’un comme Bengrina le sondage lui prédit entre 20 000 et 30 000 voix au plus. Quant à Tebboune il récolterait au maximum 100 000 voix si le FLN est derrière lui.

    Madame Assoul vient d’entrer dans le top 5 des personnalités charismatiques sur la scène politique qui sont : Karim Tabou, Mustapha Bouchachi; Sofiane Djilali, Zoubida Assoul, Lakhdar Bouregaa, Ali Belhadji, Larbi Zitout, Mohcine Belabas, Ali Ghediri, Kamal Boumala, Hicham Aboud, Samir Belarbi et Louisa Hanoune

    51
    28
    SaidZ
    23 novembre 2019 - 17 h 02 min

    Ils veulent juste nous faire croire que les dés ne sont pas jetés d’avance!

    54
    26
    Che Guevara
    23 novembre 2019 - 15 h 59 min

    Benflis est une serpillière montée sur le balai-brosse d’El Moudjahid.

    PS : FLN, EL MOUDJAHID … Patrimoines nationaux, leurs places sont au musée (sens noble) et trop important pour servir de jouets aux inauthentiques révolutionnaires.

    64
    29
    daro
    23 novembre 2019 - 15 h 52 min

    Pour les militaires c’est le moins détesté, le moins pire pour le peuple et en particulier pour l’opposition, il n’a pas d’étiquette d’intégriste comme BenGrina le daechiste… et il n’est pas mêlé aux affaires lors des 10 dernières années, du coup il pense que cela pourrait passer…

    4
    52
    Kamel75
    23 novembre 2019 - 15 h 47 min

    El moudjahid qui écrit  » «Tebboune s’acoquine avec un baron de la bière et son fils avec un baron de la cocaïne» »…
    Ce journal commence -t- il enfin à ouvrir les yeux et à cesser la langue de bois pour nous dire la vérité sur cette mafia abjecte qui squate le pouvoir et dépeceuse l’algérie depuis des décennies?
    Allez les « journalistes » d’el moudjahid, encore un petit effort de vérités sur vos pouliche, le vieux routarde des arcades du pouvoir qui rêve tous les matins d’être président alors qu’il n’en a ni la stature, ni le niveau à savoir benflis??

    66
    81
    Bbb
    23 novembre 2019 - 15 h 16 min

    Se qui intéresse GS c’est la continuité du pouvoir_bande quelquesois le gagnant aux élections 12 /12 puisque tous les condidats ont étés choisis à l’avance par lui même…un condidats ne peut-être qu’un lièvre des 4 autres .tout cela explique les discours Distincts de ces mercenaires en courants dans les derniers couloirs droits qui représentent les souhaits des algériens pour que tout le monde se trouve.une fois dépasser la ligne d’arrivée un seule lèvera les bras en signe de victoire les 4 autres ferons semblants de colaire devant le puplic mais ils s’enbrasseront dans les vestiaires.
    alors chers compatriotes si vous acceptez de voter où même si vous indécis ; vous allez vous retrouvez certainement dans un couloir préétablie à votre souhait.
    C’est la pure réalité de bonne année 2020.

    65
    28
    Rachid
    23 novembre 2019 - 15 h 13 min

    Journal officiel = Montagnes de mensonges = Ca ne concerne pas le peuple. Allez oust ! Tetnehaw GAA33 !!!

    66
    4
    Anonyme
    23 novembre 2019 - 15 h 10 min

    Si ce n’est pas El Haj Moussa, ce serait Moussa El Haj! Ça se perpétue depuis 1962, et ça risque de durer 132 ans, comme le colonialisme.

    53
    27
    Momo
    23 novembre 2019 - 13 h 17 min

    Regardez comment ils mentent sans même se donner la peine de revoir leurs chiffres avant de les publier.
    Tebboune est crédité de 32,000 voix alors qu’il a obtenu 104,000 parrainages (istimara)
    Mihoubi est crédité de 18,000 voix. Il a obtenu 65,000 parrainages
    Bengrina est crédité de 60000 voix. I a eu 83,000 parrainages
    Belaid est crédité de 70,000 voix. Il en a eu 77,000 .
    Benflis est crédité 1,375 000 voix alors qu’il n’ a eu que 81,000 parrainages (17 fois plus).
    De deux choses l’une, ou bien les parrainages sont faux ou alors les parrainages sont vrais et ce sont les intentions de vote qui sont fausses. On aurait pu, au moins, aligner les intentions de votes avec les nombres de parrainages obtenus par les candidats pour que cela fasse un peu plus sérieux. Mais allah ghalab. hadha ma kan fal khachkhach.
    Quant à Benfllis, le pas si heureux élu que ça, avec ses ‘1,375,000’ intentions de vote, il ferait son score de 2004 (autour de 6% des suffrages exprimés). Ils n’ont pas été plus brillants que cela.
    Pour ma part, la lecture que j’en fais, c’est qu’ils ont fixé à priori le score de Benflis à 6% mais ce ne sera pas lui le futur président. Le futur président sera l’un des autres concurrents qui arrivera avec un score plus élevé. El moudjahid nous dira, à propos de son sondage, qu’il a réellement prévu le score de Benflis mais que la participation a été plus forte que prévu et c’est l’un des autres candidats qui en a profité. Tout simplement!
    Nous sommes en face d’un jeu d’échec, Ils avancent un pion, nous déplaçons un autre et nous anticipons 4 coups d’avance.

    62
    29
    Ma Vérité
    23 novembre 2019 - 13 h 17 min

    C’est de la manipulation amateur du parti FLN,tout les candidats avoir eux le sésame de notre Caporal Gaid Salah,sont issu du parti des traitres parrainés par le régime d’Oujda et son clan mafieux,c’est une stratégie d’un régime aux abois a l’agonie ou il essaie avec tout les moyens de survivre après la révolte d’un peuple,opprimé,affamé,méprisé,ignoré,et volé,le peuple Algérien n’a jamais reculé ni abandonné le combat pour sa survit, son honneur,sa dignité,sa fierté;ce peuple vaincra les injuste,les corrompus,les infidèles,les destructeurs de la nation d’un million et demi de victime;nos glorieux Chahid devraient etres fiers car leur combat n’a pas été abandonné par leurs enfants;VIVE LE HIRAK; vive les etres qui veulent vivre libre et indépendant avec une vraie justice pour tous

    53
    27
    Bibi
    23 novembre 2019 - 12 h 49 min

    Sincèrement, quelqu’un lit encore ce bidoun zbel ?

    67
    30
    elhadj
    23 novembre 2019 - 12 h 05 min

    ces mouvements de foule désordonnées ,sans aucun doute mobilisées a dessein n augurent rien de bon pour préserver la sécurité et la stabilité du pays si cette anarchie perdure alors que le pays est dans l obligation d être doté d un président de la république élu démocratiquement pour assumer légitimement ses fonctions et mettre son programme de redressement de l économie,l assainissement des rouages des institutions, moraliser la vie publique,assainir la gestion des ressources et des finances publiques. dans ce lot de postulants il n y a qu un seul qui émerge et qui est capable de sauver le pays, il s agit en l occurrence de Si Ali BENFLIS homme d état expérimenté connaissant les rouages du système et capable avec l énergie et l engagement dont il fait preuve de prendre les mesures et les actions urgents nécessaires pour remédier a cette grave situation multiformes actuellement vécu par le pays et les citoyens

    2
    186
      Bibi
      23 novembre 2019 - 16 h 01 min

      Avant qu’il ne soit président, il faut d’abord qu’il nous parle de khalifa bank, et surtout des liens qu’il a avec l’émirati qui a payé rubis sur ongle le transfert et l’hospitalisation de son fils durant 4 mois en Allemagne.
      Quant on sait combien coûte une journée d’hospitalisation en Allemagne, et ce bien sûr sans les soins.
      Et après il pourra peut-être…..
      Ah non le peuple a dit yetnahaou gaâ.

      76
      29
    CHAOUI-BAHBOUH
    23 novembre 2019 - 11 h 44 min

    Un chien restera un suceur d’OS sans plus, Ali Fen – BLIS, restera une roue de secours usée sans adhérence aucune, le Peuple, qui décide et choisi les vrais Hommes qui méritent et qui sont aptes et sans connivence aucune avec cette Mafia à leur tête le petit Caïd M’sallahs ce cotonnier des rotatoires, quoi qu’il brosse, les dés sont pipés, il est temps et beau matin il s’envolera pour les HIMARATES, pour retrouver ses millions volés par ses enfants, qui étaient ses associés sans Kbis en bon et du forme, ce lapin de garenne est la proie des chacals et des vautours du clan des généraux, qui se cachent et ne se montrent plus en public, pauvre Algérie, courage fuyant la marée humaine arrive et ils ont épuisé tous les plans sordides, les manœuvres lâches et comme ils sont conscient de leurs mort politique et Militaire la trouille au ventre est une La Diarrhée polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune chronique, qui peut non seulement affecter les articulations et le cerveau, mais aussi impliquer les multiples organes et de tissus du corps humain. La diarrhée dans la polyarthrite rhumatoïde est le symptôme le plus commun de lésions intestinales causées par l’arthrite rhumatoïde . Dans le passage ci-dessous, nous allons explorer la pathogénie et le traitement qui est en possession du HIRAK !!!
    la clique des fanfarons arrive à son terme inchallah, ils leurs restent juste d’être courageux et de se faire justice à la méthode Japonaise le HARA-KIRI, mais comme ils sont des lâches alors ils vont employer la politique d RATS, ils se servent de GS balaye à Brosse !!!

    69
    30
      ourdia
      23 novembre 2019 - 23 h 22 min

      Chaoui-Bahbouh je suis convaincue que tu n’est ni de près ni de loin un vrais chaoui seulement tu veut salir les Chaouis de valeurs. Seulement soit au moins un mini homme car le mot homme pour toi çà ne vaut pas la peine et dit la vérité combien tes patron t’on payer un dourou ou un peu plus.
      Mais les ploucs comme toi ne pourrons jamais rabaisser les Chaouis soit sur.

      15
      53
        CHAOUI-BAHBOUH
        24 novembre 2019 - 8 h 08 min

        Mlle où Mme OURIDIA, je vous répond avec respect et courtoisie, car l’homme honnête et digne de lui, ne marche jamais sur l’hombre de son voisin par humilité par respect, je suis Chaoui à la moelle, snghe chaouithe, toulaîghe chaoui, dhou chaoui aîk illighe, oua akinighe awwale, netche maachi achakam ila 3assabat, outchetchagethe cachir noune ! JE VOUDRAIS TE DIRE CES QUELQUES MOTS EN CHAOUI ET FIER DE MES AURES, NOUS, NOUS SOMMES PAS DES HARKIS NON PLUS, je suis issue d’une famille de 9 Martyrs, je suis en France depuis 1967 et ma vie est faite ici, mais je n’ai pas perdu mes origines et ma dignité où de profiter sur le sang de nos Martyrs pour piller mon pays, j’ai un immence respect ici et parmi mes compatriotes, j’étais Délégué syndical pendant plusieurs années, les tribunaux des Salariés, (es), les Prud’hommes de Paris et Île de France, je les connais très bien et toujours bénévolement, les personne vulnérables administrativement je les accompagne gracieusement devant toutes les administrations, retraites, Sécurité Sociale, Mairies, les bailleurs des logements OPHLM, Tribunal Administratif et bien d’autres, mais je ne crie pas sur les toits, la vie m’a appris la discrétion le respect le secret des autres est inviolable et ma dignité et le respect, que je possède est mon CV et ma tête est très haute dans la simplicité et humblement, à titre d’information, je suis né entre AÏN-YAGOUTE et EL-MADHER Wilaya de BATNA AKINIGHE ROUHI ATATESEDHE FIMENEQUE, je ne suis pas un Cachériste !!!

        43
        18
    Lghoul
    23 novembre 2019 - 11 h 34 min

    Il n’y a aucun faux calcul et il n’y aura aucun faux president. Le peuple algerien ne votera jamais sur des vieux requins du systeme le plus corrompu du monde. Le peuple algerien ne donnera jamais sa voix aux menteurs, aux corromlus, aux charlatans et aux idolatreurs de tableaux en bois. Le peuple algerien est digne et n’ira jamais rejoindre les laches et les mercenaires. Le peuple ne votera jamais sur ceux qui le meprisent et le nargue comme s’il n’existait pas pour 40 semaines. Le peuple algerien a horreur de la bassesse car il est 100% algerien mais jamais fontoche. Alors messieurs-dames, laissons les bluffer, perdre leur temps et surtout rever qu’ils auront in pseudo-president, leur president. Rien ne changera leur condition: Il doivent tous partir et le plus tot est le mieux pour eux. Le peuple les VOMIT car ils sont L’HORREUR en chaire et en os.

    57
    27
    Momo
    23 novembre 2019 - 11 h 00 min

    Bien sûr, ce sont des chiffres bidons, collectés sur des réseaux sociaux où les gens ont tendance à dire tout et n’importe quoi.
    Mais même si on leur accorde quelque crédibilité et qu’on additionne le tout, on arrive à la bagatelle de 1,5millions de suffrages exprimés. Sur un corps électoral de 23 millions, cela représente à peine 7%.
    Donc au grand mieux, en assumant qu’ils savent faire des sondages et que les réseaux sociaux sont une vitrine de la société et que les réponses ne sont pas fantaisistes, le pouvoir nous prépare des élections avec 7% de votants et un président élu avec 6% des voix exprimés.
    Avec ces chiffres, il est déjà sûr de ne pas gouverner plus d’un mois. En assumant que vote il y aura. Ce que je ne crois pas.

    49
    27
    57
    23 novembre 2019 - 10 h 08 min

    100% INTOX LE SEUL 100% GAGNANT C EST E PEUPLE
    De la part du mooujahid c est normal il appartient aux résidus et comme tout le monde connait les anciens mouahidines qui se reproduisent a l infini alors faut stopper la gestation
    mes respects pour les intègres,, les vrais

    34
    26
    chaoui40
    23 novembre 2019 - 9 h 42 min

    Le peuple algérien est politiquement inculte. Il ira donc voter, malgré le hirak. Car le hirak n’est pas l’Algérie profonde, tout simplement. Je diri que c’est une bonne chose, car le statu quo ne mène nulle part. Et puis, Benflis est le moindre mal, car les Chaouis ne le laisseront pas faire n’importe quoi …Surtout les siens, si proches et si respectueux de notre exemple Zéraoul. L’Algérie ne peut pas rester dans l »impasse. IL FAUT VOTER. Je suis marxiste mais réaliste. Il faut avancer, même avec un âne.

    236
      Anonyme
      23 novembre 2019 - 16 h 23 min

      @Chaoui40 va sur les réseaux tu verras l’algérie profonde. Les manifestations sont aussi importantes qu’ailleurs. Le pouvoir n’arrive même pas à organiser des marches de plus de 20 personnes (comme dans le temps). Hier soir à Aflou (Laghouat) l’hôtel où se trouvait Bengrina a été encerclé par des manifestants. Même cette Algérie profonde refuse de marcher avec Gaid. C’est d’ailleurs pour ça qu’une partie du pouvoir a abandonné l’idée d’organiser cette élection. L’autre partie pense que c’est un problème de candidat en écartant Tebboune mais ils vont voir dans quelques jours qu’il est aussi rejeté et vont rejoindre l’autre clan en optant pour une transition. Quelques circulent, attendons quelques jours pour en savoir un plus…

      63
      26
      Anonyme
      23 novembre 2019 - 16 h 42 min

      Pauvre Karl! J’espère qu’il y a assez de place dans sa tombe pour pouvoir y faire des cabrioles. Pendant que la nation se cherche, Monsieur le marxiste réaliste, jette des lauriers sur sa dechra.

      67
      27
      Anonyme
      23 novembre 2019 - 19 h 07 min

      Il n’ y a pas plus inculte que celui qui se croit cultivé!

      23
      25
    Zaatar
    23 novembre 2019 - 9 h 31 min

    Je pense que beaucoup commencent à connaitre H’mida. Le fil rouge étant la manifestation chaque vendredi et chaque mardi.

    8
    32
    Apulée de Madaure
    23 novembre 2019 - 9 h 25 min

    1 – Un journal officiel (JO) est une publication officielle. Ces journaux diffusent par principe les textes juridiques (lois, décrets…), ainsi que d’autres informations juridiques officielles.
    Il y’a un, et un seul « journal officiel » en Algérie, pas 36.

    Donc,

    2 – EL MOUDJAHID, un journal de combat (1956-1962).
    El Moudjahid est un titre de la presse nationale dont le parcours est d’autant plus prestigieux qu’il a été le porte-parole de la Révolution algérienne. Abane Ramdane, Larbi Ben M’Hidi, Krim Belkacem, Lakhdar Bentobbal, et d’autres militants de la cause nationale ont signé de leur plume des articles percutants pour porter haut la voix de l’Algérie en lutte pour la reconquête de son indépendance et de sa souveraineté.

    3 – EL MOUDJAHID, le « Journal DES officiels » ou « La voix de son maître ». 1965 – à nos jours.
    Torchon et sans commentaires.

    60
    29
    HOUMTY
    23 novembre 2019 - 9 h 16 min

    SALAM L’KHAWA…. Tous des mafiosos, la camora et les yakousa sont des enfants de cœur a côté de se clan qui s’accroche au pouvoir comme des sangsues, le pseudo journaliste ! Pour moi il a vendu sont âme, en échange d’un compte devis en europe.. qu’ils dégagent tous, place au jeunes et au force vive de la nation.. ITNAHA’W GA3 mél A lé Z, bonde de sarakine.. T’AHYA L’DJAZAÏR . Qu’ ALLAH protége notre peuple, L’ ALGERIE et nos soldats qui protégent nos frontiéres. Gaïd DÉGAGE…

    65
    27
    Anonyme
    23 novembre 2019 - 8 h 48 min

    Il se passe des choses bizarres en ce moment au sommet de l’Îssaba. Le général Lachkham qui a imposé Tebboune est désavoué. Pour le remplacer la guerre Mihoubi-Benflis a commencé, certains parlent aussi de Belaid!!! A 19 jours des élections ils n’ont pas encore choisi!!! C’est bien la preuve que ces élections n’auront pas lieu…

    64
    31
    ABOU NOUASS
    23 novembre 2019 - 8 h 41 min

    Allez-y , allez-y, chacun y va avec son analyse , ses pronostics ou son protégé , c’est la grande cacophonie ces derniers jours et même ce mourant torchon El-Moudjahid y va aussi.

    Nous, ce que nous savons , c’est que nous n’irons pas voter ni pour x ni pour y.

    Inutile donc de pérorer à longueur de journée sur ces élections de la honte.

    67
    31

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.