Procès «public» des anciens ministres : le pouvoir prépare le grand cirque

Ouyahia 12
La première partie du show s'est déroulée en mai 2019. PPAgency

Par Kamel M. – Le pouvoir a laissé le clou du spectacle pour la veille de l’élection présidentielle du 12 décembre. Les Algériens auront droit, selon ce qu’annoncent les sources médiatiques proches des cercles de décision et qui en font des gorges chaudes, à un grand show, histoire de détourner l’attention de l’opinion publique. Mais les citoyens sont unanimes à dire que cette nouvelle manipulation du régime sera un autre coup d’épée dans l’eau, même si «ce lynchage judiciaire pourrait susciter la curiosité d’un grand nombre de téléspectateurs qui voudront voir les membres du clan jugés par des magistrats à la solde des autres membres du même clan», notent des sources informées.

«Le timing n’est pas fortuit, expliquent nos sources, qui mettent en exergue le comportement niais des tenants du pouvoir actuels qui s’accrochent ainsi à cette dernière bouée de sauvetage pour tenter, vainement, d’éluder le Hirak, du moins une partie de celui-ci, qui serait, dans leur naïve perception, accaparée par un procès digne des fictions hollywoodiennes.» «Mais le peuple a tout compris, et s’il suivra effectivement les épisodes de ce feuilleton de l’automne, ce ne sera que pour mieux dénoncer les fourberies du régime à travers les mises en scène grotesques qu’il découvrira au fil des auditions burlesques, auxquelles les décideurs du moment ont apporté les dernières retouches de sorte que la pièce de théâtre soit prête impérativement avant le 12 décembre», notent nos sources.

«Cette représentation scénique est la seule carte non violente qui demeure entre les mains du pouvoir face au tsunami des vendredis et des mardis dont le régime n’a pu camoufler l’ampleur face à l’impact des réseaux sociaux, en dépit des perturbations préméditées de l’internet et du musellement des médias publics et privés», souligne un expert en communication auteur de plusieurs ouvrages sur la propagande.

«Les tenants du pouvoir actuels en Algérie, bien qu’ils aient compris le rôle des réseaux sociaux qu’ils verrouillent et manipulent avec la complicité de puissances étrangères, restent archaïques dans leur mode de pensée et peinent à suivre l’évolution des mentalités. Ils s’accrochent à l’outil et oublient la masse critique, c’est-à-dire le Mouvement de contestation populaire, constitué dans son écrasante majorité par des jeunes cultivés et qui jonglent avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication», fait remarquer cette source qui évoque un «conflit de générations dans cette lame de fond qui finira forcément par balayer ce pouvoir anachronique, noyé dans ses archaïsmes ataviques».

K. M.

Comment (18)

    anonyme
    30 novembre 2019 - 0 h 35 min

    je voudrais bien voir la gueule de fakakir un clown plusieurs fois premier ministre et toute la issaba qui a ruiné plus grave mentalement ce peuple

    Lghoul
    30 novembre 2019 - 0 h 35 min

    C’est simplement le proces de la mafia contre la camora ou la palerme contre naple pour defendre leurs cercles d’interets dans le business mafiosi. Donc pour moi, c’est un non evenement quand un corrompu juge un autre corrompu. C’est le voleur qui vole un autre voleur. Que gagne le peuple dans tout cela ? Spectacle gratuit ? Je ne pourrai jamais croire un menteur « chronique ». La diversion sous forme de bluff ne tient plus depuis le 22/2/2919. Jugez d’abord khelil, le drebki et bouchouareb ensuite on verra. Mais la franc maconnerie a toujours raison car elle est au dessus de tous.

    Vroum Vroum 😤..
    29 novembre 2019 - 13 h 24 min

    Le comble de l’histoire est que Ce Pouvoir Gaid Sallah en jugeant les Ex Premiers Ministres se jugé lui même à travers Mr Sellal et Ouyahia , car Gaid Sallah complice de Bouteflika est responsable au même titre que les Ex Premiers Ministres puisque Gaid Sallah Vice Ministre de la Défense a depuis 20 ans été membre du Gouvernement Ouyahia ou Sellal en tant que vice Ministre , il pouvait démissionner à tous moment si il ne partageait pas la Gouvernance du Premier Ministre Ouyahia ou Sellal ces supérieurs comme il n’a jamais démissionner et même soutenu le Cinquième Mandat bidon comme ces supérieurs hiérarchiques ex Premiers Ministres , au même titre . . Donc voila le Vice Ministre Gaid Sallah qui met en Jugements ces Complices Premiers Ministres.. . Fallait démissionner Mr Gaid Sallah Vice Ministre si la politique du Gouvernement Ouyahia ou Sellal ne vous convenait pas .., les Hommes honnêtes (Généraux Toufic
    , Benhadid , Ali Ghediri… ) qui ont mis en garde contre la Corruption et mauvaise Gouvernance sont en Prison et ceux qui méritent d’y être sont en partie en liberté et se donnent le Luxe de donner en pâture et Juger leurs ex Collègues Ouyahia et Sellal… . Alors moi je prendrai la Défense sur le plan Humain et Éthique de Ouyahia ou Sellal car on en fait des Jouets , sacrifiés dans le seul but de se protéger et détourner l’opinion des Complices decideurs qui se donnent le bon Rôle alors qu’ils ont été dans les Gouvernements Ouyahia ou Sellal .. tel le Vice ministre de la Défense qui échappe au verdict qui fut le bras droit de Bouteflika . .Alors oui , Humainement et pour l’éthique , être juste , je prendrai la Défense de Ouyahia ou Sellal car ils sont la « Farce » , les Jouets sacrifié pour le Grand bal des Vampires . . Voila , j’aime être juste , ..sur le volet Hirak oui je soutient mais il n’a rien proposé comme Candidats Présidentiable comme sortie de crise mais est resté dans le « Yatnahaw Gaa  » le vide absolue !!.. Alors que l’Etat et institutions doivent toujours fonctionner et Yatnahaw Gaa affaibli l’Etat , sans y apporter une réponse immédiate , un Président de la République et nouveau Gouvernement qui réaliserons les réformes demandées par le Peuple..Donc devant le vide de Candidats du Hirak ou préférés du Hirak , je dis Ok une Présidentielle a été imposée le 12 Décembre , alors que le calme soit , que celui qui veut voter , Vote ..et celui qui refuse de voter reste chez lui ou au café , que le calme soit pour l’intérêt général du Pays et non un bras de fer dangereux pour le Pays . . Être Démocrate c’est respecter son voisin qui veut voter , et vice versa…empêcher le Meeting et tel Candidat c’est agir de la même manière que celui qu’on montre du doigt… depuis 9 mois que la Crise dure , d’une manière ou d’une autre elle aura une Fin , soit par le Dialogue ou Vote ou Guerre Civile ou Faux Djihad…elle aura une Fin , alors si elle peut prendre fin dans le Calme et preserver notre Peuple et notre Pays , alors soyez democrates et que celui qui veut voter , vote et celui qui refuse est dans son droit légitime dont personne ne peux l’obliger à voter ..c’est valable pour les Deux sens ..selon moi personnellement . . Un mauvais vote est meilleur qu’un Bras de Fer qui se termine en Guerre civile ou Déstabilisation..car à ce rythme on y va , ni le Pouvoir Gaid Sallah ni le Hirak ne veut reculer ou être Responsable… Donc l’Algérie , notre Pays et ANP et Peuple sont au-dessus de Tout , sacrés qu’on doit préserver. . Si l’autre est dans la faute , je vais pas surenchérir , par une pratique du Bras de Fer , ça passe ou ça casse . . Le Peuple le premier en sera la Victime des Orgueilleux . . C’est mon avis et Analyse personnel , et à chacun son opinion et à moi la mienne . .

    2
    8
    Bbb
    28 novembre 2019 - 19 h 15 min

    Cette comédie avec celle de loi des hedrocarbures montrent bien à quel point l’autorité militaire est dupe. Quelle farce.c’est une vraie insulte sans précédent au peuple. et ceux qui sont encore usurpés il n’ont qu’à revoir le discours de zarmati au parlement au sujet d du dit proces quand il a avancé # vous allez voir qui est le juge algérien comment il va voutrez qu’est ce que ceque la justice et la politique……#.c’est vraiment abominable.

    40
    11
    Dzair16
    28 novembre 2019 - 17 h 14 min

    Ça va être intéressant on change du cirque dès clowns du fis,pt ,rcd, mokri,el djadid,bouchoucchi,assoul ,l’ansej,lès servants de jacque et le coufin de ramadan à sellal,ouyahia,ghoul,et lès milliardaires Haddad et Rebrab.

    1
    44
    EL HACK II
    28 novembre 2019 - 13 h 55 min

    Certes c’est une bonne nouvelle de jugés ces crapules et ces ordures qui ont salis l’image de l’Algérie,mais ce n’est pas le moment,il fallait les jugés un peut plus tard lorsque le peuple vote librement et élire des juges compétents,mais pas par l’autre clan,issaba,gang,bande de voyous,la majorité des dirigeants et responsables qui ont ruiné le pays courent toujours et la plus part sont intouchable,toujours protégés par l’Issaba 2,

    40
    13
    Zaatar
    28 novembre 2019 - 13 h 18 min

    Le pouvoir prépare le grand cirque. Et qui sont tous les petits enfants venus regarder le grand Clown?

    12
    12
      @ZAATAR
      29 novembre 2019 - 15 h 32 min

      On continue à mépriser le peuple qu’ils considèrent comme immature, comme une vulgaire Cherdima.
      On lui présente un spectacle théâtral dont les soit-disant prévenus sont les comédiens qui retourneront aux affaires plus féroces que jamais ,avec les félicitations d’avoir été docile et pour avoir jouer le jeu depuis le début.C’est une véritable comédie dont l’auteur et le metteur en scéne n’est autre que Bouteflika.
      Mais le peuple à présent n’est pas dupe.

      12
      5
    🌼 Chacun son tour
    28 novembre 2019 - 12 h 53 min

    Laissons-les faire leur cirque sous le chapiteau de GS et on applaudira même d’une seule main, Tous ces procès vont être revus et corrigés bientôt par la 2eme République avec priorité de juger en premier ces juges-pantins et de leurs maîtres-clowns.

    44
    11
    Anonyme
    28 novembre 2019 - 12 h 13 min

    Tu parles d’un procès!! C’est comme si Al Capone voulait juger son conseiller financier Jake Guzik!!!

    48
    11
    Le Berbère
    28 novembre 2019 - 11 h 25 min

    La comédie de Molière dans sa version algérienne..Depuis le début de soulèvement populaire de nos honorables citoyens ( hommes et femmes, jeunes et vieux) le pouvoir criminel n’a pas cessé de lâché en l’air des ballons d’expérimentations pour texter la réaction des citoyens ( pour bluffer les algériens) ..Qu’il gardent leur comédie pour eux ..le peuple algérien à décidé de foncé tout droit vers un avenir meilleur pour notre Algérie…Tahya Al Djazëir..et vive le peuple algérien.

    44
    17
    57
    28 novembre 2019 - 10 h 51 min

    ça ne m étonnerai pas qu il les fassent libérer ses compères ils lui prêtent allégeance sous un prétexte bidon de la constitution ,avant ou après le 12 ,,il n est pas très intelligent mais il a l esprit bien tordu le caid

    37
    18
    Lghoul
    28 novembre 2019 - 10 h 18 min

    Voila ce qui les a battu et les mettra KO dans moins de 2 semaines: Personne n’est dupe.
    « Ils s’accrochent à l’outil et oublient la masse critique, c’est-à-dire le Mouvement de contestation populaire, constitué dans son écrasante majorité par des jeunes cultivés et qui jonglent avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication »

    40
    17
    Mounir Sari
    28 novembre 2019 - 9 h 41 min

    Le dictateur sanguinaire Gaid Salah est entrain d’abattre sa dernière carte.Aucune manipulation ne détournera le mouvement populaire de son objectif initial à savoir yetnehaw gââ!!!!

    42
    20
    Sourd et Aveugle jusqu'au bout
    28 novembre 2019 - 9 h 38 min

    Le régime algérien narcissique dans son essence même, est dans la posture du faux-jeton du village à qui la maman dis tous les jours que le bon Dieu fait, tu es très beau et très intelligent mon fils, si les autres ne t’aiment pas, c’est de leur faute, parfois on reste bouche bée et hagard devant la stupidité sinon la débilité de certains, le peuple dans son ensemble à traverser des siècles d’évolution quand 3ami Saleh reste dans une lecture stalinienne.

    43
    16
    Anonyme
    28 novembre 2019 - 9 h 23 min

    Un îssaba qui va en en juger une autre.
    Cela prêterait à rire si nous n’étions les dindons de la farce.

    En fait on va être sauvés d’une îssaba soft par une îssaba hard.
    Et après le spéctacle, qui nous sauvera de cette dernière?

    Il me semble que les usurpateurs qui offrent le sous-sol algérien aux
    prédateurs étrangers hypothèquent les générations futures et sont donc
    plus condamnables encore que ceux qu’ils se proposent de juger.
    Pas de vote. Il faudra zapper le 12/12.

    44
    18
    Fellag
    28 novembre 2019 - 9 h 09 min

    Le scénario est Marocain est les comédiens se sont des Algériens, pour un film qui a été déjà diffusé et rediffue à mainte reprises, et le titre du film L’aab H’mida WA Rachem H’mida, j’y suis, j’y reste même en payant le prix fort

    48
    18
    Ma Vérité
    28 novembre 2019 - 8 h 27 min

    Le seul pays où monde qui à sacrifier un quart de sa population pour avoir sa liberté, il devient un Souk Marocain, où on trouve de tous qui est illégale, devise, corruption, cocaïne, trahison, soumission, esclavage, Kif, magouilles,toutes ces sacrifice pour que des traîtres reprennent le pouvoir, seule récompense pour nos Chahid le Paradis

    55
    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.