L’ENTV rediffuse le précédent Conseil des ministres et confirme la rumeur

Bensalah Conseil
Abdelkader Bensalah avant son traitement par chimiothérapie. D. R.

Par Houari A. – Dans son long exposé de la réunion du Conseil des ministres, ce mercredi, la chaîne de télévision gouvernementale a diffusé de vieilles images montrant un chef de l’Etat intérimaire alerte et énergique, la tête chevelue. Or, on sait qu’Abdelkader Bensalah est soumis à un traitement lourd par chimiothérapie dont tout un chacun a pu en constater les conséquences lors de ses récentes interventions en public, notamment lors de sa pathétique prestation à Sotchi, face au président russe Vladimir Poutine.

Plus grave, bien qu’aucun dossier en relation avec le ministère de la Défense nationale n’ait été traité lors du Conseil des ministres de ce mercredi, la caméra de la télévision gouvernementale a zoomé sur le vice-ministre de la Défense qui a paru ainsi comme le véritable chef d’orchestre dans cette assemblée des ministres, présidée par un chef d’Etat fictif. Il s’agit, en fait, d’une ancienne réunion durant laquelle Gaïd-Salah, en tenue civile, avait présenté des projets liés à son secteur.

Des rumeurs persistantes et non démenties laissent entendre que le chef de l’Etat intérimaire aurait été transféré en France dans un état grave. Des internautes ont commenté cette nouvelle déconvenue, qui risque de fausser les calculs des tenants du pouvoir actuels, en affirmant que si le successeur provisoire de Bouteflika venait à mourir avant le 12 décembre, il y a de fortes chances que son décès ne soit annoncé qu’au lendemain de l’élection présidentielle pour ne pas perturber l’agenda de l’état-major de l’armée. D’autres citoyens pensent, au contraire, que le régime pourrait se servir de cette dégradation de l’état de santé de Bensalah pour justifier un report de cette échéance dont la tenue est compromise au vu de la réaction des citoyens, qui ont décidé de renforcer leur mouvement de contestation, en élargissant les manifestations aux autres jours de la semaine et en traquant les candidats où qu’ils aillent pour exprimer leur rejet de ce qu’ils qualifient de mascarade électorale.

La rediffusion par l’ENTV d’anciennes images du Conseil des ministres tend à confirmer la rumeur, à travers ses maladresses habituelles auxquelles s’ajoute désormais l’absence totale de conviction chez les présentateurs des journaux télévisés, mâchant des textes dont ils ne sont que les liseurs obligés.

H. A.

Comment (19)

    Anonyme
    29 novembre 2019 - 17 h 59 min

    Toutes familles qui a un policier un gendarme eux ordres doit lui dire de rentré dans les rangs du Hirak KHAWA KHAWA sans cela et bien cette maudites mafia restera tjrs aux commandes

    14
    4
    Anonyme
    29 novembre 2019 - 5 h 22 min

    Ca fait 57 ans qu’ils nous racontent les memes histoires, finalement ca a durer trop longtemps, il faut un changement et point final.
    Une Algerie avec une justice, une loi égale pour tous les citoyens, une sécurité, des bons soins, une education a une échelle internationale, une économie forte, un pays propre, le patriotisme, le travail, c’est l’avenir de nos enfants et leurs enfants qui est menacé.

    30
    11
      Chibl
      29 novembre 2019 - 13 h 49 min

      La question que je me pose est toute simple :
      Même s’il y a le vote, que v’at il advenir de Gaid Salah?

      6
      4
    TNT
    28 novembre 2019 - 21 h 00 min

    Les morts vivants qui dirigent une nation de quarante deux millions de brebis et de moutons sans les cornes

    40
    13
    Felfel Har
    28 novembre 2019 - 19 h 26 min

    Je ne comprends pas la surprise de ceux qui découvrent aujourd’hui que les journalistes de l’ENTV et d’autres organes de presse, tous supports confondus, font d’abord des stages de massages pour bien apprendre à répandre la pommade à reluire, avant d’avoir des responsabilités. De vraies kiyassate et tayabate el hammam!
    Comment s’étonner de leurs manipulations des images pour promouvoir leur propagande? Ces « spécialistes de l’intox » et falsificateurs des faits et images, sont capables de filmer le hirak et de présenter ses scènes de liesse comme des signes de support au despote. Ce qui explique l’aveuglement de GS et sa conviction que ses élections ont suscité l’enthousiasme du peuple. Le pauvre bougre ne sait peut-être pas que tout est fiction, illusion et voeu pieux. Meskine, il prend ses désirs pour de la réalité.
    Je vous parie qu’ils sauront faire leur mue pour se présenter comme d’ardents défenseurs de la démocratie, une fois que la dictature tombera. Les lugubres oiseaux charognards ont rarement réussi à se transformer en colombes.

    49
    13
      Anonyme
      28 novembre 2019 - 22 h 05 min

      GS ne regarde jamais ENTV car il sait parfaitement qu’ils mentent étant donné que c’est lui qui définit le contenu des rubriques avec ses collègues de l’état major
      .
      Alors ton histoire de pauvre bougre qui ne sait peut-être pas que tout est fiction…c’est de la tarte à la crème.
      Il ne faudrait pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

      16
      13
        Sniper
        29 novembre 2019 - 16 h 19 min

        Ta défense du despote prouve que le pauvre bougre c’est
        peut-être toi qui nous prend pour ce que nous ne sommes pas. La sauvagerie vient du parti que tu défends. Tu ne peux rien faire pour sauver la « 3issaba Thanya » el khabitha de Bibendum Salah de couler et toi avec eux.

        10
        5
    IMPOSSIBLE
    28 novembre 2019 - 16 h 38 min

    est ce que je vais croire aux mensonges des médias du fln meme s’ils disent la verité ? NON.

    42
    8
    FAR WEST REP
    28 novembre 2019 - 14 h 02 min

    Sa ne date pas d’aujourd’hui est c’est depuis l’indépendance qu’ils nous racontent des ragots et des mensonges,partout ils respectent leur population sauf chez nous,ils nous prennent pour des demeurés,des mongoles, des bons rien juste pour faire les figurants pour leur cinéma de l’époque coloniale,pourquoi nos élites ne restent pas au pays certainement poussés par ces intrus,ces voyous,ces traitres,ces corrompus,ces incompétents

    49
    6
    Anonyme
    28 novembre 2019 - 13 h 31 min

    Qu’est-ce qui peux pousser quelqu’un de condamné par une maladie à avoir peur d’un militaire au point de lui obéir et accepter toutes les missions???? Il a peur de quoi ??? Comment Bensalah peut dire « il ne veut pas me laisser démissionner »???

    54
    15
    Boualam Titouche
    28 novembre 2019 - 12 h 07 min

    de manipulation aux mensonges qui n’en finissent jamasi. leur procedure de travail.

    51
    12
    Vangelis
    28 novembre 2019 - 10 h 35 min

    Voilà un  » chef de l’État  » présumé qui fait ce qu’on lui dit de faire et là il le doit. Sans aucune prérogative, il obtempère à chaque injonction de l’E.M par la voix de son chef le chef d’état major arrivé à ce grade sans combat mais par la roublardise.

    A. Bensalh sait que ses jours sont comptés indépendamment de sa maladie mais il continue à servir son maître du moment comme il l’avait fait à l’endroit de l’ex fakhamatouhoum. Où donc cela l’a mené, sauf à se faire un coup de sang et finir malade et détesté par ses citoyens ?

    Certes il n’est pas le seul dans cet état d’esprit mais un c’est déjà beaucoup puisque leurs dignité et honneur sont écrasés.

    55
    14
    Brahms
    28 novembre 2019 - 10 h 21 min

    Ces gens se sont rincés le gosier pendant des décennies, leurs comptes bancaires sont blindés de cash et ce, pour 5 générations et maintenant, ils voudraient que l’ont versent des larmes sur chaque cas, qui serait malade. Oh, les pauvres petits, je vais vous acheter des chocolats avec des gaufrettes.

    53
    15
    FAR WEST
    28 novembre 2019 - 10 h 18 min

    Que est-ce que on fait à Dieu pour mérité tout ces vieillards qui s’accrochent au pouvoir corrompu, et pourtant ils savent bien qu’ils sont beaucoup plus proches de l’autre monde qu’un jeune

    54
    7
    Rani zaafane
    28 novembre 2019 - 9 h 53 min

    Ce que fait l’ENTV n’est pas nouveau ,mais si la rumeur venait à se confirmer cela prouve au moins qu’il y’a urgence à organiser les élections dans les délais sinon la crise serait encore plus grave en cas de vacance.On a l’impression que certains cherchent par tous les moyens à créer le vide! Attention! La nature a horreur du vide.Qu’Allah protège l’Algérie.

    8
    62
    Che Guevara
    28 novembre 2019 - 9 h 40 min

    Y’a pas photo !!! c’est du remake à l’identique de la maladie de Boumediene.
    Faux conseils des ministres, fausses rumeurs, fausses images (alors qu’il pesait 45 kg) …
    Mais vraie punition divine.

    55
    15
    Mounir Sari
    28 novembre 2019 - 9 h 34 min

    Cette chaine de télévision et le journal el moudjahid ont toujours été des organes de propagande au service du régime dictatorial depuis l’indépendance mais ils n’ont jamais été au service de leur peuple!!!!

    59
    20
    Zaatar
    28 novembre 2019 - 9 h 07 min

    On vous avait dit que Bensalah a été transféré en France et que sa maladie a évolué…

    47
    25
    Ma Vérité
    28 novembre 2019 - 8 h 51 min

    Comme nos caporaux sont formés en Russie, et les premières leçons qu’ils reçoivent, c’est comment mentir et manipuler sa propre population

    57
    20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.