Révélation : deux experts de la fraude dirigent l’autorité de Charfi dans l’ombre

élection Charfi
Mohamed Charfi, président de façade de l'autorité de gestion de l'élection. D. R.

Par Nabil D. – Les dessous de l’instance en charge du tripatouillage de la présidentielle du 12 décembre commencent à apparaître au grand jour. On apprend, ainsi, que cette «autorité» dont la présidence a été confiée à l’ancien ministre de la Justice Mohamed Charfi est, en fait, dirigée dans l’ombre par deux éléments clés. L’un est un colonel détaché par l’état-major de l’armée et l’autre est un ancien directeur central au ministère de l’Intérieur lorsque Noureddine Bedoui présidait aux destinées de ce département, impliqué dans la fraude de toutes les élections précédentes.

Selon le journaliste exilé en Grande-Bretagne Saïd Bensedira, les jeux de la prochaine présidentielle sont faits et les résultats seront confectionnés par ces deux «spécialistes de la fraude» en aval, et non plus au niveau des bureaux de vote. «Avant, la magouille consistait à remplacer les urnes contenant les véritables bulletins de vote par d’autres bourrées auparavant de fausses voix en faveur du candidat du système. Maintenant, avec les nouvelles technologies acquises par le pouvoir, cette falsification des résultats du scrutin se fera de façon plus subtile», a expliqué le lanceur d’alerte dont les comptes sur les réseaux sociaux ont été bloqués pour avoir dénoncé la corruption au sommet de la hiérarchie militaire.

Cette révélation du journaliste, qui obtient ses informations de sources proches ou au sein même des cercles du pouvoir, confirme les intentions malveillantes des résidus du système Bouteflika qui poussent les millions de citoyens qui manifestent depuis plus de neuf mois à rejeter l’échéance électorale du 12 décembre prochain, imposée par l’état-major de l’armée à partir d’une caserne. Une échéance dont les enjeux impliquent une jonction d’intérêts étroits qui lient les tenants du pouvoir à des puissances étrangères et qui mettent en péril la souveraineté nationale.

Algeriepatriotique a révélé dans un précédent article comment le pourvoir post-Bouteflika reprend les mêmes réflexes ataviques, en cachant la vérité au peuple à travers la manipulation éhontée des images du Conseil des ministres qui ne s’est pas tenu ou s’est réuni sans le chef de l’Etat intérimaire, Abdelkader Bensalah.

La grande arnaque a donc déjà commencé.

N. D.

Comment (40)

    Rani zaafane
    1 décembre 2019 - 8 h 19 min

    Décidément La théorie du complot tantôt brandit par le pouvoir tantôt brandit par le contre pouvoir n’abandonnera jamais l’esprit des Algériens. Maintenant ,si les candidats sont incapables de se faire représenter au niveau de chaque bureau pour suivre le vote et recevoir une copie du PV il y’aura fraude mais ça sera toujours l’oeuvre des Algériens qui se sont habitués à cette tâche. La fraude, de manière générale, est une seconde nature chez les beaucoup d’Algériens et il ne s’agit pas uniquemnt des élections, le système quant à lui a trouvé un terrain fertile où il peut facilement imposer la fraude soit par la démagogie, soit par la conviction, soit par l’intimidation, chantage ou autres soit par d’autres procédés et croyez-moi il n’a aucunement besoin d’experts pour ça !

    Vroum Vroum 😤..
    30 novembre 2019 - 12 h 32 min

    Tout ce qui est construit autour du mensonge ou fraude est destiné à disparaître , à s’écrouler . .Selon mon point de vue le Pouvoir Gaid Sallah qui représente l’Etat Major depuis 9 mois est dans une logique contreproductif , aulieu de se présenter en Garant de la Solution , en facilitant le processus avek le Hirak tout en état Garant, a choisi d’en etre l’acteur Principal en opposition direct avec le Hirak qui lui est entré dans un rejet de tout par rapport à ces debuts . . A mon avis le Hirak est devenu une machine qui fait le jeu d’une composante qui mène au pourrissement favorable à la déstabilisation . . Je pense qu’il faut anticiper à divers scénarios , car la Doctrine Nationaliste et Anti Sionisme de l’Algérie pourrait être une proie du Sionisme qui guette le moment propice , audela de l’Algérie c’est la Géopolitique qui régie l’échiquier ou les Pays deviennent des Pions , si bien le Pouvoir Gaid Sallah qui a mené le Pays la ou il est que le Hirak devenu rouleau compresseur , ne croyez surtout pas que l’Algérie sera épargné par la Géopolitique , Elle est toujours une Cible pour l’OTAN Sionisme , une Cible à abattre . .Tout comme l’Iran au Moyen-Orient . .Simplement voir audela de l’Algérie , et cette situation intérieure du Pays , va dans le sens de la Géostratégie du Sionisme qui n’en demandait pas tant , en vérité le Pouvoir Gaid Sallah et le Hirak font le travail que le Sionisme Usa Israël Otan Gb Saouds n’ont jamais pu faire réaliser mis à part la Decenie Noire Islamistes Frères Musulman Wahabites du Faux Djihad . . Ceux qui cherchent le Chaos à travers le Hirà et ceux qui mènent vers le Chaos du Clan Pouvoir Gaid Sallah , sachez que si la situation bascule vers la déstabilisation , vous serez responsables . . Un très bon Stratège est celui qui qui transforme une Situation de blocage vers la Stabilité sans mettre en péril le Pays . . Surtout que l’Etat Algérien continue de fonctionner , et notre ANP la Garantie de notre sécurité . . Il faut que cesse immédiatement cette Spirale infernale , et que le Pouvoir et Représentants du Hirak dialoguent pour une sortie de crise …Ça n’a que trop duré . . Concernant la Situation intérieure du Pays ,… Ce que rêvait « Israël  » , le Pouvoir Gaid Sallah et le Hirak l’ont accompli , et cela du point de vu Israël USA Otan Gb Saouds Wahabisme Takfirisme , EAU , Erdogan Turquie Frères islamiste . . Où sont les Candidats du Hirak , alors que des Dizaines de Candidats Présidentiables existent en Algérie , …et aussi voila ou nous a mené Gaid Sallah en tant que Personne morale et jamais notre ANP qui est engluée et doit sortir de cette situation politique malgre Elle . . Qui se preocupe de l’Algérie , pour l’avoir mené là où elle est .

    mokrane
    30 novembre 2019 - 4 h 32 min

    Ya AP Svp veuillez faire quelque chose pour cette pauvre dame https://youtu.be/hcsSU0VD0x4 J’ ai comme l’ impression que gaid envoi ses doubebs pour voler les hirakistes et ainsi les faire détester le hirak. Vraiment tqabtli guelbi miskina.

    19
    17
    Soldat Schweik
    29 novembre 2019 - 20 h 44 min

    Le pouvoir mafieux de la JUNTE MILITAIRE des GININARS pretend que le corps electoral compte environ 25 millions et c’est là que reside la grande ARNAQUE du siecle ATTENTION !!!
    Tout les spécialistes de la question, entre autres les démographes, disent que c’est imposssible qu’il y’ait autant sur une population de 42 millions ( 60% de la population en age de voter ! ).
    CONCLUSION : Cette mafia s’est reservé une CAGNOTTE ELECTORALE de 4 à 5 millions de voix fictives qu’ils accorderont comme BONUS ELECTORAL au candidat de leur choix qui preservera leur REGIME DICTATORIAL, MAFIEUX et SANGUINAIRE.
    That’s why ils n’ont jamais voulu une revision transparente du fichier electoral, refuse de le remettre aux partis, aux candidats et meme aux  » obsevateurs internationaux » qu’ils ont eux meme toujours trié sur le volet

    33
    9
      Zaatar
      30 novembre 2019 - 6 h 02 min

      L’ami en premier lieu, les 5 candidats sont des candidats, car n’importe lequel d’entre eux qui sera élu sera le comparse du pouvoir actuel. En second lieu, notre pouvoir est habitué au jeu des chiffres et du maquillage. Il n’a nul besoin d’annoncer en prime abord la masse du corps électoral. Enfin le jour du scrutin, et c’est la ou réside le problème a résoudre du pouvoir, comme la majorité n’ira pas voter, les bureaux de vote seront relativement vides. Et c’est l’impression contraire que le pouvoir voudra donner pour annoncer le taux de participation justement. Et pour cela il fera voter les mêmes personnes (celles acquises pour le pouvoir) dans presque tous les bureaux de vote de leur lieu de residences

      24
      10
    Ayweel
    29 novembre 2019 - 18 h 07 min

    Y’a rien à révéler, toute est clair comme la lune du miel et du maajoun, comme disait notre comédien Hellmi. Quand on fraude au nom du dieu en se créant la tache sur le franc on est capable de frauder au nom de tout le peuple. Comme je l’ai dis dans un des mes commentaires, bien que la majorité des lecteurs étaient contre, les pays occidentaux et tous ceux qui ont un intérêt économique avec l’Algérie vont faire de notre pays, le pays musulman le plus démocratique superficiellement , le plus dectatorial intérieurement et le plus ouvert extérieurement. Après 10 mois, de 40 vendredis et 40 mardis de marches et protestations, aucune goûte de sang, relativement aux millions de protestataires aucun dégât majeur, des millions d’algériens et algériennes, qui s’expriment librement, et avec une liberté qui dépasse l’imaginaire, ceci n’est pas une démocratie au sens propre du terme???, en plus chaque sortie est encadrée par des forces de sécurité visibles et des milliers non visibles, ceci n’est pas une démocratie? Et encore protégée.!!? Donc après 10 mois on peut dire que l’Algérie a entamé ses premiers pas d’une démocratie de façade. Concernant certaines figures algériennes mises au cachot, rappelez vous l’assassinat de Matoub lounes, et l’objectif derrière cet assassinat, imaginez les conséquences de l’assassinat d’une de ses figures et son impact sur notre mouvement populaire, donc quel est le meilleur moyen pour assurer leur sécurité, le caractère pacifique du mouvrent et surtout le maintien de ce système et de ce fait les intérêts de l’occident. Donc une autre forme de dictature s’est installé, cette dictature wui se base sur un système judiciaire élaboré d’une façon à être aux ordres tout en travaillant dans la trensparence. Ainsi بعد صلاة الظهر تظاهر كما شئت.

    28
    14
    Felfel Har
    29 novembre 2019 - 17 h 43 min

    Le tampon qu’il s’est fait apposé sur le front est une pièce à conviction. On nous a présenté Charfi comme un exemple de probité et de d’honnêteté. C’est du Khorti! Il a bouffé à tous les râteliers y compris avec l’autre fourbe de Karim Younès pour mettre en place la plus belle fumisterie que sont ces élections de malheur.
    Tous leurs plans échoueront cependant, malgré leur fourberie.
    L’Histoire retiendra leur responsabilité et leur complicité dans la suite des évènements que le pays vivra après le vendredi 13 décembre. Nous les jugerons en temps opportun pour trahison.

    47
    13
    Da meziane
    29 novembre 2019 - 16 h 41 min

    Est ce que le tompon qu’il a sur le front est congenital ou pour nous montrer qu’il fait trop de priere jusqu’a exageration ?

    50
    2
    Mon opinion
    29 novembre 2019 - 15 h 51 min

    Salam,

    Il a le sceau d’ibliss (corne sciée) sur le front, une marque qu’il s’est sans doute faite au chalumeau pour tromper des millions de gens, car il est impossible pour moi de passer autant de temps en prosternation pour obtenir cette marque de vertu et mentir éhontément au peuple.

    48
    13
    Farida
    29 novembre 2019 - 15 h 33 min

    « Un voleur ne sait rien faire d’autre que de voler, un menteur, de mentir, un fraudeur de frauder et un chiyat de chiyater. » – Une tres belle conclusion qui est vraie !

    49
    13
      Anonyme
      29 novembre 2019 - 15 h 43 min

      Un ara ne fait que répéter aussi.

      2
      29
        Azul
        29 novembre 2019 - 16 h 11 min

        À Anonyme
        Elle est comme toi h24 pour nous raconter toujours la même chose.

        17
        5
          Anonyme
          29 novembre 2019 - 17 h 24 min

          Et toi Azul qu’est ce que tu racontes de diversifie pour intéresser les autres? Fais nous bark une démonstration

          4
          18
          Anonyme
          29 novembre 2019 - 17 h 27 min

          @farida,
          J’ai écrit qu’un Ara ne fait que répéter aussi. Azul dit que tu racontes h24 la même chose.

          2
          19
          Anonyme
          29 novembre 2019 - 22 h 34 min

          @ Azul
          29 novembre 2019 – 16 h 11 min
          Quand finiras tu par comprendre que « Anonyme » n’est pas le pseudo d’une seule personne, mais le pseudo par défaut, de toute personne qui envoie un commentaire sans choisir de pseudo (ou qui oublie de mettre son pseudo) ? Il n’y a pas une seule personne derrière tous ces commentaires sous pseudo « Anonyme », mais souvent des personnes différentes.
          J’espère que tu ne le fait pas exprès.

          23
          9
          Azul
          30 novembre 2019 - 12 h 29 min

          @ Anonyme
          t’inquiète pas,je ne suis pas un enquêteur,tu peux continué à manipuler les gens,c’est ton bonheur.

          8
          16
    Liberté
    29 novembre 2019 - 14 h 41 min

    Ce n’est que de la diversion. La faille se situe entre les bureaux de vote et les centres de décomptes au niveau des commune. C’est à se niveau que va s’organiser la triche.

    33
    15
      @liberte
      29 novembre 2019 - 15 h 21 min

      Sa seule photo de mohamed Cherfi dégage l’odeur fetide de la malhonneteté.
      Quand verrons-nous la Mère Patrie débarrassée de ces virus impénitents,de ces virus malveillants dont la vue vous donne la nauséeeeeeeeee.
      Yatnahaw3a

      46
      13
    Momo
    29 novembre 2019 - 13 h 21 min

    Un certain Araar, obscur inconnu, animateur d’un orphelinat à ses moments perdus et agent des services secrets à temps plein, a initié ce bidule qu’on a appelé Iinstance pour le dialogue national dont Karim Younès (al khayan) fut l’heureux élu.
    Ensuite, Karim Younes, aujourd’hui disparu des radars, s’est réuni à quelques reprises avec quelques comparses pour conclure sa mission in fine, par la seule conclusion qui vaille: Le peuple veut des élections honnêtes et transparentes.
    Le système répondit qu’il était d’accord avec des élections et avec la transparence et il nous a dit comment il allait procéder: une instance de supervision des élections dont les membres ont tous été désignés par le pouvoir. Le seul critère qui les réunit c’est leur allégeance au système. Puis il a désigné 5 candidats du système qui vont faire semblant de concourir. Ont -ils besoin de traficoter encore?. Yak peu importe qui sortira ce sera toujours l’un des leurs. Donc pour moi, ce n’est pas seulement de 2 fraudeurs dont il s’agit mais c’est tout le système qui est fraudeur.
    Un voleur ne sait rien faire d’autre que de voler, un menteur, de mentir, un fraudeur de frauder et un chiyat de chiyater.

    51
    18
    Anonyme
    29 novembre 2019 - 12 h 41 min

    La fraude électorale est une sunna boumediania en Algérie . Si le pouvoir ne pratique pas cette fraude électorale il bascule dans la mécréance électorale. .

    49
    18
      Anonyme
      29 novembre 2019 - 14 h 05 min

      Si Boumediene pour toi ! est celui qui a fait le plus pour les pauvres de ce pays depuis l’independance n’en deplaise a ses detracteurs regionalistes ! Boumediene est un vrai leader du tiers monde quoi que disent les mauvaises langues qui n’ont rien apporte a ce pays que du Bla bla bla …

      3
      74
      benjamin
      29 novembre 2019 - 15 h 26 min

      A tout les Anonymes là,vous êtes que des étrangers,vous n’êtes pas des Algériens

      13
      23
    Karamazov
    29 novembre 2019 - 12 h 38 min

    Et d’un : L’Espagne soutient les élections. Ce qui prouve que j’ai raison, concernant les experts en effet spéciaux !

    19
    25
      Zaatar
      29 novembre 2019 - 16 h 14 min

      Des david Copperfield a ne pas s’y tromper…

      15
      14
      Momo
      29 novembre 2019 - 16 h 40 min

      Tu veux dire SPÉCIEUX. Toi dont le verbe est souvent fielleux, ne me dis pas que tu prends des
      gants avec nos cousins ibériques.

      28
      14
    Karamazov
    29 novembre 2019 - 10 h 49 min

    Pourquoi cette mauvaise langue ?

    « Deux experts en fraude » ?
    Il s’agit de deux experts en effets spéciaux , tout simplement !

    Quand vous payer pour voir un film , vous ne vous plaignez des trucages que s’ils ne sont pas réussis non ?

    Là , vous verrez bien que vous ne verrez que du feu ! Malgré les mauvais acteurs , oui !

    La mise en scène est assuré par H’mida Bien sûr !

    14
    18
      Zaatar
      29 novembre 2019 - 13 h 03 min

      C’est bien ce à quoi il faudra s’attendre…j’allais dire c’est écrit.

      12
      18
      Farida
      29 novembre 2019 - 14 h 48 min

      Ton hmida sera balayé par 42 millions d’hommes et de femmes décidés enfin de se libérer de ces colons. Qu’avons nous a perdre ? par contre vous, vous allez perdre beaucoup de rente – hahahahaha.

      43
      17
        Anonyme
        29 novembre 2019 - 15 h 42 min

        … Logiquement une fois le système renversé y aura plus de rente y aura un développement économique sur la base d’une création de richesses. La rente c’est pour les bras cassés.

        34
        12
          Azul
          29 novembre 2019 - 16 h 08 min

          À Anonyme
          T pas non plus madame soleil !

          12
          2
          Anonyme
          29 novembre 2019 - 17 h 30 min

          @Azul,
          Et c’est qui madame soleil? Celle qui fait briller et luire les objets? Ou celle qui permet la photosynthèse des plantes?

          9
          13
    Mounir Sari
    29 novembre 2019 - 10 h 37 min

    Bensalah est issu d’un parti qui est né avec des moustaches, Bedoui a été le maitre d’oeuvre du bourrage des urnes durant tous les mandats de Bouteflika, quand à chorfi on va lui décerner un doctorat honoris causa en tricherie durant les prochaines élections du 12 décembre!!!!

    48
    19
    🌼 Non-événement
    29 novembre 2019 - 10 h 30 min

    Il y’ bien longtemps que les Algériens cherchent plutôt les perles rares. Citez-nous juste deux (02) personnes ayant fait parti du pouvoir qui ne sont pas mêlées aux fraudes de tous genres.
    Du simple maire au Président. Chiche !!!

    46
    18
    Zaatar
    29 novembre 2019 - 10 h 11 min

    Faut il s’en étonner?

    12
    16
    Si El Hawess
    29 novembre 2019 - 10 h 10 min

    Pour reconnaître une vraie république c’est par sa justice, si elle est juste envers toutes sa population, c’est une vraie république sinon c’est une république Bananiere

    48
    13
    ABOU NOUASS
    29 novembre 2019 - 9 h 26 min

    La grande arnaque finira aussi vite qu’elle a commencé.
    Tout est dévoilé au grand jour et nous constatons que ce pouvoir oeuvre en toute illégitimité et impunité, et là on peut aussi réaliser que ces caciques de la soldatesque ont usé tous les leviers de fraude , mais à quelle fin ? Tout sera annulé dans les prochains jours et le grand toilettage de toutes les institutions va commencer.

    Ceux qui ont tout fait pour diviser le peuple vont rendre des comptes devant le peuple avec une autre justice que celle qui a prévalu depuis l’indépendance.

    50
    15
    Vérité
    29 novembre 2019 - 9 h 19 min

    Celui qu’il ne triche pas qui ne magouilles pas, qui ne fraude pas , il n’est pas ni du FLN Ni RND ni FIS, ces élections se sont une mascarade du régime corrompu et rien ne change c’est toujours Kif Kif le candidat H’mida et le votant H’mida, il suffit de voir les noms des personnes chargées de cette élections illégale, tous se sont des proches et les amis du régime corrompu de Bouteflika et son Issaba, alors rien ne change sauf un nouveau président corrompu choisi et élu par ses paires

    50
    16
    Oxo
    29 novembre 2019 - 9 h 10 min

    Salam aalikoum.
    Pourriez-vous nous indiquer comment ces deux personnes vont opérer subtilment à bidouiller les résultats avec les nouvelles technologies ?
    Merci.

    5
    38
      Farida
      29 novembre 2019 - 15 h 58 min

      C’est un secret d’etat !

      15
      12
    57
    29 novembre 2019 - 9 h 01 min

    je peux me vanter d avoir a plusieurs reprise dans ce même quotidien fait allusion a la fraude et a la méthode cité dans cet article , mais je pense que ce n est un secret pour personne c était a prévoir au point ou ils en sont ça ne les gênerai pas de continuer dans la magouille

    58
    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.